Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 5 – Chapitre 22

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 22 : Matches de sélection

☆☆☆

Chapitre 22 : Une attaque étrange

Partie 1

Le tournoi amical de magie des sept nations.

C’était un grand événement annuel entre les instituts de magie de toutes les nations.

Les étudiants qui seront de futurs magiciens représentaient leur institut en concourant avec leurs techniques entraînées. Et comme les instituts étaient soutenus par les taxes, le tournoi servait également à montrer leurs excellents étudiants et leur puissance nationale.

Bien sûr, l’idée principale était une compétition entre nations avec leur dignité en jeu.

Comme le tournoi était censé être une compétition de compétences entre des magiciens novices, cela avait pris la forme de simples matchs. En d’autres termes, des batailles. Mais compte tenu de l’objectif d’un magicien, il aurait dû simuler des combats contre des Mamonos.

En réalité, les participants étaient priés de considérer les matchs comme des batailles contre des Mamonos, conformément au règlement, mais la politique était mêlée à tout.

Et ce tournoi n’avait pas fait exception. En fin de compte, de tournoi entre étudiants, c’était devenu un lieu de compétition entre les nations.

Les résultats du tournoi n’allaient pas seulement contribuer au prestige national. Ils permettaient également de faire connaître l’institut de la nation gagnante à ceux qui cherchaient à devenir des magiciens, et toutes les nations travaillaient énergiquement pour augmenter leur valeur aux yeux du peuple.

Le vainqueur du tournoi recevait la gloire et toutes sortes de primes, qui avaient tendance à devenir plus flashy au fil des années.

Le nombre de visiteurs qui assistaient au tournoi augmentait d’année en année et, de plus, c’était diffusé dans toutes les nations, ce qui en faisait un événement divertissant et festif que les citoyens du monde entier attendaient avec impatience.

Au cours de la conférence des souverains, les nations avaient des motivations différentes lorsqu’ils avaient annoncé officiellement leur reconnaissance quant à l’ouverture du tournoi. Mais presque aucun des citoyens ordinaires n’en avait la moindre idée. Ils étaient simplement excités par cet événement annuel.

 

* * *

Laissant de côté l’agitation du monde…

Dès qu’Alus était revenu de la conférence des souverains, il s’était immédiatement mis au travail sur les recherches qu’il avait laissées derrière lui. Les vacances d’été touchaient à leur fin et il devait mettre à profit le temps qu’il lui restait avant la rentrée.

Le jour, il entraînait Tesfia, Alice et Loki au combat réel. Puis il se consacrait à ses recherches jusque tard dans la nuit.

Vers la fin du mois d’août, Alus se rendit souvent à Folen pour conseiller Budna sur le nouvel AWR.

Au mieux de tout ça, il obtenait trois heures de sommeil par nuit. Et même Alus pouvait sentir son esprit s’émousser.

Puis il y avait eu les matchs de sélection. Au nom de l’équité, les élèves s’étaient affrontés pour obtenir l’une des places restantes pour participer au tournoi, et les matchs s’étaient déroulés sur deux jours au début du nouveau trimestre. Les autres places avaient déjà été prises par les élèves ayant les meilleures notes.

Environ 400 étudiants allaient participer à la compétition, et la sélection des quelques candidats parmi cette foule allait demander beaucoup de temps.

Les combats se déroulaient également selon des règles différentes de celles du tournoi. Plus précisément, chaque match était composé de dix personnes qui se battaient en même temps. En d’autres termes, il s’agissait d’une bataille royale, la dernière personne debout passant au tour suivant.

Ce genre de match ne requérait pas seulement des compétences, mais aussi une planification intelligente en fonction des autres participants. Avec les compétences d’Alus, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Il avait donc relégué tout cela dans un coin de son esprit, tandis qu’il vaquait à ses occupations, jusqu’à ce que le jour des matchs de sélection arrive enfin.

« Si tu as assez de temps libre pour venir regarder, pourquoi ne pas te concentrer sur ton entraînement ? » Alus avait froncé les sourcils et l’avait dit à Loki. Les matchs de sélection étaient sur le point de commencer sur le terrain d’entraînement. Il voulait en finir au plus vite et n’était pas de bonne humeur.

« En tant que partenaire, je ne peux pas faire ça. De plus… regarder ton match est une autre forme d’entraînement, A-Al..., » Loki avait lutté pour s’empêcher de dire « Sire Alus ».

Une bataille contre un magicien de premier ordre serait une chose, mais Alus ne pouvait pas imaginer ce qu’il y avait à apprendre d’une bataille contre des étudiants.

Mais il ne pouvait pas rejeter seulement Loki. En déplaçant un peu son regard, il put voir deux personnes familières assises sur le terrain d’entraînement. Ayant déjà été choisies comme représentantes, il était normal qu’elles veuillent savoir qui combattrait à leurs côtés le plus rapidement possible.

Cela dit, il n’était sûrement pas nécessaire qu’elles arrivent si longtemps à l’avance et qu’elles fixent intensément sa direction.

Alus avait renoncé à essayer de renvoyer Loki, mais il ne peut s’empêcher de se sentir exaspéré.

Entre-temps, les matchs de sélection allaient enfin commencer.

« Al, bonne chance, » dit Loki en rougissant. Vu la façon dont elle souriait, Alus avait l’impression que c’était son but depuis le début. En fait, la scène ressemblait à celle d’une femme qui accompagne son mari. Le fait que cette jeune fille ait affiché une allure plus mature rendait Alus perplexe.

Au même moment, une agitation s’était répandue parmi ceux — presque tous les étudiants masculins — qui avaient vu Loki regarder agir de cette façon.

Les étudiants de première année s’étaient vus attribuer cinq parcelles sur le terrain d’entraînement. Il y avait beaucoup d’activité sur le terrain d’entraînement, mais le calme était revenu à mesure que l’heure des matchs approchait, et un silence glacial avait remplacé ce silence.

Pendant ce temps, Alus avait échangé quelques derniers mots avec Loki. Il lui avait ensuite fait un bref signe de la main et s’était dirigé vers l’une des cloisons, à l’intérieur de laquelle se trouvaient neuf autres étudiants qui attendaient déjà.

Avec autant de participants, les matchs avaient pris la forme d’une bataille royale, comme indiqué précédemment. Une fois Alus à l’intérieur, ils étaient dix, et tous les participants au match s’étaient rassemblés. L’entrée derrière lui s’était fermée en silence.

Les dix élèves s’étaient éloignés les uns des autres et avaient serré leurs AWRs d’une main tendue. Lorsqu’il avait été confirmé que tous les élèves des cinq partitions étaient prêts, une sonnerie avait retenti pour signaler le départ.

Alus avait décidé d’évaluer les autres élèves de sa zone.

Ils ne sont pas bons.

Après un simple coup d’œil, il avait vu clair dans leur jeu et avait poussé un soupir.

Tous les participants se comportaient comme on pourrait s’y attendre de la part d’un magicien novice et inexpérimenté. En raison de leur concentration sur les compétences magiques, ils n’avaient pas appris les mouvements corporels pratiques.

La réalité est différente de l’entraînement où l’on vise une cible immobile, grommela Alus pour lui-même. La façon dont les autres s’arrêtaient prudemment sur place et prenaient leur temps pour lancer un sort était comme s’ils demandaient à être touchés. La bataille magique avait déjà commencé, mais Alus ne semblait pas y prêter attention.

D’ailleurs, il avait une autre raison d’observer les autres concurrents au lieu de les éliminer immédiatement. Felinella lui avait demandé de repérer si possible les concurrents talentueux au milieu du match.

Le simple fait d’affronter Alus lors de ces matchs de sélection était pratiquement une défaite assurée, il serait donc dommage qu’un étudiant compétent perde sa chance de briller.

Alus le savait aussi, donc ses actions seraient délibérées. C’était le minimum de considération nécessaire pour augmenter la force globale d’Alpha au tournoi.

Sans laisser quiconque se rendre compte de ses véritables capacités, Alus avait observé les neuf autres concurrents et s’était lentement mis en action. Cette fois-ci, il n’avait pas d’AWR sur lui, il ne pouvait donc pas utiliser de sorts tape-à-l’œil.

Alus s’était dirigé résolument vers le centre, où toutes sortes de sorts volaient. L’idée était qu’il n’y avait aucun risque si les concurrents se contentaient de lancer des sorts à répétition, sans apprendre.

« “Éclat de flamme” » « “Flèche de glace” » « “Poussée du vent” ».

Assez rapidement, une pluie de frappes concentrée s’était abattue sur l’imprudent Alus.

Il n’était pas nécessaire de se demander ce que pensait une personne qui se prenait pour cible. De plus, cette cible n’avait pas d’AWR, il était donc normal qu’elle soit éliminée en premier.

Mais cela ne s’était pas produit cette fois-ci.

Alus avait réduit son mana jusqu’à ses limites, enchantant ses mains avec le strict minimum nécessaire. C’était comme une fine pellicule étincelante qu’un magicien inexpérimenté ne pourrait même pas remarquer.

Sans même bloquer ou neutraliser la boule de feu, la flèche de glace et le coup de vent, Alus les toucha légèrement, et ils s’écartèrent facilement du chemin. Avec ses compétences de loin supérieures, il avait utilisé son mana pour guider les sorts qui arrivaient et ils s’étaient simplement éloignés.

 

 

Et quant aux réactions —

« … ! ! » « … ! ! » « … ! ! »

« Hein ? Pas possible ! » Le seul concurrent restant, une étudiante, avait laissé échapper une voix de surprise.

Du point de vue d’un spectateur, il semblait que huit étudiants s’étaient magnifiquement touchés en même temps.

Seule une poignée de personnes sur le terrain d’entraînement avaient pu remarquer ce qu’Alus avait fait. Ou plus exactement, comme il n’y avait que des étudiants ici, seules Loki et Felinella l’avaient remarqué.

Bien qu’il n’ait pas renvoyé la magie vers son lanceur comme le faisait la Réflexion d’Alice, Alus pouvait facilement modifier la trajectoire des sorts maladroits des étudiants pour toucher les autres participants. Bien sûr, c’était parce que les « cibles » qui l’entouraient ne se déplaçaient pas habilement.

Il avait ensuite frappé doucement la fille restante, qui se tenait à l’écart, et c’était terminé. La seule raison pour laquelle elle s’était sortie du premier échange était que personne ne se tenait en face d’elle.

Le buzzer signalant la fin du match retentit, et alors qu’Alus sortit de la cloison, il put entendre des remarques telles que « Quel chanceux » et autres. Mais il n’y avait pas prêté attention.

Il semblait que les autres groupes étaient toujours en train de se battre. Tesfia et Alice, assises au niveau supérieur des sièges autour du terrain d’entraînement, clignaient des yeux en signe de stupéfaction muette. Même pour ces deux-là, il leur faudrait du temps pour reconnaître que la fin anormale de ce match était due à la présence d’Alus.

« Bon travail. J’ai à peine pu voir ce qui s’est passé au début, » déclara Loki en tendant une serviette à Alus.

« Merci. Cependant, ce n’était pas quelque chose d’impressionnant, » Alus n’aurait pas transpiré pour quelque chose comme ça, mais il se serait senti mal s’il n’avait pas tenu compte de sa bonne volonté, alors il l’avait quand même acceptée.

Loki pouvait voir qu’il avait dévié la magie, mais ne voyait pas comment il l’avait fait.

☆☆☆

Partie 2

La première étape consistait à utiliser une paume enchantée pour guider le flux de la magie en utilisant le strict minimum de force. En fin de compte, elle l’avait vu déplacer la première boule de feu, mais était incapable de percevoir la vitesse à laquelle il avait géré les sept autres sorts.

« Éventuellement, tu apprendras à le faire toi aussi. L’astuce est le contrôle du mana. Tous les attributs ont une densité de mana idéale. En maintenant cela, tu peux toucher le flux de mana lui-même sans entraver le sort. À partir de là, tu peux ajuster sa trajectoire sans écraser le sort. »

« … Est-ce que je serais vraiment capable de faire ça ? » demanda Loki avec un sourire en coin. Ce n’est que lorsqu’Alus l’avait mentionné qu’elle avait réalisé qu’il avait modifié son enchantement. Mais c’était parfaitement logique. Toucher la magie revenait à être frappé par son pouvoir. Être capable de la dévier sans être blessé signifiait qu’une sorte de contrôle des sorts ou du mana était en jeu.

Cependant, être capable de faire ce niveau de contrôle de mana extrêmement délicat nécessiterait une quantité folle d’entraînement. En y pensant, Loki avait soupiré dans son esprit.

Pendant ce temps, l’autre personne du même niveau que Loki était assise au milieu des personnes déjà sélectionnées pour le tournoi, et avait laissé échapper un soupir en posant son menton dans sa main.

Il n’y avait donc personne cette fois-ci…

Les mots qu’elle pensait faisaient référence à l’évaluation qu’elle avait demandé à Alus d’effectuer. En fin de compte, cela signifiait qu’il n’y avait personne dans le groupe qui avait attiré l’attention d’Alus. Le temps extrêmement court du match en était une preuve suffisante. Après tout, ça s’était terminé moins d’une minute après avoir commencé.

La tête de Felinella commençait à lui faire mal en pensant aux difficultés qu’elle allait rencontrer à l’avenir.

 

+++

Une heure s’était écoulée.

Alors qu’Alus ne participait pas à ses propres matchs, il jetait un coup d’œil aux autres matchs, jugeant les capacités des autres élèves.

Essaie-t-il sérieusement de participer au tournoi avec un tel niveau de compétence ? Alus regarda un étudiant mâle serrer son poing et le lever en l’air pour célébrer sa victoire. Il était abasourdi par cette vision et grommela.

Il sentait un mal de tête arriver, mais n’avait aucune idée qu’il ressentait la même chose que Felinella il y a un moment.

Enfin, ils avaient atteint le dernier match de sélection, avec seulement 21 étudiants de première année restants. Les étudiants qui avaient réussi à se rendre jusqu’ici seraient répartis au hasard en groupes de cinq et s’affronteraient dans une bataille royale comme lors des tours précédents.

La seule différence était le nombre de participants. Avec quatre groupes d’étudiants, les gagnants de ces groupes passeraient au tournoi. De plus, comme il y avait vingt et un étudiants, le groupe d’Alus avait fini par avoir six participants.

Mais pour Alus, ces concurrents n’étaient pas très différents des autres qu’il avait combattus, et il laissa échapper son énième soupir. Même lui commençait à s’inquiéter pour les chances d’Alpha de gagner le tournoi.

D’après ses observations, il avait d’abord eu une impression favorable de ceux qui se battaient sans compter uniquement sur la magie, mais en final, il s’était avéré que la raison en était qu’ils ne pouvaient pas utiliser correctement la magie. Leurs compétences en combat rapproché étaient celles d’amateurs, et ils ne pouvaient pas utiliser la magie à moins de s’arrêter de bouger.

Les élèves qui se jetaient des sorts tout en restant immobiles étaient effrayants. Mais le fait qu’ils soient arrivés jusqu’ici comme ça signifiait qu’ils devaient avoir du cran.

Alors que la magie était projetée, Alus toucha le côté de la flèche de feu qui volait vers lui et changea sa trajectoire. La flèche de flammes avait accéléré jusqu’à doubler sa vitesse, frappant le dos d’un élève qui se battait au corps à corps.

Laissant échapper un gémissement pitoyable, l’étudiant avait été frappé par une nouvelle attaque et avait été mis hors de combat.

Un de moins. La situation changeait constamment alors même qu’Alus analysait la bataille.

Après avoir avancé aussi loin, tout le monde avait au moins un sens basique du danger. Et ils étaient vigilants face à Alus, qui n’était même pas sur ses gardes.

Il espérait qu’ils s’élimineraient l’un et l’autre, mais tous les concurrents avaient commencé à travailler ensemble pour éliminer la plus grande menace.

Les autres élèves étaient venus entourer Alus, s’étaient calmés et avaient cherché une ouverture.

Je suppose que je me suis trop fait remarquer. Alus s’était frotté l’arrière du cou en soupirant.

Après avoir confirmé tous les sorts qui lui étaient destinés, il avait agi. Il avait modifié la trajectoire des petites boules de feu qui volaient vers son visage, les envoyant vers les autres concurrents.

Cependant, les concurrents cette fois-ci étaient d’un niveau légèrement supérieur, et il n’avait d’autre choix que de détruire la dernière boule de feu avec la paume enchantée de sa main.

« “Main de Boue” »

Après avoir écrasé la petite boule de feu, quelqu’un d’autre avait attaqué avec un sort d’attribut de terre. Une main massive faite d’une masse de terre avait rampé hors du sol.

L’instant suivant, la main avait été violemment balancée vers le sol comme pour écraser Alus.

Cependant, il n’était plus positionné entre la main et le sol. Au lieu de cela, il s’était déjà rapproché de l’étudiant qui avait lancé les boules de feu.

Il l’avait aussi fait assez lentement, se déplaçant à la même vitesse que son adversaire. Mais les yeux de l’étudiant s’étaient écarquillés alors qu’il agitait son AWR par réflexe.

Vu qu’il avait fait l’effort de manier l’arme à cette distance, Alus se lassa.

L’étudiant avait mis toute sa force dans sa frappe, mais n’avait touché que de l’air. En fait, avant même que l’arme ait pu toucher le sol, Alus l’avait frappé à l’arrière de la tête avec sa paume. Et c’est tout ce qu’il y avait à dire.

Laissant l’étudiant assommé d’un seul coup, Alus s’était arrêté un instant, marmonnant : « Oh, alors tu l’as esquivé ? »

Bien sûr, l’étudiant était toujours inconscient. Alus faisait plutôt référence à l’étudiante qui avait évité la petite boule de feu qu’il lui avait envoyée.

L’étudiante qui avait lancé Main de Boue tenait son AWR en forme de bâton, sans bouger. Elle fixait la marque de brûlure de la boule de feu qu’elle avait tout juste réussi à éviter. Étant donné qu’elle avait été attaquée immédiatement après avoir lancé son propre sort, elle n’aurait pas dû avoir de marge de manœuvre pour l’esquiver.

La jeune fille ne pensait pas non plus pouvoir l’esquiver, mais elle semblait comprendre maintenant qu’elle allait de mal en pis.

Réalisant qu’elle avait remarqué qu’il avait dévié la magie, Alus jeta un coup d’œil à la fille qui le fixait avec crainte.

L’étudiante avait rapidement positionné son AWR. Elle n’avait pas consulté l’autre étudiant avant, mais il était naturel qu’ils se concentrent tous les deux sur Alus.

C’était un peu inattendu pour Alus, mais cela n’avait fait que retarder un peu plus la fin du match.

Il commença par marcher vers l’étudiant, en accélérant progressivement le rythme jusqu’à une vitesse de course. C’était encore le genre de vitesse qu’un étudiant normal pouvait atteindre, mais l’étudiant avait paniqué et avait agité sa lame à double tranchant AWR.

« F… “Frappe de feu” »

La formule magique gravée sur l’épée s’alluma précipitamment, comme pour répondre à la panique de son propriétaire, créant une boule de feu aussi grande qu’une tête humaine.

La boule de feu était apparue devant Alus et avait été projetée.

L’étudiante lui avait emboîté le pas, tapant son bâton contre le sol et prononçant le nom du sort.

« “Filet de Roches” »

Des vagues de fragments de terre durcie avaient attaqué Alus des deux côtés pour bloquer ses mouvements.

Il avait entrevu la fille du coin de l’œil. Lier la magie, hein… c’est bien fait.

La construction des informations du sort était exacte, mais étant donné la prudence avec laquelle elle l’avait créée, elle ne serait pas assez rapide pour rattraper Alus lorsqu’il serait sérieux. Partir de là serait simple, mais il se ferait trop remarquer s’il le faisait.

Au moment où les vagues de terre allaient le frapper, la boule de feu avait volé vers lui.

Après que la boule de feu ait été enveloppée dans la terre — une explosion s’était produite.

En voyant le feu s’échapper des fissures du monticule de terre, les deux magiciens novices avaient poussé des soupirs de soulagement.

Et ce n’était pas seulement ces deux-là qui pensaient que c’était fini. Tout le monde pensait qu’Alus était à terre pour de bon.

Après que le feu se soit éteint, le dôme de terre était redevenu des particules de mana alors que le champ était couvert de poussière.

« — !? »

En effet, le sort de terre ne devrait plus être en vigueur.

Et les flammes devraient être éteintes depuis longtemps.

Cependant, des braises fumantes pouvaient être vues dans la fumée… ou plutôt, elles brûlaient beaucoup trop pour être appelées braises. Et cela devenait de plus en plus fort au fur et à mesure que la fumée s’échappait.

Les flammes avaient visiblement changé de forme, prenant la forme d’un énorme serpent cramoisi qui avait glissé sur le sol vers les deux étudiants.

L’instant d’après, ils étaient entièrement avalés par le torrent de flammes.

Il y a vraiment une limite à la taille d’un sort que je peux réécrire sans mon AWR. Mon traitement ne peut pas suivre.

Alors que les flammes s’abattaient sur les élèves, Alus était apparu à l’endroit même où il se trouvait auparavant. Il avait modifié la structure du souffle de feu et l’avait transformé en son propre sort.

Je n’ai pas apporté mon AWR parce que je pensais qu’ils étaient juste des étudiants, mais je suppose que c’était un faux pas.

Il avait volontairement transformé le sort de feu altéré en un sort de niveau intermédiaire bâclé, mais lorsqu’il avait touché les deux étudiants, l’étudiant masculin avait cessé de bouger.

Quant à l’étudiante, cependant…

Oh ? Pas mal, pas mal du tout.

Elle semblait avoir immédiatement fait un mur de terre, se poussant contre lui pour survivre à l’assaut du feu. Alors que le mur complètement brûlé s’effondrait, elle était apparue derrière lui, toussant. Mais la volonté de se battre brûlait toujours dans ses yeux.

Ce qui venait de se passer aurait pu ressembler à la boule de feu de l’étudiant qui avait explosé une fois de plus et ses conséquences avaient balayé les deux étudiants, plutôt que d’être le sort d’Alus.

Alus était celui qui avait modifié le sort, mais il était conscient qu’il allait trop loin, et il pouvait le sentir dans les spectateurs qui s’agitaient sur leurs sièges.

Pour l’instant, il s’était approché de l’étudiant et avait pris son épée AWR, jetant un coup d’œil à la formule magique qui y était gravée.

Juste les bases de l’attribut du feu, hein. C’est normal, vu que c’était l’Institut qui lui avait été prêté. Ce genre d’AWR bon marché, produit en masse, ne serait pas capable de gérer le rendement d’Alus. Donc, tout ce qu’il avait à faire était de l’enchanter.

Alus s’était lentement dirigé vers l’étudiante restante.

☆☆☆

Partie 3

Et l’étudiante en question, malgré son expression figée, avait toujours un regard inflexible. Cela se voyait aussi dans le mana qui coulait dans son AWR.

Elle est donc plus douée que les autres pour le combat magique, mais pour le combat rapproché… ?

Alus s’était précipité vers elle et avait imprudemment frappé avec l’épée AWR avec son élan. La seule pensée de lancer une attaque aussi négligée l’embarrassait.

Il avait également réduit la qualité de son enchantement à un niveau qui n’aurait pas semblé artificiel, mais comme il avait appris à maîtriser la technique, il lui avait fallu beaucoup de concentration pour le faire de manière imparfaite.

L’étudiante, bien que n’ayant pas le niveau d’Alice, avait réussi à bloquer fermement sa frappe.

De multiples sons métalliques sourds retentirent, et après quelques échanges, ses yeux semblaient s’être adaptés à ses attaques, car elle prédisait la trajectoire de l’épée d’Alus et déplaçait son bâton pour la devancer.

Au début, elle s’appuya sur ses muscles, déversant une certaine quantité de mana dans son AWR lorsqu’elle le balançait, mais avec le temps, ses mouvements devinrent plus fluides. Toujours sur la défensive, elle commença à parer les attaques.

Comprenant rapidement qu’elle était désavantagée en termes de compétences, elle se concentra sur l’évitement de ses attaques. Ce faisant, elle maintenait son flux de mana, et la formule magique gravée sur son bâton commença à briller.

Elle travaillait sur le processus de lancement d’un sort, une étape à la fois, tout en esquivant les attaques d’Alus. La quantité de mana qu’elle avait versée dans son AWR était également considérable, et juste au moment où elle était prête à lancer — .

L’étudiante avait fait un pas en arrière alors que l’attaque d’Alus l’effleurait à peine. Elle avait ensuite tracé une ligne droite sur le sol avec son AWR tout en faisant un autre pas en arrière.

Alus pouvait facilement suivre sa retraite. Cependant, repérant la ligne dans le sol, il avait choisi de la laisser finir.

Et elle avait utilisé cette ouverture pour frapper le sol avec la poignée de son AWR.

« “Épine perçante” »

La ligne dans le sol symbolisait les coordonnées d’invocation du sort.

Devant Alus, une épine de roche avait jailli du sol, menaçant de lui transpercer la poitrine. S’il avait été pris par surprise, elle l’aurait sûrement touché.

Et même l’étudiante avait l’impression de l’avoir fait. Au lieu de cela, la scène qui s’était déroulée devant ses yeux était complètement différente de ce qu’elle avait imaginé.

Elle avait activé son sort avec un timing parfait. Mais alors que l’Épine perçante était lancée, Alus avait inversé la prise de son épée et l’avait plantée dans le sol.

La vitesse de ses mouvements dépassait de loin ce qu’une personne normale pouvait faire. En conséquence, la pointe acérée de l’épine perçante avait été divisée en deux, chaque partie volant de gauche à droite comme pour esquiver Alus.

Le sort avait été facilement traversé après s’être matérialisé sous forme de phénomène. Après s’être étirées dans l’air, les deux moitiés de l’Épine perçante étaient redevenues des particules de mana.

« … Pas possible. »

L’étudiante avait regardé le spectacle qui s’était déroulé devant elle, la mâchoire ouverte. Elle n’était plus capable d’imaginer un autre mouvement. Après tout, le sort qu’elle venait d’utiliser était son atout dans la manche.

Le temps qu’elle reprenne ses esprits, la distance entre eux avait déjà disparu.

« — !? »

La première chose qui lui vint à l’esprit fut une résistance symbolique sous la forme d’une poussée lancée par réflexe. C’était une attaque molle. La pointe de son bâton fut projetée vers l’abdomen d’Alus, mais il la dévia en frappant le bâton avec la poignée de l’épée.

Un bruit métallique aigu avait retenti.

L’étudiante s’était accroupie pour ramasser son AWR, mais contre un adversaire comme Alus, ça n’allait pas marcher.

Avec la pointe d’une épée pointée sur son cou pâle, elle ne pouvait rien faire d’autre que d’admettre sa défaite.

Un tonnerre d’applaudissements avait retenti dans le public étonné.

La première à applaudir était soit Felinella, soit Loki. Dans tous les cas, une émotion proche de l’adoration pour Alus se mêlait aux applaudissements, et dans tous les cas, c’était une ovation pour les deux combattants.

Alus avait ignoré le public excité et s’était tourné vers Felinella. Il n’avait pas eu besoin de dire quoi que ce soit pour qu’elle lui fasse un signe de tête joyeux. L’étudiante avait opposé une certaine résistance à son égard. Il disait à Felinella de prendre en compte ses capacités.

Grâce à cela, Alus s’était qualifié pour le tournoi. Alors qu’il s’apprêtait à quitter le terrain d’entraînement, il s’était rendu compte que tous les regards étaient encore fixés sur lui.

Il n’en avait pas vraiment conscience avant, mais beaucoup de gens à l’Institut avaient commencé à faire attention à lui. Surtout depuis qu’il traînait avec les trois meilleurs étudiants de première année.

Jusqu’à présent, il n’y avait eu que des soupçons et des rumeurs malveillantes de relations illicites, mais maintenant, beaucoup de ceux qui acceptaient ses capacités se demandaient combien Alus s’était entraîné pendant ses vacances.

« Je savais que tu étais fort, Alus. » Une voix rafraîchissante était venue de derrière lui. Elle appartenait à l’étudiante contre laquelle il s’était battu il y a quelques instants. « J’ai l’impression de pouvoir comprendre pourquoi Fia, Alice, et même Mlle Loki se rassemblent autour de toi ! »

En se retournant, Alus avait vu l’étudiante sourire. Aucune trace de frustration dans sa défaite. « Ce n’est pas vrai. Mes notes sont moyennes. »

« Si tu dis ça, alors les miens sont aussi dans la moyenne. »

« Même si tu peux aussi bien utiliser la magie ? »

Il était clair qu’elle avait une affinité avec la magie de terre. En termes de caractéristiques, la magie de terre avait tendance à être méprisée par rapport aux autres attributs. Ou plutôt, déplacer et durcir la terre nécessitait une concentration constante sur le sort et consommait beaucoup de mana. Même les sorts de niveau débutant nécessitaient un certain nombre d’informations pour leur construction. En d’autres termes, lancer des sorts de terre demandait plus de temps.

En y réfléchissant, Alus avait commencé à trouver un sens à tout cela. Au vu de la réaction des personnes qui l’entouraient, il semblait qu’elle était celle qui avait réellement progressé pendant les vacances. Elle n’avait pas été choisie en raison de ses notes, elle avait donc décidé de participer aux matchs de sélection, et les efforts qu’elle avait fournis étaient évidents.

Et comme pour confirmer les soupçons d’Alus — . « J’ai travaillé très dur pour aujourd’hui, mais je suppose qu’on ne peut rien y faire. Une perte est une perte. Alors, félicitations. »

Alus avait eu un regard dubitatif pendant un instant, mais il avait vite compris et avait fait de son mieux pour ne pas paraître sarcastique. « Merci, mais je pense que tu seras aussi choisie. »

« Hein !? Qu’est-ce que tu… »

« Ciee-eell! » Tesfia leur avait fait signe en courant et en prenant la fille appelée Ciel par la main. « C’était génial ! Être capable d’utiliser la magie aussi bien ! »

« Après tout, je me suis entraînée très dur pendant les vacances, » dit Ciel en gonflant sa poitrine et en se mettant sur la pointe des pieds pour paraître aussi grande que possible malgré sa petite taille.

Alice était arrivée et avait également félicité Ciel avec joie.

« Hm ? Vous vous connaissez ? » Puisqu’elles avaient appelé son prénom, Alus avait pensé qu’elles étaient au moins familières les unes avec les autres.

« Es-tu sérieux ? N’es-tu pas un peu trop grossier ? » demanda la rousse en soupirant, et en fixant Alus.

Pendant qu’elle le faisait, Loki, qui était apparue à ses côtés à un moment donné, avait tiré sur la manche d’Alus et avait chuchoté. « C’est Ciel Faleno. Elle est dans notre classe. Elles sont aussi dans le même groupe pendant le cours pratique. »

Alus n’était pas sûr de ce dont elle parlait, et avait regardé Ciel une fois de plus.

Ciel avait fait un sourire gêné.

En la regardant, Alus se souvenait vaguement de quelqu’un qui se déplaçait comme un petit animal.

Ne pouvant plus supporter qu’il essaie de se souvenir d’elle, Ciel s’était empressée de hausser la voix, mettant une main dans ses cheveux et jouant un peu avec. « Eh bien, je me suis coupé les cheveux, alors peut-être que ça ne se voit pas… Fia et Alice m’aident à étudier après les cours ou pendant mon temps libre. »

« Alors, pas étonnant que je ne me souvienne pas. »

« Uhm, tu étais là aussi… »

Alus avait senti la gêne dans l’air alors qu’une Ciel découragée levait les yeux vers lui. « Oh, oui, bien sûr. Ouais. »

Tesfia grimaça devant le mensonge flagrant d’Alus, tandis qu’Alice dit : « Tu ne fais vraiment pas attention à ce qui ne t’intéresse pas, hein, Al ? »

Il en était conscient lui-même, mais la façon dont elle l’avait dit ne lui convenait pas.

« Je m’y habitue, mais tu pourrais au moins te souvenir des noms de tes camarades de classe ! »

De manière assez inhabituelle, Alus n’avait aucune réplique à l’argument solide de Tesfia. Il avait de nouveau regardé Ciel. Il ne se souvenait pas de sa précédente coiffure, mais ses cheveux châtains étaient maintenant coiffés en un court chignon qui s’incurvait sous son menton. À cause de sa sueur, la pointe de ses cheveux s’accrochait un peu à elle.

Ses grands yeux la faisaient ressembler à un petit animal, et son corps n’était pas tant svelte que petit. Elle avait des bleus récents ici et là, probablement dus à l’entraînement, et avait une silhouette très délicate.

Elle donnait vraiment l’impression d’être une petite fille, au point que les gens se demandaient probablement si elle pouvait vraiment devenir une magicienne.

Quoi qu’il en soit, en regardant la taille de sa poitrine qui bougeait de haut en bas en accord avec sa respiration encore rude, Alus pouvait comprendre pourquoi elle était en si bons termes avec Tesfia. Comme les oiseaux de même plumage, comme on dit… bien que considérant son amitié avec Alice, il s’était dit que ce n’était peut-être pas le cas. Quoi qu’il en soit, il n’allait rien dire à voix haute. Il ne ferait qu’attirer la foudre sur lui.

« Quoi qu’il en soit, je me souviens plus ou moins de toi maintenant. Nous allons tous les deux participer après tout. »

« Alus, qu’est-ce que ça veut dire… ? »

Cependant, avant que Ciel n’ait pu répondre à sa question, la sirène signalant la fin de tous les matchs avait résonné sur le terrain d’entraînement.

« Avec ceci, les matchs de sélection de la première année sont terminés. Les quatre vainqueurs suivants de chaque bloc participeront au tournoi… »

À un moment donné, Felinella était descendue sur le terrain d’entraînement et parlait en regardant l’écran virtuel devant elle. Elle avait ensuite lu les noms des gagnants de chaque bloc, dont Alus.

« De plus, au vu du contenu des matchs, un de plus a été choisi par le comité de sélection. Et cette personne est… »

Il y avait de la place pour un étudiant de première année de plus. En entendant cela, les regards des étudiants s’étaient fixés sur Felinella.

« … Mme Ciel Faleno. Ces cinq-là sont ceux qui se sont qualifiés à travers ces matchs de sélection. »

Les yeux s’étaient tournés vers Ciel comme un seul homme.

« Hein !? Moiiiii !? »

« Félicitations, Ciel. C’est génial ! » dit Alice.

« Bien sûr ! Ciel était la plus forte parmi ces gars-là. » Tesfia avait suivi l’éloge d’Alice avec une remarque apparemment pleine de conviction. Elle excluait bien sûr Alus, qui était pratiquement déjà choisi à l’avance.

« J’ai quand même perdu contre Alus, donc je ne me qualifierais pas de la plus forte. Mais merci, Alice et Fia. »

 

 

En voyant comment les étudiantes se rassemblaient en masse autour de Ciel, même Alus, qui avait transmis ses capacités à Felinella, avait l’impression qu’elle avait quelque chose d’unique. C’était sûrement parce qu’elles connaissaient les efforts qu’elle avait fournis.

Alus avait souri doucement en regardant le rassemblement animé autour de Ciel, alors qu’il réalisait à quel point leurs vies étaient différentes. En face de lui, il y avait un monde tranquille dans lequel il ne pourrait jamais entrer.

Tournant le dos au groupe festif qui semblait ne pas avoir de fin, Alus quitta le terrain d’entraînement avec Loki.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire