J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 2 – Chapitre 11

***

Chapitre 11 : La manière “facile” de construire un pavillon de jardin

Les paroles de Nanya m’avaient tenu éveillé pendant un certain temps, mais finalement, j’en étais arrivé à la conclusion qu’elle plaisantait tout simplement. À moins que Tuberculus ne soit la vieille sorcière la plus laide dans l’existence de tous les Univers connus et que Nanya ne soit un travesti, alors il n’y avait aucune possibilité pour qu’une telle chose soit possible.

Le lendemain, Shanteya m’avait réveillé en frappant doucement sur mon corps de cristal.

« Bâille ! Qu’est-ce qu’il y a ? » avais-je demandé d’une voix à moitié endormie.

« Pardonne mon impolitesse, Maître, mais l’un des étudiants de première année a détruit le laboratoire d’alchimie de Zertan. Il a déposé une demande pour que cela soit réparé avant le début du prochain cours », expliqua-t-elle poliment.

« Qui ? » avais-je demandé encore une fois et je m’étais concentré sur les distinctions honorifiques.

« Zertan-sensei. Il enseigne l’alchimie et le brassage des potions », expliqua mon adorable El’Doraw.

« Ah ! le vieil homme ? Avec de grands verres ? Il regarde tout le monde de haut et garde une dryade cachée dans sa chambre ? » avais-je demandé avec un bâillement.

« Oui, mais je ne crois pas qu’il possède une dryade... pourquoi accepter une telle chose ? » demanda-t-elle en étant un peu confuse.

Est-ce un secret ? Je me le demandais.

« Disons que ce n’est pas pour la décoration. » Je le lui avais expliqué.

« Oh mon Dieu ! C’est révoltant, » commenta Shanteya en se couvrant la bouche du bout des doigts comme le ferait une belle et gracieuse dame.

« Pourquoi est-ce révoltant de jouer aux échecs et d’essayer de trouver un remède à sa condition ? » avais-je demandé en étant confus.

« Ara ? Je pensais... qu’elle et lui... Eh…, » elle me regardait, confuse.

« Tu pensais quoi ? » avais-je demandé, bien que je pouvais déjà deviner dans quelle profondeur son esprit s’était enfoncé.

« Peu importe ! Ce n’est pas grave ! Le bon professeur t’attend », déclara-t-elle en détournant le regard de mon corps de cristal.

Ses joues étaient rouges. Elle était adorable comme ça. Qui aurait cru que Shanteya était aussi un peu perverse ?

Comme cela ne servait à rien de faire des exercices matinaux ou de me brosser les dents inexistantes, j’étais sorti de mon corps et j’avais accompagné Shanteya à la classe du vieil homme. L’El’Doraw ne plaisantait pas. L’endroit était une zone de guerre, et plus de la moitié des flacons étaient brisés ou renversés partout. Quelques-unes de ses tables d’alchimie semblaient à moitié fondues par quelque chose de corrosif, et une autre avait été réduite en miettes. Zertan n’avait pas non plus l’air très heureux. J’avais le sentiment que quelqu’un allait rater son cours.

« Et bien ? » avait-il demandé quand il avait vu Shanteya.

« Le maître est ici. S’il vous plaît, soyez patient », répondit-elle d’une manière froide.

J’avais trouvé son ton un peu bizarre, mais ça ne m’avait pas dérangé pour l’instant.

Voyons voir... Compétences... Construction... Ah ! Le voilà ! pensai-je.

[Création d’une table d’alchimie avec : Outils de base] <Coût en mana : 100 points. Commande vocale : Korel Nara Kor>

Si je regarde le coût, je pourrais probablement remplacer toutes les tables ici. Combien y en a-t-il exactement ? 1...2... 4... 6... 8... 10... 12. Hm, gérable. S’il y en avait 30 ou 40, j’aurais pu avoir un problème, mais c’est du gâteau ! Mais Nanya m’a dit de garder mon secret sur ma divinité pour le moment, alors peut-être que je devrais en faire 6 au maximum ? Oui, 6, c’est bien. 600 mana est gérable pour un présumé niveau 250 Donjon héroïque !, alors que je discutais avec moi-même de la bonne quantité de mana que je devrais dépenser devant Zertan, Shanteya se tenait debout à l’entrée, attendant patiemment comme la fille mignonne qu’elle était.

« Zertan, je peux faire une table d’alchimie de base, mais c’est cher, alors dites-moi combien il vous en faut pour votre cours de demain, » avais-je demandé poliment, alors que je mentais entre mes dents, ce que je pouvais faire.

« Tous ! » cria-t-il en levant les mains en l’air, tout en gagnant le regard froid de Shanteya.

« Zertan-sama, ne soyez pas déraisonnable, s’il vous plaît. Je dois aussi réparer les salles de bains, c’est un peu…, » lui avais-je dit, en espérant que cette information m’aiderait dans mes négociations.

Il grogna quelque chose sous son souffle et croisa les mains sur sa poitrine.

« Pouvez-vous remplacer quatre tables ? » demanda-t-il.

« Je vais essayer, » avais-je dit. Puis je m’étais approché de la première.

Si c’était la classe de Nanya, je doute que j’aie pu m’échapper sans réparer absolument tout et même dépoussiérer l’endroit. Je vais pour l’instant réparer ces tables et revenir plus tard pour finir le reste. Hm, ou peut-être demain ? En parlant de ça, pourquoi est-il ici alors que c’est une journée libre pour les étudiants ? C’est dimanche ! avais-je pensé que lorsque j’avais commencé à travailler.

En absorbant les objets endommagés et en les remplaçant par ceux créés par ma magie, j’avais pu terminer ce travail assez rapidement. Le grincheux Zertan m’avait remercié à contrecœur, puis j’avais suivi Shanteya.

Nous étions allés à la salle de bain bouchée au rez-de-chaussée et nous avions commencé là où je m’étais arrêté hier. Après tout, les restes de Merions n’allaient pas vraiment se nettoyer par eux-mêmes. Mon piston et ma brosse métallique avaient travaillé dur et avaient fait un travail merveilleux. Heureusement pour nous, ces deux dernières salles de bains n’étaient pas aussi désordonnées que les autres, alors quand il était midi et demi, nous en avions fini avec la dernière. Il ne restait plus qu’à réparer certains tuyaux dans les égouts, mais les toilettes étaient fonctionnelles, alors j’avais décidé de le faire un autre jour.

« Je vais construire le truc que Nanya m’a demandé, » avais-je dit à Shanteya.

« Très bien, Maître. Si tu as besoin de moi, je serai dans ta chambre pour la nettoyer, » déclara-t-elle en s’inclinant respectueusement.

Je m’étais envolé, mais avant de commencer avec cette chose, j’avais décidé de faire une vérification rapide du périmètre, juste au cas où je gaspillerais trop de mana et que j’avais besoin de combattre quelqu’un ou quelque chose.

En y réfléchissant, mes compétences commencent à être un peu gênantes. Avec ma régénération de mana, j’avais pu tout faire pour l’instant, mais je n’ai que des compétences élémentaires très gourmandes et des compétences de débutant. Jusqu’à présent, je n’ai pas utilisé trop de points d’aptitudes, mais j’ai l’impression que je serai un jour dépassé par la quantité de travail que j’aurai à faire et le manque de qualité que je pourrai offrir en retour. J’ai l’impression que les autres seigneurs de donjon ne travaillent pas dur pour nettoyer les canalisations des toilettes pendant deux jours…, avais-je réfléchi en volant autour de l’académie.

En parlant de points d’aptitudes, jusqu’à présent, mon statut ressemblait à ceci :

*******************************

[Nom] : Illsyore (Surnom : Illsy)

[Espèce] : Seigneur du Donjon

[Race] : Divin

[Niveau] : 23

[Force] : 0 +1000

[Agilité] : 0 +1000

[Intelligence] : 134 +1000

[Mana] : 7670

[Régénération de Mana] : 25 points de mana par seconde.

[Protection Divine] <En tant qu’entité divine, vous êtes protégé par la plupart des attaques magiques et physiques. Les attaques élémentaires infligent 95 % moins de dégâts. Les attaques intermédiaires infligent 90 % de dégâts en moins. Les attaques avancées infligent 80 % de moins de dégâts. Les attaques des maîtres infligent 70 % de moins de dégâts. Les attaques héroïques infligent 60 % de moins de dégâts. Les attaques divines infligent 50 % moins de dégâts. >

[Aura Divin] <Vous êtes enveloppé dans une aura de guérison divine avec un rayon de 10 mètres centré autour de votre corps pour tous ceux que vous percevez comme un Allié ou Neutre. Vous êtes enveloppé d’une Aura de Dommage Divin avec un rayon de 5 mètres autour de votre corps pour toute personne que vous percevez comme un ennemi. Les dommages induits sont déterminés par la quantité de mana déversée dans l’aura et le désir de l’entité divine. >

[Perception Divine] <Vous pouvez maintenant voir et communiquer avec d’autres Dieux ou entités semblables à Dieu qui sont invisibles pour les mortels normaux ou immortels. Les performances de la Perception surnaturelle sont triplées. Vous pouvez maintenant interagir avec des entités spirituelles ou basées sur l’énergie. >

[Points de statut disponibles] : 230

[Corps Alternatif] : 0 Max 1

[Compétence] > Liste de compétence ? O/N

[Points de compétence disponible] : 185

[Allégeance] : Dieu sacré de Gros Seins !

[Épouse] : Aucune

[Esclaves] : Shanteya Dowesyl

[Animal de compagnie] : Aucun

[Larbins] : Aucun

**********************************

Je n’avais utilisé aucun de mes points d’attribut parce que je n’avais aucune idée du chemin que je voulais prendre. D’ailleurs, il semblait que j’avais de la force et de l’agilité, mais le fait que je n’avais pas de corps physique signifiait que mettre des points dans ces points était inutile, cependant, et si à l’avenir j’en gagnais un et n’avais pas de points à y ajouter ? Gagner des niveaux n’était pas aussi facile que dans un JDR. Pour autant que je sache, j’avais besoin soit de tuer quelque chose, soit de faire tuer quelque chose par un de mes alliés, soit de construire/réparer beaucoup de choses.

J’étais passé du niveau 1 à 18 en tuant les assassins. De 18 à 23, j’y étais arrivé ces dernières semaines en travaillant jusqu’à l’os, mais j’avais le sentiment que des attaques régulières de monstres et un bandit se faisant tabasser par l’un des professeurs me permettaient également de gagner de l’expérience pour monter en niveau. Ce qui est étrange à propos de mon système de montée de niveau, c’est que peu importe où je regardais, il n’y avait pas de barre d’expérience. Je n’avais littéralement aucune idée à quel point j’étais loin ou proche de mon prochain niveau.

Quant au nombre de points que j’avais gagné, en général, c’était 10 points d’attribut et 10 points de compétence. Au début, j’en avais 240, mais j’avais dépensé beaucoup pour acquérir des compétences inutiles en matière de construction nécessaire à la réparation et à l’entretien de l’école. Heureusement, ils n’avaient pas eu besoin d’un nombre exagéré de points. J’étais un peu triste d’utiliser ces points parce que je ne savais pas ce qui allait m’être plus utile à long terme. Je voulais éviter autant que possible de finir comme un personnage avec une bonne compétence et le reste de la camelote. Cependant, je commençais à penser que je devais faire quelque chose au sujet de mes compétences en construction. Elles avaient besoin d’une quantité folle de mana. Même si j’en avais un tas à revendre, je n’avais pas pu m’empêcher de penser que ce n’était pas normal.

Eh bien, je peux toujours dépenser jusqu’à ce qu’il me reste 100 points de compétence, alors ce sera facile quand j’aurai besoin de les utiliser pour des compétences utiles si j’en trouve. Avais-je pensé en balayant le bord de mon territoire à la recherche d’ennemis.

Shanteya était déjà arrivée dans ma salle et avait commencé à faire le ménage comme une bonne.

Après en avoir fini avec ça, j’avais commencé à chercher un bon endroit pour construire quelque chose pour la fête de Nanya.

Je crois que je ne devrais pas m’éloigner trop du bâtiment principal de l’académie et si possible pour les étudiants. Avais-je pensé.

Malheureusement, j’étais au milieu d’une montagne. J’avais les options suivantes : herbe, rocher, arbre, et avais-je oublié de mentionner l’herbe ?

Finalement, j’avais abandonné et j’avais décidé de repartir de zéro. Tout d’abord, j’avais construit un petit étang à environ 200 m du bâtiment et juste à côté de la forêt. J’avais utilisé la compétence [Créer un fossé] et l’avais étendue pendant un certain temps. Étonnamment, ce n’était pas dans la catégorie Piège de mes compétences. En utilisant des boules de feu faibles et en absorbant le sol, j’avais pu lui donner une sensation plus naturelle.

Oh, la partie sur l’absorption du sol, je l’avais découvert par accident. Frustré par l’aspect carré, je me demandais si je ne pouvais pas le creuser à l’ancienne. Le moment où j’avais pensé à absorber un carré d’une hauteur de 10 cm et utilisé ma capacité, c’était arrivé, la terre avait disparu. Cependant, cela n’avait pas fonctionné sur des choses vivantes ou des constructions. Quand j’avais essayé d’arracher une bouchée d’un rocher, j’avais attrapé tout le rocher à la place, mais avec l’eau cela avait très bien fonctionné.

J’avais rempli l’étang fraîchement construit avec de l’eau que j’avais recueillie dans une rivière voisine que j’avais trouvée à la limite nord de mon territoire. C’était la même qui passait près de Cité de Therion. Une fois cela fait, j’avais commencé à construire un pavillon spacieux comme je l’avais vu dans de nombreux hôtels sur Terre. Bien sûr, je ne pouvais pas atteindre le même niveau d’architecture, mais cela valait la peine d’essayer.

Quand j’avais jeté un coup d’œil à mes compétences, j’avais remarqué qu’aucune d’entre elles ne me permettait de faire ce qui me plaisait.

[Compétences en construction]

Élémentaire :

[Créer une pièce avec <X> murs] <Tout m3 de surface créée consommera 10 points de mana. Commande vocale : Clisk Ohs>

[Créer un plafond] <Chaque m2 de surface créée consommera 5 points de mana. Commande vocale : Clisk Er>

[Créer un fossé] <Chaque m3 de douves créées a coûté 15 points de mana. Commande vocale : Keyon Ohs>

[Créer un trou] <Le coût en mana dépend du diamètre et de la hauteur. Commande vocale : Elis Ohs>

[Détruire les Zones créées] <Chaque m3 de Zone détruite avec cette compétence consommera 20 Points de mana. Commande vocale : Pushar Tis>

Intermédiaire :

[Créer des meubles : <Selectionnez le type>] <Le coût en mana dépend strictement du type de meubles créés. Commande vocale : Sunzin Ein>

[Créer une porte : <Selectionnez le type>] <Le coût en mana dépend de ce qui est sélectionné. Commande vocale : Merun Or>

[Créer des escaliers] <Le coût en mana dépend de la hauteur et de l’angle. Commande vocale : Zeven Or>

[Créer une fenêtre <Selectionnez le type>] <Le coût en mana dépend du type sélectionné. Commande vocale : Merun Nes>

[Créer un atelier avec : [Outil Basique]] <Le coût en mana : 100 pts. Commande vocale : Korel Kor Kor>

[Créer une table d’alchimie avec : [Outil Basique]] <Le coût en mana : 100 pts. Commande vocale : Nara Kor>

[Réparer un meuble : Un objet] <Permet de réparer complètement un meuble détruit. Coût en mana : 50 pts. Commande vocale : Narun Asa>

[Réparer une pièce : Mur uniquemenent] <Répare une pièce endommagée afin de la faire venir à son statut initial. Coût en mana : 50 pts. Commande vocale : Nitta No Atk>

Avancée :

[Sculture] <La consommation de mana dépend de la complexité, des dimensions et du temps passé avec ce sort actif. Commande vocale : Neher Zar>

Voici les compétences les plus importantes, car le reste des compétences à disposition, c’était vraiment des trucs inutiles. Pour le dire simplement, j’avais [Créer une niche à chien] [Créer un pilier de bâtiment brisé] [Créer une sphère] [Créer un mur brisé] [Créer une pièce endommagée] [Créer la moitié d’une porte].

Oui, ce dernier pouvoir m’avait permis de créer seulement la moitié d’une porte au prix de 50 points de mana et 15 points de compétence. Le coût était si élevé que je m’étais demandé si ce n’était pas fait comme ça juste pour m’empêcher de l’apprendre. Cependant, je pourrais penser à quelques situations dans lesquelles les utiliser, y compris « Pièce endommagée » et « Mur brisé », par exemple pour dans les pièges ou leurres pour les aventuriers curieux dans un donjon. Mettez quelque chose de brillant derrière un mur brisé et remplissez cette pièce de pièges. C’était un plan simple.

Une chose que j’avais remarquée, c’est que les commandes vocales étaient pour la plupart des mots aléatoires que je n’utiliserais certainement pas dans une conversation de tous les jours. Peut-être qu’à un moment donné, il s’agissait de mots courants, mais à mesure que le langage évoluait et que le danger de lancer accidentellement de la magie augmentait, ils avaient changé et les avaient abandonnés juste pour être en sécurité.

J’avais essayé de l’utiliser [Sculture] pour faire de l’art fantaisiste dans mon labyrinthe souterrain. La conclusion était que j’avais besoin de beaucoup plus de pratique et que la consommation était insensée. J’avais perdu près de 1000 points de mana pour seulement 15 minutes d’utilisation. Le résultat final avait été une chose étrange à l’air d’un demi-lapin avec un peu de mouton-chien.

Ce dont j’avais besoin était quelque chose qui me permettrait de construire quelque chose comme je l’imaginais, ou du moins de me permettre de le façonner de différentes manières. Même le fait d’avoir la possibilité de choisir les matériaux était une bonne chose.

En regardant ces compétences pathétiques, je commence à me demander comment se portent les autres donjons. Comment apprennent-ils à construire de nouvelles pièces et d’autres choses ? m’étais-je demandé.

J’avais jeté un autre coup d’œil sur les compétences auxquelles je n’avais pas encore ajouté de points de compétences, mais aucune d’entre elles ne s’approchait de ce que j’avais en tête. Il y en avait un qui s’appelait [Créer une fosse de combat à sanglier]. Je ne savais pas pourquoi c’était là. Mais encore une fois, si j’ajoutais de l’eau, et une fois transformée en fosse de boue et que je demandais à Nanya et Shanteya de faire de la lutte... Ouais, je m’étais fait frapper avant d’avoir réussi à expliquer mon idée la dernière fois.

En gémissant, j’avais décidé de le faire à l’ancienne. J’avais convoqué un atelier avec des outils de sculpture, puis j’avais jeté un autre coup d’œil à mes sorts, mais cette fois, à mes sorts d’Attaque. J’avais choisi [Souffle de Vent].

[Souffle de Vent] <Permet de créer une brise d’air dans la direction souhaitée. Consommation en mana en fonction de la force et de la vitesse du vent. Minimum requis : 5 points de mana. Commande vocale : Eshun Zer>

« Hm... Améliorations ? » avais-je demandé un peu hésitaient.

<[Souffle de Vent] peut être amélioré à [Faux de Vent] pour 10 points de compétence.>.

J’avais cligné des yeux en raison de la surprise.

« CELA FONCTIONNE ! » avais-je crié.

Deux étudiants avaient eu peur et étaient sortis en courant d’un buisson voisin. À en juger par leurs vêtements en désordre et leurs expressions troublées, je ne pouvais que croire que je les dérangeais alors qu’ils achevaient leurs devoirs de maths.

Je n’avais pas prêté attention aux deux étudiants et j’avais regardé mes autres compétences :

[Boule de feu] <Lance une boule faite entièrement de mana alimenté par le feu. Plus on met de mana dans ce sort, plus il devient puissant. Commande vocale : Ashur Nav Es>

Quand j’avais demandé une amélioration, cela avait surgi :

<[Boule de feu] peut être améliorée en [Boule de Feu guidée] pour 10 points de compétence.>

Avec un grand sourire, j’avais choisi les deux améliorations, et maintenant il ne me restait plus que 165 points, mais ils en valaient la peine :

[Boule de Feu guidée] <Lance une boule faite entièrement de mana alimenté par le feu. La boule recherchera une cible sélectionnée. Plus on met de mana dans ce sort, plus il devient puissant. Commande vocale : Ashur Naer Es>

[Faux de Vent] <Permet de créer une puissante rafale avec du mana infusé capable d’endommager une cible. Plus on met de mana dans ce sort, plus elle devient puissante. Commande vocale : Eshun Naer Zer Zer>

« Génial ! » avais-je dit excité. « J’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose... » J’avais ensuite regardé autour de moi et je m’étais rendu compte que j’avais perdu pas mal de temps et que je n’avais pas vraiment fait beaucoup de progrès en ce qui concerne ma construction.

Avec un long soupir, j’avais recommencé la construction, mais cette fois, j’avais prévu d’utiliser [Faux de Vent] pour abattre les arbres et les outils pour les transformer en quelque chose de beau. De cette façon, je pourrais construire une petite plate-forme et ensuite créer un pavillon de jardin, un salon en plein air ou une terrasse.

Le temps que j’aie fini, le soleil était sur le point de se coucher. Il avait l’air assez minable et il y avait les signes évidents que c’était le travail d’un amateur, mais c’était mieux que rien. La dernière chose que j’avais faite, c’était de faire apparaître des tables et des chaises simples. C’était plus facile à faire. Tant que je les voyais au moins une fois, alors c’était facile, cependant, le coût de mana augmentait avec leur complexité et il n’était pas question d’invoquer quelque chose comme une chaise en alliage. De simples chaises et tables en bois étaient le mieux que je puisse faire.

« C’est terminé ! MUHAHAHA! » avais-je dit avec le rire d’un méchant typique des dessins animés.

« Est-ce que ça va, Illsy ? » demanda Nanya en levant les sourcils.

« Hein ? » Je m’étais arrêté et j’avais regardé derrière moi.

Shanteya accompagnait Nanya, portant ce qui ressemblait à un grand panier rempli de quelques bouteilles et de quelques sandwiches. Elles avaient été les premières à arriver.

« Comment saviez-vous que j’avais fini ? » avais-je demandé.

« Je ne suis pas aveugle, je l’ai réalisée dès que tu as commencé à invoquer les meubles. » Nanya m’avait expliqué alors qu’elle s’approchait de ma création. « C’est bizarre, pourquoi n’as-tu pas tout invoqué ? Je me souviens qu’on m’a dit que le donjon demi-dieu pouvait créer n’importe quelle pièce à sa guise, » avait-elle demandé avec curiosité.

« Franchement ? Mais je n’ai pas cette compétence…, » avais-je dit. Puis j’avais eu l’impression d’être sur le point de pleurer.

J’avais mis tant d’heures de travail dans ce pavillon. Penser qu’un autre donjon ou seigneur pouvait juste claquer des doigts pour le faire, c’était cela qui m’avait rendu un peu déprimé. Mais pourquoi n’avais-je pas vu la compétence dans ma liste de compétences ?

« C’est étrange... Même un donjon normal peut faire quelque chose comme ça, pas aussi détaillé, mais quand même…, » dit Nanya en ayant l’air un peu perplexe.

Ça fait mal, ça fait vraiment mal ce que tu me dis là.

« En effet, je trouve aussi étrange que le maître ait choisi de le construire ainsi, » déclara Shanteya.

Pas toi aussi, n’en rajoute pas... Je pensais.

« D’accord ! J’ai compris ! Je suis un donjon minable... et un bâtisseur pourri, » avais-je grogné.

« Ce n’est pas vrai, Maître ! » Shanteya avait rapidement parlé, mais les dégâts avaient déjà été faits.

« Je n’ai pas dit ça non plus... Hm, pourrais-tu utiliser une compétence de rang avancé ? » demanda Nanya.

« Non, ce n’est qu’un niveau élémentaire, non ? » avais-je demandé.

« Euh... non, » répondit-elle. « Si tu ne peux pas l’utiliser, je chercherai un livre pour te l’apprendre, » m’avait-elle dit.

J’avais cligné des yeux, surpris, puis j’avais ouvert mon écran d’état. De là, j’étais passé à Compétences>Construction>[Créer une pièce].

« Amélioration. » J’ai dit.

<[Créer une pièce avec <X> murs] peut être amélioré en [Créer une pièce avec <X> murs et <Sélectionner un thème>] pour 10 points de compétence.>.

J’avais accepté et j’avais obtenu la version intermédiaire.

<[Créer une pièce avec <X> murs et <Sélectionner un thème>] peut être amélioré en [Créer une salle imaginée avec <Sélectionner un thème>] pour 20 points d’aptitudes.>.

J’avais accepté et j’étais ensuite passé aux détails.

[Créer une pièce imaginée avec <Sélectionner un thème>] <Créer une pièce avec des murs en X imaginés par le lanceur. Les matériaux des murs, du sol, du plafond ainsi que son aspect en général peuvent être choisis comme options et la forme décidée par le lanceur du sort les a imaginées. La consommation de mana dépend des détails de la pièce et du temps passé à l’imaginer. Coût du mana de départ : 200 points].

Je m’étais mis à pleurer…

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires




  1. 0



    0

    Merci pour le chapitre.




  2. 1



    0

    Merci pour le chapitre.
    PS : Et il ne se rend compte de ça qu'après avoir fini... Il y a effectivement de quoi pleurer...




  3. 1



    0

    😂😂😂 Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire