Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Tome 6

Table des matières

***

Chapitre 193 : L’agent de sécurité du bar

Je m’appelle Lyle… Je suis un ancien aventurier de rang C.

Même si c’est moi qui le dis… mais on peut dire que ma capacité était du niveau des aventuriers de rang B...

Cependant, en raison de quelques problèmes, j’avais été exilé de la guilde de l’aventurier.

Pour cette raison, je travaillais maintenant comme agent de sécurité dans un bar…

Ce soir, mon ancien ami de l’époque où j’étais aventurier, Keith, était venu au bar.

Et on dirait qu’il ne m’avait pas remarqué.

J’imagine que c’était vrai. Il ne s’attendrait pas à ce que quelqu’un comme moi travaille dans un endroit comme celui-ci…

« Bon, je suppose que je devrais l’appeler. »

« Yoo, comment ça va Keith ? »

« Hm ? Qui es-tu ? Ooh ! N’es-tu pas Lyle… ? Que fais-tu ici ? »

« J’ai été viré de la guilde, alors je travaille comme agent de sécurité en ce moment. »

« … Je vois. Tu as dû traverser beaucoup d’épreuves, hein ? Après avoir fait quelque chose de si stupide que ça… Si seulement tu ne l’avais pas fait, tu serais devenu un aventurier de rang B depuis longtemps… ».

« Je n’y peux rien, j’ai récolté ce que j’ai semé. Au fait, comment va Aisha ? »

« Aah, tu n’es donc pas au courant, hein. Écoute-moi bien, et reste calme. »

Hm ? Qu’est-ce que c’était que ça ? Était-ce une mauvaise nouvelle ? Qu’était-il arrivé à Aisha ?

« Aisha-chan a… Non, Lady Aisha a quitté son poste à la guilde. »

« Quoi, quoi !!? C’est une blague ? Et c’est quoi cette phrase ? Tu l’appelles Lady Aisha. »

« Ne t’ai-je pas dit de te calmer ? Je vais te le dire maintenant, alors respire un bon coup. »

« Lady Aisha s’est mariée et a cessé de travailler à la guilde. »

« Qu’est-ce que tu viens de dire ? Mariée !? Qui est son partenaire ? »

« C’est ce jeune garçon Myne, celui que tu as embêté… Aah, mais ce n’est plus un garçon. »

« Ce-Ce salaud de morveux !! Lui et Aisha… Bon sang, je ne lui pardonnerai jamais ! ! ! »

« Oi oi oi... Lyle écoute. Ne pense plus à quelque chose de mal, d’accord. »

« En fait, il y a une autre personne que le Seigneur Myne a aussi épousée… »

« Qu’est-ce que c’est que ça ? Comme si Aisha ne suffisait pas !? Qu’y a-t-il à se plaindre ? Il se moque de moi ! »

« … Écoute bien, calme-toi et écoute mon histoire. »

« L’autre femme est colérique et te causerait des problèmes si tu faisais quoi que ce soit à son partenaire. »

« Huuh ? Des problèmes ? Le seul problème que j’ai, c’est qu’Aisha soit mariée. »

« L’autre femme… c’est la princesse chevalière, Son Altesse Sylphide. »

« Attends une seconde, Keith. Pourquoi la princesse Sylphide épouserait-elle un enfant d’aussi basse condition ? »

« Comment diable pourrais-je le savoir ! C’est la vérité, d’accord ? Pour l’instant, buvons jusqu’à ce que nous soyons rassasiés !! »

« En même temps, Sa Majesté le roi a certifié le Seigneur Myne comme un membre de sa famille, et l’a promu noble, c’est devenu la famille Fortuna. »

« Ce qui veut dire qu’Aisha-chan est devenue aussi une noble. Je vois… Pas étonnant que tu l’aies appelée Aisha avec un “Lady”. »

« C’est comme ça. C’est pour ça que je t’avais dit de ne pas penser à faire quelque chose de stupide. La personne à laquelle tu fais face est un noble maintenant. Et il a le soutien de la famille royale, tu comprends ! Si tu fais quelque chose d’imprudent, je ne sais pas si tu seras effacé de ce monde ou pas ? »

Quelle chose a dû se passer ! Pour qu’Aisha… puisse être mariée à ce gamin qui m’avait fait exclure de la guilde…

Inutile, je voulais rencontrer Aisha et confirmer ses sentiments.

Si je ne me trompais pas, Aisha dormait dans le dortoir de la guilde. Ce qui voulait dire qu’elle n’y était plus en ce moment ?

Alors où est-ce qu’elle habitait ?

Si seulement elle m’avait épousé, je l’aurais rendue heureuse…

« Désolé pour les désagréments, mais je veux juste savoir une dernière chose ! ! Où puis-je trouver Aisha maintenant ? »

« Hey Lyle. Ne t’avais-je pas prévenu ? Mon avertissement ne t’avait-il pas traversé les oreilles ou quelque chose comme ça ? »

« Je le sais très bien ! Fais cela pour un ami, d’accord ? »

… Je le savais, mais je ne pouvais pas oublier Aisha… je la connaissais depuis plus de 3 ans ! Comment pourrais-je être satisfait de voir un morveux me la voler après l’avoir rencontrée une fois ?

« Si je ne me trompe pas, elle vit dans la maison du clan récemment construite dans la ville de Lucas ? »

« Une maison de clan ? Pourquoi dans ce genre d’endroit ? »

« Apparemment, c’est un clan fait par la princesse Sylphide, Aisha et Myne. »

« Clan… Un clan, dis-tu ?... »

« N’est-il pas troublant de faire un clan avec seulement 3 personnes ? »

« Si je peux rejoindre ce clan, je serai invincible ! C’est une bonne idée. »

« Prêter ma force à Aisha… j’en serais tellement heureux. Et être à côté d’elle… J’aurais peut-être une opportunité !? »

Avec cela, en tête, je voulais me rendre à la maison du clan dès que possible…

Oh non, j’étais en poste actuellement… Je ne pouvais pas dire à mon patron que je partais maintenant…

« Patron, je suis désolé de dire ça pendant le travail, mais puis-je sortir un moment ? »

◆◇◆◇◆

« … Alors c’est ici que vit Aisha ? »

Après avoir atteint ma destination, je me tenais devant un bâtiment assez neuf qui avait été construit de nulle part.

… Comme on pouvait s’y attendre de la famille royale.

« … Alors, je me demande où est Aisha en ce moment ? »

Oo, il y a des gens ici. Essayons de demander.

« Excusez-moi, est-ce le clan du Tournesol éternel ? »

Après y être entré, j’avais parlé à une chevalière qui se tenait là.

Hm, même si elle n’était pas aussi jolie qu’Aisha, elle était aussi très belle.

Avoir une telle beauté ici me donnait envie de rejoindre ce clan quoiqu’il arrive… Si Aisha n’était vraiment pas présente, n’était-ce pas mal de parler à cette fille aussi… non ?

« … C’est bien cela, puis-je vous demander qui vous êtes ? »

***

Chapitre 194 : Le rapport fait au Roi (Le fait choquant et la confession)

« Le Démon Rosalie a dit quelque chose à propos de “faire quelque chose au royaume de Rolasia”, n’est-ce pas ? À ce propos, je crois que j’ai une idée de ce que c’est. Quant à l’explication… Il vous faudra peut-être entendre une vieille histoire avant de la comprendre… »

Le roi s’était alors mis à parler…

« Il y a seulement 20 ans, le Royaume Démon était à nouveau en guerre contre notre pays voisin, et il était très proche d’ici. Après la mort de Vortex, le démon nommé Cayenne a pris la relève en tant que nouveau Roi-Démon. Nous ne savions pas si cette personne était aussi agressive que son prédécesseur, Vortex. Donc, après cette invasion, cela faisait 20 ans que le Royaume Démon n’est pas resté en paix… Au cours de cette grande invasion, le royaume d’Oose fut détruit, mais le royaume de Rolasia se portait bien avant la destruction. À cette époque, le royaume de Rolasia avait travaillé sur une technique interdite qui leur avait permis de peu d’éviter la destruction du royaume. »

« Et cette technique interdite… était une chose qui faisait appel à des héros courageux d’un monde différent du nôtre, qu’on appelle “l’invocation des héros”… Ces personnes d’un autre monde détenaient des compétences outrageuses, comme celles que tu as maintenant, Myne. Cependant, cette invocation secrète d’un héros obligeait la personne d’un autre monde à venir ici sans son consentement. De plus, pour utiliser cette technique, il est nécessaire de sacrifier la vie de la jeune fille du sanctuaire qui utilise cette technique. »

« … Tu connais ça, Roi. »

Alors que je répondais au Roi, celui-ci souriait amèrement et répondit par un : « Eh bien, je suppose que oui ».

« Le royaume d’Auguste s’est aussi servi de ce rituel pour appeler divers héros. »

« Eh ? Nous avons des gens venant d’un autre monde qui vivent dans ce pays ? »

Je l’avais demandé, car mes yeux étaient grands ouverts.

« Oui, c’est exact. Ta mère Yukino, et ma femme Garnet, l’alchimiste Maya… Ces trois-là sont en fait des gens venant d’un autre monde… »

« Hein ? Ce qui veut dire que Sylphide et moi… »

« Oui. Vous avez tous les deux le sang d’une personne venant d’un autre monde qui coule en vous… De plus, tous les trois étaient les meilleurs amis dans leur ancien monde. Même après 20 ans, Maya ne pouvait toujours pas accepter le fait d’être de ce monde, donc n’importe quelle demande d’alchimie devra passer par Garnet pour avoir une chance d’être acceptée. »

« Je ne savais pas que de telles circonstances se produisaient, et que le royaume de Rolasia avait effectivement convoqué des héros. Et je suppose que beaucoup d’êtres humains voulant détruire ces vies naissent… C’est vraiment triste… »

« Cependant, aucun héros de ce genre n’a été convoqué dans le royaume de Rolasia il y a 20 ans, n’est-ce pas ? »

« C’est censé être le cas. Comme les rois de chaque pays avaient été dégoûtés par un tel acte, Garnet et ses amis s’étaient dispersés à travers le pays. »

Je vois… Mais, je suis choqué. Entendre que ma mère venait d’un autre monde… Attendez, était-ce la raison pour laquelle, quand j’avais utilisé Évaluation sur Garnet, je ne pouvais rien voir ?

« Au fait, Myne, Maya m’a dit que si je t’avouais ce fait, elle voulait te parler du temps passé par Yukino ici et dans son ancien monde… Alors pourrais-tu la rencontrer la prochaine fois ? Je suis sûr que Garnet veut la même chose. »

Toc, toc, toc.

… Encore une fois, on pouvait entendre le bruit d’une personne frappant à la porte.

« Chéri, c’est moi, Garnet… J’ai aussi amené Maya ici. »

« Oh, Garnet ? Tu l’as trouvée ? »

« Oui, je l’ai trouvée, alors je l’ai amenée. »

« J’ai compris… une fois que j’en aurai fini avec la discussion, on se retrouve dans la pièce d’à côté, alors attendez un peu. »

« Et aussi Myne, il s’agit de la survie des elfes. Sais-tu où se trouve la princesse Luca ? Le Royaume de Ritz m’a dit que la princesse Luca avait parlé de s’échapper dans un endroit inconnu. J’aimerais que tu m’apportes plus d’informations à ce sujet. »

« Je comprends, je vais me renseigner à ce sujet maintenant ! »

« Attends ? Tu peux même utiliser la [Télépathie] avec les elfes ? »

« Non, comme Aisha n’est pas avec nous, je pourrais le lui demander pour moi. »

{Aisha… Aisha… tu m’entends ?}

J’avais immédiatement contacté Aisha.

« … Je n’arrive pas à le croire… »

Apparemment, par télépathie, elle avait dit que « Luca a été donné comme esclave à Xanadu pendant l’invasion du royaume d’Oose. »

◆◇◆◇◆

{Il semblerait que Pillows puisse nous montrer où elle avait été attrapée pour la première fois ! Et il semblerait que sa vie soit encore en sécurité… Et qu’elle pourrait même porter l’enfant de Xanadu.}

Quoi !?? La nouvelle que m’avait donnée Aisha était vraiment trop inattendue… Pour l’instant, transmettons l’information au Roi.

« Roi, on dirait qu’on a trouvé l’emplacement de Lady Luca. »

« Ooh, tu es vraiment rapide… Alors où est-elle ?... Qu’est-ce que tu as dit ? »

« Pour l’instant, tu devrais aller parler à Maya dans l’autre pièce, cela t’aidera à devenir plus fort. »

En écoutant les paroles du Roi, je m’étais levé et m’étais agrippé aux mains de Sylphide.

« Roi, est-ce bon si j’amène aussi Sylphide ? »

« Oui, si c’est Sylphide, alors il ne devrait pas y avoir de problème. »

« … Un moyen de devenir plus fort ?... Je n’avais aucune idée de ce que cela signifiait… Mais pour l’instant, utilisons Évaluation… »

Nom : Maya Kishimoto

Niveau : 36

Race : Humaine

Sexe : Féminin

Âge : 41 ans

Occupation : Alchimiste exclusif du Royaume d’Augustus

[Compétences]

Alchimie — Extrême

Vêtu de magie

Évaluation — Totale

[▼≠◇]

〒〃 ●〒〃♀

 

Nom : Garnet Augustus

Race : Hume

Niveau : 37

Sexe : Féminin

Âge : 41 ans

Occupation : Première femme du roi Augustus

[Compétences]

Alchimie

Arithmétique de haut niveau

Magie unique — Glace

[▼≠◇]

¬☆▼◇≠仝

@仝#¬仝 

Oui, comme je m’y attendais, je ne pouvais pas lire ceux qui suivaient lorsque j’évaluais Garnet… Je me demandais si je pourrais les voir après avoir augmenté encore plus mon niveau d’évaluation…

Aussi, Maya  !! Elle avait aussi [Évaluation – Totale]…

Et il y avait ce talent [Vêtu de magie] que je n’avais jamais vu auparavant.

« Enchanté de vous rencontrer ! Je m’appelle Myne, y a-t-il quelque chose dont vous voudriez me parler… ? »

« D’abord, essayez d’utiliser l’évaluation sur nous, y a-t-il une section que vous ne pouvez pas lire correctement ? »

« Ce n’est pas une langue de ce monde, mais une langue de notre ancien monde appelée japonais, donc c’est normal que vous ne puissiez pas la lire… »

« Le [▼≠◇◇] que tu vois ce lit de la manière suivante : compétence de héros. C’est une compétence que chaque personne venant d’un autre monde posséderait après être venue ici… La compétence de Garnet est la suivante : [Vision du futur], et la mienne est [Communication avec la déesse]. »

Je vois, donc c’était bien ce que je pensais.

Je supposais que pour Garnet, cette capacité était quelque chose comme être capable de voir l’avenir… C’était ainsi qu’elle avait su que je serais au courant de l’appel du héros.

Et pour le talent de héros de Maya, apparemment elle pourrait parler à un Dieu en utilisant la [Télépathie], et ce Dieu était une déesse ! C’était comme ça qu’elle avait pu bizarrement savoir quand venir dans la pièce.

« Il n’y a rien d’autre à ajouter, mais je suis sur le point de mourir… Nous l’avons déjà confirmé avec la compétence de Garnet [Vision du futur]… Alors, permettez-moi de vous donner mes compétences… je suis sûre que vous en ferez pleinement usage…

Aussi, je suis sûre que vous avez entendu parler de cela par Fenrir, et que vous aurez besoin de combiner une autre compétence avec [Évaluation — Totale] pour produire un effet en dehors de son fonctionnement standard ? Je vais vous dire ce qu’est cette compétence.

Et cette compétence est [Alchimie]. L’alchimie est une compétence qui consiste à mélanger différentes choses pour créer quelque chose de nouveau. Donc, si vous mélangez deux compétences, vous seriez peut-être en mesure de créer une compétence entièrement nouvelle.

Ce que je voulais dire, c’est que vous pourriez être en mesure de faire une nouvelle compétence avec [Évaluation — Totale] pour trouver des compétences, et en utilisant [Alchimie] pour faire une compétence. 

Par exemple [Épée à une main — extrême] + [Épée à une main — Sainte]. Dans votre cas, puisque vous avez déjà [Couper & Coller], vous n’aurez pas de difficulté à trouver les compétences adéquates ? Dans ce cas, vous pourrez mélanger les graines de compétence. »

Il semblerait que Fenrir avait dit que la compétence permettant de retourner dans le passé devrait être mélangée avec les graines ayant l’attribut espace-temps

« Encore une fois… Il y a une compétence sur laquelle vous devriez vous concentrer… et c’est [Réalisation]… Vous savez que cette compétence peut incarner n’importe quelle arme en la voyant une seule fois, non ? Alors, laissez-moi vous montrer quelques armes qui sont bien connues dans mon ancien monde.

Et, nous n’allons pas utiliser des épées qui sont dans notre ancien monde, mais des fusils qui utilisent de la poudre à canon… Penses-y comme un arc.

Il y avait aussi ce qu’on appelle un pistolet à crémaillère… laissez-moi essayer de la dessiner pour vous… Hmm, c’est bien s’il y a une vidéo pour ça, mais nous ne l’avons pas. Si les prochains humains appelés par l’invocation du héros cette fois-ci apportaient un appareil vidéo… alors peut-être… Cependant, on n’a pas le temps pour ça… Attendez, c’est une excellente occasion de faire un peu d’entraînement à Myne. »

« Il était vrai que Myne deviendrait plus fort. Pour l’instant, tirons les choses au clair. Si nous pouvons obtenir une Gatling, les hordes de démons pourraient être annihilées en un rien de temps. »

« D’accord, on s’en sert maintenant ! [Réalisation] ! »

Maya soupira en regardant la Gatling terminée… Il n’était pas surprenant qu’il ressemblât à une masse de fer ayant une forme déformée…

Bien que cela ressemblait exactement à celle de la photo, comme c’était une arme que je n’avais jamais vue auparavant, elle n’avait aucun sens pour moi.

« Très bien, utilisons la technique de l’alchimie maintenant ! Tout d’abord, utilisez [Télépathie] + [Télépathie]. »

..

« Je l’ai fait… C’est devenu maintenant [Pensée digitale]. Maintenant, je peux envoyer à Myne l’image d’une Gatling qui est dans ma tête… Non, attendez, la personne de l’autre côté a aussi besoin de cette compétence… »

Eh bien, j’avais juste fait une autre [Pensée digitale].

« Myne, coupez-moi cette compétence. »

« Aah, il y a une nouvelle compétence dans votre statut… Alors, je vais donc utiliser [Couper]. »

Après avoir acquis cette compétence, Maya m’envoya l’image d’une mitraillette.

La puissance de la Gatling qui flottait dans mon esprit était sans aucun doute écrasante. Certainement, avec cela, nous pourrions être capables de vaincre les ennemis avec la [Réalisation] !

Une fois de plus, j’avais utilisé [Réalisation] et cette fois-ci, l’image que Maya m’avait donnée avait été créée dans la réalité.

***

Chapitre 195 : À cette époque, le Royaume du Ritz (Royaume de Ritz 1)

Je suis le roi de ce royaume, le royaume du Ritz, Von Éric.

Le roi de notre pays voisin, Jack Oose du royaume d’Oose, avait fui les démons après avoir été détruit par eux, et il cherchait une occasion de me rencontrer. Et en ce moment, il était ici pour discuter avec moi.

Au cours de l’entretien, le soldat Kite avait soudainement fait irruption dans la pièce avec du sang couvrant tout son corps.

« Votre Majesté ! ! »

« Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi faites-vous tant de bruit ? Ne voyez-vous pas qu’il y a un invité ici ? Alors qu’est-ce que vous voulez ? »

« … Je m’excuse pour mon impolitesse. »

« Non, depuis que j’ai entendu parler des rumeurs, je ne peux pas ignorer un rapport de votre part... Je comprends donc et je devrais vous écouter. »

« Aah ? Une rumeur ? Je me demande ce que c’est ? »

« Un nouveau héros est né de nouveau dans le royaume d’Augusta ? »

« … Apparemment, le nom du nouveau héros est Myne. Il a abattu un Roi-Orc de Classe Catastrophe seul, en plus il a conquis le donjon nouvellement né, et même blessé un démon de haut rang qui avait frappé le royaume d’Oose… »

« Est-ce que c’est vrai !? »

« Oui, cette information est certainement vraie. »

… Pourquoi vient-il encore du royaume d’Augusta ? Est-ce que ce royaume a un sol pour faire pousser des héros ou quelque chose comme ça ?

… Avoir le « Roi Héros Faren », la « Princesse Chevalière Sylphide », et « l’Archère Sainte Aisha ».

« Une situation si enviable… S’il y avait un seul de ces héros nés dans notre pays, notre pays n’aurait pas été détruit… même sous un roi idiot comme moi. »

« Ne vous blâmez pas Jack… Cette situation n’arrivera peut-être pas à Oose, mais finira par venir à Ritz aussi… C’est notre adversaire qui est à blâmer, alors ne vous mettez pas tout le fardeau sur vous-même. »

« Cela dit Jack… il y avait “cette” lettre secrète qui est arrivée l’autre jour de la part de Faren d’Augusta… »

« Hou… une lettre secrète de Faren ? Je me demande ce que c’était ? »

« Il s’agit du Premier Prince Alto, qui prend Stasha Lion pour épouse. Et le second prince Louis qui épousera Sasha Lion. »

Alto et Louis seraient sûrement d’une grande aide s’ils se mariaient. Si Stasha épousait Alto, notre lien avec la famille royale se renforcerait… Mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire de forcer Sasha à se marier également avec la famille Augusta…

« Fumu, le prince Louis est un spécialiste de l’alchimie, mais je n’ai jamais entendu dire qu’une grande réalisation était venue de sa part... Je souhaite que Sasha épouse ce nouveau héros Myne dont nous avons parlé plus tôt… »

« Oh… Éric, en parlant de fiançailles ! ! Quelle brillante idée, et c’est aussi quelque chose de bien ! De plus, le royaume d’Augusta est le seul pays qui n’est pas envahi par le pays des démons. Ils ont beaucoup de héros en ce moment même, et si vous vous mariez avec eux, ce sera une situation favorable pour vous. »

« Honnêtement, ma fille Luca s’est enfuie de la maison… Et pour l’instant, je ne sais toujours pas où elle est allée. J’ai juste peur qu’elle ait été attrapée par le royaume des démons… Ça irait si rien ne se passait… »

Fumu, comme Jack l’a dit... Est-ce que cette demande en mariage vaut la peine d’être reçue… ?

Je supposais qu’il valait mieux écouter les sentiments de l’individu…

« Kite… Pouvez-vous appeler ma femme Roxanne, Sasha et Stasha ? Alors, vont-elles toutes écouter ensemble ? »

J’avais décidé d’accepter la demande en mariage, j’avais demandé au soldat Kite d’appeler ma famille.

« Chérie, tu nous as appelées ? »

« Cher père, tu nous as appelés ? … Qu’y a-t-il ? »

« Oh, vous êtes là ? Désolé de t’avoir appelée soudainement, mais c’est à propos des fiançailles de Sasha et Stasha. »

« … Kite. »

« Alors vous nous avez appelés pour parler du mariage ? Mais de qui est cette autre personne dont nous parlons ? » demanda ma femme Roxanne.

« Pour Stasha, ce sera Alto du royaume d’Augusta… et Sasha devait être avec Louis. Cependant, j’espère que Sasha épousera le héros nouvellement né, Myne. »

« Sasha Lion va se marier… une telle chose… »

« Votre Majesté, à propos de ce héros Myne, j’ai entendu parler de lui. Il s’est marié avec l’Archère Sainte Aisha, et la princesse-chevalière Sylphide. »

« Ce serait difficile pour Sasha Lion… Je me demandais si Votre Majesté pourrait y repenser. »

« Hou, n’est-ce pas pratique pour nous. Si tout se passe bien, n’auraient-ils pas deux assistants supplémentaires ? Sasha pourrait se rapprocher d’elles deux. »

***

Chapitre 196 : À cette époque, le Royaume du Ritz (Royaume de Ritz 2)

Si j’ai décidé ça, je ferais mieux de répondre à Faren.

En attendant, tant que la situation domestique sera stable, j’enverrai mes deux filles au royaume d’Augusta.

Ce serait rassurant si c’était Kite qui les protégeait en cours de route…

« Écoute, Kite, tu dois absolument les envoyer tous les deux au royaume d’Augusta. Jack, j’écrirai aussi concernant la disparition de Luca à Faren. Si tout se passe bien, ils pourront peut-être la trouver et la protéger. »

« … Éric, je te suis vraiment reconnaissant. Si Luca est vraiment en sécurité, je donnerai même les mains de ma fille à Louis pour qu’il se marie… Avec cela, le royaume d’Augusta renforcera ses liens avec les pays voisins, et cela pourrait être bénéfique pour lutter contre le Royaume Démon. »

« Roi, à propos de l’envoi des princesses au royaume d’Augusta, est-ce que je peux vraiment le faire ? Si je quitte le front, n’y aurait-il pas des problèmes ici… ? »

« Kite, je comprends ce que tu veux dire, mais la sécurité de mes deux filles a la priorité sur tout. Dans notre pays, le seul capable, c’est toi. C’est pourquoi je te demande de le faire… De plus, si tu conduis Sasha Lion en toute sécurité, ton cœur ne serait-il pas en repos ? Je sais que tu préfères Sasha… Ça pourrait être un voyage difficile, mais je suis sûr que tu resteras toujours à leurs côtés. »

« Oui. Si c’est votre souhait, je ferai de mon mieux pour protéger les princesses… Mais j’ai peur que personne ne retienne ce démon nommé Blasty. »

« Si tu bouges, je suis sûr que Blasty te pourchassera. Alors, pendant que tu les escorteras, tu pourras le traîner dans les troupes d’Augusta et le vaincre une fois pour toutes ! Si tout se passe bien, avec la rumeur selon laquelle Myne pourrait même venir nous aider… ne serait-ce pas d’une grande aide ? »

« Oui ! Je comprends. Je ferai de mon mieux pour vous servir, vous et les princesses ! Débarrassons-nous de ce Blasty dès que possible. »

◆◇◆◇◆

Avec cela, tout en escortant la voiture avec les princesses dedans, nous nous dirigions vers le royaume d’Augusta.

J’étais sûr que Blasty utilisera cette compétence pour me localiser. C’est vrai, sa compétence de cartographie. Il était capable de marquer une personne spécifique (dans ce cas, c’est moi), puis de la localiser partout où elle se trouve.

Ce qui voudrait dire que Blasty savait que j’étais loin du royaume.

« Fuhahahaha, oh, Kite, j’étais curieux de savoir pourquoi tu n’es pas en première ligne, mais il semble que tu sois enclin à fuir, hein. »

Hm ? En parlant du loup, Blasty nous avait déjà rattrapés.

… Voyons, je l’avais déjà attiré jusqu’ici, mais où sont les troupes d’Augusta ?

Et ce Blasty, il avait même amené son escouade. D’une certaine façon, c’était une bonne chose, cela allait diminuer notre poids en défense, et Augusta pourra les battre pour nous.

Hm ? Je pense que je peux voir à l’horizon de la pente que les Chevaliers de Konoe s’approchent de notre chemin… Ooh, c’est leurs drapeaux ! Ils sont venus ! Si les Chevaliers de Konoe viennent même ici, alors le royaume d’Augusta est-il vraiment si sérieux à propos du mariage ? Eh bien, ils ont demandé l’approbation du mariage, alors de toute évidence, ils sont sérieux à ce sujet… Ouf, tout cela est conforme au plan.

« Appartenez-vous au royaume du Ritz ? »

De l’intérieur des troupes, il y avait un jeune homme qui criait en courant. Augusta n’avait-il pas assez de gens… ?

Trouver un si jeune chevalier… Est-ce qu’ils allaient vraiment bien ?

« Oui, je suis l’un des soldats du royaume du Ritz. Je m’appelle Kite, et je suis ici pour escorter les deux princesses de Ritz jusqu’au royaume d’Augusta. Est-ce que tout va bien de votre côté ? »

« Oui ! Laissez-nous faire. »

« Il ne faut pas se tromper, nous les escorterons toutes les deux jusqu’à leur retour ! Celui qui dirige les Chevaliers de Konoe est le Premier Prince Alto Augusta. Et je suis… Myne. »

Quoi ? Alors ce jeune homme est le héros de la rumeur ? C’était très bien comme ça.

Allait-il me montrer comment il avait vaincu ce démon ?

« Ooh, alors vous êtes Myne ! Je suis désolé, mais en ce moment, il y a un démon qui nous suit. Ce Démon Blasty et ses sous-fifres sont là-bas. Nous apprécions toute aide que nous pouvons obtenir. »

« Nous allons évidemment vous aider. Cependant, le démon pourrait être dangereux, alors c’est moi qui me battrai. »

… Hou, avec ce genre d’attitude, pourrait-il vraiment être capable de vaincre le démon par lui-même… ? Il est regrettable que nous devions donner Sasha, mais si cette personne est si forte, alors ça n’a aucune importance…

« Est-ce le démon là-bas ? »

◆◇◆◇◆

Le troisième démon, hein… Voyons voir… Oh, je peux tout simplement utiliser [Évaluation]…

Donc c’est vrai : Xanadu est spécial?

Nom : Blasty

Niveau: 56

Race : Démon de niveau supérieur

Sexe : Mâle

Condition :

[Compétence]

Cartographie

Chance

Épée Courte — Saint

Magie unique — Restriction (Ligotage)

[Cartographie] : Cette compétence produit une carte de la zone où l’utilisateur se trouve actuellement et la transmet à l’esprit de l’utilisateur, puis l’affiche. Il est également possible de placer un marqueur sur un adversaire, qui l’affichera ensuite sur la carte que l’utilisateur a copiée.

[Chance] : La chance de l’utilisateur s’améliorera considérablement. S’il y a un but, le taux de réussite devient extrêmement élevé.

[Magie unique – Restriction (Ligotage)] : Attache n’importe quelle cible et l’immobilise pendant 10 secondes.

◆◇◆◇◆

Nom : Myne

Niveau: 63

Race : Humain

Sexe : Mâle

Âge : 15 ans

Occupation : Chasseur

[Compétences]

Cartographie nouveauté !

Chance nouveauté !

Épée Courte — Sainte nouveauté !

Magie unique – Restriction (Ligotage) nouveauté !

 

« Ooh, comme on pouvait s’y attendre d’un démon de haut niveau, ils ont vraiment de bonnes compétences… Eh bien, coupons-les maintenant !! »

Alors… Comment les vaincre… ? Peut-être que je devrais tester cette Mitrailleuse Gatling que j’ai créée ?

… Peut-être pas, cette chose est trop hétérogène. Et si les gens de Ritz la voyaient, ils pourraient créer des rumeurs bizarres… Dois-je utiliser [Éclat du Requin] comme d’habitude ? En plus, j’ai l’[Épée courte — Sainte], alors peut-être que ça pourrait marcher.

Ah, peut-être que je pourrais la mélanger avec une certaine compétence de liaison que j’ai obtenue de Blasty… Cela ressemble à une magie pratique, alors utilisons [Rapidité] et [Renforcement des jambes] pour nous rapprocher du démon.

Ensuite, en utilisant la compétence [Magie unique – Restriction (Ligotage)] à l’extrémité de ma dague, j’arrêterai les mouvements de ce démon.

Ensuite, à l’aide de [Perception Interception — Large], j’irai derrière lui.

« Bye bye ! »

« Mange ça ! ! Arts martiaux : Éclat du requin !! »

Après avoir limité ses mouvements, j’avais utilisé l’Éclat du requin sur lui.

« Ku, je ne peux pas bouger mon corps ! ! Est-ce que ce gamin a les mêmes capacités de ligotage que moi ? »

Un grand trou était visible dans le dos de Blasty alors qu’il tombait à genoux, et du sang coulait du trou béant.

« Ouf ! Ce jeune garçon a vraiment vaincu Blasty ! C’est vraiment le véritable Myne. »

« Tu t’appelles Blasty, c’est ça ? Je m’appelle Myne, sais-tu où se trouve Xanadu en ce moment ? »

« Hm, comme si je le savais ! Et même si je le sais, tu crois vraiment que je vais te le dire… Argh. »

« Alors je suppose que tu vas mourir ici tout de suite… »

Dois-je le brûler avec ma magie… ?

C’est mauvais si je ne l’achève pas tout de suite, je pense que… je devrais retourner là où étaient Ritz et Kite, puis utiliser [Magie unique — Aurore] pour finir le travail.

J’étais sûr que la magie de type lumière serait efficace contre les démons.

Puis, en utilisant cette compétence sur le démon, cela souleva un formidable rugissement qui frappa Blasty proprement, effaçant son corps sans laisser de trace.

« Kite, avec ça, les troupes de démons sont détruites, » avais-je répondu.

Celui-ci avait un sourire flottant sur son visage avant de me frapper dans le dos.

« Sire Myne, je suis désolé pour tout ça. Vous nous avez vraiment aidés, avec ça notre royaume sera sauvé… Alors s’il vous plaît, prends soin des princesses. »

◆◇◆◇◆

(NdT : il y a une incohérence ici, le passage suivant doit se dérouler durant la bataille de Myne contre le démon)

« … Kite… Kite…, il y a un bruit fort venant de quelque part, es-tu sûr que tout va bien ? »

Alors, une voix douce de femme pouvait être entendue de l’intérieur de la voiture.

« Tout va bien. Princesse. Le son que vous avez entendu venait du royaume d’Augusta. C’est Sire Myne, qui a vaincu les démons. Cela peut paraître horrible, mais pour le royaume de Ritz, c’est un son qui vaut la peine d’être célébré pour… »

« M-Myne dis-tu ? »

***

Chapitre 197 : À cette époque, le Royaume du Ritz (Royaume de Ritz 2)

Après avoir vaincu le démon Blasty, j’avais traîné son corps et l’avais montré à ses troupes démoniaques.

Les troupes étaient composées de divers monstres comme des orcs, des gobelins ou des ogres.

Voyant leur chef Blasty vaincu, ils étaient consternés.

Uhmm… 1 2 3… 5 6 7 8… 9 10 11 12 12 13 14… environ 60 individus.

Les orcs ressemblaient à ceux que j’avais combattus dans la colonie orc. Eh bien, j’étais plus fort que je ne l’étais alors… donc ce sera probablement plus facile.

De plus, je pourrais recueillir des compétences auprès d’eux pour ma formation en alchimie…

Mieux valait les prendre en utilisant [Couper] avant de les vaincre…

Nom : Ogre Archer

Niveau: 25

RaceDémon

Genre:♂

[Compétences]

Archer — Extrême

Art martialArcher — Tir

[Capacités]

Intimidation

C’était la première fois que je me battais contre un Ogre… Leur type ressemblait-il aux trolls, un monstre de type puissance ?

Mais, puisqu’ils n’avaient pas la compétence [Régénération] comme les trolls, je supposais qu’ils étaient plus faciles à vaincre ?

Et cet archer… Je suppose qu’ils utilisent un arc.

Et leurs compétences… Si je mélange ces compétences, j’étais sûr que ce sera bénéfique pour Aisha… Je me demandais si Aisha en sera heureuse…

… Pour l’instant, prenons toutes leurs compétences avec [Couper]. Puis je vais toutes les [Coller] sur les cailloux que j’ai en excès.

Pour pouvoir mélanger les compétences, je supposais que je pourrais les apporter à Maya plus tard.

Mais quand même… les ogres étaient condensés en un grand groupe.

Ainsi, je lançais continuellement [Magie étendue : Feu — Maximum] et [Magie étendue : Vent — Maximum] au milieu de cette foule.

D’énormes bruits destructeurs avaient été émis, puis des vagues de chaleur et des vents avaient soufflé dans cette zone, les ogres s’étaient effondrés les uns après les autres.

« … Est-ce que j’en fais trop ? Si Aisha voit ça, elle me grondera à coup sûr… »

À la fin de tout cela, j’avais réussi à obtenir 16 [Tir à l’Arc — Extrême] et l’un des arts martiaux de l’ogre archer.

D’accord, ma prochaine cible était les gobelins… Et le bandit… Agissaient-ils vraiment comme des voleurs ?

Je supposais qu’ils pouvaient aller vite… Même s’ils étaient des gobelins, je ne pouvais pas baisser ma garde…

D’accord, faisons la même chose qu’avec les ogres. Ensuite, afin de ne pas les laisser s’échapper, je vais utiliser la magie de terre et je les entourerai. Puis j’utiliserai un maximum de magie et les brûlerai au milieu.

Nom : Gobelin Bandit

Niveau : 29

Race : Démon

Genre : ♂

[Compétence]

Épée courte — Extreme

 

NomGobelin Soldat

Niveau : 29

RaceDémon

Genre:♂

[Compétence]

Épée à une main — Extreme

En utilisant [Magie étendue : Terre — Maximum] [Magie étendue : Feu — Maximum] et [Magie étendue : Vent — Maximum], j’avais piégé les Gobelins et je les avais décimés.

C’était vraiment un bain de sang.

{ … Pour vaincre tous ces démons… en un éclair… Le Seigneur Myne est-il un lanceur de sorts ?... Attendez, mais il a tranché Blasty avec une dague…}

Le soldat me regardait.

Kite me regardait avec une expression extrêmement choquée.

… Hmm, je suppose que j’en avais encore trop fait… Cependant, avec ça, je devais encore gérer les magiciens orcs.

NomOrc — Magicien

Niveau: 34

RaceDémon

Genre:♂

[Compétence]

Magie unique — Tonnerre

 

NomOrc — Magicien

Niveau: 34

RaceDémon

Genre:♂

[Compétence]

Magie unique — Glace

Hmm ?... Quand je regarde ces orcs de près, ils ont une magie différente…

Si je n’y prends pas garde, je risque de rater quelques rares compétences…

D’accord, coupons-les une par une… bon, battons-les tous avec une autre énorme magie.

Avec cela, j’avais obtenu 8 [Magie unique — Glace] et [Magie unique — Tonnerre].

***

Chapitre 198 : Trouver un trésor dans les ruines du village des elfes (Route d’Aisha) (1)

Cela fait longtemps que je n’avais pas travaillé séparément avec Myne et la Princesse…

Même si l’endroit où j’allais n’était pas si dangereux, je me sentais néanmoins un peu mal à l’aise.

Pour aider notre nouvelle amie Pillows, nous n’avions pas d’autre choix que de nous diriger vers les ruines du village des elfes.

Tout comme Amy, c’était toutes les deux des elfes et en termes de beauté, elles étaient vraiment de premier ordre… Donc, afin de cacher leur visage aux masses, nous devions trouver le [Bracelet Illusion] pour Pillows.

Même si je ne connaissais pas bien le village des elfes, j’avais Pillows, Amy et Kuu qui me suivaient, donc mon malaise diminua.

Les ruines du village des elfes étaient très éloignées de la ville de Lucas.

Je me demande combien de temps il nous faudrait pour y arriver si Myne ne nous y envoyait pas avec sa capacité.

Donc, puisqu’ils avaient des choses à faire au palais royal… nous devrions nous préparer à partir…

« Pillows, Amy est-elle prête à partir ? »

Je leur avais demandé d’une voix impatiente, mais une voix un peu détendue me répondit.

« … Ehh… ? Aisha ! Pourquoi te dépêches-tu ? Myne n’utilise-t-il pas son talent pour nous y amener ? Allons-y doucement… »

{Où es-tu Kuu, viens à l’entrée maintenant !}

{Kyuuu, Kyuu ~ ~ ~ ! Attends un peu plus, s’il te plaît ~. Je suis en train d’acheter des bonbons avec Waffle en ce moment ~. Je veux les apporter pour laisser ma chère mère essayer ces bonbons humains !!}

{Myne va nous y envoyer avant qu’il parte… mais quand est-ce qu’on part ?}

« Myne et la Princesse vont au palais royal, alors il nous enverra avant !! C’est pourquoi nous devons nous dépêcher !! »

{Fais aussi vite que possible Kuu !}

Je rangeais aussi nos affaires dans l’ordre tout en expliquant à mes compagnons de voyage qui se déplaçaient tranquillement.

Puis, j’avais utilisé la [Télépathie] et j’avais demandé à Myne.

{... Myne, nous comptons sur toi pour nous emmener aux ruines du village des elfes.}

{Aah, je vois… C’est évident… Désolé Aisha, j’étais irréfléchi.}

Aah, parce que Myne était comme ça… je devais être strict avec lui…

Pillows et Amy étaient venues pendant que je m’endurcissais à nouveau.

« Aisha… pourquoi fronces-tu les sourcils ? Tu gâches ta beauté avec ce regard… »

Amy me parla avec son ton détendu habituel.

… Hah, d’accord, sourions… Sourions ~

Si je fronçais les sourcils, Myne détesterait ça…

« Vous êtes enfin là ? Vous deux… Myne va bientôt arriver ! Êtes-vous prêtes de votre côté ? »

Même si un tel travail convenait mieux à la princesse… mais comme elle était en train de se préparer, je n’avais pas le choix.

« Nous sommes tous prêts. Au fait, je n’ai pas encore vu Cetus, non ? »

Pillows cherchait Kuu.

Maintenant qu’elle l’avait dit, elle avait acheté des collations avec Waffle.

{Kuu, es-tu prête ?}

J’avais utilisé la [Télépathie] pour appeler Kuu… J’entendis alors des petits pas derrière moi.

« … Wafu. »

Ce n’était pas les pas de Kuu, mais ceux de Waffle.

Eh bien, c’était évident vu que Kuu flottait.

{Waffle, où est Kuu ?}

Avais-je demandé à Waffle. Celui-ci regarda derrière lui avant de gémir. « Wafu… »

En regardant dans la même direction que Waffle, je pouvais voir Kuu flotter dans les airs.

{Kuu, es-tu prête ? Où sont les bonbons ?}

{Kyuuu ~. Les bonbons humains sont sucrés et délicieux ! C’était si délicieux que j’ai aussi mangé la portion de ma chère maman… Cependant, il ne me reste que quelques restes, et je pense que ce ne sera pas suffisant pour ma chère Mère, alors j’en ai discuté avec Waffle.}

{« Waafu ! Alors je te donnerai les miens ! S’il te plaît, attends un peu. » C’est ce qu’il a dit et c’est pourquoi on m’a apporté des bonbons.}

… Je vois, ça ne suffira pas pour Cetus vu que Kuu n’avait que quelques restes… Mais je pensais que Waffle aimait aussi les bonbons… Quel bon garçon !

{Compris, attendez ici un moment, je vais vous chercher aussi des bonbons.}

… Si je ne me trompais pas, j’avais des restes de gâteaux chauds…

Je m’étais empressé d’aller à la cuisine, puis je les avais enveloppés avant de les mettre dans un panier, je m’étais ensuite empressé de retourner à l’entrée principale.

Alors, j’avais pu voir Myne. Il n’était pas là tout à l’heure.

{Kuu, prends ça avec toi aussi.}

Puis, j’avais donné à Kuu un tissu emballé avec le gâteau chaud à l’intérieur.

{KyuKyu ~ merci beaucoup ~. Je veux aussi les mettre à l’intérieur.}

Kuu prit volontiers les sucreries qu’elle et Waffle avaient achetées, et me demanda de les mettre dans le même tissu.

Je me dépêchais de déballer et de mettre le reste à l’intérieur.

Comme Kuu n’avait pas de corps humain, elle ne pouvait pas tenir fermement le panier, alors je fis une poignée et je mis le tout autour de son corps.

« Aisha… Ce sont tous les préparatifs ? »

Myne souriait alors qu’il me le demandait.

« Oui. Je suis désolée, Myne, je sais que tu es tant occupé… »

La princesse sourit sournoisement derrière Myne. Ah, donc ils se dirigeraient directement vers le palais royal après nous y avoir envoyés.

« Très bien, tout le monde est prêt ? Alors, allons-y ! »

Après avoir déclaré ça, Waffle grimpa sur la tête de Myne, nous pouvions enfin partir.

« Waffu. »

Myne avait ensuite utilisé la compétence [Magie unique – Espace temps] et ouvrit un vortex noir…

« D’accord, allons-y. »

Très bien, puisqu’on doit se dépêcher, je vais d’abord y aller…

Après y être entré, Kuu vola à l’intérieur à toute vitesse derrière moi.

« KyuKyu ~ ~ ~ ~ ~ »

En regardant autour de moi… c’était vraiment les ruines du village des elfes que j’avais visité l’autre jour.

Alors que j’y réfléchissais, Pillows et Amy sautèrent du vortex noir.

Est-ce que ce sera ensuite le tour de Myne et de la princesse, et de Waffle ?

Peut-être qu’ils partiront directement de là, pensai-je en criant à l’intérieur du vortex noir.

« Myne ~ ~ ~ ~, Princesse ~ ~ ~ Vous pouvez simplement vous diriger vers le palais royal à partir de là ~ ~ ~ ~ »

Alors.

{Je comprends, Aisha ! Fais attention, d’accord ?}

Myne me répondit par [Télépathie].

***

Chapitre 199 : Lien avec les princesses (1)

C’était au moment où j’avais chassé ces ennuyeux démons, et en assistant à la destruction des orcs magiciens que je m’étais soudainement rappelé pourquoi j’étais venu ici.

… C’est vrai ! Je dois atteindre mon objectif de voyage ici.

Je dois escorter les princesses jumelles du royaume du Ritz jusqu’à Augusta…

L’une d’entre elles semblait devoir devenir ma femme, alors j’allais devoir faire de mon mieux pour les escorter.

Le représentant semblait être ce soldat Kite… Pour l’instant, je devrais appeler notre représentant, qui est mon beau-frère, pour les rencontrer.

À toute vitesse, j’étais allé à la voiture de mon beau-frère.

Puis, étant à côté de la voiture, je l’avais appelé.

« Beau-frère, les poursuivants ont tous été vaincus. Vas-tu maintenant parler au représentant de Ritz, Kite ? »

« Les poursuivants… Comme prévu de Myne… »

Après que mon beau-frère Alto ait entendu le rapport, celui-ci répondit et descendit lentement de la voiture.

Sa manière de descendre de carrosse était vraiment digne d’un futur Roi.

Kite, qui m’avait vu, était surpris quand il regarda Alto.

La raison pour laquelle il était surpris était peut-être due à l’imposante silhouette représentée par mon beau-frère…

Cependant… il avait immédiatement frappé ses joues légèrement avec ses mains, puis s’était avancé de toutes ses forces.

On dirait qu’il savait faire passer son travail avant tout.

« … Excusez mon impolitesse, mais êtes-vous le prince Alto de la famille royale du royaume d’Augusta ? »

Kite s’était ensuite avancé devant Alto, puis s’agenouilla sur une jambe.

« Oui, je suis le Premier Prince, Alto Augusta. Vous êtes donc l’estimé Sire Kite. Vous n’êtes pas du royaume d’Augusta, donc vous pouvez arrêter cette attitude formelle… Nous, les Chevaliers d’Augusta, recevrons la demande de votre pays afin d’escorter les deux princesses qui seront mariées dans notre pays ! Nous prendrons en charge l’escorte des princesses à partir de maintenant afin que vous puissiez rentrer dans votre pays d’origine l’esprit tranquille. »

Après avoir entendu les paroles de mon beau-frère, Kite, qui restait encore là, répondit.

« Je comprends, attendez un instant. »

Après avoir dit cela, il était venu vers moi et il m’avait parlé. 

« Sire Myne… À propos de la voiture, il serait préférable que Son Altesse Stasha Lion monte dans le carrosse du royaume d’Augusta, et que Sire Myne monte dans le carrosse de Son Altesse Ritz. Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Je vois, c’est mieux d’apprendre à connaître ma future femme. Au lieu de me le demander, ne vaudrait-il pas mieux aller demander l’approbation de mon beau-frère… ?

« S-Sire Kite, je vous le confirmerai plus tard, alors pourriez-vous attendre un moment ? … K-Kite… Hein ? Il n’est pas là. »

En regardant autour de moi, Kite se trouvait à côté d’une voiture exceptionnellement luxueuse située au milieu de l’armée de Ritz.

En inspectant de près… on dirait que Kite parlait à quelqu’un à l’intérieur de la voiture.

Expliquait-il la suggestion qu’il a faite aux princesses ?

Après avoir vu Kite expliquer désespérément la situation, je vis deux belles dames descendre de la luxueuse voiture.

« Heh… C’est donc l’atout le plus précieux de Ritz, les princesses jumelles… Elles sont vraiment belles, différentes des rumeurs, » marmonna un de nos chevaliers d’Augusta.

Oui, elles étaient vraiment magnifiques. De longs cheveux bleus, elles étaient habillées de manière rarement vue… Elles se ressemblaient vraiment, comme on s’y attendrait de jumelles.

Pendant que je les regardais, les princesses jumelles me virent et un sourire flotta sur leurs visages.

Je me dépêchai de baisser la tête et l’une des deux princesses s’inclina aussi.

Celle qui me regardait était certainement celle qui allait se marier avec moi, Son Altesse Sasha Lion.

Puis, Kite les escorta jusqu’ici.

Je devrais parler à mon beau-frère de la suggestion tout à l’heure.

Après avoir décidé ça, je me dépêchais d’aller à la voiture de mon beau-frère. Et quand je l’avais appelé de l’extérieur, il sortit par la fenêtre et entendit ce que j’avais à dire.

« Oui, je n’ai aucun problème avec ça. C’est aussi mieux pour moi d’avoir une discussion avec Stasha Lion. Est-ce que mon beau-frère est d’accord avec ça ? Et je pense que c’est mieux d’en parler à Sylphide. »

Puis, en utilisant la [Télépathie], j’avais demandé à Sylphide, celle-ci me donna aussi son approbation.

Après avoir obtenu la confirmation des deux, j’étais allé voir Kite et les princesses jumelles.

« … Sire Kite, nous acceptons votre suggestion, » déclarai-je.

Après que j’eus dit ça, Son Altesse Stasha Lion alla à la voiture de mon beau-frère.

Kite ne suit-il pas ? … Quelle princesse digne… ! Fais de votre mieux, beau frère…

« … Sire Myne… ? »

Après le passage de Lady Stasha Lion, j’avais entendu une voix d’un timbre cristallin qui m’appelait par-derrière. Quand je me retournais pour regarder, Lady Sasha Lion me regardait.

« Laissez-moi vous présenter Sire Myne. Voici Son Altesse Sasha Lion, qui va se marier avec vous. »

Kite se hâta de nous présenter.

« … Ah, ravi de vous rencontrer… je m’appelle Myne Fortuna. Puis-je vous poser une question ? Je ne suis pas sûr que vous soyez au courant, mais je suis déjà marié… est-ce vraiment une bonne chose que de m’épouser ? »

Pendant un moment, j’avais essayé de savoir ce qu’elle avait en tête…

« Oui, j’en ai entendu parler, votre partenaire est la princesse Chevalière, Lady Sylphide et la Sainte Archère, Lady Aisha, exact ? Est-ce qu’elles sont toutes les deux d’accord avec ça ? C’est ça la question. »

« Sylphide est là également, et elle a dit que c’était bon. Quant à Aisha, elle a quelque chose à faire aujourd’hui, alors je ne lui ai pas demandé. Donc, une fois que l’on sera chez moi, nous en reparlerons. »

Après avoir répondu à son Altesse Sasha Lion, Sylphide répondit dans mon dos.

« Ça fait un moment, Lady Sasha Lion. Êtes-vous sûre que ça ne vous dérange pas d’épouser mon mari? »

Ouf, il semblerait que je puisse rentrer chez moi en paix.

***

Chapitre 200 : Trouver un trésor dans les ruines du village des elfes (Route d’Aisha) (2)

Après avoir dit au revoir à Myne et aux autres, il était temps pour nous de commencer les recherches.

Mais quel était ce sentiment ? Ce malaise…

Quoi qu’il en soit, nous devions décider de notre formation de combat quand nous rencontrons des monstres.

D’habitude, c’était Myne et la Princesse qui étaient en première ligne, mais pour aujourd’hui…

« Pillows, si ça ne te dérange pas, je me demande si je peux te laisser comme avant-garde pour la bataille. »

Au moment où je l’avais dit, Pillows avait été légèrement décontenancée.

« Même si tu ne me le demandais pas, je ne pense pas que mon style de combat me permettrait de combattre en arrière-garde. »

C’est vrai ! … Pillows était une combattante à l’épée, donc il était évident qu’elle devait être devant.

« Amy et moi te soutiendrons par-derrière. »

Myne avait mentionné qu’Amy s’était stabilisée depuis un certain temps, mais en ce qui concernait sa capacité de combat…

« Quant à Kuu, tu seras plus loin derrière Amy et moi, OK ? »

Très bien, avec cela, notre formation était mise en place. Ça devrait aller si on n’affrontait pas un monstre redoutable.

La puissance de Pillows ne devrait pas poser de problème, puisque nous l’avions déjà combattu dans le nouveau donjon… et il n’y avait pas non plus de problème avec Kuu.

« Aisha, je suis désolée si je t’ai contrariée pour ça, mais Amy et moi, nous allons chercher le [Bracelet d’illusion]. »

« Il semblerait qu’il y ait une maison tout près. »

Pillows me semblait impatiente, elle saisit la main d’Amy et s’avancèrent vers l’Arbre Monde.

« Pillows, es-tu sûr que la maison de Mist en a un ? »

« Oui, j’en suis sûr. Mist a toujours été introvertie, donc je suis sûre qu’elle quitte rarement la maison ? Ce qui veut dire que je suis sûre qu’il y en aura un à l’intérieur ! »

« Mais, sais-tu où il se situe dans sa maison ? »

« Eh bien, je ne sais pas, mais… n’est-ce pas la raison pour laquelle nous sommes ici ? Alors, allons le chercher maintenant. »

◆◇◆◇◆

Après avoir parlé, j’avais suivi Pillows dans la maison de Mist.

Pillows commença à fouiller les placards.

Par-derrière, je fouillais les étagères que Pillows avait ratées.

Après avoir cherché dans environ trois étagères, on trouva un bracelet familier.

« Pillows, je l’ai trouvé ! »

J’avais appelé Pillows, et celle-ci rétrécit les yeux.

« Tu l’as trouvé ? » marmonna-t-elle.

Cela avait été plus facile que prévu, l’une de nos tâches était maintenant accomplie.

La prochaine étape serait de se rendre au donjon de l’Arbre Monde pour rencontrer Cetus et lui demander si elle nous donnerait le droit d’avoir sa protection divine.

J’avais ensuite remis le [Bracelet d’illusion] à Pillows pour qu’elle le garde.

◆◇◆◇◆

Nous devions par la suite entrer dans le donjon, et comparer aux autres, je n’avais aucune capacité de combat.

Si je ne me concentrais pas, la mort pourrait m’attendre.

Pillows, qui me voyait nerveuse, m’appela.

« Amy. Tu n’as pas à être si nerveuse. Je suis ici avec toi, et Aisha est aussi habituée aux batailles. Et puis nous avons une bête divine ici avec nous, donc il n’y aura aucun danger. »

Après avoir reçu le bracelet de ma part, elle était sortie de la maison.

J’avais suivi derrière Pillows, et nous nous étions dirigés vers le donjon où nous avions rencontré Aisha et Kuu.

À l’entrée du donjon, Aisha et Kuu étaient assises avec un visage perplexe.

« Wôw, n’est-ce pas rapide ? Avez-vous trouvé ce bracelet ? »

Aisha, qui nous avait remarqués, avait demandé cela avec un sourire sur son visage.

« Oui, on l’a trouvé avec succès, et j’ai pensé qu’on devrait venir à ta rencontre, mais que s’est-il passé ? On n’entre pas ? »

Pillows avait répondu à la question d’Aisha à la place.

« Eh bien, il semble y avoir un piège à l’entrée. »

« Kyu Kyu Kyu, Ma chère Mère m’a dit de faire attention. Un lézard qui était près de l’entrée nous a parlé du piège ~ !! »

Je vois, mais pourquoi cette expression perplexe ?

Ce piège était-il suffisamment dangereux que même Cetus devait l’en avertir délibérément… ?

***

Chapitre 201 : Lien avec les princesses (2)

Afin d’accomplir la volonté de Ritz, Sylphide et moi monterions dans la voiture des deux princesses jumelles, avec Lady Sasha Lion.

Ensuite, mon beau-frère devra s’asseoir avec la sœur aînée de Sasha, Lady Starsha Lion.

Dans un sens, c’était un peu comme rencontrer votre partenaire de mariage arrangé, ce qui me faisait m’agiter, mais j’avais pu me détendre avec Waffle assis sur le dessus de ma tête, et utiliser ses pattes pour me taper sur le dos.

Sasha Lion, qui venait de le voir, était devenue curieuse de voir les queues de Waffle bouger de gauche à droite.

« … Sire Myne, c’est quoi ce chien qui est assis sur votre tête ? »

Hmm, est-ce bien de dire quelque chose sur les origines de Waffle ? … De plus, jusqu’où devais-je lui parler de mes secrets… ?

Je devais penser à ces choses si nous devions vivre ensemble, il serait alors très difficile de devoir me cacher d’elle chaque fois. Tout d’abord, je devrais apprendre à la connaître, puis avoir une réunion avec ma famille, et comme nous ne pouvions pas le dire devant elle, je pense que nous devrions utiliser la [Télépathie] pour en parler en premier.

« … Sire Myne ? »

Non, non, je m’étais encore perdu dans mes pensées. Pour l’instant, je devrais lui dire juste assez pour savoir qui était Waffle sans lui raconter toute l’histoire.

« Aah, je suis désolé, Votre Altesse Sahsa Lion. »

« … Vous pouvez m’appeler Sasha. Comme nous allons vivre ensemble, ne soyons pas trop formels l’un avec l’autre. »

« D’accord, Sasha, ce chien s’appelle Waffle. C’est l’un des membres les plus importants de notre famille ! Waffle… S’il te plaît salue Sasha. »

« Wafu… »

Au moment où j’appelais Waffle, celui-ci aboya doucement, puis il leva la patte droite pour saluer Sasha.

Voyant cela, les yeux de Sasha devinrent brillants et elle se leva immédiatement et tint ses paumes ensemble. Puis elle regarda Waffle droit dans les yeux.

« Quelle est cette adorable créature ? »

Elle fixa attentivement Waffle et en fit des éloges.

C’est vrai que Waffle était mignon, mais… C’était la première fois que je voyais quelqu’un réagir comme ça.

« Waffle ~, Waffle ~, ravie de te rencontrer, je m’appelle Sasha Lion ~ enchantée de te rencontrer ~ »

Sasha commença alors à serrer Waffle dans ses bras et elle lui frotta doucement le menton.

Comme il se sentait bien, les yeux de Waffle s’étaient mis à cligner plusieurs fois, comme s’ils voulaient s’endormir.

« Wafu »

« On dirait qu’il veut dormir. Tellement mignon ~ »

Pendant que Sasha câlinait Waffle, j’avais téléphoniquement parlé à Sylphide.

{Sylphide, Sylphide, que dois-je lui dire sur mes secrets.}

{Pourquoi ne rien dire ?}

{La situation est totalement différente de celle de mon cher frère Louis, qui était totalement dominé par sa sœur ! Et cela était décidé parce que c’était bénéfique pour le pays. Je pense donc que ton secret ne devrait être partagé qu’entre nous.}

{ … Hmm, je comprends ce que tu veux dire, Sylphide, mais on va rester ensemble, combien de temps va-t-on devoir le cacher ?}

{Je ne connais pas les détails, mais n’est-il pas mieux de dire que tu as un pouvoir commode ou quelque chose comme ça…}

Ehh, Sylphide n’était-elle pas trop optimiste avec ça ?

Quand j’avais rencontré Aisha et Sylphide, je pouvais comprendre ce qu’elles pensaient de moi.

En même temps, ce pourrait être une bonne idée d’amener Sasha à Fenrir, mais ce pourrait être difficile d’y amener la famille royale d’un autre pays…

Si mes informations étaient divulguées au royaume de Ritz par l’intermédiaire de Sasha, les rumeurs risqueraient de se répandre à partir de là.

Tout d’abord, je me demandais si c’était une bonne idée de leur parler de l’existence de Fenrir au royaume de Ritz.

… Aah, c’était si gênant.

Qu’est-ce que j’allais faire ?

***

Chapitre 202 : Trouver un trésor dans les ruines du village des elfes (Route d’Aisha) (3)

« … Alors, quel genre de piège y a-t-il ? Si nous hésitons à entrer, nous ne pourrons pas procéder correctement ? »

Pillows m’avait regardé une seconde avant de dire.

« Oui, c’est vrai. Pourquoi ne pas simplement jeter quelque chose à l’intérieur pour activer le piège ? »

Nous pouvions simplement prendre quelque chose qui ne vaut pas grand-chose et le tester… Mais quel serait le piège ?

{Kuu… Dois-je demander à ma chère mère quel genre de piège c’est ?}

Kuu, qui ne comprenait pas la situation, me posa cette question.

{KyuKyuKyuKyu ~, elle ne sait pas grand-chose dans les détails, mais un général Homme-Lézard a posé le piège, et c’est très probablement un piège qui téléporte la personne.}

« Merci Kuu… au moins, on sait de quel piège il s’agit. »

« Hou, un piège à téléportation, jetons une pierre pour le tester. »

Après que Pillows ait dit ça, celle-ci montra du doigt un énorme rocher.

« Qu’est-ce que tu racontes ? Comment va-t-on porter un si gros rocher ? Et qui sera celle qui le lancerait ? »

J’avais immédiatement rétorqué à sa suggestion impossible.

Rien qu’en regardant la roche, je pensais qu’elle pesait près de 100 kg.

Et nous étions toutes des filles. Même si Myne était là, même lui ne pourrait pas déplacer cette pierre aussi facilement.

« … Tsk tsk tsk, Aisha, as-tu oublié qui je suis ? Si c’est moi, je peux la soulever et la lancer. »

Pillows parla d’une manière cool.

… Ses compétences… ?

Aah, elle était [tombée dans les ténèbres] ? C’est vrai ! Mais ne serait-ce pas tout de même difficile, même avec son statut accru ?

Et ça n’avait pas de sens, car la Princesse gagnait souvent contre elle.

« … Eh bien, regarde et apprends. »

Après avoir dit cela, elle toucha l’énorme rocher, elle le souleva avec vigueur.

« Gunununu... Je suis désolée, mais pourriez-vous me lier avec des cordes autour de la taille ? »

Après l’avoir tiré à moitié hors du sol, Pillows demanda une faveur.

J’avais rapidement sorti une corde de mes bagages et je l’avais enroulée autour de sa taille.

{KyuKyu ~ Kuu aidera aussi ~}

Je vois, si Kuu aidait aussi, alors ça marcherait sûrement…

Après que Kuu ait dit cela, elle tira en se servant de sa bouche pour mordre à l’extrémité de la corde… Puis l’énorme rocher s’était lentement soulevé du sol.

Comme on pouvait s’y attendre d’une bête divine, même si c’était encore un enfant.

Même Pillows, qui versait beaucoup de sueur sur son front, souleva cette grosse pierre.

… Quel force ahurissante !

À l’origine, les elfes n’étaient généralement pas aussi forts qu’Amy. Le fait que les elfes ne puissent pas du tout être capables d’effectuer du travail de force était aussi généralement admis.

… Cependant, Pillows portait ça devant moi.

Je n’imaginais pas que cette compétence [tombée dans les ténèbres] pouvait être si puissante.

« … Très bien, jetons-le dans le donjon, » dit-elle en la jetant de toutes ses forces.

Le gros rocher quitta les mains de Pillows, et dessina une parabole douce en franchissant l’entrée.

Je me demandais ce qui se passerait.

Toute l’entrée était recouverte d’une lumière blanche éblouissante, et le gros rocher qui devait s’y trouver disparut sans laisser de trace.

« … Je vois, c’est certainement un piège de téléportation. »

{Kyu Kyu Kyu ~ Chère Mère, où est passée cette énorme pierre ?}

{Hm ? Aah, il semblerait qu’il soit tombé à l’étage du général Homme-Lézard, qui est au 3e étage. Oh wôw, on dirait que 2 ~ 3 d’entre eux sont morts. Ils ont récolté ce qu’ils ont semé.}

… Ah, si nous étions entrée sans rien savoir, nous serions tombés dans un nid de lézards.

Je suis reconnaissante à Cetus de nous l’avoir dit.

{Kuu, peux-tu remercier Cetus pour nous ?}

{Chère Mère, Aisha dit qu’elle veut te remercier de nous avoir avertis du piège ~}

{KyuKyu ~ je lui ai dit Aisha ~}

« Maintenant que cet obstacle a disparu, allons rencontrer Cetus. »

« Attends un peu Pillows ! Et si le piège n’avait pas disparu ? »

« Ce n’était pas comme si c’était important. Puisque nous savons où nous allons nous transporter, nous pouvons vaincre ces hommes-lézard, » déclara Pillows avec désinvolture tout en essuyant la sueur de son front et en entrant dans le donjon.

… Hmm, rien ne semble se passer.

Apparemment, ces types de pièges disparaissent une fois déclenchés. Pfff.

“Ça a l’air d’aller. Aisha, tu as l’air de trop réfléchir, hein ? », dit Pillows avec un petit air de victoire dans sa voix.

Kuu et Amy l’avaient également suivie.

Nous franchissions l’entrée, c’était le même hall qu’auparavant.

Et là, Cetus flottait dans les airs.

***

Chapitre 203 : Trouver un trésor dans les ruines du village des elfes (Route d’Aisha) (4)

{KyuuuKyuKyuKyuuu ~ Chère mère, Kuu est revenu !}

{Mon adorable fille, tu as bien fait de venir ici… Et qui est cette Kuu dont tu parles ?}

{C’est le nom que tout le monde m’a donné ~ Kuu est un nom adorable ~}

{Je vois, je suis content… Je dois remercier Myne pour ça. C’est la même chose avec le fils de Fenrir. Nous, les bêtes divines, pouvons élever notre rang en ayant des noms uniques. Le fils de Fenrir n’est-il pas plus puissant qu’avant ? Aussi, ça ne me dérange pas que vous m’appeliez tous par mon nom.}

{Kuu sera Kuu !}

{Et Waffle sera Waffle ~}

{En tout cas, chère maman, je t’ai apporté des souvenirs.}

{Hou ? Est-ce que c’est le cas ? Quoi que ma fille m’apporte, je les chérirai avec tendresse… je ne peux pas attendre…}

{Ce sont des bonbons du monde humain kyu ~ il y en a qui sont sucrés, ou épicés, mais tous sont délicieux. Il y a les bonbons de Kuu, ceux de Waffle et même ceux qu’Aisha a apportés pour que ma chère mère essaie aussi kyu ~}

◆◇◆◇◆

On dirait que Kuu voulait voler derrière le dos de Cetus pour lui donner les bonbons, mais à cause de la sacoche attachée sur elle, il était difficile de la lever.

{KyuKyuKyuKyu ~ ... Kyu ~ ~ ~}

Comme j’avais pitié d’elle, je l’avais aidée à l’enlever.

{Merci Aisha ~ ~ ~}

Après l’avoir enlevé de son dos, je l’avais mise sur la bouche de Kuu. Celle-ci la prit et la jeta dans la bouche de Cetus.

{Chère Mère, qu’en dis-tu ? Est-ce délicieux ? Celui que j’aime le plus est la sucrerie appelée gâteaux chauds !}

{Hmm, je n’en sais rien parce qu’il y a différentes saveurs mélangées… mais elles sont toutes délicieuses, merci Kuu. Au fait, pourquoi tout le monde est-il soudainement rassemblé ici ? Vous avez besoin de quelque chose ?}

{Aisha, cher mère a demandé pourquoi nous sommes ici.}

{Uhmm, nous sommes ici pour demander si nous pouvons obtenir la protection divine de Cetus.}

C’est vrai, si nous avions la protection de Cetus, nous pourrions parler à Kuu même quand nous étions loin.

Sur ce, Kuu flottait devant le visage de Cetus tout en la suppliant de ses yeux innocents.

{Eh bien, cette fois-ci, ce sera un cas particulier. Puisque vous vous occupez de ma fille…}

… Juste après avoir dit cela, le corps de Cetus brilla d’une couleur dorée, Pillows et mon corps brillaient également d’une couleur dorée.

Aah, nous avions obtenu la protection en toute sécurité.

{Merci beaucoup !! Cetus !}

J’avais incliné la tête de toutes mes forces en remerciant Cetus.

… D’accord, avec cela, nous avions atteint tous nos objectifs.

J’allais devoir contacter Myne pour qu’il vienne nous chercher…

Alors que j’étais en train de me dire que j’allais utiliser la [Télépathie] pour contacter Myne…

 

Nom : Aisha

[Protection de la Bête Divine]

Télépathie : « Cetus » nouveau !

 

NomPillows

[Protection de la bête Divine]

Télépathie : « Cetus » nouveau !

{ … Aisha, tu m’entends ? Il y a quelque chose que j’aimerais demander à Pillows, sait-elle où est allée la princesse Luca du Royaume d’Oose ?}

Au moment où j’allais le contacter, Myne m’avait surpris.

« Pillows, puis-je te demander quelque chose ? Myne demande si tu sais où se trouve la princesse Luca. »

Pour l’instant, j’allais lui en parler.

« Aah, je sais où elle est. Après que le Roi-Démon Cayenne ait pris le royaume, il a donné à Xanadu la princesse comme esclave sexuelle en récompense. Elle est peut-être en vie, mais je crois qu’elle porte le bébé de Xanadu. Si tu as besoin d’aide, je peux te dire où ils se trouvent. »

***

Chapitre 204 : La Bête Divine Hel et le Roi Démon Cayenne

{Au fait Cetus… pourquoi les Hommes Lézards ont-ils décidé de créer un piège aussi compliqué à l’entrée du donjon ?}

Pillows l’avait demandé à Cetus, car elle était curieuse.

C’est vrai, je m’interrogeais aussi là-dessus.

{Malheureusement, je ne suis pas non plus au courant de cela. Je suis la Bête Divine qui contrôle la vie marine, donc je n’ai aucune juridiction pour les hommes-lézards. Au lieu de moi… ils sont sous la juridiction de Hel. Devrais-je demander à Hel pour vous ?}

{Oui, si c’est possible…}

Honnêtement, il valait mieux écouter Fenrir.

{ … Hel ne lèverait jamais la tête quand il s’agit de Fenrir.}

{ … Fufu, je vois. Alors Hel vous a accepté ? Eh bien, nous, les 10 Bête Divine, nous coopérerons avec Myne autant que nous le pourrons !}

{Aisha… Très bien, j’ai contacté Hel. D’après ce qu’il a dit, les gens qui contrôlent les démons… essentiellement, le Roi-Démon Cayenne essaie de soutenir Hel. Les Bêtes Divines préfèrent s’attaquer à la race des humains plutôt que de coopérer avec eux… Ce qui signifie que nous préférons coopérer avec Myne si possible. Alors, Cayenne a voulu être ami avec Hel… Hel l’a accepté, et a offert à Cayenne de nouveaux Hommes Lézards et des Antica avec qui travailler. Ce qui veut dire que les Hommes Lézards sont sous les ordres de Cayenne. Je ne sais pas ce qui se passe, mais apparemment Cayenne savait que vous viendriez, alors il a essayé de vous empêcher de venir.}

{ … Cetus, qu’est-ce qu’une Antica ?}

{Ce sont des monstres de type fourmi qui vivent dans le désert.}

{Ce sont des créatures méchantes qui ont une carapace dure sur tout le corps et qui exhalent une solution acide forte. Soyez donc prudent si vous essayez de les combattre.}

{Donc Hel travaille avec le Roi-Démon !? N’est-ce pas une grosse affaire ? Quand on parle de monstres, il n’y a que des Orcs, des Kobalds, des Gobelins… mais maintenant l’armée a augmenté en nombre ? Au pire, nous devrons affronter Hel… ? De plus, vous entendre décrire l’Antica me rappelle les monstres Scorpions que j’ai combattus il y a bien longtemps. Mais je pense que Myne n’aura peut-être pas de mal à y faire face…}

… Si c’est Myne, avec sa nouvelle magie à grande échelle, et les nouvelles armes de ce monde, j’étais sûre que même si une horde de l’armée démoniaque venait, il serait capable de se défendre.

Le royaume d’Augusta était en sécurité grâce à Myne et au Roi… mais pour les autres pays, c’était peut-être différent.

À l’heure actuelle, le royaume de Ritz et de Laurasia étaient attaqués par les démons.

À un moment donné, ces deux pays pourraient suivre le même chemin que le royaume d’Oose, qui était tombé il y a longtemps.

Il y aura sûrement beaucoup de citoyens qui seront malheureux, surtout la Princesse Luca…

C’est pourquoi, nous, le Tournesol Éternel, devrions aider à vaincre l’armée des démons, même si ce n’est qu’un peu.

{ … M-Myne, as-tu un peu de temps maintenant ? Je viens d’apprendre une nouvelle importante de Cetus.}

{D’accord Aisha, qu’est-ce que c’est ?}

{Ehm... Il semblerait que Hel et le Roi-Démon Cayenne travaillent ensemble. Et maintenant, ils ont les Hommes Lézards et les Antica comme nouvelle armée.}

◆◇◆◇◆

J’avais écouté Aisha me donner ces nouvelles, c’était en effet quelque chose d’important.

J’étais vraiment surpris par le changement soudain des événements. Les deux royaumes avaient déjà du mal à lutter contre les démons, et ils avaient maintenant une nouvelle armée ?

Mais j’avais entendu dire que le royaume de Laurasia essayait d’invoquer des héros, donc nous devrions aider le royaume de Ritz autant que possible… Après tout, c’était le pays de Sasha et Stasha Lion…

{C’est en effet surprenant, je vais en informer Sylphide maintenant.}

***

Chapitre 205 : Rencontre de Myne avec Aisha et compagnie (Point de vue de Myne)

{ … Bref, Aisha, as-tu fini de ton côté ?}

{Oui, tout est fait… c’est pourquoi je voulais te contacter à ce sujet…)

{Au fait, Sylphide et Sasha discutent, donc c’est mieux si nous parlons de choses après avoir utilisé la [Magie unique – Espace Temps] ! Ou je regretterai de ne pas l’avoir fait plus tard. Aussi, nous devrions aussi parler d’Hel avec les Bêtes Divines… Je vais donc devoir toutes vous rencontrer maintenant.}

« Sasha, je vais vous parler d’un secret que j’ai, mais promettez-moi que vous ne le direz jamais à personne. »

« Oui… OK, Myne-sama, je comprends. Quel genre de secret est-ce ? »

« Très bien. C’est à propos d’une compétence que j’ai, ça s’appelle [Magie unique – Espace Temps]… C’est une magie extrêmement pratique à utiliser, je peux aller d’un endroit à un autre en un instant. »

« Et vous possédez cette compétence pratique ? »

« Oui, ça va être horrible si vous le dites à quelqu’un, donc seuls ceux dont je suis vraiment proche, comme ma famille, le savent. Et aussi, je vais utiliser cette magie pour voir ma femme Aisha et mes amis. »

« Oui, l’Archère Sainte, Lady Aisha, je serai vraiment heureuse de la rencontrer. C’est un honneur de rencontrer les trois héros du royaume d’Augusta ! »

{Aisha, peux-tu demander à Amy et Pillows d’utiliser le bracelet ? J’arrive tout de suite.}

{OK, nous sommes toutes prêtes.}

… Attends, ne devrais-je pas dire à mon beau-frère que je vais aller quelque part pendant un moment ?

Alors, avant d’utiliser la compétence, j’avais arrêté la voiture et j’étais allé à celle de mon beau-frère et je lui avais dit.

« Beau-frère. Je dois rencontrer Aisha immédiatement… »

« Ah, d’accord. Fais attention en chemin. »

« De plus, il se peut que je ne retourne pas de suite à la capitale. Il y a un problème important que je dois gérer, alors pourrais-tu transmettre cela au roi ? »

« Quelle sorte de matière importante est-ce pour que tu ne puisses rien dire ? Mais si tu dis que c’est le cas, alors je suppose qu’on ne peut rien y faire… Une fois que tu reviendras, pourras-tu nous donner les détails ? »

« Oui, absolument. Je t’en dirai plus quand j’en saurai plus. »

« Ara, je viens de le réaliser… N’êtes-vous pas Myne ? Pour moi, vous allez être comme un petit frère, non ? »

Après nous avoir vus parler, Stasha Lion me le demanda… Si elle épousait mon beau-frère, alors c’était certainement vrai.

« Oui, c’est bien ça. Dois-je vous appeler belle-sœur ? »

« Ufufufu, c’est une offre tentante, mais j’espère que vous pourrez aussi épouser Sasha. »

Après avoir terminé la conversation, j’étais retourné à notre carrosse, puis je m’étais mis sur le toit du carrosse et je regardais autour de moi…

Là, j’avais remarqué un énorme arbre tout près. Je ne pensais pas pouvoir utiliser ma compétence devant les gens de Ritz et les chevaliers de Konoe… Pour l’instant, trouvons un endroit désert.

« D’accord, ça a l’air de convenir… C’est un peu plus loin, mais c’est tout bon. »

« Sylphide, Sasha, j’y vais… Waffle, viens ici. »

« Wafu ! »

Waffle m’entendit et sauta de la voiture avant de grimper jusqu’à ma tête.

« Waffle, nous allons rencontrer Aisha et Kuu et Pillows. »

« Wafu, » répondit Waffle en remuant la queue d’avant en arrière.

Puis, nous avions couru vers l’immense arbre, j’avais ensuite utilisé la [Magie unique – Espace Temps], mettant le cap sur les ruines du village des elfes.

« Allons-y, Waffle ! »

Après être entré dans le vortex noir… je n’avais pas vu Aisha et compagnie.

Elles étaient probablement encore dans le donjon.

En pensant ainsi, je m’étais dirigé vers le donjon, en utilisant la compétence [Cartographie], que j’avais obtenue de Blasty… et des points sur la carte me montraient l’endroit où était Aisha, Pillows, et Amy.

Cette compétence [Cartographie] était très pratique… Je pouvais voir une image réelle de la façon de se rendre sur place.

Je pouvais dire qu’elles étaient au premier niveau du donjon, comme je pouvais voir le donjon entier sur la carte, ainsi que les endroits que je n’avais pas explorés.

Il sera sans doute plus facile d’explorer les donjons grâce à cette compétence.

Devrais-je l’essayer la prochaine fois que j’irai dans un nouveau donjon ?

Pour l’instant, j’aimerais conquérir le Donjon de la Force que j’avais parcourue jusqu’à mi-chemin. Peut-être que je pourrais obtenir quelques bons objets des boss les plus durs.

… Mais pour l’instant, rejoignons Aisha et compagnie.

***

Chapitre 206 : La nouvelle capacité de Myne et sa préparation avant le sauvetage de la princesse Luca

Donc Aisha et les autres se trouvaient là-bas. Avec la compétence [Cartographie], j’avais suivi le chemin le plus court qui menait là où elles étaient.

Après avoir suivi un chemin étroit, mais long, j’avais atteint une immense pièce où Cetus flottait. Aisha, Pillows et Amy étaient là.

Hein ? Je ne voyais pas Kuu.

En regardant autour de moi, je vis qu’elle flottait sur le visage de Cetus.

« Oh ~, je suis ici pour vous récupérer ~. »

Je les avais appelés pour indiquer que j’étais là. Elles se retournèrent toutes pour savoir où j’étais.

« Myne, c’était rapide. Les personnes du royaume de Ritz vont-elles s’en sortir ? »

« Oui, puisque mon beau-frère est là et Sylphide également, donc je ne pense pas qu’il y ait de problèmes pour eux. »

« Myne, vas-tu sauver la princesse d’Oose ? » demanda Pillows alors qu’elle fait un regard sérieux sur son visage.

« Oui, mais pas maintenant. Je vais certainement la sauver dès que je le pourrais. »

« Je vois ! Dans ce cas, dis-moi quand tu partiras, je te guiderai… Cependant, tu ferais mieux de te préparer, car le Roi-Démon Cayenne sera très probablement présent dans l’endroit où nous irons. Si nous devons envahir la zone, il nous remarquera tout de suite… Pire encore, tu devras peut-être l’affronter. »

« Le Roi-Démon ? Es-tu sûre que ça ne te dérange pas de m’y guider ? »

« Ça va aller, je suis sûre qu’ils n’ont pas découvert que je ne suis plus l’esclave de Xanadu. Et même s’ils le découvraient, ce n’est pas comme si je pouvais éviter de me battre avec Xanadu à l’avenir. Ce qui revient au même. »

« Quel genre de personne est le Roi-Démon Cayenne ? »

« C’est un gars incroyablement fort. Même s’il n’a que deux compétences, elles sont toutes les deux hors de ce monde. La première compétence s’appelle [Périr], où tout ce qu’il touche cessera d’exister. Et cette compétence est vraiment quelque chose. Elle t’envoie aux 6e profondeurs de “l’enfer”. Je ne suis pas certaine de connaître sa seconde compétence, je n’ai entendu que des rumeurs à ce sujet… »

« Et où la princesse Luca est-elle retenue captive ? »

C’était là le problème.

« Il y a un village de démons à la frontière d’Oose. Elle est retenue captive là-bas, dans la maison de Xanadu. »

« … Je vois, je suis un peu inquiet pour toi… Il y a une possibilité que tu doives l’affronter. »

Le problème, c’est que Cayenne puisse interrompre le combat avec Xanadu.

Je ne pensais pas pouvoir me battre avec Xanadu et le Roi-Démon en même temps.

« Bref, retournons au palais royal pour l’instant. »

{ … Attendez un peu. Avant de partir, je veux que vous alliez d’abord quelque part.}

Avant que je puisse utiliser cette compétence, Cetus m’arrêta.

{Pour être honnête, il y a des hommes lézards dans ce donjon, et je veux que tu leur enlèves leurs compétences. Les hommes lézards sont issus d’une race qui ne se livre pas à des batailles directes, donc ils tirent principalement leur avantage de leurs nombreux camarades qui se battent ensemble, je suis sûre qu’il y a beaucoup de compétences de soutien que tu peux tirer d’eux.}

{Compétences de soutien, hein… Ça a l’air intéressant. J’ai cette compétence [Cartographie] qui est une compétence de soutien, donc il y a peut-être des compétences plus pratiques. Merci beaucoup, Cetus ! J’irai là-bas sur le chemin du retour.}

Après avoir remercié Cetus, j’utilisais [Cartographie] pour localiser les hommes lézards.

Très bien, je les avais trouvés ! Apparemment, il y avait une grande pièce pleine d’hommes lézards au troisième étage.

« Alors, je m’en vais. »

{Attends une seconde… As-tu la compétence [Cartographie] avec toi ? Cette compétence [Cartographie] est une compétence incroyablement puissante qui interagit avec ta compétence [Évaluation — Total], tu devrais donc l’essayer un jour.}

Ehh ? Mais dans ce cas, pourrais-je juste utiliser la carte pour visualiser leurs compétences et [Couper] leurs compétences sans vraiment les voir ?

N’était-ce pas un peu de la triche ?

… Si c’était le cas, puis-je aussi utiliser [Magie unique – Espace Temps] avec [Cartographie] pour me déplacer ?

Je ne pensais pas que Blasty avait des capacités de mouvement avec lui. S’il pouvait vraiment le faire alors, je pense qu’il aurait facilement gagné beaucoup de batailles.

Attends un peu… Ne me dis pas ça, j’avais à ce moment-là pensé à quelque chose d’incroyable. C’était juste une possibilité, mais avec ça, je pensais que je ne perdrais contre personne.

***

Chapitre 207 : Les nouvelles capacités de Myne

… Très bien, testons-la.

Pour l’instant, essayons d’utiliser [Cartographie] et utilisons [Couper] après avoir utilisé [Évaluation — Total].

La cible sera les hommes lézards.

Nom : Homme Lézard

Race : Démon

Sexe : ♀

[Compétence]

Augmentation des effets

[Talent]

Raffermissement

 

Oui, comme Cetus l’avait dit, je pouvais utiliser l’évaluation sur la carte.

Maintenant, coupons-les toutes.

Hmm, c’est quoi cette compétence d’effets ?

Eh bien, pas la peine de réfléchir, utilisons évaluation à ce sujet !

[Augmentation des effets] : Donnes à une compétence cible unique la possibilité de cibler plusieurs personnes.

Je vois, c’est donc une compétence qui s’utilise comme la magie à longue portée ?

Par exemple, si j’utilisais cette capacité avec l’évaluation, je pourrais simplement viser une zone entière de monstres et les évaluer.

Oui, c’est bien… C’est donc ça, Cetus. C’était ce dont tu parlais en disant compétences de soutien.

Je n’avais aucune idée de ce qu’était ce pouvoir, alors je l’avais collé sur un caillou.

J’en chercherai d’autres.

Nom : Homme Lézard

Race : Démon

Sexe : ♂

[Compétence]

Augmentation de la puissance de l’attaque

[Talent]

Raffermissement

 

Ooh, c’était une compétence facile à comprendre.

C’était bien de la donner aux autres personnes qui étaient plus faibles que moi.

D’accord, devais-je tester la chose à laquelle j’avais pensé ?

En utilisant [Cartographie], j’avais cherché le groupe d’hommes-lézards, puis en visant l’un d’eux, j’avais utilisé [Magie à longue portée – Feu Extrême] sur eux. Puis, en attendant un peu, j’avais réutilisé [Cartographie] au même endroit, et les points représentant les Hommes Lézards avaient lentement disparu.

D’accord ! Comme je m’y attendais ! Je pouvais attaquer des ennemis sans qu’ils sachent ce qui se passe. Avec cette capacité, je pourrais être capable de vaincre l’armée des démons sans avoir peur.

D’accord ! Réfléchissons calmement aux autres façons d’utiliser [Cartographie] avec d’autres compétences.

Pour l’instant… attends ! Si je mettais un effet de portée sur la magie de la Mort Instantanée ?

Et l’autre que je voulais essayer, c’était l’espace-temps.

C’était vraiment génial, mais la carte ne pouvait être ouverte qu’une fois que j’avais exploré cette région, donc il y avait des limites à cela.

***

Chapitre 208 : Aller au palais royal pour faire un rapport

… Bon, maintenant que j’avais pris les compétences des hommes-lézards, il n’y avait plus d’utilité à être ici, il était temps de retourner au palais royal pour faire mon rapport au Roi.

{Cetus, merci beaucoup. Tu m’as aidé à obtenir ces bonnes compétences.}

{Je vois que vous avez grandement maximisé l’utilisation de la [Carte].}

{Je te suis vraiment reconnaissant, Cetus, de m’avoir donné toutes ces nouvelles capacités…}

Bien, il était temps de revenir en arrière.

Après avoir remercié Cetus, j’avais appelé Aisha et compagnie.

« D’accord, rentrons chez nous. »

J’avais rapidement utilisé la [Magie unique – Espace Temps], et j’étais entré dans le vortex noir.

Mais avant que je n’y rentre, Waffle sauta sur mon dos et monta sur ma tête.

Quand nous sortîmes du vortex noir, nous étions arrivés dans notre pièce habituelle à l’intérieur du palais royal. Sylphide utilisa ensuite la cloche pour appeler la bonne.

La servante s’était immédiatement dépêchée, et d’un ton surpris, elle dit :

« Ohh… »

… C’était la première fois que je voyais la servante être surprise.

« Désolé de vous interrompre, mais je veux rencontrer mon cher Père immédiatement. Myne et moi devons l’informer de quelque chose. »

La servante répondit à Sylphide puis sortit immédiatement après avoir donné un merci poli.

***

Au Palais Royal, Bureau de Fahren

« Cher Père, c’est ta fille Sylphide, j’entre !! »

Sans même attendre une réponse, Sylphide ouvrit simplement la porte.

« … Qu’est-ce qu’il y a Sylphide, tu fais tant de bruit… Y a-t-il une urgence ou quelque chose de la sorte ? »

« Myne te le transmettra tout de suite. »

J’avais frappé à la porte en vitesse et j’étais entré.

« Désolé de rencontrer le roi dans un tel état, mais j’ai entendu une nouvelle incroyable de Cetus, alors j’ai pensé que je devais vous le faire savoir… »

« … De Cetus, hein… Bon, racontez-moi. Oh, Cécil et Kappore, pouvez-vous attendre dans l’autre pièce pour le moment ? »

Hm ? Donc il y avait d’autres invités… ? Attendez une minute, Kappore… Où est-ce que j’avais déjà entendu ce nom ?

« Uhm, c’est une nouvelle sérieuse. Apparemment, la Bête Divine Hel travaille avec le Roi-Démon Cayenne. »

« Qu-Qu’est-ce que vous venez de dire, la Bête Divine est avec le Roi-Démon ? »

« Oui. Et puisque Hel contrôle aussi à l’origine les monstres, il a donné à l’armée démoniaque 2 nouveaux monstres à utiliser.

Le Roi-Démon ne pensait pas que nous étions liés à Fenrir, donc je suppose qu’il a commencé à demander une faveur à Hel.

Comme les Hommes-lézards sont des races qui excellent dans le soutien de leur compagnon, je suis allé les évaluer et j’ai pris leurs compétences, car cela pourrait être une menace considérable. »

« … Fumu, et il y a un autre monstre que je n’ai jamais entendu auparavant ? Comment l’avez-vous appelé déjà, un Antica ? »

« Il semblerait que ce soit une tribu spécifique à une race située dans le désert, et ils ont une carapace dure qui entoure tout leur corps. »

« … Hm, le désert huh… Cela correspond au rapport que j’ai eu plus tôt. Nos chevaliers de konoe ont combattu l’un de ceux que vous décrivez comme un Antica, et nous avons confirmé son cadavre. »

« Si ces deux races sont ajoutées aux armées de démons, je pense que les deux royaumes, Ritz et Laurasia, auront des problèmes… »

« … Vous avez raison… Eh bien, le royaume de Laurasia a convoqué quelques héros, donc ils pourraient être capables de le supporter, mais le royaume du Ritz pourrait en souffrir. Et vous, Myne ? Pouvez-vous aller au Ritz et les aider à se défendre contre les armées de démons ? C’est le pays de Sasha et Stasha Lion. Vous pouvez y réfléchir dans un premier temps, et je vais aussi donner au Roi d’Oose cette information. »

« C’est vrai, Myne… À propos de la princesse d’Oose, Luca… Vas-tu aller la sauver ? »

« Oui, c’est certain. Mais, la princesse a été kidnappée et est piégée dans un endroit… et j’ai entendu dire que pour la sauver, je pourrais avoir à faire face au Roi-Démon. Évidemment, je n’irai pas là-bas juste pour être vaincu… alors ça ne me dérange pas. »

« Hmm, vaincre le Roi-Démon, hein. Savez-vous ce que vous avez là ? »

« … Oui, bien sûr ! »

« Je vois, alors devrais-je vous apporter des renforts ? »

« Pour sauver la princesse, il n’y aura que moi et Pillows. Je ne veux pas amener Aisha et Sylphide dans un endroit aussi dangereux. »

« Hou, j’ai compris, mais, êtes-vous sûr que vous n’avez pas besoin d’amener des renforts ? Je peux amener les deux personnes que je viens de mentionner pour qu’elles viennent avec vous. »

« Je ne veux pas vraiment leur montrer mes compétences… Donc je suis désolé, mais je vais devoir refuser. »

« Hmm… C’est aussi vrai. Alors, pourquoi ne pas les faire dormir et les envoyer directement là-bas ? »

Hmmm, pourquoi le Roi est-il si persistant à faire venir des gens… ?

« Ne faites-vous pas une drôle de tête Myne ? Mais il y a une raison pour laquelle je veux amener un compagnon. Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en vos capacités, mais l’adversaire est toujours… nous parlons quand même d’un Roi-Démon. Donc, si par hasard vous échouez, au moins il y aura des renforts… Alors, s’il vous plaît comprends aussi mon inquiétude. »

Après avoir dit ça, le Roi frappa à la porte de l’autre pièce et appela.

« Cécil et Kappore, venez ici tout de suite. »

Hm ? J’étais sûr que Kappore était l’ancien maître de Chunsuke, j’étais curieux de savoir pourquoi il était là.

« Oui ! Fenrir nous a appelés. »

Immédiatement après, un jeune homme en armure de chevalier et un autre homme avec un bandage sur lui étaient entrés.

« … La raison pour laquelle je vous ai appelé ici est de suivre cette personne, Myne. Myne a une tâche énorme à accomplir pour sauver la princesse d’Oose, mais pour la sauver, il devra se rendre dans la base de l’armée des démons. Je suis inquiet pour lui, alors… »

« Je ferai de mon mieux pour répondre à vos attentes ! Nous sauverons certainement la princesse ! C’est justement un travail pour nous ! Moi, 2e capitaine des Chevaliers de Konoe, Cécil, ferai de mon mieux pour suivre Myne-dono. S’il vous plaît, laissez moi monter sur votre bateau, hahahaha ! »

« Uhhh, l’endroit où nous allons est le bastion de l’armée des démons, alors est-ce que ça va aller ? Et dans le pire des cas, nous pourrions avoir à affronter un roi-démon… »

Hmm, quoiqu’il arrive, j’étais toujours inquiet… Attendez ? Si c’était le capitaine Cécil, n’est-ce pas cette femme capitaine problématique ? Je pensais avoir entendu parler d’elle de Melissa, et le Roi les avait choisis. Êtes-vous sûr que ça va aller ? Néanmoins, êtes-vous sûr que nous devrions apporter ce Kappore ?

N’est-il pas inutile au combat ? Sa seule capacité de combat n’était-elle pas Chunsuke ? Et son corps était enveloppé de bandages.

« Oui, votre tâche est de ramener Myne vivant quoiqu’il arrive, même si cela signifie utiliser votre corps comme bouclier ! Comprenez-vous cela ! »

***

Chapitre 209 : Opération de sauvetage de la Princesse Luca (1)

« Hein… ? Moi… aussi ? »

« Effectivement, Kappore. Vous suivrez Cecil et Myne pour sauver la Princesse d’Oose qui est maintenant kidnappée dans le pays des démons. »

« … Si c’est un ordre du roi, je ferai de mon mieux pour coopérer, mais… est-ce que ça va aller ? Comme vous pouvez le voir, mes deux mains sont inutilisables, et je ne peux pas non plus bouger ma jambe gauche. De plus, tout mon corps a été brûlé par ce monstre-fourmi… Ainsi, je ne pense pas que je sois d’une quelconque utilité… »

« Aah, ça ne me dérange pas. Dès le départ, vous n’êtes pas censé être dans la force de combat. »

« … Hein ? Alors, pourquoi m’avoir choisi ? »

« Cela peut sembler un peu cruel, mais… En sauvant la princesse, le pire est à venir, vous pourriez avoir à vous battre avec le Roi-Démon… Donc je veux que vous utilisiez votre corps comme bouclier pour sauver Myne quoiqu’il arrive.

Si vous pouvez accomplir cette tâche, et que Myne est capable de revenir sain et sauf… Alors je pourrais vous laisser rejoindre la 2e troupe des chevaliers de Konoe. »

« Moi, dans la 2e… des Chevaliers ? Est-ce que c’est vrai ? ! Quelqu’un comme moi, qui n’a pas pu accomplir quoi que ce soit ? »

« Oui, je vous fais cette promesse en mon nom. Mais vous devez absolument protéger Myne à tout prix. »

Oui… Il y a peut-être une circonstance favorable qui s’ouvre à moi.

Si je suis dans cette unité, je pourrais ne plus avoir de problèmes d’argent… Et aussi de problèmes avec les femmes.

Je peux aussi prendre ma revanche sur les membres du cercle des dompteurs qui me regardaient de haut.

« Est-ce que ça va pour vous, Cecil ? Vous devrez vous occuper de Kappore. »

« Oui, si c’est pour la princesse… veuillez m’excuser. Moi, Cecil, je vais la sauver, c’est sûr ! ! Alors, Votre Majesté, après avoir terminé cette tâche, me permettrez-vous de rencontrer Lady Luca ? »

« Cecil… combien de fois dois-je le dire ? S’il vous plaît, réfrénez vos désirs. Si vous vouliez courir après Lady Luca, alors je ne serais pas quoi dire au Roi d’Oose… »

« De toute façon, Myne, tu amènes ces deux-là avec toi, ils te protégeront, d’accord ?

Aah, et aussi, puisque nous ne voulons pas divulguer d’informations sur la façon dont nous allons y aller… Dans un premier temps, Myne a demandé de vous endormir tous les deux. »

Sur ordre du Roi, j’avais utilisé la capacité [Effet de zone] et la [Magie de support - Sommeil] sur eux deux.

Franchement, l’effet de zone était si pratique…

Ensuite, j’avais appelé Pillows… Mais le fait de la laisser rencontrer le Capitaine Cecil me rendait un peu nerveux.

« Votre Majesté, je vais appeler Pillows… Mais est-ce qu’elle pourra rester avec le Capitaine Cecil ? »

« Cette Pillows a le même bracelet qu’Amy, n’est-ce pas ? … Alors tout ira bien, parce que ce Cecil n’aime que les belles femmes, le bracelet devrait donc être un bon moyen de le piéger… »

« … Je vois, alors je vais maintenant l’appeler ! »

***

Chapitre 210 : Opération de sauvetage de la Princesse Luca (2)

… Alors, je devrais appeler Pillows.

En utilisant la [Magie unique – Espace temps], j’étais retourné au Donjon de l’Arbre-monde.

Au moment où j’étais sorti du vortex noir, quelque chose s’était dirigé vers moi.

{Tu es si lent, si lent. Kuu t’attend depuis si longtemps.}

Oui, celle qui vola vers moi était Kuu.

Comme je leur avais dit que j’irais d’abord au palais royal, je leur avais dit d’attendre un peu.

Puis, j’avais regardé Aisha et ensuite Pillows.

J’avais pu voir que le bracelet fonctionnait parfaitement, mais son apparence était quand même très jolie.

« C’est un soulagement, je savais que ça devait être Myne… Comme Kuu s’envolait soudainement vers le vortex noir, je m’étais un peu inquiétée. Comme je n’avais rien entendu de ton côté, j’ai pensé que tu avais du mal à t’opposer aux monstres. »

« Ah, je suis désolé. Bon, Pillows. Pourrais-tu utiliser le bracelet pour te donner une apparence moins jolie ? »

« Pour quoi faire ? »

« C’est à propos du roi. Apparemment, il veut envoyer deux de ses chevaliers avec nous pendant que nous sauvons la princesse… mais il y a un léger problème avec l’un des chevaliers. Il est en quelque sorte intéressé par toutes les filles. Je ne sais pas ce qu’il te fera une fois qu’il t’aura rencontré, surtout que tu es une belle femme. »

« … Es-tu stupide ? … L’endroit où nous allons est là où se trouve le Roi-Démon. Alors, pourquoi ne pas t’inquiéter de ça au lieu de ces absurdités ? Et en plus, pourquoi amène-t-on d’autres personnes qui vont nous ralentir ? »

« … Eh bien, je comprends ton point de vue, Pillows. Mais c’est l’ordre du roi, et c’est aussi pour mon propre intérêt… Y a-t-il une chance que tu puisses changer d’avis ? »

« C’est pourquoi je dis que c’est stupide. Pourquoi ne pas les laisser ? Même si nous gardons cette compétence secrète, ils finiront par voir tes autres compétences de leurs propres yeux. En plus, tu devras t’occuper d’eux tout en te battant contre les démons ? Laisse-les ! Si tu es si catégorique pour les amener, alors je ne t’y guiderai pas. »

Mumumu… C’était troublant, et les choses qu’elle avait dites étaient vraies à 100 %.

Il était vrai que l’on ne devait pas faire face qu’au Roi-Démon, mais aussi à Xanadu.

Et comme l’avait dit Pillows, il valait mieux laisser ces deux-là derrière…

Si c’était le cas, comment devrais-je expliquer ça au roi.

De plus, la raison pour laquelle je devais amener ces deux-là était un ordre du roi. Je ne savais pas s’il accepterait mon refus…

Je ne savais pas s’il fallait avoir peur de l’ordre direct du roi…

Encore une fois, ce qu’avait dit Pillows était vraiment correct, il valait donc mieux faire ce qu’elle disait.

Eh bien, je suppose que je devrais rapidement en parler au roi.

« Votre Majesté. J’ai parlé à Pillows, mais sa condition est de ne pas emmener ces deux-là, est-ce d’accord ? »

« Quoi ? Mais pourquoi ? S’il te plaît, dis-moi la raison. »

« Il y a un problème avec le fait que le Capitaine Cecil s’intéresse à Pillows. Mais aussi le fait qu’il soit conscient de mes compétences que je veux à tout prix garder secrètes. Et aussi le fait que je doive les protéger en combattant, ce qui voudrait dire que je ne pourrais pas mettre tout mon cœur dans le combat. »

« Fu~mu, je suppose que ça ne me dérange pas que vous y alliez tous les deux seuls. De toute façon, ces deux-là sont déjà endormis, donc ils ne peuvent pas s’en plaindre. »

***

Chapitre 211 : Opération de sauvetage de la Princesse Luca (3)

Après avoir demandé au roi de pouvoir y aller sans avoir Kappore et le Capitaine Cecil, j’étais immédiatement retourné auprès de Pillows, et je l’avais informée de la situation.

« Très bien, tu peux donc toi aussi faire de bons jugements parfois. Crois-moi, tu ne regretteras pas de m’avoir emmené. »

« Je suis désolé de t’avoir laissé tomber. Alors, devrait-on y aller maintenant ? »

« J’ai compris. Très bien, revoyons notre plan encore une fois. La princesse a été capturée et asservie à l’intérieur de la base avancée de l’armée démoniaque, et elle se trouve dans le village où se trouve Xanadu.

… Donc, nous allons inévitablement rencontrer Xanadu. De plus, au moment où nous causerons un trouble dans le pays des démons, le Roi-Démon saura certainement ce qui se passe. Ce qui signifie aussi que la chance qu’il vienne à nous est extrêmement élevée… Donc même en sachant cela, veux-tu quand même continuer ? »

« Oui, il ne fait aucun doute que je vais quand même y aller. Si je dois vaincre le Roi-Démon, alors qu’il en soit ainsi. »

« … Pillows ? Puis-je te demander quelque chose ? Le Roi-Démon est le chef du pays des démons, n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne serait-il pas dans son château ? »

Aisha posa cette question à Pillows, elle semblerait être curieuse de quelque chose.

C’est vrai, maintenant que j’y pensais, je trouvais cela étrange.

Pourquoi serait-il descendu exprès juste pour se battre en première ligne ? Et qui plus est, il avait même déjà combattu le roi Fahren une fois auparavant.

« … Navrée de vous décevoir, mais même moi je ne sais pas. Aussi, je ne veux pas que vous l’interprétiez mal, ce n’est pas parce que j’étais l’esclave de Xanadu que je faisais partie de l’armée des démons. Je sais que vous voulez des informations sur eux, mais ce sont les seules choses que je connaisse. »

Après qu’elle ait fini d’expliquer, il était temps pour nous d’y aller.

… Très bien alors, à quel endroit devrais-je aller ?

« Pillows, où penses-tu que nous devrions aller en premier ? »

« Voyons… Je pense qu’on pourrait commencer par aller au plus près possible du royaume d’Oose. »

Le royaume d’Oose, hein… Je n’y étais jamais allé… Attendez une minute, Xanadu ne s’était-il pas rendu à cet endroit pour détruire ce pays… Bon, je pourrais aller dans le village que j’avais vu quand j’étais sur le dos de Jormungandr ??

***

Chapitre 212 : Opération de sauvetage de la Princesse Luca (4)

À l’époque, j’étais certain que celui que j’avais vu était Xanadu, et la probabilité que c’était près du royaume d’Oose était élevée.

En pensant ainsi, je m’étais efforcé de me souvenir du paysage de cet endroit dans mon esprit. Après cela, j’avais utilisé ma capacité : [Magie unique – Espace temps].

« Hmm, j’en doute encore, mais… ça pourrait être lié au royaume d’Oose. »

« Que veux-tu dire par “doute encore” ? Si tu ne peux pas utiliser ton talent, alors on peut juste prendre la calèche là-bas… »

« Attends une seconde. Comme j’étais assis sur le dos de Jormungandr à ce moment-là, ce que j’ai vu de loin, quand j’ai vu une ville être attaquée par l’armée démoniaque, pourrait être le royaume d’Oose… »

« … Hmm, donc c’est ce que tu voulais dire. Très bien. Alors, j’irai là-bas en première et je confirmerai si c’est le cas où non. »

Après que Pillows ait dit ça, elle entra dans le vortex noir devant moi. Quelques instants plus tard, elle en ressortit avec une expression heureuse.

« Effectivement, Myne, tu as raison. En plus, c’est assez proche de l’endroit où nous devons aller. Tu as choisi un bon endroit. »

D’accord ! C’était le meilleur résultat possible. Avec ça, j’avais inconsciemment fait une pose victorieuse.

Maintenant, pour former notre groupe, j’avais pensé y emmener Waffle et Kuu. Quant à Sylphy et Aisha, c’était mes deux précieuses épouses, il était donc évident que je ne les emmènerais pas dans un endroit aussi dangereux.

… S’il leur arrivait quelque chose comme ce qui était arrivé à la princesse Luca, je pourrais mourir dû au choc.

« Waffle, Kuu, allons-y. »

Après les avoir appelés, Waffle se leva du haut de ma tête, et Kuu flottait autour de Waffle, tout excité.

Confirmant les membres de mon groupe, nous nous dirigeons enfin vers le vortex noir. Le paysage familier du village est celui que j’avais imaginé. Alors, où allons-nous aller ?

« Pillows, dans quelle direction allons-nous ? »

En appelant Pillows, j’avais aussi utilisé la [Carte].

« Euh… Si nous nous dirigeons vers le sud à partir d’ici, il y aura un petit village là-bas. C’est là que se situe le village des démons. »

Au sud, hein… Aah, elle a raison, il y a un petit village là-bas.

« D’accord Pillows, je l’ai confirmé avec la compétence carte. »

Très bien, laisse-moi vérifier s’il y a une forme de vie à l’intérieur du village aussi....Hm ? C’est quoi ce point remarquablement énorme ? Utilisons l’[Évaluation] pour cela.

 

NomCayenne

Niveau 96

RaceRoi-Démon

GenreMâle

[Compétences]

Éliminer

Six routes vers l’enfer

Barrière de flamme enchaînée

Clairvoyance

[Talents]

Aucune

 

On dirait que le Roi-Démon était là, comme l’avait prédit Pillows. Ses compétences étaient aussi assez mauvaises…

Tout d’abord, arrêtons ces dangereuses compétences de sondage.

Comme la [Barrière de flammes enchaînée] ne ressemble pas à une compétence d’attaque frontale, j’allais d’abord couper le reste.

Et cette barrière, c’était peut-être ce dont Pillows avait parlé.

« Aah ! Tu as raison ! !! Le Roi-Démon Cayenne est là, et ses compétences semblent très dangereuses… »

« Oh… Alors il est là, hein ? Donc il ne fait aucun doute que nous devrons l’affronter. Et Xanadu est-il aussi là ? S’il est là, alors ce sera encore plus gênant. »

J’avais utilisé la [Carte] pour le chercher… hm ?

« Qu’est-ce qu’il y a ? As-tu aussi vu Xanadu ? »

 

NomLuca Oose

Niveau 9

Race humaine

GenreFille

Âge16 ans

OccupationPremière princesse du royaume d’Oose

[Compétences]

Chant de la guérison

Chant de la vitesse

Chant de l’aveuglement

Statutenceinte (Xanadu)

 

« Non, c’est Lady Luca que j’ai trouvée… Elle est donc vraiment enceinte. »

Et on dirait que Xanadu n’était pas là.

Alors que nous discutions des compétences du Roi-Démon, nous avions rapidement avancé jusqu’au village.

Après avoir marché pendant environ 20 minutes, je pouvais voir le village avec mes yeux et une sorte de mur en forme de flamme qui s’élevait à environ 50 mètres de haut.

« … Quel est ce mur ? » demandai-je.

« C’est la barrière du Roi-Démon, » répondit Pillows.

« Je vois, donc en gros cette compétence [Barrière de flammes enchaînée]. »

Attends, si je [Coupe] cette compétence, cette barrière disparaîtra-t-elle immédiatement ? Non, s’il ne peut pas utiliser sa compétence, il pourrait remarquer que nous étions ici, et cela compromettrait notre mission.

C’était la pire des situations. Si nous ne voulions pas qu’il le remarque, nous devrions faire face à la barrière, mais si je prenais sa compétence, il le remarquerait…

« Eh bien, qu’est-ce que tu vas faire Myne ? Si on touche ça, il le remarquera obligatoirement. »

On dirait que Pillows n’avait pas non plus de plan.

« Hmm, pourquoi ne pas utiliser [Magie unique – Espace temps] + [Carte] et aller à l’intérieur de la barrière ? »

***

Chapitre 213 : Opération de sauvetage de la Princesse Luca (5)

Très bien, terminons rapidement notre mission et quittons cet endroit.

Rendons-nous directement devant la princesse Luca avec [Magie unique – Espace temps].

Au moment où j'avais voulu plonger dans le vortex noir, Pillows m’appela.

« Attends, si nous apparaissons soudainement devant elle, je suis sûr qu’elle va flipper… Laisse-moi y aller en premier et lui expliquer… Comme j’ai été l’esclave de Xanadu, je suis une sorte de connaissance. »

Après avoir dit ça, elle entra seule à l’intérieur.

◆◇◆◇◆

C’était… sans aucun doute l’endroit où j’étais quand je vivais avec Xanadu.

Et la précieuse princesse Luca était proche de cette pièce.

Dans un sens, elle était pour moi comme une bienfaitrice quand j’étais ici.

Parce qu’elle était là, les désirs sexuels de Xanadu étaient dirigés vers elle.

C’était l’une des raisons pour lesquelles j’avais décidé de participer à cette opération de sauvetage, parce que j’estimais que je lui étais redevable.

Le Roi-Démon Cayenne était un adversaire effrayant… Cependant, si c’était Myne… j’avais le sentiment qu’il sera capable de gagner.

Je pariais que ses pouvoirs uniques le feraient gagner.

« Bonjour, Votre Altesse, vas-tu bien ? »

J’avais volontairement appelé la princesse qui était nue contre le mur.

Puis, son corps se ratatina et elle répondit immédiatement.

« S’il vous plaît, ne me faites plus jamais ces choses terribles. »

« Ne sois pas stupide, c’est moi, Pillows. »

« C’est vraiment toi, Pillows ! Cette personne n’est-elle pas avec toi ? »

La princesse commença alors à regarder autour de moi.

Je suppose que l’on n’y pouvait rien, elle supposait que j’étais encore l’une de ses subordonnées.

« Je suis ici pour te sauver… Bien que je me demande si tu me crois vraiment si je te dis cela. En gros, il y a un nouveau héros qui se fait connaître dans le royaume d’Augusta, et c’est lui qui m’a fait sortir de l’esclavage de cet homme. C’est lui qui m’a demandé de prêter ma force afin de te sauver. Si ce héros venait ici, tu serais confuse, c’est pourquoi je suis venue ici pour te le dire en premier. »

« … Est-il ici pour me sauver ? Cet endroit ressemble à l’enfer ! … Aah, peu importe ce que tu me dis. Est-ce un rêve ? »

« Uhh, non, ce n’est pas un rêve. Et aussi Luca… j’ai réfléchi à la possibilité de te le dire, mais tu es vraiment enceinte. Cela a été confirmé par les compétences de Myne. »

« E-Enceinte… Moi ? NoooOOOoooooOOOOOOnnn !!!!! »

« A-Attends, calme-toi. Myne est là pour te sauver, alors reste bien calme. »

… Myne… ? Est-ce le nom de la personne qui va me sauver de cet enfer ?

◆◇◆◇◆

« Myne, je l’ai informée. »

Pillows était finalement sortie du vortex noir et me fit un rapport.

Ouf, je supposais que tout allait bien. J’avais peur que le Roi-Démon nous trouve, mais c’était juste des soucis inutiles de ma part.

Très bien, il était temps d’aller sauver la princesse.

« Myne, elle se trouve là, juste à l’intérieur de cette porte. »

Dit-elle tout en ouvrant la porte. Il y avait une femme, coincée sur un mur… Et je craignais que ce soit la princesse Luca.

Hmmm, bien que je sois venu pour aider, je suis sûr qu’elle détestera voir une personne du sexe opposé s’approcher d’elle, surtout que c’est une princesse.

Je suppose que je devrais demander à Pillows de m’aider cette fois-ci.

Je sortis une chemise et un pantalon du sac de rangement avant de demander de l’aide à Pillows.

« Désolé de te demander de l’aide Pillows, mais peux-tu la détacher et l’aider à porter ça ? »

« Soupire, d’accord. Cependant, n’oublie pas qu’on se trouve toujours dans le territoire de l’adversaire. Je peux comprendre ta façon de penser, mais le Roi-Démon est ici. S’il te plaît, ne baisse à aucun moment ta garde. »

***

Chapitre 214 : La fuite de la Princesse Luca

« … Hmm ? Y a-t-il plus de gens à l’intérieur de ma barrière ? Mais la barrière n’a été détruite à aucun endroit… que diable se passe-t-il ? … C’est… c’est absurde que cela puisse arriver, est-ce l’œuvre de ce Myne, celui qui a la protection divine de la bête divine ? Oh, les enfants, montrez-moi ce pouvoir qui a fait battre en retraite Xanadu. »

Une fois le soliloque du Roi-Démon terminé, la barrière de flammes rouges entourant le village se transforma soudainement en forme de chaîne, et tout le village fut complètement recouvert, bloquant aussi le ciel.

« Voyons comment les rats pourront s’échapper… »

◆◇◆◇◆

« Lady Luca, s’il te plaît, porte ça. »

Après avoir relâché les chaînes, Pillows remit à Luca les vêtements que je lui avais prêtés. Pendant qu’elle se changeait, je m’occupais à vérifier les mouvements de Cayenne avec ma [Carte].

Il semblerait qu’il ne bougeait pas. Nous ne nous étions pas bien renseignés…

Si c’était le cas, s’échapper serait du gâteau.

Quand Luca eut presque fini de porter les vêtements, une chaîne rouge recouvrit tout le village du ciel jusqu’au sol.

« … Merde. Est-ce que ce Cayenne nous a remarqués ? »

Pillows avait soudainement crié.

« Luca, change-toi vite ! Nous devons nous échapper maintenant !! »

Avec cet avertissement de Pillows, l’atmosphère détendue devint tendue.

« Pillows, tu ne dois pas être la pousser. Cayenne n’a pas encore bougé d’un pouce. »

Essayant de calmer la situation, j’avais dit cela à Luca qui se changeait encore.

« Lady Luca, mon nom est Myne. Par ordre du roi Fahren du royaume d’Augusta, je suis venu ici pour vous sauver. »

« Êtes-vous vraiment venu pour me sauver de cet enfer ? OK, Pillows, j’ai fini de me changer. »

Après qu’elle ait fini, j’étais allé devant Luca et je l’avais serrée doucement dans mes bras.

« Désolé pour mon impolitesse. »

J’avais ensuite immédiatement utilisé [Magie unique – Espace temps] pour retourner à la maison du clan.

Pour qu’elle n’ait pas peur du vortex noir, je l’avais légèrement étreinte pour qu’on puisse s’échapper immédiatement.

Quand elle avait vu le vortex noir apparaître juste devant elle, elle cria et me serra très fort dans ses bras.

« Pillows, j’y vais en premier. »

Quand j’avais appelé Pillows, les chaînes de la barrière du Roi-Démon avaient soudainement recouvert le corps de Pillows.

« P-Pillows !! »

Je m’étais dépêché de l’appeler, mais avec un sourire inhabituel sur son visage, elle répondit.

« Ne vous inquiétez pas pour moi, partez. »

C’était sans aucun doute l’œuvre de Cayenne.

« Euh, Sire Myne ? Quel est ce tunnel noir ? »

« Aah, n’ayez pas peur. C’est un passage vers le royaume d’Augusta créé avec ma compétence. Nous pouvons partir d’ici en toute sécurité… Vous allez donc être enfin libre. »

***

Chapitre 215 : Histoire bonus – Cayenne

… Oh, il y avait donc bien un intrus.

Cependant, cette réponse, n’est-ce pas l’esclave de Xanadu, l’Elfe Noire appelé Pillows ?

Si je ne me trompais pas, il avait dit que son contrat d’esclave avait été soudainement détruit, et donc, il était bizarre qu’elle soit ici en ce moment.

Peut-être qu’elle avait des choses à faire à un endroit précis.

Mais encore une fois, pourquoi ma barrière n’avait-elle pas capté son signal ?

… Hm ? Je ne trouve la princesse Oose nulle part.

… Je comprends maintenant. C’est donc ça que tu voulais faire. Cependant, c’est aussi pratique.

Qu’importe ce qu’elle voulait faire, je pouvais interférer avec elle.

Pour l’instant, j’allais mettre la main sur Pillows, puis lui demander où elle comptait aller.

Pillows était maintenant… chez Xanadu, hein.

« Où allez-vous, Roi-Démon ? » me demanda mon subordonné qui était près de moi

« Je vais juste exterminer quelques rats. »

****

« Est-ce que ça va, Pillows ? »

« Oui, je vais bien. Je suis juste pris par la barrière… Ce n’est pas comme si elle me liait. »

J’avais désespérément appelé Pillows qui avait mis du temps pour s’échapper.

« Il ne fait aucun doute que Cayenne a su où nous étions. »

« Dépêche-toi et viens avec moi. Je vais utiliser [Magie unique – Espace temps] pour te faire sortir ! »

J’avais commencé à emmener Pillows qui était aussi prise par la barrière. Heureusement, elle avait pu plonger dans le vortex noir.

Avec ça, la princesse Luca, Pillows et moi, nous nous étions précipités dans le passage du vortex noir.

Et dès que nous étions arrivés à la Maison du Clan, j’avais coupé la connexion créée avec la [Magie unique – Espace temps]

« … Ouf, nous sommes en sécurité pour le moment. »

« Oui, mais reste encore sur tes gardes. »

En voyant leurs visages, j’étais content qu’elles ne soient pas blessées.

« … Euh, merci beaucoup de m’avoir sauvée. » La princesse Luca fit une profonde révérence et me remercia.

« Hmm, une fois de plus c’est un plaisir de vous rencontrer, Lady Luca. Mon nom est Myne, Myne Fortuna. »

« … S-Sire M-Myne, j’ai entendu parler de ça par Pillows, mais est-ce vrai que je suis enceinte ? »

« Oui, je l’ai confirmé avec mes compétences. Il n’y a donc pas d’erreur possible. »

***

Chapitre 216 : La détermination et l’amour de la princesse Luca

« … Alors, est-ce que… l’enfant de ce type est vraiment en moi ? » demanda lentement la princesse Luca alors que d’énormes gouttes de larmes roulaient sur ses joues.

« Aah, s’il vous plaît ne pleurez pas. Si j’utilise mes compétences, je suis sûr que je peux effacer le fait que vous soyez enceinte. Le seul problème est que le bébé va mourir… Donc j’ai pensé que je pourrais le faire après avoir entendu vos intentions, princesse. »

« Il est impardonnable, en tant que fille d’une famille royale, de porter les enfants d’un démon. Même s’ils naissaient, ils ne pourront pas avoir une vie décente. De plus, je ne veux pas salir le sang de la famille Oose en portant cet enfant. »

La princesse Luca ouvrit grand les yeux après avoir versé ses larmes, mais elle put me répondre d’une manière noble.

« Sire Myne, si vous pouvez vous débarrasser de cet enfant dans mon ventre, alors je vais vous supplier de le faire. »

Très bien, j’avais obtenu le consentement de la princesse Luca. Devrais-je couper à la fois le contrat d’esclave de la même manière que celui de Pillows et l’enfant dans son ventre ?

Bien sûr, je tuerais un enfant, mais c’était ce que voulait la princesse Luca.

Pour l’instant, j’avais commencé par utiliser [Couper] sur le contrat d’esclave.

Ensuite, j’avais [Couper] l’état de grossesse… Et cela devrait libérer la princesse Luca de l’esclavage de Xanadu. Je collai ensuite le statut « enceinte » sur un caillou.

Il serait préférable de consulter mes femmes pour savoir ce que je devais faire de ce caillou.

L’enfant était probablement mort à ce moment-là…

Mais je devrais quand même aussi consulter l’opinion de l’autre à ce sujet.

« C’est fait, princesse. »

Pour l’instant, j’avais accepté sa proposition, ce qui lui avait donné de l’espoir, car je l’avais enlevé en douceur.

Ce qu’elle me fit après, c’était le soi-disant câlin de princesse. Mais je pense que câliner la princesse Luca comme ça était identique à un vrai câlin de princesse.

C’était idiot de ma part de penser ainsi.

« …Uh, uhmm… Sire Myne. »

La princesse Luca appela mon nom d’une voix embarrassée qui s’estompait lentement.

« … Qu’est-ce qu’il y a, Princesse ? »

« C’est-à-dire… Puisque je suis la première princesse du royaume d’Oose, et maintenant que le pays a été détruit, et que mon corps a été souillé… alors voici, ce que j’essaye de vous dire, s’il vous plaît, arrêtez de m’appeler princesse et appelez-moi par mon prénom !! »

« Je peux comprendre vos sentiments, mais je ne peux pas nier le fait que vous êtes toujours une princesse, alors s’il vous plaît, pardonnez-moi le fait que je continue encore de vous appeler Princesse. »

« … Très bien. Au fait, je ne sais pas qui vous êtes, Sire Myne, celui qui m’a aidée à sortir de cet enfer. Pourriez-vous me parler de votre position ? »

« Mon nom est Myne Fortuna. »

« Fortuna ? Êtes-vous un enfant issu de la noblesse ? »

« Non, je suis effectivement un noble, mais je ne suis pas né noble. »

« Eh ? Eehh ? Qu’est-ce que ça veut dire ? »

« C’est dû au fait que ma femme est la première princesse du royaume d’Augusta, donc… à l’heure actuelle, je suis un noble. »

« Wôw, donc vous êtes marié à la princesse Sylphide… C’est donc… donc Sire Myne, vous êtes marié à Lady Sylphide ? »

La voix de la Princesse Luca semblait triste alors qu’elle répéta ça comme si elle ne pouvait pas l’accepter.

***

Chapitre 217 : Rapport au Roi

« Princesse, je vais rapporter au roi que nous vous avons sauvé, alors pouvez-vous attendre un moment ? »

« … Je comprends. Au fait, où sommes-nous ? »

« C’est la maison de mon clan. Elle est située dans la ville de Lucas, dans le royaume d’Augusta. Je sais que vous serez anxieuse seule, alors j’appellerai quelqu’un pour vous protéger. »

Cela dit, j’avais appelé le capitaine Franz.

Comme on pouvait l’attendre d’un capitaine, il était venu ici dès que possible.

« M’avez-vous appelé, Seigneur Myne ? »

« Ah oui, Capitaine Franz, j’ai une demande à te faire. »

Je lui avais brièvement expliqué la situation de la princesse Luca et lui avais dit que je devais aller à la capitale.

« Alors, je te la confie. »

Après avoir dit ça, j’avais utilisé la [Magie unique – Espace temps] pour me rendre dans la pièce habituelle à l’intérieur du palais royal.

Après que j’avais appuyé sur le bouton indiquant que j’avais sonné, la femme de chambre habituelle vint immédiatement.

« Seigneur Myne, êtes-vous ici pour rencontrer le roi ? »

J’avais hoché la tête tout en lui répondant. « Je suis toujours désolé de vous obliger de faire ça. »

Après le lui avoir dit, je baissais la tête.

Comme si c’était son travail, elle sortit immédiatement.

Elle était peut-être allée en parler au Roi.

… Et bientôt, la servante revint, le Roi se trouvait derrière elle.

« Myne, ça va ? … On dirait que ça va. Est-ce que cela a marché ? »

Il avait l’air extrêmement nerveux, car il ne respirait même pas en parlant.

« Oui, j’ai réussi à la sauver, et nous ne sommes même pas rentrés en contact avec le Roi-Démon. »

« Je vois, je vois, je vois… comme on attend de toi, Myne, mon garçon. Et maintenant que j’y repense dans l’affaire du dragon, je suis extrêmement désolé de t’avoir dérangé. »

Pendant que le roi et moi parlions, j’avais réalisé que la bonne nous regardait d’un air curieux.

« Hm ? Qu’est-ce qui ne va pas ? »

« … Euh, Votre Majesté, il y a quelque chose que je voulais vous demander… Je veux prendre ma retraite ce mois-ci. »

« Quoi !? La retraite de la femme de ménage en chef serait gênante… Mais pourquoi ? »

« … En fait, je vais me marier… »

« Oh, un mariage, c’est une première pour moi. Si c’est le cas, on ne peut rien y faire. Alors, qui est l’heureux élu ? »

« … Cette personne… est le Capitaine Cecil. »

L’histoire de la bonne continua.

Il semblerait que, au moment où j’étais allé faire mon rapport, le capitaine Cecil l’avait demandée en mariage.

Eh bien… j’avais entendu dire qu’elle lui avait rapidement mis la main dessus, mais… que puis-je dire ?

« Cecil, hein… cette stupide fille ! Dois-je la renvoyer maintenant ? », dit férocement le Roi tout en écoutant l’histoire.

« … S’il vous plaît, pardonnez-lui pour cette fois, Votre Majesté. »

La servante supplia désespérément le roi de lui pardonner. C’était assez évident.

Si elle se mariait, son mari serait au chômage.

Il y avait aussi une raison pour laquelle elle avait choisi Cecil, et c’était parce qu’elle faisait toujours partie de l’élite, étant capitaine chez les chevaliers de Konoe.

« D’accord, j’y reviendrai plus tard, mais pour l’instant, Myne, pourrais-tu amener la Princesse Luca avec toi ? Je vais écrire un mot au Roi d’Oose. »

« Je comprends, je l’emmène tout de suite. »

***

Chapitre 218 : La lettre donnée au roi d’Oose

Après avoir reçu l’ordre du roi, je m’étais empressé d’utiliser la [Magie unique – Espace temps] pour me connecter à ma Maison de clan.

En entrant dans le vortex noir, j’avais vu la princesse Luca assise là en silence.

« Princesse Luca, allons au palais royal. »

« Ehh ? O-Oui, Sire Myne. »

Comme c’était soudain, elle était encore dans l’étourdissement. Je l’avais donc portée à nouveau et je sautais dans le vortex noir.

Pour retourner au palais royal, je n’étais pas allé chez le roi, ni chez la servante, mais chez mes deux femmes.

« My… ne… k… un… »

« Mon chéri. »

Ces deux-là ne venaient vers moi me voir en montrant leur beau visage que trop rarement. Leur ligne de mire était concentrée sur le fait que je portais la princesse Luca.

{Myne, non seulement tu as laissé tes femmes seules, mais qu’est-ce que tu fais là-bas ? Tu flirtes ?}

{Tu te trompes Aisha, elle vient du Royaume d’Oose, c’est la Princesse Luca.}

{Hein ? Princesse Luca ? La princesse ! En es-tu sûr ?}

{Oui, je suis sûr ! N’est-ce pas, Sylphide ?}

{Oui, c’est bien la princesse Luca, mais pourquoi, Myne ? Et en premier lieu, pourquoi portes-tu la princesse Luca ?}

Elles avaient encore cru que j’essayais de flirter… J’essayais de réfuter leurs pensées, mais le résultat était un désastre…

« … Euh, ça fait un moment Votre Altesse Sylphide, et félicitations pour votre mariage. »

La princesse, qui avait vu que j’étais en difficulté, était venue m’aider.

« Oui, ça fait un moment, princesse Luca. Dites-moi, qu’est-ce que mon cher mari vous a fait ? Et pourquoi vous a-t-il amené dans notre palais ? »

« … Sire Myne m’a sauvée des liens du Roi-Démon. Je suis présente ici, car le roi Fahren lui a donné l’ordre de m’amener. »

« Hein ? Le Roi-Démon ? »

« C’est exact… Et Aisha, j’ai des nouvelles importantes à t’annoncer. »

Après avoir dissipé le malentendu, nous étions tous allés dans la chambre du roi.

Celle qui nous y conduisit n’était autre que la servante.

« Comme toujours, merci beaucoup. Et félicitations pour votre prochain mariage. »

« Merci beaucoup, félicitations à vous aussi Seigneur Myne. »

« … Ah, oui. Merci. »

Mariage ? C’était ce que Sylphide se demandait quand je lui avais dit qu’elle allait se marier avec le Capitaine Cecil.

« … Donc vous allez vous marier ? Ça semble merveilleux… », chuchota la Princesse Luca qui était totalement perdue dans ses pensées.

« Et pourquoi féliciter Sire Myne… ? »

« Aah, c’est parce que notre mari va avoir sa troisième femme. À côté de moi se trouve la sainte archère Aisha, ainsi que la Princesse Sasha Lion, du Royaume de Ritz. »

« … Eeh ? La princesse Sasha Lion ? … Tellement envieuse. »

« C-Capitaine Cecil, dis-tu !? Il a pu obtenir Metier… Cet individu venimeux… faisant pratiquement fondre toutes les filles en larmes… l’ennemie de toutes les femmes… »

On dirait que le nom de la bonne était Metier.

La colère et la rage de Sylphide firent peur à la servante, elle s’avança rapidement pour annoncer notre arrivée au roi.

Comme je n’étais pas parti longtemps, j’avais cru que le roi écrivait une lettre au roi d’Oose.

« Myne… c’était rapide ? Oh, c’est vous, la princesse Luca !? Je suis sûr qu’Oose et le Seigneur Jack auront l’esprit tranquille en vous voyant en bonne santé. Myne, tu as bien fait de la ramener. Et Metier, ramène vite Cecil !! »

« O-Oui, Votre Majesté ! »

Hm ? Pourquoi le roi appellerait-il le Capitaine Cecil ? Allait-il vraiment le virer ?

Avant que dix minutes ne se soient écoulées, je pouvais voir Metier perdre son souffle en tenant les mains du Capitaine Cecil.

« Qu’est-ce qui ne va pas, Metier ? Je sais que tu es pressée de te marier, mais je travaille toujours… »

On dirait que le capitaine Cecil n’avait même pas remarqué que le roi et moi étions là. En entrant là, il regardait les yeux de Metier.

Vraiment… comment était-il devenu capitaine ? Il était l’exact opposé du Capitaine Franz…

« Cecil, de quel genre d’histoire à dormir debout parles-tu ! ? C’est comme ça que tu veux guérir ta maladie ? C’est ça ? Es-tu même prêt à tenir les mains de notre servante en chef qui travaille dans notre palais depuis de nombreuses années ? »

Le Roi se frottait les sourcils, il était de mauvaise humeur.

Et avec cela, elle avait finalement remarqué notre présence.

Je me sentais mal pour Metier, mais il serait peut-être mieux de lui dire quelque chose.

Je pensais que notre capitaine devait lui dire un mot.

« Si ce n’est pas Votre Majesté, et aussi la toujours charmante Sylphide… Alors, que désirez-vous ? »

« Cecil… peu importe, s’il te plaît, apporte ceci au Roi Éric du Royaume de Ritz. »

« … Me demandez-vous à moi, un Capitaine, d’être un messager… ! »

« … Es-tu insatisfaite de cela ? Alors je te laisse choisir, être rétrogradé ou être un messager, choisit celui que tu veux. »

« Pourquoi ? »

« Eh bien, parce que tu n’es pas une imbécile. »

« Bien sûr, j’accepterai cette demande. Aussi, j’ai une autre demande pour Votre Majesté. J’aimerais épouser Metier… et organiser une cérémonie. Mais si possible, je veux que la cérémonie se combine aussi avec le mariage du Seigneur Myne et de Lady Sasha Lion… »

« Es-tu stupide ou quoi ! Si tu as le temps de dire de telles blagues, pars pour le royaume de Ritz tout de suite ! C’est une affaire importante, d’accord. »

Le capitaine Cecil avait accepté la lettre du roi au moment où il avait commencé à lui crier dessus. Il semblerait qu’elle ait enfin compris l’importance de l’affaire.

« Votre Majest… »

Comme je voulais dire quelque chose, le roi m’arrêta et dit.

« Ne dis rien, je sais ce que tu penses. »

D’un autre côté, Sylphide réfléchissait, est-ce que cette personne était vraiment bonne pour Metier ?

J’y penserais aussi, parce que j’avais aussi ce problème.

Je voudrais qu’elle soit heureuse, elle qui m’était d’une grande aide jusqu’à présent.

Et c’était encore plus vrai pour Sylphide.

« Puisque nous avons entendu ce dont nous avions besoin, allons-nous rentrer ? », dit alors Aisha.

***

Chapitre 219 : Réactions en ville

Dans la capitale du Royaume d’Augusta.

« Euh, as-tu entendu les nouvelles ? »

« Hm ? À propos de quoi ? »

« J’ai entendu dire que Son Altesse Alto se marie. En plus, le seigneur Myne va avoir aussi une nouvelle épouse. »

« … Es-tu sérieux ? »

« Oui, pour de vrai. »

« Qui sont leurs partenaires ? »

« Tu seras surpris quand tu l’entendras ! Apparemment, Son Altesse Alto va épouser la princesse Stasha Lion, la Sainte et la perle du royaume de Ritz ! »

« Es-tu sérieux ? Je suis un grand fan de la princesse Stasha Lion… Grrrr, je suis tellement envieux du prince Alto en ce moment. »

« Je sais ce que tu ressens, mais abandonne. Si elle doit choisir entre toi et le prince Alto, alors évidemment qu’elle choisira le second. »

« Tsk, tu n’as pas à me dire ça. Bien évidemment, je le sais. Tu ne peux pas me laisser l’envier pour avoir pris la belle Princesse du Ritz ? »

« Alors ? Avec qui le seigneur Myne se marie-t-il ? Je suis déjà à la limite de ma jalousie envers lui, alors qui est sa partenaire ? »

« Apparemment, la partenaire de Seigneur Myne n’est autre que l’autre joyau de la famille Ritz, Lady Sasha Lion. »

« … Tu plaisantes, n’est-ce pas ? D’abord la Princesse Chevalière, puis la Sainte Archère, et maintenant le joyau du Royaume de Ritz, combien de beautés va-t-il voler ! »

« Cependant, que puis-je dire, au moins leur famille royale est en sécurité ? Les seuls qui ne sont pas mariés sont le Prince Lewis, le Prince Recta, et la Princesse Aerial. Et je suis sûr que la Princesse Aerial va se marier plus tôt que prévu ? Comme la princesse Sylphide vient de se marier, la popularité du peuple est concentrée, donc il y a une tonne de gens qui veulent l’épouser. »

***

Dans le palais royal du royaume d’Augusta

« Donc après ma chère sœur, maintenant c’est mon cher frère qui va se marier… Je suppose qu’il est temps pour nous d’y réfléchir aussi, n’est-ce pas ? »

En parlant du mariage de son frère Alto, la jeune sœur Aerial et le demi-frère Recta discutaient.

« Frère Lewis, j’ai entendu dire que mon cher père recherche aussi un partenaire pour ton mariage. »

« Quoi !? Recta, qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

« J’en ai entendu parler par Morgue. C’est la princesse jumelle du Royaume de Ritz, la plus jeune sœur, Sasha devait être pour toi, mais apparemment elle a une sorte de destin avec Myne. »

« … Hehe, si Myne est le partenaire, alors on ne peut rien y faire vu que je n’ai pas l’intention de me battre contre lui. »

« … Mais est-ce qu’Onee-san et Lady Aisha accepteraient une nouvelle femme ? N’étaient-ils pas mariés il n’y a pas si longtemps ? »

« Puisque Myne est reconnu comme un héros, il y en a beaucoup qui voudraient l’épouser. »

« C’est vrai, il vaut mieux qu’il ait plus d’épouses, pour que le nombre d’enfants d’Onee-san n’augmente pas. »

***

Royaume du Ritz

Cecil, le 2e chef des Chevaliers de Konoe, retourna à Augusta avec une réponse.

On lui fit utiliser le carrosse à grande vitesse de la famille royale, mais il lui fallut encore 10 jours pour que la réponse arrive.

Si le Seigneur Jack était redevable à Augusta, le royaume d’Augusta s’unira à leur pays et ils seront plus forts que jamais, faisant leur premier pas pour contrer l’armée du Roi-Démon.

En plus de cela, l’apparition du nouveau héros dans leur pays les aiderait également à lutter contre l’armée du Roi-Démon.

Enfin, le cauchemar d’une guerre allait enfin prendre fin.

Ma fille avait aussi la chance d’avoir un bon partenaire.

***

Chapitre 220 : Exilé

… Dans ce cas, le Seigneur Jack banni serait évidemment accepté par notre pays, je devrais donc le dire de nouveau à Cecil, mais je sens mal à l’aise quand il s’agit de Cecil…

J’aimerais bien avoir Franz, mais… attends, Franz… puisqu’il ne connaît pas encore les compétences de Myne, je peux lui demander d’utiliser le carrosse royal pour s’y rendre.

Bon, après avoir conclu ces pensées dans ma tête, j’avais appelé la chef des femmes de chambre, Metier.

« Désolé de vous déranger Metier, mais pourriez-vous appeler Myne et Sylphide ici aussi vite que possible ? »

Immédiatement après avoir entendu mes ordres, Metier les amena tous les deux.

Maintenant que j’y pensais, je devais penser au mariage de Metier et Cecil.

« Mon Roi, vous nous avez appelés… ? »

« Ooh, tu es là Myne. »

« Oui, Sylphide va bientôt arriver. »

« Désolé de toujours compter sur toi, mais pourrais-tu te rendre au Royaume du Ritz et amener le Roi et la Reine d’Oose ici ? »

« Ça ne me dérange pas, mais à propos de mes compétences… »

« À ce sujet, nous pouvons utiliser le carrosse royal sans utiliser de compétence. Et si Sylphide t’accompagne, alors cela ne posera pas de problème. »

Après l’arrivée de Sylphide, nous étions allés à l’endroit où se trouvait le carrosse royal. C’était la deuxième fois qu’on montait dedans.

La première fois, c’était quand nous avions eu ce jeu dans la forêt des esprits.

Le cocher nous avait vus et baissa la tête.

« Bonjour ! Selon l’ordre du Roi, Sylphide et moi devrons monter dans ce carrosse pour nous rendre au Royaume du Ritz. »

« Oui, j’ai été informé, alors veuillez monter à bord. Comme le Roi m’a ordonné de me dépêcher, nous allons accélérer. »

Comme l’avait dit le cocher, la voiture commença à rouler à une vitesse considérable.

« Peu importe la vitesse de cette voiture, je pense qu’il faudra encore une journée avant d’arriver au royaume du Ritz. », dit le cocher en tournant la tête vers la fenêtre.

« Oui, je sais. C’est le plus rapide que vous puissiez faire. Mon cher père nous l’a déjà dit, alors ne vous inquiétez pas. », dit Sylphide.

Le cocher fut alors soulagé par la douce réponse de Sylphide.

À l’insu du cocher, j’avais collé [Régénération] sur les chevaux, ils continueront donc à courir toute la journée. Nous étions finalement arrivés au royaume du Ritz. Là-bas, nous faisions la queue au bureau de l’immigration pour entrer dans le royaume.

Comme nous étions venus ici par un ordre royal, nous avions eu la priorité pour l’examen. De plus, étant donné que la princesse héroïque était ici, l’examen s’était déroulé assez facilement.

Après nous être déplacés dans un quartier de la ville, nous avions attendu un moment la seule connaissance que nous connaissions au royaume de Ritz : Kite. C’était le capitaine des soldats.

« Sire Myne, merci d’être venu, nous vous souhaitons la bienvenue dans notre royaume. Et merci à Lady Sylphide d’avoir pris le temps de venir ici aussi. »

« Kite, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus. »

« Pouvons-nous rencontrer le roi ? »

« Nous sommes ici pour rencontrer le roi d’Oose. »

« Oui, j’en ai entendu parler, mais je ne m’attendais pas à ce que vous veniez les chercher tous les deux… »

Guidés par Kite, Sylphide et moi avions traversé le palais royal. L’atmosphère était différente de celle du palais royal d’Augusta.

Serait-ce dû au fait qu’il y ait une guerre en ce moment ?

Bizarrement, j’avais envie de me lever même si Kite nous avait guidés vers une salle pour nous asseoir et attendre. Puis, Kite revint avec quelqu’un derrière lui.

« Ooh, beau fils !! Comment s’est passé votre voyage ici ? Et Sasha Lion ? L’aimez-vous ? »

« … Je ne la connais pas encore très bien. »

J’avais répondu franchement au roi Ritz.

Nous n’avons même pas pu encore célébrer notre mariage.

Quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas encore donner une réponse définitive.

Au mieux, je pouvais effectivement dire que c’était une belle femme, et pour la positionner… elle était au même niveau de beauté qu’Aisha et Sylphide.

Je devrais passer plus de temps avec elle afin d’arriver à la comprendre.

… Donc je pense que c’est la bonne réponse.

« Votre Majesté Eric, cela fait longtemps, je suis Sylphide Fortuna. »

Tout en ayant une conversation avec moi dans ma tête, Sylphide salua derrière mon dos. Je vois, donc Sylphide avait déjà rencontré le roi Ritz.

J’avais entendu dire que le roi l’avait déjà amenée ici…

C’était effectivement le cas, puisque Kite donnait des mots de remerciement à l’instant.

« Eh bien, Sire Eric, je suis ici pour rencontrer le Roi d’Oose, le Roi Jack… »

« Ooh, vous parlez de l’exilé, je suis heureux que vous l’acceptiez. Jack sera ravi. »

« Oui, notre royaume acceptera le royaume d’Oose et la famille du Seigneur Jack. », déclara Sylphide à voix haute.

Puis, un bel homme entra dans la pièce, les larmes aux yeux.

« Ooh, je suis vraiment reconnaissant à vous, Lady Sylphide. Merci d’avoir non seulement sauvé notre fille Luca, mais aussi notre famille. Aucun mot ne peut supporter cette gratitude de ma part. »

Oh, c’était donc le roi de l’Oose, le Seigneur Jack.

« Lady Luca va bien, et elle vous attend à Augusta. »

« Très bien, Seigneur Jack, allons-y. Êtes-vous prêt pour le voyage ? »

« Je fuis depuis la chute de mon royaume, il n’y a donc rien à préparer, nous pouvons partir bientôt… Sire Eric, merci pour toute l’aide. »

« Avant que tu partes, laisse-moi te présenter les deux membres de ma famille. », déclara le roi d’Oose en invitant sa famille. Tout d’abord, sa femme Mineva Oose. Puis son fils, Jiminy Oose. »

Luca était la sœur de Jiminy.

« Merci beaucoup pour toute l’aide que vous m’avez apportée. »

Durant les 30 premières minutes de notre retour à Augusta, le roi Jack nous avait remercié.

… Mais j’étais sûr que le roi Jack était intéressé par le bien-être de sa fille.

Je pouvais comprendre ses sentiments, mais s’il vous plaît, relever la tête. S’incliner de cette façon n’était pas quelque chose qu’un monarque devait faire.

Grâce à la persuasion de Sylphide, il avait finalement levé la tête.

Ainsi, nous étions retournés à Augusta.

« Nous sommes rentrés plus tôt que prévu. »

Quand je l’avais dit, Sylphide fit un signe de tête sérieux. En même temps, j’entendais le cocher pleurer.

« Hiiii- Sire M-Myne, Lady Sylphide. »

En pensant à ce qui s’était passé, j’avais regardé par la fenêtre, et j’avais pu voir un grand troupeau d’orc devant nous.

… L’armée du Roi-Démon aurait pu apercevoir ce chariot qui sortait du palais royal.

« Je vais les nettoyer, alors allez-y sans hésiter. »

Je sautais donc de l’attelage et je m’étais lancé un renforcement corporel.

Puis, j’avais lancé sans cesse [Magie à longue portée — Feu (max)] [Magie à longue portée – Vent (max)] [Magie à longue portée – Eau (max)] et [Magie à longue portée – Terre (max)] sur la horde d’orcs qui arrivaient.

L’un après l’autre, j’avais jeté les cadavres d’Orcs dans mon sac de rangement.

Comme la viande d’Orc pouvait se vendre à un certain prix, j’étais sûr que le boucher serait content.

L’alchimiste voudrait aussi les testicules des Orcs.

« … Chéri, merci pour le dur labeur. »

Après avoir entendu la voix apaisante de Sylphide, ma tension s’était envolée.

Hah, c’était une situation inattendue, mais nous devrions pouvoir retourner à Augusta.

Après que je sois monté dans le carrosse, le carrosse roula à un rythme rapide et constant.

… Il n’y avait pas eu de problèmes particuliers après cet incident. Nous étions arrivés sains et saufs au royaume d’Augusta.

***

Chapitre 221 : Conversation

Après être arrivé sain et sauf dans le royaume malgré l’attaque des orcs, le roi Jack allait enfin pouvoir rencontrer le roi Fahren.

Morgue, qui attendait notre arrivée, avait été surprise par la rapidité avec laquelle nous étions arrivés…

Il semblerait que le Roi lui avait ordonné de le faire.

« Ooh, Seigneur Myne et Lady Sylphide, merci pour votre dur labeur. Je vois que vous avez ramené le seigneur Jack sain et sauf. Le roi Fahren attend votre arrivée, alors je suis ici pour vous guider vers Votre Majesté. »

Après que Morgue ait conduit la famille d’Oose vers le roi, Sylphide et moi étions allés dans notre chambre à l’intérieur du palais royal.

Sentant une présence à l’intérieur de la chambre, Sylphide sortit son épée Linus.

« … Hi-la princesse, c’est moi, Aisha… »

À l’intérieur de la pièce se trouvaient Waffle, Sasha et Aisha.

Le fait qu’Aisha ainsi que d’autres personnes soient ici indiquait que mon beau-frère était revenu à la capitale plus tôt que nous.

« Sire Myne, Lady Sylphide, il semblerait que vous soyez indemnes, » déclara Sasha.

« Tu nous as surpris. On ne s’attendait pas à ce que Myne et la princesse reviennent du royaume de Ritz aussi vite… »

« Comme c’était une demande urgente du Roi, on était obligé de se dépêcher, je suis désolé. »

Quand je l’avais dit, Aisha haussa les épaules comme pour dire : « Que pourrais-je bien faire avec toi ? »

« Il semblerait que le seigneur Myne soit une personne très occupée… », dit Sasha en regardant dans ma direction.

« Waffle, viens ici. »

Les pattes en l’air, Waffle aboya et sauta sur ma main puis sur le dessus de ma tête.

{Myne, je m’ennuie}, dit-il en tapant sur ma tête plusieurs fois.

{Désolé Waffle. Mais mon travail est presque terminé… alors, retournons prendre un bain.}

Après avoir dit ça, Waffle commença à remuer la queue, indiquant qu’il en était heureux.

Voyant cela, Sylphide demanda.

« Waffle, que s’est-il passé pour que tu sois si excité ? »

« J’ai dit à Waffle que nous allions rentrer prendre un bain. »

J’avais répondu à la question de Sylphide.

« Un, un bain !? Y a-t-il un bain dans votre maison ? » demanda Sasha.

Je m’attendais à une réponse de Sylphide, mais ce fut Sasha qui répondit avec un regard surpris.

« Oui, nous avons une salle de bain incroyable, encore plus incroyable que celle se trouvant au palais royal ! » Sans se retenir, Sylphide répondit à la question de Sasha.

« Mon cher, Waffle, puis-je aussi venir ? »

« Eeh ? Lady Sylphid ira avec nous ? »

« Oui, évidemment. Est-ce que c’est mauvais pour un mari et sa femme d’y aller ? Si Lady Sahsa Lion le veut, vous pouvez aussi venir avec nous. »

« … Ah, ensemble ? »

« S’il te plaît, permets-moi aussi de venir… » Aisha coupa et répondit.

« C’est bien, nous pouvons nous comprendre immédiatement si nous sommes nus ensemble, et notre salle de bain a aussi une fonction spéciale qui te fera te sentir bien… »

Sasha Lion me fixait le visage en étant toute rouge et chuchota avec Sylphide.

« Je vais y réfléchir. »

… On dirait que j’allais être entouré de vraies beautés dans le bain.

« Uhmm, avant de rentrer, puis-je d’abord rencontrer le roi ? »

J’étais alors sorti en toute hâte de la pièce et j’avais évité leur conversation. 

« … je crois que c’est par ici. »

De façon inattendue, le Roi et Sire Jack n’étaient pas là.

Ne me dis pas !

Dans le bureau du roi… ? Oui, il devrait être là.

Ou plutôt, il ne pourrait être nulle part ailleurs qu’ici.

Hm ? Attends une minute, je peux utiliser la [Cartographie].

Ils étaient là ! Ils sont donc à l’intérieur du bureau.

Très bien, allons-y alors.

Toc toc.

À ce moment, j’avais pu entendre le roi crier.

« … Qui est-ce ? Je suis occupé pour le moment, donc si ce n’est pas urgent, pourriez-vous revenir plus tard. »

« C’est moi, Myne. Il est temps pour moi de rentrer chez moi, mais j’ai quelque chose à dire avant de partir. »

« Ah, d’accord, entre. »

Après être entré, je les avais vus tous les deux discuter. Puis, trouvant un siège plus éloigné où était assise la princesse Luca, je m’étais assis là.

« Ooh, Seigneur Myne, je vous suis très redevable, » déclara Luca.

« Alors, Sire Fahren… accepteriez-vous qu’on parle du mariage de Luca ? » demanda le roi Jack.

Hein ? Luca se marie ? … Avec qui ?

« Je n’ai aucun problème avec ça, mais le seul problème consiste à savoir si la personne elle-même le veut bien, » déclara mon roi.

Oui, c’est ça. C’était la personne elle-même qui aura la décision définitive. C’était la même chose pour mon mariage, mais pourquoi quelqu’un d’autre voudrait-il aller de l’avant avec cette relation ?

« Alors Luca, qu’est-ce que tu en dis ? Ce n’est pas une mauvaise idée, n’est-ce pas ? » demanda le roi Jack.

Alors, la princesse Luca répondit doucement. « … Dans le cas contraire, si possible, j’aimerais être entre les mains de Sire Myne… »

Eeeeeeehhhh !!? M-Moi ? Je suis sûr que c’est impossible. Mais ce n’était pas comme si je la détestais…

J’avais déjà une nouvelle femme, Sasha, qui allait rester avec moi, mais ajouter une autre personne, c’était un peu…

« Myne, hein ? Je n’ai aucun scrupule à le faire, mais il a eu récemment une nouvelle femme. Et en avoir une de plus, c’est un peu…, » déclara le roi.

Le roi Fahren avait les mêmes pensées que moi, et en entendant cela, son expression était devenue encore pire.

« L-Lady Lu-Luca, je suis extrêmement heureux de ce que vous ressentez pour moi, mais, comme l’a dit Fahren, j’ai déjà 3 femmes en ce moment… Donc s’il y a d’autres personnes qui vous intéressent, s’il vous plaît, considérez cela aussi, cela me rendrait aussi heureux. »

« En fait, il y a Son Altesse Lewis qui n’est pas encore mariée, » après lui avoir répondu et avoir considéré notre conversation, le roi Jack rajouta ceci.

 « Je vois, le Seigneur Lewis, hmm… il est gentil et c’est un expert en alchimie, pas un mauvais partenaire, n’est-ce pas ? »

Nous avions tous hoché la tête aussi.

… Oui, j’étais sûr que le Prince Lewis serait heureux aussi.

Mais dès qu’on avait dit ça, la princesse Luca me regarda avant de hocher la tête.

Le roi Fahren qui avait vu ça, appela immédiatement Metier pour qu’elle amène le don Juan Lewis.

« … Très bien, je vais prendre congé. »

***

Chapitre 222 : Retour à la maison

Oh ~, donc, cela sera le Prince Lewis et la Princesse Luca. Hm… un beau couple.

Puisque le Prince Lewis venait chez moi pour me rendre visite, j’étais sûr qu’ils viendraient tous les deux chez nous et s’amuseraient.

« Désolé pour l’attente ! Retournons à la maison. »

En passant du bureau à la chambre, j’avais appelé ma famille.

« Myne, tout est-il fini ? »

« Oui, on a fini. »

Après cette discussion simple avec Aisha, j’avais immédiatement utilisé la [Magie unique – Espace temps] pour retourner à notre Maison du Clan.

Nous étions tous entrés dans le vortex noir un par un, et Sasha, qui nous avait vus faire ça, nous avait suivis tout en étant un peu effrayée.

Bon, j’espère qu’elle s’y habituera.

« Est-ce… votre maison, Sire Myne… ? »

« Effectivement. Princesse Sasha Lion, laissez-moi vous faire visiter notre maison. »

Après notre arrivée, Sylphide fit visiter la maison à Sasha.

Nous avions décidé que la chambre de Sasha serait un peu plus éloignée de la mienne.

« … C’est notre fierté et notre joie que d’avoir une salle de bain. »

« Wôw, c’est effectivement une salle de bain splendide. C’est vrai que même si nous y entrons tous, nous avons encore assez d’espace pour nous déplacer. »

Je pouvais entendre la conversation de Sylphide et Sasha, même si elle était faible.

On dirait que la conversation portait sur la salle de bain.

Hm ? Etait-il donc décidé que Sasha vienne avec nous dans la salle de bain ?

Quand Aisha entrait avec nous, cela ne l’avait pas dérangée parce qu’elles étaient amies avant, mais je ne m’attendais pas à ce que Sylphide ne s’en préoccupe pas.

C’était la même chose pour Sasha.

Je me souvenais de la fois où Aisha et Sylphide étaient allées dans le bain avec moi pour la première fois, elles tapotaient Waffle comme des folles.

Si d’autres savaient que je prenais un bain avec Aisha et Sylphide, qui était considérée comme l’une des plus belles personnes du monde, et que maintenant Sasha venait aussi, ils allaient être extrêmement envieux.

À ce propos, je me souvenais qu’elle avait été prise d’affection par Lyle.

Ce n’était pas une blague, il pourrait se faire tuer pour ça…

Si le mariage avec Sasha était annoncé, je pense qu’un horrible problème risquera de se reproduire.

Je pouvais comprendre pourquoi il serait comme ça, puisque j’épouserais une autre beauté.

« … Myne, vas-tu bien ? », demanda Aisha qui me regardait tout en étant inquiète.

« Oui, je vais bien. Hé, Aisha, pour la fête de bienvenue de Sasha, utilisons cet ingrédient. »

L’ingrédient que j’avais mentionné était celui que j’avais obtenu dans la divine forêt spirituelle. Cela s’appelait poisson-chat.

En raison de l’extrême difficulté à obtenir ce type de nourriture, le roi demanda à beaucoup de gens de se procurer cette nourriture à un prix élevé.

« Très bien, je vais la préparer tout de suite. »

Le poisson-chat que j’avais vaincu était énorme.

Alors, afin d’éviter qu’il se gâte, je l’avais placé dans le sac de rangement où le temps y était figé.

Cela devrait suffire pour toute notre famille.

Après avoir hoché la tête, Aisha alla dans la cuisine et Sylphide vint un peu après son départ.

« Myne, je veux aller prendre un bain… »

« Entendu, je vais le préparer tout de suite. »

Waffle, qui avait entendu le mot « bain », s’était immédiatement levé de sa sieste et répondit.

{Wafu, je vais aussi y aller ~}

Waffle, qui était descendu de ma tête, m’accompagna à la salle de bain. J’avais posé ensuite les cailloux habituels aux endroits prévus à cet effet.

« Waffle, la chaleur te convient-elle ? »

{Wafu, c’est un peu tiède.}

« Hmm, puisque Sasha arrive aussi, peux-tu supporter ça pour l’instant ? »

{Aisha et Sylphide, Waffle voudrait prendre un bain tout de suite, ai-je le droit d’y aller en premier avec lui ?}

J’avais utilisé [Télépathie] avec mes femmes. Celles-ci acceptèrent. J’enlevais donc mes vêtements afin d’aller avec Waffle dans le bain.

{Wafuwafwa ~ ~ fu ♪}

Waffle fit son tour habituel avec sa queue dans le bain.

Puis, j’avais remarqué quelqu’un dans le vestiaire, c’était Aisha, mais elle n’était pas seule.

« Myne, nous entrons. »

Comme je le pensais, Aisha était entrée, et après elle se trouvait Sasha avec une serviette de bain enroulée autour de son corps courbé. Je pouvais voir son visage rouge vif.

… Finalement, Sylphide entra et elle déclara à Sasha. « Sasha, pourquoi porter une serviette de bain dans une salle de bain ? Allez, enlevez-la. »

Juste après ça, celle-ci lui enleva la serviette de bain.

« Kyaa !! Qu’est-ce que vous avez fait, princesse Sylphide ? »

Évidemment, elle montrait sa peau nue devant nous… Et son énorme poitrine avait rebondi au moment où l’on avait enlevé la serviette.

Puis, Sylphide entra immédiatement dans le bain.

On n’y peut rien, mais je dois partir maintenant. Si je la laisse là, elle va prendre froid.

« Sasha, venez ici. Je vais partir pour que vous puissiez entrer… »

***

Chapitre 223 : Sasha Lion

« Désolé de vous déranger, Seigneur Myne, mais il s’agit d’une mission venant de la capitale. »

Hm ? Cette voix… Ne me dites pas…

Après que Myne eut quitté le bain, peu après l’arrivée de Sasha Lion dans le bain…

« Tu ne peux pas faire ça, Sasha, mettre le chef de famille dehors… »

« Mais, je suis gênée… »

« Je sais que tu es timide, mais as-tu l’intention de ne pas donner d’enfant à ta famille ? »

Au lieu de me répondre, la princesse donna un préavis à Sasha.

Même si elle était aussi timide au début…

« Non, ce n’est pas ce que je voulais dire ! Le sang de la famille Ritz continuera à couler pendant des générations ! »

C’est vrai, l’enfant né de Sasha appartiendra probablement à la famille Ritz.

L’enfant de Stasha et d’Alto appartiendra probablement à Augusta.

En d’autres termes, Sasha devait avoir un bébé.

Bien sûr, mon enfant avec Myne appartiendra à Augusta… c’était une évidence.

« Alors, je vais rappeler Myne, ça te va Sasha ? »

« … O-Oui, je comprends. » 

Cela dit, j’étais sortie de la baignoire et j’étais allée appeler Myne.

C’était un peu honteux de sortir nu, alors j’avais enroulé une serviette de bain autour de mon corps, du bas vers le haut, juste au-dessus de ma poitrine, puis j’avais enroulé mes cheveux avec une autre serviette plus petite.

« Myne ~ »

Où pourrait-il être ?

Il devrait être dans sa chambre ou dans le salon…

« Qu’est-ce qui ne va pas, Aisha ? »

Alors que je pensais à l’endroit où il était, celui-ci m’appela soudainement par-derrière.

« Aah, veux-tu bien revenir au bain ? Nous avons convaincu Sasha de ça… »

« Eh ? Es-tu sûre que Sasha ne s’en soucie pas ? »

« C’est déjà bien, elle a dit qu’elle voulait avoir un enfant avec toi, donc prendre un bain avec toi ne serait pas aussi embarrassant que ça, n’est-ce pas ? Cela devrait être mon tour ce soir, mais nous voulons changer la façon de penser de Sasha. »

J’avais pris la main de Myne et j’étais retournée au bain.

« Merci d’avoir attendu. »

Je m’étais volontairement inclinée vers eux.

Et évidemment, les serviettes de bain avaient été enlevées quand j’étais dans le vestiaire. Bien sûr, comme Myne m’avait vue nue, ça ne me dérangeait plus.

« Myne, peux-tu entrer en premier ? »

Après l’avoir incité à le faire, il plongea dans le bain.

« C-Chéri, n’est-ce pas un peu tiède ? »

Fufu, je pense que Myne l’avait fait intentionnellement aujourd’hui.

Sûrement parce qu’il ne savait pas comment Sasha l’appréciait.

« Oui, et Sasha ? »

« Oui, j’aimerais qu’il soit un peu plus chaud. »

« D’accord, je vais donc augmenter la température. », dit Myne en commençant à changer les galets proches du bain. Très rapidement, la température de tout le bain augmenta.

« Eh, Eh ? Qu’est-ce qui se passe ? »

Sasha, qui ne savait pas ce qui se passait était surprise. Elle inclina alors son cou.

« Sasha… C’est une de mes compétences. »

« Wôw ? Sire Myne… donc ce n’était pas juste cette technique de déplacement ? »

Après être sorties du bain, Aisha et Sylphide poussèrent Sasha dans ma chambre.

« Je pensais que j’allais dormir avec Aisha aujourd’hui… »

« Sasha, bonne chance. »

« Ne fais pas attention, mon chéri est très gentil. »

Je pouvais les entendre chuchoter de l’extérieur de la pièce.

… je vois, donc c’était ce qu’elles voulaient faire depuis le début.

Quand elle entra dans la pièce, je l’avais appelée. Mais elle ne bougeait pas.

« Sasha… vient ici. »

Finalement, Sasha se dirigea vers mon lit avec un mouvement mécanique.

Avant qu’elle ne vienne dans mon lit, j’avais enlevé mon pyjama.

« S-Sire My-Myne… s’il te plaît, prend soin de moi. »

Même dans ces circonstances, elle était venue dans le lit avec une telle grâce.

« Soutiens-moi… s’il te plaît, donne-moi un enfant. »

***

Chapitre 224 : L’héritage de Maiya

J’étais sûr que si elle posait ses mains sur mes femmes, elles n’en verraient jamais la fin.

Comme je ne m’inquiétais pas pour Aisha et Sylphide, car elles savaient gérer, je devais néanmoins parler à Sasha de cette personne dangereuse.

Après avoir confirmé le retour du capitaine Cecil, je l’avais appelé avec toute notre famille, qui attendait mes mots.

« Ceci est une déclaration de Lady Garnet. Maiya semble être en danger et elle veut que j’aille la voir. »

Après avoir entendu mes paroles, Aisha et Sylphide avaient ouvert en grand les yeux.

Il fallait s’y attendre, c’était comme si elles avaient entendu qu’une de leurs connaissances allait bientôt mourir, elles se sentirent déprimées.

« C’est pourquoi je vais aller maintenant au palais royal. »

Après l’avoir dit, j’avais utilisé la [Magie unique – Espace temps].

« M-Myne, je peux te suivre aussi ? »

Oui, je pouvais comprendre son anxiété, car elle connaissait aussi Maiya.

J’avais silencieusement placé ma main sur l’épaule de Sylphide et je hochais la tête.

Elle sourit puis me serra dans ses bras.

« Alors, nous allons partir maintenant. S’il y a quoi que ce soit, appelle-moi par [Télépathie]. »

Sasha, qui écoutait la conversation, montrait un regard confus.

Ah oui, j’avais oublié que Sasha n’avait pas de [Télépathie].

Je me demandais comment nous allions échanger, mais nous n’avions pas le temps d’y penser. Pour l’instant, nous avions sauté dans le vortex noir.

Après que nous l’ayons franchi, nous étions arrivé dans notre chambre habituelle. Sylphide avait immédiatement appelé Metier en sortant de la chambre.

Je m’étais précipité et je l’avais poursuivi.

Après avoir atteint les profondeurs du palais royal, nous nous étions arrêtés devant une énorme porte.

« Chère mère. C’est moi, Sylphide, et j’ai amené Myne. »

En entendant sa voix de derrière la porte, nous avions entendu des bruits de pas.

« Myne ! Heureuse que tu sois venue, allons voir immédiatement Maiya ! »

« Lady Garnet, est-ce que Maiya ne se sent vraiment pas bien ? »

« Bien que ma clairvoyance ne me permet pas de voir très loin dans le futur, mais il se pourrait qu’elle ne survive pas après le déjeuner d’aujourd’hui… »

Maiya était une amie proche de Garnet.

« Maiya, c’est moi, j’arrive. »

« Maiya, c’est Myne. »

« Aah, je suis contente que tu sois venu, comme promis, s’il te plaît utilise mes compétences. »

« Je comprends, veuillez m’excuser. »

-

NomMaiya Kishimoto

Niveau: 36

Racehumaine

GenreFemme

Âge41 ans

Occupationgrande alchimiste d’Augusta

[Compétences]

Fusion — Forte

Manteau magique

Évaluation — Totale

[▼≠◇]

〒〃 ●〒〃♀

-

Comme l’avait demandé Maiya, j’avais [coupé] les compétences

Je ne m’attendais pas à pouvoir couper la compétence du héros qui était illisible.

« J’ai fini de tout couper. »

Après lui avoir fait mon rapport, Maiya gloussa.

« Donc tu peux vraiment prendre mes compétences… Plus tard, je t’apprendrais à utiliser le [Manteau magique] et à [Communiquer avec la déesse]. Alors, ne pars pas avant ça. »

***

Chapitre 225 : Manteau magique

« Très bien alors, laisse-moi t’expliquer quelques trucs sur mes compétences. La plus importante devrait être le [Manteau magique]. Cette compétence te permet de jeter de la magie sur un objet spécifique. Par exemple, si tu lances une magie maximale sur ton corps, ton adversaire recevra cette magie s’il le touche. De plus, l’effet est actif tant que l’utilisateur ne l’annule pas. Tu as beaucoup de magie dans ton arsenal, n’est-ce pas ? Je suis sûre que cela te sera d’une grande aide. »

… He, c’était en effet une merveilleuse compétence. Si je l’avais eue contre Xanadu, cela aurait été une victoire facile.

Je ne pensais pas que [Fusion] ait besoin d’être expliquée, n’est-ce pas ? Vu que j’allais l’utiliser pour acquérir d’autres compétences.

Ah, attendez une minute. Ça ne voulait-il pas dire que je pouvais utiliser la fusion afin de réparer ma dague de départ ?

Alors, utilisons-la immédiatement.

Je me demandais ce qui se passerait si je fusionnais [Évaluation — Total] avec un autre [Évaluation — Total] ?

Quant à [Communication avec la déesse], c’était littéralement une compétence qui vous permettait de parler à une déesse.

… Je ne pensais pas que je me sentirais soulagé si je pouvais parler à une déesse.

« Au fait, Maiya, tu as l’air d’aller bien, non ? »

« Aah, comme tu peux le voir, je vais bien. C’est juste que Garnet a jeté un coup d’œil à mon avenir et s’est un peu affolée. »

« Je comprends. Si tu as besoin d’autre chose, tu peux utiliser la [Télépathie] pour me contacter. Tu as toujours cette compétence sur toi, n’est-ce pas ? »

« Oui, je l’ai toujours. Si je suis en danger, je t’appellerai. »

… je vois, donc ce n’était pas comme si elle allait mourir maintenant…

Quoi qu’il en soit, ce [Manteau magique] était incroyable.

J’allais m’assurer de rembourser l’acte que Xanadu avait fait à la princesse Luca.

Quelles compétences magiques devrais-je utiliser… ? Ah, j’avais cette compétence de mort instantanée… Non, attends, je ne veux pas qu’il meure immédiatement, je veux qu’il paie les péchés qu’il a commis…

Alors que diriez-vous de la [Magie d’anéantissement] que j’avais obtenue du Roi-Démon ? Si c’était ça… Je suis sûr qu’il allait souffrir.

Ce que j’avais découvert après m’être battu avec lui, c’était que j’aurais été attaqué avant de m’en rendre compte.

Donc si jamais il touchait mon corps avec de la magie, il perdra probablement ses bras, ou ses jambes, ce qui lui rendra la vie difficile.

Ce serait une punition raisonnable.

Hm, cela serait bien de découvrir où Xanadu était en utilisant la [Carte]. Je devais lui donner une leçon.

Mais j’avais encore beaucoup de travail à faire. Comme j’avais maintenant la compétence [Fusion], je pouvais enfin commencer à travailler sur la dague du début, qui me posait problème depuis un certain temps. La Pointe Foudroyante et la Dague en Acier étaient toutes deux de bonnes armes, mais si je devais faire face à des adversaires puissants comme un Roi-Démon, il serait préférable d’améliorer encore mes équipements.

-

Nom Dague du Débutant

Attaque:+10

Classenon classifiée

AttributCroissance

Attaque spécialeN/A

Matériel nécessaireCuir de Troll× 10, Lingot d’Acier× 20, Pierre magique avancée

-

Comme je n’avais pas de cuir de troll, je pouvais simplement en demander au prince Lewis.

Et les lingots de fer pouvaient être obtenus si je me rendais simplement à la forge de Lucas.

Et j’avais déjà une pierre magique avancée, celle du Haut Orc.

C’était étonnamment facile…

Je devais donc d’abord contacter Aisha par [Télépathie].

{Aisha, m’entends-tu ?}

{Oui, je t’entends très clairement Myne, quoi de neuf ?}

{Je veux que tu allies chez la famille du forgeron et que tu achètes autant de lingots de fer que possible. Je vais faire le poignard du débutant dès que j’arriverai à la maison.}

{Donc tu peux enfin la faire. Si je comprends bien tu ne veux que des lingots de fer?}

{Oui, c’est tout ce dont j’ai besoin.}

Très bien, c’est fait. Rentrons à la maison.

« Seigneur Myne, êtes-vous déjà allé dans la capitale royale ? Si ça ne vous dérange pas, pouvez-vous faire une simulation de combat avec moi ? »

C’était le capitaine Cecil qui m’appela.

Avoir un combat contre moi… Cela voulait-il dire qu’elle voulait que je teste la cape magique ?

« Ça ne me dérange pas particulièrement, Capitaine Cecil, mais si on le fait, je serai aussi sérieux, ça vous va ? »

« Ah, bien sûr que ça me va. Mais en êtes-vous sûr ? En tant que deuxième capitaine des chevaliers de Konoe, je vais tout donner, donc je pourrais laisser quelques blessures si vous n’êtes pas sérieux. »

***

Chapitre 226 : Combat contre Cecil

J’allais me battre contre le capitaine Cecil, qui avait vraiment confiance en elle. Elle m’avait remis une fausse épée.

« Uhm, je n’utilise que des poignards… »

« Désolée, vous pouvez utiliser ça à la place. »

Le capitaine Cecil me lança ensuite un poignard en bois en riant.

J’avais légèrement sauté afin d’attraper le poignard lancé légèrement plus loin que moi, puis j’utilisais simultanément le [Manteau magique].

Au début, j’avais l’intention d’utiliser la magie pour affaiblir sa force, mais j’avais changé d’avis après avoir observé son attitude et j’avais décidé de lancer une Magie Max.

Cependant, j’y plaçai l’effet le plus faible de toutes les magies max, la [Magie à large portée – Eau Maximum].

Ça devrait aller, non ? Puisque rien n’avait changé même après avoir activé la compétence…

Eh bien, je le découvrirai quand elle m’aura touché.

« Hé, vous avez entendu ? Apparemment, le Capitaine Cecil fait une simulation de combat avec le Seigneur Myne. »

« Aah, récemment le Capitaine Cecil faisait des courses ces jours-ci, donc je suis sûr qu’elle est enthousiaste pour ce combat. »

« Est-ce qu’elle essaie de faire appel au Roi Fahren tout en se battant contre le célèbre héros, Myne ? »

Hein ? Qu’est-ce que cette Cecil avait fait après mon retour !

« Je suis désolé, Metier, as-tu vu Myne ? »

« … Si ce n’est pas Lady Sylphide. Je m’excuse, mais je ne les ai pas vus, mais j’ai entendu dire qu’il avait une fausse bataille contre le capitaine Cecil. »

« Quoi ? C’est intéressant, Metier, peux-tu m’y conduire, je veux regarder. »

« Oui… la princesse. »

« Myne ~ ~ ~ ~ ~ ! »

« Eh ? Sylphide, qu’est-ce qu’il y a ? »

En regardant calmement autour de moi, j’avais réalisé qu’il y avait beaucoup de spectateurs, dont Sylphide.

Puis, le capitaine Cecil tendit sa lance tout en prenant compte de la situation.

« S’il y a tant de spectateurs, je ne pourrais pas utiliser ma compétence… »

Je ne voulais pas montrer le [Manteau magique], mais je ne pouvais pas m’en empêcher, car la bataille avait déjà commencé. Ne pensons pas à ces choses inutiles. Je me précipitais donc vers elle.

Auparavant, je chargeais plus prudemment, mais grâce au [Manteau magique], j’étais devenu plus confiant.

{ … Myne… m’entends-tu Myne ?}

{Cette voix… Maiya ?}

{Oui, c’est Maiya. Écoute Myne, le [Manteau magique] ne se limite pas à ton propre corps. Tu peux le spécifier à n’importe quel (objet).}

{Par exemple une poignée de porte. Si quelqu’un ouvre la porte, alors il sera frappé par la magie.}

… Ohh, je ne savais pas que tu pouvais faire ça. Ce qui veut dire que si je le mettais sur ma dague…

Le capitaine Cecil se précipita avec un élan féroce en tenant sa lance alors que je réfléchissais à de nouvelles idées.

« Manges ça ~ ~, Art Martial : Explosion jumelle ! »

Le Capitaine Cecil cria pendant qu’elle chargeait sa compétence, mais j’utilisais le [Manteau magique] sur ma dague avec de la magie du vent, puis je l’avais utilisée pour entrer en contact avec sa lance.

« Art Martial : Morsure dansante ! »

La Morsure dansante n’était pas un art martial qui tuait d’un seul coup, contrairement à l’Éclat du Requin. C’était un art qui me permettait de lancer plusieurs coups avec la dague. Comme les arts martiaux montrés par le capitaine Cecil étaient aussi un art qui permettait de frapper plusieurs fois, j’avais utilisé celui-ci pour parer ses attaques.

Bien que la force du coup soit inférieure à celui de l’éclat du Requin, celui-ci permettait d’attaquer continuellement, donc l’avantage pouvait être annulé.

Quand ma dague et sa lance se heurtèrent, un bruit strident avait été entendu. J’avais brisé la lance du Capitaine Cecil.

L’arme avait peut-être été brisée par l’effet du [Manteau magique], car il était plus logique que ma dague se brise la première.

« Tsk, considérez-vous comme chanceux », dit le Capitaine Cecil en quittant l’arène…

« Myne, bon travail. »

Comme la bataille était décidée, Sylphide courue vers moi, une serviette à la main.

Elle avait peut-être entendu la langue du capitaine Cecil claquer. Car Sylphide l’avait grondé avec l’apparence d’un démon.

« Oh, Cecil, as-tu des plaintes à faire à mon mari ? Voudrais-tu te battre en duel avec moi ? Bien sûr, avec de vraies épées. »

Hmm, la vision de ce qui nous entourait faisait mal.

Même après son mariage, la popularité de Sylphide était toujours élevée, surtout en tant qu’ancienne Chevalier, ce qui n’était pas mon cas, vu que je la monopolisais.

Surtout chez le capitaine Cecil, qui venait de se battre avec moi, je voyais clairement dans son regard une forte intention de tuer.

« Qu’est-ce que c’est que ça, Cecil ? Pourquoi montres-tu de tels yeux envers mon mari ? »

Alors que l’atmosphère commençait à devenir vicieuse, Metier était entrée dans la discussion.

« Cecil… Le Roi Fahren a promis de nous marier, alors qu’est-ce que tu fais !? »

J’avais pu entendre le cri de Metier un peu plus loin.

« Oi, tu as bien entendu ? Le capitaine Cecil a posé ses crocs sur Metier ? »

« Je suis choqué, je… je l’aimais bien… »

« N’est-ce pas la raison pour laquelle le capitaine a été envoyé faire des courses ? »

De telles voix pouvaient être entendues autour de nous.

« Puisque nous en avons fini avec Cecil, rentrons, Myne. »

« … Euh, oui tu as raison. Comme j’ai aussi rencontré Maiya, on peut rentrer. »

Sylphide m’avait alors tiré les bras en quittant l’arène.

Oui, il n’y avait aucune raison de rester ici puisque Maiya avait l’air d’aller bien.

***

Chapitre 227 : Consultations avec Myne

Vu que j’avais pu rencontrer Maiya, et que j’avais également salué Garnet, il était temps pour nous de rentrer chez nous.

Nous devions aussi parler de Luca et de son mariage…

« Bienvenue à la maison Myne, princesse. Comment va Lady Maiya ? », nous demanda Aisha après nous avoir accueillis à la maison.

« Je suis de retour, Aisha. Eh bien, Maiya va bien, pour l’instant. Ah et désolée de t’interrompre, mais j’ai quelque chose à vous dire à toutes, alors pouvez-vous venir dans ma chambre ? »

« Eh ? Eeeh ? Lady Maiya va-t-elle bien, et une discussion ? Ça me va, allons-y maintenant. »

« Non, Sasha peut rester. »

« … Je comprends. »

« Myne, pourquoi veux-tu cette soudaine réunion de famille ? Est-ce à propos de Maiya ? »

« … Non, ce n’est pas ça. »

Tout en parlant avec Sylphide, Aisha avait aussi amené Kuu.

« Myne, je suis là. »

Après qu’elles se soient réunies, je m’étais assis là où je me tenais.

« Merci à vous deux… Et à propos de la discussion… c’est en fait à propos de Lady Luca. »

« « Lady Luca ? » »

« Oui, après l’avoir sauvée et avoir utilisé [Évaluation] sur elle… j’avais pu voir qu’elle portait l’enfant de Xanadu. Alors, après avoir obtenu son consentement, j’avais [Couper] l’état de grossesse et je l’avais [Coller] sur un caillou. J’aimerais donc discuter avec vous deux de ce que je pourrais faire de cet état de grossesse. »

« Attendez juste une second, Myne, donc tu l’as déjà [Couper] ? », demanda Sylphide d’un ton paniqué.

Je me demandais pourquoi.

« Oui, je l’ai déjà coupé. »

« … Je vois. »

« Pourquoi ? »

« Non, ce n’est rien, donc tu veux juste discuter de cet état de grossesse ? »

« Oui, c’est ça. Je voulais écouter vos opinions à toutes les deux, sur le fait de savoir s’il fallait le coller sur Xanadu ou l’effacer avec une double coupe. »

« Attends une minute, Myne, je viens d’avoir une idée, mais le bébé est-il encore en vie ? »

« Eh ? Je suis presque sûr qu’il est mort. »

« Je le savais… alors pourquoi veux-tu nous consulter à ce sujet ? »

« Myne, ne serait-il pas mieux d’en parler aussi avec Lady Luca ? »

Aisha m’avait alors répondu, ce que Sylphide avait également accepté.

« Ah, c’est vrai. Au lieu d’avoir une discussion ici, nous devrions lui demander aussi, je n’attendais rien de moins de ma femme. »

« Alors, retournons au palais. Les personnes qui y seront sont : moi, Sylphide, Aisha et Lady Luca. »

Après que tout le monde acquiesça, j’utilisais [Magie unique — Espace temps] sans plus attendre.

« Puisque nous sortons, devrions-nous en parler à Sasha ? »

Je m’en étais rendu compte au moment où tout le monde avait la tête dans le vortex noir. Je m’étais rendu dans la chambre de Sasha.

En frappant à sa porte, je l’avais appelée de nouveau.

« Sasha, je suis désolé, mais nous devons nous rendre maintenant au Palais Royal, alors peux-tu surveiller Waffle ? »

« … Oui, je comprends. »

{Waffle, je te laisse la maison, et si quelque chose arrive, contacte-moi, OK ?}

{Wafu ! Laisse-moi faire ! Quand tu reviendras, on ira prendre un bain.}

{Je m’en occupe, après mon retour, OK ?

« Bon, dans ce cas, on va y aller. »

« Oui, bon voyage Myne. »

Sasha nous dit au revoir. Nous étions ensuite repartis pour le palais royal.

Après que je sois arrivé dans la pièce familière, les deux filles n’étaient pas là, je supposais qu’elles étaient allées chercher Luca.

{Sylphide, Aisha, où êtes-vous ?}

{Myne, la princesse demande au roi de nous prêter une chambre, alors s’il te plaît, attend là un moment.}

Après l’avoir attendu, je pouvais les entendre de l’extérieur.

« Ouf, tu es venu. »

Après avoir frappé à la porte, Sylphide ouvrit la porte et entra.

« Désolé pour l’attente, Myne. Après avoir demandé à mon père l’emprunt d’une chambre, il m’a demandé d’utiliser cette chambre à la place. »

Puis en regardant de près, je vis Luca qui regardait l’intérieur de la chambre.

« … Uh-uhmm, avez-vous besoin de quelque chose de ma part ? »

« Oui, en fait je voulais vous parler de l’enfant que vous avez eu, et avoir votre opinion à ce sujet… »

***

Chapitre 228 : La résolution de Lewis

« Myne, je suis désolée pour l’attente. Après avoir demandé à mon cher père de me prêter une chambre, on m’a dit que je pouvais utiliser celle-ci, alors discutons-en ici. »

À l’origine, cette chambre était située au fond du palais royal et peu de gens venaient habituellement ici. C’était donc la pièce idéale à utiliser pour ce scénario.

Si vous regardiez bien, Lady Luca observait la pièce de près.

« … Uh-uhmm, avez-vous besoin de quelque chose de ma part ? … Si possible, je voudrais partir rapidement vu que j’ai promis de prendre le thé avec Lewis après ça… »

C’était un mauvais timing. Encore plus quand on était la raison pour laquelle on voulait que la Princesse Luca et le Prince Lewis soient ensemble.

« Oh, si c’est le cas, on peut mettre cela après votre rendez-vous avec le prince Lewis. »

Je lui avais répondu avec le sourire. La princesse Luca avait souri en réponse et me redemanda.

« Oui, merci beaucoup… alors si je peux m’excuser. »

La princesse Luca était partie après s’être inclinée d’une manière appropriée pour une princesse.

Le fait de la voir s’éloigner en regardant derrière elle m’avait rappelé à quel point j’avais de la haine envers Xanadu.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Myne est vraiment une gentille et douce personne ♪

J’enviais tellement Sylphide, d’avoir un mari aussi extraordinaire pour elle…

En retour, j’avais…

« Bonjour Lady Luca ! Vous n’avez pas l’air bien ? »

« S-Sire Le-lewis ! Qu’est-ce qu’il y a ? »

« Oh, rien. Comme vous n’étiez pas dans la pièce où nous devions nous rencontrer, j’avais fait le tour pour vous trouver. »

« Oh, je suis vraiment désolée… de vous avoir fait perdre votre temps ! »

« Non non non, tout va bien, si vous allez bien. »

Sire Lewis est aussi une personne douce et gentille. Je me demande si tout le monde à Augusta est comme ça…

« … Puisque vous allez bien, voulez-vous prendre le thé avec moi ? »

Faisant un signe de tête pour approuver la proposition de Lewis, je le suivis jusqu’à la chambre.

Dès que nous étions arrivés dans la pièce, Lewis sortit une chaise et s’assit là.

Lewis avait été satisfait quand je m’étais assis sur la chaise en face de lui.

Après m’être assise, une servante était venue nous servir une belle coupe.

La boisson était de couleur écarlate… Une couleur que je n’avais jamais vue auparavant à Oose.

« Sire Lewis, puis-je demander quel genre de boisson c’est ? »

« C’est une boisson appelée thé noir, elle était servie dans la ville natale de ma chère mère.

C’est quelque chose que ma chère mère et son amie, Lady Maiya, aiment boire. S’il vous plaît, ajoutez autant de morceaux de sucre que vous le souhaitez. »

Suivant les instructions de Lewis, j’avais d’abord mis quelques morceaux de sucre dans le thé noir.

« … Aah, délicieux… »

« Est-ce que le goût vous convient ? Vous pouvez aussi ajouter un peu de lait pour le rendre encore plus délicieux. »

En entendant mes compliments, Lewis avait le visage rempli de joie alors qu’il me montrait d’autres façons de boire ce thé noir.

Ainsi, j’ajoutais un peu de lait et je le remuais, puis je le plaçais près de mes lèvres et j’en pris une gorgée. Le goût était légèrement différent de celui d’avant, mais il était néanmoins délicieux.

… Mince, le royaume d’Augusta est injuste. Avoir une boisson aussi merveilleuse…

« Je vois que vous l’appréciez, je suis content. », dit Lewis en souriant doucement.

« Oui, c’est vraiment délicieux. C’est certainement injuste de la part d’Augusta d’avoir autant de boissons merveilleuses. »

Après lui avoir répondu par une blague…

Lewis avait l’air un peu frénétique.

« N-non, cette boisson ne peut être faite que par moi et Lady Maiya, donc peu de gens à Augusta pourraient boire ça. »

« C’est vrai. Sire Lewis, vous pouvez faire ça, c’est incroyable. »

« N-non, ce-cela me donne trop de crédit… Comme je n’ai pas ce que mon frère ou ma sœur ont quand il s’agit d’arts martiaux, je me suis plus concentré sur l’alchimie… Si ça ne vous dérange pas, je pourrais peut-être vous illuminer avec un cadeau ? »

« … Eh bien ! Qu’est-ce que ça pourrait être ? »

« Voici, c’est un bracelet que moi et Lady Maiya avons fait ensemble… il a même la fonction de rangement. »

« Donc c’est similaire au sac de rangement ? »

« C’est ça. De plus, la capacité est illimitée, et le temps n’a aucun effet sur les objets déposés. »

« Wôw, je suis heureuse de recevoir un tel cadeau de votre part, merci beaucoup. Puis-je porter ce bracelet maintenant ? »

Après avoir dit cela, j’avais posé ma main droite devant lui.

Puis, avec un visage rouge vif, il avait doucement posé le bracelet sur mes mains.

« M-merci… beaucoup. »

« Non, je suis content que vous soyez heureuse de ça. Au fait… J’ai entendu parler de ça par votre père, mais apparemment je vais vous épouser… Êtes-vous au courant de ça ? »

« … Oui, j’ai été informée de ça. »

« Ainsi donc… je peux alors être votre partenaire ? Princesse Luca, voulez-vous vraiment m’épouser, ou est-ce à cause de nos parents ? Je ne suis pas aussi bon que mes frères et sœurs. Même si je ne suis pas digne d’une personne comme vous… mais je peux garantir votre bonheur si vous me donnez votre main. »

***

Chapitre 229 : Les fiançailles de Lewis

« … Oui, c’est moi qui devrais être reconnaissante envers Sire Lewis. Accepter une femme inconvenante comme moi… »

« P-Pourquoi dites-vous cela !? C’est difficile de trouver quelqu’un d’aussi incroyable que vous, Lady Luca. »

« … Pour être honnête… pendant que j’étais capturée par Xanadu, j’ai été faite esclave. J’ai pu m’en sortir parce que Sire Myne m’a sauvé, et a même sorti l’enfant qui était en moi… »

« Qu’est-ce que vous avez dit !? ! En êtes-vous sûre ? Ces foutus démons. »

« C’est pour cela que je demandais si vous vouliez vraiment épouser quelqu’un comme moi. »

« Lady Luca, je ne changerais toujours pas d’avis. Au contraire, je peux sentir la douleur que vous traversez, ça me donne donc l’occasion de vous rendre heureuse. Non ! Je vais le faire ! »

« … Sire Lewis, alors ma main sera à vous. J’accepterai votre demande en mariage, et je veux vivre avec vous toute ma vie. »

Lewis… il sera mon compagnon de vie… pour aimer une personne comme moi-même après avoir connu ma situation. C’était vraiment une personne gentille.

« Ah, Lady Luca, est-ce que quelqu’un est au courant de ça ? »

« Seulement Myne, Pillows, Lady Sylphide, et Lady Aisha. »

« Alors je vais en informer mon père et mes frères. »

« Sire Lewis… Je suis désolée, mais si vous le voulez bien. »

« Puisque nous allons nous marier, laissons tomber les honorifiques. Au lieu de m’appeler avec Sire, vous pouvez m’appeler Lewis. »

« … Oui, alors Lewis… Pouvez-vous aussi m’appeler Luca ? »

« Oui !, » Luca. Nous serons absolument heureux ensemble !

« Maintenant que j’y pense, mon beau-frère est arrivé il y a un moment, et j’ai quelque chose à lui dire. Alors Luca, après ça, nous pourrons déclarer notre mariage à nos pères. »

« Je comprends, après avoir parlé avec Sire Myne, je vous retrouverai à nouveau. »

Il est probablement dans la même pièce.

J’avais décidé de me rendre dans la pièce où je pensais que mon beau-frère se trouverait naturellement.

… Toc toc.

« Excusez-moi, c’est moi, Lewis. Myne, ma sœur, êtes-vous à l’intérieur ? »

« Oh, c’est Lewis… oui nous sommes tous les deux à l’intérieur. »

« Aah, ma sœur, j’aimerais te parler de Luca un moment, ça te va ? »

« … Luca ? Aah, rentre pour le moment. »

« Je suis désolé, ma sœur. »

« Eh bien, assieds-toi. »

« Prince Lewis, que se passe-t-il donc ? »

« Aah, Myne, c’est à propos de Luca, est-ce vrai qu’elle avait un enfant démoniaque en elle !? »

« … »

« … Oui, c’est vrai. Mais qui a pu t’en parler ? »

« La personne concernée. »

« … je… vois. De Lady Luca… »

« Je lui ai déjà coupé l’état de grossesse, mais il ne fait aucun doute qu’elle a déjà été enceinte. »

« Je vois… j’aurais voulu que tout cela soit faux, si possible. »

« Oui, je le pense aussi. »

« Au fait, y a-t-il des progrès avec Lady Luca ? »

« Oui, tu dois savoir que Père veut que Luca m’épouse ? »

« Oui, je sais. »

« Je viens de lui faire ma demande. »

« Aah, tu as bien fait Lewis ! Et quelle a été sa réponse ? »

« Et bien, elle a accepté. »

« Ooh, félicitations. S’il te plaît, rends Lady Luca heureuse. »

« Mais bien sûr, je vais faire d’elle la femme la plus heureuse du monde. Alors, je n’ai plus besoin de m’occuper de l’enfant ? »

« Oui, il ne fait aucun doute que je l’ai coupé. La prochaine fois qu’elle sera enceinte, ce sera de toi, alors rassure-toi. »

« En fait, j’ai une demande à te faire, Myne… si possible, pourrais-tu venir avec moi pour faire un rapport à mon père et à Jack ? »

« Ah oui, ça ne me dérange pas… mais as-tu obtenu le consentement de Lady Luca ? »

« … Il est évident que je ne ferais pas ça si ça la rendait triste. »

« … C’est vrai, je vais te suivre. »

Après avoir dit ça, j’ouvris une [Carte] et je commençais à chercher où étaient les deux rois.

Je devrais commencer par regarder le bureau, ah oui, ils étaient là.

Lewis qui me regardait sortit de la pièce en se dépêchant de me poursuivre. Il me demanda alors.

« Attends une minute, où vas-tu ? »

« Au bureau ? On dirait qu’ils sont là. »

« Je vois. Et comment le sais-tu ? »

« J’ai une compétence qui me le dit. »

« C’est Lewis. Père, j’ai quelque chose à vous dire. »

« Oh, est-ce quelque chose que tu dois me dire maintenant ? Je parle au roi Oose maintenant. »

« Si Sire Jack est là, ce sera encore mieux. Père ! S’il vous plaît, accordez-moi du temps, c’est une nouvelle importante. »

« J’ai compris. Il est rare que tu parles fort. »

Comprenant que c’était une histoire importante, c’était Fahren qui ouvrit la porte.

« Ooh, je ne savais pas que Myne était là aussi, entrez tous les deux. »

« M-Myne ! Je vous suis redevable. »

Au moment où j’étais entré, Jack m’adressa un mot de remerciement très poli, et pendant qu’il me parlait, je m’étais assis et j’avais commencé à lui parler aussi.

« Myne, c’est à propos de Luca… comme je vous l’ai déjà dit, ne pourriez-vous pas envisager de vous marier avec ma fille ? Je me souviens qu’elle vous aime bien aussi. »

Quoi ? Je croyais que cette histoire était terminée !!

« Sire Jack, comme je l’ai déjà dit, j’ai déjà mes femmes, alors je suis vraiment désolé… »

Après avoir dit cela, je m’étais tourné vers le prince Lewis.

Il semblerait qu’il ait serré les lèvres et secoué son épaule. Je supposais que c’était à peu près tout.

« Et donc ! Sire Myne. En ce moment, vous êtes marié à une “Princesse” d’Augusta et de Ritz. Si la princesse d’Oose se marie avec vous, la coopération entre les trois pays s’intensifiera grâce à votre nom, Sire Myne. Nous pourrons alors enfin faire face à l’armée des démons. Il n’y a rien d’autre que je puisse dire si Laurasia peut revenir après ça… »

Jack avait dit tout ce qu’il voulait dire, et en réponse à cela, Fahren répondit.

« Laurasia, hein… Voulez-vous parler de la princesse Sheila ? »

Je pouvais comprendre ce qu’ils pensaient, et c’était une bonne idée.

Cependant, c’était irréalisable si l’intention de ladite personne n’était pas du tout impliquée.

« Je suis vraiment désolé, Sire Jack, mais je n’ai pas envie d’avoir d’autres femmes. »

Après avoir refusé une fois de plus, Fahren ouvrit la bouche.

« Alors Lewis, de quoi voulais-tu parler ? »

« Après avoir entendu cette histoire, il est difficile de t’en parler… mais c’est à propos du mariage avec Luca, je pense l’accepter. De plus, comme Luca elle-même a officiellement accepté la demande en mariage, je suis venu ici le rapporter… et euh… »

« Je vois, c’est une bonne nouvelle. »

« Uhmm, à propos de Lady Luca… après l’avoir aidée, j’ai vérifié son statut, mais… elle portait le fils d’un démon. Cependant, j’avais déjà sorti l’enfant en utilisant ma compétence, donc il ne naîtra plus. Mais comme c’est une question importante, j’ai pensé que je devais le dire à tout le monde ici… »

Après avoir dit cela, Jack s’était mis à genoux et pleura d’une voix forte. D’énormes larmes sortaient de ses yeux.

« Lewis, même en sachant cela, vous avez quand même accepté Luca ? »

Fahren serra le prince Lewis.

Puis, le prince Lewis se leva et regarda droit dans les yeux de Fahren. Il lui répondit.

« Oui, précisément. Et aussi, s’il vous plaît, levez votre visage, beau-père. Non… pouvez-vous me donner Luca ? »

« Lewis, es-tu sûr ? Es-tu vraiment sûr que tu vas prendre Luca ? C’est une enfant très gentille, donc elle fera certainement une merveilleuse mariée. Elle peut être idiote parfois, mais s’il te plaît, rends cette enfant heureuse. »

« … Oui, je vais certainement le faire. Père, je veux construire une nouvelle maison à Lucas, ça te va ? Puisque ma chère sœur et Sasha sont là-bas, je me demandais si c’était préférable que Luca reste avec des gens du même sexe. »

… Hein ? ? C’était aussi une première pour moi.

« Alors notre affaire est terminée. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de parler avec mon père. »

Après que le Prince Lewis l’ait dit, il partit. Je les avais salués et remerciés frénétiquement avant de partir.

« Oui, il était naturel pour eux deux de comprendre la situation de Lady Luca, et j’étais sûr que personne d’autre ne le saurait, seulement Pillows, Sylphide et Aisha. »

« Hmm, merci d’être ici avec moi Myne. »

Ouf, je suis content que tout se soit bien passé.

« Prince Lewis, félicitation pour tes fiançailles. »

***

Chapitre 230 : Améliorations des armes

« Lewis, notre conversation a un peu dévié, mais il y a quelque chose que je voudrais te demander… »

« Une demande ? Bien sûr, de quoi s’agit-il, Myne ? »

« Enfin, ce n’est pas quelque chose d’important, mais… je me demandais si tu pouvais m’aider à dépecer des peaux de monstres. »

« Haha, c’est vrai ? Bien sûr que je peux. Et puisque tu les as ici, nous pouvons le faire immédiatement. Viens avec moi. »

Comme le gentil Lewis me donnait volontiers son matériel, il m’avait demandé de le suivre.

Au bout d’un moment, nous étions arrivés à la maison de son clan.

Sa maison de clan était totalement différente de la nôtre, elle ressemblait à une énorme boutique d’alchimiste plutôt qu’à une maison.

« Au fait, Myne, ne veux-tu pas sortir ton matériel ? »

En y réfléchissant, Lewis avait déjà tout préparé devant moi.

En toute hâte, j’avais sorti les dix peaux de trolls.

« Est-ce des trolls ? Me le demander était une bonne décision, ceux-là sont vraiment difficiles à dépecer. »

Tout en étant impressionné, Lewis avait lentement accompli son travail d’alchimie.

Puis il retira des trolls les parties excédentaires qui n’étaient pas nécessaires à la peau. Il avait terminé son travail alors qu’à peine 30 minutes se sont écoulées.

« Très bien, c’est terminé. Si je peux te le demander, que vas-tu faire de ça ? »

Après avoir remis les peaux dans mon sac de rangement, j’avais répondu.

« Merci beaucoup. Ils me seront utiles pour faire une chose que j’avais vue quand j’avais utilisé la compétence [Évaluation] chez l’armurier. Et voilà à quoi vont servir ces matériaux… »

J’avais pris le poignard du débutant et je le plaçais sur la table.

« C’est pour améliorer ce poignard. »

« … Améliorer ? Ne veux-tu pas dire upgrader ? Mais comment ? »

« Il me fallait rassembler des matériaux spécifiques et utiliser l’alchimie pour améliorer le poignard. Probablement pour transformer la dague en une arme encore plus puissante… »

« Je vois. Donc l’un de ces matériaux est cette peau… Pourrais-tu me laisser le regarder une seconde ? »

« Ah oui, bien sûr, vas-y. »

« Tu vas les ramener, n’est-ce pas ? »

« Oui, c’est ce que je compte faire. »

Lewis commença à examiner la dague.

« D’après ce que je vois, il semblerait que ce soit une arme ordinaire. La partie noire est en effet rare. Si possible, pourrais-tu me la montrer une fois que tu auras fini de l’améliorer ? »

Pour une raison quelconque, Lewis s’intéressa beaucoup à la dague.

Bon, puisque je n’avais plus rien à faire ici, je devrais rentrer. Je voulais aussi récupérer le lingot de fer d’Aisha.

« Alors, si tu veux bien m’excuser. »

En partant de la maison du clan, j’étais allé rencontrer Sylphide.

« Chéri, as-tu enfin fini ? »

« Oui, nous pouvons enfin rentrer. »

Ensuite, j’utilisais [Magie unique — Espace temps] pour rentrer chez moi.

« Myne ! Bienvenue à la maison. J’ai acheté le matériel que tu m’as demandé. »

Aisha sourit en nous souhaitant la bienvenue à la maison.

Avec ça, j’étais allé dans la salle de réunion et j’avais commencé à poser tout le matériel pour le poignard du débutant.

Ensuite, j’avais utilisé [Forge].

… J’étais un peu nerveux, car c’était ma première forge.

Je devais d’abord choisir l’arme, puis les matériaux…

Puis ma compétence me disait quoi faire… le poignard du débutant se mit à briller. Ensuite, le lingot de fer commença à fusionner avec la dague.

Il était étrange que la dague elle-même ne change pas de taille. Cependant, après que le cuir de troll et la pierre magique aient fusionné avec la dague, la forme et la taille changèrent de façon considérable.

« C’est ça ? »

Alors.

Nom : Pointe tempétueuse

Attaque : 80

Classe Sainte

Attribut : Croissance — Vent

Attaque spéciale : démon

Spécialité : Critique

Matériaux nécessaires : Cuir de Manticore × 30 Lingot de Mithril × 20 Pierre magique de classe spéciale

Arts martiaux : Croc tempétueux

 

Et bien, c’était un succès.

Mais… qu’est-ce que c’est ? Je pouvais l’améliorer encore un peu.

C’était comme je le pensais, elle était devenue encore plus forte.

Cela me donna un sentiment d’accomplissement.

Améliorons-la encore une fois… Mais je n’avais aucun des matériaux.

Je voulais dire que je savais où étaient les manticores, mais le problème, c’était ce lingot de Mithril.

Non seulement il était rare, mais il était même incroyablement rare du fait que vous ne pouviez pas l’exploiter.

Bon, si j’avais des problèmes, je pourrais le demander à Aisha.

Non, attends un peu ? Je devrais d’abord faire un arc pour Aisha, puisque Sylphide et moi avions d’assez bonnes armes.

Si possible, je voudrais aussi mettre son arme à niveau. C’était en pensant à ces choses que je quittais la salle de réunion.

***

Chapitre 231 : L’Arc du débutant (1)

En sortant de la salle de réunion, j’avais réuni mes femmes.

« Hé Myne… quelle était cette lumière incroyablement brillante ? Qu’est-ce que tu viens encore de faire ? »

Je vois, puisqu’il y avait des fenêtres dans la salle de réunion, la lumière vive s’était échappée des fenêtres et avait attiré leur attention.

« Cette lumière venait de la compétence [Forge]. »

J’avais répondu ainsi et Sylphide me dit en retour.

« Je vois. Est-ce que tout s’est bien passé ? L’as-tu terminé ? »

« … T-Terminé ? »

Aisha et Sylphide avaient le sourire, mais Sasha, qui ne savait pas ce qui se passait, inclina la tête d’un air confus.

« Alors Myne, quelle dague as-tu achevée ? »

Aisha, qui était excitée par cet achèvement, me harcela pour que je lui montre le poignard.

« C’est ça. »

Je sortis la Pointe Tempétueuse qui était dans ma main droite et je la leur montrais.

Au premier coup d’œil, ça ressemblait à un poignard ordinaire. Cependant, la partie tranchante était un peu plus longue et elle semblait plus puissante qu’avant.

« Au fait, Aisha, cela peut encore être amélioré. Cependant, les matériaux nécessaires sont assez difficiles à obtenir, alors pourrais-tu me dire où je peux me les procurer ? »

« Bien sûr, de quoi as-tu besoin ? »

« De cuir de manticore, et d’un lingot de Mithril. »

« M-Mythril !? »

« Hmm, pour la manticore, cela doit se trouver au plus bas niveau du Donjon du Pouvoir. Quant au lingot de Mithril, il est malheureusement populaire, donc il est toujours vendu, donc tu devras peut-être vaincre quelques golems de Mithril. »

« Des golems de Mithril ? Où puis-je en trouver ? »

« J’ai entendu parler d’une vieille histoire, mais le dernier boss du donjon du pouvoir est un golem de Mithril. Cependant, je ne peux pas le garantir, car c’était une autre époque, donc je devrais peut-être demander plus d’informations à la guilde. »

« Hmm, je me demande si Fenrir pourrait être au courant. »

« Si c’est la Bête Divine, elle pourrait savoir une chose ou deux, car ils contrôlent les monstres. »

{Fenrir, tu m’entends ? C’est moi, Myne.}

{Hm ? Myne, qu’est-ce qu’il y a ? C’est rare que tu me contactes.}

{Il y a quelque chose que j’aimerais savoir.}

{Qu’est-ce que c’est ? Je t’aiderai dans la mesure du possible.}

{J’aimerais connaître les lieux où résident un golem de Mithril et un ancien tréant.}

{Ces deux-là ? Le golem de Mithril est le dernier boss du donjon du pouvoir. Pour le vieux tréant, il devrait se trouver au deuxième étage du donjon de l’arbre monde.}

{Mais il y a des moments où il n’est pas dans le donjon du pouvoir…}

{Bien sûr que c’est le cas. Si tu ne bats pas un troll chasseur avant d’y aller, il n’apparaîtra pas.}

Je vois, mais le troll chasseur était un monstre rare.

Je devrais peut-être rester dans le donjon pendant quelques jours pour en trouver un…

{Je comprends. Merci beaucoup pour ces informations.}

« Il semble que ce soit dans le donjon du pouvoir. Mais nous devons vaincre un troll chasseur pour que le golem de Mithril apparaisse. »

« Attends ! Un troll chasseur !? Tu parles bien du monstre qui a fait tomber mon épée Linus ? Si nous pouvons en avoir une autre, mon frère serait heureux… »

« Mon beau-frère ? Bien sûr, si ça peut l’aider. »

« Alors, irons-nous là-bas ? »

« Non, pour l’instant je voudrais améliorer l’arc d’Aisha. Et nous devons d’abord rassembler des matériaux anciens. Nous devons donc d’abord aller au Donjon de l’Arbre-monde. »

Nom : Arc pour débutant

Puissance d’attaque : 10

Niveau Aucun

Attribut : croissance

Attaque spéciale : aucune

Matériel requis : matériel de Manticore × 3, Bois de tréant ancien × 10, pierre magique avancée × 2

« De toute façon, je dois encore vaincre ces manticores. »

{Waffle, Kuu venez ici. Il est temps pour nous d’aller au donjon.}

En utilisant [Télépathie] avec eux deux. Ils étaient ainsi venus à moi.

{Wafu, un donjon ? Lequel ?}

{Le 2e étage du donjon de l’arbre-monde, ça vous va ?}

{Kyuu ~ Kyuu ~, je peux retrouver ma chère mère.}

« Alors, on y va ? Nous devrions amener Sasha aussi, pour qu’elle puisse recevoir la bénédiction de Cetus. »

En utilisant la [Magie unique — Espace Temps], nous étions allés directement dans le donjon, Cetus devrait y être.

« Très bien, nous sommes là. »

D’abord, je devais dire bonjour à Cetus.

{Bonjour Cetus, ça fait un moment, n’est-ce pas. J’ai amené un nouveau membre, c’est ma nouvelle femme, et je me demandais si tu pouvais également lui accorder ta protection divine.}

{Vu combien tu m’aides en prenant soin de ma fille, quelque chose d’aussi petit que ça n’est rien pour moi.}

Avec cela, tout le monde reçut la protection divine.

{Alors Waffle, pourrais-tu aller nous attirer le plus d’anciens tréants possible?}

{Kyuu, Kuu veut y aller aussi ~}

{Wafu, laisse-moi faire.}

{Je sais que tu feras cela bien, mais fais quand même attention à toi.}

Comme les Anciens étaient des créatures arborescentes, il était interdit d’utiliser la magie du feu, car cela détruirait les matériaux.

Je ne pouvais donc utiliser que la [Magie unique — Aurore], [Magie à longue portée – Vent Extrême], [Magie à longue portée – Eau Extrême] et [Magie à longue portée – Terre Extrême].

J’avais d’abord utilisé la compétence [Augmentation de la Magie] pour augmenter mon pouvoir magique. J’avais ensuite attendu le retour de Waffle.

Après environ 5 minutes, j’avais pu voir Waffle et Kuu apparaître depuis l’ombre, et de nombreux pas énormes secouèrent le sol.

De nombreux anciens tréants les suivaient.

{Écoutez Waffle et Kuu, il y a un sort de [Magie unique — Espace temps] juste devant, alors sautez là-dedans.

{Wafu, compris.}

{Kyu, je comprends Onii-sama.}

Une fois qu’ils avaient sauté dans le vortex noir, j’avais immédiatement lancé toutes mes magies extrêmes.

Une détonation féroce retentit dans toute la zone, celle-ci dura un moment.

Puis, une fois que tout s’était calmé, j’étais passé devant. Il y avait une pile de vieux tréants qui s’empilaient comme des montagnes.

J’avais donc coupé le bois des anciens tréants et je l’avais rangé dans mes sacs de rangement.

Bon, 30 tréants devraient suffire, rentrons à la maison maintenant.

{Waffle, Kuu, merci pour le dur labeur.}

… Alors, le prochain arrêt sera le donjon du pouvoir.

***

Chapitre 232 : L’Arc du débutant (2) : Donjon du Pouvoir

« Donjon du pouvoir, hein. Ça fait un bail. Je suis sûr que même Cashew n’est pas là, hein ? »

« Il a déjà atteint son objectif, donc je suis certaine qu’il n’est plus là. Et ce n’est pas comme s’il était toujours là chaque fois qu’on entrera dans le donjon. »

C’est vrai. Puisque son objectif : obtenir les chaussures de vitesse avait été atteint au moment où je les lui ai remis, il n’y avait plus de raison de rester là… N’est-ce pas ?

Eh bien, si j’utilisais la [Magie unique — Espace Temps], je pourrais immédiatement arriver au 2e étage du sous-sol.

Si je voulais gagner du temps, c’était la meilleure option…

Cependant, j’aimerais récupérer certaines compétences des étages précédents pour mon savoir-faire en matière de fusion.

Si c’était le cas, je dois commencer par l’entrée.

Si je ne me trompais pas, le premier étage du sous-sol ne contenait que des slimes ayant des compétences permanentes. Était-il donc préférable de se rendre au sous-sol ?

… J’espère que je pourrai aussi rencontrer le Troll Chasseur. Au pire des cas, il se pourrait que je doive me battre plusieurs fois pour en rencontrer un.

#Donjon du Pouvoir : Entrée

Les seuls monstres à cet étage étaient les Orcs puissants et les gobelins puissants. C’était tous les deux les ennemis des femmes.

« Sylphide, Aisha… Faites attention, surtout à cet étage. »

Avant cela, j’avais utilisé [Couper] sur tous les Orcs puissants et les Gobelins puissants, ce qui me donna les compétences suivantes : [Renforcement du bras], [Renforcement des coups], [Renforcement du corps — Petit] et [Rapidité]. Je les utiliserai volontiers pour forger des compétences après mon retour à la maison.

Avant de nous en rendre compte, nous avions terminé le niveau d’entrée et nous étions arrivés devant la salle du boss.

Comme prévu, Cashew n’était pas là. Eh bien, on en était sûr maintenant.

Je me demandais si nous allions encore avoir les chaussures de vitesse… Je voulais en donner une paire à Sasha. En donner une paire à Pillows serait tout aussi bien.

En pensant ainsi, nous avions mis un pied dans la salle du boss… Mince, ce n’était pas la Cockatrice.

Normalement, c’était ce monstre que les gens affrontaient.

Nom : Ogre puissant

Niveau : 46

Race : Démon

Sexe : ♂

[Compétence]

Arts martiaux : Poing Massue

Grappin — Saint

Renforcement du corps — Grand

[Capacité]

Aucune

Wôw, étonnamment, il avait de bonnes compétences sur lui. Est-ce un monstre de type combat ? Devrais-je me battre avec lui en l’imaginant comme une version supérieure de Lyle ?

Tout d’abord, je devais [Couper] les compétences.

Avec ma nouvelle dague, Pointe Tempétueuse à ma droite, et Pointe Foudroyante à ma gauche…

Oups, j’avais failli oublier. Comme il était rapide, je devrais [Coller] ses jambes sur le sol.

« Aisha, tu peux maintenant tirer. »

Aisha, qui entendit mon appel, attendait avec impatience de tirer sa flèche.

La flèche qui avait été tirée toucha sa tête… mais elle n’avait pas été efficace, car l’Ogre avait l’impression qu’elle ne lui faisait aucun effet.

C’était absurde ! Aisha, qui était une utilisatrice de l’[Archer — Saint], ne lui avait fait aucun effet !... C’était donc maintenant à mon tour.

J’avais lancé en permanence des [Yeux démoniaques — Impact] vers l’Ogre puissant.

Bien que sa puissance était faible, que se passerait-t-il si je les tirais en permanence ?

Une centaine de coups plus tard, l’Ogre puissant s’atrophia.

Le moment était venu, je courais alors vers l’Ogre puissant, j’utilisais ma nouvelle compétence d’arts martiaux, Crocs tempétueux.

Le poignard était devenu bleu pendant un moment avant de se transformer en une énorme griffe, et fit sauter la tête de l’Ogre avec force en un instant.

… Maintenant, quels beaux objets pourrait-il laisser tomber ?

Nom : Griffe puissante

Puissance d’attaque : 40

Niveau : Avancé

Attribut : arme pour bagarreur

Attaque spéciale : aucune

Oh, il semblerait que ce soit une arme de type bagarreur. C’était une bonne trouvaille.

Au lieu d’utiliser seulement ma dague, je pourrais l’utiliser si jamais je me trouvais dans une situation où je perdais ma dague. Mais j’aimerais avoir la compétence [Bagarreur].

« Je pense que je vais garder ça, je pourrais m’en servir. »

En disant cela, Aisha et Sylphide avaient toutes les deux acquiescé.

Bon, dans ce cas, on passe à l’étage suivant.

Si je ne me trompais pas, l’étage suivant était celui des trolls. Ils avaient beaucoup de compétences de type [Régénération].

Prenons notre temps pour le prochain étage.

Les trolls n’étaient pas si difficiles à combattre, le seul problème résidait dans le fait qu’ils avaient [Régénération].

Mais dès que j’enlevais ça avec [Couper], cela devenait un ennemi facile. Si j’utilisais ma compétence de forge, allaient-ils se transformer en [Super régénérateur] ? me demandais-je

J’étais impatient de le savoir.

Comme le Roi-Démon pouvait avoir des démons dans l’ombre, il valait mieux prendre des mesures pour ce combat avec des régénérations.

Après avoir obtenu environ 20 [Régénération], nous étions arrivés à la salle du boss sans aucune difficulté.

… Très bien, c’est l’heure du combat contre le boss !!! Espérons que le Troll Chasseur apparaîtra…

***

Chapitre 233 : L’Arc du débutant (3) : Donjon du Pouvoir

« C’est la même chose qu’avant. Je pense qu’aucun d’entre nous n’a jamais combattu un Troll Chasseur auparavant… Mais là encore, il n’existe aucun d’aventurier qui aime se battre contre lui. »

« … Alors, entrons rapidement. »

« Sylphide, Aisha… Si c’est vraiment le Troll Chasseur, n’engagez jamais la bataille avant que je dise que c’est bon. Je le combattrai donc en premier. »

Tout en les avertissant toutes les deux, nous étions entrés dans la salle du boss. Je ne savais pas si j’avais toujours eu autant de chance, mais le Troll Chasseur attendait au milieu de la pièce.

Nom : Troll Chasseur

Niveau : 56

Race : Démon

Sexe : ♂

[Compétences]

Super régénération

Yeux démoniaques — charme

Renforcement du bras — Saint

[Capacité]

N/A

Il fallait immédiatement [Couper] ses compétences. Cette compétence de régénération était tout simplement ennuyeuse.

Comme avant, j’utiliserai mes épées jumelles pour y mettre fin immédiatement.

Mais pour l’instant, j’allais utiliser [Coller] sur le sol sous le Troll afin qu’il ne puisse pas bouger.

Après avoir limité ses mouvements, je me dépêchais de passer derrière lui et…

J’utilisais simultanément [Renforcement du corps — Large], [Bras Puissant — Extrême], [Renforcement des Jambes — Petit], [Renforcement du Bras — Saint], et [Augmentation de la Puissance].

Ensuite, j’utilisais [Création]. Je m’étais ainsi créé mes épées jumelles.

« Mange ça : [Arts Martiaux : Éclat du Requin] !!! »

L’éclat du requin brisa le troll en deux.

Alors que le troll s’écrasa au sol, l’épée à une main familière, l’épée Linus, tomba par terre.

« Très bien, c’est ça. Je peux donner ça à mon beau-frère. Sylphide, nous avons une épée de Linus. »

« Oooh, mon Frère sera content avec ça. Mon chéri, je te remercie pour toute ton aide. »

Très bien ! Avec cela, nous pouvions défier le Golem de Mithril au dernier étage.

Il ne nous restait plus qu’à descendre.

« Mais pour vaincre le Troll Chasseur en un seul coup. Comme d’habitude, la puissance de mon cher est juste en dehors de notre standard. »

C’était la même chose que la dernière fois, mais je supposais que Sylphide, qui n’était pas avec moi la dernière fois, l’avait pensé après avoir vu ce spectacle.

En voyant le cadavre du Troll Chasseur, elle marmonna

« Si je montre ceci à mon cher père… Cela pourrait être intéressant. Ku ku ku. »

« Alors, le prochain défi sera le Golem de Mithril. Alors, passons à l’étage suivant. À partir de maintenant, nous allons entrer en territoire inconnu, donc nous devons être très prudents. »

En touchant la pierre de téléportation, nous avions lentement descendu les escaliers.

« Le Donjon du Pouvoir est composé essentiellement de monstres de types puissants, donc je pense que l’étage suivant pourrait être composé de ces types de monstres. »

Pendant que nous descendions, Aisha nous avait dit cela tout en nous donnant un aperçu de ce qui était à venir.

À l’exception du niveau de l’entrée, on pouvait voir qu’il y avait effectivement une telle tendance.

Je me demandais quel genre de monstre nous attendait. Quelles sortes de compétences pourrais-je acquérir ?

Peu après la descente, nous avions marché dans un passage étroit. Nous avions ainsi rencontré un démon humanoïde inconnu.

Nom : Démon Puissant

Niveau : 65

Race : démon

Sexe : ♂

[Compétence]

Coup de flamme

Contrôle du temps

Lance de feu

Illusion

[Capacité]

Onde de choc

La race des démons ? Et c’est quoi tout ça ? Ils avaient tellement de compétences qui étaient inédites.

Si je regardais bien, il avait un énorme bouclier sur le dos.

Je me demandais ce qu’était cet étrange bouclier…

Nom : Bouclier Miroir

Grade : Classe Supérieure

Attribut : aucun

Caractéristique : Refléter la magie ▼

Qu-quoi ? Le bouclier peut-il refléter la magie !?

C’est dangereux !! Si je n’avais pas réalisé ce qu’était ce bouclier, nous aurions été anéantis si je l’avais frappé avec une magie Maximum.

Pour l’instant, comme je ne comprenais pas certaines compétences, j’allais les [Couper] toutes, et je regarderai les détails avec l’[Évaluation] plus tard.

« Aisha, sais-tu ce que sont ces démons ? »

« Un démon ? Ça ? J’ai entendu dire que ce sont des démons mineurs, mais je ne savais pas qu’ils vivaient ici. »

« Des démons mineurs ! C’est-à-dire ? Alors est-ce que je suis de taille à affronter un tel adversaire ? »

« Bien évidemment ils sont forts, mais comparés à un vrai démon, ils sont plus faibles, donc il est plus facile à affronter que ces démons dont on ne sait pas ce qu’ils peuvent faire. Donc si nous le regardons de ce point de vue, Myne, tu pourrais dire que c’est un ennemi digne de ce nom. »

Hmm, ils avaient des compétences que je n’avais jamais vues auparavant, donc je ne dirai pas que ce n’était pas bon…

Cependant, ce sera une menace si nous nous engageons en tant que groupe.

En les regardant marcher tous les 4, je pensais qu’ils utilisaient une sorte de combinaison de compétences, en particulier la « Lance de feu ».

Cela me rappelait la compétence « Épée de feu » ou « Épée de glace ».

… Cependant, si la magie n’est pas possible… nous devons probablement utiliser le combat de mêlée pour nous battre. Et comme ils étaient en groupe, ça risquerait d’être compliqué. Mais depuis que j’avais [Couper] leurs compétences, j’étais sûr que je les ai considérablement affaiblies…

Saisissant fermement la Pointe Tempétueuse et la Pointe Foudroyante, je m’étais amplifié avec [Imbattable], [Augmentation de la défense], [Bras Puissants — Saint] et [Renforcement des bras].

Aisha me dit ensuite d’une voix angoissée

« … Myne, n’en fais pas trop, fais attention. »

« Oui, je vais faire attention. Je vais aussi prendre leur bouclier après les avoir vaincus. »

Je voudrais obtenir plus d’un bouclier si possible, pour pouvoir les donner à tous les chevaliers.

J’avais respiré profondément, puis je m’étais précipité vers les démons.

Quand ils me remarquèrent, l’un des démons pointa son doigt vers moi.

La surface du bouclier brillait, un objet magique s’était envolé vers moi.

« Qu’est-ce que c’est... »

« Myne !! », s’écria soudainement Sylphide.

Parce que c’était si soudain, je n’avais pas pu éviter l’objet magique, et j’avais été frappé par lui.

« Aïe… »

Qu’est-ce qui s’était passée à l’instant ?

On aurait dit une compétence magique. Est-ce que ce bouclier ne reflétait pas seulement la magie, mais permettait aussi de lancer de la magie ?

La compétence [Évaluation] ne m’avait pourtant pas montré de telles informations… Je m’étais levé lentement et j’avais utilisé [Magie de recouvrement — Large].

Bon sang, ça me faisait mal sur tout le corps… Je me demandais si le point de déclenchement n’était pas le moment où les démons avaient commencé à me pointer du doigt.

Est-ce qu’ils se moquaient de moi maintenant ?

Merde, on va voir ça. J’allais m’assurer qu’il ne puisse plus jamais faire une telle expression.

Pour l’instant, j’avais collé les pieds des démons sur le sol.

En plus, j’avais collé leurs corps ensemble.

Avec cela, ils ne pouvaient plus bouger correctement.

L’un des démons, qui s’était rendu compte qu’ils ne pouvaient plus bouger, poussa un cri inconnu.

Cependant, le démon qui se balançait autour de son corps fit également bouger les autres démons.

Bon, ça y est !

Je les avais légèrement tranchés avec ma Pointe Tempétueuse. Les bras et les pieds des démons avaient été coupés en douceur.

« Wôw, c’est quoi cette coupure ? »

Les démons crièrent et tombèrent par terre en faisant jaillir du sang.

Je voyais le lingot de mythril se rapprocher de moi, et il ne faisait aucun doute que cela augmentera encore la force du poignard.

En utilisant [Couper] sur les démons, je les avais jetés dans les sacs de stockage les uns après les autres.

Je me demande s’ils vont bien se vendre ?

Oh, n’oublions pas les boucliers-miroirs qu’ils avaient fait tomber, jetons-les aussi dans le sac de rangement.

***

Chapitre 234 : L’Arc du débutant (4) : Donjon du Pouvoir

Après avoir vaincu le démon, je pris le bouclier-miroir et j’utilisais [Évaluation] dessus.

 

Nom : Bouclier Miroir

Classe : Classe supérieure

Attribut : aucun

Caractéristique : Réflexion de la magie ▼

 

En regardant de près les statistiques, on trouvait un " ▼ " à la toute fin de la caractéristique.

Qu’est-ce que c’est ? Avais-je pensé tout en essayant de pousser l’image ?

… Ensuite.

Caractéristique : Réflexion de la Magie ▼

Elle a la capacité d’absorber et d’accumuler des parties de la magie réfléchie. Lorsque la quantité dépasse une certaine quantité, il est possible de la libérer.

Un nouveau texte d’explication était sorti ! Je vois, c’était donc de là que provenait cette attaque.

C’était assez gênant, mais c’était bien si nous l’avions.

Je pensais que ce serait extrêmement utile… surtout pour Sylphide qui était spécialisée en combat rapproché.

Eh bien, maintenant que je savais pourquoi j’avais dû lutter lors de la bataille précédente, passons maintenant à la salle du boss.

Mais où pourrait-elle être ?

Sans trop réfléchir, j’avais ouvert la [Carte] et j’avais commencé à chercher une salle des boss.

Hm ? Et si nous allions tout droit, il n’y avait qu’un grand hall sur notre droite.

C’était peut-être la salle du boss.

Et il n’y avait qu’un seul démon dans la pièce.

Voyons voir son nom, Ancien Démon. Ouais, cela ressemblait bien à un nom de boss.

… Passons maintenant au combat contre le boss. Attendez, il y avait un groupe de démons dans le couloir vers la salle du boss.

Débarrassons-nous d’eux d’abord.

M’étant mis debout, j’étais retourné auprès de mes femmes bien-aimées.

« Myne, espèce d’idiot !! »

« Oui, mon cher est stupide. »

Dès mon retour, Aisha me frappait avec ses joues mouillées de larmes. C’était ce qu’on appelait se faire gifler… Et elles me traitaient d’idiot… mais pourquoi ?

« Ne sais-tu pas à quel point nous étions inquiètes ? Nous avions pensé que tu aurais pu… »

Aisha m’avait ensuite serré dans ses bras, toujours le visage en pleurs. Elle avait utilisé [Magie de recouvrement — Large] encore et encore.

« Myne, écoute. Ne formions-nous pas un groupe même avant notre mariage ? Pourquoi ne pas compter sur nous ? Eh bien, nous n’avons peut-être pas autant de compétences que toi, mais quand même. »

Ce n’était pas que je n’avais pas confiance en leur force, mais les voir se battre m’inquiétait au plus haut point.

… Mais si elles voulaient vraiment se battre côte à côte… j’essaierais de les soutenir à ma façon.

« Si on va tout droit, on va voir un autre groupe de démons. Je vous les laisse donc à vous deux, et je serai cette fois le soutien. »

Avant de commencer, je devrais leur donner les détails concernant le bouclier-miroir que possédaient les démons.

« … je vois, c’est pour ça que tu as été blessé à l’instant ? »

« Oui, je pourrais rapporter beaucoup de ces boucliers aux chevaliers de Konoe. »

« … Oui, je pense que c’est une bonne idée. »

Nous avions aussi marché lentement pendant que nous parlions.

 

Nom : Démon Puissant

Niveau : 66

Race : Démon

Sexe : ♀

[Compétence]

Coup d’eau

Contrôle du temps

Dague à eau

Blindage — Extrême

[Capacité]

Onde de choc

 

Oh ? La composition des compétences était légèrement différente que la précédente.

Mais d’abord, laissez-moi [Couper] les compétences et [Coller] aussi leurs pieds.

« Nous approchons presque. Ils pourraient tomber, ce sera donc une bonne occasion d’attaquer. »

Aisha sortit son arc, et tira des flèches les unes après les autres. Avant qu’elle ne tire, j’avais lancé le [Manteau magique] et la [Magie d’anéantissement] sur les flèches.

« Aisha, j’ai intégré des compétences sur tes flèches. »

Je me demandais si le [Manteau magique] fonctionnait aussi sur les flèches ? Eh bien, ça devrait aller…

Voyons si cela fonctionne.

Les flèches qui avaient frappé l’ennemi se transformèrent en fumée et disparurent les unes après les autres.

Puis, comme avant, elles firent un bruit étrange avant de tomber.

On dirait qu’ils avaient complètement perdu leur sens du combat.

« Hmm, c’est bien que ça ait marché, mais seule la partie qui a touché disparaît. Alors que se passe-t-il si je le jette sur une épée ? »

« Qu’est-ce que tu as fait, Myne ? »

Après leur avoir dit ce que j’avais fait, elles soupirèrent toutes les deux et dirent avec colère. « Dis-le-nous à l’avance la prochaine fois ! »

Comme ça s’était bien passé, je ne comprenais pas pourquoi elles étaient si en colère…

Sylphide avait rapidement couru vers le démon qui avait perdu ses sens.

« Sylphide, j’ai lancé le [Manteau magique] sur ton épée de Linus. Alors, occupe-toi d’eux. »

Sylphide hocha la tête et continua à se précipiter.

« Prends ça ! »

Un cri que vous n’auriez jamais cru entendre sortit d’une ancienne princesse alors que son épée de Linus tremblait.

Comme lors de l’attaque d’Aisha, le corps du démon disparut à l’endroit où l’épée avait touché… En conséquence, les démons avaient été anéantis que par Sylphide, qui avait frappé quatre fois avec son épée.

« C’est ridicule… »

« On dirait qu’on les a achevés en toute sécurité. Pour en revenir au combat précédent… ce n’est pas que je ne connaisse pas vos deux points forts, mais je ne supporte pas de voir mes femmes se battre. »

« Je vois, eh bien, on ne peut rien faire si tu penses de cette façon… »

« … Je connais Myne, mais parfois je veux que tu te fies davantage à la princesse, et à moi aussi. »

***

Chapitre 235 : L’Arc du débutant (5) : Donjon du Pouvoir

Une fois que Sylphide vit que le démon qu’elle avait abattu était anéanti, j’avais tenu la main d’Aisha et nous avions couru ensemble vers la salle du boss.

« Allons-y Aisha ! Allons directement à la salle du boss ! »

« Oui, comme nous l’avions déjà promis, nous te suivrons partout. »

Dès que Sylphide revint, j’avais tendu ma main libre et je l’avais jointe avec la main de Sylphide. Nous avions ensuite marché ensemble.

« Alors, va-t-on se battre maintenant contre le boss ? », demanda Sylphide.

« Ouais, le boss n’est plus très loin ! »

C’était normal que personne n’attende devant la salle du patron.

 

Nom : Ancien Démon

Niveau : 75

Race : Démon

Sexe : ♂

[Compétences]

Fonte

Contrôle du temps — maximum

Fusion

Séparation

Compréhension des langues — Total

Traitement continu

[Capacité]

Magie — Lumière

 

Dans la salle du boss, il y avait un énorme démon qui était deux fois plus grand qu’un démon normal.

Jusqu’à présent, les démons avaient des compétences qui étaient un peu difficiles à comprendre à première vue, mais c’était la première fois que je n’en comprenais aucune.

… Comme je n’avais pas le temps de les lire lentement, coupons-les pour l’instant, je les lirai une fois rentré chez moi.

… Ehh ?? Ce démon a aussi la compétence [Fonte], comment avait-il obtenu cette compétence ? Peut-être que c’est lui qui a créé ces boucliers ?

« Je suis sûr que même nous ne savons pas ce qui se passerait avec ce boss, puis-je donc m’en occuper ? »

… J’espère que cela avait un sens pour elles.

« Aah, entendu. »

« Oui, fait attention à toi, Myne. »

Puisque c’était la première fois qu’on se battait contre ce boss, soyons prudents, comme l’avait dit Aisha.

D’abord, je vais sceller ses mouvements avec [Coller]… Oups, donnons à Pointe Tempétueuse et Pointe Foudroyante la [Magie d’anéantissement] en utilisant le [Manteau magique].

Très bien, nous allons nous précipiter sur le boss après avoir utilisé [Bloc défensif], [Renforcement des jambes] et [Rapidité — Petit].

Perçons le bras droit du boss avec Pointe Foudroyante. Comme prévu, le bras droit du boss avait disparu.

J’avais encore percé sa main gauche avec Pointe Tempétueuse, et ça avait aussi disparu.

« Ça se passe bien. »

J’étais conscient que les dégâts que j’allais faire étaient conformes à ce que pensais, alors j’avais continué en perçant le pied droit du boss à nouveau.

… Cependant, le pied droit avait juste fait couler du sang bleu, il n’avait pas été annihilé…

« Qu’est-ce que… ? »

Paniqué, je lui avais poignardé le pied gauche avec la Pointe Tempétueuse.

… Cependant, le résultat fut le même qu’avant.

J’avais donc utilisé [Renforcement du bras — Saint], [Bras puissant — Extrême], [Bras puissant — Large], et j’avais ajouté les arts martiaux [Crocs Tempétueux] dessus.

La Pointe Tempétueuse brilla pendant un moment, et se transforma en une griffe de monstre géante, faisant instantanément exploser la tête de l’Ancien Démon.

Wôw, j’avais pu le battre sans mes épées jumelles. Il ne faisait aucun doute que mes épées jumelles étaient puissantes, mais ce pouvoir d’annihilation l’était tout autant.

C’était une énorme amélioration si je pouvais vaincre un boss sans l’utiliser.

Il semblerait que le [Manteau magique] avait encore besoin de recherches.

