J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 3 – Chapitre 36 – Partie 1

***

Chapitre 36 : Le Dankyunator 3000

Partie 1

De retour au deuxième étage, j’avais trouvé Dankyun debout devant le labyrinthe et attendant patiemment le retour de ses commandants, morts ou s’éloignant de mon donjon. Il n’avait pas bougé d’un pouce depuis le moment où il avait ordonné à tout le monde de se disperser et de trouver la sortie. Ce qui restait de sa force était soit ici avec lui, soit mort, soit perdu parmi les pièges et les diablotins.

Si je devais considérer les paroles de Zarus, alors aucun de ces soldats n’était loyal envers Ayuseya ou n’avait même envisagé la possibilité de changer leur loyauté envers elle. Mon esprit me disait qu’il était possible qu’ils cachent leur vraie loyauté. C’était mince, mais là, je n’avais ni le temps ni les moyens de les sélectionner et de les interroger. Il n’y avait pas de compétence de détection de mensonges dans ma liste.

Cela étant dit, ma seule question maintenant était de savoir ce que je pouvais utiliser pour forcer Dankyun à épuiser ses cristaux de sorts ? Le plus beau, c’est que j’avais l’occasion de lancer une attaque-surprise contre lui. À moins que je ne fasse un bruit fort, il ne pouvait pas me détecter. En volant un peu partout, j’avais essayé de penser à de bonnes stratégies contre lui, mais je ne pouvais pas faire l’erreur de le sous-estimer. Les commandants du Rang Empereur pouvaient être considérés comme incroyablement faibles par rapport à lui. Même Nanya, qui était de Rang Divine sous forme scellée, ne pouvait rien faire contre lui.

L’idée de créer un puissant laser pour le pointer directement vers lui m’avait traversé l’esprit, mais j’avais dû faire attention à la façon dont je l’aurais installé, car il n’y avait aucune garantie qu’il ne se contenterait pas de valser dans le labyrinthe pendant que je le construisais. Se moquer de lui était une possibilité, mais j’avais l’avantage d’une attaque-surprise. Le gâcher sur quelque chose comme une attaque trollesque aurait été un grand gaspillage.

Après un rapide débat intérieur, j’avais décidé d’essayer et de voir si je pouvais frapper Dankyun dans le dos avec un laser. J’avais survolé l’autre côté du couloir et en utilisant le pouvoir de [Créer une pièce], j’avais fait un compartiment caché d’environ trois mètres de long, avec un mètre de hauteur. Les murs entre cette pièce et le couloir avaient été conservés intacts. J’avais volé à l’intérieur et j’avais ensuite invoqué les cristaux de puissance nécessaires à sa construction. Il m’avait fallu environ un quart d’heure pour le terminer, mais ni Dankyun ni ses soldats n’avaient remarqué que quelque chose se passait derrière le mur. Je m’étais assuré d’être un petit lapin très discret.

Quand cela avait été fait, je l’avais chargé et je l’avais dirigé vers le draconien. Tout ce que j’avais à faire maintenant était d’attendre que mon mana soit de retour à son plein potentiel et de l’activer, mais avant cela, vu que cela allait être une bataille prolongée à cause de ses stupides cristaux, j’étais retourné à mon corps pour faire quelques préparatifs supplémentaires.

Tout d’abord, j’étais retourné pour me placer devant mon corps de cristal. Là, j’avais vu Ayuseya faire quelques exercices d’étirement de base. La façon dont elle avait déplacé sa poitrine était plutôt attirante, mais je n’étais pas là pour la reluquer. Quant à la mignonne Nanya, elle était assise dans une position de lotus pas très loin de mon corps. Ses yeux étaient fermés et une teinte pourpre l’entourait comme une aura. La longue queue pointue, noire et écaillée, reposait sur ses genoux, tandis que le ruban rouge dégageait une dangereuse aura noire.

J’avais compris à ce moment-là qu’elle travaillait encore à se libérer de son vrai être. Sans plus attendre, j’avais libéré Shanteya de mon esprit intérieur.

« Shanteya ! Vous êtes de retour ! » déclara Ayuseya surprise dès qu’elle avait vu l’El’Doraw apparaître à côté de mon corps de cristal.

« Oui. C’était une bonne chasse, » répondit-elle avec un sourire et un signe de tête.

« La plupart des forces de Dankyun ont été anéanties, il ne reste plus qu’à s’occuper de ce grincheux de Suprême, » avais-je dit.

« C’est donc la bataille finale ? » demanda la princesse draconienne en serrant le tissu de sa robe au niveau de sa poitrine.

« Oui. As-tu peur ? » avais-je demandé.

« Un peu, mais j’espère que tu feras tout ce que tu peux pour le vaincre », m’avait-elle dit avec un sourire.

« Oui ! » J’avais hoché la tête et lui avais fait un sourire.

« Maître, quels sont vos plans maintenant ? » demanda Shanteya.

« Je chargerai mes auras et je partirai pour l’attaque. Souhaitez-moi bonne chance ! » leur avais-je dit.

« Que les dieux soient avec vous, » Shanteya avait baissé la tête devant moi.

« Bonne chance, Illsy. » Ayuseya m’avait fait un petit sourire.

J’avais chargé mon armure magique avec 4000 points de mana pour cette petite protection supplémentaire, juste au cas où cela serait nécessaire. Après m’être régénéré, j’avais versé la même quantité dans mon [Aura divine]. Cela n’avait affecté que l’Aura Divine de Damage, qui s’était répandu sur un rayon de cinq mètres autour de moi. Bien que la zone soit petite, c’était ma dernière forme de défense. Avec tous ces lasers dans ma chambre, Nanya, et mes sorts, je doutais fortement qu’il atteigne mon cœur, mais quelque chose m’avait dit que je devais me préparer au pire. Je l’avais fait environ quatre fois avant de retourner auprès de Dankyun.

Étonnamment, il n’avait pas bougé d’un pouce de sa place. Tenant son épée et regardant le labyrinthe, je ne pouvais que me demander comment il ne s’ennuyait pas jusqu’à maintenant. Il croyait peut-être encore que ses commandants étaient vivants. Techniquement, aucun des soldats qui l’auraient fui n’oserait croiser son chemin. Ceux que j’avais épargnés ne se cachaient pas très loin, attendant le moment où leur commandant serait entré dans le labyrinthe. En regardant l’huile glissante sur les murs de la fosse menant à ce niveau, je m’étais demandé comment exactement ils avaient l’intention de monter là-haut. Eh bien, ce n’était pas mon problème, alors je m’étais concentré sur l’affaire en cours : tuer Dankyun.

C’est ça..., avais-je pensé en volant vers le mur du fond. Puis j’avais enlevé une petite partie du mur entre mon Laser et lui.

« Qu’est-ce que c’est ? » avait dit l’un des soldats quand ils avaient remarqué le mur disparu.

Je n’avais pas attendu que Dankyun se retourne et je lui avais tiré dessus. Un puissant faisceau de lumière l’avait frappé dans le dos, épuisant rapidement le mana de son armure magique. Il avait sauté à gauche, et j’avais dirigé le laser vers lui, mais le draconien avait pris l’un de ses soldats par le cou et l’avait jeté vers moi.

« AAH ! » cria l’homme en rencontrant le faisceau de lumière focalisé.

Cela avait brisé son armure magique en un clin d’œil, puis brûlé son corps et son armure le transperçant comme si ce n’était rien. Le soldat de Rang Maître n’avait aucune chance contre mon puissant laser. Cependant, Dankyun pouvait apparemment encaisser plus d’un tir.

Le draconien s’était précipité vers moi et avec un seul coup d’épée, il avait coupé le laser en deux, le détruisant.

« Pathétique ! C’est tout ce que tu peux faire, Seigneur du Donjon ? » demanda-t-il avec un sourire arrogant.

Je n’avais pas répondu, faisant semblant de ne pas être là ou d’avoir fui, mais je me tenais juste à côté de lui, regardant dans ses yeux, qui ne pouvaient pas me voir. Comme un fantôme, j’avais volé à travers le puits menant au premier étage, puis je m’étais concentré sur le sort.

En mettant Dankyun comme seule cible, j’avais infusé une [Boule de Feu guidée X18] avec 3000 points de mana et ensuite avec une voix basse, j’avais chuchoté : « Zir Navian Esy. »

Le sort avait libéré 18 boules de feu qui poursuivait le draconien comme des loups affamés poursuivant un agneau blessé. Étonnamment, elles étaient beaucoup plus petites et plus rapides que ce que j’avais prévu au départ. Elles avaient aussi atteint des températures plus élevées. Quant à la raison pour laquelle il en était ainsi, je n’en avais aucune idée, mais ma première supposition était le changement de l’environnement. Peut-être que le système de donjon bizarre avait identifié l’endroit où j’étais sur le point de combattre et avait immédiatement ajusté les sorts pour répondre à mes besoins.

La première boule de feu avait pris Dankyun par surprise et avait explosé dans son dos, l’envoyant voler vers l’avant dans le labyrinthe. Il était tombé droit dans un piège, qui avait fait surgir ses pointes et l’avait relevé. Son armure magique était ridiculement forte, mais heureusement, il n’avait pas eu le temps de récupérer avant qu’une autre boule de feu ne le frappe, explosant à quelques centimètres de son visage.

« Argh ! » gémit-il, alors que cela l’envoyait en arrière et qu’il volait droit dans un mur.

Le mur s’était courbé vers l’extérieur et les deux boules de feu suivantes l’avaient frappé. Il avait suffoqué, mais il était encore en vie. Une autre boule de feu était sur le point de le frapper, mais il avait roulé vers la gauche et avait évité l’impact. Un piège à flèches s’était déclenché, envoyant ses dangereux projectiles sur lui, mais cela n’avait pas réussi à briser son armure.

Nanya avait raison... La différence d’armure magique entre le Suprême et l’Empereur est ridicule ! avais-je pensé en le voyant sortir son épée et couper en deux la prochaine boule de feu qui était sur le point de frapper.

Il avait esquivé la suivante et le mur qu’elle avait heurté avait fini par fondre à moitié. Les 12 autres avaient suivi, mais comme il n’avait pas beaucoup d’espace pour des mouvements, trois attaques avaient été coupées, et les autres avaient manqué, endommageant les murs de mon labyrinthe.

La fumée était aussi assez épaisse, ce qui rendait difficile à voir et probablement aussi à respirer vu la manière dont derrière moi, les soldats de Rang Maître qui restaient avec lui toussaient à pleins poumons.

« Réapprovisionnement du mana, » déclara Dankyun, et j’avais vu une lumière bleue clignoter dans l’épaisse fumée.

« Alors ? Comment ça va, haleine de chacal ? » avais-je demandé en ricanant.

« Hmph ! Les insultes mesquines ne m’affectent en rien, lâche Seigneur du Donjon ! » répliqua-t-il en pointant son épée dans la direction de ma voix, mais je volais vers la droite, dans l’autre couloir.

« Mauvaise route, gros malin ! Shellur Sou Yar ! » lui avais-je dit, puis j’avais lancé [Lance de Glace Barbelée Explosive X4] infusée de 500 points de mana, envoyant 40 lances à glace de ce genre.

Au moment où il s’était retourné, deux des projectiles étaient assez proches pour exploser, embrochant son armure magique avec des aiguilles de glace, mais aucune d’entre elles n’avait pu passer à travers. Les autres, il avait essayé d’esquiver, mais dans de si petits couloirs pour lui, c’était difficile. Il avait failli toucher le plafond et, en reculant, il était tombé dans un autre piège à pointe. J’avais eu de la chance avec celui-là, car cela lui avait fait perdre son équilibre et dix de mes lances avaient pu le frapper et exploser à proximité, mais aucun gémissement de sa part signifiait qu’elles étaient plutôt inefficaces. Son armure magique était encore présente.

Avec son épée, il avait bloqué deux attaques et avait ensuite esquivé les autres avec un saut vers la gauche. Un diablotin avait essayé de l’attaquer, mais Dankyun l’avait ignoré et avait simplement marché sur le monstre. L’une de mes lances avait tué le diablotin par accident, et six autres avaient heurté les murs et le sol avoisinants.

Pendant ce temps, j’avais volé devant lui et j’avais placé quelques pièges sur son chemin. L’un d’eux était un piège à feu qui avait bloqué sa vision pendant un moment, ce qui m’avait permis de faire apparaître un mur devant lui. Il était tombé dedans et cela avait permis à dix autres lances de le frapper. Quant aux autres, il avait réussi à les éviter en les jetant [Poussée de Vent] et en les envoyant dans les murs voisins.

« Agaçant comme un diablotin ». Il avait grogné et avait ensuite tailladé le mur que j’avais fait.

« Pas aussi ennuyeux que toi, face de merde, » avais-je répliqué. Cependant, j’avais l’impression que mes insultes étaient vraiment nulles.

« Pourquoi t’embêter à résister, Seigneur du Donjon ? » demanda-t-il en marchant calmement dans le labyrinthe, tailladant mes pièges et mes monstres avec aisance.

« Parce que les beignets ! » lui avais-je répondu.

OK ! Je l’admets. C’était stupide..., avais-je pensé et soupiré.

« Quoi ? » demanda-t-il en plissant les sourcils.

Je suppose qu’il n’a jamais entendu parler des beignets, pensai-je.

Je l’avais suivi à travers le donjon, en me reposant et en ajoutant d’autres pièges devant lui pendant que j’attendais que mon mana soit restauré. Je comptais les secondes dans ma tête. Dès que j’étais prêt, j’avais relâché un autre torrent de boules de feu et de pointes de glace sur lui. Cela ne l’avait pas tué, mais cela l’avait mis en colère, le forçant à grogner et à taillader les murs et le sol.

Je soupçonnais qu’il n’utilisait pas ses sorts parce qu’il n’avait pas de cible à viser. Les monstres étaient trop faibles pour ses statistiques, alors ils avaient été tués d’un seul coup d’épée ou d’un coup de poing au visage. Le problème, c’était son armure magique folle. Elle n’avait jamais atteint le point de rupture. Au lieu de finir rapidement, cela avait fini par être une bataille d’attrition, dans laquelle mon objectif principal était d’essayer de le forcer à utiliser ses cartes d’atout et ses cristaux de sorts avant qu’il n’atteigne mon cœur.

En le regardant attentivement, j’avais réalisé qu’un sort de [Boule de Feu guidée X18] avec 3000 points de mana était suffisante pour abaisser considérablement son armure magique, peut-être même la briser, mais je n’avais jamais réussi à le frapper avec les 18 boules de feu. Tout au plus, je pouvais le frapper avec huit attaques. C’était suffisant pour l’entraver et l’obliger à utiliser un cristal de mana.

En repensant à la bataille au dortoir, quand je l’avais attaqué, je n’avais jamais utilisé une version aussi puissante du sort [Boule de Feu guidée X18] auparavant, mais seulement des versions plus faibles qu’il était capable de dévier ou de détruire avec une grande facilité. Leur taille actuelle ainsi que les obstacles constants sur son chemin m’avaient permis d’obtenir plus facilement une frappe sur lui, contrairement à ce qui se passait avant quand il pouvait se déplacer autant qu’il le voulait.

« N’en as-tu pas encore marre ? » Dankyun m’avait demandé ça après qu’il ait tailladé l’un de mes messages humoristiques placés sur un mur, qui n’était pas très efficace sur lui.

« Pas vraiment, » avais-je répondu. Puis j’avais jeté un autre sort sur lui.

Pendant la plupart du temps, il ne me voyait que comme une nuisance. Cependant, j’avais quand même réussi à lui faire utiliser ses cristaux de sorts, ce qui était la partie importante. Après tout, s’il pouvait facilement régénérer son mana et guérir ses blessures avec ces choses, alors je devais m’assurer qu’il n’en aurait pas trop ou pas du tout avant qu’il n’entre dans ma partie la plus dangereuse du donjon, c’est-à-dire les étages trois et quatre. Quant à cet étage, je ne voyais aucune raison d’épargner les murs ou d’essayer de le rendre fou en le laissant s’égarer alors qu’il pouvait facilement se frayer un chemin à travers les obstacles qui l’attendaient.

En fait, c’était exactement ce qu’il faisait chaque fois qu’il se retrouvait à tourner en rond. Il avait levé son épée devant un mur et l’avait coupée. Je lui avais fait quelques farces quand il avait fait ça. Une fois, j’avais ajouté de la lave chaude et fondue derrière le mur juste au moment où il avait effectué la coupe finale, ce qui avait fait que tout s’était déversé sur lui. Cela l’avait forcé à sauter en arrière avant que son armure magique ne subisse trop de dégâts. C’est aussi à ce moment précis que je l’avais attaqué avec une autre attaque [Boule de Feu guidée X18].

Une fois, j’avais failli la faire éclater, mais il l’avait réapprovisionné au tout dernier moment. En toute honnêteté, j’avais l’impression d’aller à l’encontre d’un personnage qui trichait. Mais encore une fois, j’en étais un moi-même. Étant donné mon âge et mon expérience dans ce monde, j’étais un peu trop jeune pour me battre contre des gens comme lui. Je n’avais même pas un an !

Si seulement j’avais [Glacier infernal X60] ! pensais-je après ma dernière attaque, j’avais encore échoué.

Une chose que j’avais remarquée, c’est que les maths ne s’additionnent pas quand il s’agissait de son armure magique.

En faisant une analogie simple, si une boule de feu faisait 10 points de dégâts, et que son armure magique était de 200 points, cela signifie-t-il qu’une lance produite par [Glacier infernal] n’aurait fait que 2 points de dégâts ? Cependant, la boule de feu était de Rang Maître et bien que la valeur du mana dans chacun d’entre eux soit différente, les températures qu’ils atteignaient étaient également différentes. Le feu liquide était à la fois collant et atteignait des températures élevées, tandis que les boules de feu explosaient. En y pensant, l’explosion aurait pu avoir un effet assez important sur son armure, mais le feu liquide aurait dû avoir un impact encore plus grand en étant un effet de dégâts sur le temps. Elle était semblable à la lave, endommageant constamment l’armure magique plus elle y restait longtemps.

Il est très difficile de quantifier les dégâts causés par chaque sort quand ma seule référence est la force de son armure magique... J’aurais tant aimé voir les points de dégâts..., avais-je grogné dans mon esprit.

Malheureusement, aucune fenêtre pop-up ne m’avait fait savoir qu’une telle option existait.

Le fait qu’il avait dû trouver trois leviers différents juste pour que la porte d’à côté s’ouvre l’agaçait un peu, mais après que Dankyun ait atteint la salle de boss avec le Minotaure, tout l’étage était en ruines. Ce que Nanya avait fait quand elle l’avait exploré avec les autres enseignants... eh bien d’anciens enseignants, n’avait même pas été comparé aux dommages que Dankyun lui avait infligés. Et puis, j’étais aussi en partie responsable des murs fondus éparpillés un peu partout.

« Je dois dire que je suis impressionné par la complexité de ton étage, Seigneur du Donjon. Peut-être qu’une fois que j’en aurai fini avec ces misérables femmes, je verrai si je peux te mettre une laisse autour du cou », déclara-t-il en souriant, après qu’il était arrivé dans la dernière salle du boss.

« Ouais, bonne chance avec ça, » avais-je dit et pointé tous les lasers sur lui.

Je les contrôlais manuellement pendant que le Minotaure avançait vers lui.

Dankyun avait essayé d’esquiver et, pointant sa main vers le Boss Minotaure, il avait jeté un seul sort de [Boule de feu]. Le monstre avait été repoussé, mais cela ne l’avait pas tué. Ce qu’il avait fait ensuite, c’était de sauter vers l’un des lasers. Malgré les dégâts qu’il avait subis, ceux-ci étaient assez faibles et n’avaient pas permis d’abaisser son armure très vite. Quand il l’avait frappé ainsi, il l’avait coupé en deux avec son épée et s’était ensuite dirigé vers le suivant. Pendant ce temps, le Minotaure n’avait aucun moyen de l’atteindre.

« Bien que je trouve ton petit spectacle de lumières amusant, c’est plutôt pathétique quand il s’agit de moi, » déclara-t-il.

J’avais serré la mâchoire et j’avais ignoré son rire moqueur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. merci beaucoup pour ce chapitre^^.

  2. Merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire