Monster no Goshujin-sama – Tome 1 – Chapitre 5

Bannière de Monster no Goshujin-sama ***

Chapitre 5 : La Cabane de la Tragédie

Maintenant, je ne pouvais toujours pas m’arrêter de marcher.

Les sons de notre combat avaient dû parcourir une longue distance, alertant les monstres et les étudiants de notre présence. Je les considérais tous deux comme mes ennemis. Je devais donc prendre en compte cette possibilité afin de partir immédiatement des lieux.

Tout en faisant avancer mon corps fatigué, j’étais finalement retourné jusque dans la grotte.

Les gains que nous avions acquis aujourd’hui étaient une lance de bois magique, des informations supplémentaires sur ma capacité de domptage de monstres ainsi que la présence d’un nouveau membre dans la famille.

« Désormais, ton nom sera Rose. Tous mes vœux pour ce qui suivra. » (Majima)

L’humble Marionnette Magique sera donc Rose. Parce que Lily était Lily [1], j’avais décidé de donner à notre deuxième compagnon le nom d’une fleur. Ce monstre était sexuellement neutre, ou plutôt asexué. Donner le nom d’une femme pourrait ne pas être une bonne chose. Eh bien, la personne elle-même ne semblait pas être dérangée par ça. Et en plus, je serai le seul qui l’appellera. Donc il n’y devrait pas avoir vraiment de problèmes.

Comme prévu, je ne me sentais pas particulièrement en forme d’avoir dû traverser deux événements ayant un danger de mort présent, et cela en une seule journée. J’avais donc décidé de passer le reste de la journée dans la grotte. Étant donné que la main-d’œuvre totale était augmenté à deux personnes, il était désormais possible d’en avoir un qui resterait en tant que garde du corps en tout temps.

Pour me procurer la nourriture, je décidais de confier cette tâche à Rose.

J’avais alors posé mon corps fatigué sur Lily que j’avais dès lors utilisé en tant que canapé, et alors que je dormais profondément, Rose revint. Rose était beaucoup plus agile que Lily, mais en contrepartie, ne pouvait pas utiliser de Magie.

Elle avait avec elle, un rat, un lézard et un écureuil.

En raison de la nature de son arme de type hache de combat, les petits animaux que Rose avait rassemblés étaient tous soit écrasés, soit coupés en deux. Mais tout ce qui pouvait combler mon estomac était une bonne chose pour moi. Je les avais donc tous rôtis sur le feu de camp.

Mais pour être franc, le goût n’était vraiment pas terrible. Cependant, je ne pouvais pas me plaindre, car ces aliments remplissaient mon ventre.

Apparemment, il n’y avait pas de gros animaux se trouvant à proximité de la grotte. Peut-être était-ce parce qu’il y avait des monstres et qu’ils avaient peut-être tous été mangés.

Par ailleurs, pendant que j’étais à la colonie, j’avais entendu dire que la différence entre un animal et un monstre était l’existence de la magie. Je ne pouvais pas sentir la présence ou l’absence de Pouvoir Magique, mais il semblerait que je puisse l’utiliser.

La différence avec la magie étant absolue. Un ours tout à fait normal qui dépassait trois mètres de haut ne pouvait pas gagner contre un monstre du genre rat de 5 cm de long. C’était une vérité absolue.

Par conséquent, je pensais que les grands animaux qui avaient seulement eu une taille augmentée étaient liés à la difficulté à survivre dans cet environnement.

Et aussi, cette chose que l’on appelait la Puissance Magique habitait dans l’âme.

Lors d’un combat contre des monstres, il était possible de leur voler leur Pouvoir Magique. Les monstres ayant une grande Puissance Magique étaient plus forts, mais le Pouvoir Magique qu’on pouvait gagner en les tuant augmentait également.

En fait, les utilisateurs d’une capacité de triche avaient rapidement pu se renforcer en chassant des monstres se trouvant dans la zone. Finalement, d’autres personnes qui les avaient aidés lors de ces chasses aux monstres avaient aussi été renforcées par la magie, au point où l’on avait commencé à parler de se défendre en utilisant ce principe. Mais avant qu’on puisse mettre en œuvre ce fait, la colonie avait disparu de la surface de ce monde.

Ce que je voulais dire par là, c’était que dans la forêt se trouvaient des monstres, donc en plus de pouvoir augmenter le nombre de membres de ma famille, il était aussi possible d’améliorer notre force. Bien sûr, être en mesure de le faire en toute sécurité était une tout autre question. Aujourd’hui, notre attaque avait comme été comme marcher sur une corde raide, je vais donc m’en passer à l’avenir.

« Tout va bien. Maintenant, allons dormir. » (Majima)

Après avoir rempli mon estomac, j’avais envie de dormir. Mon état mental tendu implorait pour du repos. C’était un peu tôt, mais j’allais quand même essayer de dormir. Avec la présence de mes compagnons, je pouvais dormir en paix.

***

Plusieurs jours s’étaient écoulés. J’étais resté dans ma caverne.

La vie c’était stabilisé. J’essayais de ne pas me souvenir de la crise que j’avais vécu et je m'étais mis au travail afin de sécuriser une source alimentaire stable. J’avais même commencé à accumuler de la viande séchée. C’était vraiment un monde différent par rapport à la situation de quelques jours auparavant.

Lily n’était actuellement pas dans la caverne. Je lui avais demandé d'investiguer sur la zone environnante. Rose était restée avec moi, parce que j’avais d’autres choses à lui demander de faire.

« Oui, en voici un qui me semble bon qui vient d’être fini. » (Majima)

Rose me présentait respectueusement un bouclier de bois que je reçus afin de l’inspecter soigneusement.

Le bouclier était lourd. Le bouclier que j’avais en main était plus large que celui qui était équipé par Rose. Il était assez grand pour couvrir la moitié de mon corps. Et comme il était fait en bois, je pouvais le mouvoir relativement facilement avec ma force actuelle. Mais il avait la solidité de l’acier, car une magie l’habitait, ce qui aurait pu être vu comme une tricherie.

Il était un peu difficile à manipuler, mais c’était en raison de sa taille. Mais je serais condamné de toute façon avec mes capacités de combat lorsque nous entrerons dans le prochain combat. Je devais donc uniquement me concentrer sur ma protection, et c’était déjà bien assez.

Ce qui avait été récemment créé par Rose, c’était une armure afin de me protéger.

La capacitédes Marionnettes Magiques était la « Création d’Outils ».

Bien sûr, Rose qui s’était jointe à ma famille avait aussi ce pouvoir. Tous les outils qu’elle confectionnait avec cette capacité avaient de la magie infusée en eux.

Elle avait coupé avec enthousiasme les arbres en utilisant sa hache de bataille, puis avait utilisé un couteau pour tailler habilement le bois.

Une protection pour ma poitrine et le bas du corps avait déjà été créée. Bien que je pense que c’était un peu trop semblable à mon uniforme scolaire, ce n’était pas le moment d’exiger d’être à la mode.

Il y avait aussi la lance que j’avais récupérée de la Marionnette Magique que j’avais vaincue afin d’obtenir son arme. Mais, je ne comptais pas l’utiliser, car il valait mieux pour moi rester en dehors du combat.

« Merci beaucoup. Peux-tu, s’il te plaît, continuer à faire mon armure ? » (Majima)

En réponse à mes mots de remerciement, Rose me retourna une sensation de bonheur qui arriva dans ma tête.

Au fait, Rose n’avait rien d’autre que sa hache et un bouclier équipé. L’équipement fabriqué à partir de maintenant serait donné à Rose afin qu’elle puisse l’utiliser.

Alors que je lui faisais faire ça, Lily était revenue, mais son apparence était différente d’avant.

« Lily, bon retour. » (Majima)

Lily, qui était entrée dans la grotte, ressemblait à Rose. Elle était devenue une Marionnette Magique. Il s’agissait de l’aptitude des slimes mimétique.

En fait, j’avais laissé Lily manger le cadavre de la Marionnette Magique vaincue. Ce faisant, il était devenu possible pour Lily de prendre la forme d’une Marionnette Magique à travers sa capacité de mimétisme. Elle pouvait toujours utiliser sa magie sous cette forme, donc notre force de combat avait largement augmenté.

Malheureusement, sa capacité de création d’armes et d’armures était inférieure à celle de l’original, alors je lui avais à la place demandé d’explorer la région. Eh bien, je n’oserais pas voler le travail de Rose.

« Hm. » (Majima)

Par le lien magique qui nous unissait, j’avais le sentiment que Lily voulait me dire quelque chose.

« Lily, que se passe-t-il ? As-tu découvert quelque chose ? » (Majima)

Une réponse affirmative vint immédiatement.

En passant, je pouvais échanger des pensées à travers ce lien magique, les sentiments peuvent aussi être transmis. Les intentions pouvaient vaguement être comprises, même si elle n’avait pas la quantité d’informations véhiculées par une vraie conversation.

Par conséquent, il ne pouvait pas être appelé comme était un bon moyen de communication. À cet égard, des mesures devaient être prises.

« Levons-nous et allons-y. Rose, prépare-toi. » (Majima)

Nous quittâmes tous la caverne une fois entièrement équipés.

Je me demande de quoi il s’agit.

***

Après avoir quitté la grotte pour la première fois depuis une longue période, nous avions marché pendant environ une heure. Nous avions été guidés par Lily jusqu’à notre destination.

Là, de la même école que moi, j’avais vu la silhouette d’un étudiant se trouvant maintenant dans l’autre monde.

Comme je l’avais déjà dit précédemment à Lily, si elle voyait le moindre étudiant, elle devait me le rapporter le plus rapidement possible. Lily avait donc agi selon son devoir.

En conséquence, depuis l’effondrement de la colonie, il y a quelques semaines, j’avais pu trouver pour la première fois un étudiant autre que moi-même.

Mais dans ce cas, il s’agissait de son corps.

Une fille que je connaissais et avec qui j’avais quelques fois interagi était morte seule dans la forêt. Le fait qu’une connaissance soit morte était difficile à encaisser, j’avais alors lourdement mordu ma lèvre inférieure.

Avant sa mort, elle avait une très belle apparence, car vous auriez pu demander à n’importe qui et ils auraient tous été d’accord sur le fait que Miho Mizushima était magnifique. Ses cheveux teints en blond étaient traversés par une bande de cheveux de couleur laiton et ses cheveux atteignaient ses épaules.

Son cadavre n’avait pas encore été mangé par des monstres. De ce fait, je pouvais spéculer qu’il ne s’était pas passé beaucoup de temps depuis sa mort. En outre, la cause de la mort n’était nullement un monstre.

L’uniforme qu’elle portait était sale et déchiré de partout.

Si vous regardiez de plus près, tout en examinant son corps avec attention, il était facile de prouver qu’elle avait été agressée sexuellement.

En plein désespoir, elle devait avoir enfoncé un couteau dans sa gorge. Il était là, encore serré dans sa main rigide. Même maintenant, elle serrait toujours le couteau resté planté dans sa gorge.

Il était tout à fait possible qu’elle eût choisi la mort afin de protéger sa dignité, puis quelqu’un avait fini par commettre de la nécrophilie à son encontre. Et dans les deux cas, c’était vraiment horrible.

Le beau visage de Miho Mizushima était comme figé dans un désespoir absolu.

Ces actes s’étaient peut-être produits parce qu’elle avait été classée la 5e beauté de l’école. Elle était une deuxième année tout comme moi.

Je me souvins alors d’une ancienne conversation que j’avais eue avec elle.

« Merci. Les garçons sont après tout fiables en ce qui concerne le travail physique. Et en ce qui concerne Majima-kun, c’est parce que vous étiez si sérieux, que j’ai pu survivre. » (Miho)

« On ne peut pas briller n’importe où, mais c’est juste une chose insignifiante que j’ai faite là. » (Majima)

« Hmm ? En tout cas, moi, je ne le vois pas de cette façon. » (Miho)

Puisqu’elle n’avait pas de capacité de triche, Miho Mizushima appartenait au groupe qui était resté dans la colonie. Je lui avais alors seulement parlé une fois, et c’était lorsque je travaillais à la construction de la colonie.

Elle se souvenait de moi et de mon nom alors même que j’étais un étudiant discret. Je me souvenais qu’à l’époque, j’avais été très surpris. Je me souvenais encore de son sourire lumineux.

Jusqu’à il y a quelques jours, elle devait sûrement encore beaucoup sourire.

« Lily. » Je lui donnai alors un ordre en n’affichant aucune trace d’émotion dans la voix. « Mange là. »

Lily réagit immédiatement à l’ordre que je venais de lui donner. Elle se transforma. Perdant sa forme de Marionnette Magique pour redevenir un slime possédant un vaste corps. Puis, elle couvrit entièrement la fille à l’aide de son corps semi-liquide.

À l’intérieur du corps transparent, l’existence même de Miho Mizushima se fondit réellement. Je regardai attentivement cet acte se produire.

« ... » (Majima)

Du blanc pour les yeux. Du rouge pour les organes internes. Du jaune pour le gras et du blanc pour les os. Et toutes les autres choses informes que je voyais, c’était des choses que je devrais me souvenir pour le restant de mes jours.

Ceci avait finalement pris du temps, mais le corps de Miho Mizushima fut complètement digéré. Au moment où je remarquai ce fait, le soleil s’était couché.

Le soleil couchant ne pouvait pas être vu depuis l’intérieur de la forêt. Cependant, le ciel avait encore été teinté en rouge, et une noirceur mélangée avec ce rouge créant une nuance effrayante. Partout où je pouvais voir, j’étais comme enveloppé dans cette lueur.

Et dans ce contexte, le corps nu et d’une grande blancheur d’une jeune fille pouvait être vu.

Ironiquement, ses membres étaient magnifiques. Il n’y avait aucune des souillures qu’elle avait eues alors qu’elle était encore en vie.

Le mot renaissance était alors immédiatement venu à l’esprit. J’avais directement effacé cette pensée, car ce n’était pas le cas. Ce n’était pas comme ce genre de chose qui s’était déroulé devant mes yeux.

« Maître, acquisition complète. » (Lily)

Pour la première fois, je pouvais entendre la voix de Lily, mais bien sûr, c’était exactement la même que celle de Miho Mizushima.

Vraisemblablement, sa manière de parler avait probablement été entièrement copier de celle de Miho Mizushima. C’était presque identique à ce que je me rappelais. La seule chose de différent était qu’elle se référait à moi en tant que son maître.

Pour cette raison, il y avait un écart sans espoir qui ne pourrait jamais être comblé.

C’était bien sûr le cas. Car elle n’était pas Miho Mizushima. Elle était un monstre portant la peau d’une autre.

Et, j’étais sûr que moi aussi, j’étais un monstre portant une peau humaine. Sinon, comment aurais-je pu faire quelque chose de si cruel, et cela sans aucune trace d’hésitation ?

J’avais décidé d’utiliser le corps de Miho Mizushima. J’avais laissé Lily l’imiter. Il s’agissait là d’une conduite horrible, et j’étais conscient que c’était totalement impardonnable. Cependant, depuis que j’avais décidé de vivre dans ce monde, j’étais prêt à faire tout ce qui était approprié afin de survivre.

Il était également de ma responsabilité de m’occuper de Lily et Rose qui m’accompagnaient. C’était la meilleure des choses à faire, bien que, en tant qu’humain, ce soit la pire chose à faire.

Bien que j’eus la nausée, j’avais tout avalé. J’avais fait ce que je devais faire...

« As-tu compris les spécificités de ce corps ? » (Majima)

« Spécificités ? » (Lily)

« À l’intérieur de ce corps, il devrait y avoir un Pouvoir Spécial. » (Majima)

Comme, même la personne originale ne savait pas ce qu’était son pouvoir, il n’est pas étonnant qu’il faille du temps pour que l’imitation sache ce que c’était.

Au pire, il était possible que ma supposition soit fausse.

« Ce n’est pas grave si tu ne le sais pas. » (Majima)

Comme elle était maintenant capable de prendre une forme humaine, c’était déjà très utile en soi.

Le problème était la capacité de combat, Lily était capable d’utiliser ses capacités même sous la forme d’un autre monstre. Par exemple, dans sa forme de Marionnette Magique, elle était encore capable d’utiliser sa magie. Pour être précise, Lily imitait, mais elle était capable de séparer la "Compétence" et l’"Apparence" du corps original qu’elle copiait.

Bien sûr, elle était également limitée par son "Apparence". Par exemple, sous l’apparence d’une Marionnette Magique, la capacité de prédation originale de sa forme de slime ne pouvait être utilisée à son plein potentiel.

« Je pense que ce sera utile pour ce dont le maître a besoin. » (Lily)

« C’est très bien alors. » (Majima)

Je m’étais alors retourné. Je n’avais pas particulièrement envie de rester ici. Cependant, la voix de Lily résonna dans mon dos.

« Maître, je voudrais vous parler à propos de quelque chose. » (Lily)

« Quoi ? » (Majima)

« Il y a d’autres humains, semblables au maître et à cette fille, se trouvant à proximité. Il est probable qu’ils aient tué cette fille. Non, ce sont eux qui ont causé la mort de cette fille. » (Lily)

Je m’arrêtai d’un coup. Je me retournai avant de lui poser la question. « Vraiment ? Et comment le sais-tu ? »

« Et bien, c’est parce que je possède tous les souvenirs de la fille. » (Lily)

Ces mots (elle les avait annoncés sûrs d’elle) avaient fait trembler mon esprit.

« Est... – ce la vérité ? » (Majima)

« Oui, mais aussi non. Mes souvenirs pourraient être différents si l’on regarde les détails. Mais c’est aussi comme s’ils avaient été enregistrés en moi. Les choses dont je me souviens sont un certain sens, les mêmes que l’original. » (Lily)

« Ha OK. C’est donc pourquoi tu possèdes le même timbre de voix ainsi que la même manière de t’exprimer que Miho Mizushima. » (Majima)

La capacité de Lily était celle d’un slime mimétique. Elle pouvait être une capacité phénoménale si elle était utilisée avec soins.

Bien sûr, la capacité de Lily lui permettant de créer des outils ne pouvait pas être comparée à celle de Rose, car dans une certaine mesure, il existait comme une certaine carence ou dégradation. Mais là, il semblerait qu’elle acquit la majorité de l’être qui était appelé avant ça, Miho Mizushima.

Le mimétisme complet équivalait à la saisie presque totale de l’existence de l’autre. Je me sentais étourdi, pensant que cet acte était impossible. Moi qui venais peut-être de faire quelque chose d’encore pire que je pensais au départ, à Miho Mizushima.

« Maître, que comptez-vous faire maintenant ? » (Lily)

Lily qui avait pris la forme de Miho Mizushima me demanda ça, tout en exposant généreusement sa belle silhouette dans ce contexte de ciel rouge-noir.

« C’est donc ça. » (Majima)

Les informations qu’elle m’avait racontées étaient des informations importantes. Maintenant que je pensais à tout cela, plutôt que de s’inquiéter, il y avait d’autres choses que je devais faire.

Je devais m’occuper des personnes absolument méprisables qui avaient tué Miho Mizushima.

Qu’ils lui aient fait toutes ces choses, et qu’ils soient toujours en vie, tout ça me semblait être quelque chose d’impardonnable.

« J’ai décidé. » Ma réponse fut emplie par de la colère. « Je ne peux pas ignorer ma responsabilité. »

Je vais tuer la personne qui avait tué Miho Mizushima. Une revanche, ce que je voulais faire ne portait pas ce type de sens.

À l’origine, nous n’étions pas devenus amis, mais nous avions eu une interaction amicale. Mais mes sentiments à son égard étaient plus quelque chose comme si j’avais pitié pour ce qu’elle avait subit, ainsi que ma volonté d’agir et mes ressentiments envers ses assaillants.

Ainsi, oui, c’était ce que je pouvais appeler comme étant le fait d’agir selon ma responsabilité.

Les personnes qui avaient profané la fille nommée Miho Mizushima, j’étais tout à fait comme eux.

***

Nous nous étions après ça dirigés vers un lieu ne se trouvant pas loin d’où Miho Mizushima avait été tuée.

« ... Quoi ? » (Majima)

Dans cette forêt infestée de démon se trouvait une petite cabane en bois.

C’était évidemment étrange. Pourquoi y avait-il une cabane ici ? Pourquoi les démons ne l’avaient-ils pas détruit ? Pour commencer, il aurait fallu faire quelque chose pour empêcher qu’ils interfèrent lors de sa construction.

Avec suspicion, je me dirigeai alors vers le bâtiment. Puis, Lily et Rose s’arrêtèrent soudainement et elles ne purent avancer plus loin.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » (Majima)

« Je ne peux pas m’approcher plus de la cabane. » (Lily)

Selon Lily, il existait apparemment un mécanisme qui les tenait loin et cela se trouvait dans la cabane.

Que je le veuille ou non, je m’étais dès lors dirigé seul vers elle. Comme les monstres ne pouvaient pas se rapprocher plus, il ne devrait pas y avoir de danger.

De l’intérieur de la cabane, je pus entendre un garçon rire, et le cri d’une fille. Les deux semblaient jeunes, semblables à moi. Ils pourraient tout à fait être des étudiants venus dans ce monde parallèle.

Il semblerait qu’il y avait plus de personnes.

« Donc ce n’était pas seulement Miho Mizushima... » (Majima)

Pour une raison inconnue, mon cœur sembla comme s’il avait cessé de battre.

À l’instant, j’avais eu le même sentiment que si le nombre de chiens avait augmenté.

Donc, en d’autres termes, je ne les considérais même plus comme étant des humains.

Je pouvais être un monstre insensible qui ne se souciait pas des personnes autres que lui-même, mais ces personnes-là n’étaient que des bêtes sous-humaines. J’étais vraiment soulagé. J’étais soulagé du fond du cœur.

Dans une telle situation, je n’avais pas besoin d’hésiter à les tuer

J’avais alors enquêté sur l’endroit que Lily m’avait déclaré au préalable. "Elle se sent extrêmement dégoûtée par cet endroit en particulier". Mais, même si nous avons un lien entre nous, en fin de compte, le fait d’être capable de converser était bien mieux. Les détails vis-à-vis d’une information étaient à un tout autre niveau.

En regardant autour de la zone, je trouvai finalement une belle pierre transparente se trouvant sur le sol. Des personnages sophistiqués où quelque chose comme ça avaient été dessiné dessus. À en juger par son apparence, il pouvait s’agir d’un objet magique. Et c’était probable si vous imaginez qu’il s’agissait du propriétaire original de la cabane qui l’avait créé.

Ces informations suggéraient clairement certains faits importants. Dans ce monde, il y avait des humains autres que les extraterrestres.

En y pensant, l’unité d’expédition principale avait peut-être trouvé ces "traces d’humains", et il était possible qu’ils aient changé leur mission afin de trouver une zone peuplée au sein de cette forêt.

Les humains de ce monde semblaient posséder des connaissances inconnues de nous. Ils avaient été capables de créer un objet afin de repousser les monstres. C’était vraiment magnifique. Malheureusement, je n’avais pas les connaissances afin de connaître la vraie valeur ou le fonctionnement derrière cet objet.

« Et ainsi... » (Majima)

Précisément comme je n’avais pu comprendre comme cet objet fonctionnait, je l’avais brisé sans une once d’hésitation.

Il se peut que ce fût un objet extrêmement précieux, mais c’était aussi simplement quelque chose qui était sur mon chemin. De plus, je serai toujours accompagné par des monstres et donc, je ne pourrais jamais l’utiliser. Je ne comprenais pas comment il fonctionnait et ainsi, je ne regrettais pas de devoir le casser.

Maintenant, le destin des hommes se trouvant dans la cabane fut scellé. Ils venaient déjà de perdre la chose qui les protégeait de ce monde infesté de monstres.

Ainsi, je n’aurais même pas besoin de lever intentionnellement la main afin que leur destin s’accomplisse.

Ceci n’était pas nécessaire, mais laisser la main des autres finir ce qu’il fallait faire ici serait irresponsable.

« Tuez toutes les personnes se trouvant à l’intérieur, à l’exception de celle qu’ils sont en train d’agresser. » Je donnais ainsi l’ordre à Lily et à Rose. Je n’avais alors ressenti aucune angoisse à ce sujet.

J’avais honnêtement envie de faire exploser la cabane avec de la magie, mais il y avait une personne agressée à l’intérieur, alors ce n’était pas une option possible. Je détestais les humains. Mais, cette personne n’avait encore rien fait de mal. Et donc, je ne pouvais pas être comme eux et tuer une fille innocente.

« Ha, attendez ! » (Majima)

Je me plaçai alors devant elles, afin de les bloquer.

« Bloquez-leur les bras et les jambes afin de les empêcher de bouger, puis arrêtez-vous après avoir fait ça. Compris ? Je m’en fiche si vous devez aller un peu plus loin. » (Majima)

« Hein !? Oui, je comprends. » (Lily)

Faire une telle chose pouvait ne pas avoir de sens. Je ne savais même pas si Miho Mizushima l’aurait souhaitée.

Mais pour elle qui était désormais morte, c’est la seule chose que je pouvais faire.

***

Lorsque nous étions subitement entrés dans la cabane, les garçons de mon école firent des visages choqués. Pas étonnant, car après tout, elle était supposée être morte.

En passant, pour ne pas provoquer encore plus de honte pour Miho Mizushima, je lui avais prêté la veste de mon uniforme scolaire. Une manche avait été arrachée, mais il suffisait amplement afin de cacher le corps mince d’une jeune fille.

« Faites-le. » (Majima)

En réponse à mon ordre, Rose commença férocement à courir sur eux.

Le garçon qui agressait la jeune fille fut frappé alors qu’il se retournait vers nous. Bien que le coup de pied n’était pas particulièrement précis, les testicules du garçon furent totalement écrasés.

Les autres écoliers furent tout comme figés. Ils pensaient probablement qu’il était impossible pour les monstres de venir dans la cabane.

C’était leur paradis.

Et maintenant, c’était devenu leur abattoir.

« J’y vais. » (Lily)

Lily s’avança, brandissant la lance que je lui avais donnée au préalable.

« Haaaaa! » (Garçon)

Les garçons de mon école ne pouvaient même plus réagir, sauf en se remuant un peu alors que leurs mains et leurs pieds avaient été coupés. Le sang qui jaillit était tel des geysers. Une scène de l’enfer avait été créée en ce lieu.

J’étais alors entré dans la cabane où le sang était en train d’être projeté partout. Puis, enlevant ma chemise, je la plaçai sur le corps nu de la jeune fille.

L’écolière semblait être un peu plus jeune que moi. Son visage avait de belles caractéristiques, bien qu’il soit actuellement souillé. Il semblait comme mort.

« Vous êtes... » (Jeune fille)

« Calmez-vous. Je n’ai aucune intention de vous faire du mal. » (Majima)

Elle leva les yeux puis regarda directement mes yeux. Il y avait une couleur étrange au fond d’eux. J’avais vu une étrangeté dans ses yeux.

Mais, avant de pouvoir comprendre le sens de tout ça, elle perdit connaissance. Elle avait probablement atteint la limite à ce qu’elle pouvait endurer.

Pendant que je détachais ses bras qui étaient liés derrière son dos, un écolier puis un deuxième furent transpercés par Lily.

L’un d’eux commença à mendier pour un pardon. Une fin appropriée pour un méchant telle que lui.

« Ça fait mal, ça fait mal. Qu’es — Qu est-ce que c’est que ça. Tu es... Tu es en vie. Haaaaaaaa! » (Garçon)

Le dernier garçon encore debout hurlait.

Mais ça n’avait nullement dérangé Lily. Elle avait alors soulevé la lance que je lui avais prêtée. Il n’y avait pas eu la moindre résistance jusqu’ici. C’était naturel. Ces personnes-là étaient juste un tas de méchants minables qui ne pouvaient que s’en prendre qu’aux faibles.

« Attends Lily. J’aimerais entendre ce qu’il a à me dire. » (Majima)

Lily stoppa alors sa main. Après avoir reçu l’arme, je pris la tête de l’étudiant par les franges.

« Ça fait mal. Aide-moi. Je t’en supplie, mec. Ça fait mal. Ça fait vraiment mal !!! » (Garçon)

« Reponds d’abord à mes questions si tu veux que je t’aide. » (Majima)

Même si un garçon de mon école avait l’air si pitoyable, je m’en fichais royalement.

« Étiez-vous seulement les trois ici présents ? Avez-vous d’autres compagnons dans votre groupe ? » (Majima)

« On était juste les trois... Haaaaa, ça fait mal, ça fait vraiment malllllllll ! » (Garçon)

Il ne semblerait plus avoir d’autres compagnons. Eh bien, c’était bien ainsi. Au moins, ce n’était pas le pire scénario possible. Par exemple, s’ils avaient un camarade ayant une capacité de triche alors ce serait vraiment dangereux. C’était donc une préoccupation inutile que j’avais eue.

« Ça fait mal, mec. Je t’ai répondu, alors aide-moi, mec. » (Garçon)

« C’est vrai ! » (Majima)

L’écolier me regarda et moi, je le regardai dans ses yeux avant de hocher la tête. Puis, je posai la pointe de la lance sur sa gorge avant de l’enfoncer dedans.

Je l’avais alors entendu crier et faire des bruits, * guba, toka, ge-gya *

« Eh bien, souffre autant que possible. » (Majima)

Les yeux de l’élève s’ouvrirent, comme s’il ne pouvait pas croire ce qui se passait. Après avoir regardé son expression de désespoir, j’avais alors lentement sorti la pointe de la lance.

La lumière avait alors disparu des yeux de l’écolier.

C’était la première fois que j’assassinai une personne. Depuis mon transfert dans ce monde, je pensais que ce jour pourrait un jour venir. Mais à la fin, c’était plutôt décevant.

Mais, même avec tout ça, les choses étaient finalement toujours dans un état terrible.

Je poussai alors un profond soupir.

« Débarrassez-vous des cadavres. C’est correct si vous les laissez dans la forêt. » (Majima)

« Je ne pourrais pas tout simplement les manger ? » (Lily)

« ... Ces gars-là ne me donnent que des sentiments négatifs. Alors ce n’est pas bon de le faire. » (Majima)

Ces personnes étaient des utilisateurs de capacité de triche. Même si elles ne connaissaient pas leur propre pouvoir, et cela jusqu’à leur dernier souffle, il serait intéressant de les faire manger.

Si Lily mangeait leurs cadavres, elle pourrait sûrement obtenir leurs pouvoirs.

Cependant, ça pourrait être une trahison envers Miho.

Elle qui avait été tout comme fusionnée avec Lily serait dès lors avec ces garçons. Je me sentirais mal si cela arrivait. Car pour moi, Lily pourrait être souillée.

Si leurs corps étaient absorbés, certains d’entre eux seraient incorporés tout comme avec Miho, et il y avait alors des préoccupations à se faire. Lily pourrait être affectée par cette fusion. Compte tenu de l’utilisation de l’"Enregistrement" des compétences, de leur personnalité et de leurs souvenirs, ils seraient alors stockés à l’intérieur de Lily en tant qu’entité distincte. Il me fallait éviter d’avoir ces préoccupations. Et de ça, j’étais très inquiet. Il m’était possible d’éviter cette inquiétude en évitant de les faire manger.

« Rose, prends soin de cette fille. Nettoie son corps et dépose-la dans le lit. » (Majima)

« Que fera le Maître ? » (Lily)

« Je ferai... quelque chose au sujet de cette dévastation. » (Majima)

L’intérieur de la cabane était sanglant. En pensant à la fille agressée dont je ne savais même pas le nom, pour son bien, je devrais nettoyer l’endroit. Car à mon avis, mais je ne voudrais jamais dormir dans un tel endroit.

C’était un endroit coloré par le sang, un lieu de tragédie.

« ... » (Majima)

J’avais alors retenu ma tête. J’étais devenu mal à l’aise. Je sentais qu’ils me regardaient, les yeux vides des écoliers morts.

Bien sûr, ce n’était qu’une illusion. Et parce que mon cœur était faible, je voyais ce qui me donnait l’impression d’être des fantômes.

... Attends, je suis si affaibli.

« Maître, allez-vous bien ? » (Lily)

« ... Je vais bien. » (Majima)

Je me devais de mieux aller. Je ne pouvais pas me permettre de m’effondrer dans un endroit comme celui-ci.

Ainsi, avec Lily et Rose qui me suivaient, en utilisant le corps de Miho Mizushima, j’avais assumé la responsabilité d’abattre ces écoliers fautifs.

Si je ne pouvais pas le faire, alors il aurait été préférable d’avoir eu ma vie achevée dans cette grotte.

« Je vais bien. » (Majima)

Je m’étais alors immergé dans le travail afin de nettoyer la cabane ensanglantée.

Je remarquais alors que c’était comme si j’essayais de fuir quelque chose.

Notes

  • 1 Phonétiquement, en japonais le nom utilisé pour elle signifie Lily donc en français Muguet.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre vivement la suite

  3. merci pour le chapitre.

  4. merci pour le chapitre

Laisser un commentaire