Wortenia Senki – Tome 1 – Bonus 3

***

Bonus 3 : Les pensées de Laura

Trois personnes traversèrent la forêt sombre, se dirigeant vers l’est. La seule chose qui les illuminait, c’était le faible clair de lune qui s’échappait du ciel. Leur respiration bruyante se répercutait à travers la forêt profonde et silencieuse.

« Il devrait y avoir un point d’eau à proximité. »

Après que Sara, celle qui avait pris l’initiative, ait dit ça, le maître des sœurs, Ryoma Mikoshiba, hocha la tête sans rien dire.

Laura, qui s’était occupée de la garde de l’arrière de leur formation, jeta un coup d’œil en arrière. Ils fuyaient l’empire d’O’ltormea, qui régnait sur le centre du continent occidental. Leur habile complot les avait aidés à se débarrasser de leurs poursuivants une fois, mais ils ne pouvaient pas se permettre d’être complaisants.

« Il n’y a aucun signe de poursuite. On devrait s’en sortir. Il leur sera difficile de rassembler les troupes qu’ils avaient dispersées dans la forêt. »

« C’est vrai… Alors, faisons une petite pause. »

Sa respiration était terriblement perturbée. Il essaya de feindre le calme avec son ton de voix, mais il était clair que l’endurance de Ryoma était terriblement épuisée. Pourtant, il avait suivi les sœurs, qui avaient renforcé leur corps par la magie martiale.

Son endurance est époustouflante, et il a un cœur d’acier qui va avec. C’est presque effrayant… C’est pourquoi cet homme est capable d’échapper à l’empire… et comment il a changé nos destins.

C’était l’homme qui avait changé le destin de ces sœurs. En regardant son grand dos, le souvenir de cette journée refit surface dans l’esprit de Laura.

Il y a six mois, leur maître de l’époque, Azoth, le marchand d’esclaves, les avait informées de leur migration vers le continent occidental. Azoth était déjà froidement considéré par les gens du même métier que lui pour ses tactiques commerciales, mais après avoir échoué magnifiquement dans une transaction, il avait fini par gagner la colère des autres.

Sentant que sa vie était en danger, Azoth n’avait probablement pas d’autre moyen d’éviter les assassins envoyés après lui que de déménager sur un autre continent. Transportant toute la fortune et les biens qu’il pouvait porter et ses meilleurs esclaves, il était monté à bord d’un navire, naviguant et vendant ses esclaves à des gens influents afin de récupérer ses pertes et faire un retour en tant que marchand d’esclaves.

Laura et Sara. La seule raison pour laquelle elles n’avaient pas été vendues jusqu’à la toute fin, c’est parce que leurs prix étaient tout simplement trop élevés. Leur apparence, leur lignée, leur intelligence et leurs prouesses martiales étaient parfaites à tous points de vue. Et elles étaient même chastes et n’avaient pas encore connu d’homme. Leur prix surpassait même celui des plus beaux bijoux.

Regardant leurs compagnons esclaves être vendus les uns après les autres, Laura passait ses journées à lutter contre la peur paralysante que la prochaine à être vendue puisse être elle.

Oui, jusqu’à ce jour fatidique…

Ce jour-là, ils étaient assaillis par des bandits et, jetant tout le reste, Azoth s’était enfui pour protéger sa propre vie. Laissées dans le compartiment de la voiture, les sœurs n’avaient rien pu faire. Tandis qu’elle détournait son regard de la puanteur du souffle des bandits, Laura ne pouvait que maudire son destin.

Mais la déesse du destin leur avait accordé sa miséricorde.

Je veux servir cet homme et faire quelque chose pour lui…

Était-ce un sentiment d’obligation, une dette, ou peut-être une admiration pour celui qui les avaient sauvés de l’adversité ? Ces mots portaient une part de vérité, mais ne semblaient pas tout à fait pertinents. Mais quoi qu’il en soit, la seule chose dans le cœur de Laura était la loyauté et le dévouement envers Ryoma Mikoshiba. Avec ces sentiments dans le cœur, Laura avait simplement continué à regarder ce grand dos d’homme-ours devant elle. Elle le regarda simplement, silencieusement…

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

  1. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire