Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 1

***

Chapitre 3 : Allons en guerre

Partie 1

Diablo découpa la tente en utilisant sa faux de guerre. La lame n’avait pas proprement tranché à travers elle, mais l’avait plutôt déchiré d’une manière vraiment irrégulière.

Shera était là : ligotée par des menottes, un slime l’enveloppant jusqu’à la poitrine, et sa peau exposée.

La colère de Diablo avait surgi de son corps. Cette colère n’était pas un acte simulé, c’était une véritable intention meurtrière.

Le slime qui s’était enroulé autour de Shera tomba d’elle comme de l’eau qui s’écoulait, s’enfuyant plus profondément à l’intérieur de la tente.

Maintenant libérée du slime, toute la force de Shera s’était évanouie. Les menottes autour de ses poignets craquaient alors qu’elles supportaient son poids. À bout de souffle, Shera regarda vers lui.

« ... Diablo ? Est-ce la réalité... ? Ne suis-je pas en train de rêver ? » demanda Shera.

« Est-ce que je t’ai fait attendre, Shera ? » demanda Diablo.

Diablo entra, se dirigeant vers Shera. Rem et Alicia le suivirent, leur souffle se scellant dans leur gorge lorsqu’elles virent Shera. Elles se tournèrent pour regarder l’autre occupant de la tente — Keera — avec leurs yeux emplis de colère.

« ... Comment osez-vous faire une telle chose !? » cria Rem.

« Prince Keera... Même si vous êtes un membre de la royauté, c’est quelque chose que nous ne pouvons pas vous pardonner ! » déclara Alicia.

« Et que faites-vous tous là ? Vous interférez dans les fonctions officielles d’un prince en agissant ainsi, » déclara Keera. « Voulez-vous que la guerre soit déclenchée ? Ou bien voulez-vous mourir, est-ce ça ? Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Alors que son dos était appuyé contre un tronc d’arbre, Keera avait jeté sa bouteille d’alcool au sol.

Diablo regarda Keera, les yeux pleins de ressentiment. « ... fonctions officielles ? »

« C’est bien ça. Il s’agit de mon devoir très important de faire en sorte que la lignée royale ne s’éteigne pas, » répliqua Keera.

« C’est ce que tu appelles le fait de l’attacher avec des menottes et de lui mettre un slime sur elle !? » demanda Diablo.

« C’était juste quelques préliminaires, » répondit Keera. « Peu importe si tu es un gars ou une fille, il vaut mieux chauffer les choses comme ça, ne le penses-tu pas ? »

« Après tout, j’avais tort... Même si tout cela avait signifié le fait de transformer la ville en une mer de flammes, je n’aurais pas dû laisser Shera repartir, » déclara Diablo.

Se dirigeant vers Shera, il avait enlevé les menottes de ses poignets. « Je suis désolé d’être ainsi en retard. »

« Diablo... Vous êtes réellement... venu pour moi... ? » demanda Shera.

Le regard sur le visage de Shera avait indiqué qu’elle ne pouvait toujours pas le croire.

« S’il vous plaît, utilisez ceci, » déclara Alicia en tendant sa cape à Diablo.

Il avait alors couvert une Shera à moitié nue avec la cape cramoisie.

Des larmes tombaient de son visage. « Merci beaucoup... je vous... remercie... »

Voyant cela, Keera laissa échapper un soupir de ressentiment. « Maudit soit vous... Même si j’ai pris la peine d’avoir ces escouades d’Elfes, ils n’ont même pas remarqué votre intrusion... Ils sont plus inutiles que je ne le pensais. Je vais devoir tous les punir pour ça ! »

Il semblait que le prince avait l’impression Diablo et les autres avaient réussi à se faufiler à la barbe des gardes.

« N’as-tu pas entendu ce qui se passait dehors ? » constata Diablo

Avec la magie que j’utilisais, le bruit aurait dû être assez fort.

« Oh, je l’ai bien entendu... Vous êtes tous des idiots pour avoir fait autant de bruit... Cela pourrait être mieux pour voir si vous placiez votre queue entre vos jambes avant de courir. Les escadrons d’élite des Elfes sont sûrs d’avoir remarqué cela, et devraient être ici d’ici quelques secondes. »

Les épaules de Keera tremblaient alors qu’il les raillait.

« Donc, tu crois toujours que tu peux utiliser ta petite équipe d’Elfes, » déclara Diablo. « Eh bien, je suis sûr que cela doit te sembler logique. »

« Quoi !? » s’écria Keera.

« Pourquoi ne vas-tu pas dehors afin de le constater par toi-même ? » déclara Diablo.

Son visage empli de doute, Keera sortit la tête de la tente. La forêt avait été engloutie par les flammes.

De nombreux Elfes pouvaient être vus depuis là, et beaucoup étaient blessées et gémissaient de douleur. Certains guérissaient leurs camarades, d’autres tenaient leurs genoux dans une position fœtale et d’autres étaient tombés en pleurs. Ils avaient sûrement vu Diablo entrer dans la tente du prince. Les Elfes avaient suivi l’ennemi tout le long du chemin...

Mais maintenant, aucun des Elfes ne s’était levé pour l’arrêter. Ils avaient perdu toute volonté de se battre.

Pratiquement hystérique, Keera hurla. « MON DIEU !!!! Pourquoi se sont-ils fait détruire comme ça !? Sans parler de ça, c’est désormais devenu un problème international !! Il va y avoir la guerre ! »

« Je suis seulement là pour confirmer si Shera souhaite vraiment y retourner ou pas, » répondit Diablo.

« Il n’y a aucune chance qu’un Démon comme toi puisse rencontrer la Princesse Elfe ! » cria Keera. « Quel genre de raison aurais-je pour le permettre ? »

« Donc, tu as eu recours à des tactiques sournoises afin de contraindre Shera, » déclara Diablo.

« Qu-Qu-Quoi !? » Keera tressaillit et commença à trembler. « Où est ta preuve !? Veux-tu dire que tu as une preuve ? »

« Je n’ai pas besoin de preuve. Une fois que j’aurais demandé à Shera ce qu’elle ressent vraiment, alors tout sera fini, » déclara Diablo.

« Oh, je vois... Donc tu n’as aucune preuve, n’est-ce pas ? » Le calme était revenu sur le visage de Keera. « Alors, dépêche-toi et pars de là ! Je ferai une plainte officielle concernant tout ça au Royaume de Lyferia ! »

Je ne sais pas ce qu’il lui a fait...

Mais il semble qu’il pense toujours qu’il peut se sortir de cette situation.

« Une fois que j’aurais entendu les vraies intentions de Shera, je partirai, » déclara Diablo

« Et je te le dis, Shera a décidé de revenir ici de son propre chef, » déclara Keera. « Elle est ma propriété ! Elle est enfin venue à réaliser ses devoirs de princesse des Elfes, c’est pourquoi elle est revenue ! Comment ne comprends-tu pas cela ? »

De plus en plus méchant avec chaque mot, Keera donna un ordre : « Hé, Shera ! Dis-lui ! Qu’est-ce que tu dois faire !? »

Shera, qui venait d’avoir des larmes coulant sur son visage, était soudainement revenue à cette étrange expression. Elle ne souriait pas ni ne pleurait, c’était une expression vague et stoïque. Si cela s’était déroulé dans n’importe quelle autre situation, alors il n’y aurait rien d’étrange à propos de cette expression. Mais maintenant, cela ne pouvait être considéré que comme étrange.

« Je dois retourner chez moi. Après tout, le Royaume de Greenwood est ma maison. Si je ne fais pas de successeur avec mon frère, alors la lignée royale s’éteindra. Préserver la famille royale est beaucoup plus important que ma propre liberté. »

Ces mots répétés n’étaient rien d’autre qu’anormal dans cette situation.

L’expression sur les visages de Rem et Alicia s’était raidie. Avec cela, il ne pouvait plus y avoir de doute : Diablo était enragé.

Keera était le seul à rire.

« Puhaha! Tu l’as entendue ! Là, tu es satisfait maintenant ! Maintenant, va-t’en ! » cria Keera.

C’est à peu près comme un Geass.

Non seulement cela, mais il n’était pas facile de dire que la personne était contrôlée, presque de façon écœurante. Pour autant que Diablo le sache, ce genre de magie n’existait pas dans le Croisement de la Rêverie. Il en avait vu des exemples dans d’autres médias, et il avait même entendu dire que le lavage de cerveau existait aussi dans la vie réelle.

De penser que ce truc existait aussi dans d’autres mondes !

Maintenant que j’y pense, le système d’esclavage n’existait pas non plus dans le jeu. Les développeurs doivent avoir supprimé tout contenu inapproprié pour les enfants présents dans le jeu.

« Je vais briser cette vile magie qui est la tienne, » déclara Diablo.

« Hé ! N’étions-nous pas censés respecter la volonté de Shera ici ? Que se passe-t-il !? » demanda Keera.

Diablo avait pointé sa faux de guerre sur le Keera enragé. « Je prévois de le faire. Ce sera ça... Je vais faire ça de la façon la plus complète et la plus équitable de demander comment elle se sent. »

Il n’y avait qu’une chose à faire. Se tournant vers Shera, il cria. « Je te l’ordonne, en tant que Maître du Collier d’Asservissement que tu portes ! Shera, parle-moi maintenant de tes vrais sentiments ! Tu n’es lié par aucune magie, alors tu dois me révéler ce qui se trouve dans les profondeurs de ton propre cœur ! »

La lumière était revenue aux yeux de Shera.

Elle avait regardé son entourage...

Elle avait regardé les paumes de ses mains...

Lentement, toujours tremblantes, ses lèvres bougeaient. « Je... Je veux... »

Des larmes s’écoulèrent hors de ses yeux. « Je veux être libre ! Je veux être avec Rem et Diablo... ! »

Diablo attira Shera près de lui. Shera enroula aussi ses bras autour de lui.

Rem avait pointé les griffes de métal couvrant sa main vers Keera. « ... Ce que vous avez fait est impardonnable. Vous méritez une punition digne de vos actions. »

Alicia plaça une main sur son épée. « Malgré votre statut de membre de la royauté, c’est un crime évident ! »

« Qu’est-ce qui ne va pas chez vous tous !? » cria Keera. « Inutile, inutile, inutile, inutile ! Vous êtes tous tellement inutiles ! Ne me fais pas chier comme ça ! Y a-t-il quelque chose qui ne va pas avec vos foutues têtes ? »

« Peux-tu tout nous dire ? » demanda Diablo. « Qu’est-ce qu’il t’a fait pendant ces cinq minutes à l’auberge ? »

« Oui, je peux..., » répondit Shera. « Je lui ai dit que je ne reviendrais pas. Mais il n’y croyait pas, et il a dit que j’aurais pu être obligé de la dire à cause du Collier d’Asservissement. Puis il a dit qu’il utiliserait un sort qui supprimerait tous les ordres placés sur moi... »

« Et as-tu réellement cru cela ? » demanda Diablo.

Shera pourrait être un peu trop facile à tromper à cet égard. Bien que sa confiance envers les autres soit plutôt attachante.

« Il a utilisé ses doigts... et il a dessiné quelque chose sur mon front..., » répondit-elle. « Et puis tout est devenu flou une fois qu’il a joué de sa flûte... C’est vrai, il m’a dit quelque chose... c’était quelque chose à propos de l’“Écrasement”, et que la prochaine fois que j’entendrais la flûte, j’étais censé dire que je retournerais à la maison avec lui pour le bien du pays... et puis d’oublier qu’il m’avait dit tout ça... »

« Une utilisation évidente de la magie de sa part, » déclara Diablo.

Diablo tenait Shera serrée. Ses épaules tremblaient.

Keera donna un coup de pied dans le pot qui traînait sur le sol. « Quoiiiii !? Qu’est-ce que c’est que ça !? C’est déjà fini ! Vous pensez que vous pouvez juste venir ici et tout gâcher comme ça !? Je ne le supporterai pas ! C’est une injustice ! »

Diablo avait placé Shera dans les mains de Rem. « Je te laisse prendre soin d’elle. »

« Bien sûr... Shera, pouvez-vous marcher ? » demanda Rem à Shera.

« O-Oui... je pense que je peux, » répondit Shera.

Alicia avait essayé de faire comprendre à Keera la vérité, mais avec la situation actuelle, il n’en avait rien à faire.

Il pourrait même devenir violent.

« Tu mérites d’être jugé, » Diablo avait saisi sa faux.

« Grk...!? O-Oh, je vois ! » cria Keera. « Je comprends mieux maintenant. Alors c’est ainsi ! Maintenant, vous, bande de bâtards, vous visez le Royaume de Greenwood ! Tu as utilisé Shera pour m’attirer et en finir, c’est donc ça ! C’est vil d’agir ainsi, putain d’Humains ! »

Après quelques secondes, il continua son délire.

« Pourquoi !? » Keera gratta furieusement sa tête. « Pourquoi les choses ne vont pas comme je le veux ! Vous êtes des merdes ! Ce n’est pas amusant du tout ! Quelle est la signification de tout cela !? Pourquoi dois-je supporter la présence de ces roturiers ignorants qui m’énervent tellement !? »

Le prince avait donné un coup de pied sur le bureau et dans diverses boîtes, saccageant complètement l’endroit. C’était tous ses biens, alors Diablo n’avait aucun scrupule à ce sujet.

Il n’y avait aucune raison pour lui de rester ici plus longtemps.

« Prince Keera, » déclara Alicia. « Je vous place en état d’arrestation. »

Diablo venait juste de le remarquer maintenant, mais Keera avait réussi à ramasser un étui à bijoux parmi les nombreux autres objets qui étaient dispersés dans la tente. À l’intérieur de l’étui se trouvait une gemme qui brillait d’une lueur étrange et multicolore, comme si elle était couverte d’une membrane huileuse. C’était énorme.

Keera regarda Diablo et les autres, avec un sourire empli de sauvagerie présente sur son visage.

« C’est assez... J’en ai eu assez ! C’est la peine de mort pour vous tous ! » cria Keera.

« Keera !? Tu ne peux pas !? Pas cette Invocation ! » cria une Shera en pleine panique.

Une Invocation ! Cette énorme gemme est censée être un cristal d’Invocation !?

« Les trésors des Elfes peuvent détruire le monde lui-même ! Si ce monde ne me divertit pas, alors je devrais juste le faire cesser d’exister ! » déclara Keera.

Diablo avait fait partir Rem et les autres plus loin de lui. Il se tenait prêt avec sa faux de guerre.

« Très bien ! Si tu as décidé de me défier, je t’accorderai la rétribution que tu mérites ! » déclara Diablo.

« Tu seras le premier à mourir, démon ! Sort de là Puissante Hydre ! » cria Keera.

Il avait fracassé le cristal de couleur arc-en-ciel contre le sol, le brisant en morceaux...

Et à partir de ce trésor aux couleurs inquiétantes, une invocation s’était manifestée en une existence physique.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre!
    Et un trésor gaché en plus xD

Laisser un commentaire