 

Nom : Baguette de sagesse

Attaque : +6

Classe : Classe Supérieure

Attribut : aucun

Attaque spéciale : aucune

Caractéristiques : Augmente la puissance magique de 40 % lorsqu’elle est équipée.

 

Ooh, c’est une arme incroyable. Bien qu’elle ne provoque aucun dommage direct, elle a un grand effet.

« Je l’ai vaincu. Passons au niveau suivant ! »

J’appelais Aisha et Sylphide, nous avions touché la Pierre de Transfert ensemble.

Puis nous avions lentement descendu les escaliers menant à l’étage le plus bas.

Enfin, le dernier étage… Comme il fallait beaucoup de peau de manticore, il serait préférable d’en vaincre en grande quantité.

En descendant les escaliers, on y vit un hall, où se trouvaient deux manticores qui dormaient.

Les compétences étaient encore une fois bizarres, mais il fallait les couper.

« Aisha, tu vas frapper en première. Cette fois, je n’utiliserai pas de [Manteau magique]. »

 

Nom : Manticore

Niveau : 56

Race : Race bestiale

Sexe : ♂

[Compétences]

Magie spéciale — Paralysie

Frappe puissante

[Capacité]

Rugissement

 

 

Nom : Manticore

Niveau : 52

Race : Race bestiale

Sexe : ♀

[Compétences]

Magie spéciale — Paralysie

Feu Magique

[Capacité]

Rugissement

 

« D’accord, j’y vais. »

« Ne t’inquiète pas. Si cette chose va vers Aisha, je les couperai. »

Apparemment, il y avait un concept appelé « Hostilité démoniaque ». Pour faire simple, les démons s’attaquaient à la personne la plus gênante.

Plus le danger était grand, plus il s’attaquera à cette personne en premier.

On avait utilisé pour cela le terme de premier coup, qui faisait référence au fait que l’hostilité au premier coup était plus importante que les autres.

Dans ce cas, Aisha qui faisait le premier coup devra subir l’agressivité de la manticore.

Entendant la parole de Sylphide, Aisha tira la corde fermement… et frappa la manticore qui dormait.

La flèche qui avait été tirée fit un bruit strident et transperça la manticore en son milieu.

Pendant un moment, la manticore convulsa violemment, mais au bout d’un moment, elle cessa de bouger.

Wôw, elle avait été détruite d’un seul coup.

Comme on pouvait s’y attendre d’Aisha, une ancienne aventurière de niveau B.

« Haha, il n’y en a même plus pour moi ! Aisha, tu es incroyable. »

« Aisha, c’était génial ! Un seul tir, même ! »

Pendant que nous la félicitions, Aisha rougit et dit.

« Il y en a encore une, restons sur nos gardes. »

… En réalité, l’attaque d’Aisha était géniale pour moi, car elle n’endommageait pas le matériel.

Si c’était moi ou Sylphide, nous aurions pu égratigner la peau, ce qui aurait pu aggraver la situation.

« D’accord, laissons à Aisha la dernière. », dit Sylphide.

Aisha se mit à tirer une autre flèche.

« Je le fais ! Yaah ! », cria-t-elle en tirant une autre flèche.

Le bruit du vent se répercuta tout autour, et cette fois, elle perça l’œil droit de la manticore.

Puis, du sang rouge jaillit de l’endroit où la flèche avait été tirée, la manticore s’était mise à crier en se levant.

Elle avait alors couru dans notre direction, très en colère.

« Laissez-moi faire ! »

Sylphide se plaça devant Aisha et, à l’aide de son épée Linus, trancha le côté droit de la manticore.

… Comme on pouvait s’y attendre de la princesse-chevalière.

Sans rien dire, j’avais utilisé [Coller] sur les pieds de la manticore.

« Ku, Myne ? »

Sylphide était intriguée par cette soudaine coïncidence.

« Aisha, c’est le bon moment. »

Elle avait dit à Aisha qu’elle savait ce qu’elle allait faire, elle avait tiré son arc et avait visé.

Elle tira, et la frappe toucha merveilleusement, la manticore trembla et tomba.

Puis, en utilisant [Couper], j’avais magnifiquement coupé leur peau, et j’avais obtenu deux peaux faisant partie du matériel requis.

***

Chapitre 236 : L’Arc du débutant (6) : Combat contre le dernier boss

Aisha avait avec succès battu 2 manticores sans problème.

Comme je n’avais pas assez de matériel, j’avais voulu en combattre une de plus avant d’affronter le boss.

Cependant, je n’avais pas vraiment besoin de le faire maintenant, je pouvais juste venir ici la prochaine fois avec [Magie unique — Espace temps].

Restait à savoir où se trouvait la salle du boss. J’avais donc utilisé la [Carte]… Je l’a1 trouvée ! Le Golem de Mythril !

Mais qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi est-ce que j’en vois un de plus ? Je me demande ce que c’est… Ehh !? Est-ce sérieux ? Pourquoi est-ce qu’il est ici ?

« Aisha, Sylphide, bon travail. Je suis désolé, mais, pourriez-vous me laisser ça ? Je vous renvoie toutes les deux à Lucas pour l’instant. »

« Hein ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé ? »

« Myne, n’ai-je pas dit ça avant ? Tu devrais avoir plus confiance en nous. »

« … Non, quelque chose d’inattendu s’est produit. Après avoir vérifié la salle du boss avec [Carte]… j’ai vu Xanadu là-bas aussi ! »

Effectivement, je ne savais pas pourquoi, mais Xanadu était avec le boss. Ce donjon était assez vieux, je ne pensais pas qu’il avait été construit par Xanadu.

Il ne faisait aucun doute que je l’affronterai un jour, mais je ne voulais pas le faire maintenant. Je n’avais pas envisagé de contre-mesures.

Je n’avais pas les moyens de le battre. Si je devais être battu, Aisha et Sylphide pourraient connaître le même sort que Luca.

Bien sûr, je n’avais pas l’intention de perdre, mais je ne pouvais pas me permettre d’emmener mes femmes au combat.

C’était pourquoi je leur avais expliqué mon idée.

Au début, elles étaient toutes les deux réticentes, mais elles avaient compris mes sentiments et finirent par accepter le retour à Lucas.

Ensuite, j’avais ouvert une porte vers Lucas grâce à la [Magie unique — Espace temps].

« … Myne, fais attention. »

« Mon chéri, va venger la princesse Luca, et reviens sain et sauf. »

Après avoir confirmé qu’elles avaient traversé le vortex noir, je l’avais fermé.

Puis j’avais vérifié la [Carte] et j’avais trouvé où je pouvais récupérer d’autres matériaux de manticore.

Devrais-je aussi rentrer pour réfléchir sur un moyen de contrer Xanadu ?

Sachant qu’il y avait un groupe dans le coin suivant, j’avais tenu fermement ma Pointe Foudroyante et Pointe Tempétueuse.

Puis, à l’aide du [Manteau magique], j’avais appliqué la [Magie de mort instantanée] sur les deux lames.

Naturellement, quand j’étais arrivé dans le coin, les manticores avaient su que j’existais.

J’avais couru à travers elles et j’avais transpercé leur corps avec mon arme.

… À ce moment, elles s’étaient mises en formation.

J’avais rapidement jeté les deux corps dans le sac de rangement, et cette fois j’avais utilisé l’[Attaque à longue portée] et la [Magie de mort instantanée].

Ce qui était intéressant, c’était que toutes les manticores étaient tombées… C’était clairement de la triche.

J’avais récupéré les 6 corps puis j’étais arrivé dans la salle du boss.

J’allais une nouvelle fois rencontrer Xanadu. J’avais revérifié ce qu’il y avait à l’intérieur avec la [Carte]… mais…

Hein ? Le golem n’était plus là. Il ne restait que Xanadu.

Devrais-je aller à l’intérieur et jeter un coup d’œil ?

La seule chose qui avait attiré mon attention en entrant dans la salle du boss était la silhouette de Xanadu qui riait avec un objet vert, terne et ressemblant à un bras dans sa main.

***

Chapitre 237 : Nouvelle rencontre avec Xanadu

« … Hmm ? Je me demandais qui cela pouvait être. C’était donc ce petit garçon, Myne… C’est bien, il y a des choses que j’aimerais te demander. »

« Xanadu ! Pourquoi es-tu ici ?? »

« Hou, tu as l’air d’avoir fait du surplace, et tu me demandes pourquoi je suis… ici ? C’est parce que le Roi m’a ordonné de collecter du mythril ici. »

« Quoi ? Alors c’est toi qui as vaincu le golem de Mythril ? »

« Oui, j’ai eu aussi de la chance. C’était embêtant de vaincre le Troll Chasseur, même pour moi. Mais heureusement, le golem de Mythril est apparu sous mes yeux. »

« Je vois, tu as donc eu des problèmes avec le Troll Chasseur…

Mais ce golem était aussi un adversaire que j’allais vaincre ! Maintenant, passe-moi ce mythril ! »

« N’est-ce pas à mon tour de parler ? J’ai quelques questions à te poser, et tu ferais mieux de me répondre. »

… Il s’était passé la même chose quand je m’étais battu avec lui la dernière fois, il avait toujours ce regard confiant sur son visage.

« Si c’est quelque chose à quoi je peux répondre, je répondrai. »

… La chose dont j’avais besoin en ce moment était de gagner du temps. Jusqu’au moment où je posséderais un moyen sûr de le vaincre, je devrais le divertir encore un peu.

« Après m’être battu contre toi, pour je ne sais quelle raison, deux de mes esclaves ont disparu. Même leurs contrats d’esclaves ont été brisés. Alors… est-ce toi qui as fait ça ? »

… Il l’avait donc finalement remarqué.

« … Et si c’est cas ? »

« Hmm, cette attitude, tu es donc bien responsable de cette chose. Si c’est le cas, rends-les-moi ! Elles sont à moi ! »

« Ne te fous pas de moi, Xanadu !!! Je ne te pardonnerai jamais ce que tu leur as fait subir ! »

Le visage de Luca qui pleurait était apparu dans mon esprit. Et en même temps, la frustration et la colère montaient de l’intérieur de moi.

J’étais à deux doigts de dégainer mes poignards et de le taillader, mais ce n’était pas le moment de lui faire face, alors j’avais contrôlé mes émotions.

« Hm, si tu es ici, c’est que tu désires aussi obtenir le mythril ? Si tu rends Luca et Pillows alors je pourrais te donner le Mythril. Qu’est-ce que tu en dis ? Ce n’est pas une mauvaise offre ? »

« Me prends-tu pour un idiot ? Bien sûr que je refuse ! Je ne te pardonnerai jamais d’avoir terni l’avenir de Luca. Tu ferais mieux de te laver le cou, parce que je vais bientôt le trancher ! »

Après avoir dit cela, j’avais secrètement utilisé la [Magie unique — Espace temps] pour m’échapper.

« Tu es vraiment devenu un petit garçon intéressant. Certes, j’admets qu’en tant qu’humain, tu as une compétence particulière… Mais de là à dire que tu vas me vaincre. »

Je pense qu’il n’avait pas remarqué que j’essayais de m’échapper, mais je ne pouvais pas garantir que je ne me battrai pas contre lui. J’allais peut-être devoir utiliser tous mes Magies Maximum.

En pensant ainsi, je lui lançais plusieurs Magies maximales. J’avais aussi utilisé une partie du sol afin de former un écran de fumée pour mon évasion. Confirmant qu’il ne pouvait pas voir, je m’étais précipité dans le vortex noir.

Une fois que je l’avais traversé, j’avais aussitôt coupé la compétence.

L’endroit où j’avais connecté la compétence n’était pas Lucas, ni le palais royal, mais le campement des Orcs.

Même s’il me poursuivait, il ne pourra pas causer de problèmes aux autres.

Cependant, même avec cette stratégie, il n’était jamais apparu, même après 5 minutes.

Pensant que c’était étrange, j’avais utilisé la [Carte] pour vérifier sa position. Il était toujours au dernier étage du donjon du pouvoir.

Après avoir vu qu’il ne me poursuivait pas, j’avais poussé un soupir de soulagement.

« Ouf… attends une minute. Si j’utilisais la magie d’Annihilation là-bas, est-ce que je pourrais simplement le tuer et ensuite… ? »

Cette pensée ne dura qu’une seconde. Je l’avais eue parce qu’il devait payer pour ses péchés.

Mais je ne serai pas comblé si je le battais en utilisant la [Carte], c’était pourtant le moyen le plus sûr de me battre contre lui…

Et pour le Mythril ? Puisqu’il l’avait, il se pourrait que je doive vaincre à nouveau le Troll Chasseur pour pouvoir l’obtenir.

De plus, il était peu probable que je le batte en un l’instant et que je lui enlève le mythril. Et qui sait pourquoi le Roi Démon voulait le mythril.

Si c’était le cas, ma seule option consistait à vaincre de nouveau le Troll Chasseur… Le seul problème était de savoir s’il réapparaîtra la prochaine fois que j’irai là-bas.

Une fois que Xanadu sera parti, il se pourrait que j’aille à nouveau au donjon.

Bien que je n’aie pas obtenu le mythril, j’avais quand même obtenu le matériel pour l’Arc du débutant d’Aisha.

Comme je ne voulais pas les inquiéter toutes les deux à nouveau, j’étais donc rentré chez moi après avoir vérifié une fois de plus que Xanadu ne me poursuivait pas.

***

Chapitre 238 : Princesse Sheila – Laurasia

N’ayant pas pu obtenir mon mythril, j’avais au moins pu finir de rassembler les matériaux pour l’Arc du Débutant. Alors, devrais-je commencer par ça ?

Comme je ne voulais pas que mes deux femmes s’inquiètent, et vu que Xanadu ne me poursuivait pas, il valait mieux rentrer à la maison.

En utilisant la [Magie unique — Espace temps], je m’étais rendu chez moi.

Après avoir traversé le vortex noir, je vis une figure « assise » qui agitait la queue.

{Wafu ~ Myne bienvenue.}

{Aah, je suis de retour, Waffle.}

{Peux-tu demander à Sylphide et Aisha de venir dans ma chambre ?}

Alors que je faisais cette demande à Waffle, son nez se mit à bouger. Il se leva en reniflant.

{Waffle vient aussi.}

Après avoir dit ça, il secoua sa queue à nouveau et sauta.

J’étais retourné dans ma chambre et m’étais allongé sur mon lit pendant un moment.

« Myne ! »

« Mon cher ! »

« Qu’est-il arrivé à Xanadu ? Es-tu blessé ? »

« Oui, je vais bien. Comme je n’avais pas envisagé de mesures pour le combattre, je me suis échappé pour le moment. »

« … Sans se battre… »

« Oui, j’aimerais entendre de bonnes idées. »

En posant cette question, Aisha commença à y réfléchir.

« Voici ce que je pense. Myne, n’as tu pas dit que tu recevais des dommages avant même de réaliser que l’attaque de Xanadu était lancée ? »

… Oui, c’était ça. C’était pourquoi j’avais utilisé la compétence d’annulation des dommages physiques.

Même si je pouvais la reconstituer, l’annulation des dégâts physiques était limitée, donc si la bataille se prolongeait, je ne pourrais pas gagner.

De plus, comme Xanadu en sera également conscient, il sera certainement préparé à cela.

Il serait impeccable de se battre sans contre-mesures. C’était pourquoi j’étais revenu…

« Alors, pourquoi ne pas utiliser le [Manteau magique] ? Si tu utilises la magie d’annihilation sur ton corps, alors il ne pourra plus te toucher ? »

… Je vois, je dois vraiment donner du crédit à Aisha. C’était exactement ça. Après cela, ce serait parfait si je pouvais voir son statut avec deux [Évaluation — Total] combinés ensemble.

Très bien, je vais devoir demander de l’aide au Prince Lewis pour retirer la peau de la manticore.

« Sylphide, désolé de te demander ça, mais peux-tu aller au palais royal afin de rencontrer le prince Lewis, on doit retirer la peau des manticores ? »

Je remis à Sylphide un sac que j’avais sorti de mon stockage et qui contenait la peau.

« D’accord, je comprends. Laisse-moi faire, Myne. »

Après avoir confirmé que Sylphide avait reçu le sac, j’avais connecté le palais royal avec la [Magie unique — Espace temps].

Une fois que Sylphide avait sauté dans le vortex noir, j’allais commencer à travailler sur mes compétences. Bien sûr, la première chose à faire était d’utiliser le raffinage sur [Évaluation — Total] et [Évaluation — Total].

Soudainement, l’espace devant moi s’illumina intensément.

« … C’est fait. »

[Évaluation — Divin] : Vous pouvez maintenant connaître les détails de n’importe quel objet. Même si le statut est gardé secret, il peut être évalué. Il n’y a aucune restriction à l’évaluation.

« Myne, qu’est-ce que tu viens de faire ? »

Aisha cria de façon inquiétante.

« Ah, j’essaie de développer mes compétences. »

« Hmm ? Quel genre de compétence as-tu acquise ? »

« … Eh bien, j’ai essayé d’affiner mon [Évaluation – Total] et l’[Évaluation — Total] que j’ai obtenu de Maiya. »

« [Évaluation]!!? Et quel a été le résultat ? »

« J’ai obtenu cette nouvelle compétence appelée [Évaluation — Divin]. Apparemment, je peux même évaluer quelque chose qui est caché… »

« N’est-ce pas génial ? »

« … Oui. »

« Ne peux-tu pas utiliser cela sur Xanadu ? »

C’était vrai. Avec [Manteau magique] et [Évaluation — Divin], je pourrais prendre des mesures contre Xanadu.

Oui, je pourrais maintenant entrer dans une bataille décisive contre Xanadu.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Arrivé au palais royal, j’avais demandé à Mateia où se trouvait Lewis.

« Sire Lewis ? J’ai entendu dire qu’il est avec Sire Alto et Sa Majesté… »

C’était pratique, je pourrais aussi remettre l’épée Linus à mon frère Alto.

« Oh, c’est inhabituel pour lui de faire ça. Y a-t-il un visiteur ? »

« C’est exact. La miko de Laurasia, Lady Sheila est ici. »

Hm, donc Sheila est ici.

Il serait stupide d’entrer dans la pièce soudainement.

S’il n’y avait pas de visiteur, j’aurais très bien pu le faire.

« Princesse, dois-je leur dire que vous venez ? »

Voyant que j’y pensais, Metia me fit cette suggestion.

« Princesse, il semblerait que Sa Majesté souhaite vous rencontrer. »

Morgue, qui me guida, entra dans la salle pendant la réunion.

« Sy-Sylphide… Ça fait longtemps. Félicitations pour ton mariage ! »

« Sylphide, qu’est-ce qu’il y a ? Est-ce Myne qui t’a demandé de venir ? »

« Sheila, ça fait longtemps. Quel est le but de ta visite aujourd’hui ? Cher père, j’ai des affaires à régler avec mes deux frères. »

« Sœur, que veux-tu ? »

« Tu dois savoir que Myne a créé l’arme du débutant, n’est-ce pas ? Je veux que tu affines ce matériau par l’alchimie. »

« Ah, cette arme évolutive ? Oui, il me l’a déjà demandé, a-t-il utilisé le cuir de troll que je lui ai donné la dernière fois ? »

« Oui, il l’a utilisé sur sa dague. Je veux que tu récoltes la peau de la manticore. Ce sera la matière pour l’arc d’Aisha. »

« Hm ? Je vois, il l’a donc fait sur la dague… Et comment était la dague ? »

« Écoute-moi bien. La dague que Myne utilise a ses propres arts martiaux, et l’évolution a rendu sa puissance de combat encore meilleure. »

Alors que je lui répondais, mon père et mon frère étaient confus.

« De quoi parlez-vous ? »

… je pense que ni père ni frère ne connaissaient l’existence de la dague du débutant.

J’allais leur donner des détails.

Ensuite, il était intéressant de voir que Sheila s’était également penchée et écouta mon explication.

Eh bien, Laurasia était juste en guerre contre le Roi-Démon en ce moment, donc elle aimerait avoir des informations sur les armes puissantes.

« … Sylphide, pourquoi ne pas leur montrer cette Pointe Tempétueuse ? »

« Oh, à ce propos… Je ne l’ai pas amené parce que Myne la garde. »

Si j’avais demandé à Myne, il me l’aurait donné immédiatement. Mais comme c’était aussi une histoire qui était liée à son secret, je ne pouvais pas en parler ouvertement. C’était ma faute si j’avais fait cette conversation de manière négligente en présence de Sheila… C’est tout.

« … Je vois, j’aimerais la voir une fois s’il y a une opportunité. »

« Que feras-tu après avoir vu la dague ? »

« Honnêtement… même en tant que Miko, je possède la compétence [Dague — Saint]… et entendre parler d’une bonne dague a en quelque sorte… »

En parlant avec Sheila, mon père et mes frères commencèrent à parler des armes de débutant.

« Frère, je vais parler de l’arme du débutant à père. Avant cela, s’il te plaît, reçois d’abord ceci. »

J’avais présenté l’épée Linus à mon frère.

« Oh, Sylphide, en es-tu sûre ? N’as-tu pas dit que c’était une chose importante pour Myne ? »

« … Oh, c’est bon, celle-ci est toute nouvelle. »

« Cela signifie-t-il que tu as vaincu un Troll Chasseur ? Laisse-moi acheter cette épée, que dirais-tu d’une pièce de platine ? »

« Oh, je ne pensais pas te prendre de l’argent au départ, donc ça ne me dérange pas que tu la prennes gratuitement. »

Mon père réagit de façon excessive au mot « Troll Chasseur ».

« En fait, c’est Myne qui l’a vaincu, et en un seul coup. »

« Sylphide… seul Alto a quelque chose ? Rien pour moi ? », demanda tristement mon père.

« Je suis désolée, mais il n’y a pas de part pour toi, père… »

En disant cela, mon père applaudit et sourit à Lewis.

« Lewis, fais-moi une épée de débutant. »

« … Hein ? »

Lewis, qui entendit cela, poussa un court soupir.

« C’est impossible. Je ne possède même pas le matériel ! »

« Je vois, et du côté de Sylphide ? »

« Je pense que je peux l’obtenir si je le demande à Myne. »

« Alors, Lewis, une fois que tu auras fabriqué cette épée à une main, apporte-la-moi ! »

{Myne, Père espère que tu peux faire une épée à une main pour débutant. As-tu les matériaux ?}

{Le Roi la veut ? Ne peut-il pas l’acheter dans l’armurerie d’Alto ?}

{Désolé de ne pas trop comprendre, mais de quoi as-tu besoin pour améliorer les matériaux ?}

{Les matériaux requis sont le cuir de manticore × 3, le bois de tréant ancien × 10, une pierre magique avancée × 2}

« Lewis, Père, j’ai confirmé avec Myne. L’arme principale peut être achetée. Le matériel à obtenir est du cuir de manticore × 3, du bois de tréant ancien × 10 et une pierre magique avancée × 2. »

« Je n’ai aucun de ces matériaux !!! »

Lewis se mit à crier, tandis que son frère dit à haute voix

« Ne peux-tu pas simplement le demander à la guilde des aventuriers ? »

Mon père semblait être prêt à accepter cette proposition…

« D’accord Alto, c’est toi qui t’en occupes alors ! »

« Votre Majesté, si je souhaite obtenir une dague, payerez-vous pour ça ? »

« … Qu’en penses-tu, Lewis ? »

« Hmm, cela allait prendre du temps pour que la guilde obtienne du cuir de troll. »

« Et si tu demandais au clan de notre sœur d’accepter cette demande, Sheila ? »

« Ah, nous ne pouvons pas laisser Sheila s’occuper de nous. Nous devrions consulter Myne, mais ça devrait aller. »

« … Sylphide, pourquoi as-tu besoin de moi ? »

« M-M-M-Myne !! Pourquoi es-tu ici ? »

J’étais bouleversée de voir Myne apparaître si soudainement.

« Ne m’as-tu pas dit que le roi la voulait ? Alors… je suis venu ici en vitesse. »

« Oh, vous êtes le nouveau héros… Sire Myne ? »

« … Je ne sais pas si je suis un héros, mais je suis bien Myne… et vous ? »

« Eh bien, c’est impoli de ma part. Laissez-moi me présenter, je suis la première princesse du royaume de Laurasia, Sheila Laurasia. »

Donc c’était la première princesse de Laurasia ?

Pour une raison quelconque, les princesses apparaissaient autour de moi les unes après les autres…

« Sire My-Myne, je me demandais si vous pouviez aussi me montrer la dague du débutant ? »

« Hmm ? La dague du débutant ? »

« Oui, en fait, mon arme est une dague… J’ai posé des questions à Lady Sylphide à ce sujet… et… »

« … Eh, donc même vous, princesse Sheila, vous savez vous battre… si c’est le cas… »

J’avais remis à Sheila la Pointe Tempétueuse et la Pointe Foudroyante que j’avais à la taille.

« … Ah ? Ce poignard est… la Pointe Foudroyante, c’est ça ? »

« Oui, c’est ça. Lady Sheila, connaissez-vous ? »

Après l’avoir demandé, celle-ci sourit. Elle sortit ensuite son poignard.

« C’est mon épée chérie. »

Le poignard dans la main de Sheila… Oui, il était effectivement identique à ma Pointe Foudroyante.

« Pointe Foudroyante…, où l’avez-vous trouvé ? »

« C’est un item laissé par le Dragon Arc-en-ciel dans le donjon de l’Art. »

« Le dragon arc-en-ciel… ? »

Mon beau-frère parla d’une voix forte.

C’était un monstre de classe Désastre qui était encore pire que le dragon noir que j’avais combattu auparavant.

C’était un dragon ayant une forte et écrasante agressivité.

On dit que sa viande était le plat ultime, et même si ce n’était qu’un morceau de viande, on considérait que cela valait la peine de l’acheter.

On dit que des aventuriers confiants en leur force formèrent des alliances pour viser le millier de pièces d’or.

« Myne, peux-tu le battre ? »

Mon beau-frère me regarda en me le demandant.

Je ne le saurais pas si je n’essayais pas, mais… qu’est-ce qu’il se passait ? Est-ce qu’il voulait dire que je pouvais gagner ?

Mais ça n’avait pas de sens d’avoir une Pointe Foudroyante de plus.

« La viande du dragon arc-en-ciel est délicieuse. »

… je vois, c’était donc ce qu’il voulait dire.

« Mon cher, la viande du Dragon Arc-en-ciel est vraiment délicieuse, une fois que tu en auras pris une bouchée, tu ne mangeras jamais une autre viande. »

Même Sylphide disait de telles choses… C’était inattendu…

Eh bien, si ma charmante épouse le demandait, je suppose que je pourrais me lancer.

Cependant, le Donjon de l’Art... Où était-il ?

« Je comprends. Je vais y réfléchir, mais n’en attendez pas trop. »

Je ne saurai pas combien de temps cela durerait si je n’acceptais pas, alors j’avais accepté et j’avais remis l’épée du débutant. J’étais ensuite rentré.

***

Chapitre 239 : Le surnom de Myne

« Voici l’épée à une main du débutant que vous avez demandé, Votre Majesté. »

Le Roi prit ensuite l’épée qui était recouverte de noir.

« Voici donc l’épée à une main du débutant, c’est la première fois que je vois une épée terne. »

« Oui, elle est comme ça à l’origine. Mais une fois que vous aurez rassemblé les ingrédients, elle sera améliorée. »

« Hou, je vois, je vois… Alors je vais donc demander ça à Lewis. »

Le Roi souriait en montrant ses dents, et tendit l’épée à Lewis.

« Myne, puis-je te laisser faire la “Forge” ? »

« Oui, ça ne me dérange pas. Une fois que tu auras rassemblé le matériel, appelle-moi. Mais comment vas-tu rassembler lesdits matériaux ? »

« … Ah, nous allons aller auprès de la guilde des aventuriers et le leur demander. »

« Je vois… si c’est le cas, veux-tu que notre clan accepte cette demande ? Je peux juste demander à Aisha les détails… »

Quand j’avais suggéré cela à Lewis, lui, le roi et Lewis étaient tous heureux. Ils avaient des sourires sur leurs visages.

« Sylphide, je suis désolé d’avoir décidé tout seul, ça te va ? »

« Oui, cela ne me pose aucun problème si c’est toi… D’une manière ou d’une autre, notre clan va se concentrer également sur l’amélioration de l’arme du débutant, il s’agit donc simplement d’en fabriquer une autre. »

« Bien, bien… accepteriez-vous alors aussi ma demande ? »

Même Lady Sheila, qui nous avait entendus, était venue me le demander.

« … C’est ce que j’ai dit, mais en fait, j’ai une demande pour Sire Myne et Lady Sylphide. »

Sheila afficha une expression profonde, elle regarda les visages du Roi et de mon Beau-Frère, puis elle hocha légèrement la tête.

Le Roi et mon beau-frère avaient également fait un signe de tête.

Moi qui n’avais aucune idée de ce qui se passait, j’avais regardé Sylphide tout en montrant un regard confus.

Tout d’abord, pourquoi la princesse de Laurasia venait-elle en visite ici par ses propres moyens ?

{Sylphide, pourquoi Lady Sheila est-elle ici?}

{C’est… je ne le sais pas vraiment non plus.}

… Si nécessaire, j’aurais besoin de le leur demander.

Mais n’y pensons pas trop pour l’instant.

« Myne, Sylphide, allez dans une autre pièce et écoutez l’histoire de la princesse Sheila. Ensuite, je laisserai l’affaire concernant la princesse Sheila à votre discrétion. »

Je ne pensais pas que le Roi puisse nous entendre, Sylphide et moi, parler avec la [Télépathie], mais il avait soudainement répondu après notre conversation.

On dirait que le Roi n’avait pas l’intention d’être impliqué dans cette affaire.

Oh mon dieu… Il y avait de fortes chances que quelque chose de troublant se produise… Juste au moment où j’en avais fini avec le cas de Lady Luca, maintenant voici le cas de Lady Sheila…

Je devais aussi penser à Sasha…

« Au lieu d’une chambre séparée, pourquoi ne pas venir dans notre maison de clan ? », dit Sylphide au Roi.

« Oui, c’est bien aussi. J’autorise l’utilisation de la porte de transport. »

« Lady Sheila. À propos de la question précédente, désolé de vous le dire ainsi, mais il vaudrait mieux que vous en parliez avec Myne et ses femmes. Honnêtement, c’est bien mieux que d’en parler avec moi. »

Après que le roi ait parlé, Lady Sheila se tourna vers nous et s’inclina profondément.

… Je ne pouvais pas l’aider si je ne comprenais pas les circonstances, surtout vu la manière dont elle baissait la tête… Vous savez, cela me trouble.

Quoi qu’il en soit, j’avais utilisé la porte de transport que j’avais faite pour le roi auparavant. Elle avait été installée dans le sous-sol du palais royal pour des raisons de sécurité.

Quand quelqu’un voulait l’utiliser, même si c’était quelqu’un de la famille royale, il fallait d’abord obtenir la permission du Roi avant de l’utiliser.

La raison pour laquelle il avait choisi cette solution était probablement pour ne pas montrer mes compétences à Lady Sheila.

« Alors, allons-nous y aller ? »

Sur l’ordre de Sylphide, Lady Sheila et moi avions commencé à nous déplacer.

« Où allons-nous exactement ? »

Lady Sheila, qui nous suivait, était apparemment très excitée, car elle était prête à avoir une surprise.

« Ce que nous vous montrons à partir de maintenant est un endroit qui est top secret dans le Royaume d’Augusta. J’aimerais donc que vous le gardiez secret, Lady Sheila. »

Après environ 5 minutes de clandestinité, nous étions arrivés à notre destination. Là, une porte qui ne conduisait dans aucune pièce était au milieu.

Nous marchions dans cet ordre Sylphide, Lady Sheila et moi en dernier. Sylphide, qui était la première, ouvrit la porte et y entra.

« Eh ? Eh ? Sy-Sylphide ? Où es-tu ? », dit-elle d’une voix anxieuse.

Elle avait été surprise par la disparition soudaine de Sylphide.

« Tout va bien, soyez assurée que Sylphide est en sécurité, Sheila. Même s’il se passait quelque chose, je vous protégerai sûrement même si je dois y laisser ma vie. »

« S-Seigneur M-Myne, même en sachant que je suis une princesse, vous n’utilisez pas d’honorifiques ? … Fufufu. »

« Aaaah, toutes mes excuses. Récemment, je suis devenu comme ça parce qu’il y a beaucoup de princesses autour de moi. »

« Eh bien, c’est vrai. Surtout quand votre femme est aussi une princesse. Et on dirait que vous vous entendez très bien avec Sylphide, ça commence à brûler ici. »

« Aah, il y a aussi Sasha. »

« Sasha ? … Par hasard, faites-vous référence à Lady Sasha Lion du Royaume du Ritz ? »

« Oui. Nous nous sommes récemment mariés… »

« C’est incroyable, d’être uni avec les familles royales de deux pays. »

« … Non non non, il n’y a pas de malentendu avec les deux familles royales. »

« Comme je l’attendais de Sire Myne, notre “espoir” ! »

« Hm ? Qu’est-ce que vous dites ? »

« Ara ? Ne connaissez-vous pas cette existence ? Dans notre pays, Myne, nous vous appelons notre “espoir”. »

« Ehh ? Un surnom ? Je n’ai jamais entendu parler de cela auparavant. »

L’espoir, c’était une grosse affaire… Une personne comme moi avait un surnom ? Eh bien, ce n’était pas du tout étrange si vous y réfléchissiez, vu que Sylphide et Aisha en avaient un aussi…

« De toute façon, ne faisons pas attendre Sylphide, nous devrions entrer maintenant. »

« Oui. »

La princesse Sheila répondit et entra dans la porte sans aucune hésitation.

Après avoir vu qu’elle y rentrait sans soucis, je lui avais emboîté le pas.

Lorsque j’étais sorti de la porte, Sylphide était face à moi.

« Mon cher, tu as pris un peu de temps, non ? »

« Ah, je racontais juste des trucs à Lady Sheila. De plus, il semblerait que j’ai un surnom. »

« Tu as un surnom !? Alors tout le monde dans la maison du clan a un surnom en sa possession… »

Sylphide, qui avait entendu que j’avais maintenant un surnom sauta de joie, ce qui nous conduisit à une conférence de notre clan.

« Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, écoutons donc l’histoire de Lady Sheila. La salle de réunion devrait convenir. »

Nous avions commencé à parler tout en allant dans la salle de réunion.

Elle commença à parler.

D’après ce que j’avais compris, à cause de l’invasion de la nation démoniaque, le roi de leur pays avait décidé de convoquer un héros.

Et pour ce faire, il se disait que Lady Marine, qui était une miko comme la princesse Sheila, et l’une de ses amies proches accompliraient le rituel.

Et, comme le roi l’avait déjà dit, Lady Marine sacrifierait sa vie afin d’accomplir ce rituel.

Mais il ne serait pas nécessaire d’invoquer un héros si la menace de la nation démoniaque était atténuée par des renforts du royaume d’Augusta.

De plus, on disait que Lady Marine était la beauté numéro un du pays, dont la popularité auprès du peuple et des soldats était très élevée.

Comme la princesse Sheila était déjà d’une grande beauté… Je me demandais ce qui pouvait être plus belle qu’elle ?

Même si le héros pouvait repousser la nation démoniaque, il pourrait y avoir un risque que cela ne soit pas le cas.

Cependant, la vérité était qu’ils ne voulaient pas que Lady Marine soit sacrifiée.

C’était la raison pour laquelle elle était ici, pour demander de l’aide au puissant pays d’Augusta.

Mais… il serait difficile, même pour moi, de repousser l’armée de démons. Ce n’est pas quelque chose que je pouvais faire seul…

« Myne, je ne pense pas que nous ayons besoin de repousser l’armée. »

« Hm ? Qu’est-ce que tu veux dire par là, Aisha ? »

« Rappelle-toi du Royaume du Ritz… »

Qu’est-ce que j’ai fait à Ritz ?

« Vous ne vous en souvenez toujours pas ? On va vous donner un indice, Blasty. »

Aah, je vois ! C’était bien ça. Le roi des démons avait ses commandants qui devaient envahir d’autres pays.

Donc, si je les tuais, c’était comme si j’avais vaincu toute l’armée. Si je connaissais le nom de ces commandants, je pourrais utiliser la [Carte] pour les vaincre !

« On dirait que tu as enfin compris. »

« Oui, merci, Aisha ! »

« … Je vois… Est-ce que c’est impossible ? Si vous acceptez cette demande, j’offrirai mon corps en récompense ! Alors, s’il vous plaît. »

… Apparemment, Lady Sheila n’avait pas écouté notre conversation. Et qu’est-ce qu’elle venait de dire ?

« Lady Sheila, si vous connaissez le nom du commandant actuellement responsable de l’attaque de Laurasia, je pourrais probablement les vaincre. »

« Merci beaucoup !! Sire Myne, comme je l’ai dit plus tôt, mon corps est tout à vous ! »

« A-a-a-attendez une seconde, Lady Sheila. J’ai déjà trois femmes, et je me sens mal pour chacune d’entre elles… Alors s’il vous plaît, faites un peu attention à ce que vous dites. »

***

Chapitre 240 : Brille – Étoile filante

« … Cependant, je ne peux payer qu’avec mon corps. »

… Les événements prenaient une sacrée tournure.

Pouvoir dire cela avec un tel calme.

« … Alors, pourquoi ne pourrais-je pas rejoindre votre clan, Sire Myne ? Je n’en ai peut-être pas l’air, mais je peux utiliser la magie curative de haut niveau et la magie de soutien. »

Donc elle était comparable à Shion Onee-chan, elle pouvait donc utiliser une magie similaire à la sienne ? C’était vraiment une heureuse rencontre…

Mais était-il bon pour un clan d’avoir des princesses venant d’autant d’autre pays ?

Mettons de côté le plan de Lady Sheila. Je voudrais commencer à améliorer l’arc du débutant…

« Sylphy, as-tu apporté les peaux de Sire Lewis ? »

« … Ah, à cause de l’affaire avec Lady Sheila, cela m’était sorti de la tête. Je vais la chercher… et je reviendrai bientôt. »

Sylphy se précipita donc au palais royal.

« Lewis ! »

« Chère sœur, s’agit-il des peaux de manticore ? Je l’avais aussi complètement oubliée… Voilà. »

Apparemment, Lewis y travaillait déjà, et on dirait qu’il avait terminé.

J’avais reçu les peaux, puis je m’étais précipitée vers mon mari.

« Haah, haah... Myne ! J’ai reçu le cuir de la manticore ! »

Avec ça, on pouvait enfin utiliser la [Forge] sur l’arc. Donc tous les membres de notre clan auront de nouvelles armes.

« Sylphy, peux-tu les sortir et les poser là ? »

« Trois manticores et 10 bois d’Ancien Tréants, c’est ça ? »

J’avais disposé les matériaux sur le sol selon les instructions de mon mari.

« J’ai fini, Myne. »

Après l’avoir dit, Myne s’était mis devant et prit quelques affaires de son sac de rangement.

Il sortit alors un arc de débutant et deux pierres magiques. Il les plaça aussi par terre.

« Alors, allons-y ! Attention à l’éclat. »

Après que Myne ait dit cela, une ligne brillante exsuda d’un matériau à l’autre. Ceux-ci fusionnèrent lentement. Ensuite, un intense flash de lumière se dispersa lorsque tous les matériaux avaient fusionné.

Après environ 10 secondes, la lumière commença à se disperser lentement, et seul l’arc du débutant était resté.

« C’est le nouvel arc d’Aisha… », marmonnais-je.

Puis Myne cria : « C’est fait !!! »

 

Nom : Brille — Étoile filante

Attaque : 210

Niveau : Saint

Attribut : Croissance — Lumière

Attaque spéciale : race démoniaque, race draconnique

Matériaux requis : cuir du dragon arc-en-ciel × 1, Lingot de fer × 20, Pierre magique de qualité spéciale × 1

Arts martiaux Tir à l’arc — météo

Compétence : Tir sans fin

 

« J’avais raison de dire qu’il est devenu plus fort… », dit Myne en levant les yeux vers le ciel.

« Sylphy, les prochains matériaux sont… Il nous faut la peau d’un dragon arc-en-ciel. »

« Ne devait-on pas se rendre là-bas également ? »

« Si cela m’est possible, je ne souhaite pas combattre les dragons. »

« C’est bon, Myne, tu vas certainement gagner ! »

« … Lady Sylphide, vous croyez vraiment en Sire Myne, n’est-ce pas ? Je vous envie totalement toutes les deux, d’avoir un mari charmant. Et est-ce ça l’arc de force ? Est-ce une arme puissante ? », demanda Lady Sheila avec un sourire insouciant.

{Aisha, où te trouves-tu ? Peux-tu venir dans la salle de réunion à l’intérieur de la Maison du Clan ? L’arc est terminé.}

J’avais appelé Aisha via la [Télépathie].

« Oui, je pense que c’est une arme assez puissante. Et elle a ses propres arts martiaux… Cependant, comme je ne suis pas un utilisateur d’arc, je ne saurai pas dire à quel point il est puissant. »

« Wôw ! Si Sire Myne ne peut pas l’utiliser, alors qui l’utilisera ? »

« L’une de mes femmes, la Sainte Archère Aisha, qui va bientôt venir ici pour le tester. »

« Aisha est aussi la femme de Sire Myne !? »

« C’est exact. »

« Mon~ne-kun, je suis là. »

« Aisha, regarde ici ! L’arc est fait ! »

Sylphide tenait l’arc devant Aisha avec un sourire.

… Maintenant que j’y pensais, je n’avais jamais utilisé d’[Évaluation] sur l’arc d’Aisha avant.

 

Nom : Arc d’Élite

Attaque : 170

Grade : Destruction

Attribut : lumière

Attaque spéciale contre : Humain

 

« Un arc de classe destruction… L’arc d’Aisha est aussi assez performant. »

« Oui, je lui suis redevable depuis si longtemps. »

Aisha avait regardé son arc avec amour et le serra légèrement tout en lui parlant.

« Merci pour tout ce que tu as fait. Tu peux enfin te reposer. »

… Avec cela, elle reçut un nouvel arc amélioré.

Il lui sera certainement utile, car il pouvait encore être amélioré.

Ensuite, j’avais écrit le statut de cet arc sur un papier afin de le montrer à Aisha.

« Wôw, c’est vraiment un arc puissant. Cela ne voudrait-il pas dire que nous avons tous des arts martiaux ? »

« … Mais quel genre de compétence est-ce ? »

« Attendez ! Laissez-moi l’essayer tout de suite. »

Je me demandais quel genre de compétences ce serait.

[Tir sans fin] : Une flèche est chargée quand l’arc est tiré. C’est un « Effet permanent ».

« Il semblerait que les flèches se chargent automatiquement. »

C’était une compétence extraordinaire.

Durant un assaut dans un donjon, vous n’aviez pas à vous inquiéter si votre flèche se brise.

Imaginer Aisha se battre avec ça était excitant.

Bref, faisons évoluer ma dague d’un grade supplémentaire. Mais pour cela, l’obtention de Mythril était essentielle.

« Cela me permettra de contribuer aussi au clan. »

« Lady Aisha, félicitations pour votre nouvel arc. »

« Eeh, merci… Eh ? Qui êtes-vous ? »

Aah c’est vrai, Aisha ne savait pas qui était Lady Sheila.

« C’est incroyablement grossier de ma part... Je m’appelle Sheila Laurasia, je suis la première princesse de Laurasia. C’est un plaisir de vous connaître, Sainte Archère Aisha »

« C’est la première fois que je vous vois aussi, Lady Sheila. Je m’appelle Aisha Fortuna, heureuse de vous rencontrer également. »

{Attends une minute, Myne. Pourquoi la princesse de Laurasia est-elle ici ?}

{Désolé de ne pas l’avoir dit. Apparemment, c’est une autre tâche qui m’a été imposé par le roi…}

{ … Hmm, je comprends. Toi alors, tu es toujours entouré de princesses, hein. Alors Myne, qu’est-ce que tu vas faire après ça ?}

{ … Hmm, je me demandais si je pouvais régler le dossier Xanadu et prendre le Mythril pendant que j’y suis.}

{Je vois, on devra donc retourner à la chasse au Troll Chasseur.}

« Ensuite, Myne. Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? »

Après avoir confirmé ce que j’allais faire, Aisha me le redemanda, probablement à cause de la présence Lady Sheila.

« C’est vrai, mon but est de régler mes comptes avec Xanadu afin d’obtenir le Mythril. Et je vais devoir affronter à nouveau le Troll Chasseur. »

« Attendez un peu ! Pourquoi le nom de Troll Chasseur est-il jeté au hasard ? », dit immédiatement Lady Sheila, surprise.

« Et bien, notre clan a déjà vaincu trois variantes du Troll Chasseur. »

« Hein ? Je m’attendais à ce que votre clan soit étonnant, mais à tel point… »

Lady Sheila avait été émerveillée en nous regardant.

« Aucun membre du clan n’a pas de surnom. »

« Alors, laissez-moi vous le proposer à nouveau. Me permettez-vous de rejoindre votre clan ? »

{Myne, veux-tu aussi épouser Lady Sheila ?}

{Quoi ?}

***

Chapitre 241 : Invocation d’héros (1)

« Marine ! Appelez la chef Miko Marine tout de suite ! »

« Votre Majesté, Lady Marine s’est dirigée vers la fontaine des esprits sur ordre de Lady Sheila, mais elle est absente. »

Qu’est-ce qui se passe en ce moment ?

Elle savait que l’invasion était sur le point d’arriver, et que nous devions convoquer un héros dès que possible.

Si nous n’avions pas de miko, nous ne pourrions pas en invoquer un…

Plus la qualité d’une miko est élevée, plus le héros sera fort lorsqu’il sera convoqué.

Cependant, si l’invocation était réussie, la vie de la miko sera perdue.

Actuellement, il n’y avait que 3 mikos qui pouvaient utiliser l’invocation dans le royaume de Laurasia.

L’une d’entre elles était la miko principale Marine. Et elle avait les meilleures statistiques parmi toutes les autres mikos.

Le second était la fille unique de ce royaume, la princesse Miko Sheila.

Et le troisième était la sœur de Marine, Myrène.

Le roi George prit sa décision et ordonna à Marine et à Myrène de convoquer le héros.

Et comme il ne voulait pas sacrifier sa propre fille, Sheila avait été exclue.

Cependant, Sheila avait entendu parler de rapports venant du Royaume du Ritz, selon lesquels ils avaient combattu avec succès l’invasion démoniaque, grâce au nouveau héros du Royaume d’Augusta.

Sachant cela, il comprit maintenant pourquoi elle y est allée. C’était donc la raison de son absence.

Le roi de Laurasia, George, était un homme capable d’abandonner facilement ses propres soldats et alliés. Il n’était donc pas trop difficile pour lui de demander aux mikos de sacrifier leur vie pour le bien du pays.

« … Hm. Alors, appelez Myrène. »

Le Roi avait dit son nom avec un cœur froid.

« Votre Majesté, Myrène est ici pour servir. »

Devant mes yeux se trouvait une fille honnête et innocente qui venait d’atteindre l’âge adulte. Celle-ci baissa la tête et répondit.

« Myrène, merci d’être venue. Connais-tu l’état de notre royaume ? »

« … O-Oui. J’ai entendu dire que les démons vont envahir notre pays… »

« C’est exact. C’est pourquoi j’ai pris ma décision. Nous appellerons un héros en utilisant les techniques qui ont été utilisées pendant des générations par notre famille royale pour appeler un héros. »

« … E, Eeh ? Convoquer un héros !? N’existe-t-il pas de traité entre tous les pays stipulants de ne pas utiliser de telles techniques secrètes ? »

« Ce n’est pas le moment de s’inquiéter de chose aussi mineure. Nous avons des problèmes plus importants à régler, et donc Miko Myrène, je veux que tu convoques un héros maintenant. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Sous les ordres directs du roi, j’avais été obligé de faire une cérémonie de convocation pour le héros.

Je savais que le lanceur du rituel (miko) perdrait immanquablement la vie.

En d’autres termes, le Roi m’ordonnait de mourir.

Hah… Bien que je vienne de devenir adulte, je dois donner ma vie… C’est pourquoi des larmes coulèrent le long de mes joues avant que je ne m’en rende compte.

« J’ai souhaité pouvoir voir ma sœur et mon amie d’enfance. Dites-lui que je l’aimais bien et que je vais bientôt mourir. »

Alors que ces pensées me traversaient l’esprit, des carrés magiques complexes avaient été dessinés par des prêtres de haut rang sur le sol pour le rituel d’invocation.

Une fois le cercle magique terminé, les prêtres s’inclinèrent devant le roi et signalèrent qu’il était terminé.

« Eh bien, Myrène. Commencez l’invocation tout de suite ! »

Le ton royal résonnait dans toute la salle.

N’ayant rien à perdre, je m’étais mis à danser selon le ton. Puis, la force commença à quitter mon corps.

Mon cœur battait très fort.

… Je ne peux pas, avant d’avoir terminé, je ne peux pas perdre conscience maintenant.

Alors que ma conscience était sur le point de disparaître, trois orbes scintillants étaient apparus autour de moi.

« Oooh, c’est un succès ! Vous avez convoqué trois personnes. »

Le prêtre cria de joie.

Cela ne me concernait pas. Je voulais juste être libéré de cette agonie. Mourir ainsi… Ma sœur, au revoir.

***

Chapitre 242 : Invocation d’héros (2) : Akagi Yamato

… Où étais-je ? J’avais tellement sommeil que je m’étais endormi sur mon bureau.

En regardant autour de moi, je remarquais que j’étais dans une pièce d’environ 8 tatamis entourée de piliers.

Je m’appelle Akagi Yamato. J’étais en deuxième année de lycée, j’étudiais au lycée Omiya.

En regardant autour de moi, deux de mes camarades de classe, Chihiro Kondo et Takashi Oshita, se tenaient le cou tout en regardant également autour d’eux.

« Qu’est-ce que… Où est-ce que l’on est ? Yamato, où sommes-nous ? Où sont nos camarades de classe ? »

« Calme-toi, Taka. Je ne sais pas non plus. Avant que je le sache, j’étais déjà ici. »

« Yamato-kun, Oshita-kun, est-ce que c’est peut-être… la chose dont tout le monde parle toujours ? Avons-nous eu la même expérience que les gens transportés dans un monde différent de Lights Novels ? »

« Qu’est-ce que tu racontes, Chihiro. Tu t’es cogné la tête ou quoi ? »

(En pensant à ce que Chihiro a dit, je ne pouvais pas croire la réalité dans laquelle nous étions en ce moment, et que ça m’arriverait…)

Si nous étions vraiment transportés dans un autre monde, une belle princesse devrait bientôt apparaître pour nous guider…

« Après tout Taka, ce que Chihiro a dit n’est peut-être pas si fou. »

« Vraiment Yamato, maintenant, es-tu aussi devenu fou ? »

Délaissant un Taka bruyant, je m’étais rapproché de Chihiro.

Chihiro Kondo était une belle fille qui, selon la rumeur, était l’idole du lycée Omiya, et elle était aussi dans la même classe que moi.

Comme vous l’aviez peut-être compris, j’avais aussi le béguin pour elle… C’était peut-être une chance de s’entendre avec Chihiro.

« Hé Chihiro. C’est vraiment… ça ? »

« Yamato-kun le croit également ? Je pense qu’il n’y a aucun doute là-dessus. »

« Aah, un talent incroyable et un harem !!! »

Alors que je prononçais de telles paroles, Chihiro s’était rapidement éloigné de moi et m’avait regardé avec des yeux froids.

« J’admets qu’il pourrait y avoir de tels développements, mais je suppose que Yamato-kun agit vraiment comme n’importe quel gars. », dit Chihiro en soupirant.

« Dommage, » dis-je.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Votre Majesté, j’ai entendu dire que Myrène a reçu l’ordre de convoquer les héros. »

Après avoir fini mes courses, j’étais retourné au palais royal, et en entrant dans la fontaine des esprits, je m’étais rendu compte que le rituel d’invocation avait été fait.

Je m’appelais Marine, la chef Miko qui servait à Laurasia.

Ma sœur Myrène n’était probablement plus de ce monde.

L’autre jour, Myrène venait de passer à l’âge adulte. Elle avait perdu ses parents quand elle était jeune, et nous avions vécu ensemble comme des sœurs… Mais ma sœur n’était plus de ce monde… Il ne restait plus personne dans mon monde.

En me rappelant son visage le jour où nous avions célébré son passage à l’âge adulte, des larmes coulèrent.

« Onee-chan ! Est-ce que je peux enfin rejoindre le groupe des adultes ? Puis-je devenir une jeune fille comme Onee-chan ? »

… Peu importait le décret royal, cela devait-il se faire au détriment de la vie de cette enfant ?

Peut-être que si j’avais été là, elle n’aurait pas eu à souffrir.

Allé chercher de l’aide au royaume d’Augusta n’aura donc servi à rien.

Je ne m’attendais pas à ce que le roi ait déjà décidé de convoquer des héros si tôt.

« Pourquoi ? Pourquoi utiliser quelqu’un qui vient juste de devenir adulte… ? L’invocation de héros a été interdite dans le monde entier, et a été acceptée par d’autres pays ! Votre Majesté ! S’il vous plaît, rendez-moi ma sœur, Myrène ! »

« Marine, ce qui est fait est déjà fait ! Tu dois aller convoquer des héros maintenant, prépare-toi. La survie de notre pays est entre leurs mains ! Arrête de perdre du temps et dépêche-toi ! »

Furieux, il nous avait forcés, nous et les prêtres, à aller dans la salle de convocation. Et là, deux hommes et une femme avec des vêtements inhabituels étaient assis.

C’était probablement les héros, des guerriers d’un autre monde qui étaient venus ici en échange de la vie de ma sœur.

« Maintenant, convoquez-en d’autres, Marine. »

Un des prêtres me l’ordonna avec une pression intense.

On n’y pouvait rien. Puisqu’ils m’avaient amené jusqu’ici, je n’avais pas d’autre choix que de procéder à l’invocation.

De plus, si je ne le fais pas, la princesse devra probablement le faire.

… je ne peux pas me permettre de perdre la princesse. Si une telle chose arrivait, ce pays serait fini.

Ce serait formidable si ma vie pouvait sauver la princesse.

« Je comprends, je vais procéder à la convocation du rituel. »

Le Prêtre abandonna alors son attitude et suivit mes ordres.

Il semblerait aussi que les autres prêtres avaient fini de dessiner le cercle magique, j’avais donc commencé à danser sur le cercle magique.

Au moment où j’avais commencé, le cercle magique s’était mis à s’éclairer, et j’avais senti quelque chose sortir de moi.

J’avais des vertiges, et mes palpitations étaient devenues violentes.

« Ça fait mal… », avais-je dit inconsciemment.

Myrene, as-tu aussi goûté à une telle souffrance ? Je ne te laisserai pas seule, je te suivrai bientôt, alors attends-moi s’il te plaît.

Après avoir supporté la douleur, j’avais continué à danser pendant un moment, mais je n’avais pas pu soutenir mon corps et j’étais tombée sur le devant.

Aah… Je crois que je vais… Désolé Princesse. S’il vous plaît, permettez-moi de continuer.

« Marine, lève-toi. »

Le prêtre me fit lever de force, mais j’étais retombée par terre. À ce moment-là, mon corps avait été touché d’une manière désagréable, mais je ne pouvais pas me plaindre, car je n’avais plus d’énergie.

Peut-être allais-je bientôt perdre conscience et partir de l’autre côté.

… Après avoir reçu un choc de Chihiro, beaucoup d’objets lumineux étaient apparus autour de nous.

L’objet avait lentement pris la forme d’un humain.

En l’observant de près, il semblerait que ce soit quelques jeunes hommes avec des vêtements de type yankee… Et il y avait aussi plusieurs femmes effrayantes.

Après avoir réalisé ce qui s’était passé, ils crièrent.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

« Mais qui êtes-vous donc ? »

« Qu’est-ce que vous allez nous faire ? »

Les Yankees nous regardèrent tous les trois et se plaignirent.

« Calmez-vous, nous n’en savons rien non plus. »

Après avoir dit ça, ils nous regardèrent.

« Hé, il y a une beauté juste là, viens là. »

« … Hii. »

Un des Yankees avait vu Chihiro et se lécha la langue en l’appelant. Je m’étais immédiatement mis devant elle tout en regardant les Yankees.

« Yamato-kun… Merci. »

Chihiro était assez effrayée, elle avait attrapé mon bras gauche avant que je le sache, et s’était cachée derrière moi.

« Oi Onii-chan. N’essaie pas d’être courageux devant elle, d’accord ? »

Cette fois, il changea de cible et se dirigea vers moi.

« Bien sûr, ne voudrais-tu pas jouer les cool devant une femme ? »

« Ahahah, c’est vrai. N’est-ce pas un jeune garçon génial ? Hiroya a perdu ! »

Une femme aux yeux effrayants se moquait du Yankee.

À partir de ce moment, personne n’émit un mot, le silence dominait l’endroit.

Ensuite.

« Vous êtes venu. Oh, braves héros ! »

La voix d’une femme svelte résonna dans le silence. En regardant où était la voix, une femme ridiculement belle, habillée à l’occidentale, était venue.

Et elle était à côté d’un bel homme qui avait l’air de travailler dur.

… Voyez-vous ça, bingo ? Alors, on était bien dans un autre monde ? Si nous suivons ce modèle, nous serions amenés au roi par la princesse.

« Vous pourriez être confondus l’un et l’autre, mais pourriez-vous venir avec moi d’abord ? », dit la belle femme.

« Lady Marine a parlé ! Suivez-la rapidement maintenant. »

L’homme nous cria dessus de colère.

« Prêtre Mirai. Ne soyez pas impoli avec les héros. »

« … Mais, Lady Marine. »

… Oh, alors c’était un prêtre ? Cela ressemblait de plus en plus à un scénario de personnes transportées dans un autre monde.

« Chihiro, tu avais donc raison. »

J’avais souri involontairement en parlant à Chihiro.

« Oui Yamato-kun. Mais je n’arrive toujours pas à y croire… Un monde différent ! C’est vraiment en train de se produire ? »

« Vous êtes venus, ô héros ! Je m’appelle George Laurasia, le roi du royaume de Laurasia. Actuellement, notre pays est en danger d’extinction à cause de l’invasion de l’armée du roi démoniaque. »

Nous avions donc été convoqués comme héros, puis on nous avait demandé de vaincre le Roi-Démon. Quel cliché !

« Ne nous fais pas chier, vieil homme ! Ramène-nous à la maison maintenant ! Combattre un roi-démon ? Nous sommes des gens ordinaires, nous ne sommes ni des soldats ni des combattants. Comment diable as-tu pu nous faire subir ça ? », dit l’un des Yankees qui s’appelaient apparemment Hiroya.

Mais c’était pratique, il avait demandé ce que j’avais besoin de savoir.

Comme nous avions trop peu d’informations, nous devions rester calmes.

« Bon, bon, on se calme et on parle. »

« Ne me dis pas de me calmer ! Comment le pourrais-je ? »

« Alors, laissez-moi d’abord répondre à vos questions. Vous ne pouvez pas retourner dans votre monde d’origine. Le Roi-Démon le sait probablement aussi. Mais si vous le battez, vous saurez comment revenir. »

« Espèce de salaud ! Tu n’as donc aucun moyen de nous ramener !! »

Dire que le Roi-Démon le savait n’était pas si irresponsable.

« Hé, le vieux. Où est la base de ce Roi-Démon ? Montre-nous le chemin. »

J’avais essayé de parler.

« Quelle personne grossière ! Est-ce la façon de parler au Roi ? »

Il s’était mis en colère contre moi.

« Je ne sais pas. Nous n’avons aucune relation avec ce vieil homme, nous sommes juste des gens ordinaires… Et pourquoi devrions-nous utiliser des honorifiques envers vous ? »

« Sale bâ — »

Le prêtre qui était si en colère avait saisi ma poitrine et me souleva. Il était plutôt fort pour un prêtre.

Il m’était difficile de respirer.

« Prêtre Mirai, s’il vous plaît, arrêtez immédiatement, c’est impoli pour le héros. »

La belle femme qui semblait être en piteux état commença à faire de la médiation, et il avait fini par me faire descendre.

… Elle s’appelait Marine ? Cette belle femme. C’était décidé. Elle fera partie de mon harem.

***

Chapitre 243 : Invocation d’héros (3) : Akagi Yamato

« Prêtre Mirai, s’il vous plaît, arrêtez immédiatement, c’est impoli pour le héros. »

La belle femme qui semblait être en piteux état commença à faire de la médiation, et il avait fini par me faire descendre.

… Elle s’appelait Marine ? Cette belle femme. C’était décidé. Elle fera partie de mon harem.

« M-Mais Lady Marine. Il est extrêmement grossier envers Son Altesse, et je ne pouvais pas tolérer un tel comportement. »

« Héros, je m’excuse de notre impolitesse. Je m’appelle Marine, et je suis la chef Miko de ce pays. »

« Enfin, une personne raisonnable est là pour parler. »

« Marine-san… Vous n’avez pas l’air bien. Allez-vous vraiment bien ? »

« Oui, je vais bien, c’est l’effet de l’invocation des héros, je vais donc bientôt partir. »

« Vous allez partir ! ? Est-ce que vous allez… mourir ? P-Pourquoi ? »

« C’est le coût de l’invocation des héros… »

« Vous me dites que vous allez mourir parce que vous nous avez convoqués ? »

« … Non, c’est ma sœur Myrène qui vous a convoqués tous les trois. Les quatre autres après vous sont ceux que j’ai convoqués. »

« Ne peut-on pas faire quelque chose ? »

« Malheureusement non. Mettons cela de côté, s’il vous plaît permettez-moi de… m’expliquer. Lorsque vous êtes invoqué en tant que héros, vous obtenez une “compétence de héros” qui n’est réservée qu’aux héros invoqués. »

« Oooh ! Une compétence de héros !!? Voilà donc la compétence spéciale !! Super ! »

« Alors, je vais demander à la personne responsable de confirmer vos compétences de héros. »

Après avoir expliqué, une personne qui était derrière elle et qui ressemblait à un évaluateur s’était tenue devant nous et nous a tout regardé. Celui-ci prit ensuite un papier.

« … Euh… Seigneur Héros, pourriez-vous me dire votre nom ? »

« Moi ? Je m’appelle Akagi Yamato, 18 ans, et je suis prêt à avoir une petite amie. »

« Haah… Sire Yamato, c’est ça ? Votre compétence de héros est [Sainte Épée de Lumière]. Un utilisateur de l’attribut lumière. »

Après avoir dit ça, il était passé à la fille.

« Lady Héros, quel est votre nom ? »

« M-Mon nom est Chihiro Samitsu. Je suis également âgée de 18 ans. »

« … Donc Lady Chihiro. Votre compétence de héros est [La Chaîne Divine]. »

Puis, passant au dernier des trois, il posa la même question.

« Et quel est ton nom, Seigneur Héros ? »

« Ooh… Je m’appelle Takashi Oshita, j’ai 18 ans. »

« Sire Takashi ? Votre talent de héros est [Résurrection absolue]. Un héros guérisseur. »

« Est-ce que c’est fini ? »

Après avoir confirmé la compétence de Takashi, il retourna tranquillement auprès du Roi et commença à parler.

« Hmm, vos noms sont Yamato et Chihiro ? Vous serez directement formés par le commandant des chevaliers plus tard. Quant à Takashi, je souhaite que vous rendiez la vie aux deux mikos qui se sont sacrifiées. »

« Attends une minute, vieil homme. Je l’ai dit plusieurs fois, tu es l’agresseur en chef, comment peux-tu dire de telles choses. »

« Hmm. D’accord, si vous pouvez vaincre le Roi-Démon, je vous donnerai le souhait dont vous rêvez. »

« C’est bien mieux. Alors mon rêve est de construire un harem, et la première à y entrer sera Marine-chan. »

« … Ku, d’accord. Mais uniquement après avoir vaincu le roi des démons. »

« Yahooo !!!! Très bien alors. Allons botter le cul d’un Roi-Démon, et Marine-chan sera à moi !! »

« Alors, les héros, suivez-moi tout de suite s’il vous plaît. Nous devons tous vous préparer pour l’entraînement au combat, afin que vous maîtrisiez les compétences de héros que vous possédez… »

« Attendez une minute. Je ne suis toujours pas d’accord avec le plan que vous nous forcez à suivre. »

« Héros Chihiro, quel serait alors votre souhait ? »

« Je veux revenir chez moi ! C’est tout ce que je souhaite. »

« Hé Chihiro. Je pense que nos chances de rentrer à la maison sont faibles. Pourquoi ne pas passer du temps ici avant de rentrer ? »

« Yamato-kun, tu peux juste faire ton harem dans n’importe quel endroit ! »

« Je, j’ai le même souhait que Yamato. C’était Myrène-chan ? Je veux… avoir la sœur de Marine-san. Après tout, j’ai bien cette compétence qui les fera survivre, n’est-ce pas ? »

« Oou, Héros Takashi... Me prêteriez-vous votre pouvoir ? Alors s’il vous plaît, faites revivre Myrène immédiatement. »

« Cela ne me dérange pas… Mais comment puis-je utiliser mon pouvoir ? »

« Imaginez que vous voulez utiliser votre compétence au plus profond de votre cœur, alors vous seriez capable de le faire. »

{Sors ! Ma Sainte Épée de Lumière !}

Alors que j’y pensais, une énorme lumière brûlante brilla dans ma main, et une épée apparue.

« Hou, comme on peut s’y attendre d’un héros, une force si incroyable… Je souhaite amener le héros dans une forêt voisine afin de lutter contre quelques faibles démons. »

Tenant l’épée de lumière sacrée, j’étais excité et je voulais immédiatement répondre à la demande du Roi.

Pouvoir vaincre quelque chose m’excitait aussi. C’était aussi une façon de construire mon harem, alors pourquoi pas.

Cependant, j’avais besoin de vaincre le Roi-Démon. En mettant de côté les compétences de Takashi en matière de résurrection, si j’avais la [Chaîne divine] de Chihiro avec moi, ce sera facile.

Et aussi, si je pouvais convaincre Chihiro, elle pourrait peut-être aussi faire partie de mon harem. Oh mais ce Takashi voulait lui aussi construire un harem. Voyons voir qui pourra avoir les meilleures filles en premier.

Ensuite, le capitaine des chevaliers nous emmena dans une forêt qui était ce que je m’imaginais.

J’avais tenu l’épée sacrée et j’avais visé les yeux du sanglier.

Le sanglier s’était précipité avec un élan féroce.

Comme j’étais sous la pression d’une telle force, je ne pouvais pas m’éloigner.

« Yamato-kun, attention ! S’il te plaît, utilise la [chaîne divine] ! »

Avant que je ne sois assommé, Chihiro cria. Des chaînes dorées apparurent de nulle part, s’enroulant autour du corps du sanglier et scellant son mouvement.

« Merci pour l’aide Chihiro. »

En la remerciant, je m’étais approché du sanglier immobile.

Alors que je balançais l’épée, le cou du sanglier fut proprement coupé.

***

Chapitre 244 : Invocation d’héros (4) : Akagi Yamato

« Merci beaucoup Chihiro. »

« Yamato-kun, tu ne peux pas baisser ta garde, OK. On n’est pas au Japon, tu mets ici ta vie en jeu. »

« Oui, je sais. Mais Chihiro, tes compétences sont assez étonnantes, hein ? »

« Quand j’ai pensé que tu étais en danger, la compétence m’est soudainement apparue. »

« Je vois, merci encore. »

Alors que nous avions une telle conversation, le capitaine s’était approché de nous.

« Yamato-sama, vous êtes trop décontracté. Peu importe la force de votre épée sacrée, si la personne est inexpérimentée, vous ne pourrez jamais vaincre le roi-démons… Quant à Chihiro-sama, bon travail. Vous l’avez très bien soutenue. »

Tsk, je le savais même sans que tu le dises. Je me fiche que tu sois capitaine ou pas, mais c’était toi qui devais agir correctement. Tout d’abord, n’était-ce pas toi qui nous avais amenés ici ?

« Pour l’instant, battons-nous encore un peu pour acquérir de l’expérience. », dit le capitaine tout en commençant à s’avancer plus loin dans la forêt.

Nous avions ensuite rencontré un autre sanglier, et cette fois Chihiro utilisa d’abord [Chaîne divine] pour restreindre ses mouvements.

Honnêtement, je pourrais le vaincre tout seul, mais il était aussi important d’avoir un bon jeu d’équipe.

De plus, si nous travaillons ensemble, cela me permettrait de construire ma relation avec Chihiro.

Nous avions ainsi vaincu quelques sangliers avec des attaques coordonnées. Il semblerait alors que le capitaine était satisfait, car il nous avait fait retourner au palais royal.

Le repas sur le chemin du retour était composé de la viande de sanglier que nous avions vaincue auparavant.

La nourriture ici dépendait vraiment de la compétence de la personne qui cuisine, et c’était sérieusement quelque chose que l’on ne goûterait jamais au Japon.

Bizarrement, j’avais été convaincu par la logique que dans ce monde tout n’était qu’une question de compétences.

Les compétences que Chihiro et moi avions acquises semblaient être des compétences très rares et très puissantes…

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Hime-sama est enfin de retour. »

… Ouf, j’étais enfin de retour après un certain temps. Hmm, je me demandais pourquoi je me sentais bizarre alors que je venais de rentrer.

Eh bien peu importe, je pouvais enfin voir Marine et parler de la réussite d’Augusta.

« Où est Marine ? »

Après l’avoir demandé aux soldats, ils me donnèrent une réponse étrange.

« Marine se repose actuellement dans sa chambre. »

« Marine se repose ? Est-ce qu’elle va bien ? »

« … Oui, enfin, c’est-à-dire… Elle a accompli le rituel de convocation… »

Hein ? Qu’est-ce qu’il avait dit ? Ils avaient fait l’invocation du héros !!?

Alors, Marine n’était plus de ce monde ? … Cependant, le soldat avait dit qu’elle « se reposait actuellement ».

Sans réfléchir, je m’étais précipitée dans la chambre de ma meilleure amie.

« Marine, tu es là ? C’est moi Sheila, je reviens d’Augusta. »

« … Hime-sama ! Je suis content que tu ailles bien. »

« Marine, on m’a dit que la convocation du héros avait été faite, tu l’as fait finalement ? »

« Oui, Myrène et moi l’avons fait. J’ai pu revenir à la vie grâce à la compétence du héros… Mais, après que Myrène soit revenue à la vie, elle a été forcée d’invoquer un autre héros et est morte à nouveau… »

« Cet imbécile de père ! »

C’est inhumain d’avoir fait subir à Myrène, qui était encore jeune, l’expérience de la mort à plusieurs reprises.

Même moi, j’étais choquée.

« Je ne peux plus accepter cette espèce de parent. Je devrais quitter ce pays ! »

« Hime-sama, s’il te plaît, calme-toi. Tu es notre seul espoir pour ce pays. »

« M, même si tu dis cela… Ce pays ne durera jamais longtemps sous un tel roi. Il devrait prendre exemple sur le roi d’Augusta. »

Pour l’instant, j’avais décidé de rencontrer mon père et de discuter avec lui.

« Ah Sheila, tu es de retour ! »

« Père, j’ai pu rencontrer le nouveau héros d’Augusta, Sire Myne, et je lui ai demandé son aide. »

« Tais-toi Sheila, n’as-tu pas honte ! Comment pouvons-nous emprunter quelqu’un à Fahren ? Notre pays peut survivre avec la puissance des héros ! Nous n’avons pas besoin d’aide comme le royaume de Ritz ou d’Oose !! »

« En parlant de la convocation des héros. Pourquoi as-tu fait cela ? Et après que Myrène soit ressuscitée, comment as-tu pu la laisser convoquer à nouveau ! Je suis déçue par ce pays… Et par toi aussi, père. Je suis désolée, mais je pense que je vais quitter ce pays. »

« Attends Sheila ! Comprends-tu que tu es une princesse, alors s’il te plaît, comprend un peu mieux notre situation ? »

« C’est pourquoi je suis allée à Augusta ! J’ai déjà obtenu l’accord de Sire Myne pour coopérer avec nous ! »

« Je l’ai déjà dit plusieurs fois, nous n’avons pas besoin d’avoir l’aide de l’étoile montante d’Augusta. »

« Alors, que suggères-tu que nous fassions ? »

« … C’est pour ça que j’ai convoqué les héros. »

« Au détriment de la vie de la précédente miko et du moral des soldats ? Et penses-tu que convoquer ces héros nous permettra de vaincre le Roi-Démon ? »

« … C’est bon. Un des héros a une épée sacrée. Il a la même compétence que le héros qui a vaincu l’ancien Roi-Démon, Vortex ! »

« Néanmoins, je ne comprends pas pourquoi mon père doit forcer Myrène à faire plusieurs appels, la faisant souffrir. Et puisque je ne peux pas être d’accord avec toi, je te fais mes adieux. »

« Attends Sheila, qu’est-ce que tu vas faire après être partie ? Il n’y a pas de raison… »

« Tu n’as pas à t’inquiéter ! Parce que je vais épouser Sire Myne, ce qui est bien plus encourageant que de compter sur toi ! »

« Épouser, dis-tu ? Je ne suis pas d’accord sur ce point ! »

Il ne comprend toujours pas pourquoi je faisais ça, alors il n’y avait pas de raison de rester ici plus longtemps…

Cependant, je ne pouvais pas laisser les sœurs Marine et Myrène ici. Je devais aussi trouver un moyen de les persuader…

***

Chapitre 245 : Le départ de la princesse Sheila

« Marine, es-tu là ? C’est moi, Sheila. »

Après avoir laissé mon père seul, je m’étais empressée de faire mes valises pour quitter le pays.

Avec cela, le premier endroit où je devais me rendre était la chambre de mon amie, Marine et sa sœur Myrène. Je devais leur expliquer la situation.

Si elles devaient rester vivre ici, j’avais peur que mon père ne les utilise pour invoquer continuellement des héros.

Comme je ne pouvais pas supporter de voir une telle chose arriver à mes amies, je les emmènerai certainement à Augusta, même si cela signifiait la mort.

« Princesse ? As-tu déjà parlé avec sa Majesté ? »

« Oui, c’est fini. Et je suis en fait ici pour parler avec vous deux. »

« Parler ? »

Après avoir expliqué à Marine, qui était suspicieuse, je leur avais demandé une faveur.

« Marine, je te prie de me suivre. Je ne veux pas que vous soyez toutes les deux utilisées comme des outils. »

Marine respira lentement et se mit à réfléchir.

« Princesse, est-ce que ce Myne et le roi Fahren sont des personnes en qui nous pouvons avoir confiance ? »

Le fait qu’elle soit inquiète était naturel.

Comme le roi d’Augusta et Myne venaient d’un autre pays, Marine et Myrène pourraient être soumises à l’invocation d’autres héros si elles devaient y être enfermées.

« Je ne leur ai parlé que pendant une courte période, mais pendant cette courte période, mon instinct m’a dit qu’ils sont tous deux des gens bien. Et Myne sera aussi marié avec moi, donc évidemment j’ai été strict en l’observant. »

« Eh ? Attends une minute. Quand est-ce qu’il a été question d’un mariage, Princesse ? »

« J’ai demandé une faveur, je voulais rejoindre le clan de Sire Myne. Et comme il n’a pas voulu me révéler son secret… Je lui avais aussi offert mon corps, mais il l’a rejeté. J’ai donc décidé de demander le mariage à la place. »

« Princesse, es-tu stupide ? Dans quel pays une princesse va-t-elle demander le mariage d’elle-même? »

« Il y en a une, elle est juste en face de toi. Et je pense que c’est une très bonne idée, tu sais ? Tu sais qu’en plus de la première princesse d’Oose, Sire Myne est lié avec deux princesses de deux pays différents, alors ne jouerions-nous pas un rôle énorme dans l’union de tous les pays ? »

« Princesse, es-tu sûre que tu devrais te marier sur la base de ce raisonnement ? »

« Oui, ça ne me dérange pas. N’ayant pas envie que mon père me force à subir un mariage arrangé, je préfère largement me marier avec Sire Myne. »

« … Je comprends. Si la princesse est convaincue, alors je n’aurais pas de problème avec, ça. Le problème Princesse, c’est que Myrène et moi ne pouvons pas nous déplacer dans un autre pays. »

« Pourquoi donc ? »

« Deux héros nous ont réclamé en récompense pour avoir combattu le Roi-Démon. Donc si nous fuyons le pays, les héros nous poursuivraient et ennuieraient le royaume d’Augusta. »

« Bien que les héros aient dit cela, ils ne sont toujours pas familiers et manque clairement d’expérience au combat, n’est-ce pas ? Je suis sûr que Sire Myne les vaincrait facilement… Il a vaincu à lui seul un Roi-Orc et un Troll Chasseur. »

« … Hah, c’est en effet impressionnant. Cependant, cela ne change pas le fait qu’ils causeraient des problèmes ? »

« Mettons cela de côté et suivez-moi. Que peuvent-ils faire si nous partons ? »

« Je comprends. Si la princesse est aussi déterminée, nous suivrons tes ordres. »

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Héros Yamato et Chihiro. Nous avons localisé le lieu où se trouve le Roi-Démon. Le capitaine des Chevaliers, Oswald, vous y guidera. »

« Attendez une minute, vieil homme. Je ne suis pas encore habitué à me battre. Ne pensez-vous pas qu’il n’est pas un peu tôt pour les combattre directement? »

« C’est vrai, quel est l’intérêt de nous faire combattre une bataille perdue d’avance ? Nous devrions faire attention. »

« Je l’ai dit maintes fois, mais notre pays n’a plus le temps. L’armée du Roi-Démon prend beaucoup d’élan… Même si vous deviez perdre dans la bataille, nous avons ici Héros Takashi. Il peut vous ramener à la vie, alors soyez soulagés. »

« Quoi ? Voulez-vous dire que nous devrions nous suicider ? »

« Si vous n’aimez pas ça, alors nous ne pourrons pas vous donner Marine et Myrène. »

« C’est sale… Vous êtes pourri jusqu’à la moelle, mon vieux. »

« Je vais refuser ça, car je n’ai rien à voir avec ça. Yamato-kun, fais de ton mieux pour ton harem. »

« Attends Chihiro ! Si tu n’es pas là, il n’y aura aucune chance que nous gagnions ! »

« Je n’ai pas promis de me battre sous les ordres de ce vieil homme, alors fait de ton mieux Yamato-kun, Taka-kun. »

L’ambiance était devenue pesante parce que le Roi s’irritait de plus en plus.

Cependant, le capitaine Oswald alla à côté du Roi et murmura quelque chose.

Puis, le Roi irrité devint encore plus impatient et cria d’une voix forte.

« Héros, laissez-moi vous dire une fois de plus, partez et combattez le Roi-Démon ! Si vous faites cela, votre souhait sera exaucé !!! »

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Comme père était en plein milieu de quelque chose d’important, c’était une occasion idéale pour nous échapper.

Nous nous étions précipités dans une voiture à cheval et avions quitté le royaume.

Le temps qu’Oswald l’apprenne, nous serions arrivés à destination, il ne pourra donc pas nous poursuivre.

À pleine vitesse, cela devrait mettre 2 jours pour atteindre le royaume d’Augusta.

J’avais donc utilisé en permanence la magie de récupération sur le cheval pour qu’il puisse courir sans faire de pause.

Le problème n’était pas de savoir si Laurasia nous poursuivra, mais ce que ferait l’armée de démons qui s’installait dans notre pays.

***

Chapitre 246 : Où se trouve le lingot de Mythril

« S’est-il enfui ? »

Avait-il utilisé une pierre de téléportation ? Mais ça ne peut pas être… Il avait dit qu’il s’appelait Myne. Bien, laissons-le tranquille, de toute façon j’avais le lingot de mythril qui était nécessaire.

Mais en le voyant dire ça, il semblerait qu’il sache pourquoi les contrats d’esclaves de Pillows et Luca avaient disparu.

Il n’était pas agréable pour moi de perdre ces deux-là, je suppose que je n’avais pas d’autre choix que d’attraper ce type et de le forcer à les rendre.

Pour l’instant, je devais remettre ça à mon père.

Ce type avait pris une pierre noire brillante dans sa poche et l’avait jetée par terre.

Puis, un étrange tourbillon noir apparu sur le sol, et le type sauta dans le tourbillon.

Ce type avait utilisé une « pierre de téléportation ». Lorsqu’elle était utilisée, elle vous conduisait à un endroit où vous étiez allé dans le passé.

C’était un outil magique utile, mais une fois utilisé, elle se brisait et devenait donc inutilisable. C’était donc un objet de valeur.

Où diable irait-il en utilisant un outil magique aussi précieux ?

L’endroit où il se rendait était la résidence du Roi-Démon Cayenne, qu’il appelait son père. Il avait réussi à obtenir ce que Cayenne lui avait demandé.

Ce qu’il avait obtenu était un précieux matériau en métal, un lingot de mythril. On l’appelait aussi argent sacré, car il avait une conductivité magique extrêmement élevée.

« Désolé de vous avoir fait attendre, mon père, j’ai obtenu le mythril que vous avez demandé. Au fait, à quoi voulez-vous l’utiliser ? »

« L’autre jour, j’ai entendu quelque chose d’étrange de la part de Roserie. »

Après avoir jeté un coup d’œil sur mon visage, mon père n’avait pas répondu à ma question, mais avait plutôt mentionné une histoire sans aucun rapport.

« Il semblerait que Roserie ne puisse soudainement plus utiliser ses compétences. À ce moment-là, je pensais que c’était juste une excuse pour son échec. »

« Cette Roserie, je n’arrive pas à croire qu’elle ait pu dire quelque chose d’aussi hilarant. »

« Et depuis l’autre jour, je suis devenu incapable d’utiliser certaines compétences. »

« Qu… Quoi ? Attendez une minute, père, quelles compétences ? »

« C’était [Annihilation], [Six voies vers l’enfer] et [Clairvoyance]. »

« Qu’est-ce que, comment ? »

« Et toi, peux-tu utiliser tes compétences ? »

« Oui, sans aucun problème. »

« C’est juste une spéculation, mais le moment où je n’ai pas pu utiliser mes compétences était… Quand ce petit garçon appelé Myne était là. Mais s’il n’y a rien qui cloche chez toi, alors peut-être que ça n’a pas d’importance.

Quoi qu’il en soit, pour répondre à ta question, comme je ne pouvais pas utiliser mes compétences, je m’étais dit que je pourrais fabriquer une arme avec du Mythril pour me protéger. »

« Je vois, c’est donc ça. Mais, pourquoi du Mythril ? »

« La quantité de magie qu’il possède est déjà un avantage écrasant sur les autres. Si nous pouvions convertir une magie aussi écrasante en une arme, ce serait génial, non ? »

« Je comprends, père. Pour l’instant, je vais garder les choses par ici, alors rassurez-vous. »

« Non, tu dois vaincre cette singularité. Si tu le laisses tranquille, quelque chose de fatal nous arrivera. »

« D’accord. Laissez-moi faire, j’amènerais sa tête devant vous. »

… C’était ce que j’avais dit… Mais je ne savais pas où il était. Je supposais qu’il visait aussi le Mythril.

Je n’en étais pas sûr, mais le premier endroit à vérifier pourrait être le Donjon du pouvoir ?

… Cependant, je devais aussi escorter Père, car il n’avait plus ses compétences. Il pourrait être dangereux de le laisser si quelqu’un de plus fort que lui commençait à attaquer.

Si mon père mourait, l’armée entière du Roi-Démon sera détruite.

De plus, les pays voisins commenceraient à s’unir, ce qui serait fatal si mon père mourait.

Il serait préférable que je l’escorte pour l’instant, et que je m’occupe de ce bâtard de Myne plus tard.

***

Chapitre 247 : À la recherche du lingot de Mythril…

« Très bien, je vais y aller. »

« Cher mari, es-tu sûr que tu dois y aller seul ? »

« Oui, je suis désolé. Et Waffle me suit aussi, donc tu n'as pas à t'inquiéter autant. »

Ce qui inquiétait Sylphide, c’était que je voulais me rendre au donjon du pouvoir pour chercher un autre lingot de Mythril.

Comme il y avait de fortes chances que Xanadu y soit à nouveau, j'avais décidé de ne pas emmener Aisha et Sylphide.

C’était pourquoi j'avais emmené Waffle pour combattre à nouveau dans le donjon.

Maintenant que j'y pense, le roi m'avait dit de ne pas toucher le noyau, même après avoir conquis le donjon.

Comme nous pourrions utiliser le donjon à d'autres fins, par exemple pour rassembler des matériaux, il était préférable de le laisser tel quel.

Donc si le donjon disparaissait soudainement, cela allait être un énorme problème pour l'économie du pays.

Pour l'instant, mon objectif était de me rendre devant la salle du boss du second étage.

Oui, le Troll Chasseur.

Une fois que je l'aurai vaincu, je pourrai à nouveau combattre le Golem de Mythril.

J'avais regardé mes femmes inquiètes avec un sourire et leur avais dit au revoir, puis j'avais utilisé [Magie unique – Espace temps].

Après être entré dans le vortex noir, j’étais arrivé devant la salle du boss.

Si le Troll Chasseur était bien là, je pourrais à nouveau utiliser cette compétence pour me rendre au dernier étage et terminer cette affaire.

Ainsi, j'avais mis le pied dans la pièce… Et malheureusement, le Troll Chasseur n'était pas là, mais ce qui m'attendait était…

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Fufufu… Xanadu, c’est terminé. Avec mon incroyable pouvoir magique et l’épée la plus puissante… »

« Si tu as ceci, tu n’auras plus besoin de mon escorte, je peux donc me diriger vers la singularité et l'achever. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Nom: Troll Leader

Niveau 52

Race: Démon

Sexe: ♂

[Compétence]

Régénération

Yeux démoniaques - poison

Bras extrême - Saint

[Capacité]

N/A

C'était un Troll Leader, hein. N’est-ce pas le boss normal ?

Pour autant que je puisse le dire, la composition de ses compétences semblait se situer entre le Troll et le Troll Chasseur.

Cependant, j'avais vu une nouvelle compétence appelée [Yeux démoniaques - poison], donc c’était super.

Mieux valait la vaincre que de refaire le boss.

Pour l'instant, j’allais [Couper] ses compétences, puis courir derrière lui et utiliser [Arts martiaux : Éclat du Requin] avec ma Pointe Tempétueuse.

Le troll cria et s'écroula sur le sol.

Oh ? On dirait qu'il avait laissé tomber quelque chose.

[Bâton magique de Garland]

+120 d’attaque magique quand il est équipé. Augmente les dégâts magiques de 25%.

Arts martiaux : Tonnerre roulant

Oh, c'est un bâton à deux mains, et cela pourrait être utile pour les magiciens.

Je pourrais le donner à Ariel ou à Sasha, qui étaient magiciennes. Oh, je pourrais aussi le donner à Sheila, puisqu'elle était guérisseuse.

Heureusement, je pourrais le donner à des gens qui en auraient besoin.

Bon alors, il semblerait que je doive à nouveau combattre le boss, je me demandais combien de fois je devrais le faire pour faire sortir le Troll Chasseur.

Après avoir vaincu le boss, j’étais sorti de la salle et j'avais attendu un moment, puis j’étais entré et j'avais vaincu à nouveau le boss.

***

Chapitre 248 : Bataille décisive contre Xanadu

… En ce moment, le Troll Chasseur se tenait devant moi en criant.

En tout et pour tout, cela fait mon 7e combat contre le boss.

J’avais même obtenu 7 [grand bâton] dans le processus.

Je suppose que je pourrais vendre le reste en toute sécurité après l’avoir donné aux personnes les plus proches de moi.

J’étais certain qu’il valait très cher, vu qu’il contenait une compétence magique.

Et maintenant, j’allais obtenir une autre épée Linus si je battais le Troll Chasseur.

Attendez une minute… Si je donnais ça au Roi, je n’aurais pas à créer l’épée à une main du débutant ? D’accord ! Faisons ça dans ce cas.

Bon, réglons ça rapidement.

Après avoir limité les mouvements du troll, Waffle commença à grogner.

{C’est bon, Waffle. Je vais le vaincre avec mes épées jumelles.}

{Wafu~}

Au moment où je lui avais dit cela, Waffle se coucha en poussant un cri de tristesse.

Une fois tous les préparatifs terminés, je m’étais amplifié avec des compétences de renforcement et j’avais utilisé [Magie unique — Espace temps] pour me mettre derrière le troll avant d’utiliser [Arts martiaux : Éclat du requin].

Il était trop tard quand le troll réalisa ce qui s’était passé.

Comme lors de ma précédente bataille, le troll avait été tranché en deux avant de tomber au sol.

Et grâce à cela, j’avais obtenu 3 [Super régénération].

Comme prévu, il avait aussi fait tomber l’épée Linus.

Bien, bien.

Waffle attrapa ensuite l’épée Linus et me l’apporta.

« Wafu. »

Il me l’avait offerte.

Je l’avais félicité d’avoir fait cela. Celui-ci remua violemment la queue pendant que je lui caressais la tête.

{Très bien Waffle. Réglons nos comptes avec Xanadu.}

Le problème commençait maintenant. Nous allions nous diriger vers le dernier boss, mais il y avait de fortes chances que Xanadu soit là.

Avant de partir, j’avais donc utilisé mon [Manteau magique] avec de la [Magie d’anéantissement] sur mon corps.

Même si j’étais attaqué par surprise, cela devrait m’aider.

Par mesure de précaution, je vais utiliser [Carte] pour vérifier l’état du dernier étage.

La dernière fois, j’avais vu le Golem de Mythril et Xanadu… alors, voyons s’il était toujours là ou non ?

-----

Nom : Golem de Mythril

Niveau: 60

Race Golem

Sexe : Aucun

[Compétences]

Tir à l’arc — Saint

Arts martiaux : Frappe de l’empereur (Retour)

[Aptitude]

Autorégénération

-----

-----

Nom : Xanadu

Niveau : 75

Race : Démon

Sexe : ♂

[Compétences]

Contrôle temporel — Fort

Clairvoyance

Dissimulation (longue portée)

Bras extrêmes — Flammes

-----

Oh ? Alors ce golem de Mythril possède [Tir à l’arc - Saint] ? Cela me rappelle le style de combat d’Aisha.

Coupons vite ça.

… Et enfin !!!! J’avais pu [Évaluer] les compétences de Xanadu ! !

Et tout cela est grâce à la capacité [Évaluation - Divin] ! Merci beaucoup Madame Maiya.

… Oh, je ne pouvais pas faire ça. Je devais me concentrer sur la bataille.

Mais… comme par hasard… Xanadu était vraiment là. Et il me visait vraiment.

Il savait que je viendrais combattre le golem de Mythril.

Cependant, j’étais heureux d’avoir pu détecter sa présence en premier. Pour l’instant, il valait mieux [Couper] les compétences du golem.

Comme ils étaient tous les deux dans la pièce, connectons [Magie unique — Espace temps] à l’extérieur de la salle du boss.

Comme le [Manteau magique] était activée, il n’était plus nécessaire de lui échapper.

J’avais tenu Pointe Tempétueuse dans ma main droite, et Pointe Foudroyante dans ma gauche.

En me préparant mentalement, j’avais hoché la tête et j’entrais dans la pièce. Xanadu se trouvait au milieu, comme la dernière fois.

Je n’avais pas [Couper] les compétences de Xanadu exprès.

Ce n’était pas comme avant, car j’avais mes pouvoirs magiques précalculés à l’avance.

Comme prévu, la main droite de Xanadu disparut.

« Sale bâtard ! ! C’est de la magie d’annihilation ? »

« Je n’ai pas besoin de t’en parler. Vois ça comme un cadeau de remerciement pour Lady Luca. »

« … Kukuku… Je comprends maintenant, tu as donc pris des contre-mesures contre moi. »

Très bien, cela l’empêchera de m’attaquer par inadvertance.

Puis, en utilisant [Coller] sur les pieds de Xanadu, je m’étais lentement approché de lui.

J’avais aussi utilisé [Magie d’anéantissement] sur la [Pointe Tempétueuse], ainsi que le [Manteau magique]. J’avais poignardé le bras gauche de Xanadu.

À présent, ses deux bras avaient disparu, mais il chuchotait quelque chose en me regardant.

« … Donc ce bâtard est la raison pour laquelle Père a perdu ses compétences ? »

Cela suffisait. Maintenant que ses deux bras avaient disparu, il était affaibli.

Mais avant de le vaincre, il valait mieux utiliser [Couper] et prendre toutes ses compétences.

Alors que j’essayais d’utiliser [Évaluation] sur lui, quelque chose s’était soudainement envolé de ma gauche.

Je m’étais empressé d’utiliser [Évitement - absolu] tout en regardant ce qui m’était lancé…

Il semblerait que le golem de Mythril me tirait une flèche.

Oh mon Dieu. Je n’arrive pas à croire que je l’ai oublié.

J’aurais dû prendre ses compétences de tir à l’arc d’abord…

Mais comme Xanadu ne pouvait plus rien faire, je le laissais tranquille pour d’abord achever le golem.

En faisant la même chose qu’avant, je lui avais collé les pieds dans la terre et je l’attaquais dans le dos avec [Arts martiaux : Éclat du Requin].

Puis, le bruit d’objets lourds fit écho dans la pièce tandis que le Golem de Mythril tomba mort sur le sol.

Comme il était fait à 100 % de Mythril, j’avais tout pris et je l’avais rangé dans mon sac de rangement.

Avec cela, la 2e amélioration de la dague du débutant devrait être complète.

Mais plus que tout, j’anticipais sa troisième forme.

Bien que le matériel demandé allait être difficile à…

Alors que je réfléchissais, Xanadu s’était soudainement mis à rire tout haut.

« Fuhahahahahah, tu n’as pas d’expérience de combat avec le golem ? Cela va être délicieux maintenant. »

… Hmmm? C’était effectivement la première fois que je combattais un golem. Mais comment le savait-il ?

« Qu’est-ce que c’est que ce visage ? Tu comprendras vite pourquoi. »

… Avec ça, j’avais fini de rassembler les matériaux.

Achevons-le maintenant.

Afin de venger Lady Luca, je ne pouvais pas utiliser la magie d’annihilation.

Ce devrait être le travail de [Yeux démoniaques – poison], la nouvelle compétence que j’avais reçue du Troll Leader.

[Yeux démoniaques – poison] peut être activé à tout moment sur n’importe quel adversaire. L’adversaire ciblé qui est affecté par cette compétence recevra un poison extrêmement toxique. L’adversaire continuera à recevoir des dégâts importants jusqu’à ce que le traitement soit effectué. Perte de HP : 250 par seconde.

L’effet est immédiatement apparu sur Xanadu.

Son visage devint pâle et il se mit à gémir en serrant son cou.

« Morveux… Qu’est-ce que tu as fait ? »

« Désolé Xanadu… Je ne peux pas te pardonner. C’est facile de s’occuper de toi, mais je préférerais que tu meures en souffrant. Parce que tu as fait souffrir Lady Luca d’une blessure si irrémédiable, je te donnerai la même douleur qu’elle a ressentie. »

« Petite merde, ne mets pas la vie d’une fille humaine et celle d’un prince démoniaque au même niveau. »

« Qu’est-ce que tu as dit ? Réfléchis avant de parler. Tel que tu es actuellement, tu ne peux rien faire. Comment devrais-je le dire, tu n’es qu’un perdant aboyant sur des abus sans importance. Ce que tu dois faire, c’est t’excuser auprès de Lady Luca ! Si tu ne le fais pas… Tu sais ce qui va suivre. »

« Hah? Ne plaisante pas avec moi, putain. Pourquoi dois-je m’excuser auprès d’un humain ? D’abord, Luca est une prisonnière de guerre. En remerciement de sa pitié, je ne vois pas l’utilité de m’excuser. »

En entendant sa réponse, j’avais eu l’impression que quelque chose m’avait frappé à la tête.

Je ne pouvais plus supporter ça. J’avais visé Xanadu avec [Absorption d’endurance — Large].

Il semblerait qu’à cause des effets toxiques extrêmes, Xanadu n’avait presque plus de force physique. Et avec cette compétence, cela lui enlevait le peu qu’il lui restait.

« … Ugu. »

Comme prévu, ses gémissements étaient devenus plus forts.

« Ne pense pas que tu puisses continuer avec cette attitude pour toujours. Je suis sûr que tu es à ta limite ? »

« Kukuku, il est vrai que mon heure approche. »

Xanadu était toujours aussi arrogant.

Je devrais le quitter. Même si je le laissais ici, il ne pouvait ni courir ni faire quoi que ce soit.

Alors, alors que j’essayais de sortir de la salle du boss… Soudainement, le sac de rangement s’était mis à se déchaîner.

Tsk, qu’est-ce qui se passait ? Était-ce l’œuvre de Xanadu ?

***

Chapitre 249 : Le dernier souffle de Xanadu

Pourquoi le sac de transport se déchaînait-il ?

C’était pour cette raison que j’avais demandé à Waffle d’utiliser [Yeux démoniaque - gravité] dessus.

En diminuant la gravité de mon sac, le mouvement tomba progressivement sur le sol.

« Fufufu, c’est enfin l’heure. »

Pourquoi riait-il à un moment pareil ?

… Donc, c’était de sa faute.

{On dirait que le golem tremblait à l’intérieur du sac.}

Waffle l’avait confirmé avec son indicateur de présence.

Un Golem ? Mais pourquoi ? Je pensais l’avoir vaincu tout à l’heure…

{Golem ? Celui que je viens de vaincre ?}

{Si tu ne détruis pas le noyau du golem, il se régénérera~}

Était-ce bien le cas ? Pas étonnant que Xanadu puisse savoir que c’était la première fois que je me battais contre un golem.

En regardant le sac de rangement tombé en tremblant, le golem de Mythril s’était finalement envolé de l’intérieur.

{Waffle, sais-tu comment le vaincre?}

{Si on trouve le noyau, c’est facile.}

Hmm. Le problème consistait à localiser le noyau.

Si Sylphide ou Aisha étaient là, elles m’auraient donné de bons conseils.

… Attends un peu. Je suis si bête ! Je peux juste utiliser la [Télépathie] !

{Aisha, Sylphide, j’ai une question pour vous deux. Avez-vous du temps à me consacrer ?}

{Hm ? Oh cher mari… Une question ? Comment cela se passe-t-il avec Xanadu ? Est-ce que le Troll Chasseur est-il apparu ?}

{Aah, je l’ai vaincu sans problème. Et Xanadu est en train de mourir lentement mais sûrement.}

{Oooh, comme attendu de mon mari !! Alors, quel est ton problème ?}

{Et bien, après avoir vaincu le golem de Mythril, il a repris vie… Et il semblerait que je doive faire quelque chose comme détruire le noyau.}

{Ah, bien évidemment, après tout c’est un golem.}

{Alors sais-tu comment le trouver ?}

{D’abord, tu dois le réduire en morceaux, puis le laisser un moment. Après ça, le noyau va flotter et regrouper lentement les morceaux ensemble. Et c’est là que tu frapperas.}

{Ah, donc c’est comme ça que l’on doit procéder.}

{Oui.}

… je comprends maintenant.

Alors, après m’être une fois de plus renforcé, je frappais avec [Arts martiaux : Éclat du Requin].

Puis le golem fut réduit en morceaux comme avant.

{Waffle, où est le noyau ?}

{Attends Myne, je le cherche.}

En regardant le golem immobile pendant un moment, un morceau de Mythril de la taille d’un poing flotta soudainement.

Hm ? Est-ce donc le noyau ?

En utilisant [Détecteur de présence — Large] dessus, il semblerait qu’il réponde avec une énorme quantité de magie.

Et en y regardant de plus près, le reste des pièces ne possédait aucune magie.

On dirait que j’avais touché le jackpot.

{Waffle, GO!}

Donnant le feu vert à Waffle, celui-ci remua la queue en signe d’excitation avant d’attaquer le noyau.

« Wafu~ »

Le noyau s’était alors brisé.

Est-ce que c’était fini ?

« … Tsk, donc tu l’as réalisé, hein. Comme c’est ennuyeux. »

Xanadu, qui était calme depuis un moment, parla soudainement avec un soupçon de sarcasme, avant que ses yeux ne s’arrêtent de bouger.

{Wafu. Xanadu, mort.}

{Sylphide, Aisha… Xanadu est mort.}

Avec ça, une grande partie des forces démoniaque était éliminée.

Cela affectera grandement Laurasia et Ritz, qui étaient en première ligne.

***

Chapitre 250 : 4ème démon

Après avoir vaincu ma némésis, Xanadu, j’avais accompli mon plan initial : récupérer le Mythril.

Je suppose qu’il était temps de rentrer chez moi et d’utiliser rapidement la [Forge] sur ma Pointe Tempétueuse.

Alors que j’observais se qui se trouvait dans la salle du boss, mes yeux se posèrent sur le corps de Xanadu.

… Qu’est-ce que je devais en faire ?

Ce n’était pas comme si je pouvais le rapporter comme un matériau, et même si je le ramenais chez moi, il allait pourrir.

Soudainement, au centre de la salle du boss, on pouvait entendre un bourdonnement.

Puis, un vortex noir apparu.

Oui, il s’agissait de la même compétence que ma [Magie unique — Espace temps].

En d’autres termes, quelque chose était sur le point de se produire.

Était-ce un allié… ? Pas vraiment, car il n’y avait personne d’autre que moi qui pouvait l’utiliser.

C’était peut-être un vortex créé par un autre démon.

… Ce qui signifiait aussi qu’un autre démon allait apparaître.

En assemblant les pièces dans ma tête, j’avais gardé une distance énorme avec le vortex noir.

« Oh ? Je ne vois pas Xanadu dans les parages. »

Ce qui en était sorti était la fille démoniaque appelée Roserie, que j’avais déjà vue.

Non, attends. À part elle, il y avait une autre femme.

« Attends, Rose, n’est-ce pas Xanadu, couché -là par terre ? »

 

Nom : Roserie Fair Cruise

Niveau : 105

Race : Démon

Sexe : Féminin

[Compétence]

N/A

 

 

Nom : Campanelle Fair Cruise

Niveau : 109

Race : Démon

Sexe : Féminin

[Compétence]

Magie unique — Espace temps

Manipulatrice de mort

Réincarnation des morts

 

… Hein ? Est-ce que c’était des sœurs ?

« Campa Onee-san, c’est effectivement Xanadu. »

« On dirait qu’il est inconscient. »

Elles discutaient toutes les deux, et on dirait qu’elles ne me voyaient pas.

« Hé Xanadu. Je suis venu te chercher, alors arrête de dormir là et lève-toi. »

La nouvelle Démone appelée Campanelle appela Xanadu.

« Oya ? Rose, ne me dis pas que Xanadu est peut-être mort ? »

« On dirait bien. Alors, Onee-san, utilise la Réincarnation des morts. »

« Je ne veux pas… Je ne veux pas m’occuper de lui, tu le fais… »

« … C’est impossible. Ne le sais-tu pas Onee-san ? J’ai soudainement perdu mes compétences. »

« Aah, Cayenne-sama a dit quelque chose à propos de ce garçon singulier qui… t’a rendue incapable d’utiliser tes compétences, non ? »

« Pour l’instant, fais revivre Xanadu, Nee-san. Même s’il est mort, on peut au moins le ramener à Cayenne, n’est-ce pas ? »

… Hmmm. Les deux sœurs avaient des compétences gênantes. En plus, elle avait la même compétence que moi.

Pour l’instant, j’allais lui couper toutes ses compétences avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit.

Si je pouvais les vaincre ici, je pourrais affaiblir encore plus l’armée des démons…

« Bon, guerrier déchu Xanadu… Réponds à l’appel du nom de Campanelle Fair Cruise ! »

« E, Eh ?? »

« C’est bizarre ! Rose ! Je n’arrive pas à l’utiliser moi aussi ! ! Attends, je ne peux pas non plus utiliser mes autres compétences ! »

« Pour l’instant, laissons les compétences de côté et stockons Xanadu. »

Sous la direction de Roserie, Campanelle commença à stocker le corps de Xanadu.

Il semblerait qu’elles aient réglé mes problèmes, ce qui était un soulagement.

Mais que devrais-je faire de ces deux démones… ?

Pendant que je m’inquiétais, Campanelle sortit quelque chose de sa poche et le jeta par terre.

Le vortex noir était alors apparu.

… Une pierre de téléportation.

Essayent-elles de s’échapper… ?

Eh bien, au moins j’avais pu [Couper] les compétences de Campanelle.

Je n’avais rien à voir avec elles. Je suppose donc que je devrais rentrer chez moi.

En utilisant mes compétences, je m’étais préparé à rentrer.

{Waffle, il est temps de partir.}

Après lui avoir dit cela, celui-ci monta d’un seul coup sur ma tête, et me tapota avec ses pattes comme pour signaler qu’il était prêt.

« Je suis rentré. »

À ce moment-là, Aisha et Sylphy me serrèrent dans leurs bras avec une certaine force.

« Bon retour et félicitations pour avoir vaincu Xanadu. »

« Cher mari, je pense que tu devrais le signaler au palais royal, ça motivera le pays. »

Apparemment, la mort de Xanadu avait été communiquée au roi.

« J’ai aussi obtenu le Mythril, je vais donc aller voir le Prince Lewis pour qu’il m’en fasse un lingot… »

« Myne, à ce propos… il faut des compétences de forgeron pour créer un lingot, pas de l’alchimie. »

« Je me demande si Roku peut le faire. »

Pointé du doigt par Aisha, je m’étais rendu compte que j’avais fait une énorme erreur.

***

Chapitre 251 : Les héros de Laurasia

« Grand Prêtre, donnez-moi un rapport sur l’état d’avancement de la convocation des héros. »

Le Roi George demanda au Grand Prêtre quel était le statut des précédentes invocations de héros.

La première invocation avait été effectuée par la Miko Myrene, qui avait invoqué deux hommes et une femme.

 

Akagi Yamato [Épée de lumière] Héros de la lumière

Chihiro Kondo [Chaîne de Dieu] Héros du Sceau

Takashi Oshita [Résurrection des morts - absolue] Héros de la vie

 

Ces trois-là.

Ils avaient tous une personnalité relativement douce, et à la manière dont ils agissaient ensemble, on pouvait les considérer comme des amis.

Les deux hommes avaient montré des attitudes fortes et capables, à condition que leur harem soit rempli.

En revanche, Chihiro, la seule femme, semblait aider les deux autres sans vouloir faire partie de leur harem…

La miko Myrene avait perdu la vie après les avoir convoqués.

La convocation suivante avait été effectuée par la Miko Marine.

Les héros invoqués comptaient deux hommes et deux femmes.

 

Hiroya Takahashi [Épée sacrée des flammes] Héros du feu

Madoka Eri [Bouclier sacré] Héros au bouclier

Shindo Ayumu [Épée de foudre] [Skanda] Héros de foudre

Kazumi Fukami [Magie spéciale — Trou noir] Héros des ténèbres

 

Comme elle était à la tête des mikos, il était normal qu’elle puisse en convoquer quatre.

Ces quatre personnes semblaient également être des amis.

Par rapport aux trois premières personnes, ils étaient rudes dans leur façon de parler, mais ils n’avaient pas de demandes particulières.

Et ils avaient offert leur coopération.

Autre chose à noter, leur chef était Hiroya Takahashi.

Par la suite, après avoir été ranimé, Myrene convoqua un autre homme et une autre femme.

Ces deux personnes étaient des adultes, contrairement aux sept enfants d’avant.

 

Tooru Koshigaya [Épée magique des ténèbres] Héros des ténèbres

Kyouko Usada [Magie spéciale - Transition dans l’espace] [Croissance triple]

 

Leur calme et leur raisonnement étaient conformes à leur âge. En particulier, Tooru, qui avait fait preuve d’un fort leadership.

Cependant, il semblerait que ces deux-là ne se connaissaient pas, mais qu’ils coopéreraient avec eux pour leur bien-être.

« Votre Majesté… Ce qui précède est un aperçu de tous les héros convoqués. »

« Très bien. Demandez au Chevalier en Chef de mener un entraînement au combat avec tous les héros. »

« Oui ! »

« Surtout les neuf héros, Yamato, Chihiro, Hiroya, Madoka, Ayumu, Kyouko et Kazumi… »

« Et le héros Takashi ? »

« Hm, le héros Takashi a une compétence indispensable… Ce serait problématique s’il était blessé. »

C’était ainsi que commença l’entraînement.

Tous avaient été appelés, et tous avaient progressé rapidement afin de pouvoir vaincre l’armée du Roi-Démon, les Orcs et les Gobelins.

Après cela, Tooru avait été appelé pour participer à une simulation de combat contre les Chevaliers d’Ozwald.

« Hé, l’entraînement me convient, mais n’y a-t-il pas une princesse dans ce pays ? »

Ayant le désir de créer son harem, Yamato était troublé car il voulait savoir où se trouvait la princesse.

« Sire Yamato, la princesse de ce pays s’appelle la princesse Sheila, mais elle est actuellement hors du pays, elle est donc absente. »

« Tsk, si c’était une belle femme, je veux la faire entrer dans mon harem. »

« Malheureusement, Lady Sheila va épouser le héros du royaume d’Augusta. »

« « Qu’est-ce que… ! ! » »

« Attendez une seconde, un héros ? S’il y a quelqu’un comme ça, pourquoi sommes-nous nécessaires !!? », demanda soudain Tooru d’un ton aigu.

C’était bien ça…

« Ehem... Le héros vient du royaume d’Augusta, et ils n’ont aucune relation avec nous, Laurasia. »

« Tsk, encore le raisonnement de ce vieil homme. »

Pendant que nous parlions, de mauvaises nouvelles étaient arrivées au palais royal.

« Un roi orc a été aperçu dans l’armée des démons. »

« Un roi orc ? »

Le roi orc était un monstre de classe Calamité. Contrairement aux monstres ordinaires, ils comprenaient le langage humain, avaient une force écrasante et possédaient en plus des capacités spéciales. Ils étaient également capables de nous tromper.

Pour vaincre un roi orc, il était nécessaire de lancer une vague d’attaque avec de grandes armées. De plus, il était possible qu’il ne puisse pas être vaincu.

La seule circonstance particulière était celle du nouveau héros d’Augusta, « L’Espoir Myne », qui l’avait vaincu seul.

Quelles compétences et tactiques avait-il utilisées pour la vaincre ? Si vous comprenez cela, nous pourrions être en mesure de vaincre le roi orc.

Actuellement, il y avait trop peu d’informations. De plus, la princesse Sylphide et la Sainte Archère Aisha avaient également combattu.

Nous souhaitons que Myne vienne dans notre pays… Mais c’était impossible. Nous n’avons donc pas d’autre choix que de le faire nous-mêmes !!

***

Chapitre 252 : Le départ de Cayenne

« Seigneur Cayenne… J’ai deux rapports pour vous. »

Je suppose qu’il pensait que c’était Xanadu qui apportait de bonnes nouvelles, mais il allait bientôt découvrir que ce n’était que la dépouille de Xanadu… Quelle malchance !

Comparé au prédécesseur, Vortex, pourra-t-il être calme après avoir vu la mort de son vrai fils ?

Non, évidemment il serait enragé.

Pour être honnête, je voulais juste m’enfuir sans rien dire… Cependant, quelqu’un devait dire la vérité. Et ce rôle me revenait vu que je ramenais le corps de Xanadu.

Mais honnêtement, j’étais extrêmement terrifiée par ce qui pourrait m’arriver.

« … Quel genre de rapport ? Oh, il n’y a que toi, Roserie. N’étais-tu pas censée rappeler Xanadu… ? »

« Oui Milord. À ce propos, a-au sujet de Xanadu, il a perdu le combat contre cette singularité, et en conséquence… A perdu la vie. »

Je l’avais dit… Oui, je l’avais dit. Qu’allait répondre le Seigneur Cayenne ? J’avais peur pour ma vie.

« Quoi ? Moi qui pensais qu’il lui aurait fallu un certain temps avant qu’il ne revienne… Mais de là qu’il soit mort… ? »

Hiiiiii~~~~~. Il est en colère.

« Alors, quel est l’autre rapport ? »

« Comme vous l’avez prédit, Laurasia a effectué l’invocation du héros. »

« Q-Qu’est-ce que tu as dit ! ! Ces foutus idiots ! ! Contrairement au précédent Roi, Vortex, ces gars ne pourront pas me battre… Hmm, je suppose que je devrais leur rendre visite. »

Aya~, est-ce qu’il venait de laisser tomber Xanadu ? Le Roi-Démon agit bizarrement. Hiiiii, Onee-chan, sauve-moi.

« Uhmm ? … Seigneur Cayenne, qu’est-ce que vous voulez dire par là ? »

« Comme je l’ai dit, je vais rendre visite à Laurasia. Ce ne serait pas très poli de ne pas tester mon épée démoniaque après l’avoir reçue ? »

« … Nous ne pouvons pas faire ça ! Que le Roi soit en première ligne ! »

« Oh, Roserie, as-tu une opinion sur ce que je dis ? Ne sommes-nous pas censés donner une leçon aux gens qui se conduisent mal comme ceux de Laurasia ? »

… Uuuu, quel serpent venimeux ! Eh bien, même si le héros venait d’être invoqué, j’étais certaine qu’ils ne pourraient pas vaincre le Roi-Démon, alors pourquoi ne pas laisser le Roi-Démon en profiter pour le moment ? Peut-être que je pourrais aussi m’amuser avec lui ?

« Êtes-vous sérieux, Seigneur Cayenne ? »

« Bien sûr. Roserie, envois toutes les troupes de Xanadu à Laurasia. Ensuite, relâche aussi un roi orc et une chimère sur Laurasia. »

« Seigneur Cayenne, il ne nous reste plus que deux rois orcs à notre disposition. »

« Cela ne me dérange pas. Il est préférable de vaincre les héros d’abord, nous ne nous concentrerons pas sur la singularité pour le moment. »

« Alors, pourquoi ne pas en libérer deux ? Avec ça, nous pouvons sûrement prendre les murs de Laurasia ? »

« Hmmm, tu as raison, mais alors je n’aurais pas le temps de briller comme il faut ? »

« Entendu, alors je vais libérer un roi orc comme on me l’a ordonnée. »

« Bien, très bien. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Roi George ! ! Il y a une invasion soudaine de l’armée des démons sur le côté sud du palais ! ! ! Et un roi orc a été aperçu dans leur l’armée !! »

« Qu’est-ce que vous avez dit ! !? Un roi orc ? Dépêchez-vous ! Appelez les héros, Yamato et Chihiro ! De penser qu’un roi orc… apparaîtrait dans mon royaume… Tsk, il n’y aura donc pas de grâce pour ce pays, hein. Il n’y a pas besoin de se précipiter vers le Roi-Démon. Appelez aussi les héros Hiroya, Ayumu, Kyouko, Tooru et Madoka au combat. »

« Oui ! À vos ordres. »

« Tsk, alors les démons sont apparus ? Cela ne sert à rien de pleurer maintenant, nous avons des héros de notre côté. Nous pouvons facilement vaincre ces démons. »

« Yamato-kun, arrête de te plaindre et dépêche-toi. N’est-ce pas bien que nous puissions en tirer de l’expérience ? »

« Oh, les héros, l’entraînement que vous avez suivi est différent de l’expérience réelle de combat contre les démons, alors faites attention et ne perdez pas votre concentration. », nous avait dit le soldat nouvellement recruté à Chihiro et à moi.

En le regardant de près, il semblait trembler.

« Hé, tu trembles là-bas ? Relax, c’est juste une mission de destructions de démons, non ? On est là maintenant, alors tu n’as pas à avoir peur ? »

« N-Ne dites pas ces mots stupides ! Le démon que nous allons affronter est un Démon de classe catastrophe appelé le roi orc !! »

« N’est-ce pas un simple orc ? »

« Vo… Vous avez tout faux ! C’est un roi orc. Normalement, vous auriez besoin d’une armée énorme pour vaincre un monstre aussi puissant. »

« Est-il si fort ? »

« Oui, une vraie classe “Désastre”. Après l’avoir rencontrée, seule la mort vous attend. »

« … Lady Chihiro, vous devez aussi être extrêmement prudente. La race des orcs s’intéresse particulièrement aux femelles car ils veulent se reproduire. Soyez donc vigilants. »

« … Est-ce que ça va aller, Yamato-kun ? »

« Oui, je ferai de mon mieux pour te protéger. »

« Yamato-kun, Hiroya-kun, nous allons faire face à un monstre puissant. Souvenez-vous de l’entraînement que nous avons fait. »

Tooru-dono expliqua en détail comment nous allions nous battre.

(Fuh, si nous planifions une stratégie et combattons ensemble, vaincre un roi orc ne sera même pas un problème).

« D’abord, je vais attirer l’attention du roi orc, puis Sire Chihiro utilisera [Chaîne Divine] pour restreindre les mouvements. », expliqua le capitaine Ozwald.

« Je vois, donc après l’avoir attachée, j’utiliserai mon épée et le couperai en deux. »

« Donc, si l’un d’entre vous meurt dans cette bataille, le Seigneur Kyouko utilisera [Transition spatiale] pour les amener à Takashi afin qu’il les fasse revenir à la vie. »

… Hmm, c’était en effet un plan approprié.

« C’est par là ! Le roi orc est là-bas ! »

Le jeune soldat qui tremblait de peur criait d’une voix forte en pointant une direction avec ses doigts.

« D’accord, je vais l’attirer là-bas ! Je vous laisse le reste. »

Après avoir dit cela, le capitaine Ozwald se dirigea dans la direction vers laquelle le jeune soldat pointait.

Ensuite, Yamato-kun était parti et je l’avais suivi.

Pour être honnête, j’avais un peu peur de l’orc, mais la bataille ne pouvait pas commencer si je n’étais pas là…

Après que le capitaine Ozwald se soit approché du mur de la ville, le mur s’était soudainement effondré sous l’effet d’une explosion, et de la fumée, une énorme hache avait été balancée…

… Le problème était de savoir qui maniait une arme aussi énorme.

Compte tenu de la situation, cela ne pouvait être que le roi orc.

… Je comprenais pourquoi c’était une classe désastre.

En y réfléchissant, j’avais remarqué que le Capitaine Ozwald utilisait une sorte de compétence.

Puis, parmi la fumée, une petite montagne était apparue de l’intérieur.

« Hiiii ~, c’est le roi orc… »

En regardant cette silhouette, le jeune soldat s’était échappé en se tenant la tête.

Il était certainement très intimidé.

Il n’était en rien comparable à ces monstres que nous avions chassés.

Non seulement son corps énorme était une menace, mais la hache de guerre qu’il tenait était également terrifiante.

Pendant ce temps, le capitaine Ozwald utilisait sa compétence pour guider le roi orc vers nous.

Ses efforts s’étaient-ils concrétisés ?

Le monstre géant avait cessé de détruire les rues, et commença à se diriger vers le Capitaine Ozwald.

« Seigneur Chihiro ! Maintenant !!!!! »

Après l’avoir entendu crier mon nom, j’avais immédiatement utilisé [Chaîne Divine] sur le roi orc.

Plusieurs chaînes dorées étaient apparues de nulle part, s’enroulant autour de l’énorme corps du roi orc.

Mais même avec 1, 2, 3 chaînes s’enroulant autour du roi orc, ses mouvements ne s’arrêtaient pas le moins du monde.

Cependant, après une vingtaine de chaînes, il s’était finalement arrêté.

Mais, le haut du corps n’étant pas attaché, il avait pu balancer son énorme hache de combat contre le capitaine Ozwald.

Boum !

Avec un bruit sourd et impitoyable, le capitaine Ozwald fut écrasé par la hache et perdit la vie.

« C-capitaine Ozwald… »

« Chihiro, ne perds pas le fil ! Continue à utiliser [Chaîne Divine] ! »

Encore une fois, beaucoup de chaînes avaient bloqué le roi orc.

Avait-il finalement cessé de bouger ?

Confirmant que son mouvement s’était complètement arrêté, Yamato-kun se précipita vers lui tout en serrant fermement sa Sainte Épée de Lumière.

Ensuite, Hiroya se précipita juste derrière lui avec sa sainte épée de flammes.

« Mange ça !!! C’est pour Ozwald !! »

L’épée de Yamato avait splendidement tranché le cou du roi orc.

« Je l’ai fait !! »

« Pas encore, ne perdez pas le fil. »

Yamato pleura de joie, mais Hiroya déchira le corps du roi orc en forme de V avec son épée de flammes.

L’odeur de la viande brûlée commença à se répandre.

Cette fois-ci, des cris de joie s’échappèrent des environs.

« Incroyable… Voilà donc le pouvoir des héros… »

Le jeune soldat timide s’effondra sur ses genoux et regarda Yamato et Hiroya-kun.

« Capitaine Ozwald !!!!! »

Plusieurs soldats pleuraient alors qu’ils entouraient les restes d’Ozwald.

Au milieu de tout cela, Kyouko s’était approché du capitaine Ozwald et utilisa [Transition spatiale] pour se rendre là où se trouvait Taka.

Grâce à cela, Taka avait pu faire revivre Ozwald.

Immédiatement après avoir disparu, Kyouko était revenue seule.

***

Chapitre 253 : La réunion de classe de Myne (1)

« … Alors, demandons-le au Roi. »

Afin de rejoindre notre clan, le Tournesol éternel, la princesse Sheila avait dit qu’elle serait mon épouse.

Comme la proposition affecterait les relations diplomatiques avec d’autres pays, il avait été décidé que nous en discuterions et consulterions le Roi.

Personnellement, je n’avais pas beaucoup d’intérêt à accueillir Sheila comme épouse pour le moment.

C’était d’autant plus vrai que j’avais récemment refusé la proposition de Luca.

… Cependant, ce n’était pas comme si je ne savais pas à quoi la princesse Sheila avait affaire.

C’était pourquoi j’étais reconnaissant qu’elle ait pris le temps de venir discuter avec moi.

{Myne~ si tu ne veux pas le faire, pourquoi ne pas demander à maman de donner à Sheila la protection d’une bête divine ?}

Waffle, qui s’inquiétait pour moi, me proposa cette idée.

« Aisha, Myne n’est-il pas encore revenu ? » demanda Sylphide.

« … Je pense qu’il n’est pas encore là, » répondit Aisha. « Mais, dites-moi, Princesse, ne me l’avez-vous pas déjà demandé à l’instant ? »

« Est-ce que Sire Myne est allé quelque part ? »

« Ah ? Lady Sasha, n’avez-vous pas entendu les nouvelles ? Je parle à propos de Myne !! »

« Myne est actuellement en route pour voir Sa Majesté afin de discuter de la proposition de Lady Sheila. »

« Wôw, donc même Lady Sheila est venue ? »

« On dirait. »

« Ah ? La sonnette… On dirait que quelqu’un est venu, » déclara Aisha.

« J’y vais. Est-ce que Waffle vient aussi ? » demanda Sylphide.

« Wafu~ »

« Je suis désolée, princesse. Je dois y aller, » déclara Sylphide.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Alors que les invocations de héros s’étaient calmés dans Laurasia, deux jeunes hommes s’étaient rendus à Lucas pour visiter la maison de Myne.

L’une de ces deux personnes se nommait Ansem.

Son père était le soi-disant chef de la guilde des aventuriers.

Cela dit, cela ne signifiait pas que c’était une personne de pouvoir, c’était juste un petit titre qui lui permettait de faire ce qu’il voulait.

Et apparemment, le chef de la guilde semblait ignorer ce que faisait son fils.

De plus, il avait l’habitude d’avoir des problèmes avec notre personnage principal, Myne.

Quel genre d’affaires Ansem amenait-il chez Myne ?

L’autre personne qui l’accompagnait se nommait Chobit, c’était le fils du boucher.

Il avait un corps large et légèrement potelé, semblable à celui de son père. C’était un garçon doux, mais fort.

Cependant, il n’avait malheureusement pas de chance avec les filles.

Il était timide et doux, et ne pouvait pas lever la tête quand il était près d’Ansem.

Du point de vue d’Ansem, il n’était rien d’autre qu’un coursier.

« Je n’arrive pas à croire que l’orphelin Myne soit devenu un héros… »

« Eh bien, le père de Myne est le héros de Lucas ! C’est ce que mon père m’a dit ! As-tu des problèmes avec Myne, Ansem ? »

« … Pas vraiment, je ne suis tout simplement pas en bons termes avec lui, c’est tout. »

« Tu ne l’aimes pas parce que Ranfa et Yurisha complimentent Myne, pas vrai ? »

« Ç-Ça n’a rien à voir avec ça ! ! Pourquoi dois-je m’inquiéter de ce que Ranfa et Yurisha pensent ? »

… C’était une discussion sur le passé de Myne.

Après que le père de Myne, Dyne, et sa mère, Yukino, soient décédés à cause d’une pandémie, Myne avait été laissé seul.

Il avait donc dû apprendre à vivre seul.

Dans la ville de Lucas, il existait des écoles de formation pour la prochaine génération d’aventuriers, gérées par la guilde des aventuriers.

Myne s’était inscrit dans une telle école avec le soutien de bénévoles de Lucas.

« Pour l’instant, transmettons à Myne la nouvelle de la réunion de classe. »

« … Oui. Mais notre visite est si soudaine, et s’il n’était pas là ? »

« Je ne sais pas… S’il n’est pas là, alors nous voterons pour lui. »

Après avoir eu une telle conversation, ils arrivèrent chez Myne.

Puis, Chobit sonna la cloche.

La porte d’entrée s’était soudainement ouverte, et un monstre-loup était apparu.

« Wafu ? »

« Qu’est-ce que… Pourquoi y a-t-il un monstre ici ? »

« Waffle, qu’est-ce qu’il y a ? Est-ce que c’est un invité ? »

« Wafu !! »

« Ansem, je crois que ce monstre est un familier de Myne. J’en ai entendu parler par mon père. »

« Un familier ? ! A-t-il reçu une compétence d’apprivoisement ? »

En parlant avec Chobit, la porte s’était à nouveau ouverte et une très belle femme apparut.

… Je l’avais déjà vue quelque part, mais je ne m’en souvenais pas.

« Qui êtes-vous ? Que voulez-vous à la famille Fortuna ? »

« … L-Lady S-Sylphide, » s’exclama Chobit après l’avoir regardée.

Quoi ? Mais oui, c’était la Princesse Sylphide.

Donc c’était vrai, ce type l’avait vraiment épousée !

Qu’est-ce qui se passe ? Même ce salaud peut épouser une princesse ! Ce n’est pas du tout drôle!

« Uhmm, Myne est-il là ? »

Chobit s’était alors mis devant tout en le demandant à la princesse Sylphide.

« Hm ? Mon mari ? Il a dit qu’il avait quelque chose à faire au palais royal, mais est-ce que je peux faire quelque chose ? »

« Non, non, non, je veux juste lui donner ça !!! »

Chobit avait remis immédiatement la lettre à la princesse.

C’était une invitation à la réunion de classe.

« Nous sommes des camarades de classe de l’école de formation de Myne. Et une réunion de classe a lieu cette fois-ci, donc j’aimerais que Myne y assiste… »

« Fumu, je vois. Alors je lui remettrai dès son retour. Quels sont vos noms ? »

« C’est Ansem ! »

« Je m’appelle Chobit ! »

***

Chapitre 254 : La réunion de classe de Myne (2)

« Princesse ~, qui était-ce à l’instant ? »

« Aah, c’était les amis de Sire Myne. Ils voulaient lui remettre ça. »

J’avais pris la lettre de la princesse et j’avais regardé ce qu’il y avait à l’intérieur.

« Ah ? Ça ressemble à une invitation. »

« Oui… Ils en ont parlé aussi. »

« Je vois… Nous ne connaissons pas vraiment le passé de Myne, mais je ne savais pas qu’il avait fréquenté l’académie de formation de la guilde des aventuriers. »

« Fumu, comme on parle de Sire Myne, je me demande s’il était aussi populaire à l’école ? … »

« Au fait, Aisha, Myne n’est-il pas encore rentré ? »

« Tu me l’as déjà demandé il y a un moment. Non, il n’est pas encore rentré. Es-tu curieuse ? Dans ce cas pourquoi ne pas simplement utiliser la [Télépathie] pour voir s’il va revenir ? »

« Non, c’est bon. Je vais juste moi-même aller au palais royal. »

« Lady Aisha… Quelle est cette télépathie dont vous parlez ? »

« Puisque Lady Sasha était devenue proche de nous… nous pourrions lui expliquer plus tard. »

« Oh, je vois. Est-ce que c’est un autre secret de Sire Myne ? … Je comprends. S’il doit m’expliquer plus tard, je ne demanderai pas plus.

… Cependant, Lady Aisha. S’il vous plaît, pourrions-nous nous parler d’une manière plus familière ? Ne sommes-nous pas déjà une famille ? »

« Tu as raison, Sasha. »

« Hmm~~ pas encore… tu as toujours l’air un peu raide… ne peux-tu pas parler un peu plus simplement avec moi ? »

« Huh, je comprends Sasha. J’espère que l’on va bien s’entendre. »

« Oui ! Lady Aisha, j’espère que je pourrais aussi bien m’entendre avec toi ! »

« Ce n’est pas comme ça qu’il faut faire Sasha. Tu devras abandonner le “Lady” avant mon nom, compris ? »

« Je suis désolé, Aisha. Au fait, où est partie la princesse Sylphide ? »

« Sylphide… apparemment, elle est allée au palais royal afin de ramener Myne. »

« … Je vois, est-ce que Sire Myne et la princesse Sylphide vont rentrer tard à la maison ? »

« Non non, je pense qu’ils reviendront dans au plus tôt une heure. »

« … Mais j’ai entendu dire qu’il fallait une demi-journée pour venir du palais royal en voiture ? »

(Hmmm, je me demande si c’était une bonne chose que de lui parler aussi de notre mode de transport ?)

« Bien sûr que non, il ne nous faut qu’une seconde pour arriver et revenir. Puisque le palais royal dispose d’une porte de transport que nous pouvons utiliser. »

« Eh ? Si c’est le cas, je peux rencontrer Nee-san avec ça également ? »

« Rencontrer Lady Stasha ? Si nous avons pris rendez-vous, je veux dire, bien sûr ?... Mais nous pourrions déranger les gens là-bas… »

« … Héhé, donc tu ne me parles pas de la porte de transport ? »

« Je ne peux pas le faire. Mais puisqu’elle est dans la maison du clan, veux-tu que je te la montre ? »

Comme je l’avais dit, j’avais pris Sasha par le bras et j’avais commencé à me déplacer vers l’endroit où se trouvait la porte de transport.

« Eh ? Aisha… ? C’est cette porte ? Es-tu sûre que c’est cette porte brillante ? »

Oui, la porte elle-même brillait.

« Oui, tu peux l’utiliser pour aller où tu veux. Mais pour l’instant, gardons cela secret. Bien que ce ne soit pas dangereux, mais juste au cas où… »

Pendant que je l’expliquais à Sasha, la porte grinça et s’ouvrit lentement. De l’autre côté de la porte se trouvait une femme chevalière avec une armure complète.

… Comme vous l’aviez deviné, ce n’était autre que la princesse Sylphide.

« Princesse ! »

« Hm, que fais-tu ici, Aisha ? Oh, et la Princesse Sasha est aussi ici. »

Alors que Sylphide parlait, Myne, qui était derrière, apparut, ainsi que la princesse Sheila.

« Je suis de retour, Aisha, Sasha. »

« Bienvenue Myne. Comment ça s’est passé avec Lady Sheila ? »

« … Euhh, on en parlera plus tard. »

« Au fait, tu as reçu une invitation pour une réunion de classe durant ton absence. »

« Ah oui, Sylphide m’en a parlé. On en parlera plus tard… Mais ce n’est vraiment pas une histoire intéressante. »

« C’est bon. Nous voulons en savoir plus sur ton passé, Myne… »

***

Chapitre 255 : La réunion de classe de Myne (3)

Quand j’étais arrivé à la maison du clan, j’avais ramené Sheila et Sylphide.

Pendant mon absence, j’avais reçu une lettre qu’Aisha avait réceptionnée. J’en avais regardé le contenu, c’était une invitation à la réunion de classe de mon école de formation.

On m’invitait à m’y rendre.

… Voyons voir… Je me demande quand ce sera… Hmmm, ce sera donc deux semaines plus tard, un dimanche, à la mairie de Lucas…

… Heh, j’étais surpris qu’ils aient pu mettre la main sur la mairie, car elle était toujours réservée.

« Aah, je vois ! Donc c’est d’Ansem ? A-t-il utilisé quelque chose comme les connexions de son père ? »

« Cher mari, qui est cet Ansem dont tu parles ? »

« Ah, c’est le fils du chef de la guilde, et il aime utiliser le nom de ses parents pour faire ce qu’il veut. Quand j’étais à l’école, j’ai souvent été intimidé par lui parce que j’étais orphelin. »

« … Wow ! Je ne savais pas qu’Ansem était ce genre d’individu ? »

… Je vois. Eh bien, Aisha travaillait comme réceptionniste pour la guilde, donc elle sait parfaitement qui est Ansem.

« … Ce gamin était plutôt arrogant, et à cause de son nom, il nous faisait souvent du charme, à moi et l’autre réceptionniste. »

« Quoi ? »

« Quel enfant ennuyeux… ! De plus, il met toujours en avant le nom de son père… Je ne pardonnerai jamais à un type aussi misérable qui ose dénigrer mon mari… jamais. »

« C-Calme-toi Sylphide. Je sais que ce qu’il a fait était plutôt méchant, mais ce n’était pas grand-chose. Donc pour l’instant, ce n’est pas nécessaire de s’inquiéter pour lui. »

« C’est vrai, princesse. Si tu interviens maintenant, ça va faire une scène énorme. Alors, s’il te plaît, sois patiente. »

« … Je vois, si même Aisha le dit, alors je vais me taire.…Cependant, je ne comprends pas pourquoi le chef de la guilde de Bazaam n’a rien fait pour son fils, surtout avec son attitude… »

Hmm, cela se passait exactement comme Sylphide le disait.

Le chef de guilde était reconnu par la famille royale pour sa personnalité et son travail, et c’était la personne qui était chargée de protéger Amy.

J’étais sûr qu’il ne permettra jamais à Ansem de faire ce qu’il voulait puisqu’il était fidèle à son travail de chef de guilde.

« Tu as raison… mais il n’est probablement pas au courant des agissements d’Ansem. »

Il semblerait qu’Aisha ait donné une bonne raison.

« … Eh bien, si jamais Ansem va trop loin dans le futur, je peux le signaler au chef de la guilde. »

Pour l’instant, jetons un coup d’œil à la prochaine réunion de classe.

« Maintenant que j’y pense, Sire Myne, il y a une rumeur que j’ai entendue en ville… »

« Hm ? De quoi parle la rumeur ? Sasha ? »

« C’est à propos de vos compétences, Sire Myne. »

« « « … Qu-Quoi ! !! » » »

« De quel genre de rumeur s’agissait-il ? »

Ne me dites pas que mes compétences couper et coller avaient été révélées ?

« Il semblerait que Myne ait acquis une solide compétence de [Domptage], d’après ce que j’ai entendu. Mais j’ai pu le vérifier vu que vous possédez Waffle-chan. »

Ouf.

« Après avoir écouté ces rumeurs, j’ai pensé la même chose. »

Eh bien, il y a beaucoup de gens qui se promènent dans Lucas. Et chaque fois que je marche, Waffle et Kuu me suivent… Donc on ne pouvait rien y faire.

Il n’était donc pas étrange que j’aie la compétence [Domptage].

J’étais juste content qu’ils n’aient pas su que je sois vraiment doué, et c’était peut-être une bonne chose qu’ils aient mal compris ma vraie compétence.

« Attends Myne… Si cette rumeur se répandait, elle pourrait affecter ton image, car le cercle des dompteurs a été récemment dissous. »

Hm. Mais comment cela m’affecterait-il ?

J’avais donc demandé à Aisha de me donner plus de détails.

« Sais-tu que beaucoup de nobles demandaient au cercle des dompteurs d’apprivoiser des monstres pour en faire leurs chiens de garde ? »

« Eh bien, bien sûr… Je vois !!? »

Ce qui voulait dire que les nobles pourraient me contacter pour que je leur vende des monstres apprivoisés ?

Hmm, ce serait problématique. J’avais effectivement bien la compétence [Domptage], mais je ne l’avais jamais utilisée auparavant…

Waffle avait été apprivoisé sans même le savoir.

Il était mauvais d’utiliser la compétence [Domptage] sans savoir si je pouvais l’utiliser ou non.

… Mais en parlant du cercle de domptage… N’y avait-il pas Chunsuke et Chunbi-chan ? Ne les avais-je pas accueillis dans notre clan, le Tournesol éternel ?

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Ansem, Chobit !! L’avez-vous bien dit à Myne ? »

« Oui, Ranfa. Mais Myne n’était pas là, alors j’ai donné l’invitation à Son Altesse Sylphide à la place. »

« EH! Son Altesse Sylphide ? Donc Myne s’est bien marié avec la princesse Sylphide ? »

« Oui, c’est probablement le cas. »

« … Je vois, quel dommage, non ? Yurisha ? »

« Qu-Qu-Qu’est-ce que tu dis, Ranfa. Ce n’est pas comme si ça avait un rapport avec moi. »

(Aah cet Ansem, il l’a dit exprès pour influencer Yurisha-chan…)

« Qu’y a-t-il Chobit. As-tu quelque chose à me dire ? »

« Rien… »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« … Est-ce l’endroit ? »

En arrivant à l’endroit où la réunion de classe devait avoir lieu, je pouvais déjà voir quelques vieux amis.

« Kyaa, Myne ! ! On dirait que tu t’en sors bien… Ça fait longtemps. »

« Hé, Yurisha. Ça fait un moment. Je suis redevable à ton père, alors je veux le remercier. Peux-tu lui transmettre ça ? »

« Mon père ? A-t-il fait quelque chose ? »

« Oh oui, ton père m’a donné un terrain pour la Maison du clan à bas prix. »

***

Chapitre 256 : Le Roi Démon Cayenne contre les héros convoqués (1)

Le monstre de niveau catastrophe, un roi orc, était soudainement apparu dans le royaume de Laurasia. Mais, les héros du Japon avaient réussi à le soumettre.

Cependant… Ce n’était pas la fin, car le Roi-Démon Cayenne allait lui-même envahir le pays.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Seigneur Cayenne, êtes-vous absolument certain de vouloir être en première ligne ? »

« Tu radotes, Roselie. Combien de fois dois-je te le dire ? »

« … Hah, il semblerait que je ne puisse pas changer votre opinion. S’il vous plaît, soyez prudent quand vous serez là. J’ai entendu dire que les héros avaient été capables de vaincre un roi orc. »

« Ne me mets pas au même niveau qu’un roi orc. De toute façon, je te laisse l’armée pendant mon absence. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« C’est quoi ce bruit ? »

Surpris et désorienté par ses grognements, il appela son voisin.

« Sire George, je suis terriblement désolé. D’après nos rapports, une autre armée de démons est entrée sur notre territoire. »

Une nouvelle armée ? Il ne devrait y avoir plus personne pour nous menacer vu que nous avons déjà vaincu le roi orc…

« Dépêchez-vous et envoyez les héros soumettre cette armée. »

Après lui avoir donné l’ordre, je m’étais assis sur mon siège. Le capitaine Ozwald fit alors irruption dans la salle.

« Votre Majesté, il semblerait y avoir un problème. »

« Hmm, est-ce à propos de la nouvelle armée ? Ne vous inquiétez pas, j’ai déjà ordonné aux héros de la vaincre. »

« … Je comprends. Cependant, est-ce que le roi sait que le Roi-Démon Cayenne dirige lui-même cette armée ? »

« Quoi ? Le Roi-Démon lui-même !!? »

« Oui, il semblerait qu’il ait une épée incroyablement puissante qui est soi-disant comparable aux épées sacrées des héros »

« … Mais attendez, n’est-ce pas notre chance ? C’est une bonne occasion de tuer le Roi-Démon, et de mettre fin à cette bataille une fois pour toutes. »

« Nous pouvons mobiliser tous nos héros et vaincre Cayenne. Il ne saura jamais ce qui l’attend. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Qu’est-ce que vous venez de dire ? Notre adversaire est le Roi-Démon ! Ce satané vieux, je veux vraiment lui parler. »

« … Et Yamato-kun, qu’est-ce qu’on va faire ? Notre adversaire cette fois-ci est le Roi-Démon, et je ne pense pas qu’on puisse le vaincre. »

Je ne pouvais pas reprocher à Chihiro d’être inquiète. On parlait ici du boss ultime.

Peu importe le nombre d’épées saintes que nous avions de notre côté, nous ne pouvions pas vaincre contre un adversaire vétéran alors que nous n’étions que des amateurs.

Même avec tout l’entraînement que nous avions eu, la seule véritable expérience de combat que nous ayons eue, c’était contre le roi orc.

… Hmm, c’est impossible, devrions-nous simplement nous enfuir… ?

La perte de mon harem était regrettable, mais je ne pouvais pas l’échanger contre ma vie.

Je pourrai peut-être faire quelque chose si je pouvais m’échapper avec Chihiro.

Comme ça, j’aurais au moins Chihiro dans mon harem.

« Hé Chihiro, veux-tu t’enfuir avec moi ? »

« Eh !? Fuir… Mais où ? »

« Voyons voir. Dans le pays où la princesse voulait se marier avec cette personne ? De plus, j’ai entendu dire que ce pays avait beaucoup de héros. N’était-il pas préférable d’y aller pour obtenir de l’aide ? »

« … je comprends ton point de vue. »

« … Mais nous ne connaissons personne là-bas, es-tu sûr que ça va aller ? De plus, nous ne connaissons même pas la princesse. »

« Peut-être que Marine-san pourrait nous aider ? »

« Hein ? Yamato-kun, es-tu un idiot ? Qu’est-ce qui te fait penser que Marine-san nous aiderait alors que c’est elle qui a voulu fuir ce pays ? »

« Nous ne le saurons pas si nous n’essayons pas ! De plus, Marine-san n’a-t-elle pas aussi coupé les ponts avec ce vieil homme ? »

« Tu marques un point. Ce n’est pas comme si nous n’avions aucune chance. Mais… nous devons faire attention. Si nous faisons une erreur, on pourrait nous interdire de sortir. »

« Oui, je comprends. »

Pendant que nous discutions, Takahashi fit soudainement irruption dans la pièce où nous étions.

« Nous avons de mauvaises nouvelles ! Le Roi-Démon se bat contre Oshita ! »

Quoi ? Pourquoi Takashi se battait-il contre le Roi-Démon ?

N’avait-il pas seulement la compétence [Résurrection des morts] ? Comment pouvait-il se battre avec ça... S’il mourait, nous ne pourrions plus ressusciter.

Nous devions éviter cela à tout prix…

« Ce n’est pas si mal, Hiroya. »

« Oui, nous ne devons pas laisser Oshita mourir ! Nous allons le sauver maintenant ! Je vais aussi appeler Koshigaya. »

… Comment cela avait-il pu arriver.

Sérieusement, c’était le pire des scénarios.

Tsk, finalement, nous devrions toujours faire face au Roi-Démon.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« … Aah, comment est-ce arrivé ? », chuchota Oshita, effrayé.

Devant lui se trouvait quelqu’un au sourire diabolique (peut-être le Roi-Démon) qui tenait une énorme épée et me regardait.

Derrière moi, il y avait un petit enfant qui criait et tremblait.

Soupir, devrais-je abandonner le gamin et m’enfuir ?

Mais je n’avais aucune capacité de combat.

Si seulement je n’avais pas vu ce gamin se faire attaquer par le Démon.

« Hé ! Vieux démon, c’est fini. C’est notre territoire, et Takashi, notre héros va venir nous sauver ! »

Je ne savais pas pourquoi je débitais des conneries, mais bizarrement, j’étais confiant.

Aurais-je mal en mourant ? Attends, ça serait mal si je mourais.

Est-ce que je devrais essayer d’utiliser la [Résurrection des morts] sur moi-même d’abord ?

… Hein ? Un ange apparu soudainement dans ma tête, est-ce que j’allais revenir à la vie ?

***

Chapitre 257 : Le Roi Démon Cayenne contre les héros convoqués (2)

« … Ho, n’es-tu pas toi-même un héros ? Alors, ne vas-tu pas me montrer la puissance qui a vaincu le roi orc ? »

« V-Vous vous trompez sur ce point. Je suis peut-être un héros, mais je n’ai aucune capacité de combat. »

« Tu n’es donc pas apte à te battre ? Alors, pourquoi es-tu venu jusqu’ici ? N’es-tu pas venu exprès d’un autre monde pour me vaincre ? »

« Je le sais bien ! »

Ce n’était pas le moment de parler de ces choses-là.

Alors que je m’amusais avec mes amis à l’école, nous avions soudainement été forcés de venir dans ce monde. Bien sûr que nous le savions.

« Eh bien, même si tu n’es pas apte au combat, cela ne me dérange pas… Je suis juste ici pour tuer tous ceux qui portent le nom de héros. Alors, sois obéissant et goûte à mon épée démoniaque, car elle est devenue assez rouillée. »

Merde, c’était fini pour moi.

Je n’arrive pas à croire que le Roi-Démon soit là, et il nous attaquait de plein fouet.

Je tenais fermement l’épée à une main avec mes deux mains, et j’avais pris une position de kendo tout en fixant mon ennemi.

… Cela allait être difficile… Et je commençais à m’agiter. Hahaha.

Bien sûr, le Roi-Démon sauta devant moi, comme s’il ne se souciait pas du tout de ma position.

En serrant les dents et en fermant les yeux, j’avais fait pivoter mon épée à la verticale.

J’aurais pu devenir quelque chose semblable à de la viande coupée en deux.

Quand j’ouvris les yeux, l’épée du Roi-Démon était profondément entrée au niveau de mon plexus solaire.

« Fuhahaha, donc tu ne mentais pas quand tu as dit que tu n’étais pas apte au combat. Qu’est-ce que c’est que cette faible attaque ? »

« « Takashi-kun !!!! » »

Après avoir écouté le Roi-Démon parler, j’avais cru que j’allais mourir sur le champ à ce moment-là… mais soudainement, des voix familières m’appelèrent dans mon dos.

Bon sang, Yamato… Chihiro… Vous êtes enfin venu.

Quand le Roi-Démon essaya de me trancher avec son épée, son mouvement s’était soudainement arrêté.

« … Tsk, qu’est-ce que c’est ? »

En y regardant de plus près, c’était la [Chaîne de Dieu] de Chihiro qui bloquait le mouvement du Roi-Démon.

« … L’ai-je fait à temps ? Takashi… Tu es vivant ? »

« Je suis en vie, grâce à toi Yamato. »

« Eh bien, Roi-Démon, vos sympathiques héros sont arrivés. »

« Hou, allez-vous me divertir ? … Mais ne te détends pas tout de suite, jeune garçon. »

« Quoi !? Comment peut-il bouger même avec la [Chaîne de Dieu] ? »

Comment se déplaçait-il alors que la [Chaîne de Dieu] l’entourait et que son épée était dans ma poitrine ?

« Guhaa… »

Je crachais du sang. C’était fini pour moi…

« Ta-Takashi !!!! »

« Reste loin de moi, Yamato ! Il n’est pas comparable à l’adversaire que nous avons affronté, c’est le seul et unique Roi-Démon. »

… Je ne sentais plus aucune force. Et je ne pensais pas pouvoir tenir encore longtemps…

Au bout de mes forces, j’étais tombé à terre.

Mais à ce moment-là, des anneaux d’anges éclatèrent sur ma tête, et mon corps s’étant soudainement rajeuni, j’avais pu me relever.

… Était-ce l’effet de la [Résurrection des morts] que j’avais lancé avant le combat !?

« Quoi ? »

Bien que j’aie été surpris, le Roi-Démon avait l’air encore plus surpris que moi. Ses mâchoires étaient grandes ouvertes.

« … Toi, n’es-tu pas déjà mort ? »

Puis, j’avais vu Yamato se précipiter avec son épée sacrée pour le poignarder.

Et la figure d’une jeune fille qui était à l’origine derrière Yamato entra dans le coin de mes yeux…

… Vous plaisantez, n’avaient-ils pas déjà fui ? N’avaient-ils pas entendu ce que j’avais dit ? Sans se soucier de Yamato ou de Chihiro, mais si cette jeune fille avait été touchée par l’une des attaques du Roi-Démon, elle serait sûrement confrontée à la mort.

… Comme prévu, le Roi-Démon bloqua l’attaque de Yamato.

Bien que Yamato ait attaqué avec son épée, l’attaque avait été bloquée à la dernière seconde, et la [Chaîne de Dieu] de Chihiro n’avait pas du tout été efficace…

« Yamato, tu ferais mieux de ne pas laisser cette jeune fille mourir ! »

Celui-ci répondit à mon cri en hochant la tête, il s’était immédiatement dirigé vers la jeune fille.

Ce satané Yamato, il faisait toujours en sorte d’agir de manière cool. Si seulement j’avais un peu de force pour me battre…

Sans détourner son regard du Roi-Démon, Chihiro utilisa à nouveau la [Chaîne de Dieu].

Attendez, est-ce que la [Chaîne de Dieu] a fonctionné cette fois ? Parce qu’il semblerait que ses mouvements se soient arrêtés.

« Mange ça ~ ~ ~ ~ !! »

Yamato avait alors sauté et lança une attaque avec son épée sacrée en direction du Roi-Démon.

« Vous êtes fous ~ »

Cependant, le Roi-Démon parla en déformant sa bouche.

L’épée du Roi-Démon fit jaillir une sorte de fumée noire.

Puis, l’énorme épée repoussa l’épée de Yamato et elle coupa son corps en deux.

Son corps s’envola en l’air, la partie supérieure de son corps tomba juste devant Chihiro, tandis que la partie inférieure tomba devant la jeune fille.

« Yamato ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ !!! »

***

Chapitre 258 : Le Roi Démon Cayenne contre les héros convoqués (3) : Nouvelle bête divine

« … Tu mens, n’est-ce pas ? Bien sûr que tu es vivant, n’est-ce pas Yamato-kun ? », cria Chihiro.

Des larmes coulaient sur ses joues.

De la même manière que Chihiro, Yamato et moi étions les meilleurs amis de notre monde, et en même temps, nous étions appelés dans ce monde.

Lorsqu’on voyait quelqu’un qu’on connaissait, ou plus précisément quelqu’un à qui on tenait, mourir soudainement devant nous… Même moi, j’avais envie de crier.

Mais que ferais-je si je me contentais de crier ? Si je devais mourir, personne ne reviendrait à la vie.

C’était peut-être l’un des pires scénarios auxquels nous ayons jamais été confrontés.

Réfléchis, réfléchis ! Il devrait bien y avoir quelque chose que je puisse faire.

… Cependant, pourquoi faisait-il si froid ici ? Serait-ce dû à l’aura meurtrière du Roi-Démon ?

Non, c’était impossible. Mais c’était un fait, la température autour de nous diminuait.

{Roi-Démon Cayenne… Viens-tu de tuer un héros ? Nous, les Bêtes Divines, nous ne permettons pas ce genre d’actions.}

… Hein, pourquoi le Roi-Démon s’éloignait-il ? D’un autre côté, la petite fille s’approcha du Roi-Démon.

« Une Bête Divine ? Pourquoi aides-tu les humains ? Ce sont eux qui interfèrent avec les équilibres de ce monde ! Et cette voix, est-ce que c’est Fenrir... »

Je ne pouvais pas dire de quoi il parlait. Mais c’était sûrement le bon moment pour faire revivre Yamato.

J’avais d’abord lancé [Résurrection des morts] sur moi.

Puis, une auréole apparue au-dessus de ma tête.

« … Bon, je suis sauvé pour le moment. »

Puis, en plaçant ma main sur la moitié supérieure du corps de Yamato, j’avais lancé [Résurrection des morts] sur lui.

… Puis, instantanément, la moitié inférieure de son corps avait été baignée de lumières chaudes et moelleuses, reconstituant lentement le corps qui avait été séparé.

« … Quoi ? Donc tu peux utiliser la résurrection ? »

{Où regardes-tu Cayenne… Fais-moi donc le plaisir en mourant : [Zéro absolu].}

La petite fille leva les mains, et soudainement, la jambe du Roi-Démon commença littéralement à geler.

« Q-Qui êtes-vous… ? », ai-je demandé en regardant la petite fille

« Je m’appelle Silva, je suis une bête de glace divine, soyez-en assurés, héros d’un autre monde. »

Quoi ? Une bête divine ?

« Une Bête Divine est un être puissant désigné par Dieu comme le gardien de ce monde. Et nous sommes dix au total, moi y compris. »

Dit-elle au fur et à mesure que son corps brillait. Ce corps d’enfant s’était transformé en celui d’une femme adulte.

La seule chose que je pouvais voir de son corps, c’était des cristaux de glace. Elle ne ressemblait pas du tout à un être humain.

En parlant du Roi-Démon, il avait été tué par l’épée sacrée de Yamato par-derrière.

C’était comme si une statue de glace avait été frappée avec un marteau. Il avait été réduit en morceaux…

« … Est-ce fini ? », cria Yamato alors qu’il émergeait de l’ombre.

« Oui Yamato, tu as fait du bon travail. Et avec cela, notre demande au Roi sera accordée ! »

« Ta-Takashi… Es-tu sûr ? Avons-nous vraiment tué le Roi-Démon ? »

« Oui. Et ceci grâce à la Bête Divine appelée Silva-sama là-bas. »

« Je vois, mais je suis content que tu sois sain et sauf, Takashi. »

« Désolé de t’avoir inquiété. »

« Franchement !! Sais-tu à quel point on était inquiets quand on a appris que tu étais face au Roi-Démon ? »

« Chihiro... Merci aussi d’être venu. »

Alors que nous soupirions de soulagement, nous avions parlé à la femme appelée Silva.

« Nous allons retourner au palais… Voulez-vous nous suivre ? »

Silva réfléchit un moment, avant de hocher la tête.

« Je n’ai pas d’intérêt à punir les gens, mais j’ai besoin de voir cet idiot qui a convoqué illégalement des héros. »

Cela nous avait permis d’éviter une énorme crise et de retourner au palais royal avec une invitée imprévue.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Héros, vous êtes revenus sains et saufs. », dit le roi George, assis sur son trône.

Chihiro lui parla alors.

« Ô, Roi, le Roi-Démon est mort, nous l’avons vaincu… Cela signifie-t-il que nous pouvons faire librement ce que nous voulons ? »

« Huuh!? Attendez juste un seconde, le Roi-Démon est mort ? En êtes-vous sûr ? Comment l’avez-vous vaincu ? »

Le roi nous regarda avec stupéfaction.

« … Je leur ai simplement prêté mes pouvoirs. »

Silva prit alors la parole.

« Hein ? Qui est cette étrangère que vous avez amenée ? »

« Moi ? Je ne suis rien d’autre que… la bête démoniaque Silva. »

***

Chapitre 259 : La réunion de classe de Myne (4)

Avec Waffle assis juste au-dessus de ma tête, j’étais entré dans le lieu où se tenait la réunion de classe, à l’intérieur de la mairie.

Après avoir donné mon invitation à la réception, j’avais été guidé par une femme jusqu’à une immense table.

« Ça fait longtemps que je n’ai plus vu Myne !! N’est-ce pas génial ! On va s’asseoir ensemble. »

Hm ? Qui étaient-ils, il semblerait que je les avais déjà rencontrés…

« … Pardon ? »

« … Quoi ? Nous as-tu peut-être oubliés ? Fufufu, c’est moi, Yurisha. »

Aah, Yurisha ! C’était la fille du maire, et aussi la personne la plus populaire de ma classe.

… Elle avait comme caractéristique un œil cramoisi, et une taille à peu près égale à la mienne.

Comme j’avais déjà Aisha, Sylphide et Sasha, je ne m’intéressais pas vraiment à elle.

Bien que j’avais senti un tas de regards autour d’elle.

Et parmi tous ces regards, l’un d’eux s’était tourné vers moi avec haine…

En regardant qui en était à l’origine, je vis que cela venait d’Ansem.

« … Uhmm Myne, puis-je te demander quelque chose ? »

Yurisha me le demanda en penchant légèrement son cou.

« Hm ? Que veux-tu savoir ? »

« Est-il vrai que tu es marié avec Lady Sylphide et avec la Sainte Archère Aisha ? »

« Oui, c’est vrai. Bien qu’il soit possible, que j’augmente le nombre de mes épouses dans un futur proche, mais cela n’a pas encore été annoncé publiquement. »

Il semblerait que mes camarades de classe écoutaient aussi ma conversation.

« Hein ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

Hmmm, puisque rien n’avait encore été annoncé pour Sheila, pouvais-je dire des choses sur elle ? Il vaudrait mieux garder le secret jusqu’à ce que mon beau-frère, Lewis l’annonce.

« Je suis désolé, c’est tout ce que je peux dire. »

« Zut, c’est dommage. Mais s’il y a une augmentation du nombre de mariées, alors peut-être que j’ai encore une chance… »

« … Hm ? Quoi ? »

« Wafu. »

« Kyaaa, si mignon ~, c’est quoi ce lionceau sur la tête de Myne ? »

« Aah, son nom est Waffle, c’est un membre de ma famille. »

« Est-ce un monstre que Myne a apprivoisé ? Cela ne te dérange pas si je le touche ? »

« Oui, vas-y. »

Après lui avoir donné la permission, Yurisha, qui était un peu effrayée, commença à lui caresser la tête.

« Wafu ~ »

Puis, Waffle rétrécit les yeux et secoua sa queue en se balançant, tout en montrant un visage agréable.

« … Tsk, ce satané Myne, utilisant son monstre apprivoisé pour attirer l’attention de Yurisha. »

« Hé, Ansem. Je pense qu’on devrait arrêter d’embêter Myne… Il est devenu noble maintenant. »

« Tais-toi Chibito !! Je me fous qu’il soit noble ou pas, c’est toujours Myne ! »

« Oi Myne. »

Hm ? Qui donc m’appelait?

Aah, c’est Kelly. Kelly était la seule avec qui j’étais proche quand j’étais à l’école.

Ansem me harcelait toujours quand j’étais à l’école… mais elle était la seule à rester avec moi tout le temps.

« Qu’est-ce qu’il y a, Kelly ? »

Laissant Yurisha de côté, j’étais allé là où se trouvait Kelly.

« Hey, Myne, j’ai une demande à te faire. Tu te souviens encore de Oreo Nii-chan ? »

« Oui, je crois que je m’en souviens un peu. »

« Eh bien, Ni-chan est en fait un grand fan d’Aisha. Il était donc sous le choc quand il a appris qu’elle était mariée. »

« C’est… Je suis désolé. »

… Hmm, je ne savais pas quoi dire à ce sujet.

« Alors Myne, je suis désolée de te demander ça, mais si tu pouvais laisser Nii-san avoir un rendez-vous avec Aisha ? »

« C’est évidemment impossible. Elle n’est pas une chose, d’accord, c’est ma femme. »

« Si c’est le cas, nous voulons aussi un rendez-vous. »

Les hommes qui écoutaient notre histoire se levèrent d’un seul coup et s’approchèrent de moi.

« Non, c’est non !! »

J’avais crié à tue-tête et ils partirent avec un regard insatisfait.

« Tsk, Myne, espèce de sale chanceux… »

… à ce moment-là.

{Myne, tu m’entends ?}

{Oui, qu’y a-t-il, Fenrir ?}

Soudainement, Fenrir se mit à me parler par [Télépathie].

{Calmes-toi et écoute attentivement, le Roi-Démon Cayenne est mort.}

{Eehhhh!? Es-tu sérieuse ? Comment...}

Si c’était le cas, alors c’était génial ! Et je n’avais pas de temps à perdre dans une réunion de classe.

{C’est une Bête-Divine qui l’a vaincu, car le Roi-Démon avait dépassé les limites.}

{Je comprends. Merci de me l’avoir fait savoir.}

C’était mauvais, devrais-je transmettre ceci au Roi.

{Sylphide, tu m’entends ?}

J’avais hâtivement communiqué avec Sylphide par [Télépathie].

« Désolé, mais j’ai des choses urgentes à faire, alors je vais m’excuser. »

{M-Myne ? Pourquoi cette conversation soudaine ?}

{Je suis désolé mais c’est une énorme nouvelle urgente, alors peux-tu venir me rencontrer ici ? Waffle est également avec moi.}

« Waffle, peux-tu amener Sylphide ici tout de suite ? »

J’avais lentement soulevé Waffle du haut de ma tête, et je l’avais doucement posé sur le sol.

« Oi Myne, qu’est-ce que tu veux dire ? Tu as dit quelque chose sur Sylphide ? La princesse va venir ici ? »

« Oui, elle va se joindre à moi pour que j’aille au palais royal. J’ai un rapport urgent pour le Roi. Alors, je suis désolé. », avais-je dit en m’inclinant devant tout le monde.

« Voici pour les frais. »

J’avais donné à Ansem une pièce d’argent.

En même temps qu’Ansem recevait la pièce d’argent, Sylphide ouvrit la porte à grand bruit, et Waffle était avec elle à ses pieds.

« Que s’est-il passé, Myne, pour que tu m’appelles ici ? »

« Je te le dirai en arrivant au palais royal. »

« Pour rencontrer mon cher père ? »

En écoutant notre conversation… Les gens autour de nous avaient commencé à parler.

« Merci pour ton dur travail Waffle, viens ici. »

Puis, Waffle courut vers moi et grimpa sur ma tête.

Après avoir confirmé que Waffle était en place, j’avais pris la main de Sylphide et j’étais sorti de l’endroit.

***

Chapitre 260 : La fin de la guerre et la situation d’urgence dans le Royaume d’Augusta

« Que s’est-il passé, mon mari ? »

« J’ai été contacté par Fenrir il y a peu de temps. Elle m’a dit que le Roi-Démon, Cayenne, est apparemment mort. »

« Quoi !? Es-tu sérieux ? … je comprends pourquoi tu agissais comme ça tout à l’heure. »

« Je n’ai pas encore entendu tous les détails, mais apparemment l’une des Bêtes divines l’a vaincu… »

« Je vois… C’est pourquoi Fenrir t’a contacté en premier. »

Elle savait que j’allais le signaler au roi.

Après avoir confirmé que personne ne nous suivait, j’avais utilisé la [Magie unique — Espace temps] pour arriver instantanément dans la chambre de Sylphide.

« Nous devons appeler Metia… »

Sylphide secoua la tête de façon désagréable et me tira la main.

« C’est bon, je suis là, Myne. »

« Je suis sûr que Père est dans son bureau… » murmura Sylphide en me traînant.

On avait entendu un grand coup sur la porte.

« … Qu’est-ce que… Comment ont-ils su que quelqu’un était à l’intérieur ? »

Sylphide et moi nous étions regardés et nous avions hoché la tête.

Comme nous ne savions pas qui c’était, nous avions décidé de répondre.

« Qui est-ce ? Pouvez-vous être un peu plus silencieux ? »

Sylphide, maintenant légèrement irritée, avait répondu.

« Aah, la princesse, êtes-vous ici pour rendre une visite ? »

Hm ? N’était-ce pas la voix de Metia ?

La façon dont elle parlait semblait indiquer qu’elle ne savait pas que nous étions ici.

Sylphide s’approcha de la porte, l’ouvrit et vit Metia se tenir là.

… Et le capitaine Cecil était là aussi.

« Princesse ! C’est une urgence. S’il vous plaît, allez voir le Roi dès que possible. »

Une autre urgence !? Et en regardant de plus près, il semblerait que le Capitaine Cecil ait une grave blessure au bras droit.

Était-ce lié à ladite urgence ?

« Capitaine Cecil, pourquoi êtes-vous blessé au bras droit ? »

« Pour l’instant, veuillez vous dépêcher de rejoindre le roi. »

Je fis un signe de tête, puis je pris Sylphide par la main avant de courir vers le bureau du roi.

Quand nous étions arrivés au bureau, Sylphide cria en frappant à la porte.

« Père, c’est moi. Sylphide, j’ai entendu dire qu’il y avait une urgence. »

Elle ouvrit la porte sans attendre de réponse.

… Ce que nous avions vu, c’était le roi et Morgue qui étaient en pleine discussion tout en nous regardant avec une expression stupéfaite.

« Hé, Sylphide, pourquoi agis-tu comme ça ? Sois un peu plus féminine. Tu sais que tu es mariée… Vas apprendre d’Aisha ou de Lady Sasha Lion. »

Le roi mit ses mains sur ses hanches et réprimanda Sylphide.

« Mettons cela de côté, tu es venu au bon moment, Myne. »

« Votre Majesté, nous avons entendu dire qu’il y avait une urgence ? Que s’est-il passé exactement ? »

Mon histoire était importante, mais étant donné les blessures du Capitaine Cecil, il valait mieux donner la priorité à cela.

« Pour être honnête… un monstre mystérieux est apparu dans notre capitale… Non, il n’est pas du tout sûr qu’il puisse être appelé un monstre… »

Eeeh ? Il y a un monstre dans la capitale !! Les citoyens ne sont-ils pas en danger ? C’est vraiment une urgence.

« Père, à quoi ressemblaient ces monstres ? »

… Le Roi se mit alors à parler.

Sorties de nulle part, 4 statues de pierre apparurent en même temps que des Orcs au centre de la ville.

En s’approchant de ces statues, des Orcs surgirent soudainement des airs.

Les quatre statues avaient engendré un groupe de 4 Orcs, en d’autres termes, 16 Orcs apparurent soudainement au milieu de la capitale.

Mais cela n’expliquait pas l’énorme agitation.

La deuxième équipe de chevaliers de Konoe, dirigée par le capitaine Cecil, s’y était rendue, mais comme tout le monde le sait, les Orcs sont assez forts. C’est un monstre qui se classe au rang C et qui nécessite de multiples aventuriers pour le vaincre.

Étant engagés dans une bataille aussi soudaine, les Chevaliers s’étaient battus, et le Capitaine Cecil avait subi une profonde blessure.

Actuellement, les Chevaliers dirigés par mon beau-frère s’y rendent pour réprimer la situation.

… Cependant, les mystérieuses statues de pierre restaient dans la capitale.

« De si étranges statues de pierre… »

C’était comme trouver une statue de pierre en forme de gobelin, ainsi que des gobelins autour d’elle.

« Je suis désolé de toujours compter sur toi, mais j’aimerais que tu me prêtes ton pouvoir pour nous débarrasser de ces statues de pierre. Aah, et pourrais-tu demander à Fenrir de vérifier leur identité. »

« À propos de ça, Roi, la raison de ma présence ici est aussi un rapport de Fenrir… »

J’avais regardé le Roi avec sérieux et j’avais rapporté ce que Fenrir m’avait dit.

« Qu’est-ce que c’est ? Je ne veux plus entendre de mauvaises nouvelles… »

« Non, ce n’est pas ça. Je pense que c’est une bonne nouvelle. »

« Alors, qu’est-ce que c’est ? »

Le Roi s’était assis sur sa chaise avec une expression soulagée.

« À ce propos… Apparemment, le Roi-Démon Cayenne est mort des mains d’une Bête Divine. »

« Quoi ? Es-tu sérieux ? C’est en effet une bonne nouvelle, mais comment est-ce arrivé soudainement ? »

« Je ne connais pas encore les détails, mais je compte aller rencontrer Fenrir dans un futur proche pour avoir des réponses. »

Le Roi se leva à nouveau et me chuchota à l’oreille.

« Je te laisse faire. Fais-moi savoir dès que tu as compris quelque chose. »

« Je comprends ! Je vais maintenant me renseigner sur les statues de pierre. »

***

Chapitre 261 : Fenrir et la déesse

« … Dans ce cas, je vais immédiatement aller rencontrer Fenrir. »

En disant cela, j’avais fait mes adieux au Roi et j’avais tenu Sylphide par la main.

« Sylphide, allons-y. »

En chuchotant dans son oreille gauche, Sylphide avait souri avec gentillesse et elle me serra les mains.

En utilisant cela comme signal, j’avais activé [Magie unique — Espace temps].

Notre point d’arrivée était évidemment la forêt des esprits, la maison de Fenrir.

Puis, j’avais appelé Waffle qui dormait sur ma tête avant de sauter dans le vortex noir.

« Waffle, il est temps de se réveiller. On va rencontrer Fenrir. »

« Wafu ~ »

D’un ton somnolent, il aboya tout en glissant du haut de ma tête avec ses quatre pattes écartées.

{Wafu, on va rencontrer maman?}

Waffle renifla le vortex noir avant d’y entrer sans hésiter.

… Hmm, je pense que je devrais être prudent. Je parie que dès que j’entrerai, les trois frères de Waffle m’attaqueront.

Me préparant mentalement, je sautais dans le vortex noir et, comme prévu, les trois petits coquins avaient vigoureusement frappé mon corps.

Ils me fixaient intensément, leurs queues se balançant lentement d’un côté à l’autre.

Pour une raison quelconque, Waffle le faisait aussi.

« Je le veux bien, mais uniquement pour un instant. J’ai aussi des affaires importantes à gérer. »

Ainsi, j’avais sorti un boomerang que j’avais transformé à partir d’un morceau de bois que j’avais sorti du sac de stockage et je l’avais montré à tous les trois.

Après leur avoir montré, je l’avais jeté.

Le boomerang fit demi-tour avec un bruit de surcharge et revint.

« Va chercher. »

En disant cela, le trio avait immédiatement chargé vers le boomerang.

Je savais que le niveau n’était pas difficile, car l’un d’eux sauta et l’attrapa, c’était Waffle.

« Nii-chan, ce n’est pas juste ~ je suis sûr que tu joues tous les jours avec Myne. »

Waffle regardait ses frères d’un air fier avec le boomerang dans la bouche.

« Wafufu. »

Waffle fit un bruit joyeux en les regardant.

{Hey Waffle, n’es-tu pas l’aîné ? Donne une chance à ton jeune frère.}

J’utilisais [Télépathie] pour attirer l’attention de Waffle. La queue de celui-ci s’abaissa et il avait eu l’air un peu triste.

Mais Waffle restait toujours Waffle, car il courut vers ses frères avec le boomerang.

{Waai, merci Onii-chan.}

{Wafu wafu, je t’aime Onii-chan.}

En regardant la situation avec le sourire, j’avais pris un morceau de viande de Haut Orc dans le sac de rangement.

« Venez tous ici. J’ai des snacks pour vous. »

En les appelant tout en secouant la viande, les trois loups à l’air féroce s’étaient précipités sur moi avec un élan violent.

Après m’avoir renversé, la viande était tombée par terre.

Avec un regard féroce sur la viande, je leur avais dit : « Allez-y. »

Après avoir dit cela, ils avaient joyeusement secoué leur queue et commencèrent à la manger.

{Myne, as-tu quelque chose à me dire ? Et les garçons, arrêtez ça et venez par ici.}

Fenrir m’avait gentiment appelé.

{Waffle, je te les laisse.}

Après ça, j’avais marché lentement jusqu’à Fenrir.

Waffle avait alors mis sa patte droite au-dessus de sa tête et me dit.

{Waffle, laisse-moi faire ! Après tout, je suis le frère aîné.}

{ … D’accord, je te laisse faire.}

{Est-ce à propos du Roi-Démon, Myne ?}

Je hochais la tête devant Fenrir, qui continua de parler.

Selon la politique de la Déesse, il n’était pas permis de faire venir des gens d’un monde qui n’était pas géré par la Déesse.

En outre, il ne devait absolument pas y avoir de préjudice pour les autres habitants de ce monde.

Il semblerait donc que le Roi-Démon lui-même ait voulu tuer les habitants de l’autre monde.

En conséquence, la Déesse fut enragée par une telle action et ordonna à une Bête Divine proche, nommée Shiva, de vaincre le Roi-Démon.

… je vois, ceci explique cela.

Bien que j’aie compris les grandes lignes… J’avais quand même l’impression d’avoir oublié de demander quelque chose de très important.

Avant que je puisse réfléchir, Fenrir continua de parler.

Tout ceci a pour origine le Roi de Laurasia, qui força les héros à venir, donc Shiva voulait aussi tuer le Roi.

Par conséquent, le problème de la destruction de la famille royale de Laurasia allait surgir. Fenrir voulait donc que j’envisage d’épouser la princesse Sheila.

Eh bien, si la moitié de la situation était due à cela, et si cela ne la dérangeait pas d’épouser quelqu’un comme moi. J’allais accepter la proposition.

Soupir, j’allais donc avoir une quatrième femme.

Je me demande ce que père et mère en pensaient au paradis ?

Et sur 4 d’entre elles, 3 étaient des princesses… Pour un roturier comme moi… C’était franchement ridicule.

Oops, Fenrir n’avait pas encore fini de parler.

Il semblerait donc que la Déesse voulait renvoyer les héros dans leur monde.

Cependant, une telle compétence n’existait pas dans le monde des mortels, elle semblait donc être troublée par la façon de les renvoyer.

Et avec cela, elle voulait que je [Coupe] les compétences des héros.

Cela semblait être une demande directe de la Déesse elle-même. La récompense semblait être les compétences que les héros possédaient.

Je me demandais quels genres de compétences ils avaient, j’avais toujours en mémoire les compétences de héros que Maiya et Garnet possédaient.

Je serai donc récompensé par ces compétences… ce qui signifie que, oh oui ! J’étais tellement occupé que j’avais oublié d’aller au Donjon de la prison !

Je me demandais si Jormungandr serait en colère contre moi ?

Bref, je connaissais maintenant toute l’histoire à propos du Roi-Démon.

Ensuite, passons à l’affaire pour laquelle j’étais venu ici.

J’avais immédiatement demandé à Fenrir de me parler des statues de pierre, afin d’accomplir la mission que le Roi m’avait confiée.

« … Hmm, les statues de pierre monstrueuses ? Je les connais très bien. Et c’est sur ce sujet que la Déesse m’a donné des explications. »

Hein ? La Déesse ?

« Hein ? On dirait que tu ne sais pas comment faire. N’as-tu pas oublié le fait que Maiya t’a donné la compétence [Communication avec la Déesse] ? Essaie d’utiliser ça. »

Ah oui, c’était bien ce qu’il me semblait. Mais j’avais peur de l’utiliser, car je ne savais pas ce qui se passerait.

« Après, je te mettrai au courant de ce que tu devras faire plus tard, mais essaye d’utiliser la compétence maintenant. »

***

Chapitre 262 : Discussion avec la déesse, un nouvel ennemi

{ … D-Déesse...}

Après avoir utilisé la compétence [Communication avec la Déesse], je parlais avec nervosité pour la première fois, selon les instructions de Fenrir.

{Cette voix, est-ce Myne ? Alors vous vous êtes finalement décidé à me parler, hein !? N’avez-vous pas été un peu lent là-dessus ?}

{Uhmm, je m’excuse.}

{Je vous le dis de nouveau, je suis surprise de la façon dont vous utilisez vos compétences. Je n’aurais pas pensé à les utiliser de cette manière.}

{ … Hah, je suis désolé pour ça.}

{Alors, en quoi est-ce je pourrais vous être utile ?}

Fenrir m’avait demandé de contacter la Déesse pour lui parler des statues de pierre qui étaient apparues dans le palais royal.

{Ah, ça, hein ? Ce sont des monstres gênants…}

Si la déesse disait que c’était un monstre gênant, ne serait-il pas difficile pour nous de le vaincre ?

Ce sera un rapport difficile à donner au roi.

D’après ce que la Déesse avait dit, les monstres seraient apparemment des individus d’un autre monde.

Le monde d’où provenaient ces statues de pierre était appelé le Monde du Dessous, et il était géré par une autre Déesse.

Et à l’instar de notre monde, où nous avions des bêtes divines, le Monde du Dessous avait la sienne, appelée le Roi des Ombres.

Et en ce qui concernait les statues de pierre. Apparemment, c’était l’un des subordonnés du Roi de l’Ombre.

Et par chance, nos deux mondes avaient été connectés, ces monstres avaient donc pu venir ici.

De plus, nos monstres étaient légèrement différents de ceux du Monde du Dessous.

Les Orcs de notre monde correspondaient à leurs porcs. Les Karin étaient basé sur les Crabes Ermites. Les Yaguto correspondaient à leurs autruches, nos poissons étaient devenus chez eux des Sahagin. Effectivement, il y avait des monstres que nous ne connaissions pas du tout.

De plus, les Antica, qui avaient été récemment découverts semblent être des monstres uniques au monde du Dessous. C’était des monstres de type fourmi.

Il semblerait donc que ce Roi des Ombres avait l’intention de marcher dans notre monde en s’engageant dans une bataille contre nous.

Pour empêcher cela, nous devrons pénétrer dans son territoire, le Monde du Dessous, et vous l’aurez deviné, vaincre le Roi des Ombres.

Qui aurait pu deviner que les monstres du Monde du Dessous étaient bien plus féroces et plus forts que nos monstres ?

C’était pourquoi la déesse m’avait demandé de « vaincre le Roi des Ombres ».

Cependant, même si elle avait dit cela, l’adversaire était une existence similaire à celle d’une Bête Divine.

Quoi qu’il en soit, j’étais toujours un humain. Ce ne sera pas un adversaire facile.

{Myne, rassemble quelques amis pour préparer la bataille. Ensuite, j’enverrai des cadeaux à mes adorables humains.}

… je suis sûr que les cadeaux de la Déesse seront outrageants.

Il y aura certainement du grabuge à cause de ça.

Le cadeau était si énorme qu’il fallait le séparer en deux catégories.

La première était une compétence qui me sera donnée dès que j’aurais 20 ans.

Donc, vu que nous avions obtenu nos compétences à l’âge de 15 ans, j’en obtiendrai une autre à 20 ans. Tout ce que j’avais à faire, c’était d’aller à nouveau au temple.

L’autre cadeau, c’était des armes et des armures d’excellente qualité.

Si nous allions sur le champ de bataille dans le Monde du Dessous et que nous gagnons, nous pourrions obtenir des armes et des armures spécifiques.

Et ces armes et armures seront bénies par la Déesse.

Ah, et pour pouvoir combattre contre le Roi des Ombres, la Déesse m’avait donné une nouvelle compétence.

Et cette compétence était…

[Marque de la Déesse] : Quand on utilise une compétence, si la Marque de la Déesse est lancée, l’effet de ladite compétence s’améliorera grandement.

… C’était ça.

Par exemple, si vous utilisiez [Marque de la Déesse] avant d’utiliser [Récupération — petite], l’effet en sera maximisé.

Honnêtement, c’était une compétence incroyable. Merci beaucoup, Déesse.

… Bon, j’avais entendu tout ce que je devais savoir, je devrais bientôt rentrer chez moi.

{Fenrir, j’ai pu apprendre beaucoup de choses grâce à la Déesse.}

{Ok, donc pour faire face au Roi des Ombres, nous, les Bêtes Divines, allons coopérer avec les humains en nous transformant en humains.}

{Shiva et Ymir nous aideront.}

{Cela va énormément augmenter nos forces !!... Cependant, est-ce que Fenrir ne viendra pas ?}

{ ... Malheureusement, je ne peux pas devenir un humain. Cependant, n’as-tu pas mon fils à tes côtés !}, dit Fenrir avec une grande confiance.

Il est certain qu’avoir Waffle à mes côtés était encourageant.

J’avais alors remercié Fenrir et j’avais décidé de retourner au palais royal.

En utilisant [Magie unique — Espace temps], je sautais dans le vortex noir avec Waffle sur la tête.

… Je me demandais quelle réaction allait avoir le roi ?

Pour être honnête, l’histoire de la Déesse était trop effrayante.

***

Chapitre 263 : La détresse de Fahren et nos mariages

Après avoir dit au revoir à Fenrir, j’avais utilisé la capacité de [Magie unique — Espace temps] afin de me rendre à l’endroit habituel où j’arrivais chaque fois que je voulais aller au palais royal, la chambre de Sylphide.

J’allais devoir rappeler Metia…

En pensant à ces choses, j’étais sorti du vortex noir, et voici que le roi était assis là…

« Ooh, tu es de retour Myne !! »

« Je suis revenu, et il y a quelque chose que je dois signaler. »

Avec un rythme lent et sérieux, le roi se leva et se mit à déglutir en silence.

« Uhmm, votre Majesté, à propos du rapport, est-ce qu’on peut aussi appeler mes beaux-frères… ? »

« … Alto et Lewis ? Cela pose-t-il un problème s’il n’y a que moi ? »

Le roi me regarda avec mécontentement.

On ne pouvait rien y faire, hein ? À part le fait que cela concernait la prochaine génération et aussi le prochain roi…

« … Très bien, j’ai compris. Metia, appelez Alto et Lewis tout de suite. Dites-leur que c’est urgent ! », cria Fahren dans le couloir.

« Oui. Je comprends. »

Metia, qui attendait dehors, répondit et courut aussi vite qu’elle le put.

« … Alors, qu’est-ce qui est si important ? »

« Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. Laquelle voulez-vous entendre en premier ? »

« … Hmm, est-ce que la bonne nouvelle a quelque chose à voir avec Cayenne ? Et la mauvaise nouvelle… c’est à propos des informations concernant ces statues de pierre ? », dit le roi d’un ton plutôt énervé.

Comme l’air devenait encore plus sérieux, nous avions finalement entendu un coup sur la porte.

« Père, j’ai entendu dire que tu avais reçu une nouvelle urgente. »

Ah, on dirait que c’était mon beau-frère. J’étais content qu’il ne fasse pas irruption dans la pièce comme Sylphide le faisait tout le temps.

« Oh, Alto ? Dépêche-toi d’entrer, Lewis est-il avec toi ? »

Après avoir obtenu la permission, Alto et Lewis ouvrirent la porte et entrèrent.

« … Hm, Myne est là ? Y a-t-il un autre problème, père ? »

… Savais-tu, beau-frère, que tu étais horrible. Juste parce que tu m’avais vu, tu pensais que nous avions une sorte de problème. Eh bien, encore une fois, c’était une affaire troublante.

« Très bien Myne, s’il te plaît, commence par tes rapports. »

« Oui, je vais maintenant tout vous expliquer. »

Assis, je m’étais mis à le leur expliquer.

Commençons par le Roi-Démon Cayenne.

« … D’après mes découvertes, le Roi-Démon a été vaincu par l’une des Bêtes divines du nom de Shiva. »

Après avoir dit ça, mon beau-frère avait l’air heureux et fit un petit geste du poing.

« À ce sujet, la Bête Divine a interféré parce qu’il y avait une raison. »

« … Quelle est la raison ? »

J’avais alors expliqué que la Déesse ne voulait pas que l’on fasse du mal à des habitants d’un autre monde, et en particulier aux héros qui avaient été convoqués récemment. De plus, ces héros étaient engagés dans un combat avec le Roi-Démon.

« … La Bête Divine était allée ensuite voir le Roi de Laurasia pour corriger ses fautes. »

« Ce satané George… Il le mérite. »

« Et en parlant du Roi de Laurasia, la Déesse voulait que j’épouse la Princesse Sheila pour ne pas détruire la lignée de la famille royale. »

« … Hmm, c’est donc comme ça, j’ai compris… alors, reconfirmons ton mariage. Ce qui veut dire qu’on doit se dépêcher et rendre ça officiel. Alto, Lewis, faites également votre cérémonie de mariage avec Myne. Très bien, quelle est la mauvaise nouvelle ? »

… On y vient !

« Uhhhhhh, il s’agit en effet des statues de pierre… »

Avec mon front et mes paumes de main qui transpirent abondamment, j’avais expliqué toute la situation concernant ces monstres venant d’un autre monde appelé le Monde du Dessous.

« Je pensais que nous en avions fini avec le Roi-Démon, mais maintenant nous devons nous occuper de ce Roi des Ombres. »

« D’accord, je sais ce qu’il faut faire, et j’espère que je pourrais à nouveau compter sur toi, Myne… »

« Devrions-nous en informer les citoyens ? », demandais-je au roi.

« Il vaut mieux garder cela secret pour l’instant. », me répondit-il immédiatement.

« Il y a d’autres bonnes nouvelles… »

« Hmm ? Il y en a d’autres ? »

« Oui. Cette histoire est la raison pour laquelle j’ai demandé aux princes d’être ici présent. »

La première bonne nouvelle était que la Déesse allait donner une autre compétence après avoir atteint l’âge de 20 ans.

« Quoi… »

La bouche grande ouverte, je lui avais alors indiqué le nouveau champ de bataille où les gens allaient gagner de nouvelles armes et armures après avoir vaincu les monstres du Monde du Dessous.

« C’est incroyable. Est-ce que c’est quelque chose comme une arme de donjon ? », demanda mon beau-frère en regardant sa propre épée Linus.

« C’est tout pour mon rapport. », avais-je dit en me levant et en m’inclinant.

Même si je m’étais levé, le Roi n’y avait pas fait attention et réfléchissait avec une expression sérieuse.

Sans vouloir intervenir plus longtemps, j’utilisais [Dissimulation de présence] et je m’étais faufilé lentement hors de la pièce.

Alors que j’étais sur le point de partir, Sylphide se tenait à l’extérieur.

« Myne, je t’attendais. Ne vas-tu pas exterminer ces statues de pierre ? »

Exact, si mon beau-frère était là, cela signifiait que tout le monde n’était pas allé se battre contre ces statues de pierre.

C’était ma chance de tester la force de ces monstres du Monde du Dessous.

***

Chapitre 264 : Mariages Multiples (1)

Dans la salle de la réunion de classe

« A-Attendez, celui qui s'appelle Myne est avec Lady Sylphide, n’est-ce pas ? »

« O-Oui, tu n’as pas tort. »

« Argh, je n’arrive pas à croire qu’il ait épousé la Princesse Sylphide, ce salaud… je suis tellement envieux de lui. »

« N’a-t-il pas épousé Lady Aisha également ? »

« Il a vraiment toutes les bonnes nanas, hein. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Dans le palais royal d’Augusta

« Alors mon frère, quelle sera la date de ton mariage ? De toute façon, je dois aller en parler à Starsha et Starshion, donc pour l’instant tu devrais en parler avec Lady Luca. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« … Et c’est l’essentiel, alors qu’en pensez-vous, les filles ? »

« Fueeeee, Myne va donc aussi épouser Lady Sheila ? Au paradis, Maître Yukino sera sûrement ravi quand elle verra que Myne est devenu un grand homme. »

« Ah ? Starshion, connais-tu Myne ? »

Quand je lui avais rendu visite et que j’avais parlé de lui, elle avait un sourire éclatant sur le visage.

« Oui. Après tout, Myne est le fils de mon maître. J’ai vécu et étudié dans la maison de mon maître pendant un certain temps, et je connaissais Myne depuis qu’il était tout petit. »

« Héhé, alors comment était Myne quand il était enfant ? »

« Lady Starsha, savez-vous qu’Alto risque d’être jaloux ? »

« Ça n’arrivera pas, Starshion. Je me demandais seulement quel genre de personne ma sœur va épouser, c’est tout. »

« Si vous êtes si curieuse, pourquoi ne pas le rencontrer ? »

« Hmm, vous avez raison, mais ce n’est pas le moment, peut-être dans le futur. En laissant cela de côté, quelle date allez-vous choisir pour le mariage ? »

« Tout me va, mais honnêtement, ce mariage va être gênant. »

« Ehh ? Pourquoi ? »

« Il va y avoir 4 princesses là-bas. Et votre famille royale ne va-t-elle pas fusionner avec la nôtre ? Je ne pense pas que ce sera une fusion aussi facile. »

En écoutant les paroles de Starshion, j’avais été convaincu et j’avais réalisé que je devais tenir compte du temps qu’il avait fallu à mes parents pour emménager.

Comme mon père était le roi, il n’était pas facile d’adapter leur emploi du temps pour se rendre dans un autre pays.

« … Oh non ! Je dois rencontrer Sasha !! »

C’est vrai. Ma sœur avait aussi son propre mariage le même jour. Je devrais donc le lui demander, comme je l’ai fait avec sa sœur. Je crois qu’elle ne pouvait pas décider toute seule.

« Je suis désolé Sire Alto, mais il faudrait que je rencontre ma sœur… »

Après avoir dit cela, Alto avait souri et me tint la main droite.

« Ok, Stasha, je vais aussi venir. »

« Aah, je suis désolée. »

« Allez-vous chez Myne ? Alors, je dois aussi y aller. »

Starshion proposa de nous accompagner.

« Je ne pense pas que nous en ayons besoin, puisque Myne devrait probablement être encore au palais royal… »

Alto avait ensuite tenu les mains de Starshion dans sa main gauche.

Tout le monde s’était décidé à bouger ensemble. Alto commença donc à chercher Myne.

Myne était sûrement retourné chez lui. Et comme le trajet prend une demi-journée, ils y arriveront de nuit.

« Alto, ne serait-il pas préférable de se dépêcher d’aller à Lucas... »

« Puisque nous serons ensemble dans le futur, je vais révéler un secret de la famille royale. Mais promettez-moi de n’en parler à personne. »

Avec une expression sérieuse, Alto s’était dirigé à l’arrière du palais royal en tirant sur nos mains.

En pénétrant plus profondément dans le palais royal, nous étions arrivés à un escalier qui descendait jusqu’à un sous-sol.

« … Où est-on, Sire Alto ? »

L’endroit où nous étions arrivés était un hall sombre. Ce qui était étrange, c’est qu’il n’y avait qu’une seule porte au milieu de la pièce.

Starshion le demanda donc à Alto après avoir vu cette scène aussi étrange.

Pour commencer, il y avait cette pièce dans un tel sous-sol… Ensuite, il y avait une porte au milieu de la pièce. Quoi qu’on en dise, c’était vraiment bizarre.

« Toutes les deux, pas besoin d’être trop prudente. Cette porte est le secret qui est né récemment dans le Royaume d’Augusta. »

… Cette porte était le secret ?

Après avoir entendu le secret de la part d’Alto… Nous ne pouvions plus cacher notre surprise.

***

Chapitre 265 : Mariages Multiples (2)

… C’était donc vrai. Comme l’avait dit Sire Alto, cette porte mobile avait des compétences.

« … Est-ce vraiment la ville de Lucas ? »

On pouvait le confirmer qu’après avoir regardé Stashion qui avait un air surpris. Vu qu’elle était déjà venue ici, je savais que nous étions bien dans la ville de Lucas.

Sans même nous laisser nous souvenir de nos sentiments, Alto commença à avancer.

Et au moment où il s’était arrêté, nous nous trouvions devant un bâtiment qui avait été construit assez récemment.

« Sire Alto, où sommes-nous en ce moment ? »

« Ah oui, c’est la maison du clan de Myne. »

Pendant cette conversation, une femme chevalière en armure était à la réception.

« Je me demandais qui pouvait venir, et ce n’est personne d’autre que le Prince lui-même… Avez-vous des affaires avec Sire Myne, ou est-ce la Princesse que vous cherchez ? »

Après que la chevalière ait vu que c’était Alto, elle le lui demanda ouvertement.

« Hm, as-tu pris l’habitude de travailler ici, Melissa ? »

Il semblerait qu’Alto connaissait la femme chevalière là-bas.

« Oui, c’est très paisible quand le capitaine Cecil n’est pas là. »

« … Cecil, hein, cet idiot a parfois des problèmes mentaux. Cependant, il s’est bien comporté récemment, alors je pense que c’est pour le mieux. »

« J’aurais besoin de rencontrer Lady Metia. »

« Aah, je voulais aussi lui dire ça. De toute façon, j’ai des affaires avec Myne, mais aussi avec Lady Sasha Lion. »

La femme chevalière qui s’appelait Melissa nous regarda tous les deux, hocha la tête et partit.

« Qui était cette dame ? »

Après que je le lui ai demandé, Sire Alto me répondit que c’était une ancienne subordonnée.

Mais en ce moment, elle travaillait sous les ordres de Sire Myne, de la famille Fortuna.

Bien qu’elle soit une excellente chevalière, elle n’aimait pas le fait que ce type nommé Cecil la harcelait constamment sexuellement, alors elle avait demandé un transfert à son amie proche, la princesse Sylphide.

… Je suis contente. J’avais pensé que c’était une maîtresse de Sire Alto, vu qu’elle semblait bien connaître Sire Alto.

Mais après avoir compris qu’il n’y avait pas de telles relations… Avoir ce genre de sentiment, cela voulait-il dire que j’aimais Sire Alto ?

Après que Sire Alto se soit assis, Stashion et moi nous nous étions assises derrière lui, et nous avions attendu le retour de la chevalière.

… Après avoir attendu pendant environ 5 minutes, un bruit de cliquetis avait été entendu au travers des portes de notre salle.

« Nee-san ! Tu es à l’intérieur ? »

… Ce bruit, c’est ma jeune sœur, Sasha Lion.

« Entre Sasha. »

Après m’avoir entendue, elle ouvrit lentement la porte.

Cependant, la personne qui était entrée n’était pas celle que je pensais, c’était Son Altesse Sylphide.

Puis, j’avais vu ma sœur Sasha par-derrière, elle fut suivie par Myne.

« Frère, qu’est-ce qui t’amène ici ? Tu as même choqué Melissa. », déclara Sylphide avec une sorte de colère dans son ton.

Il semblerait que Sire Alto s’emportait vite.

« … N-Non tu te trompes. Je suis en fait ici pour parler de notre cérémonie de mariage avec Myne, et je voulais savoir ce que Lady Sasha Lion désirerait comme date de mariage. »

Après qu’Alto ait parlé, j’avais commencé à parler à ma sœur.

« Sasha, avons-nous le temps d’attendre que Père et Mère arrivent ? Alors je pense qu’il est préférable de discuter de la date de notre mariage. »

« … Hmm, si c’est le cas, pourquoi ne pas nous déplacer vers le bureau et nous asseoir. »

Pendant ce temps, Sire Alto parlait à Sire Myne d’une voix douce. Je me demandais si c’était quelque chose qu’on ne devait pas entendre…

Alors que j’y réfléchissais, Sire Alto quitta ensuite la pièce avec Sire Myne.

***

Chapitre 266 : Mariages Multiples (3)

« Au fait, Myne, est-il possible que nous discutions de l’existence de la Bête Divine avec elles ? »

« Je ne pense pas qu’il y ait de problèmes avec ça. »

« Je vois, je suis soulagée d’entendre ça. Si nous pouvons parler de l’existence de Fenrir, alors nous pouvons utiliser le contrat de la Bête Divine pour expliquer tes compétences. »

« … Tu veux dire comme une excuse pour mes compétences ? »

« Oui, car si nous pouvions parler de tes compétences en nous cachant derrière la puissance de la Bête Divine, nous serions en mesure d’amener les invités de notre autre pays en un rien de temps. »

« Je veux dire, c’est bien que Sasha et Stasha sachent cela, mais que ferions-nous pour les ramener chez elles ? N’est-ce pas une mauvaise chose que de montrer mes compétences devant ses parents ? »

« On peut juste utiliser la porte de transport pour les faire rentrer chez elles. »

« Et en raison de cela, s’il te plaît, tu dois créer une autre porte pour nous au palais royal, Myne ~ », dit le beau-frère en me frappant légèrement sur l’épaule.

Cette porte consomme une graine de compétence, je n’avais donc pas envie d’en faire une autre comme ça, mais il ne fait aucun doute que cela résoudrait nos problèmes actuels…

« Entendu. Mais s’il te plaît, donne-moi un peu de temps. »

« Ce n’est pas bon. Je préférerais que la date du mariage soit avancée. »

« Haa, alors, peux-tu utiliser la porte de ma maison d’abord ? »

Comme nous n’avions pas beaucoup l’occasion d’utiliser la porte de notre maison, cela ne me dérangeait pas que l’on me l’emprunte pendant quelques jours.

« Fumu, si c’est le cas, alors nous pouvons l’utiliser immédiatement. »

Après avoir terminé notre discussion, nous étions retournés dans la pièce où se trouvaient Sasha et ses collègues.

« Beau-frère, puisque nous y sommes, n’est-il pas préférable de parler aussi à Lady Luca ? »

« Je le dirai à Lewis et Lady Luca plus tard. »

Sasha et Stasha, qui écoutaient notre conversation, plissèrent les sourcils et tendirent la langue.

C’était effectivement des jumelles, non seulement elles se ressemblaient, mais même leurs gestes étaient similaires.

Et toutes deux étaient sans aucun doute belles.

Sylphide et Aisha étaient toutes deux de belles femmes, mais que se passerait-il si une autre belle femme devait également m’épouser ?

Ah, attends un peu ! Où est Sheila ?

J’allais aussi devoir discuter avec elle.

« Sylphide, Aisha, savez-vous où est Sheila ? »

« … Elle est actuellement au palais royal en tant qu’invitée. »

C’était mon beau-frère qui répondit à ma question en lieu et place de Sylphide ou Aisha.

« Mince, j’aurais dû l’amener correctement. »

Le beau-frère rit fort en se grattant la tête. Il n’y avait pas pensée avant de venir ici.

Puis, Sylphide et Stasha le regardèrent avec un visage déçu.

« Aisha, Sylphide, Sasha, désolé, mais je vais devoir aller au palais royal. »

Comme tout le monde était au courant pour la porte de transport, je pouvais y aller sans rien leur expliquer.

***

Chapitre 267 : Mariages Multiples (4)

« Aisha, Sylphide, Sasha. Je suis désolé, mais je vais me rendre au Palais Royal immédiatement », avais je dit à mes épouses avant de sortir de la pièce.

Puis, entrant dans une pièce vide tout en confirmant qu’il n’y avait personne, j’avais utilisé [Magie unique — Espace temps], et je m’étais dirigé vers le palais royal.

… Bon, je m’étais précipité au palais royal dès que je l’avais pu, mais finalement, je ne savais pas où se trouvait Sheila.

Je suppose que, dans un moment pareil, je devrais appeler Metia.

Confirmant mes pensées, j’avais sonné à la porte de la chambre.

Le son de la sonnette résonna dans toute la pièce.

… Au bout d’un moment, j’avais entendu un cliquetis venant de la porte.

Comme d’habitude, elle était rapide.

« Bonjour madame Metia. »

Répondant à la porte, elle ouvrit la porte et entra.

« … Oh ? Si ce n’est pas Sire Myne ? »

« Ah, oui. Désolé, mais je suis pressé en ce moment. Savez-vous où se trouve Sheila… je veux dire où se trouve la princesse Sheila ? »

« Lady Sheila ? »

Après avoir dit cela, elle plaça son doigt et son index sur sa bouche, en réfléchissant.

« Ah oui, mon beau-frère a mentionné qu’elle séjournait au palais royal en tant qu’invitée… »

Et après que j’ai dit cela, elle prit une seconde pour réfléchir avant de pointer du doigt.

« Nos invités de Laurasia, je vais vous guider jusqu’à l’endroit où se trouve Lady Sheila. »

Des invités ?

Quand j’avais interrogé Metia à ce sujet…

« … Il semblerait que quelque chose d’important se soit passé dans leur pays, et que leur famille ait fui ici apparemment. »

Si je ne me trompais pas, Fenrir en avait déjà parlé…

« Pour cette raison, la famille Laurasia est actuellement dans la chambre juste à côté de la nôtre. »

La famille royale, dites-vous !? Et qui plus est, elle est à côté de nous ?

J’avais soudainement crié.

« Uhmm, est-ce qu’il est possible de leur rendre visite en ce moment ? »

« Oh non, Sa Majesté a dit que vous deviez être accompagné par lui, sinon vous ne pourrez pas aller dans la chambre… »

« Alors, pourriez-vous le dire au roi ? »

Quand je l’avais demandé, Metia fit un salut avant de sortir de la pièce.

Après avoir attendu un moment, la porte s’ouvrit et le roi entra.

« Myne, as-tu quelque chose à dire à la famille Laurasia ? »

« … Euh, comme mon beau-frère est venu à la maison de notre clan et a discuté de la date du mariage, nous aimerions également confirmer la date avec la princesse Sheila. »

« Je vois. Mais Myne, il ne t’est pas nécessaire d’épouser la princesse Sheila, c’est à toi de décider. »

Hein ? Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ?

Je pensais que la famille Laurasia avait été détruite par Shiva. Alors, comme ils avaient besoin d’un successeur, on m’avait demandé d’épouser Sheila pour ne pas détruire la lignée.

De plus, il y avait trop de choses que je ne comprenais pas, comme le fait que la famille Laurasia résidait aussi actuellement au palais royal.

Il semblerait que la vérification de cette situation soit une priorité absolue.

***

Chapitre 268 : Agitation dans le Royaume de Laurasia

Vérifier la situation était la priorité absolue, mais il semblerait que je ne puisse pas en entendre plus à cause de roi.

N’était-il pas plus rapide de demander à Sheila ?

Donc, d’après l’histoire du roi, je n’avais plus besoin d’épouser Sheila.

… Mais, qu’en était-il de mes sentiments pour elle ?

J’avais fermé les yeux et j’avais imaginé Sheila juste en face de moi.

Je m’étais rappelé le moment de notre première rencontre, où je lui avais montré ma dague de débutant.

La première chose qu’elle m’avait dite, c’est qu’elle voulait partir à l’aventure avec nous.

Non seulement elle était une experte en soins, mais sa capacité en magie de soins était comparable à celle de la Miko, Stashion Nee-chan.

Notre clan n’avait personne qui pouvait utiliser la magie curative. C’était juste un simple clan qui ne savait utiliser que la force brute.

Il était préférable de l’avoir, mais je ne pouvais pas me contenter de lui parler de mes compétences.

Si nous nous marrions et que nous demandions à Fenrir de lui donner sa bénédiction, alors le problème serait résolu, mais…

était-il acceptable de l’épouser pour cette seule raison ?

Si elle était d’accord, alors je n’aurais aucun scrupule à le faire…

Ayant réfléchi jusque-là, j’avais de nouveau fermé les yeux et je m’étais remémoré l’apparition de Sheila devant moi.

De plus, la seule raison pour laquelle elle était venue ici était pour parler de son mariage avec moi.

Mais pourquoi est-il soudainement annulé ?

Je devais donc interroger le roi à ce sujet.

« J’ai compris. Alors, vérifie-le de toi-même. »

Après m'avoir dit cela, je l’avais accompagné et m’étais dirigé vers la chambre voisine de la nôtre où la famille royale de Laurasia séjournait actuellement.

Quand le roi frappa à la porte, nous avions entendu une réponse forte de l’intérieur…

En écoutant cette voix, le roi resta stupéfait pendant un moment, mais il ouvrit la porte avec force.

… Dans la pièce, j’avais tout de suite remarqué un homme à l’air mûr, vêtu d’une magnifique tenue et arborant un doux sourire.

Et puis, une femme âgée se tenait derrière cet homme.

De plus, en robe, Sheila et un garçon énergique qui semblait plus jeune que moi étaient là.

« Qu’est-ce que tu veux, Fahren ! Si tu ne me veux rien, alors sors. »

L’homme ayant la magnifique tenue était apparemment le roi, et il parlait de manière grossière.

J’avais alors montré mon visage.

« Ne sois pas si fâché, George, et ne pense pas du mal de Myne. Je suis venu ici pour parler du mariage de Lady Sheila. »

« Parler de mariage !! Et ce pauvre type là-bas, c’est ce type qui s’appelle Myne ? »

« Laisse-moi te présenter Myne. »

Mon roi m’avait ensuite présenté l’homme grossier.

C’était le roi de Laurasia, George Laurasia, et aussi le père de Sheila.

La femme derrière moi m’avait ensuite été présentée.

Je me doutais bien que c’était la reine, Serbina Laurasia.

En d’autres termes, la mère de Sheila.

… Attendez une minute. Le roi de Laurasia n’avait-il pas perdu la vie après avoir été puni par Shiva ?

C’était ce que je pensais, mais en y réfléchissant, n’y avait-il pas un héros qui pouvait utiliser des compétences de résurrection ?

Était-ce la résurrection des morts ? Ce qui voulait dire qu’il était possible de ramener mon père et ma mère à la vie ?

Si c’était vraiment possible, j’aimerais lui demander une faveur…

Mais j’étais sûr que ce n’était pas possible. Si c’était le cas, il n’y aurait pas de morts dans ce monde.

Aah, j’étais allé trop loin.

Finalement, comme je le pensais, le roi qui avait été tué par Shiva avait été ressuscité grâce au héros.

Et c’était l’une des raisons pour lesquelles le mariage entre Sheila et moi était annulé.

Et l’autre raison… cela devrait être ce garçon énergique. Il s’appelait Kufim Laurasia.

C’était le frère de Sheila… En d’autres termes, le Prince de Laurasia.

Il semblerait donc que le Prince allait épouser la jeune Miko, donc il n’y avait plus de raison d’épouser Sheila.

… C’était pourquoi le roi m’avait dit de décider par moi-même.

Toute cette situation m’avait donné mal à la tête.

Sheila était ensuite venue devant moi.

Avec une expression désespérée, elle murmura :

« S’il vous plaît, Sire Myne. »

Elle me lançait un appel.

Il y avait une autre raison pour laquelle Sheila voulait m’épouser, et c’était logique.

La raison était de créer une alliance contre l’armée du Roi-Démon, mais cela n’avait pas vraiment de sens, vu que le Roi-Démon était mort.

C’était pour cette raison que Sasha voulait m’épouser.

« Princesse Sheila, la raison de notre mariage a complètement disparu, mais voulez-vous toujours épouser quelqu’un comme moi ? », lui demandais-je.

« Si je ne me marie pas, alors je ne pourrai pas entrer dans votre Clan, non ? », me répondit-elle

… C’était donc son but ! Si je ne pouvais pas parler de mes compétences ainsi. Je pourrais lui en parler si elle faisait partie de ma famille.

… Mais maintenant que la situation avait changé.

Oui, elle avait changé.

À l’époque, je ne pouvais pas révéler l’existence des Bêtes Divines… Mais depuis que Shiva était apparu à Laurasia…

Je pouvais donc leur parler de Fenrir sans problème.

C’était pourquoi elle devait entrer dans notre clan et recevoir le [Contrat de la Bête Divine] si je voulais lui révéler l’existence de Fenrir.

Mais maintenant, nous n’avions plus besoin de nous marier de force.

Je n’avais plus non plus besoin de nouvelle mariée.

… J’avais aussi refusé à Lady Luca, et la raison étant d’éviter d’autres mariages à l’avenir.

***

Chapitre 269 : Devrais-je me marier avec Sheila

« Princesse Sheila, il y a un moyen d’entrer dans notre clan sans que nous nous mariions. »

« … Eh ? »

Elle éleva la voix après que je lui ai dit cela.

« Pour être honnête, tout comme le royaume de Laurasia est en quelque sorte en relation avec la Divine Bête Shiva, notre pays a lui aussi une relation avec la Bête Divine Fenrir. »

Alors que je lui répondais, le roi Laurasia interrompit notre conversation de sa voix forte.

« Une relation avec Shiva !! Ne me faites pas marcher ! Cette chose est un fléau pour nous. »

Appeler une Bête Divine un fléau était un peu…

D’un autre côté, la Bête Divine voulait les tuer…

Bien que ce soit vous qui l’avez provoqué en faisant une convocation illégale de héros, pas vrai ?

« Parlez-vous en mal de la Bête Divine ? »

S’adressant au roi Laurasia sur un ton fort, le roi Fahren décida de se joindre à la conversation.

« George, ce n’est pas comme si je ne comprenais pas tes sentiments, mais n’es-tu pas le responsable de tout cela ?

Je comprends aussi que tu négliges Myne, mais Myne a gagné la confiance de la Bête Divine, celle-ci lui a aussi confié son enfant. »

« E-En lui confiant un enfant !!? Une Bête Divine, à un humain ? C’est absurde. »

{Waffle et Kuu, savez-vous où je suis?}

Très bien. Si tu n’y crois pas, je vais donc devoir te présenter ma famille !

« Votre Majesté, j’ai demandé à Waffle et Kuu de venir, alors pouvez-vous ouvrir la porte, s’il vous plaît ? »

Fahren s’exclama « … Hou » avant d’ouvrir la porte.

« George, si tu ne le crois pas, alors la seule chose à faire est que tu le vois de tes propres yeux. Bientôt, les enfants de la Bête Divine vont venir. »

{J’arrive dans une seconde ! Attends-moi.}

{Kyu Kyu ~, Onii-sama, Kuu vient aussi Kyu…}

Au moment où ils utilisèrent [Télépathie] pour me parler, on entendit des coups sur la porte.

Confirmant que c’était eux, le roi ouvrit la porte, et un objet rose et violet entra avec un élan formidable.

… Oui, c’était ma famille bien-aimée.

« … Qu’est-ce que c’est que ces monstres ?? … »

« Ce sont les enfants des Bêtes divines… »

« Vient ici Waffle. »

Après lui avoir parlé, il avait joyeusement secoué sa queue et me sauta sur le dos, grimpa sur ma tête et corrigea sa position correctement.

« Cet enfant est le fils aîné de la Bête Divine Fenrir. »

En racontant cela au roi Laurasia, Waffle leva son avant-pied et lui fit signe.

« Vient ici aussi Kuu. »

J’avais aussi appelé Kuu.

Puis, Kuu vola vers moi de façon agressive.

{Kyuu Kyuu Kyuu Kyuu ~ ~ ~}

« Qu’est-ce que c’est que cet objet rose ? »

« Cet enfant s’appelle Kuu, c’est la fille unique de la Bête Divine, Cetus. »

« … Fenrir et Cetus. »

Le roi Laurasia parla à haute voix, en faisant jaillir des bulles de sa bouche, puis s’effondra soudainement.

« Alors, quel est le meilleur moyen de rejoindre votre clan sans nous marier ? »

Sheila se mit à danser tout en me le demandant.

Après que Sheila ait arrêté de danser, le roi Laurasia, qui s’était effondré, se releva.

« À quoi servait cette danse à l’instant ? »

« C’est pour guérir… Non, c’était une danse destinée à attirer ton attention. »

Sheila répondit fermement.

C’est-à-dire… J’avais été fasciné par la danse de Sheila. Il faut dire que c’était la première fois que je la voyais.

« C’est incroyable. Comme on pouvait s’attendre de la part d’une Miko, qui sont des guérisseurs renommés ! »

Après avoir dit cela avec excitation, j’avais donné des explications au sujet du [Contrat de la Bête Divine].

Le roi Laurasia avait alors interrompu notre conversation.

« C-C’est impardonnable !!!! Avoir le contrat de la Bête Divine. C’est sérieusement quelque chose qui ne pourra jamais être pardonné. Si vous avez cela, alors mariez-vous !! Vous avez mon accord. Maintenant, partez !! ! »

« George… Avec ceci, vas-tu arrêter de haïr les Bêtes divines ? De plus, le contrat de la Bête Divine n’est pas si effrayant. Presque toute la famille royale d’Augusta l’a reçu. »

Le Roi Fahren continua alors à parler.

« S’ils se marient, tu deviendras son beau-père. Myne pourra alors simplement convaincre les Bêtes divines de cesser de t’attaquer. »

« C’est vrai ! Je vous confie la tâche de persuader cette Bête Divine. »

… Pourquoi devrais-je faire ça… ? C’était tout de même toi qui étais à l’origine de tout cela.

« En attendant, peut-on mettre le mariage avec la princesse Sheila en attente ? Et même si nous ne nous marions pas, je peux toujours aider à interroger la Bête Divine sur votre cas. »

Au moment où je l’avais déclaré, Sheila s’était soudainement sentie triste.

« Bon, Roi Fahren. Je vais rentrer à la maison, après tout mon beau-frère m’attend. »

« D’accord. Alors, demande à Lewis de te suivre également. »

… C’est vrai, il valait mieux demander à Lewis de discuter également avec nous.

Puisque Luca connaissait la Porte de Transport, nous pouvions l’utiliser sans problème.

Et comme il valait mieux discuter avec Sheila de manière plus approfondie, j’avais également décidé de l’emmener.

« Allons-y, Waffle, Kuu. »

Accompagnés de Sheila, nous étions allés chercher Lewis et Luca.

« Est-ce que Sire Myne ne veut pas du tout m’épouser ? »

Dès que j’étais entré dans le couloir, Sheila me regarda droit dans les yeux avec une expression désespérée.

« Euhmm, pour être honnête, j’ai déjà trois belles femmes, et je ne pense pas être apte à en avoir plus que ça. J’ai même dû rejeter la proposition de Lady Luca. »

« P-Pour moi, quand je pense au mariage avec vous… Je n’arrive pas à penser à autre chose… D’où la raison pour laquelle je voulais vous rencontrer. »

En regardant le regard sérieux de Sheila, sa danse m’était venue à l’esprit.

… Hmm, apparemment j’étais aussi curieux à son sujet.

« Pouvez-vous attendre encore un peu ? Je ne peux pas l’accepter sans en parler également à Lady Luca. »

Peu importe que Luca et Lewis se marient, je ne pouvais pas accepter Sheila sans en parler à Luca.

… Alors, où se trouvaient Lewis et Luca ?

{Waffle, peux-tu me dire où sont Lewis et Lady Luca ?}

Je pouvais me fier à la capacité de détection de Waffle.

Après avoir interrogé Waffle à ce sujet, il commença à renifler et à regarder autour de lui.

« Sire Myne, pouvez-vous communiquer avec les enfants des Bêtes Divine ? »

Sheila me posa ensuite cette question.

« Oui, et en ce moment, ils essayent de localiser Lewis et Lady Luca. »

{Wafu ~ Je les ai trouvés.}

Waffle commença à courir dans la direction opposée.

« On dirait qu’il les a trouvés. »

Après l’avoir dit à Sheila, j’avais commencé à courir derrière Waffle.

Nous avions erré un moment avant de voir Waffle gratter à une des portes.

{Tu ne peux pas faire ça, Waffle.}

Je m’étais empressé d’empêcher Waffle de faire ça.

Puis, Waffle arrêta de gratter et leva son avant-pied droit vers moi en faisant un « Wafu. »

Ils étaient là.

J’avais soulevé Waffle et l’avais mis sur ma tête avant de frapper légèrement à la porte.

Puis, j’entendis la voix de Lewis qui répondait.

« C’est moi, Myne. »

« … Ah, si ce n’est pas Myne. Entre, je t’en prie. », me répondit-il

Après avoir ouvert la porte et être entré, j’avais vu Lady Luca qui serrait Lewis dans ses bras en tremblant.

« Le bruit de grattement de porte à l’instant c’était… c’était Waffle ? »

« Ah, c’était effrayant… Oh Waffle !! »

Luca pointa furieusement Waffle du doigt tout en faisant la moue.

Waffle, qui était grondé par Luca, fit semblant de dormir sur ma tête.

« … Alors Myne, as-tu quelque chose à me demander. »

Après avoir doucement relâché Luca, Lewis se dirigea vers moi.

« Aah oui. Je suis en réunion avec ton frère pour les dates de mariage, alors j’ai pensé que je devrais vous appeler tous les deux. »

« Je vois, je dois voir quand ses deux parents pourront venir… »

Comme je pouvais m’y attendre de Lewis, je n’avais même pas besoin de dire quoi que ce soit pour qu’il comprenne la situation.

« C’est vrai. En ce moment, ils sont dans la maison de mon clan, alors on y va ? »

« … Compris… Hm ? Est-ce que Lady Sheila vient-elle aussi ? Je me souviens que mon père m’a dit qu’il n’était pas nécessaire que tu te maries avec elle… », dit Lewis quand il vit Sheila.

Puis, Luca me parla avec un sourire.

« Sire Myne, si je suis la raison pour laquelle vous annulez votre mariage avec Lady Sheila, alors s’il vous plaît, arrêtez. C’est vrai que je vous aimais bien, Sire Myne. Mais en ce moment, j’ai cette personne à mes côtés. Lady Sheila, si vous avez des sentiments pour Sire Myne, ne vous abstenez pas de les poursuivre. »

« Oui, Luca, je comprends. Myne, m’acceptez-vous enfin ? »

Le sujet que nous voulions éviter était revenu.

En conséquence, nous avions obtenu la permission de Luca, sans même que je dise quoi que ce soit…

… Si Luca n’y voyait aucun problème, alors psychologiquement parlant, je me sentais beaucoup plus à l’aise.

Réfléchissons encore une fois sérieusement.

« Tout d’abord, avant d’obtenir le contrat de la Bête Divine, j’aimerais passer plus de temps à faire votre connaissance. », suggéra Sheila après avoir écouté Luca.

C’était en effet une bonne idée.

Nous avions vraiment besoin de temps pour nous connaître.

Par exemple, nous pourrions partir à l’aventure pour vaincre le dragon arc-en-ciel.

***

Chapitre 270 : Mariages multiples (5)

Lewis, Luca et Sheila me rejoignirent et vinrent à la maison de notre clan en utilisant la porte de transport.

Comme cela avait pris plus de temps que prévu, je me demandais ce que faisaient mon beau-frère et les autres.

{Sylphide, Aisha, je suis enfin de retour du palais royal. Désolé de vous avoir fait attendre. J’ai aussi emmené Sheila, Lewis et Lady Luca. Pouvez-vous préparer des chaises pour eux aussi ?}

Je leur fis d’abord un rapport avec [Télépathie].

{Je vais aller préparer les chaises.}, répondit rapidement Aisha.

Très bien, allons vite dans la salle.

J’avais commencé à avancer plus vite, tout en prenant la main de Sheila qui regardait les alentours.

Lewis fit de même en prenant Lady Luca par la main et en nous emboîtant le pas.

Lorsque nous étions arrivés à l’avant de la pièce, j’avais frappé doucement à la porte avant que quelqu’un ne fasse claquer la poignée.

Étonnamment, ce fut mon beau-frère qui nous ouvrit la porte.

« Vous avez pris votre temps ? »

« Je suis désolé… En fait. »

Je m’étais sincèrement excusé avant d’expliquer la conversation jusqu’à présent.

« Alors, ne vas-tu pas épouser Sheila ? », demanda Aisha sur un ton moins amusant.

« … Pour l’instant, oui. »

« Je suis toujours prête pour vous. J’aimerais donc mieux vous connaître. »

« … Décidons de l’heure et de la date, voulez-vous. »

Shion Nee-chan avait désespérément tenté de changer de sujet, la sueur lui coulant sur le front.

Puis, mon beau-frère reprit les paroles de Shion Nee-chan.

« Pour l’instant, ceux qui mettront le plus de temps à arriver seraient Oose et Ritz ? Peux-tu faire quelque chose pour ceci, Myne ? »

« J’aimerais aller dans ces pays et installer des portes de transport. »

« Hmm, mais les portes de transport ne sont-elles pas le plus grand trésor caché de notre pays ? »

« « Ritz ne fera jamais rien de mal à Augusta, même s’il obtenait cette information !! » » déclara Sasha et Stasha Lion sur un ton fort.

« … Pareil pour Oose. De plus, Oose a reçu d’Augusta de grandes bénédictions que nous ne pourrons jamais oublier. Cette gratitude sera à jamais redevable à notre pays. », dit ensuite Luca.

… Sylphide avait ensuite poursuivi.

« Myne, mon frère. Ce n’est que mon opinion, mais ce n’est pas comme si tu étais pressé par le mariage lui-même ? Ne peut-on pas utiliser la voiture à cheval comme moyen de transport ? »

… C’est vrai !

Récemment, nous étions trop dépendants de la compétence de [Magie unique — Espace temps] pour la contourner, c’était devenu la norme pour nous.

Donc, ce n’est pas comme si nous ne pouvions pas nous déplacer normalement. Tout ce que nous avions à faire, c’était de tenir compte de la date de la cérémonie de mariage.

« Hm, c’est comme ce que Sylphide a dit. Il n’y a pas lieu de paniquer. », dit mon beau-frère en se levant.

« Ce qui veut dire qu’Oose arrivera en premier, puisque c’est le moins éloigné de notre pays. », dit Aisha.

« … Vous avez raison. Il faut environ 3 jours pour aller d’Oose à Augusta s’il n’y a pas de problème. »

Luca répondit rapidement.

Ce ne sera donc pas un problème si nous organisons la cérémonie une semaine à l’avance ?

« Et si la cérémonie de mariage avait lieu fin juin ? »

Mon Beau-frère tira alors une conclusion.

Oui, puisque le mois de juin venait de commencer, on pouvait prendre notre temps.

« Je vais faire les invitations et les envoyer à chacun des pays. »

Sylphide se leva et fit sa proposition.

Très bien, avec ça, le planning était fixé.

« Au fait Myne, comment va-t-on faire avec le contrat de Fenrir ? »

Ah oui.

{Fenrir, Fenrir… Je suis désolé de vous déranger, mais j’ai une demande à vous faire.}

J’avais immédiatement contacté Fenrir via la [Télépathie].

***

Chapitre 271 : Le contrat de la Bête Divine (1)

{Qu’est-ce qui se passe Myne?}

Fenrir avait répondu immédiatement après que je l’ai contactée.

{Je fais cette demande au nom de ma nouvelle épouse, et je me demandais si je pouvais te déranger en venant te voir pour que tu lui donnes le [Contrat de la Bête Divine].}

{Hou, une nouvelle épouse, dis-tu ? Ça ne me dérange pas du tout, puisque tes épouses vont me connaître pendant très longtemps.}

Fenrir accepté de bon gré.

{ … Alors, quand veux-tu venir ? Si tu veux bien, puis-je aller chez toi tout de suite ?} déclara Fenrir.

{Tout de suite ? Est-ce bon si tu attends un peu plus longtemps ?} demandai-je.

{Bien sûr que ça ne me dérange pas, puisque c’est ta demande.}

C’était mauvais. Si Fenrir venait, je n’aurais pas d’autre choix que d’utiliser la compétence [Magie unique — Espace temps].

… Il y avait beaucoup de princesses qui ne connaissent pas mes compétences, et c’était la raison pour laquelle je veux qu’elles aient d’abord le [Contrat de la bête divine].

Peut-être que je pouvais l’utiliser dans une autre pièce.

… Oui, c’est la seule solution que je pouvais trouver.

Ainsi l’avais-je décidé, je devais maintenant me dépêcher d’aller dans ma chambre.

Sylphide, qui vit à quel point j’étais inquiet, accrocha ses bras avec les miens et me demanda.

« … Myne, qu’est-ce qu’il y a ? Tu n’as pas à paniquer. »

« Eh bien, c’est à propos de Fenrir, et elle a dit qu’elle veut venir personnellement ici pour donner le [Contrat de la Bête Divine]. »

Après avoir dit cela, mon beau-frère se leva et déclara.

« La vérité est que Myne possède de formidables compétences, et qu’il doit garder cela secret… »

Mon beau-frère expliqua aux princesses jumelles, Luca, et Shion, qui ne comprenaient pas la situation.

« … Et avec cela, outre Sheila, celles qui souhaitent le recevoir devraient lever la main. »

Après qu’il ait posé la question, Sasha, Stasha et Luca levèrent la main.

Shion leva également les mains, comme le ferait Waffle, ce qui signifiait que tout le monde était d’accord.

« D’accord, alors Myne, s’il te plaît, prépare-le. »

Comme on pouvait s’y attendre de mon beau-frère, si fiable.

J’avais hoché la tête, puis je m’étais précipité hors de la pièce avec Waffle également.

Ensuite, j’avais connecté la [Magie unique — Espace temps] à la forêt des esprits où séjournait Fenrir, et je sautais dans le vortex noir.

Comme d’habitude, les frères de Waffle sautèrent tous vers moi avec férocité.

Ayant été attaqués et contraints de tomber, les frères m’avaient vigoureusement léché le visage.

Même leur queue tremblait violemment, ce dont on pouvait difficilement se plaindre.

En me fortifiant, je les avais tous les trois repoussés et je m’étais levé. C’était à ce moment-là que Fenrir me regardait.

« Tu es vraiment aimé de mes enfants. Alors, es-tu prêt ? »

J’avais répondu d’un signe de tête. Nous étions entrés ensemble dans le vortex noir.

… Attends un peu ? Pourquoi Ruffle et Maple nous suivaient-ils aussi ?

… Ne me dites pas qu’ils voulaient aussi venir ?

« Maman ~, nous voulons aussi y aller. Ce n’est pas juste que Nii-san puisse toujours y aller. »

« Je veux que vous restiez ici et que vous protégiez cet endroit. », le leur ordonna Fenrir

Ils restèrent donc sur place, la queue par terre.

« Wafu. »

Waffle était dans mes bras. Il avait un regard triomphant alors que sa queue bougeait.

Puis, Fenrir claqua la tête de Waffle avec sa queue.

Waffle fit un « Kyun » en poussant un léger cri.

Ce Waffle, le même Waffle qui avait combattu le Dragon noir sans même verser une larme, pleurait maintenant parce que sa mère l’avait frappé.

Ah woops, ce n’était pas le moment d’être impressionné.

Nous avions ensuite traversé le vortex noir, et nous étions arrivés dans la pièce.

« S’il te plaît, attends un peu pendant que j’amène les personnes dans cette pièce. », avais-je dit à Fenrir

Je m’étais dépêché de retourner dans la pièce suivante.

***

Chapitre 272 : Mariages multiples (6)

Après avoir vérifié que tout le monde avait obtenu son [Contrat de la Bête divine], nous étions retournés dans la salle de réunion de la maison du clan.

Il était temps de clarifier le mariage et de parler de mes compétences…

« Le mariage aura donc lieu fin juin. »

La date avait été confirmée par mon beau-frère lors de son annonce.

Quant à l’invitation, un envoyé spécial partira à Augusta demain.

Alors que cela avait été signalé au roi, les garçons et les filles avaient été alors séparés.

***

« … C’est enfin l’heure du mariage », dit mon beau-frère en louchant des yeux tout en croisant les bras.

Lewis faisait quant à lui les cent pas dans la pièce, apparemment agité.

« N’es-tu pas trop calme, Myne ? »

Lewis m’avait appelé.

« … Eh bien, c’est ma deuxième fois. »

« C’est vrai. »

« On ne s’attend pas à ce que mon frère ait un enfant. »

« En parlant d’enfants… Tu vas en avoir un, Myne ? »

« … Je n’ai rien de prévu de tel pour le moment. »

« Je compte sur toi pour avoir ton premier enfant avec Sylphide, d’accord. »

… Même si tu dis ça, la conception dépend en grande partie de la personne.

Maintenant que j’allais avoir 3 femmes (et d’autres à venir), il était difficile pour moi de faire en sorte que Sylphide conçoive un enfant en premier.

Pendant que nous discutions de ces sujets, les femmes interrogeaient Sylphide et Aisha dans une pièce séparée.

« Aisha, est-ce vrai qu’il est difficile de faire un repas ? », demanda la princesse Luca en se tournant vers Aisha.

« Eh bien, il y a Myne qui m’aide, donc ce n’est pas un problème. »

« Ha… Je me demande si je pourrais aussi faire un repas. »

Luca soupira en se faisant ses monologues, puis Sasha et Stasha demandèrent toutes deux.

« Et toi, Sylphide ? »

« … J’ai encore besoin d’un peu d’entraînement. »

« Puisque la princesse a de bons muscles, elle pourrait faire de délicieux repas en un rien de temps. »

« … Aah, je suis contente que tu essaies de me complimenter Aisha… Mais j’ai encore besoin d’entraînement. »

« Donc cela n’est pas possible si nous ne savons pas du tout cuisiner… Et toi, Stashion ? »

« Eh bien oui, puisque je vis seule depuis longtemps… Mon professeur m’a aussi donné des cours de cuisine. »

… Ce qui veut dire qu’Alto pouvait laisser Stashion cuisiner chez lui.

« Quand tu dis ton professeur, tu parles bien de la mère de Myne ? »

« Oui, c’est ça. »

« C’est tellement bien que tu connaisses ses deux parents… Je suis envieuse. »

« Qu’est-ce que tu dis ? Ne fais-tu pas aussi partie de la famille de Myne, Aisha ? Tu n’as donc aucune raison de m’envier. »

Même après notre séparation, les filles s’amusaient à bavarder.

« Il est temps pour nous de retourner au palais royal. », dit mon beau-frère.

Luca, qui avait été silencieuse tout le temps, se leva et s’assit à côté de Lewis.

Ensuite, Stasha et Shion Nee-chan se déplacèrent tranquillement derrière mon beau-frère.

« Et moi, alors ? »

Sheila était la seule qui restait assise seule.

Ce n’était pas comme si nous allions nous marier, et elle pouvait aussi rester dans notre maison. Cependant, il serait difficile de rencontrer son père à son retour au palais royal.

« Myne, puisque Lady Sheila va faire partie de notre groupe, pourquoi ne pas la laisser rester ici ? », dit Aisha en se levant à côté de Sheila.

Ensuite, Sasha et Sylphide se dirigèrent également vers Sheila.

« … Ça vous va ? », dit Sheila en me regardant avec une expression d’anxiété.

« Si Sheila est d’accord avec ça. »

Après avoir dit cela, elle avait souri et se leva.

« Alors, je te laisse faire, Myne. », déclara mon beau-frère alors que j’utilisais [Magie unique – Espace temps] pour le ramener au palais royal.

Comme ils avaient tous le contrat, je pouvais maintenant montrer ma compétence devant eux.

Ainsi, les groupes qui se dirigeaient vers le palais royal sautèrent tous dans le vortex noir.

Après les avoir vu partir, j’avais également renvoyé Fenrir dans la forêt des esprits.

« … Alors, on rentre à la maison ? »

Il ne fallut qu’une minute pour rentrer à la Maison du Clan.

En quittant la pièce, le trio m’avait suivi, Aisha, Sylphide et Sasha.

Puis, j’appelais Sheila pour qu’elle nous suive également.

« Sire Myne, avec ça, je suis officiellement dans votre groupe, non ? »

« Oui, bien sûr que vous l’êtes. Comme je vais bientôt me rendre au donjon de la prison, il vaut mieux que vous soyez aussi avec nous. »

« Donjon de la prison !? Je n’ai jamais entendu parler de ça avant. »

Eh bien, c’était normal, puisque même moi je n’en savais rien avant que Jormungandr ne me le dise.

J’avais donc rapidement expliqué à Sheila l’existence du donjon de la prison en rentrant chez moi.

« Vouloir obtenir les compétences des dragons, c’est tout simplement absurde… »

Quand nous étions arrivés à la maison, Sheila était sans voix.

« Eh bien, toutes les compétences seront collées sur Waffle. »

Il était absurde de penser que je pourrais obtenir la compétence de Dragon, Flamme là-bas.

Et avec cela, nous en avions enfin fini avec les discussions sur les mariages, il était temps pour nous de nous concentrer sur le Donjon de la prison.

… Et l’histoire continua à partir de là.

Le roi, qui avait connu la date par le biais de mon Beau-Frère, avait immédiatement envoyé des messagers apporter les invitations au Royaume d’Oose et de Ritz.

Il avait également réservé le Grand Hall comme salle de cérémonie de mariage.

Le jour de la célébration allait bientôt arriver.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. J’ai hâte de la suite... J’ATTENDS (patiemment)

Laisser un commentaire