Maou-sama no Machizukuri! – Tome 9 – Chapitre 2

Bannière de Maou-sama no Machizukuri! ***

Chapitre 2 : Ceux qui vont devenir Empereur Dragon

Trois dragons se tenaient dans l’arène.

L’empereur Dragon Typhon qui était celui qui avait des membres brun rougeâtre et était vêtu d’une aura doré.

Un dragon noir de la mort Siegwurm qui était celui vêtu d’un miasme sombre.

Et un chevalier-dragon Bahamut, de l’orage, vêtu d’un vent de vert jade.

Avec l’aura des trois, tout le monde serait submergé et aurait la chair de poule.

Tel était le combat que moi-même, Stolas et les trois plus grands Seigneurs-Démons allions être témoins.

« Dan, le terrain semble être beaucoup plus grand que lorsque Kuina et Fel se sont battues. N’est-ce pas ? » (Procell)

Auparavant, l’arène faisait tout au plus un rayon de 30 mètres.

À l’heure actuelle, l’arène avait un rayon d’environ 500 mètres.

« Si ce sont des dragons qui se battent, une arène de cette taille est appropriée, tu ne le penses pas ? C’était beaucoup de travail, mais nous avons réussi à préparer cette arène spécialement conçue. Et comme il m’est tout simplement impossible de couvrir un espace de cette taille avec les pouvoirs de Temps, j’ai convoqué tous les membres de mes Chevaliers de Chronos pour m’aider aujourd’hui. Cela devrait être suffisant pour permettre de remonter le temps. » (Dantalian)

Je vois que plus la surface est grande, plus la magie nécessaire pour remonter le temps est grande. Il y a aussi la question de combien de temps cela durera.

Quand j’avais demandé combien de temps pourrait être rembobiné pour une zone de 30 mètres de rayon, on m’avait répondu quelques heures.

Certes, même avec l’aide de tous les Chevaliers de Chronos, le temps qui pourrait être rembobiné pour l’arène actuelle serait réduit.

Mais là encore, cela pourrait être plus que suffisant pour les dragons.

En premier lieu, la distance maximale d’un kilomètre était en réalité assez courte pour eux. Considérant qu’ils pouvaient tous dépasser la vitesse du son, ils seraient capables de parcourir l’arène de bout en bout en environ 2 secondes.

De plus, chaque dragon avait d’un pouvoir d’attaque incroyable.

Et alors, le combat avait commencé.

César fut le premier à agir. Il piétina le sol, ouvrant largement la bouche pour produire une boule d’énergie dorée, puis l’envoya.

Plutôt qu’une attaque violente de lumière dorée, c’était plutôt un laser épais et concentré.

En réponse à cela, les deux dragons s’envolèrent et se séparèrent à gauche et à droite.

La seule chose à laquelle l’attaque de César était entrée directement en contact était la barrière de protection renforcée par March. Quand l’attaque avait frappé, la sueur coula des tempes de March.

« Décidément, quelle puissance brute absurde ! Si ce n’était pas mon moi actuel, cette attaque aurait, à tous les coups, percé. » (March)

March avait toujours été forte, mais après être né de nouveau avec Renaissance, elle était nettement plus forte maintenant que lorsqu’elle était une Seigneur-Démon.

Et pourtant, elle avait dit une telle chose.

En réalité, les séquelles de l’attaque bloquée étaient si fortes qu’une partie de l’arène utilisée avait disparu. Il n’avait pas fait que casser, il avait été effacé de la surface du monde.

Si Duke et Enlil n’avaient pas réussi à échapper à cette attaque, ils auraient été tués à ce moment-là.

« GRYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY » (Enlil)

Enlil, qui avait volé très haut dans le ciel, déchaîna une pluie d’éclairs.

Chacun était capable de détruire même un démon de rang A.

César, après avoir regardé Enlil, s’était entouré d’une lumière dorée et s’était envolé pour se frayer un chemin à travers la pluie d’éclairs jusqu’à ce qu’il se rapproche d’Enlil.

C’était difficile à croire, mais César ne semblait pas du tout avoir été blessé par les attaques d’éclair d’Enlil.

La distance entre les deux raccourcit, Enlil vola aussi vite que possible pour échapper à la charge. Il avait même utilisé le vent autour de lui. Hélas, il était toujours plus lent.

C’était juste un frôlement et pourtant, les écailles améliorées d’Enlil avaient été brisées, le laissant en sang.

Malgré tout, cela donnait la chance à Duke. Presque au même moment où César était monté pour charger à Enlil, Duke avait également pris son envol.

Après le moment où Enlil avait été frappé, Duke avait activé sa capacité, le Miasme du Netherworld et avait déclenché une attaque de souffle obscur plein de miasmes. En outre, Duke avait également activé sa compétence Valeur pour renforcer sa puissance d’attaque. Avec cette attaque, même César serait blessé.

Malgré tout, il n’y avait aucun signe de perturbation du visage de César.

Un peu comme ce qu’Enlil avait évité plus tôt, César agita plus fort ses ailes et convertit même la lumière dans laquelle il était vêtu en force de propulsion afin d’augmenter sa vitesse.

Contrairement à ce qui s’était passé avec Enlil, César n’avait pas été touché.

L’attaque à pleine puissance de Duke n’avait fait que fendre le ciel.

Duke essaya de poursuivre, mais César fut capable de l’éviter en un instant. César était si rapide qu’il fut bientôt à la place celui qui poursuivait Duke.

L’instant suivant, César fut capable de se rattraper et écrasa Duke au sol.

Dans l’intention de fournir un soutien à Duke, Enlil s’était engagé dans un combat aérien avec César. En termes de vitesse et de maniabilité, Enlil avait l’avantage. Cependant, ses attaques ne causèrent pas de dégâts malgré les frappes dues à la lumière dorée autour de César.

« … Ce n’est pas bien. César est trop puissant. » (Stolas)

« Oui, il est rapide et fort. Mais tout cela est dans les attentes. » (Procell)

Stolas et moi avions donc commenté en regardant nos dragons respectifs.

Pour qu’Enlil puisse battre César lors de leur combat aérien, il devait pouvoir faire des dégâts à ce dernier. Cependant, avec son pouvoir d’attaque, il ne pouvait pas percer la lumière dorée protectrice de César.

D’autre part, les attaques de Duke pouvaient passer à travers, mais son problème était qu’il ne pouvait pas frapper César.

En d’autres termes, ni Duke ni Enlil ne pourraient porter un coup décisif.

Pendant ce temps, César avait pu compenser la supériorité d’Enlil en termes de vitesse et d’attaques terrestres contre ce dernier, grâce à une technique semblable à un filet couvrant une vaste zone. Il n’y avait pas encore eu de coups décisifs, mais ce n’était qu’une question de temps à la vitesse à laquelle ils allaient.

« Fumu, Stolas, Procell, vos dragons sont forts, mais je suppose qu’il est encore trop tôt pour qu’ils défient César. » (Astaroth)

Comme pour nous narguer, Ast avait dit ça puis avait gloussé.

« Non, nous commençons à peine. » (Procell)

« Ne prenez pas de haut nos dragons, Astaroth-sama » (Stolas)

Comme Stolas l’avait dit plus tôt, tout se passait comme prévu.

La lutte jusqu’à présent n’était qu’un essai préliminaire.

Nous avions fait en sorte que Duke et Enlil recueillent autant de données sur César sans recevoir de blessures mortelles.

Et il y avait quelque chose que nous avions remarqué pendant le combat.

Une telle chose était cette lumière dorée autour de lui. Il s’en servait pour renforcer sa puissance d’attaque, sa défense et même ses mouvements.

Cependant, pensant dans l’autre sens, sans cette lumière dorée autour de lui, les éclairs d’Enlil feraient des dégâts et les attaques de Duke toucheraient. Sans cette lumière dorée, nous avions une chance de gagner.

Autant que je le sache, César ne pouvait utiliser cette lumière dorée pour attaquer, se défendre et manœuvrer en même temps. Une fois qu’Enlil et Duke s’étaient rendu compte de ça, leur plan d’action devrait être clair.

À mon avis, cette ligne de conduite devrait être la formation 2 des cinq formations que les deux dragons avaient préparées pour ce combat.

Comme s’il pensait la même chose, Duke fit signe à Enlil.

Les deux avaient volé et avaient formé une ligne.

Enlil avait pris les devants, avait fait en sorte que son vent ait une forme aérodynamique et avait découpé l’air devant lui. De cette façon, Duke, qui suivait de près, était capable de glisser et donc de voler à une vitesse accrue.

César sentit le danger potentiel de cette formation et tenta de créer une certaine distance. Cependant, à moins que quelque chose ne se produise, les deux dragons le rattraperaient éventuellement.

Si César utilisait sa lumière dorée pour augmenter sa vitesse, Enlil devrait laisser Duke derrière lui pour pouvoir voler aussi vite que possible et rattraper son retard. Dans ce cas cependant, César serait alors sensible aux éclairs d’Enlil.

César avait donc choisi de garder la lumière dorée autour de lui et de se précipiter vers Enlil.

Juste avant l’impact, Enlil était soudainement monté. Quand Enlil avait disparu du champ de vision de César, César se retrouva face à Duke.

Quant à Duke, il avait déjà une attaque de souffle de ténèbres remplie de miasme du Netherworld apprêté et prêt à être lancé.

César avait admis qu’il ne pouvait pas s’échapper à temps et avait plutôt transformé la lumière dorée en une attaque de souffle de son cru.

Le souffle assourdissant de la lumière et des ténèbres se heurta, refusant de céder. La lumière noire et blanche avait clignoté dans l’ordre alternant. C’était un spectacle aveuglant.

À l’endroit où les deux attaques de souffles s’étaient rencontrées, l’énergie des deux côtés s’était rassemblée puis gonflée jusqu’à ce qu’elle explose enfin.

Celui qui était capable de pousser plus loin et de subir moins de dégâts était… César.

Duke quant à lui était tombé au sol.

Il était en lambeaux. Après avoir utilisé son bras gauche pour protéger son corps, il avait maintenant disparu. Toutes ses écailles avaient également été emportées. Ses ailes aussi.

Il est vivant, mais à peine. Il n’est certainement plus en état de se battre.

Cependant, son attaque n’avait pas été vaine.

Bien que César ne soit pas aussi proche de sa fin que Duke, César était quand même grièvement blessé.

De plus, il avait utilisé sa lumière dorée. L’attaque de Duke l’avait forcé à le faire. Dès le début, c’était le véritable objectif de Duke.

Il faudrait un certain temps avant que la lumière dorée soit de retour.

« GRRRYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY » (Enlil)

Enlil, qui avait volé plus haut plus tôt, chargeait maintenant vers le bas tout en étant couvert de la foudre.

De nombreux éclairs étaient ensuite tombés sur César, le faisant hurler.

Maintenant que la lumière dorée avait disparu grâce à Duke, les éclairs d’Enlil avaient été capables d’infliger des dégâts à César. Ainsi, pendant qu’Enlil poursuivait César, il continuait de lancer ses attaques éclair.

César essaya de secouer Enlil, bien sûr, mais à cause des attaques éclair qu’il encaissait, son corps était devenu assez engourdi et était donc incapable de fonctionner aussi bien qu’il le voulait.

Et puis, finalement, Enlil avait rattrapé César et les deux avaient lutté en tombant.

Stolas et moi avions regardé ça avec impatience. Nous espérions, prions même, que nous gagnerions. Juste un peu plus et c’est notre victoire.

Mais alors…

« Votre plan était bon, mais tant pis… il est trop faible, il semble que César en ait déjà reconstruit un nouveau. C’est fini. Vos Duke et Enlil se sont bien battus. Cependant, il semble qu’ils ne fassent pas le poids face à mon César. » (Astaroth)

Ast avait déclaré sa victoire avec confiance alors que César était à nouveau vêtu d’une lumière dorée.

Quoi ?! Alors qu’il était touché par tous ces éclairs, il stockait de l’énergie !? À ce rythme, à moins qu’Enlil ne puisse le détruire rapidement, c’est fini…

« Non, ce n’est pas encore fini ! » (Procell)

J’avais crié.

J’avais senti un battement de cœur fort. C’était Duke.

Ce n’était pas encore fini. Tant qu’Enlil remarquait Duke, il y avait encore une chance. Je suppose que la question est maintenant de savoir à quel point Enlil faisait confiance à Duke ?

Et puis, Enlil avait commencé à agir étrangement.

Au lieu de la foudre, il avait recommencé à utiliser son vent.

Peu importe combien il essaie, il ne franchira jamais cette barrière dorée avec son vent. Tout ce qu’il peut faire, c’est de faire tomber César au sol… attendez, il l’a remarqué !

« Passe à travers, Enlil ! Souviens-toi que tu es mon chevalier ! » (Stolas)

Ayant reçu les encouragements de son maître, Enlil exerça encore plus de pouvoir.

Il produisit un puissant déchaînement en mordant l’aile de César, les faisant descendre rapidement vers le sol.

« Vous planifiez un impact au sol, n’est-ce pas ? Désolé de vous le dire, mais ce montant de dégâts ne sera pas suffisant pour abattre mon César. » (Astaroth)

« Non, nous visons autre chose. Et Enlil croit que Duke les y conduira. » (Procell)

Enlil avait fait confiance à Duke. Il croyait que Duke persévérerait malgré ses blessures et ferait ce qu’il fallait faire.

Et ainsi, en faisant attention de ne pas montrer la présence de Duke, Enlil s’enfonça vers le bas avec César.

Les blessures de Duke l’avaient laissé immobile, un bras en moins et même incapable de faire une autre attaque de souffle. Mais même ainsi, il pouvait toujours se tenir debout.

Alors, tout en levant les yeux au ciel, il versa tout ce qui restait de son pouvoir magique, de son miasme et de tout le reste dans son bras restant. Il espérait et croyait qu’Enlil le remarquerait et amènerait son ennemi près de lui afin qu’il puisse déchaîner cette attaque. Ce serait littéralement son dernier coup.

Lorsque César remarqua que Duke était à terre, il fut surpris, mais il était déjà trop tard.

Bien sûr, il avait essayé de se libérer, mais il ne pouvait pas le faire quand Enlil s’efforçait de le ramener vers Duke.

Et quand ils furent vraiment près du sol, César décida de prendre un risque et de convertir la lumière dorée d’une barrière en une force propulsive. Cependant, au moment où la barrière était tombée, il était devenu engourdi par la foudre avec laquelle Enlil l’avait attaqué et ne pouvait donc plus résister.

« GUGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! » (Duke)

Duke avait rugi ainsi en levant son poing droit qui contenait tout ce qu’il avait.

Au contact, il y avait eu un choc tonitruant et les alentours avaient été enveloppés dans un flash noir. Quand le flash n’était plus, j’avais découvert un nuage de poussière.

Pendant un moment, tout le monde avait oublié de parler. Tout le monde regardait et attendait que le nuage de poussière se dissipe pour pouvoir connaître l’issue de ce combat à mort.

Et quand le nuage de poussière n’avait plus masqué l’arène, nous avions vu étendu sur le sol un Enlil à peine vivant.

Près d’Enlil était Duke qui, presque comme une statue, avait le bras droit fermement levé.

Quant à César, il pourrait être trouvé empalé par le bras de Duke.

« Nous avons gagné… Procell, nous avons gagné ! Enlil et Duke ont gagné ! » (Stolas)

Les larmes aux yeux, Stolas m’enlaça.

Je l’avais enlacée en réponse et j’avais exprimé ma propre joie.

Nos dragons avaient vaincu le dragon le plus fort. Quel monstre vraiment terrifiant il était ! Si Duke ou Enlil l’avaient défié seuls, ils n’auraient eu aucune chance de victoire.

Le public complètement silencieux a alors éclaté en applaudissements.

Ce fut bientôt suivi par le rugissement des 19 autres dragons. Je ne connaissais pas le langage des dragons, mais je savais ce que cela voulait dire : ils approuvaient Duke et Enlil.

« Stolas, rejoignons-les. » (Procell)

« Oui, nous devons les féliciter. » (Stolas)

Nos bras liés, Stolas et moi nous étions dirigés vers nos dragons.

J’étais assez curieux de savoir qui avait hérité de l’empereur-dragon de César, mais plus que cela, je voulais simplement féliciter Duke pour l’excellent travail qu’il avait accompli.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

    Wow sa s est du combat.

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire