Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 175

***

Chapitre 175 : Un nouveau donjon (17) : Le combat contre Pillows (1)

« … On dirait qu’on a marqué un point ? Alors, c’est à notre tour. », Sylphide, qui attendait sur le côté, saisit son épée Linus en le déclarant avec force.

Suite à cette déclaration, l’elfe brune, Pillows, était apparue depuis le dos de Xanadu.

« Tue tous les humains. »

Nom : Pillows

Niveau : 49 +16

Race : elfe [Tombée dans les ténèbres]

Sexe : Féminin

Statut : Esclave [Xanadu]

[Compétences]

Épée à une main — Sainte

Lien d’Yggdrasil

Magie unique — Bois

[Protection de l’Arbre Monde]

Bénédiction de l’Arbre Monde (Puissance d’attaque accrue)

Eh bien, je devais mettre en œuvre la stratégie qui avait été décidée à l’avance.

Dans un premier temps, j’allais couper [Épée à une main — Sainte], [Lien d’Yggdrasil] et [Magie unique — Bois] et le coller sur Sylphide.

La [Bénédiction de l’Arbre Monde (Puissance d’attaque accrue)] était aussi coupée, mais je ne savais pas ce qui se passerait si je la collais sur Sylphide, qui n’avais pas la [Protection de l’Arbre Monde], donc j’allais temporairement coller cette compétence sur moi-même.

… Eh bien, la prochaine étape était le point fondamental de notre stratégie.

J’avais collé une certaine compétence sur Pillows…

J’oubliais, j’avais récupéré les compétences que j’avais données à Waffle et Kuu à la fin de leurs combats.

« … Bien que vous ayez battu sur un coup de chance le sujet de test n° 1, je ne me sens pas désespéré. Pillows présente ici est l’une des plus puissantes combattantes de la race des elfes. Je ne pense pas que des humains aient la moindre chance contre elle. »

Au fait, Amy l’avait déjà dit.

On dit que la race des elfes possédait très peu de gens qui avaient la capacité de se battre.

C’est une compétence que l’on pouvait obtenir aléatoirement via la [Protection de l’Arbre Monde].

Pillows avait la compétence [Épée à une main – Sainte], ce qui n’était pas approprié pour les combats à distance.

Mais en plus de cela, elle avait reçu la compétence [Bénédiction de l’Arbre Monde (Puissance d’attaque accrue)].

Il était certainement logique de dire qu’elle était la plus forte parmi les elfes.

Si vous compariez les compétences qu’elles possédaient, ce serait sûrement un adversaire que Sylphide et Aisha ne pourraient pas vaincre. Je comprenais pourquoi Xanadu était si confiant.

… Cependant, c’était seulement vrai si elle possédait encore ses compétences initiales.

Qui plus est, mes deux épouses n’avaient pas seulement les compétences attribuées par Dieu, mais aussi celles que j’avais collées sur elles. Et comme pour l’instant, j’avais supprimé toutes les compétences de Pillows.

Pour cette seule raison, la différence de force que Xanadu espérait n’existait pas.

Au contraire, l’équilibre des forces penchait certainement en faveur de mes épouses, car Pillows avait perdu ses compétences.

Cependant, dans notre combat contre Pillows, notre objectif n’était pas de la vaincre.

Notre but principal était de savoir ce qu’elle penserait vraiment et de la libérer de ce démon.

« Vous n’avez pas besoin de faire des déclarations aussi prétentieuses, une fois que nous nous battrons, les résultats deviendront apparents. », dit Sylphide après avoir écouté les paroles de Xanadu.

Aisha tenait également son arc en main, elle s’était ensuite déplacée à une distance raisonnable, avant de prendre une position de combat.

« En effet, vous avez raison, le résultat en sera certainement la preuve… sous la forme de votre mort ! Ne regrettez rien une fois que les résultats seront apparus ! Essayez de lutter contre notre race démoniaque ! … Pillows, fais-le ! Ne te retiens pas. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆

C’est bizarre, ça. Il y a quelque chose qui cloche chez eux.

Si nous devions décrire les comportements typiques de ceux qui avaient vu des démons jusqu’à présent, nous les avions séparés en deux catégories.

La première : La personne nous attaquerait sans raison parce qu’elle n’avait pas pu mesurer la différence de compétence entre elle et nous.

La seconde : La personne nous craindrait et s’enfuirait de cet endroit.

… Cependant, ceux qui étaient devant moi maintenant ne faisaient ni l’un ni l’autre.

Même après savoir su que j’étais un démon, ils avaient conservé leur position de neutralité.

C’est un comportement à laquelle je n’aurais jamais pensé, car je supposais que les humains étaient arrogants, et que cela leur était monté dans la tête.

Qu’est-ce qui se passe, bon sang ? Ne comprenaient-ils qu’ils étaient en présence d’un démon?

Ou peut-être… Avaient-ils une totale confiance en leur capacité à lutter contre nous ?

Quoi qu’il en soit, il ne faisait aucun doute qu’ils étaient complètement différents de tous les humains que je connaissais.

… Quel spectacle ! Ils avaient certainement dû faire face à un monstre de rang Désastre, savez-vous que c’était une chimère ?

Peu importe s’ils s’y étaient mis à deux, comment de si petites créatures pouvaient-elles gagner contre ma création ?

Et ce garçon, Myne, n’avait jamais douté de la victoire de ces deux-là depuis le début.

… Attendez, une minute ? Un loup pourpre ? Je crois que j’en avais entendu parler quelque part…

Hmm… Non, c’est inutile… Je ne m’en souviens pas. Il semblerait que je puisse m’en souvenir si je cherche un peu plus… Eh bien, je n’avais pas besoin de m’en inquiéter pour l’instant.

C’était maintenant au tour de Pillows. Cette femme était une bonne prise.

Sa haine contre les humains était réelle. Si vous aviez ce genre de haine, vous étiez censé être englouti par elle, vous pourriez finir par vous y perdre et devenir fou…

Et bien que cette femme ait une haine profonde, c’était une existence rare, car elle pouvait juger les situations de manière calme.

Un grand talent et un bon jugement, et qui plus est, une haine profonde… Avec tous ces éléments combinés, il n’y avait aucune raison qu’elle perde contre ces femmes humaines. Maintenant, montre à ton maître de quoi tu es capable ! La profondeur de ta colère ! De ta haine ! ! ! !

◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Femmes humaines, je n’ai aucune rancune contre vous deux… C’est juste que vous avez eu le malheur de naître en tant qu’humain. Alors, laissez-moi vous tuer sans vous faire souffrir. C’est le moins que je puisse faire. Si c’est de mes mains, vous devriez pouvoir mourir en paix. »

Sylphide et Pillows s’affrontaient au centre de la salle, c’était deux femmes épéistes.

Sylphide possédait son épée Linus, la meilleure épée de la série des épées larges. Elle était équipée d’une armure d’un blanc pur.

D’autre part, Pillows était équipée d’une épée à une main et d’une armure en peau noire de jais qui mettait bien en valeur les courbes de son corps.

Il semblerait que leurs deux styles de combat étaient exactement opposés, les deux adversaires étaient modérément fortes.

« … Fumu, avez-vous dit que vous vous appeliez Pillows ? Pourquoi détestez-vous tant les humains ?... Hypothétiquement, si les elfes avaient un moyen de retrouver leur vie d’origine, que feriez-vous ? »

Sylphide tenait dans ses mains son épée Linus et avait répondu en tant que telle.

Pillows, qui entendit momentanément les mots de Sylphide, sembla un peu ébranlée. Elle avança son épée, qui était tenue dans ses mains, vers Sylphide.

Sylphide s’attendait à ce qu’elle para rapidement avec son épée.

« … Qu’est-ce que… cette sensation… ? »

Avait-elle remarqué qu’elle n’avait plus son [Épée à une main – Sainte] ?

« Pourquoi est-ce que vous rêvassez ? La bataille a déjà commencé ! Nous allons réduire la distance à partir de maintenant ! »

Le corps de Sylphide rougeoya pendant un moment, elle se rapprocha de Pillows avec son épée Linus, et avait frappé dans la moitié inférieure du corps de Pillows. ... Hmm ? Était-ce dû à l’[Épée à une main – Sainte] ?

{Sylphide, pourquoi n’utilises-tu pas l’[Épée à une main – Sainte] ?}

Je m’interrogeais sur ce fait pendant qu’elles se battaient.

{Hmm ? Oh, ne t’inquiète pas, chéri… C’est la fierté d’un chevalier. Ne fais pas attention, si je suis obligée de le faire, alors je l’utiliserai, donc tu n’as pas à t’inquiéter.}

… Je vois, elle avait compris que nous avions adopté une méthode stratégique pour prendre les compétences, mais cette fois l’adversaire n’était pas un démon, mais une femme elfe, qui utilisait aussi comme arme une épée à une main.

Je comprenais le sentiment de vouloir se battre avec ses propres compétences.

Sylphide était de la famille royale.

Et je devais admettre qu’elle était aussi forte qu’Aisha et moi.

Pillows avait esquivé le coup de Sylphide avec ses mouvements rapides.

Et même si j’avais complètement supprimé ses compétences, il semblerait qu’elle appréciait le combat.

« … Qu’est-ce qui se passe ? »

Bien que perplexe, Pillows avait toujours sa rapière pointée sur Sylphide.

{Myne, cette fille… elle semble avoir remarqué quelque chose d’étrange.}

Pendant qu’Aisha tenait l’arc et tirait sans hésitation, elle avait commencé à me parler par télépathie.

Oui, je m’attendais à ce qu’elle s’en rende compte… Non, cela serait gênant si elle ne l’avait pas remarqué.

Et pendant que je menais cette conversation avec Aisha, au centre de la salle, deux épées se frappèrent l’une l’autre, des étincelles jaillissaient de leurs épées.

Et, bien sûr, Sylphide avait surpassé Pillows, ce qui l’avait fait reculer de quelques pas.

« … Qu’est-ce que tu as fait ? »

On dit qu’on pouvait tuer quelqu’un juste avec son regard, et à la manière dont Pillows avait répondu à Sylphide, avec ce regard fort et cette intention meurtrière monstrueuse, c’était sûrement son intention.

{Oui, je dois t’expliquer.}

À la question de Pillows, je le lui avais répondu par la [Télépathie].

Oui, quand j’avais pris ses compétences, je lui avais collé une compétence à la place… et c’était la [Télépathie].

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire