Magika No Kenshi To Shoukan Maou – Tome 2 – Chapitre 1 – Partie 5

Bannière de Magika No Kenshi To Shoukan Maou ***

Chapitre 1 : Avant la Tempête

Partie 5

Kazuki et Mio avaient été gelés à cause de ces paroles inattendues. Ils ne comprenaient pas ce que cela signifiait.

« Vous qui avez perdu un duel contre un rang E et exposé un comportement inesthétique et honteux pendant une quête, vous serez rétrogradé au Rang B si vous continuez ainsi. Si cela arrive, vous ne pourrez pas rester ici, » déclara Koyuki.

« J-Je serait de Rang B ! Et puis... de cet endroit..., » commença Mio.

« Hiakari-san ! Pourquoi dites-vous ça ? » demanda Kazuki.

Kazuki, dont le teint avait changé, avait insisté sur cette affaire, mais Koyuki avait soudainement regardé Kazuki en réponse.

« J’ai refusé votre invitation, car c’était gênant. C’est agaçant. En plus... D’ailleurs, si la personne elle-même n’a aucune capacité réelle et qu’elle est mise dans un rang approprié, n’est-ce pas pour son propre bien ? Une personne qui n’a pas de véritable force et qui n’arrête pas d’insister sur le fait qu’elle est de Rang A est inesthétique. Je donnerai donc le requiem à une telle personne, » annonça Koyuki à Mio, qui était encore sous le choc, avec un regard absolument figé.

« ... Mio Amasaki. Si vous perdez contre moi, vous serez immédiatement rétrogradé au Rang B. Alors, accepterez-vous mon duel ? ... Ça ne me dérange pas même si vous tournez la queue et courez au loin, » déclara Koyuki.

En un éclair, l’expression orgueilleuse de Mio était devenue rouge de rage.

« Franchement... Il n’y a aucune chance que je m’enfuie, n’est-ce pas !? Avant ça, c’était Kazuki de Rang E qui m’a défié en duel, et maintenant c’est vous qui me défiez... Allons-y ! » déclara Mio.

Loin de vouloir s’enfuir, Mio avait pointé du doigt Koyuki avec ses deux queues de cheval qui tremblaient.

« Je vous achèverai rapidement et facilement, et je prouverai que je suis un Rang A approprié, c’est sûr !! » déclara Mio.

Certainement, si Mio combattait en égal à égal contre Koyuki dont le rang était A, Mio pourrait être en mesure de prouver que la rétrogradation au Rang B n’était pas appropriée pour elle. Cependant...

« S’il te plaît, attends, calme-toi ! Si tu perds, tu ne pourras pas rester ici, tu sais !? » s’écria Kazuki.

« La ferme, Kazuki ! » cria Mio.

« ... Alors, attendez dehors, s’il vous plaît. J’appellerai nos Senpai et Sensei pour qu’elles deviennent les témoins nécessaires pour le duel, » déclara Koyuki.

Koyuki passa à côté de Mio, dont le sang lui était monté à la tête, et elle monta les escaliers.

« ... Kaguya-senpai, pourquoi avez-vous validé ce genre de duel ? » demanda Kazuki.

Les élèves de l’Académie de Chevaliers pouvaient se livrer à des duels en présence du Conseil des Étudiants.

Un duel était une bataille simulée menée selon des règles de sécurité où si le pouvoir magique de l’autre était diminué jusqu’à zéro, les attaques étaient arrêtées. Le président du Conseil des Étudiants devait être demandé pour l’exécution du duel.

La présidente du conseil des étudiants de Division Magie — Kaguya-senpai, si c’était elle, je pensais qu’elle arrêterait cette dispute, pensa-t-il.

« Hmm... parce que quand j’ai entendu les circonstances, j’ai pensé que c’était la meilleure des choses à faire, » répondit Kaguya.

« Donc vous pensez que le principe de la force pour décider du bien et du mal est la meilleure des choses... n’est-ce pas ? » demanda Kazuki.

Fondamentalement, Kaguya est gentille, mais elle a aussi un aspect où elle est une personne avec un principe strict de force, pensa-t-il.

« Ce n’est pas ça... Maa, voyons ce qui va se passer, OK ? Allez, que cela commence, » déclara Kaguya.

Kaguya avait pointé du doigt vers le centre du sol. Là-bas, Mio et Koyuki se faisaient face, à une distance de 50 mètres l’une de l’autre selon la coutume. L’arbitre qui se tenait entre eux était Hoshikaze.

Kazuki, Liz Liza, et d’autres étaient présents dans les sièges invités qui entouraient l’arène.

« ... Mio Amasaki a pris sa décision. Mais pour montrer si elle a la force d’un Rang A ou pas, c’est certainement la situation la plus facile pour le démontrer, » déclara Kaguya.

Comme ce duel avait été exécuté si soudainement, il n’y avait pas d’autres étudiants curieux qui regardaient.

« Shem ha-Mephorash je connais votre nom... Votre nom est Phoenix... À savoir un poète, alors, transformez-vous en magicien ! Oiseau poétique jouant avec la logique avec sa douce langue, montrez votre force en accord avec ma vie ! » déclara Mio.

« Shem ha-Mephorash je connais votre nom... Votre nom est Vepar... Une sirène chantante qui transmet des pensées glacées, versant des gouttes de larmes de tristesse dans ce monde, » déclara Koyuki.

Les deux filles avaient exécuté leur Connexion avec l’Astrum en même temps. Mio était enveloppée d’une lumière d’un pouvoir magique de couleur orange pendant que les stigmas d’ailes flottaient sur son dos. Sa silhouette avait matérialisé une Robe Magique rouge.

Koyuki avait émis une lumière bleue tandis que des stigmas en forme d’écailles flottaient sur ses deux cuisses, et alors que son corps était enveloppé dans une Robe Magique blanche. Kazuki avait le souffle coupé, il était instinctivement impressionné par les silhouettes des deux filles qui se faisaient face.

— Un Duel entre possesseurs de Stigma. En y réfléchissant, c’était la première fois que Kazuki regardait ce genre de choses.

Leurs spécialités respectives étaient la magie du feu utilisée par Mio et la magie de la glace utilisée par Koyuki.

« Alors... Commencez ! » Avec ce cri, Hoshikaze avait déclenché le début du duel.

Mio et Koyuki émirent en même temps la lumière de leur pouvoir magique et elles commencèrent à chanter un sort.

Celle qui avait terminé son chant en premier avait été Koyuki. Un avatar de sirène flottait sur son dos.

« Vent Glacial ! » déclara Koyuki.

Des souffles de vents froids se propagèrent sur une distance de cinquante mètres. Mio qui se concentrait sur le chant de son sort ne pouvait pas se défendre contre cela, mais son pouvoir magique défensif protégeait son corps face à ce froid.

Le pouvoir magique défensif — le corps ne pouvait pas être affecté avec des blessures, mais en échange, une grande quantité de pouvoir magique était épuisée.

Cependant, la concentration de Mio n’avait pas été interrompue, et elle avait riposté avec sa magie un instant plus tard.

« ... Barrett !! » cria Mio.

Cette fois-ci, Koyuki avait été touchée par le projectile de flammes bien connu. La lumière bleue du pouvoir magique défensif se répandit également tout autour de Koyuki.

« Tout d’abord, nous avons confirmé la vitesse de chant de l’autre à l’aide d’un sort offensif de leur Magie d’Invocation de niveau 1. Si c’était des épéistes, alors c’est comme confirmer la portée de l’autre... Le combat commencera ici, » chuchota Kaguya se tenant à côté de Kazuki.

Koyuki avait été plus rapide en chantant son sort — En d’autres termes, celle qui avait encaissé était Mio.

« Kuh. ... Brûlez tout ce qui a été touché... Il n’y a personne sur qui compter, que la chaleur brûlante du déni surgit ! Armure Enflammée ! Auto-Combustion ! » déclara Mio.

Mio avait ainsi d’abord renforcé sa défense et avait chanté sa magie de défense. Tout son corps était recouvert d’une armure de flammes.

Pour activer un sort, le magicien devait d’abord demander le phénomène magique à la Diva dans Astrum en utilisant une « déclaration impérative » ou « Planification ».

Parce que la cible de la magie de défense comme Auto-Combustion était leur propre corps, le temps nécessaire pour transmettre la désignation des coordonnées à la Diva pouvait être omis, donc, le sort pouvait être invoqué rapidement.

« ... Protection divine de la sirène, arrêter l’avance de l’ennemi haineux, accélérer l’avance de la personne désignée... Courez ô lame de glace ! Déplacements sur le terrain ! Grand Dance de la Patinoire ! »

 

 

Koyuki avait également fini de chanter son sort — un air froid commençait à se répandre sous le pied de la jeune fille et, en un clin d’œil, le sol avait été gelé. Mio avait essayé de bouger sans y faire attention et l’un de ses pieds avait glissé.

D’autre part, en utilisant de l’air froid, Koyuki avait créé des chaussures de glace avec des lames attachées sur ses deux pieds comme des chaussures de patinage, et elle avait accéléré et glissé sur la distance de cinquante mètres en un seul mouvement de ses jambes.

« Est-ce que Hiakari-san a l’intention d’aller dans un combat rapproché ? » demanda Kazuki.

Comme on pouvait s’y attendre de quelqu’un qui se battait en solo, il semblerait que sa Diva Vepar était une Diva multi-usage.

Koyuki s’approcha de Mio qui ne pouvait pas bouger son corps et fit un saut dansant. — Son justaucorps blanc couplé à sa Robe Magique donnait l’impression que c’était les performances d’une patineuse artistique qui avait commencé.

Et alors que Koyuki tournait en l’air, un coup de pied brusque en utilisant les bords des chaussures de glace avait visé Mio. La lame de la glace aiguisée avait réussi à percer l’armure de flammes.

Cependant, dès que le coup de pied de Koyuki avait frappé, Mio avait concentré les flammes qui enveloppaient tout son corps en un seul endroit en utilisant la psychokinésie. Le coup de pied de Koyuki avait été englouti de manière inattendue dans le feu qui devenait de plus en plus violent.

Les chaussures de glace s’étaient ainsi évaporées à l’intérieur des flammes très concentrées, rendant le coup de pied de Koyuki impuissant.

« — !? » Les yeux de Koyuki s’ouvrirent avec surprise en raison de l’usage pratique dont Mio avait fait preuve en utilisant la magie commune.

Et au moment où Koyuki avait remis de la glace sur son pied, Mio avait analysé la situation et s’était mise à attaquer.

« Fondation de l’Empereur des Flammes ! Mur de Feu ! » déclara Mio.

Des fissures couraient le long du sol que Koyuki avait gelé sous ses pieds, et de là des flammes surgirent d’un coup.

« Tout en chantant la voix de sirène, manifestez la pensée figée ! Le chagrin se transforme en fleur de glace, et la solitude se transforme en légère neige... couvrez le monde dans le néant glacial !! Silence d’un Blanc Pur ! » déclara Koyuki.

Cependant, Koyuki avait aussi chanté un sort différent à grande échelle alors qu’elle patinait sur la surface glacée.

Les environs de Koyuki et de Mio avaient été repeints avec un autre type d’espace. C’était devenu le monde empli d’un blizzard hivernal.

Dans la zone couverte par le froid — le mur de flammes qui avait surgi sous Koyuki, l’armure de flammes couvrant tout le corps de Mio, tout avait été banni par le froid.

L’espace alternatif que Koyuki avait produit avait également consommé son énergie, et l’environnement était revenu à l’espace normal.

Mais une chaussure de glace était encore sur un pied de Koyuki.

« Fuh ! » Utilisant un mouvement étonnamment beau, Koyuki avait libéré un coup de pied haut qui avait visé le cou de son adversaire. Traçant une ligne argentée ressemblant à une frappe utilisant une technique Iai, la lame de glace avait déchiré le pouvoir magique de Mio.

Un splendide coup de pied avait poursuivi Mio qui avait titubé et qui s’était retrouvée impuissante face à l’impact alors que son pouvoir magique avait été écrasé.

« Miooo !! » cria Kazuki.

« Otouto-kun, donc vous perdez votre sang-froid si c’était quelque chose à propos de Mio-chan, hein... Je pourrais être un peu jalouse, » déclara Kaguya en souriant amèrement à la réaction de Kazuki.

« Voyez-vous, même pendant que Mio-chan subissait une attaque, elle continuait à chanter un sort différent, » continua-t-elle.

Kazuki avait aiguisé ses sens et avait finalement vu. Mio, qui avait l’air d’être à bout de souffle à cause du coup de pied... projetait des vagues de pouvoir magique qui se faisaient certainement sentir. Et alors — une explosion s’était produite tout à coup.

« Otouto-kun, vous appréciez peut-être tellement Mio-chan que vous la sous-estimez. Vous la considérez comme quelqu’un que vous devez protéger à tout prix... et très certainement, Koyuki-chan est supérieure au niveau de la quantité de son pouvoir magique inné, mais même ainsi, les deux sont — égales, » déclara-t-elle.

« Oiseau immortel s’envolant du crépuscule à l’aube, donnez-moi cette aile d’espoir ! La destruction pour ainsi obtenir la renaissance, venez ! Depuis les braises de cendre qui finissent par devenir des ailes cramoisies ! » Mio avait chanté le sort d’une voix digne... La Magie d’Invocation de niveau 5 du Phoenix !

Une énorme flamme avait jailli du dos de Mio et cela se transforma en ailes de flammes d’une largeur d’une dizaine de mètres.

Mio fit claquer ces ailes vers Koyuki, car cette fois, c’était à son tour d’attaquer.

Cependant, alors que son corps recevait l’impact de l’énorme quantité de flammes, Koyuki avait également exécuté un chant de sort d’une magie de haut niveau.

« ... Ayant coulé des centaines de navires, la menace de la mer, rôdant dans les profondeurs de la mer, est présente ! Remontant à la surface guidée par ma voix chantante... révélez toute de cette histoire ! ... Percez donc à travers tout, ô crocs ! Brise-glace ! La Grande Vague d’Icebergs ! » Koyuki claqua la paume de sa main sur le sol — et de là, un grand nombre d’icebergs surgirent.

Les icebergs émergents s’élancèrent férocement dans le ciel vers une Mio volante afin de l’embrocher. Mais de son côté, Mio avait claqué ses ailes de flammes pour s’opposer à l’un des icebergs qui l’attaquaient.

Les magies de destruction à grande échelle s’étaient écrasées l’une sur l’autre, les flammes et la glace se compensant mutuellement.

« Mio-chan est vraiment douée pour manipuler le pouvoir magique d’Astrum, vous savez. Si elle tombe dans une situation problématique, elle reste capable d’extraire une grande quantité de magie d’Astrum, » déclara Kaguya.

Le monde alternatif connecté depuis les profondeurs du monde mental — Astrum. Un immense pouvoir magique se trouvant à la base de l’esprit humain tournoyait dans un tourbillon à l’intérieur de ce monde.

Quand le pouvoir magique d’un être humain atteignait le fond, l’esprit de la personne pouvait accéder à Astrum et puiser le pouvoir magique de là. Cependant, si quelqu’un tirait négligemment du pouvoir magique de l’Astrum, l’esprit de cet humain serait celui qui allait être attiré dans Astrum, et il y aurait un risque d’évanouissement. Cet état s’appelait l’Intoxication magique.

« En un clin d’œil, Mio-chan peut inconsciemment tirer et utiliser une grande quantité de pouvoir magique qui fera que les individus normaux s’évanouiront en ivresse magique. Lorsqu’elle est acculée au bord du gouffre, elle devient forte, avec un courage anormal et total. C’est un genre de talent qui ne perdra même pas contre Koyuki-chan. Comprenez-vous ? » demanda Kaguya.

« Maintenant que Senpai en a parlé... Je ne l’ai jamais vue s’évanouir à cause d’une intoxication magique, » répondit-il.

« Le Brise-Glace de Koyuki-chan est une magie de niveau 6. Mio-chan devrait perdre si elle s’affrontait de face. Cependant, même encore maintenant... Mio-chan chante toujours son sort ! » déclara Kaguya.

Les ailes de flammes de Mio n’avaient cessé de s’affaiblir parce qu’elle perdait au profit des glaciers qui se succédaient les uns après les autres.

« Ailes... Flamboyant... ! » cependant, avec une voix tendue, Mio avait une fois de plus chanté le sort. Deux magies consécutives de niveau 5 !

Les ailes de flammes régénérées affrontèrent alors les glaciers, et au contraire, elles les repoussaient même.

Même contre une elfe comme Koyuki, qui devrait avoir un pouvoir magique extraordinaire, peu à peu, le fond commençait à devenir visible, enfin — .

« C’est fini ! » L’arbitre, Hoshikaze, avait arrêté la bataille.

Pour la sécurité du duel, le duel serait automatiquement arrêté lorsque le pouvoir magique était épuisé au point où il atteindrait une zone critique.

Toutes deux avaient utilisé toute leur énergie et leur volonté en même temps. Koyuki s’était assise par terre, et Mio s’était aussi accroupie en raison de l’épuisement. Leurs deux Robes Magiques avaient alors libéré de la lumière et elles étaient retournées à leurs uniformes.

« Ils n’auront aucun pouvoir de persuasion si elle était rétrogradée après avoir affiché un combat de si haut niveau, hein, » Liz Liza, qui regardait en silence jusqu’à présent, chuchota ça en soupirant.

« Dans le cas d’un match nul, l’évaluation de côté ayant le rang le plus bas sera légèrement améliorée. Koyuki Hiakari est la meilleure de sa classe, donc dans ce cas, l’évaluation de Mio Amasaki sera améliorée... Hiakari, vous n’avez pas été indulgente envers votre adversaire, n’est-ce pas ? » demanda Liz Liza.

« ... Avec Amasaki-san comme adversaire... il n’y aurait pas de place pour ça..., » Koyuki, qui était assise, avait dit cela alors qu’elle avait l’air complètement épuisée. « ... Tout le monde... m’a trop surestimé parce que je suis une elfe... »

« Amusant. Avec ça, Amasaki gardera son rang pendant encore un certain temps, mais tant qu’elle ne pourra pas terminer une quête, ce n’est qu’une mesure palliative, » laissant ces mots derrière elle, Liz Liza était retournée en direction du bâtiment de l’école.

« Mio ! » Kazuki, qui entendit les paroles de Liz Liza, se précipita vers Mio qui était accroupie et qui respirait violemment, comme si elle venait de terminer un marathon.

Même épuisée, Mio avait fait de son mieux pour mettre un visage souriant. Elle avait montré un signe en V à Kazuki.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire