Maou No Hajimekata – Tome 1 – Chapitre 7 – Partie 1

***

Chapitre 7 : Recevons la jeune femme pure en sacrifice

Partie 1

Dans une partie profonde du donjon où il n’y avait pas de lumière, il n’était pas facile de savoir quelle heure il était. Mais si vous alliez à l’entrée du donjon, vous sentiriez toujours la chaleur de la lumière du soleil dans l’air, mais quand vous aviez atteint les profondeurs de la terre, il n’y avait plus aucune sensation de ce genre. Sans parler de déterminer le temps qui s’était écoulé, il était impossible de déterminer la saison dans laquelle vous étiez.

Il n’était pas possible d’utiliser un cadran solaire ici, d’ailleurs il n’y avait rien comme une cloche d’église pour sonner à un certain moment dans le temps. Si une énorme machine d’horlogerie était conçue, comme celle qui était normalement placée au sommet de hautes tours, il serait peut-être donné l’heure, mais comme il s’agissait d’un donjon étroit, il n’était pas possible de mettre en place quelque chose comme ça.

Pour cette raison, Lilu avait eu l’important travail de déterminer et d’informer Aur de l’heure dans le donjon. Pour une femme comme elle qui vivait enveloppée dans les ténèbres du royaume démoniaque, dire l’heure actuelle était aussi facile que de respirer.

« Mon Maîtreeee ~ ! C’est le matin en ce moment ~ ! » déclara Lilu.

Lilu était de bonne humeur alors qu’elle retirait les couvertures d’Aur. À ce moment-là, l’expression radieuse de son visage s’était raidie alors qu’elle se mettait en colère.

« Pourquoi es-tu là-dedans ? » demanda-t-elle.

Sous le futon, le corps de Yunis était entrelacé avec celui d’Aur. Non seulement ça, mais elle était aussi complètement nue.

« Nn... Bonjour Lilu..., » déclara Yunis.

« Ce n’est pas un bonjour ! N’ai-je pas préparé ta propre chambre ? Pourquoi glisses-tu sournoisement dans le lit d’Aur !? » demanda Lilu.

Yunis se frottait les yeux endormis pendant que Lilu lui criait dessus.

Yunis avait une expression vide tout en inclinant la tête sur le côté, puis elle avait applaudi ses mains ensemble *clap*. « Ah, le donjon est vraiment froid la nuit... Alors je me suis baladée et j’ai trébuché sur ce lit vraiment chaud et douillet. »

« Alors comment se fait-il que tu sois nue si tu as si froid !? » s’écria Lilu.

Lilu était furieuse, et avec un air renfrogné, elle secouait Aur pour le réveiller.

« ... C’est tellement bruyant. Ce n’est pas parce que c’est l’heure du matin qu’il faut pour autant faire du bruit, » déclara Aur.

« C’est inacceptable. ~ ! » s’écria Lilu.

Tout en passant des vêtements de rechange à Aur, Lilu grinçait des dents en raison de sa vexation.

« Je travaille comme une folle depuis le matin, préparant des vêtements de rechange, nettoyant les chambres, lavant le linge, supervisant le donjon et gérant les démons, » continua Lilu. « J’ai été si occupée, tu sais !? Et pourtant, même si je travaille toute la journée, Yunis ne fait rien du tout. À la place, elle a le droit de se détendre tout en faisant l’amour avec toi toute la journée. Qu’est-ce que je dois penser de ça ? »

« J’ai ce genre de contrat avec toi, donc on ne peut pas vraiment y faire quelque chose, n’est-ce pas ? D’ailleurs, même si je laissais ces tâches à Yunis, elle ne serait pas capable de faire un bon travail avec une telle chose, » répondit Aur.

Aur avait parlé d’une manière très directe, et cela avait vraiment transpercé le cœur de Yunis. Pour quelqu’un comme elle, qui était à l’origine une princesse de la famille royale, elle avait eu une vie sans travail et était ensuite devenue une aventurière. Donc Yunis était incapable de faire même les tâches ménagères les plus élémentaires.

(Eh bien ! Non seulement cela, mais pour être honnête avec toi, ce serait un peu gênant si Yunis apprenait la structure du donjon. Après tout, il y a encore une chance qu’elle me trahisse à un moment donné) (Aur parlant à Lilu par télépathie).

(Je pensais que tu m’avais dit que lorsque tu as fait le contrat avec elle, son statut est passé de l’Étoile du « Héros » à « Héros déchu », et aussi le fait que le sort de contrainte que tu lui as imposé n’était pas quelque chose qui pouvait être dissous ?)

(Eh bien, je ne suis pas sûr à 100 %. Il y a une chance que quelque chose d’important se produise, et elle pourrait revenir à son statut de Héros, bien que la chance soit très faible. Tant qu’une telle possibilité existe, il n’y a aucune chance que je ne puisse jamais mettre toute ma confiance en Yunis).

En utilisant le contrat qu’ils avaient l’un avec l’autre, Aur et Lilu communiquaient entre eux par télépathie. De manière indirecte, Aur disait à Lilu qu’il lui faisait confiance, et peut-être à cause de cela, Lilu avait commencé à sourire.

« Euh, Aur, je pense que peut-être, je devrais aussi aider avec le travail que Lilu est en train de faire, » déclara Yuria.

Yunis n’était pas du tout au courant de la conversation qui venait d’avoir lieu entre Aur et Lilu, et elle se sentait toujours coupable de ne rien faire, alors elle avait suggéré de l’aider, mais Aur secouait la tête dans son refus.

« Non, quand les choses iront mal, tant que tu pourras m’aider avec ton épée, ce sera suffisant. De plus, le travail de Lilu devrait être plus facile à partir d’aujourd’hui, » répondit-il.

« Hmm ? Tu vas me faire des golems pour m’aider ou quoi ? » demanda Lilu.

Lilu inclinait son cou et Aur poussa un soupir.

« As-tu donc oublié ? ... Pour la première fois aujourd’hui, nous allons recevoir une jeune fille comme sacrifice, » annonça Aur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Il va avoir une petite surprise concernant la fille en question 🙂

Laisser un commentaire