Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 2 – Chapitre 36

☆☆☆

Chapitre 36 : Le groupe de la Sainte Vierge

***(Point de vue de Stella)***

« Tir sacré ! »

« Gugya! »

Le gobelin avait tressailli face à mon attaque. Lig s’approchait, comme s’il visait cette ouverture pour attaquer. Il se rapprocha avec agilité du gobelin et le décapita avec son épée.

« Ah ! Comme je le pensais, il n’est pas de taille contre moi. »

Lig déclara cela tout en s’emballant quand :

« Lig, ne parle pas avec mépris comme ça. »

« Aïe ! »

Arnold frappa l’arrière de la tête de Lig. Parce qu’ils avaient une relation de maître et d’élève, vu qu’ils possédaient la même occupation de Paladin, ils étaient en assez bons termes. De plus :

« Haa, haa, mo, l’extermination de monstre est dure, hein. »

« Gu ... gaga ... gi ... go ... »

Le jeune gi... oops, jeune garçon avait vaincu le chef de cette meute, le Seigneur Gobelin qui était considérablement grand parmi les gobelins.

Voilà à quoi il ressemblait. Il avait un visage si charmant qui confondrait n’importe qui et les cheveux noirs qui étaient attachés en une queue de cheval. Sa taille était à peine inférieure à 160 cm. C’était un garçon qui, aux yeux de n’importe qui, ressemblait à une fille, peu importe comment ils le regardaient. Il avait le même âge que moi, 13 ans.

Il s’appelait Noël. C’était le héros de la race humaine.

C’était une occupation encore plus rare que celle du Paladin de Lig et des autres, elle n’apparaissait apparemment qu’une fois toutes les quelques centaines d’années comme ma Sainte Vierge. En outre, parce qu’elle apparaîtra certainement en même temps que la Sainte Vierge, ces deux occupations étaient apparemment une paire.

Et puis, apparemment, c’était assez chanceux qu’on le trouve dans le Royaume sacré cette fois. Il semblerait que la procédure et tout le reste auraient été assez laborieux si cela s’était produit dans un autre pays.

Au cours de l’année qui avait suivi notre première rencontre avec les citoyens, nous avions toujours formé une équipe. Le Paladin avec un avenir prometteur, Lig, la Sainte Vierge, moi, le héros, Noël, et Arnold qui était responsable de notre formation. Il y avait aussi d’autres membres, mais nous étions actuellement séparés et il n’y avait que nous.

Si l’on demandait pourquoi nous formions une équipe et exterminions des monstres, c’était parce que nous avions reçu l’ordre de soumettre un Roi Démon.

Le Roi Démon était le roi de la race démoniaque. Dans notre monde, il y avait nous, la race humaine. De plus, il y avait les races semi-humaines. Il y avait donc qui possédait des parties bestiales ou qui étaient entièrement des bêtes, les hommes-bêtes. Il y avait les elfes dont la spécialité était la magie et qui possédaient une espérance de vie plus longue que nous. Il y avait aussi les nains qui possédaient une force ridicule et des doigts habiles. Et pour finir, certains ressemblants à des humains, d’autres ressemblant plus à des monstres, bien qu’il y ait toutes sortes d’apparences, ils avaient tous une corne quelque part sur leur corps et leurs yeux étaient rouges, c’était la race démoniaque.

Parmi toutes les différentes races qui vivaient dans ce monde, pourquoi le roi saint avait-il ordonné la subjugation du Roi Démon ? C’était simple, pour le Royaume Saint qui avait comme doctrine la suprématie humaine, la Race Démoniaque qui n’était pas une Race humaine était inacceptable.

Tous les citoyens croyaient ce que le Saint Roi avait dit et soutenaient notre voyage. En effet, il y avait des personnes de la race démoniaque dont l’apparence était très éloignée des humains, mais, personnellement je pensais que ce n’était pas au point d’être appelé « Diable », quoique...

D’ailleurs, la raison pourrait aussi être que le Pays Démoniaque était le plus proche du Royaume Saint parmi les pays de non-race humaine.

« Stella, qu’est-ce qui ne va pas, tu fais un regard si sombre ? »

Alors que je pensais à la raison de notre voyage, Lig me parla. Derrière lui, Arnold et Noël me regardaient également.

« Non, je pensais juste à quelque chose. »

« Est-ce vrai ? Eh bien, ne te force pas trop. »

« C’est vrai, Stella. »

Noël s’inquiétait aussi pour moi. Lig claqua sa langue quand il vit ça, je me demandais pourquoi Lig détestait autant Noël.

De plus, Noël jeta un coup d’œil à Lig et à Arnold. Ceci avait été comme ça puisque nous formions une équipe, mais il les regardait avec son visage teint en rouge parfois. C’était comme si...

« Hé, ne te mets pas à parler trop fort dans le territoire ennemi. Nous nous trouvons au milieu de la forêt des démons, qui est directement connecté avec le pays démoniaque. Il y a beaucoup de monstres et il n’y a aucun moyen que les monstres ne s’approchent pas du bruit de la bataille et de l’odeur du sang. Préparez-vous à partir immédiatement. »

Nous qui avions entendu ce qu’Arnold avait dit, nous nous préparions immédiatement à partir de cet endroit. Au milieu de la forêt, avec cette atmosphère mélancolique dans l’air, haa, je veux te rencontrer rapidement, Hardt.

☆☆☆

***(Point de vue de Lig)***

Je m’approchais du gobelin que Stella avait blessé avec sa magie, et je le décapitais... eh bien, elle n’avait aucune chance sans moi, hein, Stella.

« Ah ! Comme je le pensais, il n’est pas de taille contre moi. »

Même si j’en défais des dizaines, des centaines d’individus comme eux, je n’étais pas complètement épuisé. Eh bien, si j’étais épuisé par quelque chose de ce degré alors je ne serais pas capable de faire quoi que ce soit. J’avais pensé à ça quand :

« Lig, ne parle pas avec mépris comme ça. »

Ma tête avait été renversée. Tsk, c’était le gars que je détestais le plus. Arnold était responsable de l’orientation de ce voyage, et ainsi il nous accompagnait. En effet, il pouvait être plus fort que moi maintenant, mais j’allais certainement le dépasser.

D’ailleurs, je ne pouvais pas aussi supporter ce type. L’homme qui était le plus éloigné et qui avait vaincu le Seigneur Gobelin. Il avait l’apparence d’une fille et c’était dégueulasse, mais, il possédait l’occupation unique qui allait de pair avec l’occupation de Sainte Vierge de Stella, l’homme qui possédait l’aptitude du héros, Noël. Depuis que ce gars, qui avait une aptitude encore plus spéciale que mon aptitude de Paladin, était apparu, quelqu’un comme moi avait été éclipsé.

À cause de ce type, j’avais pensé à tuer si les yeux de Stella se tournaient vers lui, mais il semblerait qu’elle ne se tournerait pas vers ce gars qui était efféminé à certains égards.

Il y avait des moments où Noël regardait Arnold et moi, je l’ignorais quand il me parlait. Mais plutôt que de parler à quelqu’un comme vous, parler à Stella était plus significatif.

Stella pensait à quelque chose, mais j’étais à ses côtés, alors c’était bon. J’allais certainement te protéger, pas de la même façon que ce héros, j’allais tuer le Roi Démon !

☆☆☆

***(Point de vue de Noël)***

« Haa, haa, mo, l’extermination de monstres est encore difficile hein. »

Je me marmonnais cela en regardant le Seigneur Gobelin qui se trouvait devant mes yeux. Fuu, bon sang, combien de temps devrais-je encore me battre contre ces monstres ! Cela faisait 13 ans que je m’étais réincarné dans ce monde, qui aurait pensé que je mettrais la main sur ce genre d’occupation !

... Oups, je suis en ce moment agité. Je devais me calmer. Je dois éviter que mon secret sur ce que je suis vraiment soit exposé.

Ce n’était pas comme si je disais quelque chose d’étrange, tu sais ? J’étais une personne réincarnée, ce qui était rare même dans ce monde. Moi qui étais mort dans ma vie précédente, j’avais été amené dans ce monde par un dieu mâle que je ne comprenais pas vraiment.

On m’avait dit quelque chose comme ça, il voulait que je trouve ceux qui possédaient le pouvoir qui était le sien. À cause de cela, même si ma profession était en apparence celle d’un héros, on m’avait dit que cela changerait après avoir rencontré la personne qui possédait ce pouvoir. J’étais à contrecœur le héros en ce moment.

De plus, j’étais pour quelque raison incité à me réincarner en un homme. À cause de cela, j’avais été appelé un pervers à plusieurs reprises jusqu’à ce que je me sois habitué à cette apparence. Cependant, je ne serais pas écrasé par quelque chose comme ça. Ne mettez pas en lumière le fait que je sois un masochiste !

Parfois, j’avais le sentiment d’être agressé par des gobelins et des orcs, mais, plus que ça, je voulais être ligoté par un bel Apollon ! Si possible, ce serait génial si je pouvais trouver quelqu’un qui allait me ligoter pendant que je cherchais.

Premièrement, je devais faire quelque chose pour ce corps. Bien que je sois né en tant qu’homme, j’étais heureux que mon apparence ressemblait à celui d’une jolie fille. Si l’on se fait à mon apparence, j’étais une fille. Si je fais quelque chose à propos de ce machin éléphant...

Pour l’instant, j’allais regarder les mecs qui étaient à proximité pour le moment. Je devais agir comme si j’étais concerné par la Sainte Vierge et me rapprocher de ces mecs. Lig me regardait avec un regard mécontent, mais ça m’excitait aussi légèrement. Eh bien, cependant, il ne remplissait pas la norme de ce que je souhaitais !

... Ahh, n’y a-il pas de mecs autour de moi qui vais m’attacher ? J’attends avec impatience le Roi Démon

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre ! On a un groupe bien atypiques xD Je sens que Noël et notre cher ami le squelette serviteur ( j'ai oublié son nom dsl) vont bien s'entendre xD

  2. Merci pour le chapitre
    Sympa ce passage sur noel
    Fudra lui préparer un bon corps sexy seigneur hardt

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire