Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 1 – Partie 2

***

Chapitre 1 : Parlons avec la Déchue

Partie 2

Même s’il y avait moins d’Aventuriers qui se lançaient dans des quêtes, prendre un bain dans un endroit où les gens venaient cueillir des herbes était une mauvaise idée — alors, au lieu de faire ça ici, ils s’étaient déplacés plus loin en aval. Ils avaient trouvé un endroit dans un coude de la rivière, un endroit où le vent avait soufflé du gravier et du sable jusqu’à former un monticule de terre en forme de voûte.

Le débit de la rivière était plus agréable ici, donc c’était un endroit parfait pour sauter et se baigner. C’était également à une altitude plus basse que le reste de leurs environnements, de sorte que les filles n’avaient pas à s’inquiéter d’avoir quelqu’un qui les voit en maillot de bain.

« ... Hm ? Des maillots de bain ? » demanda Diablo.

« Qu’est-ce qu’il y a, Diablo ? » demanda Shera, alors que sa tête était inclinée, car elle ne comprenait pas ce que lui demandait Diablo.

« Vous deux, avez-vous apporté des maillots de bain ? » demanda Diablo.

« C’est quoi... ? » demanda Shera.

« ... Un “maillot de bain” ? Est-ce une sorte d’objet spécial ou magique ? » demanda Rem.

« Euh, avez-vous l’intention d’aller dans l’eau avec vos vêtements encore sur vous ? Je suppose que c’est une bonne occasion de prendre un bain tout en nettoyant son linge, » déclara Diablo.

« Hahahaha, nous attraperions un rhume si nous faisions ça, » déclara Shera en riant.

« ... C’est vrai. En plus, cela endommagerait nos vêtements si on faisait cette idiotie, » répondit Rem.

Shera avait placé ses affaires sur la rive de la rivière, y compris les herbes qu’elle avait ramassées, son arc et ses flèches, et une petite pochette remplie de pièces de monnaie et de son cristal d’invocation.

« C’est naturel de se déshabiller quand on prend un bain, Diablo ! Euh ! » Elle avait commencé à desserrer les ficelles qui maintenaient ses vêtements ensemble.

« ... Me déshabiller devant des étrangers est l’une des raisons pour lesquelles je n’aime vraiment pas me baigner, » déclara Rem.

« On n’est pas des étrangers, on est des amis ! Nonnnnn ? » demanda Shera.

« ... Bon sang, » répliqua Rem.

Bien que ses épaules se soient affaissées, Rem n’avait pas nié ce que Shera avait dit. Posant également ses affaires sur le sol, elle avait défait le crochet à l’arrière de ses vêtements.

Diablo avait commencé à transpirer à grosses gouttes et ce n’était nullement à cause de la chaleur.

... Toutes nues !? s’écria Diablo intérieurement. N’y a-t-il rien de tel que des maillots de bain dans ce monde !? Comment est-ce possible !? Ils les avaient déjà implémentées dans le jeu, j’en suis sûr !!

Il avait alors commencé légèrement à paniquer.

Ne semblant pas gênée du tout, Shera enleva sa tenue de chasse. Sa poitrine volumineuse présentait un rebondissement vraiment généreux, car elle était libérée de ses vêtements. Bien qu’elle rougissait, Rem enleva l’armure légère qui recouvrait sa modeste poitrine. L’extrémité de chacun de ses seins bourgeonnants se terminait par un petit point rose.

La tête de Diablo avait volé en arrière comme s’il avait reçu un coup de poing dans le nez.

« BWAHAH !? » s’écria Diablo.

« ... Qu’est-ce qu’il y a, Diablo ? » demanda Shera.

« Est-ce que ça va ? S’est-il passé quelque chose ? » demanda Rem.

Les deux filles le regardaient fixement alors qu’elles semblaient très inquiètes pour lui. À ce moment-là, il voulait savoir si elles se sentaient bien dans cette situation.

« N-N’êtes-vous pas gênées !? » demanda-t-il. Sa véritable personnalité avait un peu surgi dans ses paroles.

Rem avait couvert sa poitrine de ses mains.

« ... T-Tu ne devrais pas dire ça. Il est naturel de se déshabiller avant de se baigner. Mais peux-tu ne pas fixer les autres du regard, car ce n’est pas très poli de le faire ? » déclara Rem.

« C’est exact ! Tu sais, le fait de dire à quel point la poitrine d’une personne est plate même si elle est une Panthérienne est aussi impoli ! » s’écria Shera.

« Qu’est-ce qui se passe dans ta tête !? Alors pourquoi le dis-tu, Espèce d’elfe qui a des seins à la place de la cervelle !? » s’écria Rem.

« C’est méchant ça ! » déclara Shera.

Alors qu’elles se disputaient encore, les deux filles avaient commencé à enlever le reste de leurs vêtements. Shera avait placé ses doigts dans ses cuissardes, tandis que Rem avait fait la même chose avec son pantalon court — ou étaient-ils plutôt des guêtres ? Il n’y avait aucune chance que ce monde ait des textiles élastiques comme le spandex, donc ces habits devaient être en coton ou une sorte de tenue faite de matériaux magiques — de toute façon, Rem avait saisi ses guêtres, et Shera ses cuissardes.

— Et elles les avaient tirés vers le bas avant de les enlever totalement.

Juste avant qu’il ne puisse voir leurs fesses parfaitement rondes et les endroits les plus intimes de leur anatomie — Diablo leur avait tourné le dos. C’était la première fois que son cœur battait aussi vite depuis qu’il était venu au monde.

— Je pense que je pourrais avoir une crise cardiaque... Si j’étais le genre de gars pour qui le fait de voir des filles nues ne le dérangerait pas, et que je pouvais les regarder tant que je le voulais, je pense que ma vie ici aurait été un peu différente, pensa Diablo. Merde, je suis vraiment un raté...

En poussant un profond soupir à l’intérieur de son esprit, Diablo avait essayé de jouer son rôle. « Je n’aime pas me baigner, alors vous devriez vous concentrer sur l’élimination de cette puanteur. »

« Je ne pue pas ! » cria Shera.

« Je ne sens pas mauvais ! » cria Rem.

— les filles avaient réagi en même temps.

Pour l’instant, Diablo leur tournait le dos. Les seules choses qu’il pouvait entendre étaient le doux écoulement de la rivière et le son des filles qui parlaient.

« ... À cause de toi, l’image que Diablo a de moi a été pratiquement traînée dans la boue, » déclara Rem en soupirant. « Je me lave avec un chiffon tous les jours, alors même si je transpire un peu, je ne sentirai rien. Et après tout, la sueur d’un Panthérien n’a pas d’odeur. »

« Vraiment !? » demanda Shera.

« ... Ça ne sent pas mauvais. Ce n’est même pas salé, » déclara Rem.

« Est-ce vrai ? Voyons voir ici..., » déclara Shera.

 

 

« Eh — euh !?? Où est-ce que tu crois que tu lèches là ? » demanda Rem.

« Mm-hm, mm-hm. Je pense que ce n’est pas salé... Est-ce bien le cas ? Wôw, comment ça marche ? » demanda Shera.

« ... J-Je ne te dirai jamais la raison aussi longtemps que je vivrai, » déclara Rem.

« Les elfes sont un peu dans la même situation, » déclara Shera. « En fait, on ne transpire pas du tout. L’odeur nous trahirait quand on se cache dans la forêt et tous les autres trucs qu’on fait là-bas. »

« ... Les Panthériens sont les mêmes à cet égard. Après tout, nos ancêtres chassaient dans les plaines, » expliqua Rem.

« Huh, est-ce que c’est vrai ? Veux-tu aussi essayer de lécher ma sueur ? » demanda Shera.

« Quoi — ! ?? Je n’ai aucun intérêt à faire ça ! » déclara Rem.

« Dans ce cas, je suppose que j’aurai besoin de te lécher encore une fois ~, » déclara Shera.

« N-Non, arrête ça ! Plus jamais ça ! » cria Rem.

— Le bruit des éclaboussures d’eau s’était fait entendre d’un coup.

« Elle est allée sous l’eau, » déclara Shera, boudeuse.

« Hm-hmm. Maintenant, il n’y a plus de sueur ! » annonça Rem.

« Alors, je vais aussi plonger ! » cria Shera.

Une autre éclaboussure se fit entendre. Diablo pouvait entendre le son de leur lutte dans l’eau.

« Pourquoi t’accroches-tu à moi !? » s’écria Rem.

« Hehehehe ! Chez nous, tout le monde se pourchassait et se tenait ainsi les uns contre les autres ! Mais comme j’étais une princesse, je devais toujours me laver loin de tout le monde..., » répondit Shera.

« ... Je-Je vois... Eeek !? Pourquoi me pinces-tu les fesses !? » demanda Rem.

« J’y pense depuis un moment, mais tu es plutôt en forme, n’est-ce pas, Rem ? » demanda Shera.

« Ce n’est que toi qui as tout simplement trop de graisse en trop, même si tu es une elfe ! » s’écria Rem.

« Ce n’est pas du gras ! Tout va dans ma poitrine, d’accord ? Tu vois ! Regardez-moi ça ! Mon ventre est bien plat ! » déclara Shera.

« Ngh... Ce... C’est ce que tu appelles de la graisse inutile ! » s’écria Rem.

« Ahn ! S-Si tu es si brutale... Mm ! Toi... Tu devrais être plus gentille ~ ! » répliqua Shera.

« Maudit sois-tu ! Maudis toi et tes sacs de graisse inutiles ! » s’écria Rem.

« Ahhhn ! Mn — mmm ! » Shera s’était mise à gémir.

En entendant le son de leurs éclaboussures mélangées aux gémissements de Shera, Diablo n’en pouvait plus.

— Ça ne vous dérange pas que je jette un coup d’œil... n’est-ce pas ? Se demanda Diablo.

Ce n’était pas comme si elles lui avaient dit de ne pas regarder. Si ce n’était qu’un instant...

Alors qu’il faisait semblant d’arpenter les environs, Diablo avait essayé de jeter un coup d’œil derrière lui quand — .

« AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !! » Le son des cris de Shera résonnait de l’autre côté de la rivière.

« Ah ! Je suis désolé... » Diablo était sur le point de s’excuser quand il avait réalisé que quelque chose n’allait pas.

— Attends... Ce cri semblait indiquer une urgence ! pensa Diablo.

« E-Es-tu une déchue !? » s’écria Rem.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire