Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 253

***

Chapitre 253 : La réunion de classe de Myne (1)

« … Alors, demandons-le au Roi. »

Afin de rejoindre notre clan, le Tournesol éternel, la princesse Sheila avait dit qu’elle serait mon épouse.

Comme la proposition affecterait les relations diplomatiques avec d’autres pays, il avait été décidé que nous en discuterions et consulterions le Roi.

Personnellement, je n’avais pas beaucoup d’intérêt à accueillir Sheila comme épouse pour le moment.

C’était d’autant plus vrai que j’avais récemment refusé la proposition de Luca.

… Cependant, ce n’était pas comme si je ne savais pas à quoi la princesse Sheila avait affaire.

C’était pourquoi j’étais reconnaissant qu’elle ait pris le temps de venir discuter avec moi.

{Myne~ si tu ne veux pas le faire, pourquoi ne pas demander à maman de donner à Sheila la protection d’une bête divine ?}

Waffle, qui s’inquiétait pour moi, me proposa cette idée.

« Aisha, Myne n’est-il pas encore revenu ? » demanda Sylphide.

« … Je pense qu’il n’est pas encore là, » répondit Aisha. « Mais, dites-moi, Princesse, ne me l’avez-vous pas déjà demandé à l’instant ? »

« Est-ce que Sire Myne est allé quelque part ? »

« Ah ? Lady Sasha, n’avez-vous pas entendu les nouvelles ? Je parle à propos de Myne !! »

« Myne est actuellement en route pour voir Sa Majesté afin de discuter de la proposition de Lady Sheila. »

« Wôw, donc même Lady Sheila est venue ? »

« On dirait. »

« Ah ? La sonnette… On dirait que quelqu’un est venu, » déclara Aisha.

« J’y vais. Est-ce que Waffle vient aussi ? » demanda Sylphide.

« Wafu~ »

« Je suis désolée, princesse. Je dois y aller, » déclara Sylphide.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Alors que les invocations de héros s’étaient calmés dans Laurasia, deux jeunes hommes s’étaient rendus à Lucas pour visiter la maison de Myne.

L’une de ces deux personnes se nommait Ansem.

Son père était le soi-disant chef de la guilde des aventuriers.

Cela dit, cela ne signifiait pas que c’était une personne de pouvoir, c’était juste un petit titre qui lui permettait de faire ce qu’il voulait.

Et apparemment, le chef de la guilde semblait ignorer ce que faisait son fils.

De plus, il avait l’habitude d’avoir des problèmes avec notre personnage principal, Myne.

Quel genre d’affaires Ansem amenait-il chez Myne ?

L’autre personne qui l’accompagnait se nommait Chobit, c’était le fils du boucher.

Il avait un corps large et légèrement potelé, semblable à celui de son père. C’était un garçon doux, mais fort.

Cependant, il n’avait malheureusement pas de chance avec les filles.

Il était timide et doux, et ne pouvait pas lever la tête quand il était près d’Ansem.

Du point de vue d’Ansem, il n’était rien d’autre qu’un coursier.

« Je n’arrive pas à croire que l’orphelin Myne soit devenu un héros… »

« Eh bien, le père de Myne est le héros de Lucas ! C’est ce que mon père m’a dit ! As-tu des problèmes avec Myne, Ansem ? »

« … Pas vraiment, je ne suis tout simplement pas en bons termes avec lui, c’est tout. »

« Tu ne l’aimes pas parce que Ranfa et Yurisha complimentent Myne, pas vrai ? »

« Ç-Ça n’a rien à voir avec ça ! ! Pourquoi dois-je m’inquiéter de ce que Ranfa et Yurisha pensent ? »

… C’était une discussion sur le passé de Myne.

Après que le père de Myne, Dyne, et sa mère, Yukino, soient décédés à cause d’une pandémie, Myne avait été laissé seul.

Il avait donc dû apprendre à vivre seul.

Dans la ville de Lucas, il existait des écoles de formation pour la prochaine génération d’aventuriers, gérées par la guilde des aventuriers.

Myne s’était inscrit dans une telle école avec le soutien de bénévoles de Lucas.

« Pour l’instant, transmettons à Myne la nouvelle de la réunion de classe. »

« … Oui. Mais notre visite est si soudaine, et s’il n’était pas là ? »

« Je ne sais pas… S’il n’est pas là, alors nous voterons pour lui. »

Après avoir eu une telle conversation, ils arrivèrent chez Myne.

Puis, Chobit sonna la cloche.

La porte d’entrée s’était soudainement ouverte, et un monstre-loup était apparu.

« Wafu ? »

« Qu’est-ce que… Pourquoi y a-t-il un monstre ici ? »

« Waffle, qu’est-ce qu’il y a ? Est-ce que c’est un invité ? »

« Wafu !! »

« Ansem, je crois que ce monstre est un familier de Myne. J’en ai entendu parler par mon père. »

« Un familier ? ! A-t-il reçu une compétence d’apprivoisement ? »

En parlant avec Chobit, la porte s’était à nouveau ouverte et une très belle femme apparut.

… Je l’avais déjà vue quelque part, mais je ne m’en souvenais pas.

« Qui êtes-vous ? Que voulez-vous à la famille Fortuna ? »

« … L-Lady S-Sylphide, » s’exclama Chobit après l’avoir regardée.

Quoi ? Mais oui, c’était la Princesse Sylphide.

Donc c’était vrai, ce type l’avait vraiment épousée !

Qu’est-ce qui se passe ? Même ce salaud peut épouser une princesse ! Ce n’est pas du tout drôle!

« Uhmm, Myne est-il là ? »

Chobit s’était alors mis devant tout en le demandant à la princesse Sylphide.

« Hm ? Mon mari ? Il a dit qu’il avait quelque chose à faire au palais royal, mais est-ce que je peux faire quelque chose ? »

« Non, non, non, je veux juste lui donner ça !!! »

Chobit avait remis immédiatement la lettre à la princesse.

C’était une invitation à la réunion de classe.

« Nous sommes des camarades de classe de l’école de formation de Myne. Et une réunion de classe a lieu cette fois-ci, donc j’aimerais que Myne y assiste… »

« Fumu, je vois. Alors je lui remettrai dès son retour. Quels sont vos noms ? »

« C’est Ansem ! »

« Je m’appelle Chobit ! »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

Laisser un commentaire