Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 3 – Chapitre 13 – Partie 1

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 13 : Épouvantable

Partie 1

Alice ayant été enlevée, les trois individus étaient rapidement passés à l’action pour la récupérer.

Le groupe se dirigeait vers la cachette de Godma dans la forêt, Alus en tête. Tesfia était portée par lui, avec ses bras enroulés autour de son cou. Derrière ces deux-là, il y avait Loki.

En chemin, Tesfia avait partagé ce qu’elle savait sur la fille qui avait rencontré Alice, donnant autant de détails qu’elle pouvait, y compris des bribes qu’Alice lui avait déjà racontées.

Mélissa, ce qui était le nom qu’Alice avait murmuré lorsqu’elles s’étaient retrouvées dans l’enceinte de l’Institut, était une fille qui avait été dans le même établissement qu’Alice lorsqu’elles étaient jeunes. Toutes deux étaient des sujets de tests qui avaient été rassemblés là pour faire des recherches sur l’attribut de lumière. Alice avait toujours rêvé la rencontrer à nouveau.

Mais avec le temps, Alice avait enfoui au plus profond d’elle-même les horribles souvenirs de son séjour dans l’établissement, et ses souvenirs de la jeune fille avaient été enfermés avec eux.

Et quand Alus avait commencé à faire des recherches sur l’attribut de lumière, cela avait fait remonter à la surface les souvenirs d’Alice de cette époque.

Quand Alus avait entendu parler de ces circonstances, la première pensée qu’il avait eue pour expliquer pourquoi Mélissa était apparue et avait enlevé Alice était qu’elle était l’une des poupées de Godma. Comme elle avait un lien avec Godma pour avoir été un sujet de test dans le passé, il y avait de fortes chances que ce soit le cas. Il ne savait pas pourquoi elle s’était retrouvée à ses côtés, mais il était possible qu’elle ait été forcée d’une certaine manière.

Derrière eux, Loki les écoutait, sans expression comme toujours, mais Alus pouvait la voir se mordre la lèvre de temps en temps lorsque la solitude d’Alice était révélée.

Quoi qu’il en soit, la situation changeait constamment. Et le plan d’extermination de Godma n’avait plus rien à voir avec le plan original.

Loki avait parlé à Felinella, et selon elle, le plan était prêt à démarrer une fois qu’Alus serait entré en action, mais les détails n’étaient pas clairs, la raison étant que Felinella ne pouvait pas prendre une telle décision toute seule.

Bientôt, la licence dans la poche de poitrine d’Alus avait sonné, car il avait reçu un appel. « Prends-le, » dit Alus en regardant sa poche puis Tesfia.

« Quoi !? Comment suis-je censée faire ça à cette vitesse !? »

« Si tu n’y arrives pas, je vais te jeter et le prendre moi-même. »

« Bien, je vais le chercher. »

Alus sauta pour éviter un obstacle, ce qui fit que les mouvements lors de sa course s’atténuèrent momentanément. Dans cette ouverture, Tesfia avait sorti la licence et avait utilisé son pouce pour qu’elle projette un écran translucide. Elle l’avait ensuite réglé sur l’audio uniquement, de sorte que la seule chose sur l’écran était le symbole d’un appel. Elle l’avait tenu contre la bouche d’Alus.

« Feli, comment ça s’est passé ? »

« C’est terriblement soudain, Alus. Tu manques vraiment de manières et de sociabilité. »

« — ! C’était donc toi, Seigneur Vizaist. » Alus regrettait un peu de ne pas avoir vérifié d’abord qui était son interlocuteur.

La voix à l’autre bout était profonde et bien articulée. « N’est-ce pas la première fois que tu fais une erreur ? »

« Je suis désolé pour ça, mais c’est ton enquête qui fait également défaut. Une étudiante de l’Institut, Alice Tilake, était autrefois l’un des sujets d’expérience de Godma. Maintenant, un autre sujet de test de l’époque a infiltré l’école et l’a enlevée. En plus de cela, il semble que ni l’Institut ni la sécurité militaire n’aient remarqué son infiltration, malgré ce qui s’est passé hier. Le nom de Mélissa t’est-il familier ? »

« — !! Elle était l’une de celles sur lesquelles Godma a réalisé des expériences humaines, et a été mise en détention. Les détails la concernant sont inconnus, car elle était supposée être orpheline, mais son vrai nom est Mélissa Laness. »

« Il semble qu’elle soit toujours sous le contrôle de Godma. De plus, je crois que les recherches de Godma sont encore incomplètes. Je ne sais pas pourquoi Alice lui serait nécessaire tout d’un coup, mais soit il ne savait pas où elle se trouvait, soit ses qualités lui manquaient et il s’en est rendu compte depuis par un moyen inconnu. En tout cas, il est clair que Godma a besoin d’Alice pour quelque chose. »

« Donc le sort tabou déclenché sur l’Institut était une diversion. L’une des étudiantes de l’Institut a peut-être été enlevée, mais elle est toujours une civile, donc elle sera une priorité pour nous. Nous risquons d’avoir un peu de retard, mais les préparatifs ont été faits à l’avance, donc il ne pourra pas s’échapper aussi facilement. »

« J’apprécie ça. Il y a aussi une autre chose qui me préoccupe. »

« Je suppose que tu veux savoir comment cette Mélissa a infiltré l’Institut. »

« Oui. Il n’y a aucun signe de sécurité lui accordant l’accès. Il y a une chance qu’il y ait un gros trou dans la sécurité de l’Institut. Et si elle est venue de la cachette de Godma, elle a dû passer à travers l’encerclement d’une manière ou d’une autre. »

« Nous avons des yeux sur la cachette de Godma 24 heures sur 24, et notre surveillance est parfaite… il ne semble pas avoir d’alliés ou une autre cachette. Peut-être qu’ils ont creusé un trou dans le sol, » déclara Vizaist en plaisantant, mais Alus fronça les sourcils.

« Dans ce cas, le plan tout entier pourrait être inutile, » déclara Alus, mais Vizaist avait probablement déjà une idée de ce qui se passait, et comme il n’avait pas de preuves solides, il ne voulait pas donner à Alus des idées préconçues erronées.

Alus pensait avoir une bonne idée de la personnalité de son ancien supérieur. Et comme il lui faisait confiance, il n’avait pas poussé plus loin l’enquête.

« Il semblerait que ce sera une bataille de nuit, » c’était la deuxième préoccupation d’Alus. Les utilisateurs d’attributs de lumière avaient un avantage pendant la journée, mais les militaires ne se laisseraient pas distancer dans une bataille magique.

Cependant, les embuscades étaient un moyen efficace de contre-attaquer dans une forêt sombre. Compte tenu des capacités physiques des expériences, le magicien moyen aura du mal à leur résister.

« Ne t’inquiète pas pour ça, nous avons les effectifs pour ça. Ce ne sera probablement même pas une bataille. Même si quelque chose d’inattendu se produit, c’est une bataille d’extermination. La procédure est simple. »

« Je comprends. » Le simple fait que ses inquiétudes soient reconnues était suffisant pour Alus. C’était une bataille d’extermination… en d’autres termes, toutes les expériences devaient être détruites.

Soudain, l’ancienne amie d’Alice était apparue dans l’esprit d’Alus. Il ne savait pas si elle faisait partie des expériences d’après la description de Tesfia, mais… il devrait peut-être le confirmer. Quoi qu’il en soit, il ressentait un poids lourd lorsqu’il pensait aux sentiments d’Alice.

« Et puis, ce n’est pas comme si l’ennemi sera le seul à avoir un avantage la nuit. »

« Que veux-tu dire… ? »

« Tu es plus fort la nuit ! »

« Seulement d’un peu. »

« Ha ! Tu dis des conneries. »

D’après l’expérience d’Alus, si Vizaist se comportait comme ça, il n’avait pas à s’inquiéter.

« L’encerclement est terminé à 70 %. Ce sera terminé dans 30 minutes. »

« — ! C’est bien approprié venant de toi, Seigneur Vizaist. » Ils n’avaient contacté le Seigneur Vizaist qu’il y a une trentaine de minutes, donc cette rapidité méritait des applaudissements.

« Il y avait après tout des mouvements étranges. Des préparatifs ont été faits à l’avance au cas où quelque chose comme ça se produirait. » Il avait dit ça comme si c’était simple, mais cette vitesse de réaction était tout simplement incroyable.

« Eh bien, retrouvons-nous après la mission, » avait poursuivi Vizaist.

« Après la mission… »

C’était une paire de slogans qu’ils avaient utilisés quand Alus était dans l’équipe de Vizaist. C’était censé remplacer le « bonne chance ». En principe, il s’agissait d’une prière pour que la mission soit accomplie en toute sécurité et que tout le monde puisse se retrouver face à face par la suite.

Pensant que l’appel était terminé, Tesfia avait voulu raccrocher.

« … Aussi, je te confie ma fille, Alus. » Vizaist avait repris la parole, non pas en tant que chef militaire, mais en tant que père.

« Je vais l’emprunter pour un moment. »

« Bien. Assure-toi de la faire travailler dur. »

En réalité, Alus avait déjà demandé à Felinella de s’occuper d’autre chose. Et avec cela, l’appel s’était terminé.

« C’est tout pour le moment. » Avec cela, la responsabilité retomberait sur les épaules d’Alus si la mission devait échouer. Les militaires exigeraient presque certainement sa réintégration.

Finalement, Alus et son petit groupe avaient atteint une zone non développée dans la partie centrale de la nation. Le soleil commençait déjà à se coucher. Non seulement « non développé » faisait référence à un manque de contact avec l’homme, mais c’était aussi une façon de dire qu’une zone où des expériences inhumaines avaient eu lieu.

« Nous accélérons. Loki, à partir de maintenant, peu importe que l’ennemi nous découvre. »

« Je comprends. » Loki était déjà à bout de souffle, mais Alus ne montrait aucune inquiétude et accélérait encore plus.

Lorsqu’ils avaient atteint la partie de la forêt vers laquelle ils se dirigeaient, ils avaient progressivement ralenti jusqu’à s’arrêter juste devant leur destination.

Ils s’étaient cachés dans l’obscurité, scrutant leur environnement.

Le bâtiment abandonné devant eux était la forteresse de Godma.

Alus avait déjà mémorisé le terrain dans cette zone. C’était dans ces moments-là qu’un coup d’œil préliminaire s’avérait utile. « Aucune trace de combat. Je suppose que ça n’a pas encore commencé. »

Il s’était approché du bâtiment abandonné. En atterrissant, il posa Tesfia, et Loki vint tranquillement à ses côtés. « Il n’y a personne à l’intérieur du bâtiment. Ils sont probablement sous terre. »

L’efficacité de la détection de Loki était considérablement réduite si la cible était souterraine. S’il y avait un couloir dans lequel elle pouvait envoyer son sonar à mana, elle pouvait obtenir une lecture plus précise, mais c’était à cause de cela que même le département des renseignements n’avait pas un compte exact des expériences.

Cela dit, il semblait certain que la cible à éliminer se cachait sous terre, comme l’avaient dit les informations.

Ce bâtiment était plutôt vieux, mais d’après les plans, il n’avait pas d’étages souterrains à l’origine. Godma avait dû agrandir l’installation pour ses recherches. Ou peut-être que les étages souterrains existaient déjà en tant que partie d’un laboratoire illégal qui était caché du public.

Des poutres d’acier étaient exposées sur le bâtiment. Des éclats de verre étaient éparpillés sur le sol, et l’endroit entier était recouvert d’une couche de poussière.

Contrairement à la route qu’Alus avait utilisée lors de sa visite préliminaire, ils étaient entrés par l’avant, la garde haute, en raison du manque de temps.

Tesfia et Loki avaient retenu leur souffle et avaient regardé autour d’elles, alors qu’elles suivaient Alus, qui cherchait une entrée pour l’étage souterrain.

« C’est ici, » déclara Alus peu après, alors qu’il se tenait devant un pan de mur.

À première vue, c’était juste un mur normal. « Qu’est-ce que tu as avec ce mur ? Nous devons trouver les escaliers. »

« Es-tu stupide ? Si l’ennemi était aussi simple, cette mission ne serait pas venue à moi, » répondit Alus, balayant sèchement les doutes de Tesfia.

« Je vois. C’est de la magie. » Il semblerait que Loki ait vu le sort en touchant le mur. Cependant, la surprise se lisait sur son visage. La réalité mise à part, c’était comme n’importe quel autre mur.

« C’est bien fait, » avait noté Alus, et il avait poussé avec sa main.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire