Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 3 – Chapitre 14 – Partie 1

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 14 : Une Arrivée Douloureuse

Partie 1

Les deux poupées qui venaient vers elles avaient des épées courtes.

Tesfia et Alice avaient déjà trouvé la détermination de se battre. Cependant… ou peut-être que malgré cela… serait plus exact…

Beaucoup de poupées n’étaient pas beaucoup plus âgées qu’elles. Ces deux-là étaient encore jeunes. En d’autres termes, leur légère hésitation était due à leur manque d’expérience. Hormis la leçon extrascolaire, elles n’avaient pas eu de véritable expérience sur le champ de bataille.

Alice avait jeté un regard furtif à Mélissa, qui se tenait toujours aux côtés de Godma.

« Alice ! »

« Oui, je vais bien. »

Les filles avaient échangé des regards et avaient positionné leurs AWRs.

Après avoir constaté que son Gèle nécessitait une quantité excessive de mana à cause des murs particuliers, Tesfia avait eu une idée et avait enduit son katana de mana. La formule magique gravée dans la lame avait réagi au mana et elle brilla faiblement. Elle limita son gel à sa lame, alors que le mana se transformait en glace.

Ensuite, elle imagina la forme idéale pour cette situation… forte, dure et tranchante. Elle se servait de l’entraînement pour garder son mana sous contrôle.

Une fine couche de glace recouvrait la lame, prenant habilement forme. C’était un sort d’enchantement connu sous le nom de Lame de Glace. C’était un type de magie largement utilisé dans de nombreux attributs. La version de l’attribut feu, par exemple, était appelée Lame de flammes.

La lame de glace avait bloqué l’épée courte de la poupée, la glace érodant la lame de l’épée courte, la déséquilibrant et émoussant son tranchant.

« — ! » Tesfia ne s’attendait pas à ce genre d’effet, aussi, repoussa-t-elle l’ennemi et s’éloigna-t-elle d’eux. « C-Comment aimez-vous ça ! »

Il n’était pas clair quant à la cible vers qui elle s’en vantait, mais puisque c’était le résultat de l’entraînement d’Alus, peut-être que cela lui était destiné.

Alus se battait tout en les surveillant, il avait donc entendu sa voix, mais l’avait ignorée.

Bien sûr, Alice n’avait pas non plus eu le temps de faire autre chose. Elle était occupée à intercepter la deuxième poupée.

Comparé à la résistance anormale de l’adversaire, leur maniement des armes n’avait rien de spécial. Avec une arme à la main, Alice n’allait pas se laisser distancer par eux avec ses compétences en naginata.

Malgré l’utilisation de son arme à longue portée, il s’agissait toujours d’une lutte pour la suprématie. Elle portait coup sur coup sur le corps de la poupée, mais ne parvenait toujours pas à prendre le dessus.

La raison en était évidente. Ce n’était pas seulement à cause de la solidité de l’adversaire, mais surtout parce qu’Alice hésitait à tuer des gens. Elle ne pouvait pas franchir cette étape finale. Sa peur et sa réticence à faire du mal à une personne l’en empêchaient.

Alice était en train de crier dans sa tête à son adversaire d’arrêter. Cependant, ce n’étaient pas des blessures mineures qui allaient faire flancher quelqu’un qui était incapable de ressentir la douleur, il allait continuer à attaquer jusqu’à son dernier souffle.

Alors qu’un fossé se formait entre Alice et l’ennemi, ce dernier avait déplacé son épée courte vers l’avant et il avait utilisé la magie.

Une boule de lumière était apparue à son extrémité, de la vapeur s’en dégageant. Rien qu’en la regardant, il était clair que l’énergie lumineuse était compressée.

Comme les murs absorbant le mana utilisaient l’attribut de lumière, ils avaient une caractéristique spéciale : les sorts qui n’utilisaient pas de phénomènes physiques comme la combustion ou la congélation — comme les sorts d’attribut lumière — n’étaient pas du tout affectées. Godma, en utilisant ces murs, avait pris en compte cette caractéristique. Cela s’appliquait également à Alice.

Alice fixa l’ennemi qui se préparait à lancer son sort, et prit une profonde inspiration en essayant de mesurer le timing.

L’instant d’après, la boule de lumière quittait la pointe de l’épée courte et volait vers Alice. La poupée s’était élancée à la poursuite de son sort, abandonnant sa défense pour un assaut téméraire.

Alice avait murmuré avec des lèvres tremblantes : « “Réflexion” »

La lame incandescente du naginata avait reçu la boule de lumière, et l’avait renvoyée à une vitesse encore plus grande.

Alice pouvait voir les yeux de la poupée s’ouvrir en grand. Elle serra les dents, car elle pouvait facilement prévoir le résultat macabre. Et c’était elle qui avait fait en sorte que cela arrive.

La boule de lumière s’était écrasée sur la poitrine de la poupée et avait éclaté, envoyant une onde de choc à travers la pièce.

« Eek ! » Après avoir été si proche, Alice avait été happée par l’explosion. Elle s’était rapidement relevée et avait regardé devant elle quand —

« Argh… ack. »

La poupée se tenait debout, immobile, comme si le temps s’était arrêté. Un grand trou avait été fait dans ses vêtements, de la poitrine à l’abdomen, et sa peau blanche était carbonisée et avait pris la couleur noire. La puanteur de la chair brûlée avait atteint le nez d’Alice.

Très vite, un liquide rouge s’était écoulé de leur bouche et il s’était effondré, tombant à plat sur leur visage.

« Pas possible ! » Ce n’était pas son intention, mais les résultats étaient évidents, puisque la poupée avait abandonné sa défense et pris l’attaque de si près. Se rendant compte qu’elle s’était taché les mains, Alice avait regardé fixement la poupée immobile.

« Alice ! »

Reprenant ses esprits grâce à la voix de Tesfia, Alice vit une autre poupée brandir son épée courte. Elle était toujours accroupie, mais elle avait bloqué l’attaque en balançant son AWR sur le côté.

À cause de sa posture, elle ne pouvait pas mettre de force dans son blocage. Elle avait été rapidement déséquilibrée par le choc, et la lame de l’ennemi se dirigeait rapidement vers son visage.

Soudain, c’était devenu beaucoup plus léger, et elle avait pu repousser la lame avec juste un peu de force.

La raison en était que — .

« Haaa… aaa. »Tesfia, respirant lourdement, était juste à côté d’elle. Son katana avait transpercé le cœur de la poupée qui attaquait Alice. Le dos de la poupée était taché de rouge, et la lame qui l’avait transpercée dépassait.

« Fia ! »

« Vas-tu bien, Alice !? »

« Oui… »

Après avoir porté à la poupée un coup sûrement fatal, Tesfia sortit timidement son katana. Son sentiment de dégoût fut rapidement remplacé par le soulagement d’avoir sauvé son amie. Sans même jeter un coup d’œil à son épée tachée de sang, Tesfia avait tendu sa main libre vers Alice.

« Merci, » dit Alice en se levant.

Debout dos à dos, elles avaient fait face à l’ennemi.

 

 

L’instant suivant, Alice avait vu une petite boule de lumière voler vers Tesfia depuis son angle mort. « — ! Fia ! »

C’était la poupée que Tesfia avait poignardée, qui après tout n’était pas morte.

Sa main bougea par réflexe, repoussant Tesfia tandis qu’elle versait désespérément du mana dans son AWR. Elle frappa avec son AWR en diagonale vers le haut, sa formule magique brillait de mille feux.

« “Shiylereis” »

La frappe avait libéré un faisceau de lumière blanche, divisant la boule de lumière sur le point d’éclater et coupant profondément l’ennemi au-delà.

La boule de lumière avait explosé, faisant voler le lanceur du sort qui se trouvait à proximité. Quelques instants plus tard, il s’était écrasé contre le mur.

De grandes quantités de sang s’étaient écoulées de la poitrine ouverte de la poupée tranchée.

Le silence qui s’ensuivit fut la preuve que sa vie était terminée.

« Haah… haah…, » avec son naginata toujours levé, Alice ne pouvait détacher son regard de l’ennemi tombé et trempé de sang.

Avant que son sentiment de culpabilité et ses remords ne puissent s’accumuler — .

« Merci, Alice. »

Ces mots ramenèrent Alice à ses sens, et cette fois, c’était Tesfia — qui était tombée et essayait de se relever — qui tira sur sa main. « Ah ». Elle s’était frotté les fesses en observant la puissance de ce nouveau sort. « J’en veux un aussi, » dit Tesfia, d’une voix apparemment dénuée de tension.

C’était la meilleure façade qu’elle pouvait présenter. Elle parlait de manière frivole dans le but de ne pas trop penser au fait d’avoir pris une vie.

« … Fia. Es-tu blessée quelque part… ? » Alice pouvait sentir sa gorge trembler. Ses vêtements étaient teints en rouge avec du sang, preuve de son péché. Elle avait utilisé la magie et manié une arme mortelle, un outil qui récoltait des vies.

Elle avait été résolue pour ça. Mais elle sentait quand même son cœur se briser. Elle avait peur de son pouvoir. Elle était maintenant consciente qu’un nouveau sort signifiait un nouveau moyen de tuer un ennemi.

« Tu m’as sauvée, Alice. »

« Eh… !? » Alice laissa échapper une voix abasourdie, alors qu’elle était remerciée apparemment de nulle part.

Cependant, Tesfia lui offrait un sourire rafraîchissant. Elle aurait dû avoir peur elle aussi, mais elle se forçait à paraître calme. Alice pouvait voir que les mots frivoles de Tesfia tout à l’heure étaient nés de la considération.

Alice avait vaincu l’ennemi et pris leur vie. Tesfia aurait pu être en danger autrement et subir le même sort. Elle aurait fait la même chose, peu importe le nombre de fois que cela se serait produit. Comparés à l’idée de perdre son amie pour toujours, le regret et le remords qu’elle aurait à porter n’étaient pas si importants.

C’est pourquoi elle avait déjà sa réponse. « Merci, Fia. »

Les filles s’étaient fait un signe de tête. Elles n’étaient pas encore sorties de l’auberge. Elles n’avaient vaincu que deux de ces poupées.

Tenant fermement leurs AWRs en main, Tesfia et Alice avaient jeté un coup d’œil au garçon qui s’était attaqué à la majorité des ennemis tout seul.

Pendant ce temps, ce garçon, Alus, avait observé leur combat du coin de l’œil.

Il n’avait pas d’autre choix que d’admettre qu’il avait fait une heureuse erreur de calcul. Après tout, elles avaient vaincu deux ennemis.

Les filles avaient sans aucun doute grandi. Mais des épreuves les attendaient encore. Elles seront certainement coincées dans les batailles à venir.

À ce moment-là, elles auraient besoin de détermination et de volonté pour sortir du chaos… elles seraient pressées de prendre une décision.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire