Maou No Hajimekata – Tome 1 – Chapitre 7 – Partie 3

***

Chapitre 7 : Recevons la jeune femme pure en sacrifice

Partie 3

Aur était accompagné de Yunis alors qu’ils se rendaient au village de Marybelle. La zone où ils se téléportaient était un peu plus loin du village. En ce qui concerne cette affaire, Aur avait trois possibilités.

La première possibilité. Les villageois avaient installé un piège pour que lorsqu’Aur viendrait protester, ils utilisent une attaque-surprise pour le tuer.

La deuxième possibilité. Les villageois voulaient attirer Aur pour qu’il vienne au village, et pendant qu’il serait absent de son donjon, ils comptaient lancer une attaque sur son donjon non défendu.

Si la première possibilité était vraie, vu qu’il était encore à l’extérieur du village, en plus du fait que Yunis l’accompagnait, sa sécurité n’était pas un problème. Si la deuxième possibilité était vraie, Lilu était restée dans le donjon, de sorte que tout intrus serait détecté et Aur en serait immédiatement averti.

Le problème résidait dans la troisième possibilité. Et ce qui était le pire dans tout cela, c’était que la troisième possibilité était la plus probable. Dès qu’Aur était arrivé dans le village, il avait vu les villageois s’agenouiller devant lui, et il avait immédiatement ressenti une mauvaise prémonition.

« ... Donc tu dis qu’à part Marybell, il n’y a pas d’autre jeune femme d’un âge plus raisonnable ? » demanda Aur.

« Oui, c’est exactement le cas, » répondit le chef du village. « En ce moment, dans notre village, nous avons à peine quelques jeunes femmes... Le peu de ce qui reste de jeunes filles s’étaient déjà mariées juste avant que le Seigneur Aur nous honore de sa présence, donc parmi les jeunes femmes qui n’ont jamais été touchées par l’homme, Marybell est l’aînée. »

Comme prévu, il semble qu’ils avaient compris qu’Aur n’était pas entièrement satisfait du sacrifice qu’ils lui avaient fourni. Le chef du village avait déjà posé sa tête sur le sol et s’inclinait aussi bas qu’il le pouvait.

La troisième possibilité d’Aur était... Que même si les villageois voulaient sincèrement satisfaire ses demandes, c’était déjà le mieux qu’ils pouvaient faire ! C’était vraiment quelque chose de gênant. En ce moment, Aur avait vraiment besoin de personnes pour l’assister dans diverses choses.

S’il avait suivi l’horaire normal, il aurait dû obtenir un hommage il y a deux mois, mais pour obtenir Yunis, Aur avait dû brûler un village entier. Même leurs os avaient été réduits en cendres, et Aur ne pouvait même pas les transformer en serviteurs morts-vivants ou squelettes.

« Tu ne me mens pas, n’est-ce pas ? » demanda Aur.

Aur avait fait au chef du village un regard perçant avec des yeux aussi aiguisés qu’un oiseau fixant sa proie. Incapable de résister à la pression, le chef du village lui répondit en tremblant. « En d’autres termes, nous avons peut-être une personne, mais... Elle n’est certainement pas quelqu’un avec les caractéristiques que le Seigneur Aur rechercherait... »

« C’est très bien. Amenez-la-moi, » ordonna Aur.

Depuis le début, Aur n’avait jamais eu de grandes attentes quant à leur apparence. Après tout, dans une région rurale comme ce village, il ne pensait pas qu’il y aurait de belles femmes autour de lui. La raison pour laquelle il voulait une vierge n’était pas non plus dans un but sexuel, c’était parce que le fait d’être vierge augmentait leur valeur à des fins magiques.

« Cependant..., » balbutia l’homme

« Je ne me répéterai pas deux fois, » déclara Aur.

Quand le chef du village hésita, Aur lui avait fait à nouveau un regard inquisiteur, et le chef s’était immédiatement levé et s’était précipité comme s’il s’enfuyait. Lorsqu’il se demandait pourquoi le chef du village hésitait tant à lui amener la fille, ses doutes s’étaient dissipés après avoir vu l’apparition de la fille du village.

Elle avait la peau claire avec de longs cheveux noirs, une silhouette bien équilibrée et de bonnes caractéristiques. Cependant, il y avait une cicatrice horriblement laide qui ruinait la moitié gauche de son visage.

Aur pouvait sentir que Yunis, qui était à côté de lui, avait légèrement retenu son souffle quand elle avait vu le visage défiguré.

« Je comprends, elle est vraiment laide, ». Aur avait parlé avec franchise au chef du village.

Il était probable qu’elle avait subi de graves brûlures lorsqu’elle était jeune. Le fait que la moitié de son visage soit restée belle et que l’autre moitié ait été complètement brûlée n’avait fait qu’augmenter encore plus sa répulsion. La jeune fille portait des manches longues, et quand on regardait le bout de ses doigts qui sortaient des manches, on pouvait dire que ce n’était pas seulement son visage qui avait subi de graves brûlures, mais tout le côté gauche de son corps. Il n’y a sûrement pas d’homme dans l’existence qui penserait à faire l’amour à ce genre de femme.

« Oui, donc, je n’ai pas osé l’amener devant le Seigneur Aur, et je l’ai retirée de la liste des candidates potentielles... »

Après avoir entendu Aur être d’accord avec lui, le chef du village était devenu un peu plus soulagé et la tension sur son visage avait diminué.

« Fille. Quel est ton nom ? » demanda Aur.

« Je suis Sofia, » répondit-elle.

D’un autre côté, la fille du village ne semblait pas du tout intimidée par Aur qui répondait avec clarté. Même quand Aur avait mentionné à quel point elle était laide, elle n’avait même pas battu une paupière. Ses yeux étaient aussi froids que de la glace, et ses sentiments ne peuvent être lus à travers son visage sans expression.

« ... Intéressant, » murmura-t-il.

Aur avait un sourire aux lèvres.

Même si son apparence avait été rajeunie pour paraître très jeune, après tout, Aur était en fait un magicien âgé et très habile. Les gens qui recevaient son regard intimidant et qui pouvaient le prendre sans un seul changement d’expression étaient pour le moins rares.

« Chef de village. J’ai pris goût à cette fille. Je l’amènerai avec moi, » déclara Aur.

« O-oui, je n’ai pas d’objections à cela. Mais... qu’en est-il, Mary... ? » demanda le chef.

Même si le chef du village était surpris de l’intérêt d’Aur pour Sofia, il n’osait pas refuser ce que demanda Aur et il ne pouvait que faiblement demander ce qui arriverait à Marybelle.

« ... j’ai peur que la fille nommée Marybelle ne puisse pas t’être rendue, » déclara Aur.

Même s’il ne s’agissait que d’un petit fragment de ce qui se trouvait dans son donjon, s’il lui appartenait déjà, il n’avait pas l’intention de le rendre à quelqu’un d’autre.

« Cependant, en retour, je peux modifier le contrat actuel qui consiste à me remettre une fille du village chaque année. Parce qu’il ne serait pas bon pour moi de rompre le contrat sans discernement... 10 ans. Pour une période de 10 ans à partir de maintenant, tu peux cesser de me fournir une fille du village, » déclara Aur.

« M-Merci beaucoup ! » s’exclama le chef du village.

Plus que Marybelle, le chef de village était probablement plus inquiet du fait qu’il devrait continuellement présenter une fille du village chaque année.

Après qu’Aur l’ait dispensé de cette tâche, le chef du village avait ouvertement affiché une expression de satisfaction. Eh bien, même pour Aur, si l’année prochaine, on lui présentait une petite fille en guise d’hommage, ce serait très gênant pour lui aussi.

« Cela devrait suffire. Cependant, même si tu n’as pas besoin de me donner une fille du village, tu ne dois pas oublier de fournir les récoltes tous les mois, » déclara Aur.

Après avoir laissé ce message, Aur s’était accroché à Yunis et Sofia et il avait récité l’incantation magique pour la téléportation à grande vitesse.

Après la disparition du magicien maléfique Aur, le chef du village avait pris une grande respiration et s’assit sur le long banc. Après avoir vu un magicien qui exerçait une pression énorme et une fille du village que tout le monde détestait ayant finalement quitté le village, le chef se sentait vraiment soulagé du fond du cœur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le travail. Sofia nous réservera quelques surprises si le manga suit bien le scénario de la LN 🙂

Laisser un commentaire