Murazukuri Game no NPC ga Namami no Ningen toshika Omoenai – Tome 1 – Prologue

***

Prologue

« Allez, Carol, Chem. Toi aussi, Gams ! Ne reste pas assis là ! »

L’homme était assis seul dans une pièce lugubre. La seule lumière provenait de l’écran d’ordinateur étincelant devant lui. Ses cheveux étaient ébouriffés et non brossés. Son sweat-shirt et son pantalon avaient sûrement dû être portés plus d’une fois à ce stade. Il avait cependant l’air propre, comme s’il se douchait régulièrement. Il marmonnait pour lui-même, mais il ne semblait pas en colère. Et malgré son ton exaspéré, il souriait.

Le contenu de sa chambre était simple : un bureau et l’ordinateur posé dessus, une bibliothèque remplie de mangas et de LN. Au sol, il y avait son futon, qu’il ne prenait jamais la peine de replier, et quelques poids qui traînaient dans un coin.

Habituellement, l’homme dormait toute la journée et jouait à des jeux le soir. Ces derniers temps, cependant, il commença à se lever tôt le matin. La raison ? Un nouveau jeu : Le Village du Destin.

Sur l’écran de son ordinateur, des gens coupaient la vaste forêt qui les entourait et construisaient un village. Ils semblaient très humains.

L’I.A. du jeu était impressionnante, surtout en ce qui concernait les conversations. En dehors des salutations standard, l’homme voyait rarement les mêmes lignes deux fois.

« Hé, tout le monde ! C’est l’heure de la prophétie quotidienne ! »

Une belle femme vêtue d’une robe sacrée apparut sur l’écran. Elle ouvrit un livre brillant tandis que les villageois se rassemblaient autour d’elle.

L’homme sourit chaleureusement.

« Les gars, faites de votre mieux pour moi, d’accord ? », chuchota-t-il tout en sachant que les villageois ne pouvaient pas l’entendre.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

  1. Merci pour le début de cette histoire.

Laisser un commentaire