Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 79

***

Chapitre 79 : Donnons-lui un nom !

Nous qui avions reçu l’ordre de rompre la discussion, nous nous étions dirigés vers la salle où nous devions rester jusqu’à la cérémonie de mariage.

Après nous être installés dans la salle, nous avions bu du thé noir qu’une femme de chambre avait apporté tout en se relaxant. Ce thé noir était probablement... un produit de haute qualité que je n’avais jamais bu de toute ma vie.

Je ne comprenais pas vraiment les subtilités dans le goût d’un thé noir coûteux.

Immédiatement après avoir parlé au sujet de mon secret, j’étais franchement inquiet du genre d’attitude que mes deux fiancées auraient envers moi.

... Ce n’est pas le moment de savourer ce thé noir, hein.

Alors que je m’inquiétais à mort...

{Ne t’inquiète pas ça. Je serai avec toi... Gao... !}, dit le petit Fenrir en me tapotant la tête.

... En regardant ce petit agir ainsi, j’avais vraiment l’air de passer pour un idiot avec mes inquiétudes !

Ne l’ont-elles pas dit avant ? Je parle du fait qu’elles seront toujours mes alliées, et cela quoiqu’il arrive. Ça ira sûrement ! Qu’est-ce que je fais en ne faisant pas confiance à ces filles ?

Oui, calmons-nous ! Ça va certainement aller bien avec mes deux fiancées !!

« ... Ouf, ça m’a surpris. »

Sylphide avait été celle qui avait commencé à parler.

« Je suis désolé pour avoir gardé le silence si longtemps..., » déclarai-je.

Au moment où j’étais devenu découragé et m’étais excusé, Sylphide avait déplacé sa main. Elle avait agité les mains alors qu’elle me parlait.

« Non, ce n’est pas vrai ! Je ne te blâme pas. Je suis simplement surprise, et il n’y a pas de sous-entendu derrière ça ! Essaye de me comprendre ! »

« C’est vrai. C’est tout à fait normal que nous soyons surprises. Mais... Myne, ce n’est pas comme si tu as changé depuis. »

Et vis-à-vis de deux fiancées, Sylphide et Aisha, il semblerait que cela ne les dérangeait pas.

« ... N’avez-vous pas peur de moi ? »

Après que je l’avais demandé avec timidité, elles répondirent

« Pourquoi aurions-nous besoin d’avoir peur ? »

« Eh ? Pourquoi ? »

Et, toutes les deux avaient affiché des visages perplexes.

« Eh ? Après tout, je pourrais prendre vos compétences personnelles, non ? »

Alors que je l’avais dit, elles avaient encore une fois regardé le visage de l’autre avant de dire. « Ah, effectivement », en même temps.

« Je l’ai déjà dit, n’est-ce pas ? Que je ne te trahirai pas quoi qu’il en soit ! Je serai ton alliée toute ma vie. »

« Ça ne me dérange pas non plus, tu sais ? Bien que ce soit un mariage qui a commencé comme une tradition dans la famille royale, il est naturel d’être ton alliée après notre mariage. C’est vrai. Nous devrions parler de contre-mesures en tant que famille. »

Huh? Même si j’avais fait une belle résolution et que je m’étais entièrement mis à nu... N’était-ce pas un peu trop contre nature leurs attitudes ?

Cependant, toutes les deux avaient dit qu’elles me faisaient confiance, n’est-ce pas ?

D’une certaine manière, je me sentais vraiment heureux. Et... mes yeux devenaient de plus en plus larmoyants sans que je puisse l’empêcher...

{Ne pleure pas..., ne pleure pas... ! Si Myne pleure, alors j’aurais aussi envie de pleurer...}

Le petit Fenrir était descendu de ma tête et me lécha le visage. C’était comme s’il essuyait les larmes qui coulaient d’elles-mêmes.

En voyant que je m’étais calmé, le petit Fenrir avait de nouveau déclaré. {Je grimpe, je grimpe. » Et il s’était déplacé vers le haut de ma tête.

Lorsque le petit Fenrir était monté sur ma tête, j’avais exprimé ma gratitude à mes deux fiancées et à mon mignon partenaire.

« De rien. »

« Ceci est naturel, ça ne me dérange pas. »

« Wafu ! »

Ils avaient chacun répondu à mes remerciements.

Puis, mes deux fiancées qui avaient entendu la petite réplique de Fenrir avaient de nouveau longuement regardé le petit Fenrir.

« ... Hé, Myne. Quel est le nom de cet enfant ? »

« Oui, je suis très curieuse de connaître son nom. »

C’était vrai ! Je voulais discuter de son nom avec elles ! Le moment est parfait, laisse-moi leur demander !

« Eh bien, il n’a pas de nom particulier. C’est pourquoi j’ai pensé que nous devions lui en donner un, car il deviendra un membre de notre famille. Ainsi, je voulais demander votre avis. »

{Nom... ?}

« C’est cela. Ton nom. Veux-tu un nom distingué ou mignon ? »

{Mn..., n’importe... !}

Oui, j’étais un idiot pour le lui demander. Il avait toujours vécu dans la nature, donc il n’était pas vraiment familier avec les noms, hein.

Toutes deux avaient entendu ma conversation avec le petit Fenrir, mais je me demandais ce qu’elles en pensaient. En regardant leurs deux expressions, leurs yeux semblaient étincelants alors qu’elles pensaient à quelque chose.

... Aisha pensait vraisemblablement à un nom mignon, alors que Sylphide pensait à un nom cool, hein.

Comme je disais que tout allait bien, j’avais pris le petit Fenrir qui était sur moi. Je l’avais alors serré dans mes bras en m’approchant d’elles.

« Je pense que le nom de Fenrir est suffisant ? » demanda Sylphide.

« Que dis-tu ? C’est un gamin si mignon, tu sais ! Je le nommerais carrément Koro ! »

« Non, non, non, c’est une bête divine, tu sais ? Qu’en est-il de Shin !? N’est-ce pas cool ? »

« Non ! Koro, Koro est mieux ! Même si c’est la princesse, je ne céderai pas ! »

D’une certaine manière, l’atmosphère était devenue tendue...

« ... Wafu ? »

« Myne ! Shin est un bon nom, n’est-ce pas ? » demanda Sylphide.

« Myne ! Ça devrait être Koro, n’est-ce pas ? Le meilleur nom est Koro !! » déclara Aisha.

Ah, je m’étais retrouvé entraîné dans ce conflit. Alors que je m’inquiétais de ça, le petit Fenrir avait ouvert la bouche et avait bâillé comme si cette affaire ne l’intéressait pas.

« Wafuuuuu~~~ »

Hm ? Attends une minute. Je pense que j’ai eu une bonne idée là ?

« Hey, vous deux... Que pensez vous de “Waffle” ? »

Au moment où je l’avais dit, les deux femmes qui s’étaient querellées s’étaient soudainement arrêtées.

« ... Ce petit aboie toujours “Wafu”, n’est-ce pas ? Mais, pour une raison inconnue, “Wafu” ne sonne pas bien, je l’avais alors attaché à un nom de personnage pour rendre son nom un peu plus mignon... “Waffle”. Comment trouvez-vous cela ? Je pense que c’est plutôt bon... »

Quand je l’avais dit, la petite queue de Fenrir remuait follement au moment où il avait dit « WafuWafu », et il semblerait qu’il en soit content.

« D’une manière ou d’une autre, ce gamin a l’air content, non ? »

« ... Si la personne elle-même en est satisfaite, c’est pour le mieux, hein. »

Elles semblaient être d’accord. J’avais tenu le petit Fenrir et l’avais amené devant mes yeux.

« Est-ce que le nom de Waffle te convient ? »

{Wafu ! Ok ...!}

Le petit Fenrir agita la patte, alors que sa queue se balançait sauvagement. Il démontrait clairement qu’il acceptait le nom.

Ainsi, le nom du petit Fenrir avait été décidé. Il allait s’appeler « Waffle ».

S’il vous plaît, prenez soin de moi à partir de maintenant ! Waffle !!

Euh, j’avais l’air d’avoir halluciné, car j’avais entendu quelque chose.

... « Pochi  »... Je me demande ce que cela signifiait ?

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chap ^^

  3. Merci pour le chapitre

  4. Pochi ? 🙂 Tiens, un japonais va entré en scène ?

Laisser un commentaire