Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 246

***

Chapitre 246 : Où se trouve le lingot de Mythril

« S’est-il enfui ? »

Avait-il utilisé une pierre de téléportation ? Mais ça ne peut pas être… Il avait dit qu’il s’appelait Myne. Bien, laissons-le tranquille, de toute façon j’avais le lingot de mythril qui était nécessaire.

Mais en le voyant dire ça, il semblerait qu’il sache pourquoi les contrats d’esclaves de Pillows et Luca avaient disparu.

Il n’était pas agréable pour moi de perdre ces deux-là, je suppose que je n’avais pas d’autre choix que d’attraper ce type et de le forcer à les rendre.

Pour l’instant, je devais remettre ça à mon père.

Ce type avait pris une pierre noire brillante dans sa poche et l’avait jetée par terre.

Puis, un étrange tourbillon noir apparu sur le sol, et le type sauta dans le tourbillon.

Ce type avait utilisé une « pierre de téléportation ». Lorsqu’elle était utilisée, elle vous conduisait à un endroit où vous étiez allé dans le passé.

C’était un outil magique utile, mais une fois utilisé, elle se brisait et devenait donc inutilisable. C’était donc un objet de valeur.

Où diable irait-il en utilisant un outil magique aussi précieux ?

L’endroit où il se rendait était la résidence du Roi-Démon Cayenne, qu’il appelait son père. Il avait réussi à obtenir ce que Cayenne lui avait demandé.

Ce qu’il avait obtenu était un précieux matériau en métal, un lingot de mythril. On l’appelait aussi argent sacré, car il avait une conductivité magique extrêmement élevée.

« Désolé de vous avoir fait attendre, mon père, j’ai obtenu le mythril que vous avez demandé. Au fait, à quoi voulez-vous l’utiliser ? »

« L’autre jour, j’ai entendu quelque chose d’étrange de la part de Roserie. »

Après avoir jeté un coup d’œil sur mon visage, mon père n’avait pas répondu à ma question, mais avait plutôt mentionné une histoire sans aucun rapport.

« Il semblerait que Roserie ne puisse soudainement plus utiliser ses compétences. À ce moment-là, je pensais que c’était juste une excuse pour son échec. »

« Cette Roserie, je n’arrive pas à croire qu’elle ait pu dire quelque chose d’aussi hilarant. »

« Et depuis l’autre jour, je suis devenu incapable d’utiliser certaines compétences. »

« Qu… Quoi ? Attendez une minute, père, quelles compétences ? »

« C’était [Annihilation], [Six voies vers l’enfer] et [Clairvoyance]. »

« Qu’est-ce que, comment ? »

« Et toi, peux-tu utiliser tes compétences ? »

« Oui, sans aucun problème. »

« C’est juste une spéculation, mais le moment où je n’ai pas pu utiliser mes compétences était… Quand ce petit garçon appelé Myne était là. Mais s’il n’y a rien qui cloche chez toi, alors peut-être que ça n’a pas d’importance.

Quoi qu’il en soit, pour répondre à ta question, comme je ne pouvais pas utiliser mes compétences, je m’étais dit que je pourrais fabriquer une arme avec du Mythril pour me protéger. »

« Je vois, c’est donc ça. Mais, pourquoi du Mythril ? »

« La quantité de magie qu’il possède est déjà un avantage écrasant sur les autres. Si nous pouvions convertir une magie aussi écrasante en une arme, ce serait génial, non ? »

« Je comprends, père. Pour l’instant, je vais garder les choses par ici, alors rassurez-vous. »

« Non, tu dois vaincre cette singularité. Si tu le laisses tranquille, quelque chose de fatal nous arrivera. »

« D’accord. Laissez-moi faire, j’amènerais sa tête devant vous. »

… C’était ce que j’avais dit… Mais je ne savais pas où il était. Je supposais qu’il visait aussi le Mythril.

Je n’en étais pas sûr, mais le premier endroit à vérifier pourrait être le Donjon du pouvoir ?

… Cependant, je devais aussi escorter Père, car il n’avait plus ses compétences. Il pourrait être dangereux de le laisser si quelqu’un de plus fort que lui commençait à attaquer.

Si mon père mourait, l’armée entière du Roi-Démon sera détruite.

De plus, les pays voisins commenceraient à s’unir, ce qui serait fatal si mon père mourait.

Il serait préférable que je l’escorte pour l’instant, et que je m’occupe de ce bâtard de Myne plus tard.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Laisser un commentaire