Le Monde dans un Jeu Vidéo Otome est difficile pour la Populace – Tome 1 – Annexe

♥♥♥

Annexe : Rapport de Luxon

Il était tard le soir.

Luxon flottait dans la pièce où Léon dormait, tournant ses yeux rouges, ou plutôt ses lentilles, afin d’étudier son maître.

« Léon Fou Baltfault, 16 ans —, homme. Une personne autoproclamée réincarnée qui prétend que ce monde où la femme domine les hommes est un “monde du jeu vidéo”. »

Luxon était intrigué par le garçon qui prétendait s’être réincarné et voyait le monde comme celui d’un jeu à part entière.

Sinon, il aurait refusé d’être utilisé par Léon et se serait autodétruit.

« C’est intéressant qu’il se dise japonais. Dans tous les cas, j’ai peut-être fait tout ce que j’ai pu pour voir si c’était un imposteur. »

Un Japonais autoproclamé.

Léon étant quelqu’un qui s’est réincarné était suspect, mais Luxon avait essayé à plusieurs reprises de vérifier cette information, voyant comment il prétendait avoir des racines dans un pays des anciens humains.

Luxon avait vérifié si Léon était vraiment une personne japonaise, mais Léon avait été calme tout au long du processus, et Luxon était arrivé à la conclusion que c’était vrai.

Il avait aussi dit des choses qui donnaient l’impression qu’il ne se sentait pas à sa place, comme quand on lui avait donné une arme semblable à l’épée et qu’il a dite. « Qu’est-ce que c’est que ce katana fantastique ? »

C’est ainsi que Luxon avait compris que Léon était japonais, ou du moins, un garçon qui connaissait très bien le peuple japonais.

Selon Luxon, Léon pouvait donc être son maître.

... S’il s’avérait que c’était un faux, il se retournerait immédiatement contre lui. Il pensait qu’une telle chose était improbable, mais il avait voulu tester Léon, qui n’arrêtait pas d’insister sur le fait qu’il était quelqu’un qui s’était réincarné.

« Ce monde est celui d’un jeu vidéo Otome, n’est-ce pas ? »

Léon affirmait qu’ils étaient dans le monde du jeu vidéo Otome.

Le Royaume de Holfault, avec sa tendance à placer les femmes au-dessus des hommes, avait en effet donné aux femmes un traitement favorable. Non, ça leur avait donné beaucoup de traitements favorables.

« Il y a certainement une classe dirigeante. De plus, une partie de cette classe possède un pouvoir étrangement important sur les hommes. C’est aussi étrange qu’il n’y ait pas beaucoup de mâles. »

Comme la magie était incorporée dans leur culture, ils ne pouvaient pas vraiment être comparés aux anciens humains, mais même ainsi, il n’était pas surprenant que les systèmes sociaux de ces derniers accordent un traitement préférentiel aux hommes.

Des guerres et même des monstres étaient apparus dans ce monde.

Le taux de mortalité des hommes qui allaient au combat était élevé, de sorte qu’il y avait généralement peu d’hommes.

Bien que cela n’ait pas été souligné au sein de l’académie, le ratio femmes-hommes augmentait considérablement quelques années après l’obtention du diplôme.

La raison en était simplement que le nombre d’hommes avait diminué.

Il n’aurait pas été étrange si cette société avait donné aux hommes une meilleure position et leur avait permis de choisir leur destin.

En réalité, les principaux pourvoyeurs dans les familles nobles étaient des hommes, tant au travail que sur le champ de bataille.

« ... Même en supposant que le mauvais traitement des hommes est quelque chose qu’on est obligé de faire, pourquoi les femmes ont-elles une si forte autorité ? »

Luxon était incapable de comprendre ce fait.

Il en va de même pour la situation actuelle de Léon.

Il s’était trouvé dans un environnement où il était susceptible d’être vendu comme un mari-reliquat à une femme d’une cinquantaine d’années.

Quand les gens allaient chercher un partenaire de mariage malgré leurs désavantages, ils devaient accepter que leur partenaire eût déjà d’autres amants. Le monde n’avait pas la technologie pour des choses comme l’identification génétique, alors il y avait la question de savoir comment on pouvait confirmer exactement à qui appartenait un enfant.

Il était incroyable que de telles conditions soient traitées comme si elles étaient normales.

« Cette volonté de favoriser les femmes était-elle intentionnelle ? Ou peut-être, est-ce vraiment le monde d’un jeu vidéo Otome ? Non, ce n’est pas possible. »

Celui qui croyait que le monde d’un jeu était devenu réalité, Léon, se tortilla et se tourna dans son sommeil.

Il dormait paisiblement.

« ... C’est vraiment un monde intéressant. Je vais observer la situation avec mon maître pour l’instant. »

Luxon ne s’intéressait pas à un monde où les anciens humains avaient péri.

Il s’intéressait à Léon.

« Tout bien considéré, mon maître est vraiment... un “idiot”, n’est-ce pas ? »

Luxon avait traité Léon d’idiot, mais il avait ses raisons.

Tout d’abord, il avait causé des ennuis en pensant sans trop réfléchir à ce que cela allait faire.

« S’il n’était pas en danger d’être vendu comme un mari reliquat, il ne serait probablement pas venu seul là où je vivais. Pourquoi n’a-t-il pas utilisé ce courage plus tôt ? »

Ce n’était pas de l’incompétence.

En fait, il avait été en mesure de dépasser la note de soixante-dix points qui était recherchée à l’académie, et il avait donc des notes quelque peu supérieures.

Luxon pensait que s’il était plus sérieux à ce sujet, il pourrait améliorer ses notes et atteindre le sommet du classement.

Cependant, il n’avait aucune motivation.

« Sa motivation est-elle uniquement présente dans le thé ? »

Luxon avait été étonné par le thé quelque peu cher et les feuilles de thé de haute qualité dans la chambre. Il pensait qu’il pourrait être un Japonais suivant la Voie du Thé, mais il ne l’avait pas dit à voix haute.

En résumé, c’était une personne qui était capable, mais qui manquait de motivation dans d’autres domaines que les passe-temps.

Cependant —

« Il n’est pas mauvais non plus. Son alignement... est difficile à décrire. »

— Ce n’était pas quelqu’un de mauvais.

C’était évident par le fait que même s’il avait pour politique de ne pas s’impliquer avec Olivia et Anjelica, il les avait aidées quand il les avait vues se faire intimider.

« Je pense qu’il y avait une meilleure façon de procéder. »

Luxon appartenait à Léon. Il y avait plusieurs façons d’accomplir les choses, et s’il avait recueilli de l’information sur une base quotidienne, il aurait aussi probablement remarqué l’affaire Marie.

Cela aurait probablement suffi si Léon était intervenu sans se battre.

Léon, qui s’était impliqué avec elles à un moment tardif, avait trouvé diverses excuses pour expliquer pourquoi il l’avait fait, mais... cela se résumait simplement à ce qu’il ait un côté bon enfant.

Il voulait aider Olivia et Anjelica.

« Peut-être qu’il cache sa gêne ? »

Luxon pensa alors à Marie.

« Selon mon maître, Marie est aussi quelqu’un qui s’est réincarné, mais... enfin, je me demande ce qui va se passer à partir de maintenant. »

Luxon avait déplacé sa vue de l’imprudent Léon à la lune flottante à l’extérieur de la fenêtre.

Marie étant quelqu’un qui s’est réincarné, c’était bien, mais cela n’avait pas changé le fait qu’elle avait volé la position de la protagoniste à Olivia.

Si les choses avançaient selon l’histoire, comme le disait Léon, alors le Royaume de Holfault allait s’engager dans une guerre.

Si c’était vrai, que se passerait-il à partir de maintenant ?

Olivia n’avait plus d’associés, comme les gars qui étaient des cibles de conquête, pour la protéger.

Pour empirer les choses, Marie captiva les cinq garçons, et ils abandonnèrent leur position d’héritiers de leur foyer pour elle.

De plus, Anjelica était du côté d’Olivia et Léon.

Il était évident que la situation était différente de ce que Léon pensait qu’elle serait.

Cependant, il ne semblait pas à Luxon que son maître endormi y pensait en profondeur.

« Eh bien, peu importe. Même si quelque chose arrive, il est facile pour mon maître de transporter les autres quelque part pour s’y réfugier. J’étais préparé à un tel événement au départ. Quoi qu’il arrive, je protégerai mon maître, » murmura Luxon tout en regardant la lune.

♥♥♥

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

  1. Eh bien, quel subordonné fidèle ! Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire