Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 9 – Prologue

***

Prologue

Ses pieds avaient atterri sur le sol avec un tremblement. Alors que la lumière du sort de téléportation se dispersait, il avait l’impression qu’il était sur le point de s’effondrer, mais il avait appliqué toute sa force dans son abdomen et gardé ses pieds fermement sur le sol.

Diablo était un Seigneur-Démon… ou du moins, c’était le rôle qu’il jouait. Peu importe la situation, on ne pouvait pas le voir ramper pathétiquement sur le sol.

« Hmph… »

Se moquant avec une fausse confiance, Diablo regarda autour de lui. L’endroit était entouré de murs qui ressemblaient à des entrailles d’animaux étranges, avec un magnifique trône qui régnait sur la pièce.

« Argh ! » La pantarienne aux cheveux noirs qui s’accrochait à son bras droit, Rem Galleu, se couvrait la bouche de ses mains. « Je… Je déteste vraiment… la téléportation. »

Elle était mauvaise lorsqu’il s’agissait de voyager par des méthodes qui n’impliquaient pas de marcher sur ses propres jambes et elle était incroyablement susceptible au mal des transports. Cependant, elle avait l’air d’aller bien avec les grands navires qui tremblaient à peine ou avec les voitures qui bougeaient lentement.

« Whoa, cet endroit est un peu nostalgique, » déclara la jeune elfe, Shera L. Greenwood, en serrant le bras gauche de Diablo contre elle.

Le donjon du Seigneur-Démon… C’était un endroit que Diablo avait conçu dans le MMORPG, Le Croisement de la Rêverie, et où il avait affronté de nombreux challengers.

Tout cela était dans le jeu, mais, par quelques conséquences étranges, le donjon avait été envoyé dans cet autre monde tout comme Diablo l’avait fait. Saurait-il pourquoi il a été envoyé ici ?

La dernière fois que Shera et Rem avaient visité le donjon de Diablo, c’était il y a presque six mois, vers le milieu du septième mois. Bien sûr, il n’y avait aucune garantie que ce calendrier mondial fonctionnerait sur douze mois, mais chaque fois que quelqu’un discutait de la date, il était traduit en chiffres et en termes que Diablo pouvait comprendre. Il en était de même pour les unités de distance et de poids, les habitants de Lyferia utilisaient très probablement toutes les unités de mesure utilisées dans ce monde, mais dans l’esprit de Diablo, les nombres étaient convertis en mètres et grammes. La logique derrière tout cela n’était pas tout à fait claire pour lui.

Je peux comprendre ce qu’ils disent, mais je ne peux pas lire leur langue. Cette mécanique de traduction à la con ne fait que rendre les choses d’autant plus contre nature…

Quoi qu’il en soit, ce donjon fabriqué par Diablo semblait être chez lui. Il avait l’impression qu’il était enfin revenu à son humble demeure.

« Whoaaaaa… Cet endroit est très… unique…, » la troisième fille avec eux, la Maitre Épéiste Sasara Graham, regarda autour d’elle nerveusement. Elle avait une queue touffue et des oreilles de chien triangulaires. C’était une naine et, en tant que telle, elle avait une taille courte et une poitrine abondante. On pouvait voir une longue épée gainée à la taille, ainsi qu’une autre épée et une lance attachée à son dos.

« Incroyable, n’est-ce pas ? » Shera se vantait fièrement, gonflant sa poitrine. « Diablo a fait cet endroit ! »

« Heinnnn !? »

Tout en cachant l’embarras qu’il ressentait devant le regard choqué de Sasara, Diablo parlait avec confiance. « Quelque chose d’aussi simple est un jeu d’enfant pour un Seigneur-Démon tel que moi… »

En réalité, il s’était juste amusé avec l’éditeur de carte du jeu pour créer cet endroit. Mais c’était sans compter que, dans ce monde, il était à peine capable de creuser un trou dans le sol, et encore moins de faire un donjon massif.

« Hum, cet endroit semble plutôt dangereux… Pourquoi l’avez-vous fait ? » demanda Sasara.

« C’est ma base d’opérations, » déclara Diablo.

« Votre base de… Vous voulez dire que c’est votre maison, non ? » demanda Sasara.

« Aye. »

« Mais c’est tellement flippant… ? » s’exclama Sasara.

Agh !? Je trouve que ça a l’air cool…

Shera avait ri. « C’est flippant, hein. Mais je m’y suis habituée. »

« … C’est dégoûtant. » Rem, hochant la tête, tenait toujours sa bouche.

Argh !? Diablo avait flanché à l’intérieur.

Si c’était en temps normal, le choc de leurs paroles l’aurait sûrement poussé à s’isoler encore plus. Cela dit, ce donjon avait été fait en tenant compte de son jeu de rôle du Seigneur-Démon, donc il était censé avoir l’air effrayant et menaçant. C’était tout à fait acceptable.

Elles peuvent dire ce qu’elles veulent parce que ce n’est pas vraiment moi ! C’est très bien !

« Hehe…, » les lèvres de Diablo se plissèrent vers le haut. « Je suis un Seigneur-Démon, après tout ! Symbole de la mort, de la destruction incarnée, de l’anéantissement incarné… Il est tout naturel que tout ce qui vit soit émerveillé et terrorisé à ma vue ! »

« Aah !? » Sasara avait fait une expression terrifiée.

C’était une réaction mignonne. Rem et Shera, d’autre part, semblaient parfaitement habituées à lui maintenant, et marchaient de l’autre côté de la pièce toutes seules.

« Allons-y ! Tout le monde nous attend, » déclara Rem.

« … On devrait se dépêcher, Diablo, » déclara Shera.

« O-Oui, » répondit Diablo.

Il se sentait un peu confus à ce sujet, mais…

Je suppose que c’est mieux qu’elles continuent à avoir peur de moi après tout ce temps…

Et ils étaient vraiment pressés. Ils avaient été informés que le Seigneur-Démon Suprême Modinaram était en route pour Faltra. Chaque seconde comptait. Mais Modinaram n’était pas un adversaire auquel Diablo pouvait se précipiter sans une bonne préparation, et s’il perdait, tout aurait été fait pour rien.

Le donjon du Seigneur-Démon contenait les nombreux objets et pièces d’équipement que Diablo avait rassemblés dans le jeu. Mais il avait un autre objectif important en venant ici…

Shera ouvrit la porte intérieure menant à la salle au trésor, pour être rejointe par une lame à un pouce de son nez.

« Bah !? » Son sourire facile à vivre s’était figé sous le choc.

De l’autre côté de la porte, une jeune fille en uniforme de femme de chambre était apparue, une épée à double tranchant dans ses mains.

« Tous ceux qui osent voler la chambre forte du Maître seront confrontés à la mort la plus horrible qu’on puisse imaginer. »

*

Avec ses yeux d’émeraude brillants de mauvais augure, la jeune fille balança la lame vers Shera.

« Aaaaaaaah, attends, attends, Rose, c’est moi, c’est Shera ! » déclara Shera.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Rose.

« N’est-on pas amies ? » demanda Shera.

« Rose n’a pas d’amis, » affirma Rose.

Rem haussa les épaules. « Pas même Diablo ? »

« Une implication éhontée. Le maître est un sujet de culte pour Rose. Le maître est une présence précieuse à garder et à protéger, » déclara Rose.

« Voilà. Dis quelque chose pour calmer ta servante gênante, d’accord ? » demanda Rem.

La situation étant maintenant dans ses mains, Diablo acquiesça d’un signe de tête grave. « Je t’ai fait attendre, Rose. Maintenant, range ton épée, » déclara Diablo.

« Ah ! » L’intention meurtrière dirigée contre Shera s’était dissipée en un clin d’œil, tout comme l’épée à double tranchant de Rose.

« Bienvenue à la maison, Maître. » Rose avait fait une référence parfaite. « Il n’y avait aucun intrus jusqu’à aujourd’hui. Cependant, trois individus ont été détectés à l’instant. »

Rem et Shera grimacèrent aux paroles de Rose, et Sasara se montra interrogative, se demandant si elle était parmi eux.

« Mais je ne suis pas un intrus… ? » demanda Sasara.

« … Parfois… Non, le plus souvent, Rose peut être plutôt déraisonnable, » expliqua Rem. « Elle obéit aux ordres de Diablo sans poser de questions, donc elle est inoffensive tant que vous y faites attention, » expliqua Shera.

« Hein ? Elle ne sera peut-être pas inoffensive si je ne fais pas attention… ? Comme c’est effrayant…, » déclara Sasara.

Rose fixa Sasara d’un regard furieux alors que la naine se recroquevillait. Diablo s’était soudain rendu compte qu’il s’agissait de la première rencontre de ces deux personnes. Diablo avait donné à Rose une légère poussée sur le dos pour la faire avancer.

« C’est elle le maître de l’épée. Elle s’appelle Sasara, une guerrière de niveau 200, » déclara Diablo.

« Niveau 200 !? Est-ce que c’est vrai… ? » demanda Rose.

Peut-être en raison de sa nature magique, ou peut-être était-ce l’influence de son rôle de servante, les sentiments de Rose étaient rarement le reflet dans son expression. En ce moment, cependant, elle était visiblement déprimée par les paroles de Diablo.

« Qu’y a-t-il, Rose ? » demanda Diablo.

« Rose a… La dernière fois que Rose s’est battue, Rose a eu honte de ne pas avoir battu un Déchu, » déclara Rose.

« Oui, c’était difficile, c’est sûr, » déclara Diablo.

Au début, Diablo pensait que les Déchus étaient de petits avortons, mais ils avaient reçu une énergie magique de la part du Seigneur-Démon Suprême et avaient été étonnamment difficiles à battre. C’est à cause de cette bataille que Diablo avait décidé de devenir un guerrier. S’il ne pouvait même pas voir les attaques de son ennemi arriver, peu importait la magie puissante qu’il jetait — il perdrait quand même. Au cours de cette même bataille, Rose s’était vu endommager son bras droit et s’était rendue au Donjon pour des réparations.

« Ton bras va-t-il mieux maintenant ? » demanda Diablo.

« Grâce à l’énergie magique du Maître, il a été complètement restauré, » répondit Rose.

« Hm. »

« Cependant… Rose n’est plus nécessaire, non ? » demanda Rose.

« Quoi ? » demanda Diablo.

« S’il y a un guerrier de niveau 200 présent… alors Rose est du matériel obsolète. Je vais sortir et aller dehors avec les ordures surdimensionnées le troisième vendredi du mois, » déclara Rose.

« Non, non, non, non… hum ! Qu’est-ce que tu veux dire ? Je suis un Seigneur-Démon. Avoir un grand nombre de serviteurs est tout naturel pour moi ! » déclara Diablo.

« Dans ce cas… R-Rose a-t-elle toujours sa place aux côtés du Maître… ? » demanda Rose.

« Bien sûr que si ! Est-ce que j’aurais fait tout ce chemin pour t’appeler si tu ne l’avais pas fait ? » demanda Diablo.

« Rose pensait que le Maître était venu informer Rose de la disposition de Rose…, » déclara Rose.

Je ne ferais pas quelque chose d’aussi horrible !

Mais le dire gentiment n’était pas très « Seigneur-Démon ».

« Quoi qu’il arrive, tu m’appartiens pour toujours ! » déclara Diablo avec arrogance. « Je ne te permettrai plus de parler d’élimination ou d’inutilité ! »

Rose revint à son visage habituel, sans expression, caractéristique des servantes magiques.

« Les excuses de Rose, Maître. Rose gravera les paroles vénérées du Maître dans la mémoire non volatile de Rose et elle les rejouera chaque matin pour le reste de son existence, » déclara Rose.

C’est du lourd…

Mais, au moins, Rose semblait avoir surmonté sa mauvaise humeur.

 

 

« Rose, il est vrai que mon objectif en venant ici était de me regrouper avec toi. Mais j’avais aussi une autre idée en tête…, » déclara Diablo.

« Parlez et ce sera fait, Maître, » déclara Rose.

« J’ai l’intention d’affronter le Seigneur-Démon Suprême Modinaram au combat et d’utiliser mon équipement anti-Seigneur-Démon. »

« Qu’il en soit fait par la volonté du maître, » déclara Rose.

Guidés par la servante magique, ils étaient entrés dans la salle du trésor. Cet espace contenait tous les objets et équipements que Diablo avait rassemblés et améliorés dans le Croisement de la Rêverie. Bien que souterrain, le Donjon s’étendait comme un vide à perte de vue. D’innombrables piédestaux remplissaient l’endroit, contenaient chaque objet de Diablo qui y était entreposé, jusqu’aux plus banals et inutiles. S’il regardait tout cela par lui-même, il lui faudrait des jours pour trouver ce dont il avait besoin.

Heureusement, Rose était là pour s’en occuper à sa place et lui avait montré la voie à suivre pour répondre à ses besoins. C’était les pièces d’équipement et les objets que Diablo avait utilisés dans le Croisement de la Rêverie lorsqu’il faisait face à des boss de raid. Incidemment, les boss de raid, comme leur nom l’indique, étaient de puissants ennemis qui nécessitaient la coopération de groupes de joueurs pour une bataille. En d’autres termes, il s’agissait de monstres de type boss extra puissants, construits autour de la prémisse de combattre un groupe de joueurs plus nombreux que d’habitude.

Mais je les ai tous affrontés tout seul.

Se joindre à un groupe, c’était trop pour Diablo, donc se battre aux côtés de plusieurs autres joueurs était une impossibilité empilée sur un paradoxe…

« … Diablo, est-ce que c’est du matériel rare ? » demanda Rem curieuse.

« La moitié d’entre eux le sont. L’autre moitié est probablement le genre de choses que les gens de la ville ont, » répondit Diablo.

Il y avait aussi quelques objets peu rares que l’on pouvait trouver très facilement dans cet autre monde.

« Hein ? » Rem semblait surprise. « Mais… n’est-ce pas de l’équipement pour combattre les Seigneurs-Démons ? »

« Quand il s’agit de combattre les Seigneurs-Démons, la compatibilité est plus importante qu’une différence subtile dans les statistiques, » répondit Diablo.

« Compatibilité… Tu veux dire des éléments comme la terre, l’eau, le feu, le vent, la lumière et les ténèbres ? » demanda Rem.

« Pas seulement ceux-là, » répondit Diablo.

Expliquer une stratégie et une tactique comme celle-là, Diablo n’en avait jamais fait l’expérience, même dans le jeu, et il n’avait pas eu l’occasion de le faire depuis qu’il était venu dans ce monde. C’était la première fois qu’il devait changer son équipement pour faire face à un ennemi puissant.

Expliquer ses plans était plus angoissant que d’affronter le Seigneur-Démon. Il voulait trouver un bon moyen de couper court à la conversation avant d’ouvrir la bouche et de laisser échapper quelque chose d’idiot.

Bon, en y repensant, il y a encore un objet que je dois prendre…

Il s’était dit qu’il pourrait aussi bien le prendre et savoir exactement où il était sans avoir besoin de Rose pour l’y conduire…

*

Après avoir changé son équipement, Diablo avait de nouveau utilisé la téléportation et s’était précipité à Faltra avec en remorque un combattant de plus.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. La remarque de Rose sur les ordures hors normes m'a fait sourire 😂 Il y a des éboueurs qui passent au donjon ?

Laisser un commentaire