Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 258

***

Chapitre 258 : Le Roi Démon Cayenne contre les héros convoqués (3) : Nouvelle bête divine

« … Tu mens, n’est-ce pas ? Bien sûr que tu es vivant, n’est-ce pas Yamato-kun ? », cria Chihiro.

Des larmes coulaient sur ses joues.

De la même manière que Chihiro, Yamato et moi étions les meilleurs amis de notre monde, et en même temps, nous étions appelés dans ce monde.

Lorsqu’on voyait quelqu’un qu’on connaissait, ou plus précisément quelqu’un à qui on tenait, mourir soudainement devant nous… Même moi, j’avais envie de crier.

Mais que ferais-je si je me contentais de crier ? Si je devais mourir, personne ne reviendrait à la vie.

C’était peut-être l’un des pires scénarios auxquels nous ayons jamais été confrontés.

Réfléchis, réfléchis ! Il devrait bien y avoir quelque chose que je puisse faire.

… Cependant, pourquoi faisait-il si froid ici ? Serait-ce dû à l’aura meurtrière du Roi-Démon ?

Non, c’était impossible. Mais c’était un fait, la température autour de nous diminuait.

{Roi-Démon Cayenne… Viens-tu de tuer un héros ? Nous, les Bêtes Divines, nous ne permettons pas ce genre d’actions.}

… Hein, pourquoi le Roi-Démon s’éloignait-il ? D’un autre côté, la petite fille s’approcha du Roi-Démon.

« Une Bête Divine ? Pourquoi aides-tu les humains ? Ce sont eux qui interfèrent avec les équilibres de ce monde ! Et cette voix, est-ce que c’est Fenrir... »

Je ne pouvais pas dire de quoi il parlait. Mais c’était sûrement le bon moment pour faire revivre Yamato.

J’avais d’abord lancé [Résurrection des morts] sur moi.

Puis, une auréole apparue au-dessus de ma tête.

« … Bon, je suis sauvé pour le moment. »

Puis, en plaçant ma main sur la moitié supérieure du corps de Yamato, j’avais lancé [Résurrection des morts] sur lui.

… Puis, instantanément, la moitié inférieure de son corps avait été baignée de lumières chaudes et moelleuses, reconstituant lentement le corps qui avait été séparé.

« … Quoi ? Donc tu peux utiliser la résurrection ? »

{Où regardes-tu Cayenne… Fais-moi donc le plaisir en mourant : [Zéro absolu].}

La petite fille leva les mains, et soudainement, la jambe du Roi-Démon commença littéralement à geler.

« Q-Qui êtes-vous… ? », ai-je demandé en regardant la petite fille

« Je m’appelle Silva, je suis une bête de glace divine, soyez-en assurés, héros d’un autre monde. »

Quoi ? Une bête divine ?

« Une Bête Divine est un être puissant désigné par Dieu comme le gardien de ce monde. Et nous sommes dix au total, moi y compris. »

Dit-elle au fur et à mesure que son corps brillait. Ce corps d’enfant s’était transformé en celui d’une femme adulte.

La seule chose que je pouvais voir de son corps, c’était des cristaux de glace. Elle ne ressemblait pas du tout à un être humain.

En parlant du Roi-Démon, il avait été tué par l’épée sacrée de Yamato par-derrière.

C’était comme si une statue de glace avait été frappée avec un marteau. Il avait été réduit en morceaux…

« … Est-ce fini ? », cria Yamato alors qu’il émergeait de l’ombre.

« Oui Yamato, tu as fait du bon travail. Et avec cela, notre demande au Roi sera accordée ! »

« Ta-Takashi… Es-tu sûr ? Avons-nous vraiment tué le Roi-Démon ? »

« Oui. Et ceci grâce à la Bête Divine appelée Silva-sama là-bas. »

« Je vois, mais je suis content que tu sois sain et sauf, Takashi. »

« Désolé de t’avoir inquiété. »

« Franchement !! Sais-tu à quel point on était inquiets quand on a appris que tu étais face au Roi-Démon ? »

« Chihiro... Merci aussi d’être venu. »

Alors que nous soupirions de soulagement, nous avions parlé à la femme appelée Silva.

« Nous allons retourner au palais… Voulez-vous nous suivre ? »

Silva réfléchit un moment, avant de hocher la tête.

« Je n’ai pas d’intérêt à punir les gens, mais j’ai besoin de voir cet idiot qui a convoqué illégalement des héros. »

Cela nous avait permis d’éviter une énorme crise et de retourner au palais royal avec une invitée imprévue.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

« Héros, vous êtes revenus sains et saufs. », dit le roi George, assis sur son trône.

Chihiro lui parla alors.

« Ô, Roi, le Roi-Démon est mort, nous l’avons vaincu… Cela signifie-t-il que nous pouvons faire librement ce que nous voulons ? »

« Huuh!? Attendez juste un seconde, le Roi-Démon est mort ? En êtes-vous sûr ? Comment l’avez-vous vaincu ? »

Le roi nous regarda avec stupéfaction.

« … Je leur ai simplement prêté mes pouvoirs. »

Silva prit alors la parole.

« Hein ? Qui est cette étrangère que vous avez amenée ? »

« Moi ? Je ne suis rien d’autre que… la bête démoniaque Silva. »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    C'est un piège !!

  2. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire