Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 3 – Chapitre 14 – Partie 4

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 14 : Une Arrivée Douloureuse

Partie 4

« GAAAAAAAAH !! »

« … ! »

La bataille avait soudainement redémarré. La bouche grotesque de Godma s’était ouverte en grand. On pouvait voir des dents acérées dans cette bouche inhumaine, et il avait rapidement attaqué.

« Merde ! » En voyant une faible lumière dans les profondeurs de cette bouche, Alus sentit du mana condensé, et plia immédiatement deux doigts vers le haut.

C’était une magie de domination de l’espace. Ce sort affectait l’espace lui-même, et avait été simplifié pour qu’un seul mouvement puisse l’activer. Comme il était fait pour la vitesse, il n’avait pas beaucoup de puissance, mais il pouvait être utilisé en cas d’urgence.

Un mur incolore et transparent fut créé sous la forme d’un rectangle, et se déplaçant en synchronisation avec les doigts d’Alus, il frappa le menton de Godma.

Ayant son cou soudainement tordu, la bouche de Godma s’était levée vers le plafond. L’instant d’après, de grandes quantités de mana condensé avaient jailli de sa bouche sous la forme d’un rayon.

Le rayon avait facilement percé les trois étages souterrains, creusant un grand trou jusqu’à la surface.

« … Loki ! »

« — ! » Loki avait vite compris pourquoi elle avait été appelée. Et l’instant d’après, la licence d’Alus s’envolait dans les airs.

Elle l’avait pris entre ses doigts et avait rapidement ouvert le canal, confirmant qu’il fonctionnait. « Le canal fonctionne maintenant. » Grâce à Godma qui avait ouvert un trou vers la surface, les effets de l’interférence de la pièce s’étaient affaiblis.

« Très bien, alors dis au Seigneur Vizaist qu’il me faudra un peu plus de temps pour accomplir la mission. Quant à la raison, dis-lui qu’une variante de classe A de Mamono est apparue. »

« — ! Je comprends. »

Alus avait hésité un instant à qualifier Godma de Variante, mais il avait décidé de le faire, car il n’était pas un Mamono normal.

Les variantes naissaient généralement lorsqu’un Mamono cannibalise un autre Mamono et assimilait les informations qu’il contenait. Cela n’augmentait pas seulement leurs réserves de mana, mais il y en avait aussi beaucoup qui prenaient un trait unique ou développaient une sorte de pouvoir spécialisé.

Il s’agissait d’une forme d’évolution, ce qui signifiait que les procédures habituelles pour traiter les Mamonos ne suffiraient pas. Il fallait faire preuve de souplesse pour les gérer.

Dans ce sens, une classe Variante était l’ennemi naturel du magicien, les plaçant généralement un rang au-dessus de leurs frères normaux.

Mais c’était une chose de moins à craindre. Si Godma devait essayer de s’échapper, ils pouvaient se préparer au pire.

Cependant, Godma n’allait pas laisser à Alus le temps de respirer. Après avoir perdu l’un de ses atouts, la rage brûlait dans ses yeux et il baissa la tête pour fixer Alus. Ses pupilles étaient rétrécies, comme une bête qui aurait trouvé sa proie.

Reconnaissant une fois de plus combien il était facile d’identifier l’hostilité chez un Mamono, Alus prépara à nouveau la brume nocturne.

Il s’était concentré sur le Mamono en face de lui.

Alus pouvait sentir sa tête se refroidir… un sous-produit de sa réflexion sur la manière la plus efficace de tuer un Mamono.

Après avoir poussé sa robe sur le côté, il s’était rapproché du Mamono en un instant. Ils étaient probablement égaux en termes de vitesse.

La première chose qui laissa une profonde impression à Alus fut la vitesse de Godma par rapport aux Mamonos qu’il avait rencontrés jusqu’à présent. Il ne s’était pas attendu à ce qu’il soit aussi rapide, c’est pourquoi il avait été imprudent auparavant. Mais maintenant qu’il connaissait la vitesse de son adversaire, il n’allait pas se laisser surprendre à nouveau.

Sans même manquer l’ouverture dans la réponse initiale d’Alus, Godma s’était rapproché à une vitesse inimaginable pour sa taille.

Alus avait déplacé la brume nocturne, couverte de mana, ainsi qu’une seconde lame faite de mana.

Godma avait esquivé l’attaque, mais Alus avait continué l’assaut pour empêcher la distance d’augmenter. Tant qu’il pouvait lire ses mouvements, la vitesse à laquelle il se déplaçait n’avait pas d’importance. Son mal de tête dû à l’utilisation du Dévoreur de Gra pour démolir l’armée de poupée s’était déjà dissipé. En retour, Alus pouvait sentir un sentiment froid et sombre monter de sa poitrine.

Essayant de s’éloigner d’Alus, qui le talonnait, Godma s’était soudainement mis à zigzaguer.

Voyant son ennemi s’arrêter un instant, Alus lança la brume nocturne, mais Godma la repoussa avec son bras droit comme s’il l’avait vu venir.

Cela avait un peu surpris Alus. La prévoyance de Godma dépassait les instincts normaux d’un Mamono, et malgré sa classification de Variante, ce n’était pas quelque chose qu’un Mamono ordinaire pouvait faire. « Oh ? Tu mourrais facilement si tu bougeais comme un mamono le devrait. »

Godma s’était remis en mouvement pendant qu’Alus marmonnait. Son gigantesque bras droit était monstrueusement puissant, et pouvait facilement pulvériser une personne d’un seul coup. En revanche, son bras gauche, beaucoup plus petit, était doté de griffes acérées comme des rasoirs.

S’étant une fois de plus rapproché d’Alus, Godma avait balancé son énorme bras droit vers lui.

Le bras se heurta à la brume nocturne, mais le lourd impact résonna dans tout le corps d’Alus, exerçant une pression immense sur ses jambes.

Ayant résisté à la frappe, Alus avait instantanément tiré la brume nocturne pour essayer de couper le bras géant. Mais comme prévu, la peau était aussi résistante qu’elle en avait l’air, et non seulement elle n’avait pas coupé le bras, mais elle n’avait même pas laissé une égratignure.

Godma n’avait pas non plus retiré son bras. Il avait gardé son bras en place, tandis qu’une boule de lumière se formait dans la paume de sa main.

Le sentant, Loki avait jeté un coup d’œil choqué.

Sa cible n’était pas Alus. C’était les deux filles qui se battaient contre Mélissa. C’était un mouvement sournois destiné à créer une ouverture en distrayant Alus.

« Tu es face à moi ! » Alus ouvrit sa main, puis fit un mouvement d’écrasement avec celle-ci comme pour écraser une pomme invisible, la refermant lentement.

Et comme si sa main était liée à celle d’Alus, la main de Godma, qui était sur le point de lancer un sort, s’était fermée de force. Il avait essayé de la garder ouverte, mais quelque chose d’autre contrôlait la main du Mamono.

Alus continua en utilisant la gravitation basée sur la magie de domination spatiale pour augmenter la pression sur la main de Godma. Il donna un coup de pied infusé de mana dans l’abdomen du Mamono, l’envoyant voler. Une fois qu’il était à une certaine distance, Alus avait complètement fermé sa main.

Lorsque Godma avait bondi en arrière, sa main avait été fermée de force avec une pression immense, mais grâce à sa peau épaisse, elle n’avait pas été écrasée.

Mais tout s’était déroulé selon le plan… le sort qui n’avait pas été lancé était maintenant parti dans la main droite fermée de Godma, la soufflant.

L’explosion avait donné à l’énorme corps de Godma encore plus d’élan dans son vol, et il s’était écrasé contre un mur. Du sang vert s’était écoulé de son poignet. La main avait complètement disparu.

« Sire Alus ! »

Loki avait fait demi-tour pour se préparer à toute attaque qui se dirigerait vers eux, et elle éleva la voix. Elle avait vu la blessure qu’Alus avait prise.

Le sang coulait de son épaule. Quand il avait repoussé Godma d’un coup de pied, une de ses griffes avait déchiré son épaule. La griffe qui était entrée par le dos avait été retirée de force, et la blessure était plus profonde que prévu.

Cependant, Alus ne montra aucun signe d’inquiétude à la voix paniquée de Loki. Une fois qu’il était en mode combat, il ne perdait pas sa concentration jusqu’à ce que son ennemi soit complètement éliminé. Ce n’était pas comme s’il ne pouvait pas l’entendre, mais c’était une priorité moindre, alors il la repoussait pour plus tard.

Sans mot dire, il s’était approché de Godma, un pas après l’autre. Une fois qu’il était assez proche, le Mamono avait levé son bras droit blessé et l’avait balancé vers lui.

« Tu peux même faire quelque chose comme ça ? Tu es vraiment un Mamono. »

Les yeux d’Alus s’étaient ouverts en grand — la raison étant que le bras droit écrasé de Godma avait guéri instantanément et que sa main avait repoussé.

Si ce n’était que son bras droit, ce serait une arme contondante puissante, mais cela ne suffirait pas à l’inquiéter. Mais c’était une autre histoire si la main pouvait repousser et se couvrir de vastes quantités de mana.

Le corps d’un Mamono était le parfait conducteur de mana et pouvait parfois même surpasser un AWR en performance. Ainsi, enchanter un poing avec du mana le rendait bien plus puissant qu’une arme ordinaire.

Alus avait instantanément fait un bond en arrière, mais encore plus de mana s’était concentré dans la paume de Godma et s’était transformé en un sort d’attribut de lumière.

L’instant d’après, une onde de choc avait été déclenchée, effaçant complètement l’endroit où se tenait Alus un instant auparavant.

« C’est merveilleux ! C’est donc ça le vrai pouvoir de la magie. S’attendre à ce qu’un corps humain puisse gérer quelque chose comme ça serait cruel. »

« … Bien que tu te sois transformé en un Mamono encore plus grand, tu peux encore parler, hein ? » cracha Alus avec sarcasme.

Contrairement à la magie de tous les jours utilisée par les gens ordinaires, la théorie la plus répandue sur le type de magie utilisée par les magiciens était qu’elle provenait des Mamonos. En fait, l’idée derrière l’AWR était la même que celle du fonctionnement d’un Mamono.

Dans un sens, on pourrait dire que les Mamonos étaient nés avec le système optimal nécessaire pour utiliser la magie. Cela signifiait que la magie n’était pas seulement le seul moyen de s’opposer aux Mamonos, mais aussi que les humains étaient fondamentalement inférieurs à eux dans son utilisation.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire