Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 1 – Partie 3

***

Chapitre 1 : Parlons avec la Déchue

Partie 3

— Une Déchue !? pensa Diablo.

Ce n’était pas le moment d’être embarrassé. En se tournant vers la rivière, il s’était préparé en tendant la main dans sa poche pour obtenir le « Bâton de Tenma ». Il pouvait voir Rem et Shera dans la rivière.

Et une autre personne — une Déchue qu’il avait déjà vue auparavant.

Ses cheveux argentés se repliaient sous sa taille et, en regardant de plus près, on pouvait voir des écailles présentes à la surface de sa peau foncée. Avec son petit corps, sa poitrine plate et ses grands yeux, elle ressemblait presque à une enfant. Mais il n’y avait pas de malentendu. Elle était une Déchue. Ses yeux dorés contenaient des pupilles reptiliennes, inclinées verticalement. Il s’agissait de la commandante qui avait mené l’armée d’une centaine de Déchus à l’assaut du Pont d’Ulug — .

Edelgard.

Elle avait attrapé le bras de Rem, puis elle l’avait soulevé dans les airs. Elle avait toujours sa lance dans l’autre main.

Une sueur froide s’était répandue le long du dos de Diablo. L’âme du Seigneur Démon Krebskulm était scellée dans le corps de Rem, et si elle mourait, alors cette âme serait libérée. Si Edelgard découvrait ce secret, elle tuerait instantanément Rem.

Diablo sentait ses entrailles s’échauffer.

 

 

« Pourquoi es-tu venue ici ? » Le ton de sa voix était assez dur pour que lui-même s’en étonne.

Peu importe le sort qu’il aurait utilisé, il serait difficile de toucher seulement Edelgard sauf s’il était à bout portant. La seule magie qu’il possédait avec une telle précision n’avait pas assez de puissance pour chasser un Déchu s’il était à longue distance.

Shera tremblait en raison de la peur. Elle avait dû se souvenir de cette Déchue comme était celle contre laquelle Diablo s’était battu sur le Pont d’Ulug. Des larmes coulèrent de son visage alors qu’elle réalisait la situation désespérée de Rem.

« R-Rem ! Non... ! » murmura Shera.

« Grh... Laissez-moi partir ! Je n’aurais jamais pensé qu’une Déchue se montrerait ici... Argh... Diablo, utilisez votre magie ! Ne vous inquiétez pas de ce qui m’arrive ! » cria Rem.

— Ne sois pas stupide. Il n’y a aucune chance que je t’abandonne. Je dois juste le faire — je dois utiliser un sort assez puissant pour repousser de là une Déchue en un coup...

Je vais m’assurer que ma magie ne touche que la Déchue !

Il avait ajusté la zone ciblée par son sort à un endroit où il parviendrait tout juste à avoir Edelgard dans l’explosion. Diablo avait commencé à jeter son sort — .

Juste avant qu’il n’ait pu terminer, Edelgard avait fait claquer sa lance dans l’eau, la déposant dans le lit de la rivière. Elle avait retiré sa main de l’arme.

« Je ne suis pas ici pour me battre. Je ne viendrais pas seule pour vous combattre, » déclara Edelgard.

« Alors, pourquoi es-tu venue ? » demanda Diablo.

« Pour parler ? Rien que pour parler, » déclara Edelgard.

« Alors, libère Rem... immédiatement. Si tu ne le fais pas, rien ne m’empêchera de t’annihiler, » déclara Diablo.

« D’accord, » répondit Edelgard.

Surprenant tout le monde, Edelgard avait rapidement relâché son emprise sur Rem, qui s’était empressée d’aller loin de la Déchue. Shera avait couru à la rencontre de Rem et avait placé ses bras autour de la Panthérienne, les larmes aux yeux.

« Quoiiii ! Reeeem ! » cria Shera.

« S-Stupide Shera ! » s’exclama Rem.

« Je pensais qu’il était trop tard ! Je pensais que tu allais mourrrrir ! » répliqua Shera.

« ... J’étais déjà — argh... préparé pour le pire..., » me souvenant de la peur de la mort qu’elle avait affrontée il y a quelques instants, les épaules minces de Rem tremblaient.

Edelgard avait montré ses mains vides.

« Pas de bagarre aujourd’hui. Edelgard venue ici, pour parler, » déclara-t-elle.

Rem et Shera regardèrent Diablo, alors que leur regard indiquait qu’elles étaient mal à l’aise.

— Dois-je lui faire confiance ? Un Déchu essaierait-il de parler avec d’autres personnes ?

Bien qu’elle ait libéré Rem... se demanda Diablo.

« Hmph..., » Diablo avait baissé son bâton. « Il semblerait qu’après tout, tu ne sois pas idiote. Tu sais très bien ce qui arrivera si tu t’exposes à ma colère. »

« Edelgard, est-ce de l’intelligence ? » demanda Edelgard.

« Tu as dit que tu avais quelque chose à dire ? Alors, pourquoi avoir mis la main sur Rem ? » demanda Diablo.

« ... Moi avoir aussi, mes propres raisons, » répondit Edelgard.

« Oh ? » s’exclama Diablo.

« Peux-tu sentir l’âme du Seigneur-Démon ? Moi confirmé, après l’avoir touchée. C’est là, » Edelgard avait tourné ses yeux dorés vers Rem.

« Arg !? » Rem s’était rétractée. Shera s’était placée devant elle comme pour la protéger.

« Tch..., » Diablo avait fait claquer sa langue. « Peux-tu le comprendre en la touchant... ? »

Il y a peu de temps, Diablo avait suivi une formation pour sentir le flux d’énergie magique. Grâce à cela, il était maintenant en mesure d’extraire une mine d’informations des personnes qu’il touchait. Ce qu’Edelgard venait de faire aurait pu utiliser les mêmes principes de base.

Il ne semblait pas qu’Edelgard mentait, et il ne serait pas déplacé pour les Déchus d’être plus perspicace dans la détection de la présence du Seigneur Démon par rapport aux Races.

— Mais alors pourquoi a-t-elle visé Rem plus tôt ? Ce Déchu Gregore, qui est apparu en ville l’autre jour, ne semblait pas en avoir la moindre idée...

Mais ce n’est pas le moment de se pencher là-dessus. Je dois trouver un moyen de faire face à la situation actuelle, pensa Diablo.

« Et supposons que l’âme du Seigneur Démon soit vraiment à l’intérieur de Rem. Que feras-tu ? Vas-tu la tuer ? Ça veut dire que tu devras me faire face, » demanda Diablo.

« Comme, j’ai dit, pas ici pour ça, aujourd’hui, » déclara-t-elle.

Sa lance était restée enfouie dans le lit de la rivière. Elle n’avait fait aucune tentative évidente pour la récupérer.

Edelgard était une Déchue. Bien qu’elle avait une étrange façon de parler, elle n’était pas une idiote, mais peut-être que cela devrait être évident pour le commandant qui dirigeait une armée de cent de ses frères Déchus.

Si la seule exigence pour ranimer le Seigneur-Démon était de tuer quiconque détenait son âme, alors les Déchus auraient tué tous ceux qui avaient le potentiel pour répondre à de tels critères. Cela ne servirait à rien d’aller jusqu’à confirmer si l’âme était effectivement présente ou non.

« Hm... Il semble que vos informations diffèrent de ce que j’ai entendu, » déclara-t-elle.

Shera avait été surprise de ce qu’elle entendait en ce moment. « Quoi ? Qu’est-ce qui se passe !? Que quelqu’un l’explique pour que je puisse aussi comprendre ! »

« ... Il n’y a plus d’échappatoire..., » Rem avait fait un petit soupir. « D’accord. Dans ce cas, je vous dirai tout sur le secret que j’ai en moi. »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire