Protection Divine de Nombreux Dieux – Chapitre 76

Bannière de Protection Divine de Nombreux Dieux ***

Chapitre 76

L’attaque sporadique des squelettes s’organisa lentement.

Mais bien sûr, lorsque plusieurs individus avaient chronométré leurs attaques ensemble, il y avait un certain degré de changement dans leurs mouvements qui, auparavant, avançaient tout droit vers la cible.

Cependant, ce fut un événement considérable dur pour le groupe de Sai sur le plan défensif.

En gros, les squelettes n’attaqueraient pas si vous n’obstruez pas leur chemin. Il s’agissait de la stratégie classique pour les squelettes, de plus ils attaqueront en groupe.

Le flux sur le champ de bataille, que Sai s’efforçait de faire venir à son avantage, se transformait lentement du côté du squelette.

« Ce genre de mouvement, il doit y avoir un type qui les contrôle de quelque part, » déclara Sai.

Alors qu’il combattait, Sai regarda attentivement autour de lui. Et puis…

« C’est ça, non ? » demanda Sai. 

Dans la direction où Sai regardait, il y avait un squelette dont le corps était enveloppé dans un mucus rouge.

Il semblerait qu’il ait remarqué que Sai l’avait trouvé, car il commença à faire un cliquetis en regardant Sai.

Ruby avait pris part à la bataille contre les squelettes.

Il examina les squelettes et, apparemment, il semblait les sélectionner.

Après avoir observé une dizaine de squelettes, il y avait enfin un squelette qui lui plaisait et il avait commencé à s’enrouler autour de lui.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? C’est Ruby ? » demanda Zir.

« Je ne sais pas, » déclarai-je.

L’apparence du squelette avait été progressivement retrouvée, Ruby semblait faire la technique de fusion, qu’il avait l’habitude d’utiliser pour s’unir avec moi, mais cette fois, il le faisait avec le squelette.

Comme prévu, il semblerait que vous devrez vous entraîner à couvrir tout le corps avec des écailles de dragon. Le bras gauche n’était que partiellement recouvert d’écailles.

Apparemment, le contrôle du corps était géré par Ruby, le squelette qui titubait tout à l’heure avait commencé à bouger en glissant comme s’il était un autre être.

« Il utilise donc l’Unificateur pour le manipuler directement, hein ? Les mouvements des squelettes environnants sont devenus meilleurs qu’avant, » déclarai-je.

« Oui, il semble qu’il ait mis les autres squelettes sous son contrôle, » déclara Zir.

Les classes inférieures de squelettes n’avaient pas d’ego, par conséquent, ils obéiront aux instructions du nécromancien.

Et cela même si c’était déraisonnable.

Avec l’Unificateur, il semblait avoir pris possession du droit de commandement. Aussi après avoir pris un squelette, il semblerait qu’il ait rendu la connexion avec les autres squelettes plus forte.

La force de squelettes qui était commandée par Ruby submergea lentement la force de gobelins.

Les attaques sporadiques faites précédemment avaient été transformées en une attaque conjointe par plusieurs squelettes.

Par la suite, les squelettes qui n’arrêtaient pas de viser bêtement la cible n’étaient plus attaqués sans ordre et ils donnaient maintenant la priorité à cibler certains ennemis.

Même si la bataille commençait à lui donner l’avantage, Ruby n’avait pas lâché l’attaque.

Il mena un groupe de 6 squelettes et prit position entre les deux unités, pour les isoler complètement l’un de l’autre.

« Woah, quelles instructions précises ! » déclarai-je.

Avec ça, l’unité de Lalu devait surveiller à la fois l’avant et l’arrière.

Le conteneur avec Sai était aussi complètement entouré.

Puis, environ 30 minutes après le début de l’attaque sous les ordres de Ruby…

Apparemment, Sai semblait avoir abandonné la défense du conteneur. L’unité commença à se rassembler vers le côté de Lalu.

Bien qu’on lui accordera un démérite puisque l’entraînement consistait à se battre jusqu’à ce que le dernier homme soit debout, ce n’était pas un mauvais jugement.

Il semble qu’il ait bien réfléchi à la conversation avant que nous commencions la formation.

« Mais il y a toujours le combat avec le squelette fusionné avec Ruby, » déclarai-je.

Donc, la stratégie de Sai était de faire rencontrer l’unité de défense du conteneur avec celui de Lalu. Il avait l’intention de leur faire percer la zone que le groupe de Ruby défendait, afin qu’ils puissent se joindre à l’unité de Lalu et ainsi briser l’encerclement.

Mais tu dois battre Ruby pour ça.

Sai l’avait peut-être déjà remarqué.

« Je m’occuperai de ce commandant. Vous devez rejoindre l’Unité de Lalu et entrer sous les ordres de Lalu !! » Sai, qui était à la tête de la formation d’assaut, avait donné une instruction.

Apparemment, Sai avait l’intention de faire de Ruby son adversaire.

« Chargez !! » cria Sai.

Sai dirigeait tout le potentiel de guerre restant pour tenter de briser l’encerclement.

« Ah !! » cria Sai.

Il avait fait une attaque préventive sur Ruby par lui-même, et avait laissé les autres gobelins aller de l’avant.

Ruby comprit l’intention, et avant qu’ils ne se rendent compte, le nombre de squelettes entre les deux unités avait augmenté.

Que le contre-projet soit suffisant ou non en augmentant le nombre, le défi lancé par Sai avait été accepté.

L’attaque à l’épée avait été arrêtée par une épée.

Les deux personnes s’approchaient violemment de l’épée de l’autre. Pour commencer, il était impossible pour un squelette d’avoir une telle force.

Ruby, qui couvrait le corps du squelette, semblait se substituer aux muscles et donner de la puissance au squelette.

C’est comme une tenue de force.

« Kuh, comme je pensais que c’était fort, » déclara Sai.

Sai, qui jugeait qu’il n’était pas de taille dans un concours de puissance, avait fait plusieurs pas en arrière.

Ruby restait debout, l’épée levée, sans le poursuivre.

Sai qui avait pris assez de distance de Ruby, avait pris quelques respirations, et avait commencé à se rapprocher à nouveau rapidement de Ruby.

Sans paniquer, il avait observé et utilisé l’épée avec son bras gauche.

« C’est difficile, » s’écria Sai.

Ruby repoussa l’épée et frappa avec son épée alors que la posture de son adversaire avait été détruite, mais Sai avait bloqué l’attaque avec son bras droit artificiel.

Le bras artificiel avait été créé à partir d’acier magique, et même s’il n’était pas aussi dur qu’une écaille de dragon, il était possible de l’utiliser pour la défense.

Cependant, lorsque vous utilisez votre bras dominant, qui était le bras droit, pour vous défendre, vous aviez l’obligation d’utiliser le bras gauche pour tenir l’épée.

Il semblerait qu’il n’y ait aucune hésitation avec l’attaque de Sai, même si peu de temps s’était écoulé depuis qu’on lui avait donné le bras artificiel.

« Comme je le pensais, j’ai fait quelque chose de bien ? » demandai-je.

Le duel entre Ruby et Sai avait été un bon match avec ses va-et-vient.

Comme ils l’avaient décidé, les gobelins avaient déjà rejoint l’unité de Lalu et s’étaient enfuis en étant sains et saufs.

Soudain, la mission avait échoué, mais c’était juste de l’entraînement. Je me fiche qu’ils échouent ou non.

C’était donc censé être la fin de l’entraînement, mais Ruby et Sai ne s’arrêtèrent pas.

« Être à moitié vaincu, cela va laisser un mauvais goût. Laissez-nous finir jusqu’à la fin ! » cria Sai en se battant, il semblerait que Ruby soit aussi d’accord.

« D’accord, faites de votre mieux jusqu’à la fin !! » déclarai-je.

Les gobelins étaient déjà de retour et applaudissent depuis autour d’eux.

Il semblerait qu’il y ait beaucoup d’applaudissements pour Sai.

Ruby avait la forme d’un squelette en ce moment.

Les épées s’affrontèrent plusieurs fois, et la fin de ce grand match fut brutale.

Au moment où l’épée de Sai avait été bloquée avec le bras gauche du squelette, elle s’était cassée.

C’était une épée en fer tout à fait normale, elle pourrait ne pas être capable de supporter une attaque face à l’écaille du dragon.

Quand il était apparu que Ruby allait gagner le match, soudain le squelette s’était effondré.

Apparemment, le squelette à l’intérieur était incapable de suivre les mouvements de Ruby.

L’attaque à l’épée n’atteignant pas le squelette, il se pouvait que ce ne soit que l’effet des mouvements de Ruby.

Ruby, qui avait été incapable de garder sa forme humanoïde, regarda autour de lui, mais les autres squelettes avaient déjà disparu.

« Je suppose que c’est un match nul, » déclarai-je.

Dans la suite du match de baseball, on avait l’impression qu’il y avait eu beaucoup d’affrontement nul récemment, mais on ne peut rien y faire.

Les deux parties avaient probablement leurs propres opinions sur le sujet, mais nous avions décidé d’en rester là pour aujourd’hui.

« Eh bien ~, Lalu, Musashi, et Ruby sont forts, si vous apparaissiez comme ennemi, je pourrais mourir cette fois-ci c’est sûr, » déclara Sai.

La préparation du dîner avait déjà commencé, lorsque nous étions retournés sur la place où nous avions déjeuné.

Apparemment, déjeuner sur la place semblait avoir été agréable.

Quand j’avais entendu l’histoire plus tard, Frey pelait les pommes de terre avec Latia qui portait un costume de bonne.

Comment devrais-je le dire, Frey en train de peler. D’une certaine façon, cela lui allait bien.

Yakuu s’était bien adaptée et avait également commencé à aider à la préparation du dîner.

Il semblerait qu’elle travaillait sans relâche à suivre Latia.

« Merci pour tout ton dur labeur, maître, » déclara Aria.

« Merci pour le travail acharné, » déclara Emily.

Aria et Emily avaient couru vers moi.

« La baignoire a déjà été préparée, tu peux enlever la saleté dans la baignoire, » déclara Aria.

J’avais été emmené de force au bain.

Actuellement, il y avait deux sortes de bains dans le village des gobelins.

La baignoire que j’avais fabriquée pour la première fois était actuellement utilisée comme bain pour les humains.

Et puis, la baignoire nouvellement faite était pour le bain public des gobelins.

C’était parce que la température pour les gobelins était un peu différente de la nôtre, mais grâce à cela, je pouvais me dégourdir confortablement les jambes.

« Fu ~, la sensation d’un bain est agréable, » déclara Sai.

« Ça te plaît, toi ? » demandai-je.

« Ouais, j’ai l’impression de revenir vivant, » répondit Sai.

Pour l’instant, il n’y avait que Sai et moi dans la baignoire. Aria et les filles voulaient me laver le dos. Bien que je l’aie dit, Sai qui venait de livrer une bataille féroce contre Ruby était le plus sale d’entre nous.

Quand je leur avais dit que j’entrerais dans le bain avec Sai, alors elles avaient abandonné l’idée.

Je veux que vous enduriez toutes pour aujourd’hui parce que nous entrons toujours ensemble.

« En tout cas, qui êtes-vous vraiment, Hibiki ? » demanda Sai.

« Je l’ai dit, n’est-ce pas ? Je ne suis qu’un aventurier, » répondis-je.

« Eh bien, c’est très bien. Vous êtes mon employeur, » déclara Sai.

« Ouais, montre-moi un peu de respect, » répondis-je.

« À partir de maintenant, dois-je vous appeler Maître ou Aniki ? » demanda Sai.

« Hibiki va bien, » répondis-je.

« Je vois, » dit Sai avant de se taire.

D’après son expression, il semblait vouloir dire quelque chose, mais il avait gardé le silence à ce sujet.

Au moment où Sai avait essayé de parler de ce qu’il avait en tête…

« Uwaa ~ ~ ~ Incroyable, » s’écria Yakuu.

« Yakuu-chan, n’est-ce pas dangereux si tu cours ? » demanda Latia.

« Ouais, je suis tombée plusieurs fois ici et je me suis fait mal aux hanches. Le sol ici est dur et douloureux, » déclara Frey.

Yakuu, Latia et Frey étaient entrées.

Bien sûr qu’elles étaient nues. Il semblerait qu’elles ne nous aient pas remarqués.

« O-oi, Hibiki !! Ne regarde pas Yakuu !! » s’écria Sai.

« Je ne l’ai pas regardée !! Si je veux regarder, je ne regarderai que Latia !! » déclarai-je »

« Oui ? Tu m’as appelée ? » demanda Latia.

Latia nous avait trouvés.

« Eh, nii-chan. Et aussi, Hibiki. Tu es aussi entré dans le bain ? » demanda Yakuu.

« O-oui, on l’a fait, » répondit Sai.

« En plein milieu de la cuisine, Frey-san a renversé une casserole, alors nous prenons un bain parce que nous nous sommes salies, » expliqua Yakuu.

Apparemment, Yakuu était encore trop jeune, tandis que Latia ne se sentait pas timide à cause du sentiment familier de me voir comme un membre de sa famille.

Seule Frey à l’arrière, qui s’était enveloppé d’une serviette, tomba par terre avec son cul en disant « Iyaa ».

« Nii-chan, le bain est incroyable, non ? » demanda Yakuu.

« Ouais, c’est incroyable, » répondit Sai.

C’était parce que Latia était nue que Sai avait donné une réponse agitée à Yakuu.

Trois personnes utilisaient déjà la baignoire. Frey semblait vouloir dire quelque chose, mais elle avait décidé de garder le silence en entrant dans le bain.

« Je suis désolée, de vous avoir dérangé. Veux-tu que je te lave le dos ? » me demanda Latia.

« N-Non, c’est bon, » répondis-je.

Latia parlait normalement sans rien cacher du tout.

Ses beaux seins qui étaient sur le petit côté se balançaient dans l’eau chaude. Hm, c’est vraiment sympa.

Au fait, je n’ai rien fait à Latia.

Bien que ce soit un peu compliqué, Latia et moi étions amis jusqu’au bout.

Mais si Latia me l’avait demandé, bien sûr que je lui répondrai positivement.

« Ce n’est pas fait exprès, n’est-ce pas ? » Frey me parlait tout en montrant un peu de colère.

Cette fille est vraiment toute une affaire, alors je ne l’ai pas encore fait avec elle. Je ne l’ai pas embrassée depuis cette nuit dans la salle de bain avant le duel.

Cette fille semble m’en vouloir à cause du jeu de la punition d’avant ça.

Eh bien, ça dépend aussi du moment.

« Quand puis-je prendre mon bain ? » demanda Frey.

« C’est, oh ouais. Désolé, » répondis-je.

Frey était devenue très obéissante dernièrement. Les querelles avaient également diminué, et notre relation n’était pas mauvaise.

Merci, j’ai senti qu’elle peut respecter mon opinion.

Il y avait une jeune Yakuu ici, donc je n’avais rien fait d’érotique et j’avais passé le temps tranquillement dans l’eau chaude.

Plus tard, Emily amènera tout le monde dans le bain au milieu de la nuit pour faire l’amour, mais pour le dire franchement, ce n’était pas mal.

Tant que j’aurai l’épée des étoiles et le médicament de jeunesse, je ne serai pas vaincu.

Bien que mon corps soit mise à rude épreuve, l’autorégénération était aussi efficace pour ce genre de choses.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire