Le Maître de Ragnarok et la Bénédiction d'Einherjar – Tome 3 – Chapitre 6 – Partie 14

***

Acte 6

Partie 14

Sur une terrasse du palais de Valaskjálf, au centre de Glaðsheimr, une jeune fille avait levé les yeux vers le ciel et avait crié sous le choc.

Glaðsheimr était la capitale du Saint Empire Ásgarðr, située à trois semaines d’Iárnviðr à pied.

Même si le moment était légèrement différent, l’éclipse était observable d’ici aussi.

« Au temps de Ragnarök, un loup dévorera le soleil, et les étoiles tomberont du ciel. » La jeune fille avait récité les mots de mémoire d’une voix claire et resplendissante. « “L’Être Noir, tenant l’Épée de la Victoire forgée dans les flammes ardentes, apparaîtra en éperonnant son cheval à travers le pont qui enjambe les cieux...”... Je vois. »

C’était un verset d’une prophétie de l’époque où le premier Empereur Divin, Wotan, avait ordonné à une völva de grande renommée de prévoir l’avenir de l’empire.

Cette fille était l’Empereur Divin actuel du Saint Empire Ásgarðr. Si l’on regarde en arrière dans l’histoire de l’empire, l’étrange phénomène de l’obscurité qui effaçait le soleil s’était produit plusieurs fois. Chaque fois, les empereurs divins précédents avaient craint que cela n’annonce l’arrivée de l’Être Noir.

Cette fille, elle aussi, s’était tenue avec ses deux bras et avait tremblé de peur.

« C’est donc ce qui s’est passé dans ma génération. C’est la première fois que je le vois, mais c’est vraiment sinistre. Espérons que la prophétie ne se réalisera pas cette fois aussi... »

Il y avait bien longtemps que l’Empereur Divin n’avait pas eu assez de pouvoir réel pour contrôler et régner sur tout Yggdrasil. Il ne restait que quelques vestiges de l’autorité passée.

Cette fille ne pouvait rien faire de plus que prier.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

Laisser un commentaire