Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Prologue – Partie 3

***

Prologue

Partie 3

Le mur de pierre derrière lui venait de s’effondrer.

Les murs de l’auberge étaient faits de pierres de différentes tailles empilées les unes sur les autres et maintenues ensemble avec du mortier de chaux. Ce n’était pas comme s’ils étaient fragiles, mais ils n’étaient pas des murs d’un château, c’est certain.

Il pourrait probablement être cassé en utilisant la magie ou une arme de grande taille.

Mais qui l’a détruit ?

Sylvie avait sauté loin de la porte en criant. « Ils viennent aussi vers la porte ! » Elle avait atterri à côté du lit, du côté de Diablo.

Immédiatement après ça, la porte de la pièce avait été ouverte avec force.

Diablo avait déplacé ses yeux sur son environnement afin de se faire une idée de la situation.

Quatre personnes étaient entrées dans la pièce : des Aventuriers, entièrement équipés.

Trois d’entre eux venaient du couloir. Ils étaient entièrement équipés. L’un d’eux était un guerrier nain, qui portait une hache de guerre.

Les caractéristiques d’un nain mâle étaient sa stature courte et corpulente, ses muscles imposants et sa barbe qui dissimulait complètement sa bouche et son cou. Ils étaient lents à pied et ne convenaient pas à la magie, mais ils excellaient quand il s’agissait de force et de ténacité.

Ils étaient naturellement doués des talents nécessaires pour la classe de Guerriers.

Tout venant de cet assaillant lui criait vraiment : « Nain ».

Après le Nain se trouvaient deux guerriers Marcheurs d’Herbe aux yeux sombres et portant des armures légères.

Tout comme Sylvie, ils avaient les oreilles et la queue d’un lapin, et une apparence enfantine. Mais l’expression dans leurs yeux était aiguisée.

Ces deux Marcheurs d’Herbes avaient exactement le même visage. Ce n’était pas qu’ils se ressemblaient juste parce qu’ils étaient la même race, c’était comme s’ils étaient des reflets de miroir l’un de l’autre.

Des frères ?

Ils étaient armés de dagues et regardaient fixement avec des yeux sombres et lugubres.

Celui qui était entré à travers le mur détruit était un combattant de la race des Panthériens, équipé de griffes métalliques sur les deux mains.

Comme leur nom l’indiquait, les Panthériens étaient une race qui avait des oreilles et des queues comme celles d’une panthère, logée sur des corps flexibles et souples. En raison de leur agilité et de leur force physique supérieure, ils avaient toujours excellé dans les combats rapprochés.

Diablo et les autres étaient réunis autour du lit se trouvant au centre de la pièce.

Ce n’était pas un espace aussi large, et ils furent bientôt entourés de tous côtés.

Ces gars sont supposés être des Aventuriers !?

« ... Ne l’avez-vous pas remarqué !? Vous aviez dit que vous seriez capable de détecter une attaque comme celle-ci avant qu’elle ne se produise ! » Rem demanda ça à Shera, l’accusant.

Shera avait facilement détecté une escouade d’elfes qui s’était cachée dans la forêt avant ça. Elle avait également déduit où la bataille avec les Déchus en ville avait eu lieu.

Elle possédait une très importante perception.

Pour elle, de ne pas avoir remarqué cette attaque qui venait... Leurs adversaires étaient-ils si exceptionnels ? Ou bien y avait-il une autre raison ?

Shera gonfla ses joues en boudant. « Il y a trop de monde dans cette ville, donc je ne peux pas le dire ! »

Alors voilà la raison !

Il y avait un grand nombre de personnes dans cette ville. Pour elle, le fait d’essayer de trouver ceux qui se rapprochaient d’eux avec une intention malveillante était probablement plus difficile que de trouver des elfes dans la forêt.

En tout cas, ils avaient été propulsés dans un combat soudain.

Si possible, ce serait génial si je pouvais les faire reculer en les menaçant.

Diablo se mit à parler d’une voix menaçante. « Pour que des imbéciles comparaissent devant moi... Je suppose que vous ne souhaitez plus vivre. »

Les deux jumeaux Marcheurs d’Herbes chuchotèrent l’un à l’autre.

« Il demande si nous ne voulons plus vivre, grand frère. »

« Il nous a en effet demandé si nous ne voulions pas vivre, petit frère. »

« Devrions-nous répondre ? »

« Non, nous ne devrions pas. Notre cible n’est pas le démon. »

« Compris, grand frère... elle est là. C’est l’elfe. »

« Oui, c’est cette elfe. »

Couvrant sa tenue indécente avec une couverture, Shera se figea. « M-Moi !? Je ne sais même pas qui vous êtes ! »

Abasourdie, Rem avait de nouveau laissé échapper un soupir. « ... Sylvie vient juste de l’expliquer. Ces individus sont des Aventuriers. Non, ils sont de simples criminels qui en ont après la prime offerte par le Prince de Greenwood pour votre capture. »

Diablo avait serré les dents.

Merde ! J’ai laissé mon Bâton de Tenma dans un coin de la pièce !

Dans le Croisement de la Rêverie, vous deviez porter un bâton jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau 30 sinon vous ne seriez pas capable d’utiliser la magie élémentaire. Après avoir dépassé ce niveau, vous pouviez utiliser la magie, peu importe ce qu’était votre équipement.

Diablo était au niveau 150. Donc il pouvait activer de la magie sans problème, mais le fait que son Bâton qui lui permettait de viser et de contrôler la puissance de ses sorts n’était pas là lui posait problème.

Non seulement cela, mais le Bâton de Tenma augmenterait la statistique INT de l’utilisateur, et raccourcirait aussi le temps d’incantation de la magie.

Son équipement se composait à l’heure actuelle de la Couronne Déformée, un objet avec un effet de régénération de vie qui lui donnait l’air d’avoir des cornes tordues de diable qui sortaient de sa tête, et l’Anneau du Seigneur-Démon, un objet super rare qui reflétait n’importe quel sort.

À l’heure actuelle, il ne portait pas le Rideau des S​ombres Nuages, sa cape qui le protégeait des effets d’état négatif et de la mort instantanée, ou l’Abysse d’Ébène, une tenue noire qui réduisait les dommages physiques et augmentait les statistiques du porteur.

Il avait baissé sa garde, c’est pourquoi il était actuellement dans cette situation désespérée.

Mais je dois protéger Shera !

Rem avait atteint l’une des poches de sa ceinture en cuir pour en sortir un cristal. Si elle le lançait, elle pourrait utiliser une invocation.

« ... Viens à moi ! Ombre... »

« Hohoho! » Le guerrier nain se précipita vers elle, frappant avec sa hache de guerre.

Il est plus rapide que je pensais. Est-ce qu’il est du niveau 20 ?

Diablo avait agrippé Rem pour la faire venir proche de lui.

« Kyahh!? »

La charge de l’ennemi s’était terminée avec une frappe dans le vide.

Mais vu que la concentration de Rem avait été interrompue, elle n’avait pas été capable d’appeler son Invocation.

Rem leva les yeux vers Diablo. « M-Merci beaucoup... »

« Ne te force pas trop. Je vais m’occuper d’eux, » déclara Diablo.

Le Nain se lécha les lèvres. « La magie n’est pas très pratique, n’est-ce pas ? Si tu es frappée avant que tu puisses l’utiliser, cela n’a aucun intérêt, c’est donc inutile ! »

Ils étaient au milieu d’une petite pièce, déjà à portée d’un corps à corps.

Il était très probable que ces individus pensaient qu’ils seraient en mesure de réagir avant que Diablo puisse faire quoi que ce soit.

Ces types sont tous lents comparés à moi, pensa Diablo.

Avec sa statistique de l’AGI élevée, il semblait qu’il pouvait lancer trois sorts pendant le temps qu’il faudrait au nain pour se déplacer une fois.

Mais, si Diablo utilisait une sorte de magie offensive contre lui, le Nain pourrait finir par mourir.

Il y avait aussi la possibilité d’essayer et manquer intentionnellement, en visant le sol ou le mur, ou autre chose dans le genre, mais il était déjà trop proche.

Il pouvait aussi décider de l’ignorer, mais il pourrait finir par blesser Rem et les autres à ce rythme.

Puisqu’une partie du mur était déjà abattue, si les choses allaient plus loin, il était possible que le toit puisse aussi tomber sur eux.

Puis-je gagner à mains nues comme ça ?

Il n’avait pas beaucoup d’expérience quand il était venu à cette possibilité. Si c’était juste un combat à un contre quatre, alors il pourrait être capable de le faire.

Mais pendant qu’il se battrait, que se passerait-il s’ils attrapaient Shera ? Et si Rem était touchée par une attaque ?

Et maintenant que j’y pense, où est Sylvie ?

Elle aurait dû sauter à ses côtés après que la porte ait été cassée.

Il se souvenait de tout ça, mais après avoir déplacé Rem pour la protéger, Diablo avait soudainement perdu de vue Sylvie.

Soudain, la voix de Sylvie retentit dans la pièce. « Liens de Lierre ! »

Un éclat de lumière magique avait surgi là où se tenait le Nain. Des vignes épaisses poussaient et s’étendaient sur le sol.

« ... Merde !? Qu’est-ce que ce machin ? » Le nain cria de surprise, mais il était déjà trop tard.

Les vignes s’enroulèrent rapidement autour du Nain, le bloquant totalement.

À un certain moment, Sylvie s’était déplacée dans l’un des coins de la pièce. Il s’agissait d’une position où elle était hors de portée des jumeaux Marcheurs d’Herbes et des attaques du Panthérien.

Bien qu’elle aurait dû être juste à côté de lui, il s’agissait d’une compétence incroyable de furtivité qu’elle avait utilisée.

Comme on pouvait s’y attendre du Maître de la Guilde, elle savait vraiment comment combattre plusieurs adversaires à la fois.

Il s’agissait d’une puissante magie qui était capable d’infliger le statut de « Lié » à un adversaire, et scellait leur mouvement pour une période de temps limitée.

Diablo était incapable de l’utiliser.

Le Lien de Lierre était un sort de soutien. Cela avait seulement empêché un adversaire de bouger, mais cela ne l’avait pas vaincu. Quand il était utilisé avec un groupe, c’était quand ses effets brillaient vraiment, mais il y avait peu d’intérêt à l’utiliser en solo.

Vu la Puissance Magique de Diablo, il lui avait été plus efficace de lâcher de la magie offensive au lieu d’utiliser un sort comme ça.

Après tout, il n’y avait pas un moment dans le jeu où je devais m’inquiéter de ne pas tuer mes adversaires.

Sylvie avait crié d’une voix aiguë. « Vous n’êtes pas des aventuriers de Faltra, n’est-ce pas ? D’où venez-vous !? »

Les deux Marcheurs d’Herbes recommençaient à murmurer.

« C’est le Maître de Guilde de Faltra, grand frère. »

« C’est vraiment le Maître de Guilde, petit frère. »

« C’était inattendu, n’est-ce pas ? »

« Oui, complètement inattendu. »

Ils avaient parlé exactement la même voix, le ton, le même visage... C’était effrayant, c’était le moins qu’on puisse dire.

Les jumeaux se regardaient.

« Faut-il continuer, grand frère ? »

« Non, nous sommes désavantagés, petit frère. »

« Alors devrions-nous l’abandonner ? »

« Non, nous ne l’abandonnons pas. »

« Compris, grand frère. Si c’est le cas... »

L’un des Marcheurs d’Herbes avait sorti quelque chose de la poche à sa taille.

Prévoit-il utiliser un objet !?

Le petit tube qu’il avait sorti avait commencé à briller.

Sa vision fut enveloppée d’une lumière blanche éblouissante.

« Ngh! »

Diablo avait gémi. Il était complément aveuglé.

C’est une bombe flash !

Ces objets pouvaient être créés à l’aide d’une compétence d’Artisanat, et infligeaient le statut « Aveuglement » à tous dans une zone.

Tout joueur qui avait été aveuglé recevait une pénalité pour l’esquive, la précision et le mouvement.

Pour y remédier, vous deviez soit posséder une sorte de magie de guérison, utiliser un objet ou attendre que les effets disparaissent.

Bien que les effets d’une bombe flash aient été de courte durée, ils avaient de grandes chances de succès. C’est pourquoi c’était un objet populaire que presque tous les aventuriers avaient fini par utiliser au moins une fois dans leur carrière.

Mais même sans le Rideau des S​ombres Nuages, Diablo avait une résistance beaucoup plus élevée que les autres aventuriers ici, donc ça ne l’affectait pas beaucoup.

De son champ de vision rétréci, il vit les deux Marcheurs d’Herbes qui lançaient le Nain sur leurs épaules.

Le Lien de Lierre empêcherait la cible de bouger. Donc, même dans le jeu, les autres membres du parti seraient en mesure de se déplacer librement.

Mais vous pouvez porter un membre de votre groupe lié !? Est-ce que c’est possible !?

Il n’y avait pas d’action pour « transporter » quelqu’un dans le jeu.

Pendant un instant, Diablo avait été frappé par un sentiment de surprise.

Portant le nain sur leurs épaules, les Marcheurs d’Herbes avaient réussi à se déplacer étonnamment rapidement alors qu’ils s’échappaient dans le couloir.

Le Panthérien avait également fui à travers le trou qu’il avait fait dans le mur.

Devrais-je courir après eux et laisser Shera ici ?

Même s’il les attrapait, quel type d’information obtiendrait-il ? Il n’y avait probablement pas grand-chose à faire.

Diablo ne pouvait pas non plus les neutraliser sans les tuer. Comme il hésitait sur ce qu’il devait faire, il avait fini par perdre de vue ses assaillants.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire