Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2 – Chapitre 53

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 53 : Titre en bas

Quelques jours après la bataille avec le maître de donjon.

Je travaillais autour de ma maison.

« Euh, j’imagine que mettre un arbre ici serait bien… » (Daichi)

Les séquelles de la bataille avaient laissé la forêt dans le chaos.

Surtout l’endroit que j’avais laissé à Hesty… c’était devenu un champ de cendre blanche. Il semblerait qu’elle avait tout brûlé en chemin, jusqu’à ce qu’elle soit fatiguée.

« Je l’ai fait, sur le chemin… ça ressemble à ça, maintenant, mais j’ai pu m’en occuper. » (Hesty)

« Je l’aurais préféré si tu l’avais gardé à l’esprit avant le nettoyage… » (Daichi)

Et ainsi, nous avions continué à bavarder pendant que Hesty et moi (avec les golems) nettoyions les cendres. Ensuite,

« Bonjour ~ ! Je suis venu dire bonjour ~ » (Anne)

« Hein ? Anne ? » (Daichi)

C’était la première fois que je la voyais depuis la fête.

« Pourquoi es-tu venue ici ? À quoi sert la salutation ? Repars-tu déjà chez toi ? » (Daichi)

Anne était une envoyée de la ville de Fort. Maintenant que la crise avec le maître de donjon était résolue, elle n’avait plus aucune raison de rester dans cet endroit.

Alors, je pensais qu’elle viendrait me dire bonjour avant de rentrer chez elle.

Cependant,

« Non, ce n’est pas ça. Maintenant, je vais vivre en Prusse. » (Anne)

« !? » (Hesty)

« J’habiterai près de la forêt. J’ai reçu des terres à la périphérie de la Prusse et j’ai donc décidé d’y ouvrir un magasin d’articles. » (Anne)

Hesty était complètement gelée. On dirait qu’elle avait reçu un choc. Mais en laissant cela de côté,

« Hein, est-ce comme ça ? Qu’est-ce que c’est tout d’un coup ? » (Daichi)

Je pensais qu’elle occupait un poste assez élevé dans la ville de Fort, n’est-ce pas ?

« Et bien, je suppose que c’est vrai. Mais s’il ne s’agit que de donner des instructions, je peux le faire à partir d’ici. Surtout, j’ai ressenti le désir de recommencer à fabriquer et à vendre des articles. » (Anne)

« Oh ouais… vendais-tu des objets à l’origine ? » (Daichi)

« Oui. Et plus que toute… haa… haa… je suis plus proche de… Aneue-sama. Je voulais pouvoir respirer l’air le plus proche d’Aneue-sama. » (Anne)

Dit-elle alors que son visage rougissait.

Hesty avait trébuché un peu en arrière quand elle avait vu ça… on dirait qu’elle avait reçu pas mal de dégâts mentaux.

Eh bien, je comprends d’où ça vient. La boutique d’objets est un prétexte…

« Ah, mais ce n’est pas seulement Aneue-sama, tu sais ? Euh… eh bien… juste en étant proche de Daichi-sama, comment devrais-je le dire… le sentiment d’être touché par ce tourbillon magique autour de vous… pourrait devenir une habitude…. C’est la première fois que je me sentais si incroyable ~ Puissance… » (Anne)

Ohh, ce n’est vraiment pas super.

J’avais aussi été entraîné dans l’histoire.

En regardant Hesty, je me sentais étrangement sympathique.

Quoi qu’il en soit, tant qu’elle ne me posait aucun problème, elle pouvait avoir toutes les dispositions ou les habitudes qu’elle veut…

« Haa… eh bien, nous sommes un peu en dehors du sujet. Euh, avec ça je vais vivre comme votre voisin alors j’ai apporté une potion. » (Anne)

« Potion… .. oh, c’est vrai. J’ai utilisé celle que tu m’as donnée auparavant sur Dianeia et cela a très bien fonctionné. » (Daichi)

« C’est vrai !? … Alors ça veut dire que c’est grâce à Daichi-sama que j’ai reçu le terrain pour mon magasin d’objets ? » (Anne)

Bien qu’elle ait l’air de marmonner quelque chose, Dianeia s’occupait bien de ça. C’était une bonne chose.

« Mais de toute façon, cette potion est vraiment incroyable. Elle a guéri la plupart de ses blessures en quelques instants. » (Daichi)

« Et bien, c’est quelque chose que j’ai fait avec une grande confiance en son efficacité… Oh ! Puisque vous l’avez utilisé, réapprovisionnons. » (Anne)

« Hein ? Dianeia a dit que c’était précieux, est-ce que c’est vraiment bon ? » (Daichi)

J’avais demandé et Anne avait souri gaiement.

« Ouais ! Pour moi, l’opportunité de vivre plus près d’Aneue-sama est beaucoup plus précieuse !! Si vous me laissez la serrer un peu dans mes bras, j’en referai quand vous voudrez ! » (Anne)

Dit-elle avec enthousiasme vers nous.

Bien sûr… son regard était fixé sur Hesty.

Hesty semblait avoir abandonné tout espoir et me regarda.

« … Comment, pendant que nous parlions, ça s’est-il transformé en moi étant enlacé par Anne. » (Hesty)

« Bien… humm ? Si tu ne peux vraiment pas le supporter, viens vers moi. » (Daichi)

Et juste comme ça, après avoir enlacé Hesty, Anne m’avait redonné une potion.

De plus, il semble que nous venions de recevoir un nouveau voisin.

Bien que je dise à côté, elle était un peu loin…

Titre : nouveau voisin et nouvelle coutume

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire