Nozomanu Fushi no Boukensha – Tome 5 – Chapitre 2 – Partie 6

***

Chapitre 2 : Faire un catalyseur

Partie 6

« Feu, utilise mon mana comme carburant et manifeste-toi devant moi : Allumage ! » Elle avait chanté. Le mana au sein de l’Alize s’était condensé et s’était écoulé vers sa baguette. L’énergie avait gonflé jusqu’à ce que des flammes éclatent de la pointe. Elles étaient plus féroces que je ne l’avais prévu, au point que je m’étais demandé si c’était de la magie élémentaire. Dans mes expériences passées avec ce sort, le feu ne brûlait que du bout du doigt, mais c’était plutôt les flammes d’une torche.

« Quoi ? Qu’est-ce que c’est ? » Alize bégayait, intimidée par la taille de la flamme.

Lorraine s’était approchée et avait jeté un sort pour faire disparaître le feu, au grand soulagement d’Alize. Je m’étais aussi approché d’elle.

« C’était génial, Alize. Je ne savais pas qu’on pouvait faire de si grandes flammes avec de la magie de base, » lui avais-je dit en la complimentant.

« Je ne m’attendais pas non plus à cela, » avait-elle répondu. Elle était encore un peu tendue.

Lorraine nous avait entendus et s’était interposée. « On dirait que vous vous trompez. On n’a pas l’habitude d’avoir des flammes aussi grandes, mais comme je l’ai dit, Alize a beaucoup de mana. C’est pour cela qu’elles étaient si grandes. La plupart des débutants ne seraient pas capables de le faire sans une baguette, quelle que soit la quantité de mana dont ils disposent, mais la baguette change tout. Il vous aide à contrôler votre magie et à l’utiliser plus efficacement. Mais tout cela n’est pas bon, » avait-elle déclaré.

« Qu’y a-t-il de mal à cela ? » demanda Alize avec curiosité.

« Si tu te fies trop à ta baguette, tu ne pourras plus un jour contrôler ton mana sans elle. Tu pourrais aussi devenir incapable de déplacer ton mana sans baguette, » expliqua Lorraine.

« Est-ce un gros problème ? » demanda Alize.

« Oui, une fatalité, pourrait-on dire. Il faudrait être en contact avec sa baguette à tout moment pour pouvoir se battre comme un mage. Mais de nos jours, les jeunes choisissent de dépendre entièrement de leurs baguettes pour la magie. C’est beaucoup plus facile à faire. Ils commencent tout de suite à s’entraîner avec leur baguette, et deviennent juste assez bons avec elle pour partir à l’aventure. C’est pitoyable, » dit-elle comme si elle n’était pas aussi jeune.

J’allais plaisanter à ce sujet, mais elle semblait sérieuse, alors j’avais décidé de ne pas le faire. Elle avait dépassé l’âge moyen du mariage, alors on pouvait dire qu’elle n’était pas si jeune. Mais j’avais à peu près le même âge, juste un peu plus. Mais quand il s’agit de notre âge mental, les gens pensent souvent que j’étais plus jeune.

« Mais je vois des mages autour de Maalt qui utilisent la magie sans baguette tout le temps, » souligna Alize.

Lorraine avait fait un signe de tête. « Oui, je les vois parfois faire léviter leurs achats sur le chemin du retour après les courses. La première fois que j’ai vu cela, j’ai aussi trouvé cela surprenant. On ne voit plus ce genre de choses dans l’Empire, donc c’était rafraîchissant, » déclara Lorraine, en faisant référence à sa patrie, l’Empire de Lelmudan. Ils étaient censés être une civilisation avancée avec de grands progrès dans le domaine de la magie, mais peut-être que lorsqu’il s’agissait de magie sans baguette, cela était quelque peu remise en question.

« Comment l’Empire a-t-il fini ainsi ? » avais-je demandé.

« Je viens de mentionner les inconvénients des baguettes, mais il y a aussi des avantages. Le travail de détail est beaucoup plus facile avec des baguettes que sans, tout comme le travail à grande échelle. L’Empire fait beaucoup de recherches sur les armes et les outils magiques, aussi ses mages gardent-ils toujours des baguettes à portée de main. Quand on utilise quelque chose assez souvent, on commence à en dépendre. Faites-le encore plus longtemps et les gens commencent à penser que la formation avec des baguettes dès le départ est plus efficace. C’est ainsi que les pensées ont évolué dans l’Empire. Bien sûr, certains peuvent encore utiliser la magie sans baguette, mais ils ne pourront jamais gagner en influence parmi les mages de l’Empire. Cela m’inclut, » avait-elle expliqué.

Je suppose que c’était le destin de quelque chose qui était devenu trop commode. Mais les propos de Lorraine semblent indiquer que certaines circonstances expliquaient pourquoi elle avait quitté l’Empire.

Lorraine avait changé de ton. « Eh bien, assez parlé de ça. Pour l’instant, concentrons-nous sur vos baguettes. J’ai peut-être beaucoup de critiques, mais ce sont toujours des outils généralement utiles. Maintenant, Rentt, c’est ton tour. Alize et moi allons prendre du recul. »

J’avais fait un signe de tête, prêt à essayer ma nouvelle baguette.

◆◇◆◇◆

« N’êtes-vous pas un peu trop loin ? Que pensez-vous que je vais faire ? » demandai-je.

Je n’avais pas pu m’empêcher de demander. Lorraine avait dit qu’elles prendraient du recul, mais maintenant elles ressemblent à des taches de mon point de vue. C’était environ dix fois plus loin que la distance à laquelle nous nous trouvions lorsqu’Alize s’était entraînée. Je m’étais demandé si j’avais fait quelque chose pour les intimider, mais quand j’y pense davantage, un vampire mort-vivant valait probablement la peine d’être craint.

« Nous sommes prêtes, Rentt ! » Lorraine avait crié de loin. Je suppose que cela signifiait que je pouvais utiliser la magie maintenant. À cette distance, il faudrait qu’il se passe quelque chose de fou pour leur faire du mal, alors c’était peut-être pour le mieux.

J’y étais allé avec la même magie qu’Alize, un sort de vie appelé Allumage. Je savais à quoi cela devait ressembler après avoir regardé Alize, alors je m’étais dit que ce serait assez facile à réaliser. Considérant qu’une baguette magique pouvait renforcer le contrôle d’un mage et amplifier son mana, il n’y avait aucune raison que j’échoue. Tout ce que j’avais à faire était de gérer le pouvoir du sort, mais je devais l’essayer au moins une fois pour le ressentir.

Honnêtement, ce n’était pas la première fois que j’utilisais une baguette. Mais c’était à l’époque où j’étais en vie et où je n’avais presque pas de mana, donc il n’y avait pas grand-chose à amplifier. Une gouttelette multipliée plusieurs fois n’était encore que quelques gouttelettes. Mais maintenant, j’avais clairement plus de mana, donc je pouvais espérer des résultats différents. Dans cette optique, j’avais rempli mon corps de mana, je l’avais concentré dans ma main et j’avais versé l’énergie dans la baguette.

« Feu, utilise mon mana comme carburant et manifeste-toi devant moi : Allumage, » avais-je chanté, et le feu avait jailli du bout de la baguette. J’avais l’impression que la baguette amplifiait considérablement mon pouvoir, alors j’avais retiré frénétiquement un peu de mana. Quoi qu’il en soit, un feu intense avait brûlé. Heureusement, il n’y avait pas de bâtiments aux alentours. La décision de Lorraine de se tenir aussi loin s’était avérée correcte. J’étais sûr de ma capacité à contrôler le mana, mais cet incident m’avait rendu moins confiant.

J’avais besoin d’un peu d’entraînement avec la baguette, mais je n’avais pas paniqué face aux flammes comme l’avait fait Alize. C’était la puissance de mes quelque vingt-cinq années de vie supplémentaires. J’avais arrêté d’alimenter la flamme en mana et j’avais ajusté sa direction en la fixant pendant quelques secondes. Quand j’avais confirmé que les flammes avaient disparu, j’avais fait signe à Lorraine et Alize.

« Vous pouvez venir maintenant ! » avais-je crié.

Elles avaient observé un peu pour voir si c’était vrai avant de s’approcher. Elles étaient prudentes, mais c’était peut-être nécessaire. Les baguettes peuvent se déclencher par accident, et si du mana était resté stocké à l’intérieur d’une manière ou d’une autre, cela pouvait provoquer des réactions bizarres. Elles voulaient voir si cela allait se produire.

« Ton Allumage était super grand, » avait fait remarquer Alize.

« C’est une bonne chose que nous ayons fait tout ce chemin. Sinon, nous aurions été brûlées vives, » déclara Lorraine avec un sourire. En réalité, elle aurait probablement érigé une barrière et elles auraient quand même été sauvées, mais des erreurs auraient pu se produire. Elle avait globalement raison.

« Mais c’était un peu trop pour Allumage. Je sais que tu as beaucoup de mana, mais ce sort ne devrait pas produire de telles flammes, » déclara Lorraine.

« Vraiment ? Mais tu ne peux pas nier ce que tu viens de voir, » avais-je fait remarquer.

« C’est vrai. Hm, Rentt, essaie un autre sort. Tu connais un sort de vie à base d’eau appelé Mah, n’est-ce pas ? » demanda Lorraine.

Mah allait générer une tasse d’eau. C’était utile pour les aventuriers, et c’était l’un des rares sorts que je pouvais lancer avec le peu de mana dont je disposais. J’avais eu une idée de ce que pensait Lorraine.

« Oui. Je vois, donc je devrais tester si c’est la même chose pour d’autres éléments ? » avais-je supposé.

Certaines personnes allaient exceller dans des éléments spécifiques de la magie. La plupart des humains pouvaient utiliser tous les sorts de la même façon, mais certains penchaient fortement pour certains types. Il y avait de nombreuses théories pour expliquer pourquoi c’était vrai. Si vous êtes né près d’un volcan, par exemple, vous pourriez devenir plus compétent en matière de magie du feu. La bénédiction d’un esprit divin pourrait également vous donner la capacité de vous spécialiser dans les sorts de l’élément de cet esprit.

J’avais été béni par un esprit de type végétal, donc si j’avais eu une telle chose, j’aurais dû être mauvais avec le feu. Mais peut-être que cela n’avait pas fonctionné comme je l’espérais. C’était étrange, mais Lorraine avait dû penser que je devais déterminer où se situaient mes spécialités.

J’avais décidé de tester le sort Mah. Alize et Lorraine avaient pris du recul, au cas où. Je n’étais pas sûr que ce soit nécessaire, mais après ce qui s’était passé avec le dernier sort, je ne pouvais pas leur en vouloir.

Quand j’avais entendu Lorraine me donner le signal, j’avais jeté le sort. « Eau, absorbe mon mana et condense devant moi : Mah, » déclarai-je.

Tous les sorts de vie possédaient des incantations similaires. Comme magie de base, ils étaient simples dans leur construction. Cependant, cela avait fait qu’il était plus facile se tromper. C’est pourquoi, lorsque Lorraine m’avait demandé si je connaissais le sort.

Je n’étais pas sûr de l’avoir bien dit, mais mon mana s’était concentré sur la baguette, me rassurant. Puis de l’eau était apparue au bout de la baguette. C’était un orbe assez grand, mais ce n’était rien comparé à la taille ridicule des flammes que j’avais évoquées auparavant. C’était peut-être une taille plus grande que les flammes d’Alize, mais c’était tout.

Je l’avais maintenu pendant quelques secondes pour l’observer, puis je l’avais laissé disparaître. Lorsqu’elles avaient confirmé son absence, Lorraine et Alize étaient revenues.

« Je le savais. Tu es peut-être anormalement doué pour la magie du feu, » déclara Lorraine en y réfléchissant.

À en juger par les résultats, je devais être d’accord. « C’est ainsi, au moins en ce qui concerne la magie de l’eau. Mais maintenant, je veux connaître les autres éléments, » avais-je dit avec curiosité.

« J’aimerais aussi en tester d’autres, mais on ne peut pas tout tester. Ce sont les deux seuls sorts que tu peux utiliser de toute façon, n’est-ce pas ? Tu pourrais probablement utiliser d’autres sorts élémentaires tout de suite si je t’apprenais les incantations, mais même te faire tester la magie de vie est terrifiant. C’est assez pour aujourd’hui, » déclara Lorraine en plafonnant les choses.

Elle avait raison sur ce point. J’avais assez d’expérience avec ces deux sorts pour les maintenir, mais rien ne me disait que je pouvais faire de même avec de la magie inconnue. Je pourrais probablement le faire, mais si quelque chose de grave arrivait, il serait déjà trop tard. Je ne connaissais pas mon corps aussi bien, donc ça ne me ferait pas de mal d’être prudent.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

  1. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire