Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 2 – Chapitre 6 – Partie 2

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 6 : Monde extérieur

Partie 2

Après avoir appris que la leçon parascolaire avait commencé, le quartier général avait finalement passé à la vitesse supérieure. Les préparatifs étaient parfaits.

Du matériel tel que celui utilisé par les militaires avait été apporté et était utilisé par des enseignants chevronnés. En plus de cela, ils avaient des camarades de classe supérieure en réserve comme renforts.

Loki n’avait rien à dire aux professeurs, mais ce n’était pas le cas pour les renforts qui attendaient dehors. Avec sa personnalité, Loki n’était pas particulièrement éloquente lorsqu’il s’agissait de faire un discours aux autres. Cependant, elle préférerait le faire plutôt que de trahir les attentes d’Alus.

En sortant de la tente du quartier général, elle pouvait sentir le malaise dans l’air. Cette atmosphère venait des étudiants qui servaient de renforts. Bien qu’appartenant à la classe supérieure, ils étaient encore étudiants, et certains d’entre eux avaient une tension très prononcée dans leurs expressions. 

Les yeux de près de 50 étudiants s’étaient concentrés sur Loki, qui était venue devant eux. « La leçon extrascolaire a commencé dès maintenant. Comme je l’ai déjà dit, je vous donnerai des instructions par l’intermédiaire du Consesseur. Vous serez laissé à vous-même pour faire des évaluations détaillées de la situation. » Elle avait ensuite poursuivi. « S’il vous plaît, assurez-vous d’opérer par paires. De plus, l’administration centrale n’acceptera aucune responsabilité pour toute mesure déraisonnable que vous prenez. Comprenez bien que les résultats de telles actions seront de votre propre responsabilité. »

Son ton indiquait clairement que le quartier général ne s’occuperait pas de tout ce que les étudiants feraient par eux-mêmes et qui les mettrait en danger.

Bien sûr, c’était juste une menace. Loki se souvient de ce qui s’était passé dans le bureau de la directrice. Il y avait une chance qu’il y ait des étudiants, non seulement parmi les superviseurs, mais aussi parmi les renforts, qui cherchaient la gloire et la fortune. Il était douteux que sa menace suffise à les réprimer, mais d’après son expérience personnelle, elle pouvait s’attendre à ce que cela ait un certain effet.

En premier lieu, ils s’attendaient à ce qu’il y ait des victimes dans cette leçon parascolaire. Une équipe de sauvetage avait même été préparée. Et Loki préférait donner la priorité aux élèves qui suivaient les règles et non aux autres.

Même si cela semblait froid, Alus et Loki avaient tous les deux grandi dans ce genre d’environnement, c’était donc tout naturel pour eux. Et la directrice l’avait demandé à Alus, sachant cela.

La plupart des étudiants avaient été étonnés par la déclaration unilatérale de Loki. Non seulement la fille aux cheveux argentés qui était devant eux une magicienne à trois chiffres, mais aussi le commandant du quartier général face à qui même les enseignants devaient obéir.

Il n’y en avait plus qui regardaient Loki avec amour ou intérêt. En plus de cela, elle avait une expression immuable et un ton monotone, et tous les élèves comprenaient ce que c’était que d’aller contre elle, en ressentant des frissons froids qui coulaient le long de leurs colonnes vertébrales.

« Alors, équipes 1 à 10, allez-y. S’il vous plaît, déployez-vous comme cela a été prévu, » déclara Loki.

Le quartier général étant situé dans le monde extérieur, il y avait un risque qu’il soit attaqué. Comme Loki et Alus étaient partis à l’avant et avaient éliminé toute menace à l’avance, elle ne pensait pas qu’il y aurait des problèmes pour le moment, mais les enseignants voulaient être plus sûrs. Pour cette raison, 20 personnes réparties en 10 couples patrouilleraient les environs.

Loki s’était retournée après avoir fini ses instructions, quand l’un des renforts avait appelé.

« Excusez-moi… ne manquerons-nous pas de puissance de feu contre les mamonos si nous ne sommes que par deux ? » déclara un étudiant de deuxième année. Elle demandait implicitement d’être autorisée à se rassembler, et à utiliser des nombres plus importants contre les mamonos. Tous les étudiants présents savaient que c’était une question née d’une peur excessive des mamonos.

Cependant, la réponse avait déjà été décidée. Loki avait simplement dit la vérité sans détour. « Actuellement, il n’y a que des mamonos de classe D et inférieurs dans la région. Pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas vous dire comment je le sais, mais c’est une certitude. Vous avez été choisie par la directrice elle-même comme ayant la capacité de le faire. C’est aussi sa décision quant au fait que deux individus suffiront pour un Rang D. »

« La directrice a dit cela… ? » murmurèrent les étudiants entre eux. L’un des magiciens les plus forts avait reconnu leurs capacités. Cela avait encouragé certains d’entre eux.

« Mais…, » cependant, ça n’avait pas aidé la fille de deuxième année au visage pâle. Les choses auraient pu être différentes si elle avait eu une vraie expérience du combat. Comme on pouvait s’y attendre, il y avait des différences entre les individus, et un malaise bien enraciné ne serait pas si facilement apaisé.

« C’est vrai qu’on ne sait jamais ce qui va se passer dans le monde extérieur, même quand on se heurte à un Rang D. C’est pourquoi j’ai dit que vous devrez faire une évaluation détaillée de la situation de votre propre chef… ce qui inclut aussi de battre en retraite en même temps que les premières années si vous ne pouvez éliminer la menace, » déclara Loki.

« … Je comprends, » répondit la fille.

Ils avaient la permission de se retirer loin des mamonos qui n’étaient pas de leur niveau. C’était un soulagement, non seulement pour la fille en question, mais aussi pour tous les étudiants qui étaient inquiets à l’idée de combattre des mamonos.

En réalité, il s’agit là d’une autre question qui avait été décidée à l’avance. Loki se plaignait secrètement de la piètre qualité des élèves s’ils ne pouvaient même pas comprendre ce qu’elle avait dit sans qu’elle ait à l’expliquer davantage, même si je savais que c’était inévitable avec les magiciens novices…

« Loki ! » Soudain, la voix grave d’un des professeurs masculins était venue de l’intérieur du quartier général.

« J’arrive tout de suite, » répondit Loki.

Sur ce signal, les renforts étaient passés à l’action.

Loki avait deux communicateurs. L’un permettait de donner des directives aux renforts, et l’autre était une ligne directe vers Alus.

L’enseignant avait signalé que les détecteurs avaient signalé quelque chose. Comme leur but était de battre les mamonos au-dessus d’une certaine classe, ils avaient tendance à rater les faibles en dessous, mais ils avaient eu de la chance cette fois.

Loki avait mis sa main sur l’un de ses Consenteurs. « Il y a une réaction pour des mamonos de classe B et C près de la frontière de la région. 4 km au nord-ouest. Il y en a 17 au total. »

« Ils ont dû capter le sang de leur espèce. Je m’en vais tout de suite, » répondit rapidement Alus.

« S’il vous plaît, faites-le. » Si Loki avait dit qu’il n’y avait pas de mamonos au-dessus de la classe D, c’est parce qu’Alus était là.

Loki termina leur discussion et se concentra sur le Consenseur dans son autre oreille. « Équipe 13, veuillez vous diriger à 1100 mètres au sud-est vers les coordonnées 1981/6145. Équipes 14 à 17, veuillez vous diriger à 500 mètres à l’est vers 1123/4579 et les groupes de soutien 34, 60 et 79. »

« Compris. »

« Nous sommes en route. »

« L’équipe 12 est sur place, nous sommes blessés. Je demande des renforts. »

« Je comprends. Équipe 22, après votre mission en cours, déplacez-vous vers le nord et soutenez l’équipe 12. »

« Compris. »

Malgré la situation mouvementée, Loki donna des ordres précis aux renforts. Même les professeurs admiraient ses capacités.

C’est alors que l’un des professeurs, un magicien mâle devant un grand écran surveillant la situation, éleva rapidement la voix. « Le groupe 4 est sorti de la zone d’opération. »

« — !! »

Une atmosphère tendue avait immédiatement rempli le quartier général.

Loki avait déjà pris en compte que les amateurs seraient téméraires. Et si ce n’était qu’un groupe, elle pourrait s’en occuper. Son expression ne montrait aucun signe de panique, bien que ses sourcils se plissaient de colère et d’irritation à cause de ces imbéciles téméraires.

Selon le plan initial, la zone d’opération était une région qui se trouvait à moins de 7 km du quartier général. Ce fait avait été dit aux élèves qui participaient à la leçon parascolaire.

D’ailleurs, grâce à l’aide secrète d’Alus, aucun des mamonos de la région n’était au-dessus de la classe D, ce qui la rendait relativement sûre. Mais ils manquaient cruellement d’informations sur la situation en dehors de la zone d’opération.

« Qu’est-ce qu’on fait, Loki ? » demanda le professeur.

« S’il vous plaît, calmez-vous. Où sont-ils en ce moment ? » demanda Loki.

« Ils sont à 1650 mètres au nord-ouest de la zone d’opération, » répondit le professeur.

« Je comprends. Équipes 7 à 10. Veuillez vous diriger vers les coordonnées 2377/7467, à 1650 mètres au nord-ouest de la zone d’opération, et veuillez soutenir le Groupe 4. Après quoi, veuillez les ramener sur la zone d’opération, » Loki avait donné ses ordres par le Consenseur.

Les renforts hésitèrent un instant avant de lui donner un « … Compris, » l’un après l’autre.

« Équipes 1 à 6, veuillez avertir les autres avant que la ligne frontalière ne se rapproche d’eux, » ordonna Loki.

D’abord, elle devait faire face à la situation du mieux qu’elle le pouvait. Exaspérée par tout cela, elle avait ensuite continué à se demander si les groupes allaient revenir sur leur pas. En même temps, elle sentait que quelque chose n’allait pas. Maintenant qu’elle y pense, les mouvements des premières années n’étaient pas naturels ces derniers temps.

Elle pensait qu’ils seraient plus réservés dans leur avance, choisissant moins de combats puisque c’était leur première fois. Mais contrairement à ses attentes, ils étaient agressifs et les batailles étaient trop fréquentes.

C’était étrange, et comme pour confirmer cette sensation.

« Les groupes 11, 46 et 5 ont quitté la zone d’opération ! »

Les rapports s’étaient poursuivis. « Le groupe 37 est aussi sorti… Attendez une minute ! Les équipes de renfort 17 et 22 ont ignoré les ordres et ont quitté la zone ! »

« Pourquoi !! Pourquoi est-ce que ça arrive !? »

Les premières années, c’était une chose, mais les renforts de classe supérieure qui faisaient la même chose étaient tout à fait anormaux. De plus, il n’y avait même pas de groupes de première année dans la direction où ils étaient allés.

L’un des enseignants avait paniqué, criant dans un Consenseur. « S’il vous plaît, répondez ! Vous avez quitté la zone, revenez tout de suite ! »

Tout le monde, y compris Loki, écoutait attentivement la conversation.

« M’avez-vous entendu !? »

Sans réponse, la seule chose qui passait par le Consenseur était des bruits de statique.

Loki ferma les yeux, faisant une pause. Le nombre actuel de renforts ne serait pas suffisant pour une irrégularité de cette ampleur.

Pendant ce temps, un autre rapport était arrivé au sujet d’un groupe qui s’éloignait en grande partie de la route.

Qu’est-ce que cela signifiait… ? « S’il vous plaît, continuez la surveillance. »

« Mais…, » le professeur regarda Loki avec une expression troublée.

Loki arrêta rapidement le professeur afin de l’empêcher de continuer. « Tout ira bien… On se débrouillera d’une façon ou d’une autre. » En disant cela, elle commençait à en avoir vraiment marre, et ressentait de sombres émotions qui s’accumulaient à l’intérieur.

Normalement, dans ce genre de situation, il fallait laisser mourir ceux qui causaient les problèmes. Au minimum, les individus de classe supérieure qui connaissaient mieux devraient être abandonnés comme une leçon pour leur transgression. Il était clair que les élèves agissaient de leur propre chef, alors elle croyait que c’était de leur faute si quelque chose arrivait.

Ils surestimaient leurs capacités et réagissaient trop agressivement aux mamonos. En même temps, leur manque de retenue et de prudence était intolérable de la part de novices.

Cela dit, compte tenu de la situation dans laquelle elle se trouvait, Loki s’était fortement prononcée en faveur du Consesseur qui lui était exclusif comme si c’était sa propre erreur. « Je suis désolée. Les cinq groupes suivants ont quitté la zone d’opération. Ainsi que deux des équipes de renfort… c’est trop pour… »

Une réponse était revenue avant qu’elle n’ait pu finir. « C’est ce que je pensais. »

« — ! L’avez-vous aussi remarqué ? » demanda Loki.

« C’était juste une intuition. » Le bruit de quelque chose qui s’effondrait sur le sol était passé par le Consenseur. « Ne t’inquiète pas. Je vais aller là-bas. »

« Je suis désolée de vous avoir causé des ennuis, » déclara Loki.

« J’ai une idée de ce que c’est, alors envoie des renforts à la limite de la zone, » ordonna Alus.

« Je comprends. Les coordonnées sont…, » déclara Loki.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre. Il me semble qu'il y avait qu'un seul groupe qui était sorti de la zone non ?

Laisser un commentaire