Pensiez-vous qu'un autre monde motiverait un NEET? – Tome 1 – Épilogue

***

Épilogue – Comme toujours, pas de travail

Et retour dans la chambre de Reiji au château de Tistel.

« Ah, si fatigué, » Reiji était immédiatement tombé sur son lit.

Tifalycia ne pouvait pas retenir son marmonnement.

« Vous… m’avez menti… »

« Hmm ? À propos de quoi ? » demanda Reiji.

Le NEET avait fait semblant de ne pas savoir.

Tifalycia cria. « N’aviez-vous pas dit que vous ne viendriez pas ? Ne m’avez-vous pas dit que vous me laissez tout ça toute seule !! »

Tout.

Tout avait été arrangé depuis le début.

Le discours de Tifalycia, le moment de l’apparition de Reiji.

Il avait probablement tout prédit.

Il avait prédit comment la réunion se déroulerait, ce que Tifalycia dirait là-bas.

… Les cris avaient probablement libéré un peu de stress, et elle avait vite eu envie de pleurer.

Tifalycia retenait désespérément ses larmes, tandis que Reiji était calme.

« Ah ça. — Pardon ? » déclara Reiji.

« Soyez sérieux !! »

Voyant Tifalycia répliquer honnêtement et finalement étouffer ses larmes, Reiji sourit comme s’il demandait ce qu’il y avait d’étrange à ce sujet et parla ensuite.

« Eh bien, n’est-ce pas bien ? Cela s’est bien passé, » déclara Reiji.

« Ce n’est pas bon ! Dans ce cas, s’il vous plaît, parlez-moi de ça dès le début ! » déclara Tifalycia.

« Ha, tu ne comprends donc pas…, » déclara Reiji.

Son geste de haussement d’épaules l’irrita beaucoup.

« Cela aurait-il un sens s’ils soupçonnaient qu’il s’agissait d’un jeu d’acteur ? Décevez d’abord votre allié avant de tromper votre ennemi, » déclara Reiji.

« Cette idée est vraiment un déchet humain en soi. Comme prévu par le Maître, » déclara Leu.

Leu ajouta sans aucune trace d’émotion, Reiji répondit. « Tu me détestes vraiment, n’est-ce pas… ? »

« À l’origine, j’avais prévu d’apparaître quand Tifa aura merdé et aura échoué, puis d’utiliser mon discours super cool pour résoudre tous les problèmes à la fois, » déclara Reiji.

« Quel sens y a-t-il… ? » demanda Tifalycia.

« Cela ne sera-t-il pas une performance impressionnante ? » demanda Reiji.

« — Ha ? »

Performance ?

Tifalycia garda ses doutes, Reiji continua immédiatement.

« Les gens seront affectés par ce qu’on appelle l’atmosphère de la situation, même lorsqu’ils écoutent des paroles inutiles. Ils peuvent remarquer le problème instantanément s’ils y repensent. Inversement, si vous pouvez les tromper, même pendant un instant, la performance recevra le meilleur résultat. — Que pouvez-vous faire dans ce cas important ? » demanda Reiji,

Il avait montré son sourire unique qu’il utilisait lorsqu’il complotait.

En même temps que Tifalycia voyait ce sourire, elle répondait par réflexe.

« Un contrat formé selon la Magie du Grand Contrat… ! »

Il n’était pas nécessaire d’obtenir un accord permanent pour conclure un contrat en vertu de ce contrat. Tant qu’on pensait « C’est vrai », le contrat serait établi à cet instant, c’était suffisant.

Pour cette raison, Reiji voulait obtenir la performance la plus impressionnante — .

« Alors, ai-je… foiré votre plan ? » demanda Tifalycia.

« Voyons voir. C’est le meilleur résultat au-delà de mes attentes, » déclara Reiji.

« Hein ? »

« C’est tout ce que j’ai à dire. Ouf, je n’aurais pas pensé que tu oserais les critiquer comme ça devant les dirigeants de toutes les races, » déclara Reiji.

Reiji sourit, Tifalycia se souvint de ce qu’elle avait fait.

Quand elle y avait repensé, n’avait-elle pas dit des choses incroyables ?

Même si le souverain des elfes était là aussi.

« Uu... Je commence à me sentir gênée maintenant, » déclara Tifalycia.

Tifalycia s’était serré la tête dans ses bras et avait changé d’avis.

Au moins, son être du passé ne ferait absolument pas quelque chose comme ça.

Après avoir réfléchi jusque-là.

Elle avait remarqué.

— Elle a fait quelque chose qu’elle n’aurait pas… fait ?

Cela signifiait, en d’autres termes, qu’elle s’était améliorée, non ?

— Votre force — non, s’il vous plaît, apprenez-moi votre technique !

Tifalycia avait une fois demandé le héros connu sous le nom de Reiji.

Ce vœu.

Avait-il été accordé — ?

Alors que Tifalycia le pensait.

La personne elle-même était étalée sur le lit et il marmonnait paresseusement.

« Eh bien, les Infirmas sont libérés, que va-t-il se passer ensuite ? D’accord, je ferai de mon mieux pour me reposer, » déclara Reiji.

Je reprends les mots précédents.

C’était son imagination.

Ce Héros était purement ému par son propre bien, et le résultat s’alignait par coïncidence avec Tifalycia.

Malgré tout, cela m’a été d’une grande aide.

Tifalycia poussa un soupir et fixa à nouveau Reiji après s’être souvenue de ça.

« Rien n’est encore fini ! S’il vous plaît, travaillez en tant que Héros ! »

Non seulement avec ses mots, Tifalycia tendit la main vers Reiji sur le lit.

« … Fufu ? Alors, décidons avec une Épreuve de Force si je travaille en tant que héros. »

Reiji souriait et recourbait ses lèvres d’un air provocateur.

Face à ces mots, Tifalycia se retenait de répondre immédiatement « Comme je le voulais ! ».

« … Selon la situation, » Tifalycia lui avait prudemment dit ça.

Reiji ouvrit grand les yeux.

— Ce monde est… le meilleur.

Magie et Héros, et puis…

Regardant la fille devant ses yeux, Reiji se leva lentement.

« Alors, commençons par décider de ces conditions… »

L’existence du disciple le plus intéressant avait fait naître un sourire de son cœur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire