Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 1

***

Chapitre 2 : Essayons d’être un aventurier

Partie 1

Le lendemain matin...

Diablo ouvrit les yeux alors qu’une lumière rentrait dans la pièce à travers la fenêtre.

Un plafond inconnu et des murs inconnus.

Tout avait été fait à partir de vieux bois qui avait été tant poli qu’il en brillait presque.

Il avait dû se débarrasser de la couverture à un moment donné, car elle ne le couvrait pas en ce moment.

Dormir sur un lit qui n’était fait que de paille avec des draps était bien mieux que ce qu’il avait pensé, mais c’était tout de même assez dur. Grâce à son corps très solide, ça ne l’avait pas dérangé autant qu’il l’avait pensé de prime abord.

L’odeur de la paille persistait dans l’air, mais ce qui le préoccupait était le léger parfum de compost qui l’accompagnait.

Les draps étaient faits d’un matériau qui était complètement différent de la laine ou du lin. C’était dur et rêche.

Il s’agissait d’un autre monde, qui ressemblait beaucoup au MMORPG, le Croisement de la Rêverie.

Il ne s’était pas réveillé pour constater que tout cela n’avait été qu’un rêve, et qu’un autre jour dans le monde réel était sur le point de commencer.

Je suis vraiment arrivé dans un autre monde.

Sa tête toujours floue alors qu’il pensait cela, il plissa les yeux face à la lumière du matin.

Bien que cela provenait d’un trou assez petit pour que vous ne puissiez même pas sortir votre tête, cela suffisait pour éclairer la pièce qui était noire depuis que la lanterne et les bougies s’étaient éteintes.

Il ne savait même pas quand il s’était endormi. Il était certain que son affrontement avec les gars de l’Association des Mages n’avait pas été un rêve.

Ses souvenirs à son retour étaient au mieux flous. Il se souvint qu’il était rentré dans sa chambre et s’était effondré sur le lit...

C’était quasi étrange la manière dont il avait été aussi fatigué.

C’est probablement à cause de tout ce qui s’est passé hier...

Il ne s’était pas senti affamé ou fatigué hier, mais c’était probablement à cause de l’excitation d’être venu dans un autre monde. Dès maintenant, il sentait qu’il se rendormirait s’il se couchait.

Et il s’était senti encore plus fatigué après avoir utilisé sa magie la nuit dernière.

Ce n’était pas parce qu’il avait subi des dégâts. Il était mentalement épuisé.

Cela doit être à cause de tous les PMs que j’ai utilisé, pensa Diablo.

Il n’y avait pas de chiffres pour le confirmer comme dans le jeu, mais c’était comme s’il avait accumulé de la fatigue en utilisant sa magie.

Je me demande ce qui se passerait si j’en manquais.

Tout ce qui se produirait dans le jeu serait qu’il ne pourrait pas utiliser la magie, et en se basant sur la fatigue qu’il ressentait en l’utilisant ici, il avait l’impression que cela ne serait pas simplement ça. En manquer serait dangereux.

À partir de maintenant, il devrait faire plus attention à la gestion de ses points de magie qu’il ne l’avait été dans le Croisement de la Rêverie.

Diablo avait assez de PMs pour lancer près de cent « Explosions. » Eh bien, il aurait pu le faire dans le jeu.

Combien de points de magie ai-je en ce moment ?

S’il se sentait fatigué après seulement quelques sorts, alors se rapprocher d’une centaine semblait impossible.

De toute façon, il devrait regarder dans cette direction pour mieux comprendre ses limites.

Pour le moment, le fait d’éviter les sorts de haut niveau qui utilisaient beaucoup de PMs semblait être le meilleur plan d’action. L’utilisation de sorts au-dessus du niveau 100 n’augmenterait pas seulement les dégâts, mais également le coût en points de magie.

Si la nuit dernière était une indication, je ne pense pas qu’il y aura trop de fois où j’aurai besoin d’utiliser ce genre de magie.

Je me demande pourquoi les aventuriers dans ce monde sont tous des niveaux inférieurs à ceux du jeu?

Diablo s’interrogeait depuis sa rencontre avec Galluk.

Il serait probablement préférable de se pencher là-dessus.

Je n’ai toujours pas assez d’informations.

D’abord, il demanderait à Rem et Shera pour avoir plus d’informations sur ce qui se passait.

Maintenant qu’il y pensait, même s’il partageait une chambre avec qu’un seul lit avec deux filles, quelque chose qui ne lui serait jamais arrivé dans la vraie vie, il avait dormi comme un bébé.

Il était si fatigué la nuit dernière qu’il avait fini par accaparer le lit, ce qui le faisait se sentir mal. Où les deux filles avaient-elles dormi la nuit dernière ?

Oh, c’est vrai... Si je meurs, alors la magie d’asservissement est censée disparaître.

Avait-il été un peu négligent ? Non, il semblerait que les deux filles avaient besoin de Diablo pour une raison ou une autre. Cela devrait particulièrement bien se passer avec Rem, qui avait une raison de lui faire confiance. Et Shera ne semblait pas être le genre de personne qui le tuerait dans son sommeil.

« Je suppose que je vais commencer par rechercher les deux filles, » murmura Diablo.

Diablo laissa échapper un petit soupir, puis voulut se redresser en utilisant ses mains.

*Mou*

*Mouuu Mou*

Il avait senti quelque chose de doux et mou qui était dans ses mains.

Diablo avait alors sursauté en raison de sa surprise. Même les oreillers dans le monde réel ne donneraient en aucun cas une telle sensation.

C’était presque comme si c’était vivant, et c’était également chaud.

Ça ne pouvait pas être...

Une pensée impossible traversa son esprit.

« ... OK, calme-toi, calme-toi, » murmura Diablo. « Ce n’est pas comme si c’était un anime ou un manga ou quoi que ce soit... Il est trop tôt pour sauter à des conclusions comme celle-là, juste parce que je partage une chambre avec deux filles, que je ne vois pas en ce moment... »

Essayons de vérifier la situation.

Il tourna son regard afin de voir ce qu’il avait touché.

Pour le *Mou*, c’était venu de Rem, la Panthérienne, qui portait seulement une mince tenue noire.

Quant au *Mouuu Mou*, il provenait de Shera dont le corps voluptueux était couvert seulement avec une robe très ample.

Bien que ce soit seulement à l’extérieur de leurs vêtements, la main droite de Diablo était sur la poitrine de Rem, tandis que sa main gauche touchait à Shera.

Il avait arrêté de respirer.

Je peux le faire ! Un Seigneur-Démon ne peut pas perdre son sang-froid !

Soudain, il se mit à transpirer à grosses gouttes.

Alors que son esprit était en train de divaguer totalement, il essaya de savoir quoi faire ensuite.

Il devait agir fièrement et avec beaucoup de confiance, tout comme un Seigneur-Démon le ferait !

Tout va bien ! Partons simplement d’ici le plus rapidement possible et sans les déranger...

C’était vraiment un spectacle pitoyable de sa part, mais que devait-il faire ? Même s’il s’appelait lui-même un Seigneur-Démon, c’était vraiment juste le rôle d’un Seigneur-Démon qui guidait ses actes. Il n’était pas équipé pour s’occuper d’un réveil où il se trouvait en sandwich entre deux belles filles, les mains sur leur poitrine, comme s’il s’agissait d’une scène érotique trouvable dans un visual novel.

Diablo était peut-être un Sorcier de niveau 150, mais il n’avait aucune expérience quand il s’agissait de faire face à d’autres personnes. Et encore moins quand il s’agissait de deux belles filles.

S’il devait faire la grande évasion, il devait d’abord enlever ses mains de leurs corps.

... Mais il ne pouvait pas le faire.

C’était comme s’il était aspiré.

Qu’est-ce que c’est, une sorte d’adhésif ?

Mon cœur refuse-t-il de me laisser retirer mes mains !?

Il pouvait sentir la chaleur des filles qu’il touchait, ainsi que la manière dont elles étaient douces. Le doux parfum qu’elles dégageaient était assez captivant pour écraser sa volonté.

Ses doigts s’étaient même mis d’eux-mêmes à bouger. Ils avaient commencé à les caresser, même s’il savait que cela pourrait être une erreur.

Rem était à peu près aussi plate qu’elle en avait l’air, avec un renflement qui dépassait à peine. C’était peut-être que quelque chose était sur le point de se développer. Peut-être les débuts d’un véritable renflement ? C’était le sentiment qu’il en tirait de son inspection systématique.

Quant à Shera... c’était fantastique. Ses doigts s’enfonçaient dans cette douceur absolue. Malgré le fait qu’ils s’enfonçaient en elle, il avait aussi une élasticité qui repoussait ses doigts.

Diablo était étourdi par son élasticité, sans parler du volume qu’il ne pouvait pas saisir entièrement avec sa main.

Ce monde n’a-t-il pas de sous-vêtements ? Où est-ce qu’elles les ont enlevés afin d’aller dormir ?

Il captait une quantité incroyable de détails alors qu’il les massait, et il n’y avait pas de limite à la douceur de ce qui était dans sa main.

Un seul morceau de tissu couvrait son corps.

Cette sensation... Cela doit être parce qu’il n’y avait qu’une couche de vêtements.

Bonté divine ! Je veux continuer à le faire pour toujours.

Shera, qui était endormie, laissa échapper un bâillement. « Hmm... fwahhh... »

Son corps se tortilla légèrement sous le stimulus, puis elle ouvrit les yeux. « Hmm... Hein ? Diablo... ? »

Il voulait retirer sa main à la vitesse de la lumière.

Cependant, il n’était pas capable de le faire. Même dans une situation comme celle-ci... est-ce une sorte de piège causé par la magie !?

Shera pencha la tête tout en se frottant les yeux. « Mm... mhm ? Pour une raison inconnue, je me sens un peu... agitée. »

Elle se tourna pour regarder. La main de Diablo agrippait toujours le côté droit de sa poitrine.

Les yeux écarquillés, Shera se retourna pour le regarder dans les yeux.

Alors qu’il tenait toujours la poitrine des deux filles, Diablo ouvrit la bouche. « ... Ah. »

Non seulement il avait tâté la poitrine d’une fille pendant qu’elle dormait, mais elle s’était réveillée. Le Seigneur-Démon ne savait pas quoi dire en réponse à cette situation.

Shera fut confuse pendant une seconde, mais avait apparemment accepté sa situation. Son visage était devenu d’un rouge vif juste devant les yeux de Diablo.

Et juste après ça, elle avait dit. « Je-je ne pense pas que c’est très bien ! »

Embarrassée, elle regarda Diablo avec des yeux levés vers lui.

« Ou... ais... » Si ce n’était pas en raison de son comportement de Seigneur-Démon, il ne serait pas capable de faire la conversation avec son caractère habituel.

« Ce genre de choses est, euh, vous savez... c’est quelque chose que vous faites après avoir appris à mieux vous connaître, et, euh... T-Tant que vous ne m’aurez pas choisi comme votre maître, alors c’est mauvais ! Compris !? » demanda Shera.

« O... uais ! »

Il avait bel et bien entendu dire quelque chose comme : « c’est un acte que vous pouvez me faire tant que vous voulez si vous me choisissez comme votre invocatrice ».

« De toute façon, ce genre de choses est un pas permis ! C’est pas bien, pas bien du tout, d’accord !? » demanda Shera.

« ... O... uais ! »

« N-Ne faites plus ça, d’accord ? » demanda Shera.

Shera s’éloigna et la main de Diablo fut enfin libérée de la douce sensation qu’elle ressentait... bien que ce fut un adieu quelque peu réticent.

Il était reconnaissant du fond de son cœur que Shera lui ait pardonné.

Il était toujours incapable de sortir de dans son personnage de Seigneur Démon, et n’avait pas été capable de trouver les mots justes pour dire quoi que ce soit en retour.

Du côté droit de Diablo, Rem se frottait les yeux. « ... Hmm... Hmm ? C’est tellement bruyant... Que se passe-t-il ? »

« Hmm... »

« ... Hm ? On dirait qu’il y a quelque chose de lourd... sur ma poitrine. ? » déclara Rem.

Il avait oublié.

Sa main gauche avait été « occupée » avec Shera, et il l’avait finalement éloignée de là...

Mais sa main droite était toujours sur la poitrine de Rem.

Même un sort de haut niveau n’aurait pas pu rendre Diablo aussi pétrifié qu’il l’était maintenant.

Rem se tourna pour regarder sa poitrine.

Le silence.

Regardant sa main, le regard de Rem suivit son bras, puis son visage.

Une fois de plus, elle regarda la main, puis son visage.

Son expression avait tout dit.

Il devrait dire quelque chose ici.

Il devrait s’occuper de tout cela avec dignité et majesté, comme le ferait un Seigneur-Démon ! Oui, avec dignité et majesté !

Diablo avait ouvert sa bouche. « Rem, montre ta poitrine avec fierté ! Même s’il ne s’agit que d’un petit renflement, c’est toujours ton atout le plus précieux. »

Qu’est-ce que je viens de dire à l’instant ?

Le cri aigu de Rem avait alors retenti tôt le matin.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre xD

  2. Lilian Guillot

    Merci pour ce chapitre, il m'a tué

Laisser un commentaire