Monster no Goshujin-sama – Tome 1 – Chapitre 6

Bannière de Monster no Goshujin-sama ***

Chapitre 6 : Rendez-vous au cours d’une nuit silencieuse

La nuit était totalement silencieuse autour de la cabane. Il n’y avait qu’un seul petit lit dans la cabane.

À l’heure actuelle, il y avait une étudiante dormant sur celui-ci, dont je ne connaissais même pas le nom.

Il n’y avait aucun signe que son réveil allait arriver sous peu. Elle s’était évanouie à la suite d’un traumatisme physique et mental intense.

Et ainsi, je me trouvais à l’intérieur, en train de dormir sur le canapé formé par le corps de Lily.

Soit dit en passant, Rose n’était pas à l’intérieur de la cabane, car je lui avais demandé de monter la garde depuis l’extérieur. Il s’agissait là d’une nuit bien silencieuse.

Je regardais d’un air absent l’intérieur de la cabane, car elle me semblait comme fondre dans l’obscurité. J’étais encore choqué par les événements récents que j’avais subis, et donc, je ne pensais à rien de particulier.

Après un certain temps...

« Vous ne pouvez pas dormir ? » (Lily)

La question vint depuis dessous moi.

En me basant sur la sensation que je ressentais depuis mon dos, je savais que Lily déplaçait son corps.

Son corps de slime était comme un sac rempli de gel avec une texture caoutchouteuse.

Elle avait alors converti une partie de substance dure en quelque chose de bien plus doux.

Il n’y avait aucune question à se poser à ce sujet. Car c’était les membres d’une jeune fille.

« ... C’est vraiment impressionnant. » (Takahiro)

Le corps de slime de Lily était toujours sous moi, rendant ma position confortable, m’évitant ainsi le sol froid et dur, et pourtant, en même temps, elle m’enlaçait la poitrine et le cou avec les bras délicats de sa forme de fille.

C’est-à-dire qu’elle n’avait transformé qu’une partie de son corps.

Bien que je pensais que c’était très habile de faire cela, je me demandais aussi pourquoi elle se donnait la peine de le faire.

Avec un point de vue défavorable sur mon visage, je me tordis un peu sur mes coudes, ma joue touchant la joue de Miho Mizushima — le visage humain que Lily imitait.

Sa capacité à imiter Miho semblait si parfaite, même la douce sensation de ses cheveux blonds était la même.

Le plaisir et l’excitation s’étaient emballés avec violence à l’intérieur de moi.

En plus, j’avais quelques mauvaises pensées.

Son contact était si agréable.

C’était la première fois que cette situation se produisait, après les trois derniers jours remplis de solitude et de désespoir, c’était incomparable vis-à-vis du restant de ma vie.

Même en provenance de la partie de corps de Slime, je ressentais de la sécurité et du confort.

Puis, en changeant son corps pour prendre celui d’une jeune fille, ce n’était pas quelque chose que je pouvais supporter.

Je ne voulais pas dire cela d’une manière indécente. Je pensai juste que j’aimerais bien l’embrasser.

Peut-être, j’étais maintenant coincé. Tout avait ainsi commencé, lorsque j’avais tué ces personnes ce soir-là. Cependant, ce n’était que le dernier moment décisif.

La stabilité de ma vie civilisée avait été considérablement ébranlée. Il était nécessaire, dans des moments désespérés, d’oublier certaines choses.

Au cours de ce dernier mois, tout avait changé, et maintenant j’essayais de prendre le contrôle de mon ancienne attitude de mécontentement...

Dans un désir de protéger une partie de mon mode de vie, j’avais laissé mon raisonnement être balayé.

« Arrête ça. » (Takahiro)

J’avais laissé l’émotion prendre le contrôle au lieu de la raison.

Le cadavre de Miho Mizushima faisait maintenant partie de Lily. Lily était capable d’imiter totalement l’apparence de Miho, l’apparence d’une fille violée et tuée.

Je ne voulais pas souiller à nouveau son corps. Je ne le ferai pas.

« Pourquoi ? » (Lily)

La sensation derrière mon dos disparut et mon torse recula. Cependant, Lily m’attrapa avec son corps de Slime élastique et résistant.

« Maître... » (Lily)

Entre mes jambes, je pus voir le haut de Miho grandir, nue dans toute sa gloire. Lily continua à déplacer sa forme humanisée et grimpa de façon provocatrice sur mes genoux, au-delà de mes mains et de ma poitrine. Devant mes yeux, deux larges monticules oscillaient en réponse à la gravité et à ses mouvements.

Personne ne pouvait me reprocher ce que je pourrais faire puisque je n’avais rien entrepris par moi-même... probablement.

Non, c’est faux, ce que j’allais probablement faire était motivé par mon instinct. Quelle folie !

« Je veux vous guérir, maître. » (Lily)

« Je te l’ai dit, arrête ça. » (Takahiro)

Contrairement au plaisir que mon corps voulait avoir, mon cœur était rempli d’inconfort et de malaise.

Il semblait également être en train de gagner.

« Je ne veux pas souiller ce corps. » (Takahiro)

À l’origine, je ne devrais même pas regarder son corps nu. C’est ce que je pensais.

« Arrête ça. » (Takahiro)

J’avais dit ces derniers mots mélangés avec ma voix de commandement.

Maintenant, Lily se retira à la suite de mon ordre. Du moins, elle était supposée le faire.

Le souffle d’un monstre déguisé... d’une fille était envoyé sur mes oreilles, et cela m’excitait au plus haut point.

« Mon pauvre maître. Est-ce que vous culpabilisiez ? » (Lily)

Mon visage était recouvert par une douce sensation. Lily avait mis sa généreuse poitrine contre ma tête.

« Moi, je veux vous aider, Maître. Je comprends que mon Maître ait été endommagé. Pour cet enfant... pour moi, vous avez été blessé. » (Lily)

« ... Lily ? » (Takahiro)

Quelque chose est étrange. Alors que je continuai à réfléchir, Lily continua.

Alors que je continuai à réfléchir, Lily continua.

« Je veux me consacrer à cette “personne” que vous considérez comme importante. Il s’agit là de l’humble désir de ce “corps”. Si cela aide votre “personne” importante, je me ferais une joie de vous aider. Maître, la chose la plus importante pour “moi” en ce moment c’est vous. Je veux dire, c’est parce que je suis votre famille. » (Lily)

Lily rougissait intensément alors qu’elle s’expliquait avec des paroles qui semblait presque incohérente. Ceci fit ouvrir mes yeux.

« ... Ahh » (Takahiro)

Lily me regardait amoureusement alors qu’elle me tenait langoureusement contre sa poitrine.

Devant moi se trouvait Lily. Non, Miho Mizushima. Mais, ses regrets, son désir final d’être enlacé, ils étaient finalement devenus ceux de Lily, ce sentiment que je connaissais seulement à travers notre lien créé grâce à ma capacité. Pourquoi ?

Les émotions de la défunte ne devraient pas affecter Lily. Lily avait simplement pris ces souvenirs comme s’il s’agissait d’un enregistrement. Pour que cela l’affecte, Lily devrait les passer en revue. Pour qu’ils débordent comment ça...

... Dommage, donc c’est comme ça.

Rien à faire maintenant à ce sujet.

C’est ma faute ce qui était arrivé.

Sans le vouloir, les regrets que Miho Mizushima avait eus lors de son décès avaient été transmis à Lily. Lily essayait donc de les accomplir. Elle était désormais ma famille, une "personne" importante en raison de ma capacité de triche.

Il semblerait que c’est quelque chose comme ça. Lily reste Lily. Cependant, ce désir est celui de Miho Mizushima.

Après tout, les deux sont maintenant inséparables. Elles font toutes deux partie de l’existence qu’est Lily.

« Je vous aime maître. S’il vous plaît, acceptez-moi. » (Lily)

Elle proclama cela d’une voix emplie d’un amour fiévreux, telle une fille passionnée.

« ... » (Takahiro)

Je me demandai alors ce que je devrais faire.

Je suis responsable du résultat final vis-à-vis de Miho Mizushima. Lily est ma famille, elle fait également partie de mes responsabilités.

Je voudrais la prendre dans mes bras. Cependant, ce serait hors de ma responsabilité, ce serait plutôt quelque chose d’autre.

... C’est différent. Ce n’est pas ça.

Je regardai à nouveau dans ses yeux.

« Maître... » (Lily)

Les cils de la jeune fille tremblèrent, attendant avec impatience ma réponse.

Alors que je la regardais, elle avait pris la forme de Miho jusqu’au niveau des cuisses. Tout ce qui était en dessous était encore sous la forme d’un slime.

Même dans cette situation insensée, son corps était vraiment magnifique. Ses membres féminins si excitants avaient une beauté éphémère... elle était vraiment très féminine.

Je m’en fiche de ce que les autres pensent. Indépendamment de ce que pensent les autres, c’est ce que je ressens pour de vrai.

« ... » (Takahiro)

Peut-être que c’est une mauvaise décision. Peut-être que cela est même contraire à l’éthique. Peut-être que cette situation est anormale parce que des monstres existent.

Mais même avec ces considérations, il fallait faire quelque chose. Les pensées devaient être respectées. Les émotions devaient être acceptées.

Je ferai ce que mon cœur veut faire par-dessus tout.

« ... Je vais te chérir de tout mon cœur. » (Takahiro)

J’achevai mon vœu sur ses lèvres alors que je les embrassais, passionnément, et j’allai jusqu’au bout de mon envie.

***

Après tout cela, avec son visage juste devant moi, j’étais extrêmement heureux.

Bien sûr, Lily m’attendait à mon réveil avec un doux sourire sur le visage.

Maintenant, alors que je la regardais, je ne la reconnais plus comme étant Miho Mizushima, mais uniquement en tant que la personne nommée Lily.

Je pensais que les regrets de Miho s’effaçaient de Lily, et bien que cela soit triste, elle pouvait maintenant avancer.

Celle qui était en face de moi était Lily. C’est ce que j’avais décidé.

« Bon matin, Lily. » (Takahiro)

Mais je n’allais pas prétendre que la nuit dernière ne s’était jamais produite, alors je l’avais enlacée et embrassée.

Comme toujours, son corps principal était celui d’un Slime, qui était aussi mon lit, mais en même temps, sortant du corps principal, elle avait fait "grandir" une forme humaine. Cette situation étrange sera la nouvelle norme.

« Bon matin, Maître. » (Lily)

« Bonjour... et à toi aussi bonjour Rose. » (Takahiro)

Je l’avais salué maladroitement. Rose était revenue dans la cabane sans que je la remarque. Et elle s’était inclinée vers moi avec son visage toujours aussi inexpressif.

À l’heure actuelle, j’étais flambant nu, enlaçant une Lily, elle aussi nue. Apparemment, alors que nous nous embrassions plus tôt, nous n’avions pas remarqué la présence de Rose. Elle restait dans une posture courbée vers nous.

... C’est très gênant. Je me sens comme un fils qui avait été vu par sa mère en train de partager son lit avec une autre. Ma chose s’est maintenant flétrie. C’est vraiment dommage.

Dommage, je n’aurai donc pas la chance d’avoir le service du matin.

Après avoir essuyé mon corps à l’aide d’un chiffon humide, je m’étais habillé et avais quitté la cabane. De plus, j’avais laissé la porte ouverte afin d’aérer la pièce. Car ce serait embarrassant si des personnes sentaient l’air ayant l’odeur du sexe.

Après tout ce qui avait été dit et fait, le sentiment de Lily s’accrochant contre ma poitrine et mon bras persistait. La douce et moelleuse sensation de Lily était encore présente.

Par pure coïncidence, hier, elle était vêtue d’un uniforme scolaire, et maintenant, elle apparut avec un chandail. Il semblerait que les vêtements que portaient hier les étudiants tués avaient été récupérés. Bien qu’il y avait eu une certaine hésitation due à la source des vêtements, après un lavage complet, il ne devrait pas y avoir de problèmes en ce qui concerne les risques pour la santé.

Ce qui restait uniquement, c’était les sentiments désagréables liés à eux. Bon, après tout, nous avions vraiment besoin de vêtements de rechange, et cela jusqu’à ce que nous puissions sécuriser un approvisionnement réguler.

Un peu après, nous étions retournés dans la cabane. La fille se trouvant sur le lit ne s’était toujours pas réveillée.

Et bien ! Je dois réfléchir à nos prochaines actions. Je devrais demander à Rose de nous préparer certaines choses. Les meubles en bois de la cabane peuvent facilement être utilisés afin de nous fournir du bois pour notre futur équipement.

Notre objectif principal n’avait pas changé d’un iota. Tout en restant caché, je devais devenir plus fort. Et pour ça, j’avais besoin d’augmenter le nombre de monstres se trouvant dans ma famille, et ainsi, j’augmenterais mes chances de survie.

De plus, comme la majeure partie de ma force provenait de la force de ma famille, la soumission de nouveaux monstres devrait avoir une priorité élevée.

Cependant, le problème actuel était que j’avais récupéré une fille que je devais protéger.

Tout en pensant à ma propre capacité de dompter des monstres, et au fait qu’il faille que je sois présent face au monstre pour que ma capacité puisse fonctionner.

Jusqu’à présent, Rose et Lily avaient exploré les environs alors que je restais en arrière. Mais si cela continuait ainsi, je ne pourrais jamais augmenter le nombre de membres de ma famille. Afin d’augmenter ma famille, je devais m’aventurer dehors.

Mais, il y avait aussi la fille se trouvant dans cette cabane. Elle aura besoin de quelqu’un pour la garder.

Ma force résidait dans celle de Lily et Rose, car sans elles, j’étais tout simplement faible.

Si nous devions nous séparer, alors notre force serait grandement diminuée. Je pourrais laisser Rose ici et m’aventurer avec Lily, mais ce serait dangereux.

Il était également possible de la laisser affronter son destin, mais je ne pouvais pas me résoudre à faire ça. Sa situation actuelle me rappelait trop mon passé fragile.

J’avais une fois eu besoin d’aide, alors l’abandonner serait bien trop difficile. Si je l’abandonnai, alors je serai comme ceux qui m’avaient abandonné et comme ces méchants garçons qui l’avaient agressé.

C’est sûr que je ne pouvais pas faire ça. Je ne pourrais plus vivre si je lui faisais ça.

Mais si l’on regarde bien, je devrais bien un jour me séparer d’elle, mais pour l’instant...

« Hmmmm... »

Alors que je pensais à notre situation, la jeune fille commença à remuer.

Alors que je l’observais, elle se réveilla lentement, et elle reprit connaissance petit à petit.

« Vous êtes donc réveillé. » (Takahiro)

Je m’étais assis à une certaine distance d’elle sur un rondin que j’avais utilisé en tant que chaise.

La jeune étudiante était petite. Elle était probablement plus jeune que moi, probablement une étudiante de première année. Ses couettes qui tombaient sur ses épaules la rendaient encore plus jeune. Même par rapport aux autres filles de son âge, elle semblait plus jeune et très jolie.

Cependant, alors que son cerveau recommençait à fonctionner, elle se souvient de ce qui s’était passé, et son expression s’obscurcit d’un coup. Bien sûr, c’était quelque chose de prévu.

« Celui... qui m’a sauvée, est-ce que c’est vous ? » (jeune fille)

Elle était plus calme que ce que je m’attendais. Compte tenu des cicatrices présentes dans sa mémoire, je pensais qu’elle s’éveillerait en criant et en panique après avoir vu mon visage. Sa question tout à fait calme semblait quelque peu décevante.

Après que je me fus présenté, elle se présenta en annonçant que son nom était Mana Kato, et je l’avais prévu, elle était d’une année ma cadette.

Après les présentations, elle baissa la tête et s’inclina devant moi.

« Pour cela... merci de m’avoir aidé. » (Kato)

« Ne vous inquiétez pas à ce propos. » (Takahiro)

En fait, dans un certain sens, je ne voulais même pas l’aider.

À l’origine, je voulais seulement venger Miho Mizushima en tuant les étudiants qui l’avaient violée et qui l’avaient forcée à se tuer. Je ne savais même pas que Mana Kato se trouvait en ces lieux.

Mais si je lui disais ça, cela ne nous aiderait pas du tout. Mais elle avait survécu à cause des événements qui avaient précédé. Elle avait eu de la chance — bien que j’hésitais à dire une telle chose en considérant ce qui s’était passé pour elle.

« C’est une bonne chose que vous ne soyez pas morte. » (Takahiro)

« Oui, merci. » Me répondit-elle en s’inclinant.

« Si vous le souhaitez, il y a de l’eau ici que vous pouvez utiliser afin de nettoyer votre corps. Je vais aller dehors pendant ce temps. » (Takahiro)

« Que voulez-vous dire, où allez-vous ? » Demanda Kato d’une manière qui indiquait son inquiétude.

« Ne vous inquiétez pas, j’ai le pouvoir de dompter les monstres. Si vous regardez Rose et Lily se trouvant là-bas, vous comprendrez rapidement ce que je veux dire. En réalité... » (Takahiro)

Pour ce faire, je lui avais expliqué ma propre situation. Et aussi, le fait que j’allais l’aider, mais que pour ce faire, j’avais besoin d’engranger de la force, et pour cela, je devais sortir et explorer la forêt.

Je lui avais également dit que je laisserais Rose avec elle afin de l’escorter. Je n’avais pas mentionné que Lily était un monstre, car elle était encore avec sa forme humanoïde. Je ne savais pas vraiment comment elle réagirait à cette information.

Alors même que je protégerais Kato, je n’étais pas du tout enclin à faire confiance à d’autres personnes.

Cependant, je n’avais pas l’intention de lui mentir tout le temps, car il y avait aussi la possibilité qu’elle eût connu réellement Miho Mizushima alors qu’elle était en vie.

Lily restait toujours collée à moi, et aussi, elle m’appelait « Maître ». Je pensais que Kato pourrait m’en parler, mais ce ne fut pas le cas, elle resta silencieuse.

Cependant, quelque chose d’autre la dérangeait.

« En d’autres termes... je ne suis qu’un fardeau supplémentaire. » (Kato)

« Cela peut sembler être négatif, mais ce n’est pas ainsi. Je veux vivre en paix, mais je ne veux pas non plus vous mettre en danger, Kato-san. Donc au minimum, je vais vous emmener jusqu’à un endroit sûr. » (Takahiro)

En ce qui me concerne, c’était le mieux que je puisse faire. Mais il n’y avait pas de place à l’erreur. Il était donc préférable que mes objectifs soient présentés dès le départ. Il était inutile de tenter de la rassurer sur son passé.

Cependant, Kato secoua la tête.

« Je suis heureuse que vous pensiez de cette façon, mais... il y a autre chose que je voudrais vous demander. » (Kato)

« Me demander ? » (Takahiro)

« Je voudrais que vous... emmenez-moi avec vous dans la forêt. » (Kato)

J’avais alors regardé Kato, surpris.

« Est-ce que c’est impossible ? » (Kato)

« ... » (Takahiro)

Je l’avais regardée d’un air ébahi. Tout en la regardant, j’avais essayé d’estimer son état mental.

À quoi pense-t-elle ?

Quelle demande inhabituelle, c’était à cela que je pensais à la suite de sa question si abrupte.

Cela dit, ne plus avoir l’énergie nécessaire après avoir essayé n’importe quoi serait une mauvaise idée. Ce serait encore pire.

... Eh bien, je ne devrais pas trop penser à ça.

De plus, cette offre était pratique pour moi, car je ne voulais pas diviser ma famille. Je n’aurais donc pas besoin de laisser Rose afin de la protéger.

« Veuillez, s’il vous plaît, y réfléchir. » Déclara Kato tout en inclinant la tête face à moi.

Il n’y a aucune raison de la refuser, n’est-ce pas ?

« C’est d’accord. Il n’y a pas à réfléchir plus longtemps. » (Takahiro)

« Merci beaucoup ! » (Kato)

J’avais fini par accepter son caprice.

Kato avait baissé la tête une fois de plus, puis elle l’avait lentement relevée. Elle semblait sourire, même s’il s’agissait d’un petit sourire.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.
    P.S : les deux partis peuvent décider pour eux-même, sont consentants et sastisfaits de leur relation. Le reste est donc superflu.

  3. Merci pour le chapitre

  4. Je la sens pas cette petite ? il devrait la tuer toute suite ?
    Merci pour le chapitre

  5. merci pour le chapitre

Laisser un commentaire