Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 16

***

Chapitre 16 : Première quête, subjugation de slimes

Le matin, avant même qu’il ne fasse jour, je m’étais réveillé, j’avais préparé mon matériel et j’étais allé chasser dans la forêt habituelle.

Puisque je prévoyais de recevoir ma première demande aujourd’hui, je voulais d’abord tester le nouveau couteau que j’avais acheté hier.

Bien que j’avais rencontré des chenilles et des moutons, pour augmenter mon niveau de compétence, j’avais seulement utilisé la magie du vent pour les tuer.

Après avoir vaincu quelques chenilles, etc., j’avais finalement réussi à rencontrer un orc.

« Maintenant, je me demande comment se comportera ma nouvelle arme. »

Tout en marmonnant ça, je m’étais préparé et tout d’abord j’avais pillé les compétences de ma proie, l’orc. Puisque j’avais déjà les compétences, je les avais collées sur un endroit approprié sur le terrain.

Je lançais [Bras puissant] et [Renforcement des jambes : Petit] sur moi-même [Magie de soutien : Réduction de la vitesse] et [Magie de soutien : Sommeil] sur l’orc, la bataille avait alors commencé.

Auparavant, c’était aussi ainsi, et j’avais senti que la [Magie de soutien : Sommeil] n’était pas très efficace. Probablement parce que cette fois-ci il avait aussi résisté, il n’avait eu aucun effet.

Je me demande si ce serait plus efficace sur un monstre plus faible que les orcs, ou il se pourrait qu’il soit plus efficace si son niveau de compétence était augmenté.

La [Magie de soutien : réduction de la vitesse] semblait être efficace dans tous les cas, car les mouvements de l’orc avaient sensiblement ralenti.

Après avoir confirmé la situation, j’avais commencé à courir tout en visant l’orc.

« Mon corps peut en quelque sorte bouger mieux qu’avant, est-ce l’effet du niveau ? »

En pensant à de telles choses, j’avais projeter la [Magie : Vent] aux pieds de l’orc. L’orc ayant ses mouvements émoussés avait été incapable d’esquiver la [Magie : Vent], et avait été frappé directement par celle-ci.

Avec ses pieds mutilés, il ne pouvait pas bien contrôler ses pieds et était tombé à l’avant.

J’avais balancé une autre attaque de [Magie : Vent] sur l’orc qui était tombé sur le sol, le visage en premier.

« Buoooooo !!! »

En ce moment, il hurlait et souffrait de douleur, je lui avais coupé le bras droit avec ma nouvelle dague en acier.

« ... Eh ? »

La résistance que j’avais rencontrée l’autre jour quand j’avais coupé sa chair n’avait pas du tout été ressentie, et le bras droit de l’orc avait été coupé et était tombé au sol.

J’avais ensuite glissé le poignard horizontalement. Comme prévu, aucune résistance n’avait été ressentie et la tête de l’orc avait été coupée horizontalement en deux.

Il n’y avait eu aucune résistance du crâne, et je ne pouvais pas dissimuler mon choc.

« Quoi, ce tranchant... était garanti par le vendeur, n’est-ce pas ? »

Bien sûr, je pensais bien que la compétence [Bras puissant] avait joué un grand rôle dans cette situation.

Même ainsi, la sensation de couper la chair était bien trop différente des batailles précédentes.

Les orcs avaient à l’origine une peau extrêmement dure, les armes tranchantes ne pouvaient pas facilement couper à travers elle et moi, de mon côté, je l’avais découpée en un clin d’œil.

Avec ce poignard, il semblerait que, comme l’avait dit l’homme, il ne faisait aucun doute que je serais désormais très à l’aise dans les batailles.

Tout en exprimant mes sincères remerciements au vendeur, j’avais désossé l’orc que je venais de vaincre en utilisant ma compétence de [Couper], et l’avais stocké dans le sac de rangement.

Comme le jour commençait à se lever, il était probablement bon d’aller à la guilde, hein. En pensant à cela, j’étais retourné chez moi avant.

Bien sûr, je n’avais pas oublié d’utiliser [Marches rapides] et [Renforcement des jambes : Petit].

Je devais augmenter le niveau de compétence de cette façon, même si c’était lent.

Naturellement, j’avais continuellement utilisé ma compétence [Évaluation : Complète] sur les arbres, l’herbe, etc. Ainsi, la chasse de ce matin s’était terminée paisiblement.

***

« Bonjour ! »

J’étais immédiatement allé au comptoir réservé aux réceptionnistes exclusifs et j’avais inséré ma carte de guilde. Après que je l’ai fait, Aisha était tout de suite venue, comme elle me l’avait expliqué hier.

« Bonjour Myne... Ah, avez-vous acheté de nouveaux équipements ? Cela a l’air plutôt bien sur vous. Cette armure, est-ce que c’est du cuir de loup noir ? »

Quand Aisha m’avait dit que j’avais l’air bien, j’avais rougi par inadvertance. Deviner le matériel pour l’armure au premier coup d’œil, comme prévu Aisha était une personne incroyable.

« Acceptez-vous les demandes d’aujourd’hui ? Tout d’abord, augmentons votre rang au rang E en finissant rapidement les demandes. »

En disant cela, elle m’avait montré trois demandes écrites.

« J’ai obtenu ces trois quêtes pour vous en utilisant l’autorité d’une exclusive. Je vais vous expliquer maintenant alors s’il vous plaît, écoutez. »

Aisha avait trouvé ces demandes pour moi, même si je n’avais pas écouté son explication, j’allais quand même l’accepter, mais en écoutant correctement et en ne me blessant pas, j’allais travailler dur pour que je puisse revenir ici en toute sécurité.

La première quête qu’Aisha m’avait montrée était de façon inattendue une « Subjugation de slimes ».

En parlant de slime, il s’agissait des monstres les plus faibles et célèbre pour être vaincus même si vous n’aviez pas une compréhension du combat, tant que vous étiez prudent.

Bien que je sois un rang F, je ne comprenais pas la raison pour laquelle les slimes étaient devenus mes adversaires, alors que je venais tout juste de passer à l’âge adulte.

« Les Slimes... est-ce ? »

Réalisant probablement le visage troublé que je faisais, Aisha laissa échapper un rire et expliqua la raison.

« En fait, l’huile de slime s’est épuisée dans la ville de Lunawan, au point où cela interfère avec leur vie quotidienne, et si cela continue, ce sera sûrement horrible. »

L’huile de slime était un combustible utilisé dans les foyers comme éclairage et dans les lanternes utilisées par les aventuriers qui plongeaient dans les labyrinthes, etc. Il y avait même des gens qui élevaient des slimes pour obtenir le matériel.

Il s’agissait d’un carburant indispensable pour entretenir les villes, l’huile de slime.

Une chose aussi importante pour la subsistance de l’homme semblait s’être écoulée dans la ville de Lunawan, un endroit assez loin d’ici.

Il semble que des voleurs stupides qui entraient dans la ville de Lunawan pour voler des choses avaient mis le feu à la ville en s’enfuyant.

Malheureusement, l’endroit où ils avaient mis le feu était près d’un entrepôt pour l’huile de slime, et ensuite cela avait brûlé d’un coup. De plus, la direction dans laquelle les flammes s’étaient propagées était mauvaise, et il semblait même qu’elle ait complètement brûlé les slimes élevés.

Bien sûr, il y avait de l’huile stockée pour les cas d’urgences, mais elle sera naturellement consommée au fil du temps. Ensuite, il semblerait que le maire de Lunawan avait fait une demande de secours auprès de la guilde.

« Les slimes par eux-mêmes sont, comme nous le savons, les monstres les plus faibles, donc vous ne gagnerez pas d’argent à l’endroit où vous les traquerez, et il ne sera pas évalué comme contribution majeure à la guilde. Cependant, étant donné qu’une telle situation s’est produite, même si on ne peut pas gagner beaucoup d’argent, les points de contribution dans la guilde ne doivent pas être négligés. Au moins jusqu’à ce que l’offre soit stable... »

Après qu’elle l’avait dit, Aisha avait ajouté : « Comprenez-vous tout jusqu’à ici ? » et elle avait souri.

Je vois, c’était sûrement une très bonne quête.

« Mais, comme c’est une situation si désagréable, est-ce que ça m’a permis d’avoir cette requête en exclusivité ? »

« Il s’agit d’un bon travail à réaliser. En réalité, cette requête est uniquement réservée pour aujourd’hui. L’annonce officielle est prévue à partir de demain, seules les exclusives peuvent l’accepter en premier. »

J’avais ensuite écouté Aisha plus en détail.

« Pour l’instant, Lunawan emprunte peu à peu de l’huile à chaque ville, et donc, ils peuvent éviter une situation dangereuse pour le moment. C’est pourquoi vous pouvez y aller avec l’esprit tranquille. »

D’accord, je vois. Si c’était comme ça, alors c’était probablement correct.

En réservant pour nous les exclusives, si nous étions incapables d’en rassembler assez, ce serait terrible.

Bien sûr, j’allais essayer d’en avoir beaucoup, mais peu importe, il y aura une limite à ce que je pourrais moi-même ramener.

« Je comprends ! S’il vous plaît, acceptez cela pour moi !! »

« Je comprends ! Il y a deux autres demandes bien que... »

Comme elle l’avait dit, elle m’avait parlé du contenu des deux autres quêtes.

: Récolte de plantes médicinales : 20 touffes pour 50 pièces de cuivre

: Subjugation de gobelin : 5 Gobelins pour 2 pièces d’argent (5 pièces pour 5 gobelins par la suite)

Il s’agissait des deux autres demandes.

Selon Aisha, ces demandes pouvaient être effectuées en subjuguant les slimes, il serait donc efficace de les accepter.

Enfin, selon Aisha, je devais accepter les trois demandes.

Ainsi, pour compléter les demandes, j’étais parti pour la forêt au nord de la ville de Lucas.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci beaucoup Vincent pour ce chapitre

  2. voici un monde ou quand il y a quelque chose d urgent a faire il disent
    bon comme c est urgent laissons les exclusives le prendre aujourd hui et disons le au reste de la populace demain .
    xD sa ma plier en deux , il on vraiment pas le sens de l urgence c est type .
    ( au secour un dragon attaque , calme toi papy les exclusive doivent avoir un jours d avance on s en fous si ton village brule PTDR)

    sponsoriser par : rien a foutre de ta life .

Laisser un commentaire