Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 187

***

Chapitre 187 : Le Rapport au roi (route de Myne 1)

« Chéri, Myne… s’il te plaît, réveille-toi, c’est l’heure de se lever ! »

Tout en étant secoué vigoureusement, j’entendais quelqu’un m’appeler.

… Ça ressemblait à Sylphide.

« … Laisse-moi encore… 5 minutes… minutes… », dis-je en étant à moitié endormi.

Le tremblement était devenu plus fort.

Non, le niveau était similaire à celui d’un tremblement de terre.

« RÉVEILLE-TOI MAINTENANT !! »

!!

Même moi qui avais du mal à me réveiller, j’avais sauté hors du lit par les cris de Sylphide. Il faut dire qu’elle criait juste à côté de mon oreille.

« … Tu t’es donc enfin réveillé. N’est-ce pas toi qui as dit qu’on devait se lever tôt aujourd’hui ? »

… Aah, je m’en étais vaguement souvenu.

D’habitude, je me réveillais assez facilement, mais pour une raison quelconque, aujourd’hui, je me sentais léthargique.

Même si nous utilisions toujours [Magie unique – espace-temps] pour rentrer à la maison et dormir tous les soirs, j’imagine que la destruction du donjon m’avait beaucoup épuisé.

Eh bien, cela prouvait que le cercle des dompteurs était bien l’un des trois grands clans, vu qu’ils avaient presque pu détruire le donjon sans même rentrer une seule fois chez eux.

… Eh bien, le cercle des dompteurs était maintenant dans un état de semi-destruction.

Vu que leur leader, Tales, avait déjà été tué par le Démon Xanadu.

D’ailleurs, son corps se trouvait à l’intérieur de mon sac de stockage, où le temps y était arrêté.

De plus, ses confrères avaient eu droit au même sort que lui, car ils avaient tous été dévorés par la chimère.

Je veux dire, ce n’est pas comme s’il avait amené tout son clan dans le donjon, il devrait y avoir encore des membres dans la maison de leur clan… Ah, maintenant que j’y pensais, Kappore était toujours vivant. Je me demandais ce qui lui était arrivé.

Sylphide s’était arrêtée au palais royal et avait raconté tout ce qui s’était passé, et sur la base de ses actions envers nous… il était fort probable que le clan puisse être démantelé par eux.

Tout finit toujours par se payer. Cela doit être sûrement le destin, car les prospères doivent décliner… C’était un peu triste à entendre. Nous devrions aussi nous serrer les coudes lorsque nous ferons des quêtes à l’avenir !

« Tu t’es enfin réveillé, ne restes pas planter nu comme ça et vas t’habiller. Aisha nous prépare le petit-déjeuner en bas. »

Maintenant qu’elle l’avait dit, Aisha, qui était censée dormir à côté de moi, n’était pas là.

Même Sylphide, qui dormait à côté de moi, s’était déjà habillée, j’étais le seul qui s’était réveillé tard.

« Désolé d’avoir dormi trop longtemps, je vais me lever immédiatement et me diriger vers le salon. Et merci de m’avoir réveillé Sylphide ! »

Je m’étais levé du lit, et j’avais rapidement mis des vêtements.

Sylphide était toujours là, mais ça ne semblait pas la déranger. Ce n’était pas comme si on ne s’était jamais vus nus.

◆◇◆◇◆

« Bonjour ! »

En entrant dans le salon avec Sylphide, j’avais pu voir que tout le monde était déjà présent.

J’avais l’impression d’avoir beaucoup trop dormi… Je me sentais un peu mal.

« Je suis désolé d’avoir dormi si longtemps… »

« Ne t’inquiète pas, il vaut mieux se reposer un peu… Pour l’instant, nous sommes sur le point de partir, alors assieds-toi d’abord ? »

Comme Aisha l’avait dit, je m’étais assis. Waffle et Kuu étaient arrivés dans la pièce en courant.

Waffle était assis sur son siège préféré, c’est-à-dire au-dessus de ma tête, et Kuu s’était couchée sur mes genoux.

{Wafu ~ ! Myne, tu es enfin réveillée ! Je t’attendais !}

{KyuKyu ~, Onii-sama, je vais me séparer de toi aujourd’hui, alors Kuu se sent abandonnée aujourd’hui!}

Kuu allait faire autre chose aujourd’hui.

Mais encore une fois… ne vas-tu pas rencontrer ta mère, Cetus, n’est-ce pas ?

« Kuu, courage. Si Kuu ne se réjouit pas, Cetus s’inquiétera pour toi, d’accord ? »

Est-ce que mes mots l’avaient touché?

Elle s’était ensuite soudainement jetée hors de mes genoux, puis avait tourné en rond proche du plafond.

{Kuu a ressuscité!}

En la voyant voler énergiquement, nous avions tous souri, ainsi toute ma maisonnée avait commencé son petit déjeuner.

« Aisha, quand pars-tu pour les ruines du village des elfes ? »

Puisqu’elles se dirigeaient toutes les quatre vers les ruines du village des elfes sans moi, elles auraient dû y aller en calèche, donc nous ne saurions pas quand elles arriveraient.

J’avais donc pensé les y envoyer avec [Magie unique – espace-temps] avant de m’en aller.

Puis, une fois qu’elles voudraient rentrer, Kuu pourra simplement utiliser [Télépathie : Cetus] pour m’appeler afin que je vienne les chercher.

Sachez que la [Télépathie] que nous avions obtenu dans le nouveau donjon ne pouvait pas être utilisé pour les communications interurbaines.

Cependant, la [Protection de la Bête Divine : Télépathie] donnée par la Bête Divine pouvait être utilisée n’importe où, n’importe quand.

Il y avait aussi, le [Contrat de la Bête Divine], que Sylphide et les autres avaient. Mais bien qu’elle soit meilleure que la [Télépathie], la distance nous séparant cette fois-ci était beaucoup trop grande, nous ne pouvions donc pas l’utiliser.

« Quand nous aurons fini de manger, nous partirons immédiatement. Ce n’est pas comme si nous pouvions le trouver immédiatement, alors il valait mieux nous donner plus de temps pour le chercher. »

Ce qu’Aisha avait dit était vrai.

De plus, nous ne savions même pas si nous pouvions en trouver un pour commencer.

Ce n’était donc pas une mauvaise idée que de prendre une longueur d’avance.

« Compris. Quant au point de rapatriement, êtes-vous d’accord de vous réunir toutes au Donjon de l’Arbre du Monde ? Je vais demander à Cetus si elle veut bien protéger Aisha et Sylphide. »

Si elles pouvaient recevoir la protection, alors nous pourrions communiquer les uns avec les autres sur une distance infinie.

Je ne savais pas si elle la donnera ou non, mais comme on était comme une famille, j’allais essayer de la supplier.

« J’ai compris, de toute façon Kuu doit rencontrer Cetus. »

« Cependant, je n’arrive pas à croire que ce monstre rose soit une bête divine, tout comme ce loup… Les apparences peuvent être trompeuses. Je ne peux pas reprocher à Xanadu d’avoir été négligent. Et je peux comprendre pourquoi ils ont pu gagner contre le sujet numéro 1. »

{Je ne suis pas un monstre rose ! Je m’appelle Kuu !!}

Puisque Pillows avait la compétence [Télépathie], Kuu l’avait grondée.

Ouais, ce n’était pas une bonne façon de l’appeler. Je pouvais comprendre ce qu’elle voulait dire, vu qu’ils s’étaient déjà présentés hier. Kuu voulait évidemment que Pillows l’appelle par son prénom.

{Ahh, je suis désolée.}

Pillows s’était ensuite inclinée devant Kuu et s’était excusée.

C’était ainsi que nous avions enfin terminé notre délicieux petit déjeuner.

Tout en remerciant Aisha pour son merveilleux repas, nous avions apporté nos assiettes dans la cuisine.

« Quand je reviendrai, je les laverai. »

Après ce repas, nous avions bu du thé chaud pour gagner en sérénité.

« Très bien, allons-y ! »

J’avais utilisé ma [Magie unique – espace-temps], et j’avais ouvert une porte conduisant aux ruines des elfes.

« … Le village des elfes, hein… cela me rend un peu nostalgique. »

En regardant les yeux de Pillows étaient remplis l’émotion, j’avais utilisé [Magie unique – espace-temps] une fois de plus pour ouvrir une porte vers le palais royal.

« À plus tard Kuu. Parle des nombreuses choses que tu as faites avec ta mère, d’accord ? »

Je lui tapotai la tête, et ses yeux étaient remplis de joie.

En saluant Aisha et ses compagnons, Sylphide, Waffle et moi-même nous nous dirigeons ensuite vers le palais royal.

« … Wafu ? »

Dès que nous étions arrivés au palais, Waffle inclina sa tête.

{Qu’est-ce qu’il y a, Waffle ?}

{Je sens la présence de Chunsuke… c’est comme s’il était mourant ? Non, quelqu’un à côté de lui n’est-il pas en train de mourir ?}

EH !? Qu’est-ce qu’il vient de dire ? Que se passe-t-il ?

Est-ce Kappore qui a fait ça ? Quoi qu’il en soit, je vais devoir l’aider !

{Waffle, montre-moi le chemin !}

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

Laisser un commentaire