Kuma Kuma Kuma Bear – Tome 3 – Chapitre 64

***

Chapitre 64 : Le livre illustré : L’ours et la fille (1)

(NdT ce chapitre est un peu spécial, on a le texte du livre, mais pas les images, je vais donc les prendre du manga, et les mettre comme texte principal. Le texte du LN n’est pas exactement le même que celui du manga, mais j’ai essayé de mettre les images au bon endroit. La grande image de fin est celle du LN)

Dans une certaine ville, il y avait une jeune fille.

La jeune fille avait une mère qu’elle aimait.

Mais, sa mère était malade et alitée.

La jeune fille n’avait pas de père.

La fille devait travailler pour le bien de sa mère afin d’obtenir des médicaments.

Il n’y avait pas de travail pour les petites filles.

C’est parce que personne ne voulait engager des enfants.

La fille avait besoin d’herbes et elle est allée les chercher dans les bois.

Il y avait beaucoup de monstres effrayants dans les bois.

Mais elle devait trouver des herbes pour sa mère, qu’elle aimait.

Peu importe comment elle regardait, elle ne pouvait pas trouver d’herbes.

Bien que ce fût dangereux, la jeune fille erra dans les profondeurs des bois.

La jeune fille s’était perdue et elle avait été entourée de loups.

Elle cria, mais personne n’était venu l’aider.

Mère, je suis désolée.

Je suis désolée de ne pas avoir trouvé d’herbes.

Je suis désolée. Je suis désolée.

Elle s’était excusée même si personne n’entendait.

Au moment où les loups semblaient sur le point d’attaquer, elle avait eu si peur qu’elle avait fermé les yeux.

Mais, peu importe combien de temps elle avait attendu, ils n’avaient pas attaqué.

Quand elle ouvrit les yeux lentement, les loups étaient morts.

Comment ?

La fille regarda autour d’elle.

Il y avait un ours.

« Est-ce que ça va ? »

L’ours lui avait parlé.

« Merci beaucoup. »

La fille avait remercié l’ours.

« Pourquoi es-tu dans un endroit comme ça ? »

Comme l’ours le lui demandait, la fille répondit honnêtement.

L’ours l’écouta.

Puis, l’ours lui déclara de se mettre sur le dos.

La fille s’était mise sur le dos de l’ours.

L’ours avait couru incroyablement vite.

L’ours s’était arrêté.

Il y avait des tonnes d’herbes là.

La fille remercia l’ours et ramassa les herbes.

Maintenant, elle pouvait faire des médicaments pour sa mère.

« Merci, l’ours. »

L’ours sourit gentiment.

L’ours avait vaincu tous les monstres qui s’approchaient d’elle en la portant jusqu’à la ville.

La fille remercia l’ours encore et encore.

L’ours avait gentiment tapoté la tête de la jeune fille.

L’ours lui fit signe de partir.

Après que la jeune fille ait incliné sa tête vers l’ours pour la dernière fois, elle courut vers la maison où se trouvait sa mère malade.

L’ours rentra chez lui dans les bois.

La jeune fille prépara le médicament de sa mère avec les herbes qu’elle avait rapportées à la maison.

Sa mère l’avait remerciée en souriant.

La jeune fille avait également souri.

Merci, l’ours.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

  1. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire