Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 1 – Partie 7

***

Chapitre 1 : Parlons avec la Déchue

Partie 7

Alicia leur avait donné un récapitulatif. « Sa Majesté a déjà résolu les problèmes avec le Royaume de Greenwood. Je l’ai convaincue que vous n’êtes rien de plus qu’un aventurier ordinaire et il ne mobilisera pas ses forces contre vous. Ainsi, je suis sûre que vous n’attirerez pas une attention non désirée de la capitale royale. »

— Merci beaucoup. Oui, merci beaucoup !! pensa Diablo.

Mais un Seigneur Démon disant « Merci de garder l’armée loin de moi ! » était plutôt naze. D’un autre côté, dire à Alicia ce qu’elle a fait était une « perte de temps » après qu’elle ait traversé tous ces problèmes n’était pas non plus tout à fait correct...

Tandis qu’il restait silencieux, Rem se pencha vers l’avant : « Merci, Alicia. Ce serait un désastre que l’armée vienne nous poser maintenant des problèmes. »

« Je sais, non ? » Shera hocha la tête. « Après tout, ce soir, nous allons être — Hmm !? »

Juste avant qu’elle ne puisse en dire plus, Rem avait frappé la jambe de Shera sous la table avec son pied.

« De plus, Sire Galford n’a fait aucun rapport au roi vous concernant, Sire Diablo, » poursuivit Alicia. « D’après moi, il est très probable qu’il cache votre existence, et qu’il prévoit de vous utiliser pour des batailles contre des pays rivaux ou les Déchus. »

« Hm, je vois, » déclara Diablo.

— Ça expliquerait pourquoi il n’a rien fait pour nous causer du tort depuis que je me suis battu avec lui, pensa Diablo.

« Une fois de plus, vous continuez à impressionner, Sire Diablo, » déclara Alicia. « Le fait de voir quelqu’un comme vous qui est capable de repousser le danger par votre existence même... En tant que personne chargée de la protection de ce pays comme moi, je vous admire. »

« Hmph... Je n’ai jamais pensé à protéger ce pays, » répliqua Diablo.

Alicia avait baissé la voix : « Il y a aussi une autre chose dont je voudrais vous dire pour que vous soyez sur vos gardes. »

« Sur quoi ? » demanda Diablo.

« ... Un Paladin du nom de “Saddler” arrivera prochainement dans cette ville, » déclara Alicia.

« Je le sais déjà, » répondit Diablo.

Les rumeurs de Saddler s’étaient déjà répandues dans ce restaurant.

« Vous le saviez déjà ? Impressionnant, comme on peut s’attendre de votre part, Sire Diablo, » Alicia hocha la tête. « Saddler est extrêmement dangereux, alors faites attention. »

« Rem et Shera viennent de me dire la même chose..., » déclara Diablo.

« Je suis pleinement consciente de votre pouvoir, Sire Diablo. Cependant, les Paladins n’ont pas seulement toutes les capacités d’un chevalier, mais aussi le pouvoir des “miracles” qui est à leur disposition, » expliqua Alicia.

« Hmph. Peu importe le pouvoir qu’il possède, je ne perdrai pas, » répliqua Diablo.

Il avait déjà repensé à ce qu’étaient les Paladins dans Croisement de la Rêverie. Ils n’avaient pas vraiment de rôle dans l’histoire, mais d’après ce dont il se souvenait, ceux qui portaient le titre de Paladin étaient au service de l’Église. Il n’y avait aucune rencontre dans le jeu où il fallait les battre, donc il n’avait aucune idée de ce qu’étaient leurs statistiques.

— Ils n’étaient que des PNJ inoffensifs dans le jeu, pensa-t-il.

Il ne se souvenait pas non plus d’avoir vu le nom « Saddler » dans le jeu.

« Même si vous n’avez pas à vous inquiéter, nous devons également prendre en considération Mlle Rem et Mlle Shera. Il n’y a rien de mal à être trop prudent avec Saddler, » s’inquiéta Alicia.

C’était vrai : si Diablo finissait par se prendre la tête avec ce Paladin, il était probable que Rem et Shera pourraient également devenir des cibles.

« Il est si dangereux que ça ? » demanda Diablo.

« Malheureusement, oui... Si Saddler soupçonne quelqu’un d’être un adorateur du Seigneur-Démon, la personne est soumise à la torture la plus cruelle, qui continuera jusqu’à ce qu’elle admette l’accusation. »

« Qu’est-ce que tu viens de dire ? » Diablo la regardait d’un regard noir.

« L’excuse qu’ils utilisent pour le justifier est que “c’est ainsi que l’Église protège le monde.” Cela rend presque impossible à quiconque de s’opposer à l’Église, » répondit Alicia.

« Ce n’est pas possible... Es-tu en train de me dire qu’ils tuent des innocents ? » demanda Diablo.

« S’ils étiquettent ceux qui critiquent l’Église comme des adorateurs du Seigneur-Démon, cela signifie qu’ils peuvent par la même occasion réduire le nombre de personnes qui s’opposent à l’Église. De cette façon, les voix de leurs détracteurs se réduisent d’autant, » déclara Alicia.

« Je n’arrive pas à comprendre. Qu’est-ce qui les différencie des bandits ou des monstres ? Comment peuvent-ils s’en sortir avec de telles atrocités ? » demanda Diablo.

« Car c’est un fait que ce pays n’aurait jamais été établi sans l’Église, » répondit Alicia.

Diablo s’était soudain souvenu d’autre chose qui n’avait rien à voir avec le jeu.

« Maintenant que tu en parles, l’Église a joué un rôle majeur dans les prestations des services sociaux au Moyen Âge... Après tout, elle a remplacé les hôpitaux, les banques, les écoles et même les aides sociales..., » murmura Diablo.

Tandis qu’il murmurait ces mots, les trois filles se tournèrent vers lui. Des regards confus étaient présents sur leurs visages. Des choses comme les « banques » et « l’aide sociale » n’existaient pas dans ce monde, donc bien sûr il n’y aurait pas de mots pour eux non plus dans leur langue. On aurait dit que les individus d’ici ne comprenaient pas les concepts dont ils n’avaient jamais entendu parler auparavant. Diablo lui-même n’avait pas encore analysé comment il communiquait avec les autres dans ce monde.

« A-hem ! » Il avait essayé de jouer son rôle en faisant semblant de s’éclaircir la gorge. « Quoi qu’il en soit, l’Église est une existence irremplaçable dans la vie des individus vivant ici. De plus, ils sont largement soutenus et détiennent une grande autorité. Cela explique-t-il pourquoi les gens ferment les yeux sur leur violence ? »

« Oui. Bien que la population puisse craindre les Paladins comme Saddler, ils les louent aussi parce qu’ils croient que le nombre d’adorateurs du Seigneur Démon est en train de diminuer, » répondit Alicia.

« Et dans la réalité ? » demanda Diablo.

« Il ne peut pas y avoir d’erreur en ce qui concerne ses capacités. Pour autant que je le sache, je pense qu’il n’y a aucun adorateur du Seigneur-Démon dans les villes ou villages qu’il visite, » répondit Alicia.

« Je le pense aussi, » répondit Diablo.

— Bien que je ne pense pas que l’Église soit entièrement remplie de gens égoïstes, il semble que les Paladins tuent des gens au bénéfice de l’Église, pensa Diablo.

« C’est horrible ! Comment un pays humain peut-il être si mal géré ? » Shera était indignée.

« ... Je suis sûre qu’ils ont leurs propres excuses pour le faire, mais je ne veux certainement pas m’impliquer avec eux, » déclara Rem.

Pour les Paladins, les critiques envers l’Église étaient leurs ennemis. Ils les voyaient probablement comme des monstres. C’est pourquoi ils avaient tué d’autres personnes sous une forme tordue d’autodéfense, comme s’ils protégeaient la réputation de l’Église. Diablo pourrait comprendre pourquoi ils l’avaient fait s’il le considérait comme tel.

Même s’il pouvait comprendre pourquoi ils l’ont fait, il n’avait aucune raison d’accepter leurs actions égoïstes. Parce que Diablo était en train de jouer son rôle de Seigneur Démon, il avait dit qu’il « écraserait » Saddler s’il s’opposait à lui...

— Mais s’il vous plaît, s’il voooous plaît, faites que je ne rencontre jamais ce mec ! pensa Diablo.

Alicia inclina la tête. « Je vous demanderais de rester à l’auberge autant que possible. Je m’efforcerai d’obtenir des résultats en essayant de faire revenir Saddler dans la capitale royale le plus rapidement possible. »

« Hmph... Je comprends ce que tu essaies de dire. Cependant — je ferai ce que je veux ! » déclara Diablo.

— Et c’est de rester caché dans ma chambre à l’auberge, pensa Diablo.

Bien qu’elle ait eu un léger regard d’inquiétude visible, Alicia hocha la tête. « Merci d’avoir écouté ce que j’avais à dire. »

« Vous allez manger quelque chose, n’est-ce pas, Alicia ? » Shera avait changé la conversation vers la nourriture. « Fromage ? Frommmmmmage ? »

« Nous allons commander plus de viande, » Rem avait fait signe à l’un des serveurs.

« Je suis censée aller superviser Saddler... Je me demande si ça ne vous dérange si je reste un petit moment ? » Alicia leur avait fait un sourire troublé.

« ... On dirait que vous êtes assez occupée, » déclara Rem.

« Après tout, ce serait un problème s’il commençait à causer des ennuis, » répondit Alicia.

L’atmosphère du restaurant avait changé en un instant. Alicia et Diablo se tournèrent vers l’entrée des Oreilles Pointues.

Avec un faible sourire sur son visage, un homme en armure était entré dans le commerce.

De nombreuses épées agrémentaient son être. Les chaînes qui s’étendaient des pommeaux de ses lames émettaient un bruit de grincement métallique qui agaçait les oreilles. Ils étaient proches de l’ancien Domaine du Seigneur-Démon, donc ce n’était pas si étrange de voir quelqu’un aussi lourdement armé. Cependant — .

L’homme les regarda avec le même sourire sur son visage.

Alicia se leva précipitamment de sa chaise, affichant une expression tendue. C’est alors que Diablo s’était rendu compte de ce qui se passait : C’était Saddler.

— Je n’aurais jamais dû sortir aujourd’hui ! pensa Diablo.

Alors que le sentiment de vouloir s’enfermer dans sa chambre s’intensifiait, Diablo et les autres filles se levèrent également.

Derrière Saddler se trouvait quatre chevaliers humains habillés presque exactement comme le Paladin. Ils portaient tous une seule épée et surveillaient leur environnement avec vigilance.

— Ce doivent être ses subordonnés... C’est donc l’envoyé Paladin, pensa Diablo.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire