Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 178

***

Chapitre 178 : Un nouveau donjon (20) : Un second démon

« Ça sent mauvais pour toi, hein ? Xanadu. »

Soudainement, une silhouette était apparue de derrière les ombres.

… La silhouette était entièrement recouverte d’une robe, il était vraiment difficile de différencier si c’était un homme ou une femme… s’il était jeune ou vieux… Mais d’après la conversation, c’était sûrement un ami de Xanadu.

« … Gu, pourquoi es-tu venue ici... Rosalie ? »

« Quoi ? Et dire que j’étais même inquiète pour toi. Quoi qu’il en soit, le Roi-Démon t’appelle… Il semblerait que la bataille contre le royaume de Laurasia soit plus dure que prévu. »

« … Quoi ? »

Apparemment, ils se mirent à parler sans faire attention à moi. Et ils avaient parlé du royaume de Laurasia… Je me demandais pourquoi ?

Pour l’instant, utilisons [Évaluation].

Nom : Rosalie Faircruze

Niveau : 105

Race : Démon

Sexe : Féminin

[Compétences]

Manipulateur des morts

Rapatrier les morts

Magie unique — Mort instantanée

! ! ! !

J’avais utilisé [Évaluation] sur elle !?... Cependant, c’était quoi ces compétences… !

C’était vraiment mauvais… du genre vraiment mauvais ! Si elle les utilisait, ça nous causerait des ennuis ! !

J’allais devoir immédiatement couper tout cela ! !

[Manipulateur des morts] : Donner à un défunt (quelle que soit sa race) une vie temporaire, celui-ci devient l’esclave du manipulateur.

[Rapatrier les morts] : Renvoie une personne sous contrat.

[Magie unique – Mort instantanée] : Fait immédiatement mourir un adversaire qui a un niveau inférieur à celui de l’utilisateur.

Donc [Manipulateur des morts] et [Rapatrier les morts] fonctionne comme un ensemble ?

Est-ce quelque chose comme ramener les morts sous la forme d’un mauvais esprit ?

Si elle l’utilisait sur la chimère, ce serait encore plus un problème…

Mais le problème principal résidait dans sa dernière compétence [Magie unique – Mort instantanée].

Il était probable que ce démon aie le niveau le plus élevé parmi nous tous, donc elle pourrait tuer n’importe lequel d’entre nous n’importe quand elle le voulait. Puis, en utilisant [Manipulateur des morts], elle pourrait nous transformer en âme maléfique. Rien qu’à y penser, cela me donnait des frissons dans le dos.

Si je devenais un esprit maléfique, il était alors possible que j’attaque ma famille, cette seule pensée me faisait trembler.

Les compétences du roi orc étaient déjà assez utiles, mais les compétences de cette fille démon l’étaient encore plus.

Je pensais que j’avais beaucoup de chance que l’adversaire ne soit pas soudainement devenu mon « ennemi ».

Dans un sens, j’étais reconnaissant qu’elle ne s’intéressait qu’à Xanadu.

Pendant que je prenais les nouvelles compétences du démon Rosalie, leur conversation semblait avoir pris fin.

« … Myne, tu as gagné ce jeu. Nous nous retirerons d’ici comme tu le souhaitais. »

J’étais sûr que son retrait avait quelque chose à voir avec ce royaume de Laurasia…

J’aurais été reconnaissant s’il l’avait fait avant qu’on se batte…

Mais la situation avait radicalement changé depuis qu’on s’était battus.

Comme vous le savez, la capacité de Xanadu était extrêmement dangereuse. Je ne pouvais même pas lire ses compétences.

Cette fois, j’avais réussi à le prendre au dépourvu, car c’était notre première rencontre, mais je ne savais pas si je pourrai lui faire du mal la prochaine fois que nous nous rencontrerons.

Par conséquent, comme il avait subi des dommages, je voulais vaincre Xanadu tout de suite.

« Je suis désolé, je ne peux pas te laisser aller plus loin. Tu es trop dangereux… La prochaine fois qu’on se rencontrera, je ne sais pas si je pourrais encore gagner, alors je ne vais pas te laisser t’échapper. »

« … Intéressant, tu n’es pas aussi gentil que tu en as l’air. »

Rosalie avait ensuite fait irruption dans la conversation entre Xanadu et moi.

Il semblerait qu’elle n’avait pas remarqué que j’avais déjà pris ses compétences.

« Tu es un garçon extrêmement intimidant, je te dis de le laisser partir tout de suite. Ne veux-tu pas agir comme un gentil garçon et nous laisser partir ? Il est vrai que Xanadu est comme ça, mais je suis là aussi, tu sais. »

En te voyant surgir de nulle part sans interférer, étais-tu sûre de tenir autant à Xanadu ?

… Non, attends, le mot « ami » était-il même dans leur dictionnaire d’un démon orgueilleux ?

Eh bien, de toute façon je m’en fichais.

Je me souvenais de la scène du massacre de la ville par la race des démons. Même s’ils semblaient normaux, c’était quand même eux qui en étaient à l’origine.

Il n’était jamais bon de montrer de la faiblesse à mon adversaire… En plus, leurs niveaux étaient nettement plus élevés que les nôtres. Même Xanadu, sur lequel je n’avais pas pu utiliser ma compétence [Évaluation].

« Peu importe que tu t’échappes. Je vais régler ça tout de suite. »

« Alors, tu mourras ! »

Au moment où elle l’avait dit, Rosalie leva la main droite et la serra droit devant moi.

Peut-être qu’elle essayait d’utiliser [Magie unique – Mort instantanée]… Non, elle avait l’intention de l’utiliser.

… Mais naturellement cela ne s’activera pas, car je les avais déjà volés.

« … ! ! ! ! »

Je ne pouvais pas voir son visage à cause de sa capuche, mais j’étais sûr qu’elle était surprise.

Une fois de plus, elle pencha ses mains vers moi, mais le résultat n’avait évidemment pas changé.

Xanadu faisait aussi une drôle de tête pendant qu’il observait tout cela. Il savait sûrement ce que Rosalie allait faire.

Après avoir répété la même action sans succès. Rosalie avait finalement retroussé ses manches, ce qui exposait son visage, avant de me crier dessus avec colère.

« Espèce de salaud ! ! ! Qu’est-ce que tu m’as fait ? »

De toute évidence, je n’avais pas besoin de répondre à cette question.

« … Maintenant que j’y pense, le comportement de Pillows était tout aussi étrange. »

Alors qu’il venait de se souvenir

Xanadu marmonna soudain, il devait se souvenir de quelque chose.

« … je n’ai aucune rancune personnelle contre vous deux, mais en tant qu’humain, je vais devoir vous battre ici. Je vengerai ceux qui sont morts dans ces flammes. », avais-je déclaré aux deux démons

Après avoir dit cela, j’avais tenu ma dague, qui était revêtue d’éclairs.

… Il y avait aussi des corps de jeunes enfants dans cette ville.

J’étais sûr qu’ils avaient ressenti de la douleur et qu’ils avaient peur… Pourquoi avaient-ils dû mourir, ils ne l’auraient pas su avant leur mort ? Tous avaient dû avoir un rêve, ils avaient sûrement tous de l’espoir, et pourtant ils avaient tous souffert.

Je ne pouvais absolument pas leur pardonner. Je savais qu’en tuant ces deux démons, cela ne les ramènerait pas à la vie, mais je pense que cela aidera même si c’était un peu.

« … “Dans cette flamme” ? Qu’est-ce que tu racontes… ? »

Xanadu avait réagi à mes mots, puis…

« !!!! »

Je savais que la personne que j’avais vue était Xanadu.

« … Maintenant, je comprends, à l’époque, c’était toi qui étais sur le dos de cet énorme dragon, ça avait dû me sortir de l’esprit. »

… !? Xanadu était soudainement réapparu devant mes yeux ! ! !

C’était mauvais !? [Coller] n’était pas fixé sur mes pieds… je ne pourrai pas encaisser le coup ! !

Comme prévu, je n’avais pas pu bloquer à temps et j’avais été projeté contre le mur.

Eh bien, grâce à [Suppression d’attaque physique], je n’avais pas reçu de dommages, mais toute la surface de l’armure était carbonisée et s’était effondrée. Puis, l’odeur de brûlure avait refait surface et une douleur intense s’était répandue dans tout mon corps.

« Guuuuuuuuu. »

Alors que je m’agenouillais, Rosalie s’était approchée de moi avec une massue métallique tenue à deux mains.

« Crève, salaud ! »

Cependant, l’attaque de Rosalie n’avait pas fonctionné.

… C’était parce que.

« Kyaaaaaaaaaa. »

Sa massue était tombée par terre, 3 flèches avaient été lancées dans le dos de la Rosalie sans défense… Et vous l’avez deviné, c’était les flèches d’Aisha.

Tout à l’heure, elle avait dit : « Moi aussi, je suis là ». Mais moi aussi, je possédais une famille fiable, comme Aisha qui lui avait tiré dessus !

Immédiatement, j’avais attrapé Rosalie avec mon bras gauche.

« Mange ça ! [Art martial : coup de poing surpuissant] ! ! »

Je relâchais ce coup de poing surpuissant. Et bien que j’utilisais qu’une seule main, le relâcher à ce moment pourra aussi causer des dommages substantiels.

Rosalie avait été emportée.

… Aah, merde. On dirait que mon poing s’était cassé.

En ce moment, je n’avais pas pu équiper Cestus, donc il n’y avait rien à faire…

« Tsk, bande de salauds ! ! »

Xanadu, qui avait gardé un ton poli jusqu’à il y a un instant, avait soudainement crié en jurant.

C’était son territoire. Tout à l’heure, il s’amusait avec nous, mais maintenant il pouvait se permettre d’adopter une telle attitude.

En utilisant la [Magie de Récupération — Large] sur mon ventre et mon poing, j’observais l’apparence de Xanadu.

On dirait que j’avais pu faire plus de dégâts à Rosalie, mais ce n’était pas au point où je pourrais la tuer. Tout en étant stressé à cause de la future attaque de Xanadu, celui-ci se mit inopinément devant Rosalie.

« Tch, c’est regrettable, mais nous sommes clairement désavantagés. Tu as dit que tu t’appelais Myne ? Je n’oublierai jamais ça. »

Hm ? On dirait qu’il essayait de s’échapper.

Je suis désolé, mais je vais vous abattre tout de suite.

Alors que je reprenais ma dague, Xanadu avait frappé avec une épée dorée à une main.

… Cette mauvaise attaque ne me touchera jamais ! Et voilà, c’était la fin ! ! ! !

J’avais légèrement esquivé l’épée et je chargeais Xanadu.

« Gyaaaaaaaa! »

Hein ?

Je pouvais soudain entendre les cris d’un démon tombé derrière moi.

Dans l’urgence, j’avais regardé derrière moi… Et je vis que Tales avait été transpercé par l’épée à une main dans la poitrine.

« Adieu. »

Je me demandais si le but de cette attaque était de porter mon attention sur Tales.

Xanadu serra ensuite dans ses bras Rosalie avant de jeter une pierre noire par terre.

Puis, un vortex noir apparu, similaire à celui que j’utilisais grâce à ma compétence [Magie unique – Espace temps].

Puis… les corps de Xanadu et Rosalie disparurent.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

Laisser un commentaire