Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 3

***

Chapitre 3 : Allons en guerre

Partie 3

Diablo et les autres pouvaient voir ce qui se passait à dix mètres d’eux...

Alors que Keera essayait de fuir, un homme en uniforme militaire blanc avec une épée longue attachée à sa taille apparut soudainement sur son chemin...

Il s’agissait de Galford.

Derrière lui, une vingtaine de fantassins lourdement protégés était rapidement apparue.

C’était complètement inattendu... Ils avaient dû se cacher en utilisant un sort de dissimulation.

Confus, Keera s’était arrêté. « Êt-Êtes-vous le gouverneur de Faltra !? »

« Et vous devez être le prince du Royaume de Greenwood, même si ce détail ne vaut même pas la peine d’être confirmé. J’ai déjà tout vu, » Galford plaça une main sur la poignée de son épée.

« Quoi, hé, comm, que, quoi !? » Effrayé, Keera recula. « Je suis un Prince Elfe, v-vous savez !? Savez-vous ce qui va vous arriver si vous essayez de me blesser !? »

« J’aimerais également vous poser une question : comprenez-vous la signification de l’envoi de troupes dans le territoire d’un autre pays ? » demanda Galford.

« E-Essayez-vous d'entrer en guerre contre nous ? Vous savez, la guerre !? Une guerre entre les Humains et les Elfes !? » s’écria Keera.

« La guerre a commencé quand vous l'avez déclaré en envoyant vos soldats ici, » répliqua le gouverneur.

« Non ! Ce n’est pas ce que je..., » commença Keera.

« C’est une différence d’opinions. C’est tout à fait l’occurrence commune quand une guerre éclate, » déclara Galford.

La silhouette de Galford trembla... Et à l’instant suivant, il se tenait devant Keera.

Un son métallique et aigu retentit alors qu’il rengainait son épée, apparemment sans jamais l’avoir sorti. La tête de Keera avait volé dans les airs.

Diablo avait douté de ses propres yeux...

Les yeux grands ouverts en raison de l’horreur se déroulant devant elle, Shera cria...

Rem couvrit sa bouche, fixant cela...

Alicia regarda fixement sous le choc...

Blessé et incapable de bouger, un tumulte avait éclaté chez les Elfes...

Le prince du Royaume de Greenwood avait été tué sans le moindre effort.

« Que crois-tu faire ? » Diablo regardait Galford d’une manière menaçante.

Galford marcha lentement vers l’avant. Sans perdre de temps, il avait donné un ordre à ses subordonnés : « Terminer les forces elfiques restantes, mais capturer la princesse. Éliminer tous ceux qui gênent. »

« Salaud... tu avais préparé ce plan depuis longtemps, » déclara Diablo.

Diablo était allé vers l’avant afin de s'y opposer. Une expression imperturbable sur son visage, Galford posa de nouveau une main sur la poignée de son épée.

« Si tu prévois d’interférer, je serai aussi obligé de t’éliminer, » déclara Galford.

Alors qu’ils se regardaient, Diablo parla aux filles. « Restez en arrière, mais ne soyez pas trop loin. Il peut y avoir des soldats qui nous approchent par-derrière. »

« Qu’avez-vous l’intention de faire, Diablo ? » demanda Rem.

« Il semble que je vais devoir un peu lui parler, » répondit Diablo.

Rem et les autres filles avaient reculé d’une vingtaine de mètres.

Galford tourna son regard vers Shera. « Pourrais-tu comprendre quelque chose de ma part ? Il n’y a rien dont je veux parler avec toi, » et il baissa la main gauche.

Qu’est-ce qu’il essaie de faire !?

À ce moment, un éclair de lumière avait traversé la forêt.

De la magie !

La lumière s’était enroulée autour de Diablo.

Un autre sort que je ne connais pas ! Bon sang, cela s’est passé trop souvent ces derniers temps !

Il avait essayé de quitter la zone couverte par la lumière.

Avec une secousse aiguë, comme le son de l’électricité statique, quelque chose avait repoussé l’avancée de Diablo.

« Bon sang, sors de mon chemin ! Explosion ! »

Face à Galford, Diablo avait lancé le sortilège vers le gouverneur. Mais, plutôt que de frapper sa cible désignée, la zone directement devant Diablo avait à la place explosé.

Il y a un mur ici !

Il ne pouvait pas le voir, mais il pouvait sentir une sorte de barrière l’entourer.

« C'est un rituel magique utilisée pour capturer des monstres de grande taille, » déclara Galford, caressant son menton. « Pour toi, eh bien, disons qu’il te serait impossible de détecter nos préparatifs pour pouvoir l’utiliser. Toi-même, tu es en effet un sorcier exceptionnel... Mais nous dans l’armée excellons en combat de groupe. »

« Bâtard... !! »

« Cette barrière est capable de sceller même le plus puissant des monstres. Tu ne pourras pas en sortir si facilement, alors reste là pendant un moment, » déclara Galford.

Des trucs comme ça existent aussi !

Diablo n’avait aucune idée de ce que ce genre de magie était. Comme il empêchait le mouvement, il était proche d’un « Lien » à cet égard.

Mais Diablo portait un équipement qui le rendait invulnérable aux effets de statut négatifs. Si cela pouvait même l’affecter, alors ce n’était pas un effet ordinaire... Pour commencer, s’il y avait une sorte de barrière dans un jeu qui pourrait être activé en un instant et sceller complètement les mouvements d’un joueur, ce serait un jeu de merde, pas possible.

Pour un joueur solo comme Diablo, cela l’avait complètement bloqué. Ce sentiment aberrant... C’était comme l’une des cinématiques du jeu.

La plupart du temps, des cinématiques dans le jeu lui donnaient envie de crier : « Pourquoi diable êtes-vous juste là à regarder !? » Les joueurs n’avaient aucun contrôle sur ce qui se passait... c’était pour le bien de l’histoire. Ce sont des choses comme si les Déchus gagnaient un pouvoir énorme, ou si un monstre énorme était ressuscité, ou si un PNJ clé était enlevé et que vous deviez simplement vous asseoir et être spectateur. Si c’était le jeu, la seule option serait de regarder...

Mais être obligé de regarder une cinématique dans la vraie vie n’était pas quelque chose qu’il pouvait supporter. En particulier, l’événement que Diablo allait être obligé de voir serait particulièrement difficile à digérer : les Elfes blessés seraient massacrés... Shera serait capturée... Et au pire, Rem et Alicia seraient aussi tuées.

Va te faire voir ! Je ne vais pas rester là à regarder cette scène merdique ! Pas pendant que je peux encore faire quelque chose !

Il avait placé ses mains contre le mur invisible.

Je dois essayer de dissiper cette magie !

La magie dans le Collier d’Asservissement de Shera était compliquée, et beaucoup trop complexe.

Mais il connaissait la méthode nécessaire pour se débarrasser du mur invisible.

Je dois maintenant la faire fonctionner !

Pour être précis, il devait prendre contact avec ses mains et saisir le flux d’énergie magique. C’était comme si on démêlait un tas de cordes emmêlées. S’il se précipitait, les choses pourraient lui échapper, et il perdrait son emprise sur l’énergie. Il devait faire attention tout en allant aussi vite que possible.

Dépêche-toi ! Allez, dépêche-toi ! Dépêche-toi !!!

Alicia s’avança, dépassant Diablo et entrant à portée de main de Galford. « Gouverneur, monsieur, je demande une explication pour tout cela ! »

Galford pencha la tête. « C’est le devoir du gouverneur de Faltra : écraser tous les envahisseurs et protéger notre race. »

« Envisagez-vous aussi d’envahir Greenwood !? » demanda Alicia.

« Il semble que vous souffriez d’un malentendu ici. Mobiliser une armée dans mon propre territoire ne peut pas être appelé une invasion. Ceci est simplement de la légitime défense, » déclara Galford.

« Arg... Mais pourquoi aller tuer un adversaire qui s’est déjà rendu ? » demanda Alicia.

« Se rendre ? Ces Elfes ? Ce n'est pas ce qu'il me semble, » déclara Galford.

« En outre, est-il nécessaire de capturer la princesse !? » demanda Alicia.

« Elle a été presque capturée après que j’ai laissé la tâche à ces “aventuriers”. J’ai jugé nécessaire que l’armée doive maintenant s'en charger. Un Chevalier Impérial essaie-t-il d’interférer avec la façon dont l’armée se conduit ? » demanda Galford.

« Il n’y a rien d’humain dans vos actions ! Retirez vos troupes immédiatement et libérez Sire Diablo ! » déclara Alicia.

« Retournez à la capitale royale et faites ce que vous voulez. Cependant, le royaume de Greenwood se sera peut-être déjà rendu d’ici là, » répliqua Galford.

« Alors... je vous arrêterais ! » Alicia dégaina son épée.

« Et comment, exactement, avez-vous l’intention de m’arrêter en utilisant une épée sans lame ? » demanda Galford, abasourdi.

« H-Hein !? » Perplexe, Alicia baissa les yeux sur son épée. Il était évident que son poids était différent de celui d’habitude.

Sans un bruit, l’épée s’était brisée, sa lame tombant au sol.

« Quoi... !? » s’exclama Alicia.

La sueur avait éclaté le long du front d’Alicia, Diablo avait aussi frissonné.

Il a coupé l’épée d’Alicia !

Diablo avait à peine réussi à voir ce que la silhouette de Galford avait fait : à l’instant où Alicia avait dégainé son épée, Galford l’avait tranchée.

Il est à un niveau complètement différent de tout aventurier ou soldat.

De ce que Diablo pouvait dire, Galford était au-dessus du niveau 100. Il était déjà au-delà des limites de l’une des races. À ce rythme, Diablo ne saurait pas à quel point il était fort sans le confronter directement.

Le niveau maximum dans le jeu était de 150, mais après tous les autres éléments de gameplay non implémentés que Diablo avait vus dans ce monde, il ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde. Au pire, Diablo devait envisager la possibilité que Galford soit plus fort que lui.

« Alicia. » Galford secoua la tête. « Après tout, il semble que vous ne soyez pas apte au combat. Retournez dans la capitale royale et dites-leur ce que vous voulez. Je suis sûr que Sa Majesté écoutera quiconque est plus fort. Après tout, la ville de Faltra est la ligne de front en cas d’invasion de Déchus. »

« Arg..., » Alicia s’était effondrée à genoux.

Face à une différence écrasante dans leur puissance, il était naturel qu’elle perde sa volonté de se battre. La même chose était arrivée aux Elfes quand Diablo les avait combattus.

Galford avait poussé sa main gauche vers l’avant. « Commencez l’opération — toutes les troupes, allez-y ! Capturez la princesse et éliminez toute personne qui interfère ! »

Les troupes lourdement protégées de Galford lancèrent un cri de guerre. Les Elfes avaient hurlé de terreur, blessés et incapable de fuir.

« Arrêtez ça ! » cria Shera.

Rem avait préparé ses griffes métalliques. « ... Il ne semble pas qu’il va arrêter juste parce que vous lui demandez de le faire. »

Certes, Galford ne serait probablement pas arrêté par de simples mots, mais le fait qu’Alicia leur avait permis de gagner un peu de temps n’était pas vain.

« Hehe hehe haha... Tu dis que ton roi écoutera qui est le plus fort. Alors mes paroles seront absolues, Galford, » cria Diablo.

« Silence vermine. Je m’occuperais de toi plus tard. J’ai aussi un rituel magique préparée pour cela..., » commença Galford.

Dans un mouvement habile, Diablo avait fini de démêler l’énergie magique. Les fils de la magie qui constituaient la barrière commencèrent à se défaire, comme s’il avait détaché le ruban sur un cadeau.

Puis, avec un son aigu et fort de quelque chose qui se brisait, la barrière s’était effondrée.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. merci pour le chapitre^^. plus ça vas plus l'attente est insupportable... chaque partie donne envie de lire la suite au plus vite... vivement la suite donc et merci encore^^.

  2. Et ben, mon hypothèse écrite suite a la lecture du dernier chapitre est un flop total 🙂 Diablo va devoir sauvé ceux qu'il a combattu l'instant d'avant...

Laisser un commentaire