Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 9 – Chapitre Final A – Partie 10

Bannière de Rakudai Kishi no Cavalry ***

Chapitre Final A : Le moment promis

Partie 10

« La concurrente Stella a réussi un coup direct avec son puissant Katharterio Salamandra ! Incapable de se déplacer en vol, le concurrent Kurogane a été envoyé à travers un moniteur géant ! » s’écria Iida. « Au bout de la mer de magma, au fond des sièges sous l’écran, une grande cicatrice noire a été sculptée. Au fond de ce cratère, dans une vallée pleine de gravats brûlés, le concurrent Kurogane est introuvable ! Je crois qu’il a probablement été enseveli sous les décombres ! »

« Merde, il a mangé la technique qu’il avait le plus besoin de ne pas prendre. »

« Ikki-kun… »

« C’est ce qui a dû décider de la fin… »

L’auditoire regardait avec agitation la déchirure fondue et noircie des sièges arrière de l’écran.

Cela semblait être un coup fatal pour tout le monde.

Dans le tumulte, l’arbitre avait commencé son compte à rebours.

« L’arbitre a commencé son compte à rebours ! Si le combattant Kurogane ne peut pas retourner sur le ring dans le délai de 10 secondes, la concurrente Stella gagnera ! Mais est-ce pour le mieux ? J’ai l’impression qu’ils devraient l’aider sans attendre ce temps, » déclara Iida.

Cependant, l’analyste Kaieda avait rejeté les propos d’Iida.

« … Non. Il n’y a pas eu de frappe directe, » déclara Kaieda.

« Vraiment !? » demanda Iida.

« Je veux vous dire plus exactement que ce n’était pas un succès complet. Afin de frapper le concurrent Kurogane alors qu’il flottait, la concurrente Stella a utilisé un mouvement très rapide pour libérer Katharterio Salamandra. Il s’agit d’une compétence à puissance variable, donc il faut du temps pour accumuler de la puissance. Cette fois-ci, cette accumulation était extrêmement courte. Le pouvoir de diviser une mer que nous avons vue dans la bataille contre l’Empereur de l’Épée du Vent ne s’est pas manifesté. Considérant que l’augmentation du pouvoir magique de l’Ittou Shura augmente sa défense contre les attaques magiques, il n’est pas hors de question pour lui de reprendre connaissance dans les dix secondes, » déclara Kaieda.

« Voulez-vous dire qu’il y a encore une chance ? » demanda Iida.

Mais Kaieda secoua la tête face à cette question. « … Non. Ce n’est malheureusement pas le cas. Même en supposant qu’il se réveille, il aura déjà dépassé la limite de temps d’Ittou Shura. Il ne devrait plus rien rester que le concurrent Ikki puisse utiliser. S’il se réveille, il ne pourra rien faire. »

Kaieda avait donc pensé que ce compte à rebours était une marque de bonne foi de la part de l’arbitre.

« A-Ah ! La concurrente Stella détourne son regard de l’endroit où repose le concurrent Ikki ! Elle doit avoir confiance en sa victoire ! C’est certain que le Pire ne se lèvera plus ! » déclara Iida.

Tout comme les commentateurs l’avaient dit, Stella était convaincue qu’il n’y avait plus rien à faire dans cette bataille.

Il ne restait plus qu’à entendre ce compte jusqu’à la fin.

Une fois que le nombre aurait atteint le dix, elle aurait finalement dépassé Ikki. Elle pourrait parfaitement dire qu’elle avait surpassé Ikki.

À ce moment-là, elle lèvera son épée vers le ciel.

Elle ferait savoir à toutes les personnes présentes qu’elle était le sommet.

« Trois ! Quatre ! Cinq ! »

Stella n’était pas la seule à croire que cette bataille avait été décidée.

Tu en as fait assez, Onii-sama…, pensa Shizuku.

Même sa sœur, Shizuku, avait reconnu qu’il n’y avait plus rien à faire dans cette bataille.

Ikki avait perdu contre Stella.

C’était une réalité presque certaine.

Mais ce n’était pas quelque chose de triste.

Ce n’était pas non plus frustrant.

En fait, elle était fière de tout cela.

Bien sûr qu’elle l’était. Le frère dont elle était si fière s’était battu vaillamment jusqu’à la fin.

Il avait utilisé un potentiel qui aurait autrement nécessité des décennies d’entraînement normal.

Après avoir vu ce combat, personne ne dirait que son frère était faible.

Onii-sama est déjà un bon héros…, pensa Shizuku.

Personne ne serait gêné d’entendre les paroles du Grand Héros Ryoma Kurogane sortant de sa bouche.

D’autres personnes que Shizuku avaient regardé non pas avec sympathie envers lui, mais en exprimant leur admiration.

Le public, ses amis, ses professeurs, ses rivaux qui s’étaient battus contre lui dans ce tournoi, tout le monde.

Personne n’avait dit : « N’abandonnez pas ! » ou « Faites de votre mieux ! »

Ceux qui avaient vu cette bataille de près l’avaient compris.

Ikki avait vraiment utilisé tout ce qu’il avait dans cette bataille.

Par conséquent, personne n’avait crié des choses aussi folles.

Leurs yeux débordaient tout simplement de respect en écoutant le décompte qui mettrait fin au match.

Ceux qui avaient acclamé Ikki, ceux qui avaient acclamé Stella, avaient tous décidé qu’une fois ce compte à rebours terminé, ils applaudiraient tous les deux combattants du fond du cœur.

Tout le monde attendait ce moment, la bouche fermée.

Et donc, pendant cet instant de silence.

Dans ce silence, quelque chose s’était agité.

Tout le monde avait entendu un bruit de grincement comme celui du métal sur le métal.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

Laisser un commentaire