Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 48

***

Chapitre 48 : Le labyrinthe de la force (3)

Nous avions rencontré des orcs et des gobelins depuis notre arrivée, mais nous n’avions mystérieusement rencontré aucun type supérieur.

Je m’étais habitué à chasser les orcs et les gobelins, mais en utilisant coller en même temps, nous avions pu les chasser facilement comme si c’était du travail.

Au début, Aisha était prudente en les combattant, mais maintenant, elle les avait vaincus efficacement avec un calme considérable.

 

Nom : Aisha Lorelle

Niveau : 29 (28 → 29) Montées de niveau !

Race : Humain

Sexe : Féminin

Âge : 26 ans

Occupation : Changement en maître archère !

 

Son niveau était passé de 28 à 29.

« Nous avions déjà beaucoup défait, y compris le boss du premier étage, n’est-ce pas le bon rythme ? », déclarai-je pour moi même.

Il n’y avait pas particulièrement de monstres qui possédaient des compétences différentes, j’avais répété le travail de coller les compétences sur des cailloux.

Une petite heure s’était écoulée depuis que nous étions descendus dans ce sous-sol.

Soudain, nous avions entendu un cri différent d’un orc.

... C’était un ogre, sans aucun doute.

Les orcs étaient considérés comme une race démoniaque qui tirait son origine des « cochons ».

Un orc était à l’origine un humain, un homme-bête, un elfe, un nain, etc., qui auraient muté en absorbant le soi-disant « mauvais air », une influence néfaste dans leur corps.

Incidemment, les miasmes contenaient un pouvoir magique épais. Pour cette raison, la viande d’orc avait un goût semblable à celui du porc de haute qualité.

C’était différent des cochons, si un aventurier ou un chevalier n’avait pas une certaine force, ils ne pouvaient pas le vaincre. C’était la raison derrière le fait qu’on ne pouvait pas en trouver beaucoup à vendre et que le peu disponible coûtait cher.

J’avais aussi beaucoup profité de la viande d’orc.

L’ogre que nous visions tirerait ses origines des « Onis ».

Oni signifiait ici que c’était quelqu’un qui était à l’origine classifié comme appartenant à la race des Onis, qui avaient construit une relation presque favorable avec nous les humains, les elfes, les races d’hommes-bêtes.

Si une partie de la race des Onis absorbait les miasmes et que leur corps changeait, alors ils devenaient des monstres appelés ogres.

Une théorie affirmerait que la race démoniaque avait secrètement manœuvré et capturé la race des Onis quand le donjon avait été fait et leur avait fait absorber des miasmes contre leur gré.

Les caractéristiques d’un ogre étaient leurs très grandes puissances, leurs vivacités d’esprit, leurs agilités et leurs forces, une triple menace.

Les compétences qu’ils avaient été spécialisés dans l’attaque, et leur style de combat semblaient être le KO en un coup.

Pour le dire simplement, quelque chose comme une version améliorée d’un orc

... Cet ogre était apparu devant nous en laissant échapper un rugissement terrifiant.

 

Nom : Puissant Ogre

Niveau : 35

Race : Race démoniaque

Sexe : ♂

[Compétence]

Pierre : Taillade

Bras fort : Extrême

[Capacité]

Aucun

 

Comme prévu, c’était assez puissant.

... Eh ? L’ogre avait balancé avec force sa main droite, et avait jeté quelque chose vers nous de cette main !

« Aisha, fais attention ! »

Je serrai fermement Aisha et me laissai fléchir sur le côté, évitant l’objet qui volait. L’objet qui nous avait été envoyé passa au-dessus de nous à grande vitesse et heurta directement la paroi rocheuse derrière nous, répandant un important bruit dans les environs tout en s’écrasant.

... Je pense que la chose qui était venue voler était probablement un rocher gigantesque.

Quand il était apparu devant nous, ce rocher gigantesque n’était pas dans sa main. Il pourrait être apparu quand il avait balancé sa main droite.

Peut-être, l’attaque qu’il venait d’effectuer était la taillade de pierre qu’il possédait.

Il l’avait utilisé avant que je puisse le retirer... c’était vraiment dangereux.

« Aisha, ce monstre est à moi. Je pense que ce serait désavantageux de se battre à distance. »

Eh bien, depuis que j’avais coupé ses compétences, il n’était plus nécessaire d’en faire trop. En pensant à sa force physique, ce serait une merveille si elle pouvait jeter les rochers qui étaient tombés autour de cette zone.

Après avoir confirmé qu’Aisha hocha la tête et recula un peu, j’équipais le poignard de foudre dans ma main droite et courus vers l’ogre. Il m’avait probablement pris pour cible, et avait commencé à balancer sa main droite de la même manière que la première fois.

« Dommage pour toi ! Tu ne peux plus l’utiliser ! »

En lançant des améliorations et en courant vers l’ogre, j’annonçai cela. Comme je le pensais, l’ogre qui réalisait qu’il ne pouvait pas utiliser sa compétence lâcha un rugissement terrifiant.

Alors que je me faufilai à côté des poings déchaînés par l’ogre avec une force violente, j’avais brandi le poignard de foudre.

Bien que le poignard en acier avait aussi eu un tranchant incroyable, je pouvais sentir que ce poignard de foudre était encore plus aiguisé que ça.

J’avais prévu de lui faire une blessure assez grave, mais l’ogre était toujours vivant. Il ne semblait pas se soucier de sa blessure, il agitait ses deux mains dans l’espoir de m’attraper.

L’attaque serait probablement une blessure fatale pour un orc, mais ce monstre avait une vitalité redoutable.

D’après les apparences, je jugeais que les attaques sans intérêt ne l’arrêteraient pas, et j’avais exécuté ma prochaine attaque.

Oui, c’était [Art Martial : Éclat du Requin] !

Évitant le balancement de son bras un peu large, je me précipitai dans son sein, et je le frappai d’un coup fatal. Un violent bruit d’explosion résonna tout autour, et l’ogre tomba finalement sur place.

« Pff. »

« Myne, merci pour ton travail acharné. Est-ce que tu vas bien ? Des blessures ? »

Aisha avait couru vers moi, inquiète.

« Oui, je vais bien »

J’avais répondu avec un sourire et j’avais placé le cadavre de l’ogre dans mon sac de rangement.

« C’était assez fort, hein. »

Quand j’avais dit ça, elle avait souri ironiquement et avait répondu : « Ce n’est pas “assez”, mais un monstre vraiment très fort. ».

En échangeant nos réflexions sur ce premier combat que nous avions eu contre un ogre, nous avions découvert la salle du boss du B1.

Hein ? Il y a beaucoup d’individus devant la salle du boss.

Est-ce qu’ils vont se battre contre le boss, je me le demande ?

Tandis que nous nous approchions lentement, les personnes devant la salle du boss semblaient nous avoir également remarqués.

« Êtes-vous peut-être ici pour combattre le boss ? »

Un homme dans la fleur de l’âge qui portait une armure extravagante nous avait appelés.

Aisha qui avait vu sa silhouette avait élevé sa voix en disant « Ara ».

« Hm ? ... l’archère sacrée, hein. J’avais entendu dire que vous aviez cessé d’être une aventurière, alors que faites-vous dans un tel endroit ? »

Il semblerait qu’il soit une connaissance d’Aisha.

« C’est une petite course personnelle... je suppose qu’on peut dire ça. Puisque vous êtes ici, ça veut dire que ces gens sont les “Tempêtes de sable”, n’est-ce pas ? »

Hm ? « Tempêtes de sable »... Je pensais avoir auparavant entendu ce nom quelque part. Et il semblerait que c’était assez récent... qu’est-ce que c’était encore... ?

« Oui, une demande est venue pour le Clan. Nous sommes venus pour obtenir les chaussures accélératrices, lâchées par le monstre rare de cette salle de boss, Cocka Grice. Mais il s’agit d’un monstre rare... donc il n’apparaît pas systématiquement. Nous n’aurions pas dû accepter une telle demande, bonté divine. »

Aah, je me souvenais. Le clan formé par un ancien aventurier de Rang A. Si je me souvenais bien, le chef était quelqu’un du nom de Cass.

Je me demande si c’était ce mec.

 

Nom : Cass

Race : Humain

Niveau : 42

Genre masculin

Âge : 32 ans

Occupation : Commandant

[Compétence]

Épée à une main : Saint de Niveau 7

Production de Pièges de Niveau 5

Pénétration directe  de Niveau 6

 

Aah, comme je m’y attendais, cet homme est le chef du clan. En tout cas, il était incroyable.

Comme prévu d’un ancien aventurier de Rang A, il a même trois compétences puissantes.

« Mis à part ça, Aisha. Vous n’êtes que deux ? Puisque vous êtes ici, cela signifie que vous voulez combattre le boss, non ? Mais avec seulement deux personnes, plutôt que dire que c’est dur, c’est juste impossible, vous savez. »

Il semblait s’inquiéter pour nous. Et même s’il faisait un visage sévère, il était plutôt gentil, hein ?

« Eh bien, nous allons en quelque sorte gérer le problème. Au fait, quelle est la situation en ce moment ? »

Comme Aisha l’avait demandé, Cass avait soupiré et avait expliqué la situation. Depuis une semaine, ils avaient combattu le boss et il semblerait qu’ils commençaient à progressivement se fatiguer.

Eh bien, c’était compréhensible. Après tout, cela devait être fatigant d’être enfermé dans un donjon pendant une semaine et de chasser le même monstre encore et encore.

C’est pourquoi ils prenaient une pause maintenant.

« Eh bien, ce ne sera pas un problème pour nous d’entrer dans la salle du boss, non ? »

« ... Eh bien, ça ne me dérange pas, mais... est-ce que vous prévoyez sérieusement d’entrer avec deux personnes ? Tu vas mourir. »

Cass haussa alors les épaules après avoir compris que nous étions sérieux.

« OK, je sais ce que je vais faire. Eh bien, entrons ensemble. Puisque si vous mourez, cela va me laisser un arrière-goût amer dans la bouche. »

Non, ce sera un problème. J’appréciais ses sentiments, mais je vais devoir le rejeter fermement.

« ... Non merci, ça ira juste avec nous deux, alors... »

J’avais interrompu leur conversation ici.

Depuis que je les avais soudainement interrompus, il avait été surpris. Il m’avait regardé avec des yeux comme s’il disait : « Qu’est-ce qu’il se passe avec ce mec ? »

« Bien que je ne sache pas qui vous êtes, ne négligez pas le boss. Aisha que voici est ma connaissance depuis longtemps. Je ne peux pas la laisser partir en sachant qu’elle va mourir, comprenez-vous bien ? »

Cass m’avait répondu avec un ton choqué, et avec un peu en colère.

« Cass, ce n’est pas que nous allons sans aucune chance de succès. J’apprécie vos sentiments, mais ne pourriez-vous pas arrêter avec ça puisque cela ne sert à rien d’insister ? »

Ayant entendu cela d’Aisha après ce que je lui avais dit, Cass se retira à contrecœur. Comme il semblait avoir quelque chose d’autre à dire, nous étions immédiatement entrés dans la salle du boss.

Les membres de « Tempêtes de sable » semblaient aussi nous regarder avec des yeux curieux.

Bien, défier un ennemi dont ils avaient besoin d’un Clan entier pour se battre avec seulement deux personnes était suicidaire, après tout. Je me demandais si je pouvais comprendre leurs sentiments.

En regardant leurs regards inquisiteurs du coin de mes yeux, nous entrions dans la pièce du boss.

Au fait, une fois qu’une bataille commence dans une salle de boss, la porte ne s’ouvrait pas. Jusqu’à ce que le boss ou les challengers mourraient, la porte restera fermée.

Maintenant, quel était ce boss ?

 

Nom : Cocka Grice

Niveau : 42

Race : Famille d’oiseaux

Le genre : —

[Compétence]

Se ruer

[Capacité]

Plume volante

Pétrification

 

Hmm, le rare boss Cass que les autres chassaient était là. Il semblerait qu’il ait une capacité dangereuse appelée pétrification...

Nous allions les voler pour le moment. Sinon, nous aurions peur et nous ne pourrions pas nous en approcher.

« ... Myne, ce boss rare... comme prévu, n’est-ce pas trop fort ? »

Aisha me l’avait demandé avec inquiétude.

« Ça va aller. C’est un monstre de type vipère, n’est-ce pas ? Si c’est le cas, il pourrait y avoir une attaque de pétrification, alors battons-nous en nous concentrant sur les attaques à longue portée. »

Comme je l’avais dit, j’avais activé [Sorcellerie Extrême Niveau 2].

« Eh bien, j’y vais »

J’avais ensuite attaqué rapidement avec [Magie : Feu], comme je l’avais fait quand j’avais vaincu les orcs généraux.

J’avais choisi Magie : Feu parce que j’avais le sentiment que les plumes des oiseaux allaient bien brûler.

Pendant un court moment, un grondement de tonnerre retentit, et après que j’avais cessé d’attaquer, ce qui restait était un Cocka Grice écorché et stupéfié.

J’avais utilisé [Bras fort : Extrême Niveau 2] [Amélioration du corps : Grand Niveau 2] [Amélioration de la force physique : Extrême Niveau 2] pour le terminer, et je chargeais instantanément.

J’avais ensuite visé la base de la gorge de Cocka Grice, et j’avais brandi la dague de foudre. Ce coup amplifié par mes renforcements entra rapidement dans le cou du Cocka Grice.

« ... Myne, tu l’as tué... »

Le murmure d’Aisha retentit dans la pièce du boss.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

  3. Merci, peut-être également un lapsus concernant ce pauvre oiseau 🙂

    ce qui restait était un Cocka Grice écorché et stupéfiant. Stupéfié sans doute.

  4. sérieux j ai pas l esprit mal tourner mais quand ta une competance qui s appele , penetration direct ...., je sais pas quoi en pencais la .

Laisser un commentaire