Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 4 – Chapitre 19 – Partie 3

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 19 : Querelle secrète

Partie 3

Alus était actuellement désarmé, mais qu’il ait son AWR ou non n’avait aucune importance dans ce combat.

Selva le savait aussi, et il avait simplement choisi ce bosquet d’arbres parce qu’il était à l’écart et que personne ne les trouverait.

Les deux hommes se tenaient à une distance raisonnable l’un de l’autre, se jaugeant l’un l’autre.

Cependant, il n’y avait aucune hostilité ou haine dans l’air. C’était simplement une bataille de techniques, pour laquelle ils avaient tous deux donné leur accord tacite.

Contrairement à Alus qui avait pris une pose prête à frapper, Selva était au garde-à-vous. Il n’avait pas l’air de faire quoi que ce soit ni d’attendre le mouvement d’Alus.

Pourtant, les sens d’Alus lui indiquaient que Selva avait effectivement fait quelque chose. «— ! !»

Sous la faible lumière de la lune, quelque chose dans l’atmosphère de Selva scintillait.

Lorsqu’Alus avait plissé ses yeux, il avait vu de nombreux fils fins semblables à de la soie rouler dans l’air, provenant des doigts que Selva tenait derrière son dos.

Au moment même où il s’en était rendu compte, il s’était accroupi et avait quitté les lieux à grande vitesse.

Des fils super minces, à peine perceptibles, s’approchaient d’Alus par la gauche et la droite. Mais il savait que ce n’était pas des fils normaux.

Après tout, ils avaient tout simplement coupé à travers les feuilles qui avaient été projetées en l’air par Alus, comme si elles n’étaient pas là.

C’était une attaque de fils si tranchants qu’ils ne faisaient pas de bruit en coupant. Selva devait avoir déjà préparé son attaque au moment où Alus l’avait remarqué. Et il avait frappé au moment où Alus s’était concentré directement sur lui.

«Je vois. Des fils de mana, c’est ça?»

«Bien vu.» Selva s’inclina poliment. «Je suis impressionné.»

Comme avec la lame de mana d’Alus, le mana avait plusieurs usages et pouvait prendre d’autres formes à volonté. Mais ce n’était pas une technique aussi facile qu’elle en avait l’air. Cette forme de fil était quelque chose qu’Alus n’avait jamais vu auparavant, donc rien que cela montrait clairement que Selva n’était pas un magicien ordinaire.

C’est ces gants.

Les gants n’étaient pas tant un outil magique qu’un prototype d’AWR. Il s’agissait d’une ancienne version, avant que les AWRs en tant que tels ne soient fabriqués, dont le but était d’interférer avec le mana. Contrairement aux AWRs qui servaient de support pour construire des sorts, les gants de Selva étaient spécialisés dans l’altération de la forme du mana.

«Tes mouvements sont plutôt intéressants.»

«Cela a toujours été le moyen le plus simple… la magie a tendance à se démarquer, après tout,» répondit Selva.

Comme la construction des sorts utilisait le mana comme énergie, ils pouvaient être détectés à ce stade par ceux qui avaient des sens aiguisés. Ainsi, lorsqu’il s’agissait d’attaques rapides et difficiles à reconnaître, il était préférable de modifier la forme du mana pour l’utiliser comme une arme.

La capacité de créer librement des armes mortelles grâce au contrôle du mana pourrait être l’essence même des techniques de combat personnel.

Alus était un peu heureux que quelqu’un d’autre que lui ait prêté attention au contrôle du mana. L’idée de transformer le mana en fil, ainsi que les hauts niveaux de technique impliqués, l’exaltait.

Depuis combien de temps n’avait-il pas fait une simple épreuve de force comme celle-ci? Les mains d’Alus avaient commencé à s’agiter. Après avoir fermement fermé ses poings, des lames de mana se formèrent sur le dos de ses mains.

Alus courait en avant, avec parfois une feinte, à une vitesse fulgurante qu’une personne normale ne pourrait même pas voir, ses bras positionnés vers l’arrière.

Selva relâcha les mains qu’il tenait derrière son dos, poussant l’une de ses mains en avant, manipulant habilement les fils de mana.

Cinq fils de même largeur avaient volé vers Alus comme des griffes.

Normalement, il aurait été impossible de voir tous les fils de mana de Selva à l’œil nu. Mais les sens d’Alus et sa perception anormale du mana, entraînés lors de son séjour dans le Monde Extérieur, avaient changé sa vision. Il ne percevait pas ce qui traversait l’air comme des fils, mais comme des flux de mana.

Et étant si intensément concentré, il pouvait parfaitement différencier les informations qu’il exsudait de tout mana étranger.

Dois-je les bloquer? Non…

Alus ne comprenait toujours pas complètement la nature des fils de mana. Mais il s’était rendu compte qu’il serait un peu trop anormal qu’il s’agisse simplement de mana transformé en forme de fil. Puisqu’il ne savait pas comment les fils changeraient après avoir été bloqués, faire quoi que ce soit d’imprudent serait dangereux.

Il avait considéré comment la bataille allait se dérouler, et avait immédiatement vu ses prochains pas. Il avait décidé d’esquiver en faisant un seul pas vers la droite.

Mais avant même que son pied n’atteigne le sol, il savait qu’il avait été piégé.

Sa décision d’esquiver était en partie due au fait qu’il se méfiait de la main droite de Selva toujours tenue dans son dos, mais Selva devait même avoir pris en compte cela.

Sentant le flux de mana sous son pied, Alus sauta du sol et balança sa lame de mana vers le bas. Au même moment, un fil de mana avait jailli comme un piège.

La trajectoire du fil de mana avait été déviée par sa lame de mana, grattant et volant juste à côté du nez d’Alus.

Sa nature a changé! Je vois, c’est donc comme ça. Une fois que le fil avait été utilisé pour son but, sa nature pouvait être changée à la volonté de l’utilisateur.

Avec le bruit d’un fil claquant au-dessus de sa tête, un autre piège avait été déclenché.

Le fil qui s’était envolé vers le haut avait été coupé par des fils tissés ensemble au-dessus d’Alus.

Des fils tissés en un filet étaient tombés d’en haut. Le filet de fils était soutenu par un autre fil qui était tendu au maximum. Lorsque la tension avait été relâchée, le filet avait volé vers le sol à grande vitesse.

La seule erreur de calcul de Selva avait été de ne pas prendre en compte les mouvements corporels presque inhumains d’Alus. Sans même regarder le filet, Alus avait fait son prochain mouvement.

Et ce n’était pas seulement Alus. Ayant rapidement réalisé son faux pas, Selva recula pour se préparer au prochain mouvement d’Alus, qui se déplaçait à une vitesse impensable pour son âge.

En un clin d’œil, Alus s’était rapproché de Selva, s’approchant suffisamment pour le toucher avec sa lame de mana.

Il atteindrait sûrement le corps de Selva avec un minimum de mouvement dans la prochaine seconde. Un léger sourire en coin apparut sur son visage alors qu’il poussait sa main en avant pour poignarder l’abdomen du vieux majordome.

Cependant, il n’avait pas ressenti la sensation de déchirer la chair. Au lieu de cela, il avait l’impression que la lame avait été enfoncée dans plusieurs couches de fil.

Au même moment, du mana contenant de fausses informations avait été défait, révélant qu’Alus avait poignardé ce qui était essentiellement une marionnette tissée de fils de mana.

De manière assez surprenante, le vrai Selva se tenait derrière le faux, utilisant les fils de mana pour diffuser des informations contrefaites afin de créer un mannequin. Ce n’était pas un sort magique, mais plutôt une maîtrise du contrôle du mana, ce qui signifie qu’une telle maîtrise contenait des possibilités infinies.

«— ! !»

Les fils qui se défaisaient se dispersèrent dans toutes les directions, essayant d’entourer Alus. Les fils étaient trop proches pour être évités, et ils étaient trop nombreux.

Mais Alus avait toutefois préparé ses lames de mana, et avait sauté en arrière.

Les extrémités des fils invisibles s’étaient étendues comme des tentacules, essayant de s’enrouler autour du corps d’Alus. Sans même cligner des yeux, Alus bougea ses bras et abattit rapidement les fils. Il ne les avait pas déviés, mais avait fait un pas de plus et les avait coupés.

Les yeux de Selva s’ouvrèrent. «C’est la première fois que quelqu’un coupe mon attaque filaire, au lieu de simplement la bloquer,» dit-il, l’air quelque peu amusé.

 

 

Cependant, même Alus ne pouvait pas couper tous les fils. Lorsqu’il atterrit et reprit son souffle, il remarqua qu’une égratignure avait faire sortir du sang de sa joue. «Quand il s’agit de contrôler le mana, je ne peux après tout pas me permettre de prendre du retard,» rétorqua Alus, acceptant les louanges de Selva.

En même temps, il remarqua que l’intégrité de ses lames de mana avait été compromise. Bien qu’il ne s’agisse pas de véritables lames de métal, le fait d’avoir coupé autant de ces fils tranchants les avait considérablement usées. Rendre les lames plus tranchantes avait réduit leur force.

Alus avait défait les lames de mana pendant un moment, et avait roulé ses épaules.

«Qu’est-ce qu’il y a, M. Alus? Pouvons-nous continuer?» demanda Selva avec un grand sourire.

Des fils avaient déjà entouré Alus au point qu’il n’y avait plus d’espace suffisamment grand pour qu’une personne puisse passer. Ils faisaient tous partie des fils qui avaient constitué le mannequin, et restaient tous reliés aux gants de Selva.

Selva fit un geste du doigt, et les fils laissèrent échapper un bruit aigu. Les fils furent alors fermement tirés sans aucun relâchement, utilisant les branches des arbres environnants pour tisser une toile, enfermant Alus.

Pourtant, l’expression d’Alus n’avait pas changé. «Je me suis juste échauffé.»

«Compris.»

Après avoir poliment signalé la reprise du combat, les fils se déplacèrent en fonction des doigts de Selva, un par un. Les fils de la toile autour d’Alus avaient commencé à bouger, se dirigeant vers lui. S’ils frappaient tous, Alus serait coupé en morceaux.

Vraiment, une méthode d’attaque logique, se dit Alus. Cela devait être le résultat de la recherche de la force nécessaire pour mettre fin à une vie avec le plus de chances de succès possible.

Selva était suffisamment habile pour conclure un travail en un seul instant, au point de tuer si rapidement que la cible elle-même n’en avait pas conscience.

L’un après l’autre, les fils virevoltaient librement dans l’air tandis qu’ils se rapprochaient rapidement d’Alus. Ils remplissaient les espaces entre les arbres et se fondaient dans l’obscurité, ne laissant aucune place à Alus pour fuir.

Mais tant qu’il y avait assez d’espace pour faire quelques pas…

Alus pouvait sentir tous les fils fins et tranchants s’approcher, et les esquiver.

Il avait fait un demi-pas, s’était accroupi et avait fait une culbute en arrière, s’échappant par le plus petit des espaces. Le moindre faux pas étant fatal, Alus avait l’impression de danser alors qu’il bougeait son corps.

Il comptait les fils qui s’approchaient dans son esprit, et lorsqu’il n’en restait plus que quelques-uns, il courut vers Selva. Faisant tourner son corps, il esquiva un fil venant d’en bas, et utilisant l’élan de sa rotation, il coupa un autre fil volant vers sa poitrine.

Après avoir fait un pas de plus, Alus s’était soudainement arrêté.

L’instant d’après, comme une guillotine, des fils tranchants avaient traversé l’endroit où il se serait trouvé s’il avait fait un second pas. S’il avait continué comme si de rien n’était, il n’aurait pas pu l’esquiver.

 

Alus se faufila facilement entre les fils de mana suivants qui semblaient avoir anticipé sa fuite, et se remit à courir.

Est-ce qu’ils étaient tous là? … Pas encore.

Il avait voulu se rapprocher tout de suite de Selva, qui ne bougeait pas, mais il avait observé attentivement les mouvements de ses doigts.

À cinq mètres de là, Alus avait penché la tête et avait glissé sur le sol sans ralentir. Le dernier fil qui s’approchait d’Alus par l’arrière avait effleuré sa nuque d’un coup sec.

Ainsi, Alus avait échappé à la toile de Selva en un instant, et avait retourné la situation contre lui.

En se relevant de la glissade, Alus avait poussé sa lame de mana contre le torse de Selva.

Cette fois, il était à portée du vrai, c’était sûr… cependant, au même moment, le bras d’Alus était enveloppé de fils de mana l’empêchant de bouger davantage. Mais à cette distance, s’il sacrifiait son bras, il pourrait facilement l’achever avec l’autre.

«M. Selva, pourquoi ne pas nous arrêter ici?»

«Oui, j’admets ma défaite.»

«Et puis, ça n’a pas d’importance. Il n’y a pas de victoire ou de défaite tant qu’on se retient.»

Selva avait fait un spectacle en coupant les feuilles, mais c’était le seul moment où ses fils étaient mortels. Les fils qu’il avait utilisés pour attaquer après cela, et même les fils maintenant enroulés autour du bras d’Alus, n’étaient pas assez tranchants pour couper quelqu’un. Même un coup direct ne laisserait qu’une marque.

«… Donc vous avez vu à travers moi.» Selva avait maintenu une expression calme pendant toute la bataille. Il n’avait jamais eu d’intention de tuer.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire