Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 1 – Partie 9

***

Chapitre 1 : Parlons avec la Déchue

Partie 9

« Tu oses... jeter le doute... sur ma foi... Tu as réveillé la colère des dieux... ! » cria Saddler.

« Hmph. Si les dieux demandent à quelqu’un comme toi de me dire qu’ils sont en colère, alors je n’ai nullement besoin de me préoccuper de ça, » répliqua Diablo.

« Je ferai descendre sur toi le châtiment divin. Découvre le vrai salut des dieux et souffre pour ce que tu as fait. Vous tous — rassemblez les autres et amenez-les à l’Église. Je leur apprendrai ce que signifie le fait d’être sauvé par les grâces des dieux — en profondeur, » déclara Saddler.

Rem était encore affligée du sort de « paralysie » et semblait souffrir encore maintenant. Shera était à ses côtés, continuant à s’occuper d’elle. Alicia se tenait devant les filles dans une position protectrice, sa main droite saisissant son épée. Diablo ne pouvait pas laisser Saddler poser ses mains sur l’une d’elles.

Après s’être un peu calmé, Diablo était allé influencer le prochain coup de Saddler.

« Hmph... La punition divine ? Pourquoi n’appelles-tu pas ça de la magie ? C’est ce que c’est, après tout. Quelque chose qui n’a pas de valeur ne marchera jamais sur moi, » déclara Diablo.

« Espèce de païen impie ! Repens-toi en te transformant en pierre ! » cria Saddler.

Saddler avait fixé son regard accusateur sur Diablo. Malgré son tempérament rapide, il n’avait pas encore attaqué Diablo.

Il était vrai qu’après avoir utilisé une compétence, il y avait toujours une période de rechargement où elle ne pouvait pas être réutilisée. Dans ce monde, c’était plus comme une sensation où l’on ne pouvait pas exercer la concentration nécessaire pour faire cette action particulière pendant un certain temps. C’était semblable au moment où l’on se concentrait pour passer un fil à travers le chas d’une aiguille, mais on ne pouvait pas le refaire immédiatement après la première fois. Ce bref répit était probablement pour permettre à Saddler d’utiliser à nouveau son talent d’Incantation Subtile.

Quoi qu’il en soit, cela n’avait pas d’importance, parce qu’il ne pouvait y avoir aucun doute à ce sujet : Saddler utilisait en effet de la magie.

L’étrange lumière qui venait de Saddler se précipita vers Diablo. La capacité de l’Anneau du Seigneur Démon s’était activée — la capacité de refléter toute forme de magie.

Saddler s’était figé là où il se tenait, avec la même expression d’animosité taillée sur son visage. Avec un fort crépitement, son corps était devenu gris cendre — .

Et il s’était transformé en roche.

Les subordonnés de Saddler étaient devenus agités en se regardant les uns les autre, incertains de ce qu’il fallait faire. Avec quelqu’un d’aussi fort que Saddler, son niveau devait être particulièrement élevé, ils ne s’imaginaient pas une seconde qu’il aurait perdue.

« Hmph... Tu as donc utilisé la magie de la “pétrification”, n’est-ce pas ? Et tu fais ça après m’être donné la peine de te dire que ça ne marcherait pas sur moi, » s’était moqué Diablo.

En son for intérieur, Diablo avait remercié les Dieux pour sa capacité de réflexion magique. Si l’effet de sa bague n’avait pas été activé parce que la magie de Saddler s’était avérée être une « punition divine », et si elle avait ignoré l’effet de neutralisation des statuts négatifs de sa cape magique, alors il serait une statue à l’heure actuelle.

— Je suppose que je n’avais pas vraiment besoin de lui prendre la tête pour qu’il m’attaque comme ça... Mais il aurait pu mourir si j’avais utilisé ma propre magie sur lui. Je ne voulais pas non plus faire exploser le restaurant, pensa Diablo.

Il n’avait même pas eu le temps de sortir son « Prototype de la Grande Faux », qu’il avait utilisé lorsqu’il voulait se retenir.

Ne sachant pas exactement ce qui venait de se passer, le personnel du restaurant et les clients étaient toujours sur les nerfs. Même les chats avaient sorti la tête de leur cachette pour regarder.

Alicia était allée voir Saddler et avait laissé échapper un souffle. « Qu’est-ce que... !!? Il s’est complètement transformé en pierre ! »

« Ceci est probablement dû au sort “Verrouillage en ciment”. C’est un sort de la Terre qui provoque un tel effet d’état négatif, » déclara Diablo.

« C’est donc le pouvoir de la réflexion de la magie... Étonnant. Le voir de mes propres yeux est un choc. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi puissant, » répondit Alicia.

« Il semble que tu n’as pas non plus informé ce Paladin de mon pouvoir, » déclara Diablo.

« ... Si Saddler n’avait pas été le genre de personne vulgaire qui condamne les innocents, j’aurais peut-être fini par le lui dire, » répondit Alicia.

« Donc tu avais prédit qu’on aurait pu se retrouver face à lui, » déclara Diablo.

Non seulement cela, mais elle ne lui avait donné aucune information qui aurait pu désavantager Diablo. Bien qu’Alicia soit une chevalière impériale, Diablo pensait qu’on pouvait lui faire confiance.

« Combien de temps dure cette “pétrification” ? » s’enquit Alicia.

« La durée de l’effet dépend de la compétence de celui qui a jeté le sort. Il devrait éventuellement être libéré lorsque la magie se disperse... Tant que son corps n’est pas brisé, bien sûr, » répondit Diablo.

« Mourra-t-il s’il se brise sous cette forme ? » demanda Alicia.

« Il survivrait probablement si cela n’affectait que son bras ou une jambe. Si c’est sa tête, il ne peut plus être sauvé, » répondit Diablo.

Bien que ce soit lui qui l’ait dit, Diablo avait senti un frisson couler le long de sa colonne vertébrale. Peu importe qui vous êtes, imaginer la mort de quelqu’un laisserait un mauvais goût dans votre bouche.

Après quelques toux de plus, Rem avait réussi à reprendre sa respiration. « Pfff... Ça m’a prise au dépourvu. Je ne m’attendais pas à ce qu’il utilise une Incantation Subtile... »

« Ça va, Rem ? » demanda Diablo.

« Oui, merci beaucoup. Vous m’avez encore sauvée, Diablo, » répondit Rem.

« Hmph..., » répondit Diablo.

Il était un peu gêné quand Rem lui avait souri. Diablo agita la main avec mépris, faisant un geste pour éloigner Saddler.

« Sortez cet imbécile d’ici. Je suis encore en train de manger, et laisser cette statue hideuse dans le restaurant ne fera que donner à la nourriture un mauvais goût, » déclara Diablo.

« Douter de mon comportement, faire du mal à des aventuriers innocents... Je rapporterai tout cela à Sa Majesté. Mais je pense que personne ne souhaite la mort de ce Paladin, un prétendu serviteur des Dieux ! Partez d’ici, et emmenez-le tout de suite au manoir du gouverneur ! » Alicia avait donné des ordres aux subordonnés de Saddler.

Avec leur chef dans l’état où il était, les chevaliers ne pouvaient pas refuser les ordres d’Alicia. Soulevant le Paladin qui s’était si facilement transformé en pierre, les subordonnés l’avaient transporté à l’extérieur du bâtiment alors qu’ils fuyaient le restaurant.

— Ne le lâchez pas, les gars. Il mourra si vous le faites, pensa Diablo.

Les clients du restaurant avaient finalement réalisé ce qui venait de se passer. Ils avaient commencé à huer et à railler quand les chevaliers avaient quitté le bâtiment.

« Bien sûr que oui ! Prends ça, putain de Paladin ! C’est votre leçon pour avoir osé nous regarder de haut, nous les Demis ! »

« Sire Diablo est de notre côté ! »

« Essaie de l’attaquer encore une fois et il ne se retiendra pas la prochaine fois ! »

« Fichez le camp de Faltra ! »

La Naine dont ils avaient entendu la conversation tout à l’heure regardait Diablo avec les yeux pétillants.

 

 

« Il est tellement COOL ! Les hommes forts sont après tout vraiment les meilleurs ! » déclara la naine.

« Quoi !? Je croyais que tu disais que tu étais bien avec un gars tant qu’il avait de l’argent..., » Le Nain avait affaissé ses épaules, vaincu.

— Je me sens un peu mal pour lui, même si je lui ai dit de mourir dans les flammes de l’enfer tout à l’heure..., pensa Diablo.

Pour l’instant, c’était un problème que Diablo était heureux d’écarter.

Rem avait repris place et avait recommencé à manger, comme si les effets de sa paralysie ne s’étaient jamais produits. Mais Shera semblait toujours inquiète.

« Tu es sûr que ça va ? » demanda Shera.

« ... Ce n’était qu’un effet de statut négatif causé par la magie, donc il ne devrait pas y avoir de séquelles. Si tu me donnes cette viande, je pense que je me sentirai encore mieux, » répondit Rem.

« D’accord, mais seulement si tu me donnes ce fromage ! » s’exclama Shera.

Diablo avait recommencé à manger quand Alicia était arrivée vers lui et lui avait chuchoté à l’oreille : « ... Êtes-vous sûr que ça ne vous dérange pas de laisser partir Saddler ? »

— Pense-t-elle que cela aurait été mieux si on l’avait tué ou une autre chose dans le genre ?

Bien que ce soit vrai, tuer un type comme ça signifierait probablement moins d’ennuis pour nous en fin de compte... Mais je suis contre le fait de tuer quelqu’un juste parce qu’il « pourrait » être dangereux, même si c’est peut-être parce que ma vie paisible au Japon m’a vraiment rendu doux..., pensa Diablo.

Diablo avait fait un signe de tête magnanime, comme le ferait un Seigneur Démon. « Je me fiche de savoir si un insecte comme lui vit ou meurt. S’il vient me défier à nouveau, je ne me retiendrai pas. »

« ... Compris. C’est vrai qu’il n’est pas à la hauteur de quelqu’un comme vous, Sire Diablo. Pardonnez-moi de m’être inquiétée inutilement pour vous, » Alicia hocha la tête une fois de plus, avec un léger sourire présent sur son visage.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire