Nozomanu Fushi no Boukensha – Tome 1 – Chapitre 5 – Partie 19

***

Chapitre 5 : Preuve d’Inhumanité

Partie 19

L’inscription en tant qu’aventurier étant terminé, je n’avais pas l’intention de me diriger soudainement vers le Donjon de la Nouvelle Lune. Bien sûr, il y avait le fait que j’avais accepté la demande pour des composants issus des orcs, mais il me restait beaucoup de temps pour y répondre à une date ultérieure.

Je devais d’abord me rendre ailleurs, plus précisément dans le secteur inexploré de la Réflexion de la Lune. En termes simples, j’allais à l’endroit où j’avais combattu pour la dernière fois le squelette géant.

Le Donjon de la Réflexion de la Lune était, comme d’habitude, assez calme. Alors que je passais occasionnellement à côté d’aventuriers de la classe Fer, ils ne semblaient pas me remarquer lorsque je passais, étant trop absorbé dans leurs propres batailles avec un monstre ou un autre.

En plus de faire un large détour, j’avais fait ce que j’avais pu pour supprimer ma présence magique et spirituelle, en marchant furtivement à travers les salles du Donjon. Dans le passé, tout ce que j’avais à faire pour me faufiler devant les humains et les monstres était d’être un peu plus silencieux, mais mes pouvoirs étaient si faibles que ni l’un ni l’autre ne m’aurait de toute façon remarqué.

Je n’étais pas sûr si je devais être si heureux que je devais faire quelque chose comme ça maintenant pour passer inaperçu, car c’était un peu gênant. Même ainsi, j’avais supposé que les problèmes comme ceux-là étaient des soucis que seuls les forts faisaient face. J’avais décidé de mettre ces pensées de côté pour l’instant, étant donné qu’il ne s’agissait pas de problèmes importants. Si je devais dire quelque chose, je le considérais comme une pratique, cacher mon mana et mon esprit à volonté améliorerait sûrement mon contrôle sur ces capacités au fil du temps.

Après être arrivé à une entrée familière, j’avais fait un pas dans le sentier caché, pour finalement atteindre et entrer avec confiance dans le cercle magique se trouvant sur le sol.

Après l’avoir utilisé une fois, le cercle ne semblait plus intimidant ou dangereux. Bien que j’aie entendu des histoires de cercles magiques qui transportent les utilisateurs à différents endroits chaque fois, j’avais eu du mal à croire qu’un tel mécanisme mal intentionné était présent dans ce Donjon. Il serait possible de rencontrer ces cercles dans des Donjons d’une plus grande difficulté, mais la Réflexion de la Lune ne semblait pas être un tel lieu.

Cela dit, il n’y avait pas d’autre moyen de vérifier mes soupçons. Heureusement, le cercle magique s’était avéré bénin, me transportant dans la même pièce où j’avais combattu pour la première fois le squelette géant. Préparant mon épée, j’étais lentement sorti du cercle — .

Comme je l’avais déjà vaincu, le squelette géant aurait pu réapparaître pendant mon absence. C’était, effectivement, une salle de boss, de sorte que le squelette en question pourrait réapparaître sans fin dans un cycle, ou il aurait pu s’agir d’une pièce unique. Ne sachant pas laquelle des deux pièces s’était, j’avais avancé avec prudence, mentalement préparée à la possibilité d’un combat. C’était le moins que je puisse faire, car il était bien d’être prudent dans le Donjon.

Cependant, peu importe combien de temps j’avais attendu après avoir quitté le cercle, le squelette géant n’était pas réapparu — en fait, je ne pouvais pas du tout sentir sa présence. Peut-être qu’il avait besoin de plus de temps, ou était un monstre qui n’était apparu qu’une seule fois. De toute façon, j’avais baissé mon épée, un peu plus soulagé que je ne l’étais auparavant. Mais, je n’avais pas l’intention d’envelopper ma lame avec une aura avant de savoir sur quoi je tomberais.

En regardant autour de moi, je m’étais retrouvé une fois de plus dans une grande pièce vide. On se demanderait pourquoi je m’étais retrouvé dans un tel endroit après avoir accepté une demande qui devait être satisfaite dans un autre Donjon — mais bien sûr, j’avais mes raisons.

Ce cercle magique dont je venais de sortir n’était apparu qu’après que j’eus vaincu le squelette géant — il était invisible avant cela. J’avais découvert ce cercle nouvellement formé lors d’une fouille de la salle alors que Loris, le propriétaire du Pavillon de la Wyverne Rouge, était inconscient.

Cependant, ce n’était pas tout ce que j’avais trouvé. En réalité, il y avait un autre cercle, positionné sur le sol non loin de celui dans lequel j’avais pénétré pour entrer dans la chambre du squelette géant. Si je devais le deviner, ce cercle était probablement relié à un autre endroit. Le Donjon de la Réflexion de la Lune semblait se poursuivre au-delà de ce cercle magique.

Lentement, j’avais fait un pas vers le cercle sur le sol. Bien que je n’avais pas compris le langage utilisé pour l’inscrire ni les principes derrière l’étrange magie utilisée pour l’alimenter, je pouvais au moins voir que ce cercle était dessiné un peu différemment de celui qui menait à la pièce du boss. Cela m’amènerait sûrement à un autre endroit.

Peut-être s’agissait-il d’une sorte de piège — deux cercles dans une pièce, les intrus les plus malchanceux se retrouvant dans une pièce scellée avec un squelette géant. J’avais supposé que de telles choses arrivaient de temps en temps.

Eh bien, alors… qu’est-ce que ce serait cette fois ? Des serpents ? Des démons ? Un Dragon, peut-être ?

Bien sûr, il n’y avait pas d’autre moyen de le découvrir. Quand le cercle magique avait commencé à émettre une lumière brillante, j’avais préparé mon épée une fois de plus, en attendant le changement éventuel dans mon environnement.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire