Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 13

***

Chapitre 2 : Essayons d’être un aventurier

Partie 13

Diablo et les filles étaient ainsi retournés à l’auberge.

Ils avaient déjà fait leur rapport à la Guilde des Aventuriers, puis ils avaient pris un repas, et donc c’était déjà la nuit quand ils avaient fini tout ça.

Diablo était assis dans la lueur vacillante des bougies de la pièce. Il était si fatigué que tout ce qu’il voulait faire était de s’allonger sur le lit...

Mais puisqu’il n’y avait qu’un seul lit, il était là, assis par terre. La seule autre personne dans la pièce était Shera.

Elle s’était assise sur le lit, et de temps en temps, elle lui jetait un coup d’œil.

Que se passe-t-il ici ?

Il ne savait pas quoi faire quand il était tout seul avec une fille.

Que dois-je faire quoi maintenant ?

Rem, qui était toujours capable de réagir correctement dans ces situations, avait été appelée par un messager de l’Association des Mages, et était allée voir Céles.

Il s’agissait très probablement de quelque chose qui était lié à l’incident avec Galluk.

Diablo et les autres n’avaient pas mentionné son nom au moment de rédiger leur rapport, mais puisqu’il était celui qui avait fait la demande, le réceptionniste savait déjà de qui il s’agissait.

Comme il avait utilisé le nom de l’Association des Mages sans permission, il était évident que cela allait devenir un sérieux problème. Céles devrait probablement aussi faire des excuses.

La raison pour laquelle Rem était partie seule était parce qu’elle était attentionnée.

Si Diablo était venu avec elle, il aurait fini par effrayer inutilement les gens. Les nouvelles quant à la façon dont il avait envoyé voler Émile et le fait qu’il avait été déclaré impossible d’être évalué par Sylvie s’étaient déjà répandues.

Sans parler de la façon dont il avait regardé les autres et leur avait parlé.

Avec un regard vraiment empli d’excuses, Rem lui avait dit : « ... Si vous deviez aussi venir, alors Céles finirait probablement par devoir s’excuser plus que nécessaire, alors j’irai seule. »

Eh bien, c’est vrai que je suis assez mauvais pour parler avec d’autres personnes, alors ça m’aide vraiment.

Mais les actes de Shera sont un peu bizarres. Alors, dépêchez-vous et revenez bientôt, Rem...

Shera le regarda à nouveau.

Incapable de tenir plus longtemps, Diablo l’interpella. « As-tu besoin de quelque chose ? »

« Hyah!? Euh... Hmm... Ce serpent était grand, n’est-ce pas ? » demanda Shera.

« Hm ? »

Après y avoir réfléchi, il avait finalement compris de quoi elle parlait.

« Ah, tu parles du Serpent de Madara, » déclara Diablo.

« Si cette quête n’avait pas été un piège, l’aurions-nous combattu ? » demanda Shera.

« Rem aurait utilisé l’une de ses invocations pour l’attirer, et je l’aurais fini avec ma magie, » déclara Diablo. « Ce n’était pas un mauvais plan. Eh bien, je suppose qu’il y avait toujours la possibilité de simplement geler la zone. »

Le sort de Freezia dans le jeu n’avait pas eu une aussi grande zone d’effet. Cette différence pourrait être expliquée parce qu’il utilisait ses connaissances scientifiques comme base quand il avait utilisé la magie ici. C’était cela, ou il avait été fait pour être plus faible dans le jeu.

Au moment où il l’avait remarqué, Shera s’était levée et s’approchait de lui. « Ouais ! Diablo, votre magie est vraiment fantastique ! »

« Eh bien, c’est sûr..., » déclara Diablo. « J’ai finalement réalisé quelque chose à propos des niveaux ici. Les gens de ce monde vivent leur vie en faisant de leur mieux pour ne pas mourir. Ils ne se mettent pas à travers des difficultés inutiles, et vivent de la façon la plus sûre possible. »

« N’est-ce pas normal ? » demanda Shera.

« Même si cela signifiait mourir, j’ai toujours privilégié la manière la plus efficace et la plus rapide de monter de niveau. C’est le genre de monde d’où je viens, » déclara Diablo.

« Parlez-vous de l’autre monde dans lequel vous viviez ? » demanda Shera.

« Tout à fait, » répondit Diablo. « Voilà pourquoi il y a un tel écart de niveau ici. À en juger par ce qui s’est passé avec le sort de Freezia d’aujourd’hui, je ne sais pas si ce sont les gens qui sont faibles ici, ou les monstres... »

« Oh, parlez-vous du sort que vous avez utilisé cet après-midi ? » demanda Shera.

« C’est bien ça, » répondit Diablo. « En me basant sur les réactions des autres animaux là-bas, ils sont très probablement beaucoup plus faibles que ceux que je connais. »

Shera avait une expression mystifiée présente sur son visage. « Ne vous souciez-vous pas de votre propre vie ? »

« Je ne pense pas à le perdre sans raison, » répondit Diablo.

« Hé... Est-ce que votre estomac vous fait mal ? » demanda Shera.

« Quoi ? Je n’ai pas mangé quelque chose d’étrange, mais... ah, serais-tu inquiète à propos du fait que j’ai reçu ces flèches plus tôt ? » demanda Diablo.

« Oui, car après tout, les flèches de Celsior sont les trésors de la famille royale de Greenwood, » répondit Shera. « J’ai entendu dire qu’elles sont supposées être vraiment spéciales. Vous avez même fait un visage comme si elles vous faisaient un peu mal, n’est-ce pas ? »

Les autres avaient également été surpris qu’aucune des flèches ne l’ait transpercé.

Il semble qu’elle avait été préoccupée par lui, allant même jusqu’à observer l’expression présente à ce moment-là sur son visage.

« Mon équipement possède un effet qui régénère mes points de vie... euh, je veux dire qu’il guérisse mes blessures. Alors ce n’est pas un problème, » déclara Diablo.

« Vraiment !? C’est fantastique ! » s’exclama Shera.

C’était vrai qu’il était assez fort. Le malaise qu’il avait ressenti lors de sa première convocation était à peu près inexistant maintenant.

« Si tu veux continuer à vivre dans ce monde, alors j’imagine que ce serait bien de continuer à chasser les bêtes sauvages et autres. Mais tu ne seras jamais capable de vaincre le Seigneur-Démon Krebskulm de cette façon, » déclara Diablo.

Le souffle de Shera s’était alors coincé dans sa gorge.

Comme je le pensais, le nom du Seigneur-Démon est vraiment quelque chose qui était craint par les habitants de ce monde.

C’était ce qu’il pensait, mais cela s’était avéré légèrement erroné.

L’expression sur le visage de Shera s’était assombrie. « Alors... avez-vous vraiment choisi Rem ? »

« Que veux-tu dire par là ? » demanda Diablo.

« Depuis la nuit dernière, vous ne faites que la regarder, le saviez-vous ? » demanda Shera.

« ... Ce n’était pas mon intention, » déclara Diablo.

« Rem s’inquiète toujours pour le Seigneur-Démon Krebskulm, non ? Même si nous ne savons pas quand et où il sera ressuscité, » déclara Shera.

« T-Tout à fait, » répondit Diablo.

Il était vrai que vous trouveriez étrange que quelqu’un soit si obsédé par un Seigneur-Démon qui n’avait même pas été ressuscité.

Shera ne savait pas que l’âme du Seigneur-Démon était scellée à l’intérieur de Rem.

« Vous pensez aussi à vaincre le Seigneur-Démon ! Donc, vous allez vraiment choisir Rem !? » demanda Shera.

« H-Hey !? » s’écria Diablo.

Elle s’accrocha à lui, le poussant vers le sol.

Même s’il voulait s’enfuir, tout ce qui était derrière lui était le mur, et la porte et les fenêtres étaient bien trop loin.

Shera affichait une expression sérieuse. « J’ai besoin de vous, Diablo ! »

« H-Hm... »

« Je me suis tue pendant tout ce temps, mais... Je-je suis... Je suis la princesse du pays elfique, » déclara Shera.

Je le savais déjà ! Nous avons eu cette conversation cet après-midi, rappelez-vous de ça ! N’avez-vous vraiment pas prêté attention à cela ?

C’était assez pour le faire s’inquiéter quant à son avenir.

« Celsior l’a dit plus tôt, » déclara Diablo.

« Oh, oui... l’a-t-il fait ? Je suppose qu’il l’a fait ! Je ne sais pas si c’est à cause de ça, mais même si je suis une Elfe, ma poitrine est... vous savez, » déclara Shera.

Embarrassée, Shera utilisa ses mains pour pousser ses deux seins ensemble.

Les deux monticules étaient tendus sous le tissu de ses vêtements. À travers les coutures, il pouvait voir son doux décolleté.

« Whoa... S-Sont-ils une caractéristique particulière de la famille royale ? » demanda Diablo.

« Je me le demande ? Ma mère n’était pas comme ça. Ils ont dit que c’était rare, ou quelque chose du genre, » déclara Shera.

« Je vois... c’est fantastique, » déclara Diablo.

Je ne sais même plus ce que je dois lui dire.

« Même si je suis une Elfe, à cause de ça, les gens me regardent toujours en riant de moi. Et ce dont mon frère n’arrête pas de parler, c’est que je dois avoir des enfants avec lui ! »

« Attends ! » s’exclama Diablo. « Es-tu censée faire un héritier... avec ton frère !? »

« C’est ce que tout le monde me dit. La membre de la royauté devrait se marier avec d’autres membres de la royauté afin de laisser une lignée familiale plus forte, » répondit Shera.

« Est-ce parce que les Elfes sont proches des Célestes ? » demanda Diablo.

« Tout à fait, » répondit Shera. « Mais je ne comprends pas vraiment la raison... Mais à cause de cela, mon frère aîné disait toujours des choses comme “Tu pourras élever nos enfants, Shera,” et “Je veux avoir au moins trois enfants avec toi”. »

« Il a dit cela à sa petite sœur..., » déclara Diablo.

Si cela arrivait au Japon, cette merde serait emmenée devant les tribunaux.

« N’est-ce pas affreux !? » demanda Shera.

« Alors, tu n’as pas aimé ça, et c’est pour ça que tu es partie de chez toi, » demanda Diablo.

« C’est la moitié de la raison, » répondit Shera. « L’autre moitié est parce que je voulais savoir ce que je pouvais faire par moi-même et jusqu’où je pouvais aller. »

« On dirait que tu es toujours sur le droit chemin, » déclara Diablo.

Shera hocha la tête. « Oui. Mais... Si vous n’aviez pas été là, Diablo, ils m’auraient ramené chez moi... »

Celsior et les autres étaient tout sauf faibles.

Si Shera avait été seule, ils l’auraient facilement attrapée.

Shera avait hésité avant de dire. « Merci pour aujourd’hui. »

« O-Ouais..., » répondit-il.

Il pouvait la sentir trembler alors qu’il la tenait dans ses bras, comme une enfant réconfortée par son parent.

Alors que Diablo était allongé sur le sol, il pouvait sentir la poitrine de Shera se presser avec force contre lui. C’était empli de chaleur.

« Mais... si vous choisissez Rem... alors je..., » murmura Shera.

« Ne sommes-nous pas des camarades ? Ne l’as-tu pas dit juste avant ? » demanda Diablo.

« Je l’ai dit... mais..., » murmura Shera.

« Hm ? »

« Vous avez fait un visage effrayant et vous n’avez rien dit quand j’ai dit ça. Rem souriait, bien que..., » déclara Shera.

Parce que personne ne m’a jamais appelé camarade avant aujourd’hui, mon cerveau a cessé de fonctionner ! Mais j’étais très heureux.

... S’il pouvait simplement être honnête et le dire ainsi. Il aurait pu le faire s’il n’avait pas autant de mal à communiquer avec les autres.

C’était embarrassant... Et qu’arriverait-il à son rôle de Seigneur-Démon ? Pourrait-il être heureux d’être appelé camarade et conserver son attitude majestueuse et solennelle ?

Mais faire que Shera se sentit mal à l’aise n’était pas une bonne chose.

Il n’avait pas encore choisi Rem et il n’avait pas l’intention de quitter Shera. Comment devrait-il lui communiquer cela ?

Tout d’abord, cela serait bien de la faire aller un peu loin de moi.

La poitrine souple de Shera avait été pressée contre lui pendant tout ce temps, et l’odeur d’agrumes venant d’elle lui chatouillait le nez. Ses cheveux doux effleuraient les mains de Diablo.

Franchement, comment pourrait-il penser normalement dans une situation comme celle-ci !?

Il l’avait un peu repoussé pour qu’il puisse se replacer sur le sol...

Mais au pire moment, Shera s’était levée.

« Ah, désolé d’être au-dessus de vous pendant tout ce..., » murmura Shera.

*Bouing*

Diablo avait fini à la place par presser sur les deux melons.

Attendez, ce n’est pas ce que je voulais faire. J’essayais juste de repousser Shera pour que je puisse me lever... Eh bien ! Techniquement, je suis en train de la pousser maintenant, mais je voulais le faire en prenant ses épaules avec mes mains...

C’est vrai, il essayait juste de pousser ses épaules. Le visage de Shera était devenu complètement rouge.

« Ah... Ouahhh...!? » s’exclama Shera.

« T-Toi ! Écoute-moi bien ! » déclara Diablo.

« Oui !? » demanda Shera.

« Je suis un Seigneur-Démon ! Je n’ai pas de telle chose comme des camarades ! » déclara Diablo.

Ça aurait été génial d’enlever ses mains tout en disant ça...

Ce matin, il les avait touchés depuis en haut. Alors que cela avait été une expérience incroyable, cette fois-ci, il le faisait depuis le bas. Cette poitrine se battait contre la gravité, faisant sentir la sensation deux fois plus... Non, avec trois fois plus de force ! C’était vraiment écrasant.

Mes doigts sont enfouis dans sa poitrine, même si cela n’est fait que depuis l’extérieur de ses vêtements !

« Fwah ! » Le doux gémissement de Shera se répercuta dans son cerveau.

Pas bon, pas bon ! Nous parlions d’être des camarades !

« Je-Je n’ai pas choisi Rem ! Est-ce que tu le comprends ? » demanda Diablo.

« Vraiment !? » demanda Shera.

« Bien sûr ! Ne t’imagine pas qu’un Seigneur-Démon se plierait si facilement à vos volontés ! » déclara Diablo.

Tout en disant ça, il jouait avec ses doigts sur la poitrine de Shera. Les sensations changeaient quand il déplaçait ses doigts.

Shera tressaillit et frissonna en réaction à cet acte. Elle ne se fâchait pas après lui comme elle l’avait fait ce matin.

« Ah... ngh... non..., » gémit Shera.

« Hmm... Parce que je suis un Seigneur-Démon et tout..., » commença-t-il.

« Ngh... fwah... non...! Je me sens... bizarre quand vous y touchez ainsi... donc vous ne pouvez pas... ! » gémit Shera.

« C-Cela vous donne une sensation bizarre !? » demanda Diablo.

« Oui..., » murmura Shera.

Il avait senti quelque chose qui frottait contre la partie inférieure de son corps.

Puis, regardant vers le bas tout en saisissant la poitrine de Shera, Diablo vit que Shera commençait à bouger sa taille.

Elle bougeait ses hanches, se frottant avec force contre lui.

« Uwoh!? »

« Hyah...! N-Ne soyez pas... ne soyez pas être si brutal..., » demanda Shera.

« Ah ! Est-ce que ça fait mal !? » demanda Diablo.

Il voulait être aussi doux que possible, mais c’était vrai qu’il était maintenant au niveau 150. Il devait faire très attention quand il s’agissait de toucher à ces parties sensibles.

Mais attendez, n’est-ce pas mal de faire ça ? Après tout, n’est-ce pas mal de stimuler des parties sensibles de l’autre ?

Shera essuya les larmes qui s’étaient formées dans le coin de ses yeux avec ses doigts. « Non, ça n’a pas fait de mal. J’étais juste un peu surprise, c’est tout... H-Hey, Diablo... Aimez-vous aussi les seins ? »

« Quoi !? » s’exclama Diablo.

« Je veux dire par là que chaque fois que vous me regardez, vous regardez toujours mes seins, non ? » demanda Shera.

« Hm... Eh bien... C’est parce qu’ils se démarquent tellement sur ton corps, » répondit Diablo.

Elle le savait depuis tout ce temps !

« Au début, j’étais un peu inquiète à ce sujet. Mais si c’est vous, Diablo... » continua Shera.

« Qu-qu-quoi !? » s’exclama Diablo.

« Si... si vous êtes doux et que vous ne me faites pas mal... alors c’est d’accord pour moi..., » déclara Shera.

«!?!?!?»

Sa gorge était sèche, et tout ce qu’il pouvait faire était de faire un faible bruit alors que l’air la traversait.

Shera le regardait directement avant de demander. « Hehehe... Ils sont plus gros que ceux de Rem, non ? »

« Ben ouais..., » répondit-il.

« Plus ils sont gros, plus vous voulez les toucher, n’est-ce pas ? » demanda Shera. « Si c’est vous, alors c’est d’accord ! »

« Eh bien... c’est..., » murmura-t-il.

« Ah... Mm... »

N’est-ce pas mal ?

Mais même en pensant cela, son raisonnement ne fonctionnait pas. Tout ce qu’il pouvait faire était de toucher, de presser et de caresser sa poitrine volumineuse.

 

Tout en écoutant les doux gémissements de Shera, il sentit quelque chose se raidir sous ses mains.

« Qu’est-ce... ? » murmura-t-il.

Il avait doucement pincé ce qui était présent sous ses vêtements. Les muscles le long du dos de Shera se contractèrent à la suite de cet acte.

« Nnhaaaaaaa!! »

Son corps s’était secoué, comme si elle avait été électrocutée. Il pouvait sentir la chaleur de son corps augmenter, arrivant en lui à travers ses hanches.

Elle regardait Diablo, les yeux brillants. « Hey... Diablo... »

« Qu-Quoi !? » demanda-t-il.

À cet instant, il sentit un regard glacial pointé sur lui.

Il s’agissait d’une présence plus terrifiante que celle qu’il avait ressentie en provenance de l’une des bêtes de la Forêt Mangeuse d’Hommes.

Lentement, Diablo tourna ses yeux.

Dans le coin de sa vision, il vit que la porte avait été ouverte.

« Ah... ha... »

Un sentiment d’intimidation l’avait submergé. C’était assez fort pour qu’il ne puisse même pas continuer à jouer son rôle de Seigneur-Démon.

Avec un regard rêveur, Shera se tourna afin de regarder. « Oh, c’est vous, Rem~. »

Debout, devant la porte ouverte, Rem se tenait là avec ses gants de combats à pointes qu’elle avait placés sur ses mains pour raison inconnue.

« ... C’est bien... après tout... Je suis toute petite, n’est-ce pas !? » murmura Rem.

Oh, alors elle a entendu cette partie...

Par la suite, les deux autres avaient sérieusement présenté des excuses à Rem.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Chapitre interdit aux moins de 16 ans 🙂

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire