Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 7

***

Chapitre 2 : Essayons d’être un aventurier

Partie 7

Le bureau du Maître de la Guilde faisait environ dix mètres carrés. Comme partout ailleurs dans la guilde, l’intérieur de la pièce était entièrement réalisé en bois.

C’était propre, comme si elle attendait des visiteurs à tout moment.

Diablo se plaça sur l’une des chaises en bois qui était posé près de la table basse en bois utilisé pour les invités. Rem et Shera s’étaient placées de chaque côté de lui.

Le Maître de la Guilde était assis derrière un large bureau qui était un peu plus loin de Diablo et des autres.

La chaise semblait être un peu trop grande pour elle, car elle devait sauter pour pouvoir s’installer dedans.

« Bonjour, et merci d’avoir pris la peine de venir ici, » déclara-t-elle. « Je suis le Maître de la Guilde des Aventuriers de Faltra, Sylvie. Je vois qu’il y a l’Invocatrice Rem, et... ? »

Shera se pencha vers l’avant. « Je suis Shera ! Et ceci est mon invocation, Diablo ! »

Utilisant sa queue, Rem frappa Shera au niveau des fesses. Cela avait fait un bruit de claquement.

Puis, elle avait déclaré. « ... Diablo a dit qu’il n’est pas une invocation. De plus, vous n’êtes pas celle qui l’avez invoqué ici ! Vous êtes vraiment une Elfe stupide qui n’écoute pas ce que disent les autres. »

« Je le dirai autant de fois que je le devrais ! Diablo est une Invocation super incroyable que j’ai fait venir parce que je suis une génie ! » répliqua Shera.

« Hehe... Une génie de niveau 30..., » Rem ricana, couvrant sa bouche avec sa main.

Le visage de Shera était devenu rouge vif en entendant ces mots.

« Ce miroir n’a tout simplement pas jugé mon talent réel, d’accord !? » s’exclama Shera.

« ... Je dois au moins vous respecter pour la confiance que vous avez en vous-même ! » répliqua Rem.

« Super ! Elle me respecte ! » répondit Shera.

Sylvie les regardait fixement. « On dirait qu’il y a une histoire complexe entre ces deux filles, n’est-ce pas ? »

« Ne faites pas attention à elles, » répondit Diablo. « D’ailleurs, avez-vous quelque chose que vous voudriez me dire ? »

Diablo était allé directement au sujet principal.

Rem et Shera fermèrent la bouche et se tournèrent pour regarder Sylvie.

« Je vais aller droit au but. Je ne pense pas que nous puissions vous accueillir, Diablo, » annonça-t-elle. Elle avait l’air assez gaie tout en le disant.

Diablo pencha la tête de côté. « Je suppose que vous allez me donner la raison ? »

« Je ne sais pas si ça suffira pour vous satisfaire, mais oui, » répondit-elle. « Pas seulement ici, mais les Aventuriers qui s’inscrivent dans n’importe quelle Guilde d’Aventuriers reçoivent un niveau que la Guilde utilise pour déterminer quels genres de quêtes peuvent leur être donné. Dans votre cas, nous ne connaissons pas votre niveau. »

« Ne le savez-vous pas ? » demanda Diablo.

« C’est la première fois que le miroir a fait une telle chose, » répondit-elle. « Je suis à peu près certaine que vous êtes d’un niveau élevé, mais je ne sais pas à quel point c’est le cas. Je ne peux pas comprendre quel genre de quêtes je peux vous confier en toute confiance. »

« Je suis certain que je peux effectuer toutes les quêtes qui ont été annoncées publiquement en ces lieux, » répondit Diablo.

« Vous avez sûrement l’air confiant ! » répondit-elle. « Néanmoins, vous êtes en dehors de la norme selon le système d’évaluation. C’est un peu difficile pour un Maître de Guilde tel que moi. »

« En dehors des normes, dites-vous ? » demanda Diablo.

C’était décevant pour lui d’entendre ça, puisque Diablo voulait savoir quel était son niveau dans ce monde.

Mais alors qu’il y pensait, peut-être que c’était ce qui devait se produire.

La ville de Faltra avait marqué la fin de la zone pour les débutants dans le jeu. Après être entré dans le domaine des Déchus à l’Ouest, c’est là que le MMORPG, le Croisement de la Rêverie avait vraiment commencé.

En utilisant la ville comme point d’appui, vous preniez alors lentement le contrôle du territoire des Déchus afin d’empêcher la résurrection du Seigneur-Démon.

Pour ce faire, vous deviez être de niveau 80 ou supérieur, près du niveau maximum pour les différentes races du jeu.

En remplissant une quête supplémentaire, « Surpasser les limites de votre race », vous pouviez augmenter votre niveau maximum à 100.

Je ne suis pas certain, mais c’est peut-être parce que j’ai déjà dépassé le niveau maximum qu’on ne peut pas évaluer mon niveau.

C’était bon que cela soit ainsi et qu’il soit ainsi bel et bien d’un niveau élevé, mais maintenant c’était un problème parce qu’il ne pouvait pas travailler. Il n’avait aucun moyen de gagner de l’argent.

Peut-être que je vais faire des potions et les vendre.

Le jeu le Croisement de la Rêverie possédait quelque chose appelée les « sous-classes » ou encore métier.

Il y avait tout, du Boulanger jusqu’au Forgeron, et même quelqu’un comme Diablo n’était pas capable de se souvenir de tous ces métiers. Cela démontrait le nombre de métiers disponible dans le jeu. Tout ce qui était connu à propos de ses sous-classes était posté sur le wiki de stratégie, mais il restait encore une énorme quantité d’informations à leur sujet qui était inconnue.

Diablo avait choisi comme sous classe le métier d’« Alchimiste ». Tant qu’il avait les matériaux, il pouvait fabriquer des objets tels que des potions de santé.

En raison des effets de l’Anneau du Démon, il n’avait pas d’autre choix que de dépendre des objets de guérison, ce qui explique pourquoi il avait choisi cette sous-classe particulière.

Les meilleurs objets de guérison dans le jeu ne pouvaient être faits que par des joueurs. Pour cette raison, les acheter auprès d’autres personnes était cher, et ce n’était pas comme s’ils étaient disponibles à l’achat quand vous le vouliez.

Il pourrait peut-être utiliser ses compétences et vendre les potions qu’il aura faites. Cependant...

Hier soir, il avait promis à Rem de détruire l’âme du Seigneur-Démon Krebskulm.

À partir de maintenant, il serait leur plus grand ennemi.

Les créateurs de potions avaient beaucoup de choses à faire, et s’il ne combattait pas, alors son attention et son sens de la bataille s’affaibliraient seulement.

Non seulement cela, mais il était également vrai qu’il voulait devenir un Aventurier et en vivre.

Diablo lui avait alors demandé : « Alors vous dites que vous ne m’accepterez pas en tant qu’Aventurier, n’est-ce pas ? »

Sylvie hocha la tête. « Je serais heureuse de vous avoir ici à la Guilde des Aventuriers de Faltra. Je suis plus inquiète que vous soyez celui qui ne serait pas content de rester ici. »

« Tant qu’il y a des quêtes à faire et des récompenses pour les avoir faits, alors je n’ai rien à redire, » répliqua Diablo.

« Vraiment ? Je suis probablement beaucoup plus faible que vous, » déclara-t-elle. « Est-ce que vous allez accepter les ordres de ma part ? Où pensez-vous changer de place avec moi et devenir le nouveau Maître de la Guilde ? »

Il n’y avait même jamais pensé.

Dans le jeu, la Guilde des Aventuriers était un médiateur qui offrait des quêtes aux joueurs. Même si le Maître de Guilde était faible, il était impossible d’envisager même de refuser de faire des quêtes.

Dans la réalité, on dirait que le chef de la Guilde des Aventuriers cherchait à devenir le plus fort présent.

Ils ont après tout beaucoup de types un peu trop rudes présents ici.

Diablo repensa au combat qu’il avait vu au premier étage. Il semblait que vous deviez être fort si vous vouliez garder les gens comme ça en ligne.

« Je n’ai aucun intérêt pour l’organisation elle-même. Vous devriez être la seule à vous occuper de ces questions insignifiantes, » répondit Diablo.

« Ahaha, c’est sûr que vous êtes une personne intéressante, » répondit-elle. « Alors juste une chose de plus : nous n’avons pas beaucoup de quêtes qui correspondent à votre véritable pouvoir. »

C’était Faltra, donc bien sûr que ce serait le cas.

Après tout, c’était la ville où vous finiriez la dernière des quêtes débutant pour débloquer les quêtes avancées.

Lorsque vous étiez entré dans le domaine des Déchus, les quêtes de Débutant disparaissaient et étaient remplacées par des quêtes « Avancées ».

Et puisque les quêtes de l’histoire principale n’étaient là que pour faire avancer l’intrigue, vous souffriez généralement d’un manque d’argent une fois arrivé ici. En échange, vous étiez capable de faire des choses comme passer à la zone suivante ou augmenter votre niveau maximal.

Diablo regarda Rem.

Mais même maintenant, on dirait que je suis en train d’entreprendre une quête de l’histoire principale.

« Il n’y a pas besoin de s’inquiéter du niveau de la mission. Je suppose qu’il n’y a pas de quêtes dans ce domaine qui serait un réel défi pour moi, » répondit Diablo.

« Vraiment ? Eh bien... Au plaisir de travailler avec vous ! » déclara-t-elle.

Sylvie s’était ensuite précipitée vers lui et avait tendu sa main droite.

Diablo avait pris dans sa main la main tendue. « Hmm... »

Alors qu’il gardait son attitude arrogante, il se sentait soulagé à l’intérieur.

Je ne savais pas ce qui allait se passer après que le miroir soit devenu noir, mais je suis content que nous semblions avoir tout réglé.

Avec cela de réglé, il était maintenant un Aventurier !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre 🙂

Laisser un commentaire