Genjitsushugisha no Oukokukaizouki – Tome 4 – Chapitre 6 – Partie 5

Bannière de Genjitsushugisha no Oukokukaizouki ☆☆☆

Chapitre final : Dans la neige

Partie 5

Le roi qui était sur le point de tout perdre à cause des nobles avait été saisi d’un profond sentiment de regret.

Pourquoi avait-il renvoyé le jeune homme ?

Pourquoi ne l’avait-il pas davantage apprécié ?

S’il n’avait pas été ébranlé par les mensonges calomnieux de la noblesse, s’il avait plutôt pris les mains du jeune homme et du général de l’armée, s’il avait continué à réformer le pays, dans tous les cas, il ne serait pas dans la difficulté où il se trouvait maintenant.

S’il était vraiment pourri, c’est là qu’il aurait pu se déchaîner en déclarant ça. « C’est la faute du jeune homme invoqué » ou « Si ce n’était pas ainsi, ça n’aurait jamais été comme ça », ignorant sa propre responsabilité. Cependant, ce roi aurait pu être fou et faible, mais il était généralement doux envers les autres, donc l’idée ne lui était jamais venue à l’esprit.

Ce qu’il pensait, c’était qu’il aurait eu besoin de valoriser encore plus le jeune homme.

Si, tout au début, plutôt que Premier ministre, s’il faisait que le jeune homme devenait d’entrée de jeu le roi...

S’il l’avait fait, il aurait sûrement régné sur ce pays bien mieux que le roi lui-même pourrait le faire.

Si c’était arrivé ainsi... alors sa fille...

Le roi avait plongé dans le désespoir.

Ayant perdu espoir dans ce roi, la reine avait dit. « Tu as échoué. Notre destin est déjà scellé. Cependant, si nous utilisons ma capacité, nous pouvons dire tout ce qui concerne cet échec à notre moi passé. »

La reine avait une capacité mystérieuse. Cela lui avait permis de transférer les expériences d’une personne jusqu’à son passé.

Le soi passé qui les avait reçues les éprouverait comme si c’était eux-mêmes, et ils auraient l’impression que le temps avait été remis en arrière pour eux.

C’était en utilisant ce pouvoir que la reine avait survécu à la guerre sanglante lors de la succession. (Ou pour être plus précise, elle avait à un grand nombre de reprises renvoyé ses souvenirs quelques instants avant sa mort, afin de lui éviter le danger.)

Après avoir expliqué cela, la reine s’était excusée auprès du roi. Il s’est avéré qu’elle avait aussi utilisé ce pouvoir pour choisir son mari.

Il semblerait que peu importe la férocité du guerrier qu’elle avait pris en tant que mari, ou peu importe la sagesse d’un sage qu’elle avait pris pour mari, le royaume était destiné à être détruit. Les invasions d’ennemis étrangers, les attaques de monstres, les intrigues de la noblesse, les soulèvements du peuple alors que les raisons divergeaient, le résultat fut toujours que la capitale royale fut engloutie dans les flammes.

Ce roi que l’on croyait médiocre avait été le seul qui, alors qu’il n’avait pas élevé le pays, avait réussi à prolonger sa vie. Il semble que ce roi était le seul avec qui la reine pourrait avoir un enfant qu’elle pourrait faire naître.

« Même si j’utilise ce pouvoir, nous ne pouvons pas changer notre présent », lui avait expliqué Elisha. « Cependant, nous pouvons conduire notre passé à un futur différent de celui-ci. Chéri... si nos vies doivent finir ici de toute façon, veux-tu essayer de créer un futur comme ça ? »

Quand la reine lui avait dit cela, le roi s’était résolu à cela. Il acceptait d’envoyer la parole de cet échec dans le passé. Ensuite, il ferait que son soi passé laisserait le trône au jeune homme.

Cela n’avait peut-être été que pour se satisfaire soit même. Mais il semblait que cela pourrait lui offrir une expiation pour les choses qui avaient été perdues à cause de son échec, alors le roi avait tout confié à son passé.

Le roi et la reine avaient alors transféré leurs souvenirs à leurs eux-passés.

Ces souvenirs lui étaient revenus alors qu’il écoutait le jeune homme parler d’enrichir le pays et de renforcer l’armée.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour les chapitres.

Laisser un commentaire