Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2 – Chapitre 65

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 65 : Rester dehors toute la nuit et rentrer à la maison le matin ainsi que la réunion du matin

Alors que je finissais mon nouveau magasin et pensais rentrer chez moi, le soleil du matin commença à se lever à l’horizon.

« Merde… ! Je me demandais à quoi ça devait ressembler et c’est déjà le matin ! » (Daichi)

J’avais terminé le magasin de type comptoir (où il y a un comptoir avec les marchandises derrière).

Plutôt qu’un magasin, cela ressemblait plus à une cabane, en vue de l’espace utilisé pour le comptoir. Il y avait beaucoup plus d’espace de vie que d’espace d’affaires.

Mais c’était suffisant, je n’allais vendre qu’un seul produit ici. Si je voulais agrandir et remodeler le magasin, je le pourrais, mais le comptoir ne serait utilisé que par les golems.

« Oui, mais c’est vraiment devenu un joli magasin ! Comment dois-je le dire, la conception détaillée a l’air cool ! » (Dianeia)

« Hé… Dianeia. Je te suis reconnaissant que tu m’aie accompagnée tout au long de la nuit… mais ne dois-tu pas dû retourner au château ? » (Daichi)

Elle m’avait aidé de diverses manières avec sa téléportation. Mais, n’était-elle pas occupée ?

« Je vous en prie, ne vous en faites pas. Je leur ai déjà dit que je resterai avec vous jusqu’à votre départ. » (Dianeia)

C’était vraiment une fille consciencieuse, elle avait travaillé presque jusqu’à s’effondrer.

« Travail avec modération. » (Daichi)

« D’accord. Mais quand même, j’étais tellement fatiguée et je vous ai aidé toute la nuit, mais je suis toujours énergique… ce jus est incroyable. » (Dianeia)

Elle l’avait dit en regardant le stock de pommes et le golem avec des yeux brillants.

J’avais l’impression que ça aurait pu être une mauvaise idée de lui donner ce genre de choses.

« … Je te fais juste savoir, je ne te laisse plus en avoir aujourd’hui, ok ? » (Daichi)

« Eh !? M-Mais une gorgée de plus ne ferait pas de mal ? » (Dianeia)

Les yeux de cette princesse sorcière avaient l’air dangereux.

Je pense qu’une telle dépendance à ce jus serait dangereuse, j’étais sur le point de repenser toute cette opération quand,

« Hyahha ? Serait-ce le Big Boss Daichi ? »

Je me tournai pour regarder et vis le soleil du matin briller sur la tête du groupe d’aventuriers.

« Oh, c’est le chef du groupe d’aventuriers ? » (Daichi)

« Hyahha… arrêtez de m’appeler chef. J’aimerais que vous m’appeliez par mon prénom, Ash. » (Ash)

Ce chauve s’appelle Ash ?

J’avais déjà vu ce type plusieurs fois auparavant, mais c’était la première fois que j’entendais son nom.

« Hyahha. Quoi qu’il en soit, il est assez rare de voir le Big Boss en ville. En fait, cette terre n’était-elle pas un terrain vide hier ? » (Ash)

« Oui, c’est mon terrain et je voulais en faire une boutique. » (Daichi)

« Hyahha, vous avez fait toute une boutique en une nuit !? » (Ash)

« Merde, ce gars est vraiment à une échelle différente de nous… »

Les gars avaient regardé la boutique avec stupéfaction.

Mais ce n’était qu’une seule grande cabine…

« Non Daichi-dono. Normalement, vous ne pouvez pas construire cela en une nuit, vous savez ? Bien que votre maison se soit agrandie avant même que je ne m’en rende compte. » (Ash)

Je suppose que tu as raison. Si je touche Sakura, je peux généralement agrandir ma maison de cette façon, la facilité de cela me faisait sous-estimer les difficultés de construction.

« Eh bien, mis à part ça, qu’est-ce que vous faites ici, Ash ? Il est tôt. » (Daichi)

« Hyahha. Nous patrouillons comme d’habitude. » (Ash)

« Patrouiller ? » (Daichi)

« Vous cherchez un bon monstre pour chasser pour de l’argent ? » (Dianeia)

Je vois. Je ne connaissais pas la vie de l’aventurier… un bon monstre, hein ?

« Eh bien, le groupe des Crânes Brillants est de première classe parmi les aventuriers. Ils ont accordé beaucoup d’aides à notre ville. » (Dianeia)

« Ohh, vraiment ? » (Daichi)

On pourrait penser qu’ils seraient des fauteurs de troubles… Je suppose que les apparences sont trompeuses.

« Hyahha, après, si nous sommes en forme, je pensais visiter la boutique des Lapines. C’est assez vide vers le matin. » (Ash)

« Mm, ben c’est bien que tu sois si énergique si tôt le matin. » (Daichi)

« Eh bien, récemment, le Chef est épuisé la nuit et le matin, il est à peine capable de se lever. »

« Hyahha, tu n’as pas besoin d’en dire autant toi petit… ! » (Ash)

Ash l’avait dit dans une panique et avait attrapé ce gars par la peau de son cou.

« Huh, tu es vraiment si fatigué ? » (Daichi)

Cela me rappelle à quel point il avait été battu par cet incident de Fafnir.

« C’est parce qu’il se force sans se reposer. »

« C’est vrai. Ses désirs sexuels l’emportent sur son besoin de repos et de récupération. Le chef se rend donc dans ces magasins dans cet état… »

« Hya — Hyahha ! Je n’y peux rien ! » (Ash)

D’une certaine manière, ils semblent animés. Mais reste…

J’avais un échantillon de test parfait sous les mains alors profitons de cette occasion.

« Et bien c’est l’ouverture de ma boutique. Pourquoi ne prenez-vous pas une tasse ? » (Daichi)

J’avais pris les tasses en bois pleines de jus de pomme et je les leur avais tendues.

« Hyahha ? C’est… du jus de pomme ? » (Ash)

“Ouais, je pense que ça a bon goût… mais juste au cas où. Je veux le tester avant sa mise en vente… oh vous n’avez pas besoin de payer, donnez-moi simplement votre avis. » (Daichi)

Ils sortaient leurs portefeuilles de leurs sacs quand je les avais arrêtés, j’avais attendu leurs avis.

Ash et le reste de son groupe avaient vérifié le contenu de leurs tasses, s’étaient penchés en arrière et les avaient vidés en une gorgée. « Alors. »

« Uooooooo !? Qu’est-ce que c’est ça !? » (Ash)

La tête de Ash avait immédiatement rougi d’un rouge vif.

Tous les membres derrière lui avaient leurs cheveux hérissés et semblaient presque briller.

« Ceci est incroyable. Ce sentiment ! C’est délicieux bien sûr, mais mon pouvoir déborde ! »

« OUAIS, mon épuisement est disparu, chef !! »

« C’est génial ! C’est une boisson incroyable pour l’amélioration du corps, Boss ! » (Ash)

« D-donc il semble… » (Daichi)

D’une certaine manière, ils semblaient flotter… à la fois physiquement et mentalement.

« Hyahha, si nous avons autant de pouvoir, nous pouvons aller n’importe où ! Bon vous les gars !? » (Ash)

« OUAIS ~ »

« Alors on s’en va, Boss ! » (Ash)

« Euh… Ummm… faites attention. » (Daichi)

YOSHAAA, ils avaient crié et le groupe des crânes brillants s’était précipité hors de la ville.

C’est bien qu’ils soient devenus plus énergiques, mais,

« Comme je le pensais… je ne devrais pas vendre ça. » (Daichi)

« Eh bien, vous devriez peut-être… le diluer un peu plus. » (Dianeia)

« Quelque chose d’autre me dérange… s’ils sont comme ça, alors ne vont-ils pas provoquer des ennuis à la boutique des lapines ? » (Daichi)

« U-uhh, cela ne serait-il pas bien à sa manière ? » (Dianeia)

Pour le moment, voici comment j’utiliserai les pommes supplémentaires.

Bien que je doive certainement réfléchir davantage à diluer le tout.

C’est ce que j’avais pensé en voyant les aventuriers disparaître de la ville dans un énorme nuage de poussière.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

  1. Red Apple vous donne des ailes 😂

Laisser un commentaire