Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 4 – Chapitre 20 – Partie 1

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 20 : La ville industrielle de Folen

Partie 1

De retour de son match contre Selva, Alus avait pris un dîner tardif que Loki avait préparé avec Alice puis réchauffé.

Normalement, il était silencieux pendant le dîner, mais aujourd’hui, Loki avait pris la parole. C’était parce que Felinella, qui était passée pendant qu’Alus était sorti, avait laissé un message pour lui.

« … Et c’est pourquoi elle veut que tu participes aux matchs de sélection en septembre, Sire Alus. »

« … »

Quel genre de harcèlement est-ce là ? s’était dit Alus.

Il ne voulait pas participer au tournoi, mais après sa discussion avec Berwick, il était prêt à l’accepter. Mais maintenant, il y avait aussi les matchs de sélection ?

Chaque fois qu’il s’attaquait à un problème, un autre surgissait pour le remplacer, lui faisant perdre un temps précieux. C’était comme si on jetait une clé dans un engrenage qui commençait enfin à fonctionner.

Cela dit, objectivement, les notes d’Alus étaient moyennes. Elles n’étaient certainement pas assez bonnes pour qu’il soit choisi comme représentant. Même dans ce cas, il s’attendait à ce que Cisty réussisse à le forcer d’une manière ou d’une autre.

« Des matchs de sélection, hein… »

En y réfléchissant, il était logique d’organiser des matchs de sélection pour ceux qui n’étaient pas choisis en fonction de leurs notes. En dehors de ceux qui excellaient à l’Institut, de tels matchs étaient optimaux lorsqu’il s’agissait de donner à tous les autres étudiants une chance juste et égale.

En tout cas, Alus s’était préparé à la perte de temps de recherche que ces matchs de sélection allaient lui causer.

Le seul problème était que Loki, ainsi que ses deux élèves Alice et Tesfia, avaient déjà été choisies, ce qui menaçait de ruiner tout son programme d’entraînement.

Jusqu’à présent, il s’était concentré sur l’entraînement de leur contrôle du mana afin d’utiliser plus efficacement les sorts, mais s’il devait se hâter d’élaborer un menu d’entraînement pour les combattants, il finirait par sauter plusieurs étapes de son programme.

Les filles seraient-elles capables de suivre ce rythme ?

Tesfia en particulier avait déjà fait sa déclaration à Frose. Elle devrait de toute façon s’orienter vers l’entraînement pour le tournoi tôt ou tard.

« Alors vas-tu changer le menu d’entraînement pour ces deux-là ? » Loki, ayant rassemblé les pièces du puzzle et compris ce qui s’était passé dans le bureau de la directrice et pourquoi, avait demandé cela avec une expression indéchiffrable.

Loki était secrètement mécontente, car elle pensait que tout cela ne faisait qu’alourdir le fardeau d’Alus. Mais voyant qu’il ne fronçait même pas les sourcils, elle s’était calmée en se disant que tout cela appartenait au passé.

« J’aimerais passer plus de temps sur chaque étape, mais compte tenu du temps qu’il reste avant le tournoi, nous devrons suivre un calendrier strict. »

Sa participation avait été décidée lors de ses négociations avec Berwick, puis lors de l’incident avec Tesfia, et maintenant il devait faire face à des matchs de sélection. La situation était en constante évolution.

Une fois le dîner terminé, Alus se tenait près de l’évier de la cuisine et prenait une gorgée du thé glacé que Loki avait préparé pour l’aider à se détendre. « Bon sang, je crois que je vais me tuer au travail…, » dit-il, après avoir refait son planning en tenant compte de tout ce qui s’était passé.

« Ne t’inquiète pas. Si cela arrive, je t’accompagnerai… ou plutôt, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela n’arrive pas, » fit remarquer Loki en plaisantant, alors qu’il venait de finir de faire la vaisselle. Avec un sourire éclatant, elle avait gardé la même façon de penser, qui ne changera peut-être jamais.

« Et le savais-tu ? » Loki tira la manche d’Alus, fatigué, avec un sourire. Elle voulait au moins lui donner la bonne nouvelle.

Après avoir écouté Felinella, la partenaire d’Alus aux cheveux argentés avait cherché des informations sur le tournoi et avait appris quelque chose qui l’avait fait sourire.

« Si tu gagnes le tournoi…, » Loki se mit sur la pointe des pieds pour rejoindre Alus, qui avait une expression vide, et approcha ses belles lèvres de son visage. Elle était assez proche pour que son souffle lui chatouille l’oreille. « Tu recevras du Mithril. »

« Vraiment !? » Alus fixa Loki avec une étincelle dans les yeux, comme s’il était revenu à la vie.

Avec un léger rougissement, la jeune fille avait acquiescé.

Elle posa ses talons sur le sol, et continua, « Ou plutôt, il semble que le trophée soit fait en Mithril. »

« Je vois, et si nous le faisons fondre, nous pourrons mettre la main sur un morceau décent ! »

Le Mithril était un matériau de première qualité pour la fabrication des AWRs. Il était extraordinairement précieux comparé au celestment, qui était le matériau généralement utilisé pour les AWRs.

Cela dit, Alus était suffisamment riche pour que le coût ne soit pas un problème… alors pourquoi était-il si excité ? C’est parce que, mis à part le prix, cette pierre apparaissait rarement sur le marché. Comme il ne pouvait être obtenu qu’à partir d’une mine située loin dans le monde extérieur, il était assez fréquent qu’Alus passe une année entière sans en trouver sur les marchés, malgré une recherche active.

Les magiciens devraient être envoyés pour aider à la collecte, avec leurs vies en jeu, donc même le coût de la main-d’œuvre était extrême.

De plus, la présence de Mamonos de grande classe avait été confirmée dans les environs de la mine, ce qui avait forcé la plupart des gens à abandonner tout espoir d’en trouver pour l’année. Et même lorsqu’on en obtenait d’une manière ou d’une autre, ils étaient généralement emmenés vers les nations les plus proches de la mine.

Ainsi, comme Alpha était si loin de la mine, le Mithril était rarement entré en circulation ici.

Incidemment, il y avait aussi un matériau qui dépassait même le Mithril.

La Brume Nocturne d’Alus était faite de ce matériau, qui était généralement appelé métal météorique. On disait que ce matériau avait été créé avec une technologie perdue, et qu’il était encore plus rare que le Mithril.

Le terme « métal météorique » ne se référait pas strictement à un seul métal. Il était utilisé pour les métaux qu’il était actuellement impossible d’analyser à l’aide de la technologie moderne, et qui ne pouvaient pas être fabriqués ou extraits. C’était ces métaux qui avaient reçu ce nom.

Leurs propriétés étaient très variées, et il ne serait pas exagéré de dire que chacune d’entre elles était unique.

Le nom de « météore » avait été utilisé, comme pour suggérer que les métaux étaient des cadeaux des cieux eux-mêmes.

Leur valeur ne pouvait pas être chiffrée, et elle appartenait normalement à celui qui la découvrait, ou les droits étaient donnés aux militaires. Dans le cas d’Alus, c’était lui qui l’avait découvert, et comme il avait repris le continent, il en avait reçu une partie en récompense.

Mis à part l’exception que constituait le métal météorique, le Mithril était incontestablement le meilleur matériau pour les AWRs.

« … En fait, en y réfléchissant, le fait que ce soit la récompense ne va-t-il pas augmenter le risque de me faire travailler à mort ? »

Pendant un moment, Alus s’était dit que tout serait plus facile s’il abandonnait tout. En fait, il pourrait avoir à reconsidérer le pour et le contre du tournoi.

« C’est bon… tu participeras, n’est-ce pas, Sire Alus ? » Loki sourit comme si c’était déjà gravé dans le marbre.

Voulant éviter de prendre une décision immédiate, Alus avait considéré le Mithril et la récompense que Berwick lui avait promise.

Bien qu’il reçoive une récompense distincte de dix livres rares provenant d’autres nations, il se réprimanda afin de ne pas prendre une décision irréfléchie. Compte tenu de la récompense, Berwick ne se contenterait probablement de rien d’autre qu’une victoire du Second Institut de Magie d’Alpha.

Alus avait placé les livres et le Mithril qu’il recevrait en récompense sur une échelle imaginaire et les avait mesurés par rapport au temps qu’il perdrait, y compris les matchs de sélection.

Dans son esprit, il pouvait voir la balance osciller d’avant en arrière. Finalement, elle avait commencé à pencher vers le résultat qu’il favorisait le plus. Finalement, le poids de la situation de Tesfia s’était ajouté à la balance, et ça avait scellé l’affaire.

« Bien, je suppose que je vais le faire. »

Aussi lamentable que cela puisse être, Alus avait décidé de faire exactement ce que Berwick avait espéré.

Après cela, Loki avait dit à Alus ce qu’elle savait sur le tournoi.

Cela dit, il ne savait pas trop par où commencer. Pour l’instant, il avait réorganisé dans sa tête le programme d’entraînement.

Lui et Loki ne devraient pas avoir de problèmes particuliers, donc l’entraînement était principalement pour Tesfia et Alice. Les exercices de contrôle du mana à l’aide des bâtons d’entraînement ne servaient à rien si elles ne s’entraînaient pas, donc elles devaient simplement le faire par elles-mêmes au dortoir.

En ce qui concerne le passage de l’entraînement au laboratoire à un programme orienté vers les tournois, Alus avait conclu que quelque chose de plus proche du combat réel serait le plus efficace.

Le lendemain, il avait demandé aux deux filles, qui se trouvaient au laboratoire pour leur instruction : « Vous préférez, toutes les deux, faire un entraînement plus orienté vers le tournoi, n’est-ce pas ? »

« Bien sûr ! Nous représentons après tout l’Institut, » lui répondit Tesfia avec force. Pour elle, ce n’était pas tant une question de noblesse que le fait que tout son avenir en dépendait.

« Je pense aussi que ce serait mieux. Je ne peux pas encore utiliser correctement Shiylereis dans les vraies batailles… oh, mais ce n’est pas comme si je détestais l’entraînement que nous faisons en ce moment, ok !? » Alice termina en agitant les mains devant elle.

« Bien sûr que non. Mais bon, nous allons changer l’entraînement pour un entraînement plus orienté vers les tournois, donc vous devrez continuer à vous entraîner au contrôle du mana par vous-même. »

« Ok. »

« J’ai compris ! Mais est-ce que ça va vraiment nous rendre plus fortes tout d’un coup ? » Les doutes de Tesfia étaient tout à fait naturels, car changer l’entraînement avant d’avoir obtenu des résultats pouvait être une recette pour l’échec.

« J’y ai déjà pensé. Mais si tu ne me fais pas confiance, tu peux simplement ne pas le faire. Je suis sûr que ta mère sera capable de voir à travers toi si tu ne t’es pas amélioré du tout. Alors si tu veux montrer un tel spectacle de tristesse, vas-y. »

« Je vais le faire, Ok !? »

Oh ! Je pense que je vais pouvoir utiliser ça à nouveau. Alus avait souri dans son esprit.

Tesfia est vraiment faible face à sa mère. Et si cela suffisait à la motiver, il avait été surpris par la facilité avec laquelle elle avait été manipulée.

« Nous allons continuer aujourd’hui comme d’habitude, et changer le menu à partir de demain. »

Après avoir dit cela, Alus s’était dirigé vers son bureau. En activant le clavier virtuel, il avait ouvert un certain ensemble de données d’analyse.

C’était les résultats de l’analyse du mystérieux lingot qu’il avait acheté à Budna à Folen. Le simple fait de le relire lui donnait envie de se replonger dans ses recherches.

Les informations défilaient à grande vitesse, car il prit plusieurs minutes pour les vérifier à plusieurs reprises. Il s’agissait des résultats détaillés obtenus après avoir utilisé tous les équipements dont il disposait dans son laboratoire. S’il ne trouvait rien ici, les résultats seraient les mêmes où qu’il les fasse. Ce serait un mystère complet. C’est dire à quel point l’équipement dont il disposait était à la pointe de la technologie.

L’équipement mesurait la réaction du lingot au mana, examinant scrupuleusement le type de propriétés et d’effets qu’il avait.

Soudain, Alus avait réprimé son exaltation en se pinçant l’arête du nez.

« Quelque chose ne va pas, Sire Alus ? » demanda Loki avec inquiétude, sans perdre un instant.

« On peut dire ça. »

Avec une expression perplexe, elle avait regardé Alus comme pour lui demander la permission de s’informer à ce sujet.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire